Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les taux de mortalité chez les adultes américains de 25 à 64 ans continuent d’augmenter, révèle une nouvelle étude universitaire, phénomène qui a contribué à la chute de l’espérance de vie aux États-Unis pour au moins la troisième année consécutive. Publiée mardi dans le Journal of the American Medical Association, l’étude brosse le portrait d’une main d’oeuvre décimée par des surdoses de drogues, des suicides, des maladies diverses, tout ça dans un contexte de stress économique élevé.

L’espérance de vie aux États-Unis est passée de 78,9 années à 78,6 années de 2014 à 2017, alors qu’elle était en 2017 de 81,9 années au Canada et de 82,4 en France. Selon les chercheurs de la Virginia Commonwealth University, la hausse des taux de mortalité est un «phénomène distinctement américain». Un phénomène qu’aucune cause particulière n’explique.

De dire Steven Woof, principal auteur de l’étude, au USA Today : «Ce serait plus facile si nous pouvions imputer le blâme de cette tendance à un seul problème, comme les armes, l’obésité ou l’épidémie des opïoides, qui différencient les États-Unis des autres pays. Mais nous avons relevé des hausses des taux de mortalités pour 35 causes de décès.»

Le slogan du prochain président pourrait être : «Make America Healthy Again».

(Photo The Washington Post)

80 réflexions sur “Sombre tendance démographique

  1. lechatderuelle dit :

    Dans ce cas il faut regarder le mode de vie général des États-Unis …

    la « liberté » de devenir qui on aspire est devenue un « laisser-aller » …face à l’inaccessibilité ….

    Les USA ont reproduit le mode de vie des années 1500…. tout aux riches et trop peu aux pauvres….
    les inégalités de toutes sortes engendrent des excès dans tout…. bouffe, drogue, stress, violence….

    trump se prend pour un Roi, pas pour rien….

    1. kintouai dit :

      J’allais écrire : le stress causé par l’écart grandissant entre le rêve américain et la percutante réalité, mais vous avez tout aussi bien exprimé les choses.

  2. Henriette Latour dit :

    Et si c’était le système de santé qui était défectueux!

    1. Achalante dit :

      Ça, et le démembrement du filet social depuis les années 80. Le capitalisme à outrance (voir sauvage) a réussi à maximiser ses profits, maintenant la société en paie le prix.

    2. Marilyne dit :

      God’s will…….

  3. François dit :

    Avec le Donald,c’est évident que la tendance va ce poursuive et probablement augmenté 😓

  4. Pierre S. dit :

    ————————–

    Climat social toxique
    Économie artificielle qui laisse plusieurs familles dans la pauvreté
    Filet social inefficace
    Couverture de soins de santé insuffisante
    Culture du Junk food omniprésente

    etc …

    Et surtout absence totale de laedership politique de la part d’un enfoiré de POTUS
    qui se fout éperdument de la population américaine et qui se sert de la présidence
    essentiellement pour se garder à l’abris de la justice.

    1. Toile dit :

      Je raffole de vos posts mais permettez une remarque. Invariablement vous utilisez le pluriel au mot abri.

  5. Samati dit :

    Une analyse de Paul Krugman qui met certaines statistiques en perspective

    https://twitter.com/paulkrugman/status/1199719100496449537

    1. Dekessey dit :

      très intéressant
      merci

      1. Haïku dit :

        Je seconde. Merci.

    2. treblig dit :

      @samedi

      Merci pour le lien. Il est vrai que la Nouvelle Angleterre et la Californie ont une espérance de vie comparable au Canada. Ce qui amplifie les problèmes du milieu rural et des petites villes ( meth, alcool, faible éducation, chômage principalement) qui est en perdition. Un monde cassé en deux.

  6. Michel A Audette dit :

    Y aurait-il une correlation avec le parti au pouvoir, comme quoi Obama ou Clinton au pouvoir aurait un effet déstressant pour la plupart?

  7. Michèle dit :

    M. Hétu, faudrait peut-être bien commencer à planifier votre retour chez nous. Espérance de vie prolongée de 3 ans! 😉
    Ceci dit, ces statistiques ne me surprennent guère. « des hausses de taux de mortalités pour 35 causes de décès » c’est énorme. Ça doit sûrement inclure les citoyens qui n’ont pas de couverture médicale et qui par le fait-même ne peuvent se payer les médicaments et services médicaux qu’ils ont besoin.

  8. Marilyne dit :

    “Ladies and gentlemen, we have just begun our gradual descent into the Indianapolis area, a descent similar in many ways to the gradual slide of the United States from a first-class world leader to an aggressive, third-rate debtor nation of overweight slobs, undereducated slob children and aimless elderly people who can’t afford to buy medicine.”
    ― George Carlin, When Will Jesus Bring the Pork Chops?

    Je crois que Georges Carlin savait pourquoi !

    1. Haïku dit :

      Marilyne
      Merci. Cré George Carlin. 👌

  9. ProMap dit :

    « Le slogan du prochain président pourrait être : «Make America Healthy Again». » Serait-ce le but de sa dernière visite à l’hôpital, bâtir un nouveau trumpcare, le premier n’ayant pas abouti? La santé, c’est comme les routes, On peut annoncer un programme de santé deux, trois ou quatre élection de suite sans être forcé de le réaliser à la première, la deuxième ou même la troisième fois.

    Sachant la grande connaissance des mots dont se targue trump (il a déjà employé heel en place de heal), son slogan se lirait : « Make America Heelthy Again ».

    1. Haïku dit :

      ProMap
      😉👌 !!

  10. Pierre S. dit :

    ————————

    pendant ce temps l’enfant roi qui occupe la MB publie des photo montage
    de lui en Rocky Balboa ….. complètement débile

  11. treblig dit :

    L’espérance de vie baisse, normalement, en temps de guerre, d’épidémie, ou de famine. Pas en temps de prospérité comme le souligne si souvent Trump. C’est un indicateur extrêmement solide ( avec la mortalité infantile) pour évaluer l’ état de santé publique d’un pays.

    Les États-Unis sont à peu près les seuls qui ont vu leur espérance de vie diminuer ( si on fait abstraction de la Russie tout juste après l’ épisode post soviétique).

    Plusieurs blâmeront les armes à feu, l’obésité, les drogues fortes, les accidents de voiture… Je suis d’ accord., C’est multifactoriel.

    Mais le suicide est une cause majeure. Le stress de la performance aux études et au travail est énorme aux États-Unis.

    1. Achalante dit :

      N’oubliez pas la diminution de l’accès à l’avortement et les coûts prohibitifs de la grossesse. Quand les femmes meurent en couches (ou avant) parce qu’elles n’ont pas eu accès aux soins dont elles avaient besoin, elles s’ajoutent aux statistiques. Et les États-Unis ont un des pires taux de mortalité des pays développés dans ce domaine.

      1. Marilyne dit :

        Je me répète, ils sont au moyen âge au sud de notre frontière.

  12. jcvirgil dit :

    Incroyable que le pays des exceptionnels américains , la nation élue par Dieu pour gouverner le monde , (du moins un grand nombre d’entre eux le pensent sur la foi de lubies bibliques…), arrive au 35 e rang pour l’espérance de vie .

    Et pendant ce temps la population d’un petit pays ,Cuba , mis sous embargo depuis bientôt 60 ans, par l’aigle charognard américain pour avoir osé le défier et renverser la dictature qui saignait sa population, a une espérance de vie supérieure à celle des Américains, et se retrouve au 31e rang.
    .
    Comme quoi ce n’est pas toujours une question de richesse surtout quand elle est concentrée entre les mains d’une minorité fort à l’aise de laisser crever une partie de leurs concitoyens sans système de santé digne d’une nation civilisée..

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_esp%C3%A9rance_de_vie

  13. P-o Tremblay dit :

    Bha c’est la sélection naturel faut croire… A force d’agir en abruti, on en paye le prix

  14. Réal Tremblay dit :

    Le fait que les États-Unis soit une exception est une réponse en soi. Et cette réponse ne peut se trouver qu’à rechercher ce qui les différencie du reste du monde. Les armes à feu en font sûrement partie ainsi que les inégalités et le racisme.
    Il faut bien un début à toute chose.

  15. InfoPhile dit :

    Se pourrait-il qu’un nombre significatif d’américains évite de voir un médecin dans le but d’éviter la facture directe ou une éventuelle augmentation du coût de leur assurance santé privée ?

    Incidemment, le slogan suggéré plus haut, n’est-ce pas celui, implicite, de Mme Warren ou de M Sanders ? …

    1. jcvirgil dit :

      Le système est si inadapté et inefficace qu’il y a environ 30 millions d’Américains sans assurance maladie.
      Certains d’entre eux sont forcés de choisir entre acheter de la nourriture ou acheter des médicaments parce que les médicaments qui leur sont prescrits coûtent très cher.
      On estime que 45 000 Américains meurent chaque année simplement parce qu’ils n’ont pas les moyens de se payer une couverture santé.

      Ça n’aide sûrement pas l’espérance de vie , mais la caste supérieure s’en fout , après tout ce ne sont que des déplorables…

      Alors qu’à Cuba malgré les pénuries dues à l’embargo tous le Cubains sont égaux face à la maladie.

      1. Samati dit :

        @ jcvirgil

        Avez-vous déjà visité un hôpital cubain dédié à la population locale ?
        Généralement interdit aux touristes, mais accessible si vous avez une conjointe ou proche ami provenant de l’île. Vous devriez essayer lors de votre prochain voyage à Cuba.

    2. jcvirgil dit :

      @samati 14h03

      Non mais j’en ai entendu parler par quelqu’un qui en a fait l’expérience. Ça l’air que l’équipement et les installations sont décrépites, mais ils ont une excuse. Ils sont pauvres à cause de l’embargo des pleins de cash du pays au nord de leur île, qui ont cependant une espérance de vie moins grande qu’eux.

      Cependant si j’ai bien compris vos propos, c’est pas grave, les plus riches de l »élite s’en tirent bien ,ce sont les américains des états rouges qui baissent la moyenne en mourant trop tôt.,

      1. Samati dit :

        @ jcvirgil

        « ….Cependant si j’ai bien compris vos propos… »

        Mes propos… Vous avez beaucoup d’imagination, je n’ai que soumis un lien.

        Si vous faites référence à mon message de 13:08, les statistiques entre états bleus et états rouges provenaient de Krugman. Vous semblez avoir un problème avec les faits. Si vous avez bien lu certaines des explications du lien, les états bleus (ce que vous qualifiez de l’élite) ont de meilleurs scores parce ces états ont mis en place des politiques sociales qui réduit les inégalités et qui offrent une couverture médicale plus étendue.

        Cela n’a rien à voir avec la prétendue élite des côtes est et ouest qui exploite les pauvres habitants des régions rurales. L’écart comme le montre les données tiennent essentiellement aux différentes politiques sociales mies en place par les états.

  16. Gilles Morissette dit :

    Rien d’étonnant. Les Américains ne font pas attention à leur santé. Ils souffrent d’obésité, se nourrissent mal, ne font pas suffisamment d’exercice, sont sédentaires, bref ils ont de très mauvaises habitudes de vie.

    Ne cherchez pas plus loin les causes de ce triste constat .Le pire est qu,ils ont un président qui leur renvoie ce portrait peu reluisant et qui les encourage dans cette voie en donnant lui-même le mauvais exemple.

    Finalement, c’est plate à dire mais ils n’ont que ce qu’ils méritent.

    1. Achalante dit :

      Vous avez oublié « ils élisent des politiciens républicains qui votent des lois qui diminuent leur protections sociales ».

    2. Rustik dit :

      @Samati, j’ai visité à LaHavane un hôpital pour jeunes. C’est davantage un hôpital/école pour les jeunes enfants avec problèmes de vus. Plusieurs problèmes aux yeux, lorsque décelés à un jeune âge peuvent être corrigés par de bons exercices.

      Le matin, les enfants voient des Md, des oculistes, font des exercices avec des appareils (quand même de pointes). C’est un spécialiste par 5 enfants si je ne m’abuse. Les classes sont assez équipées… même si les murs des couloirs ont l’air décripit.

      À noter, dans le courant de ma visite, le directeur était fier de me dire: « Dans votre pays une telle école est impensable, car il en coûterait plus de 30K$ par mois par enfant. Alors vous préférez leur poser des lunettes sur le nez » (et ça fait plus de 15 ans ma petite visite).

      Aussi, dans une petite clinique dans un village (Guanabo) j’ai vu la clinique faire des tests sur la bactérie qui infectait un patient avant de lui prescrire un anti-biotique, pour être certain de prescrire le bon.

  17. Pierre S. dit :

    ——————————-

    Le modèle viens d’en haut ….

    Quand t as un président paresseux, ignare et stupide qui se bourre de big mac et
    de coke diet , mettons que ca envoi un très mauvais message.

    1. jcvirgil dit :

      Pourtant ce gros ouaouaron et ses semblables qui grenouillent dans le marigo de Washington vivent beaucoup plus vieux que l’américain moyen… Il bien doit y avoir d’autres raisons…

  18. Jean Saisrien dit :

    Trump fait mieux qu’Obama dans tous les domaines: celui-ci compris!
    MAGA!!!!

    Tired of winning yet?

  19. Samati dit :

    Trump dans l’un de ses derniers tweets démontre clairement qu’il souffre de sénilité

    https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1199718185865535490

    Pour bien rigoler, lire les répliques qui suivent.

    1. mhbdotblog dit :

      à Samati 13:58. très drôle! Vous m’avez devancé. Il n’y a rien à son épreuve. Le Donald est la risée de tous et tous les pays civilisés. A-t-il payé pour les droits d’auteur de Rocky Balboa ?

    2. Gilles Morissette dit :

      @Samati (27/11/2019 à 13:58)

      Vous avez raison. Les commentaires des internautes sont hilarants.

      On voit qu’en même temps, ils ressentent une profonde honte en constatant que leur président a l’air d’un parfait abruti.

      Trudeau nous a fait honte avec ses accoutrements lors de son voyage en Inde.

      Cependant, ce n’est rien en comparaison de ce que peuvent ressentir présentement lers Américainbs devant le pitoyable spectacle que leurs offre quoitidiennement ce « timbré ».

      On a envie de leurs dire: « Vous avez voté pour ça? Assumez maintenant. Lorsque vous en aurez assez d’être la risée de la planète, vous ferez ce que vous avez à faire pour que ça cesse. »

      Nul doute que nos trolls préférés doivent être en extase devant ce montage même si celui-ci est d’un ridicule absolu.

    3. InfoPhile dit :

      Merci ! Les répliques, Sainte-Bénite que ça fait du bien de pouvoir se défouler par procuration.

  20. Laurent Pierre dit :

    Ce doit être un autre choix de Dieu envers son peuple Élu.

  21. Pierre S. dit :

    ——————————

    Surement la faute aux e-mails d’ Hillary, les nominations d’Obama
    la gauche radicale démocrate, les fakes news … bla bla bla !

    Believe me …

  22. Micheline L dit :

    The greatest country of the world, the wealthiest! The greatest democracy! Ce sont les seuls mots sur lesquels presque tous les états-uniens s’accordent, qu’ils soient démocrates, républicains, évangélistes, athées, capitalistes, socialistes ou tout ce qui existe entre les deux. Et pourtant….

    1. P Lacerte dit :

      Et pourtant… il y a des DIZAINES de pays ou je préférerais vivre AVANT de me résigner à vivre aux USA…

  23. ghislain1957 dit :

    L’accessiblité aux soins est aussi une cause importante de l’augmentation du taux de mortalité aux zétats-zunis. Quand on pense que plusieurs doivent faire faillite après avoir obtenu des soins qu’ils sont incapables de payer, ça en dit long.

    Il y a aussi les politiques du pays en question. Quand les dirigeants font tout pour couper l’accès à l’Obamacare parce que c’est contre la « liberté » des gens, on a ici un bel exemple de stupidité.

    Je lisais dernièrement que le prochain budget de tRump prévoyait couper 846 milliards dans Medicare. Malheureusement je ne peux retrouver la source. Tout ça pour dire que la situation empire et les ripoux-blicains coupent pour payer les baisses d’impôts du gros clown.

  24. treblig dit :

    Quand 38.2% de ta population est obèse ( et pas juste en surpoids) , t’as un problème.

    Quand Michèle Obama a voulu s’attaquer à ce problème de malbouffe en milieu scolaire, la droite ( dont l’égérie Ann Coulter) l’a accusée de vouloir affamer la jeunesse en réduisant les portions alimentaires dans les cafétérias. Tant de mauvaises foi.

    1. Guy Pelletier dit :

      @trebling

      LIBÂRTÉ responsabilité qu’ils criaient. Il fallait surtout comprendre qu’elle s’attaquait directement aux puissant lobbys des fast food et de la mal bouffe. Les mêmes qui fournissent la nourritures aux groupes de *sportifs* et citoyens que reçoit la Maison Blanche depuis le venue d’un de leur promoteur le président des états-unis lui-même…….In Junk Food We Trust. Make Americans bigger than ever……

  25. Claude dit :

    Oui mais la bourse atteint des indices record et la croissance est excellente. Win Win Win.

    Pauvres américains…

    Ironie ici…

  26. gl000001 dit :

    Depuis l’arrivée du Tea Party !! C’est normal : le thé vient de la Chine et la Chine est l’ennemi et sont « unfair » avec les USA.
    C’est simple comme 2 + 3 = 3 !

  27. kintouai dit :

    Ce pays est en complète déliquescence.

    Et quand j’ai entendu à TLMEP l’essayiste et romancier américain Brett Easton Ellis dire que «les États rouges vont devenir encore plus rouges», je n’ai pu que soupirer et constater l’échec total de la démocrasserie amaricaine.

    Ils ont élu un étron. Qu’ils mangent donc toutt d’la marde !

    1. treblig dit :

      @kintouai

      C’est mécanique comme phénomène. Les jeunes, qui veulent s’instruire, quittent la terre ou la shop de Papi pour les grandes villes universitaires de la côte Est et Ouest ou ( au pire) un centre régional d’ éducation supérieur et ne reviennent pas. Et votent démocrates par la suite.

      Ceux qui restent sont peu scolarisés et peu mobile. Ils reproduisent le pattern familial qui les amènent à voter rouge.

      1. kintouai dit :

        Le problème avec ces États rouges qui deviendront plus rouges (de honte?), c’est qu’en raison du stupide principe de deux sénateurs par État, peu importe la population, les salopards de Ripouxblicains vont contrôler le Sénat pendant les vingt-cinq ans à venir, ce qui signifie que, même avec un président et une Chambre des représentants démocrates, ils pourront continuer de bloquer toutes les lois le moindrement progressistes en faveur de la population en général.

        C’est d’autant plus enrageant que, comme l’ont rappelé à d’innombrables reprises des intervenants sur ce blogue, les moins nantis de la société américaine habitent justement ces États rouges et vivent en grande partie du B.S. fédéral, gouvernement central qu’ils dénoncent avec véhémence, ces crétins finis.

  28. Gilbert Duquette dit :

    Juste a comparer les conditions de travail avec la France et on comprend la difference fans l’espérance de vie et le taux de mortalite de 25 65 ans

  29. InfoPhile dit :

    «Avez-vous déjà visité un hôpital cubain (…)»

    J’ignore de quoi les apparences ont l’air là-bas, mais les chiffres ne trompent pas et ils sont à l’avantage des Cubains. Et si ce n’était de cet infâme embargo perpétré par leurs cruels voisins, ils seraient évidemment parmi les meilleurs.

  30. Syl20_65 dit :

    Libââââââââté, stie.

  31. Claude dit :

    Et les américains ne paient presque pas d’impôt les chanceux et en plus en mourant plus jeunes a cause d’un système malade, ils économisent encore plus en payant des impôts moins longtemps. Chanceux…

  32. lechatderuelle dit :

    Les Américains meurent plus vite et donc, ils auront besoin d’immigrations massive pour tenter de maintenir leur niveau de vie….

    pourtant trump travaille dans le sens contraire…..

  33. titejasette dit :

    Rien ne sert de mourir jeune, il faut mourir à point. ✝️ ⛪

  34. Louise dit :

    En lisant tous les commentaires, on arrive à une liste assez exhaustive des causes probables de la diminution de l’espérance de vie chez nos voisins du sud. Cependant je me demande quel est l’indice du bonheur dans ce pays qui en principe devrait tout avoir.
    C’est reconnu les gens sont plus heureux et s’en sortent mieux lorsqu’il y a de l’entraide, de la bienveillance, du partage et du respect.
    L’individualisme et la course à l’argent ne serait-elle pas une autre cause qui explique ce déclin ?

    1. monsieur8 dit :

      @Louise : L’indice du bonheur : bon point, je suis allé voir.

      Les États-Unis sont 19ème selon le classement mondial de l’indice du bonheur. C’est quand même pas si mal… mais c’est vrai que le calcul tient compte du PIB par habitant, ce qui fausse la donne en ce qui concerne les USA. Ceux qui ont établi cet indice font un lien fort entre richesse et bonheur. Je ne suis pas sûr d’être d’accord…

      https://atlasocio.com/classements/societe/bonheur/classement-etats-par-indice-de-bonheur-monde.php

      PS : les USA étaient 14ème en 2017, 18ème l’an dernier, et 19ème cette année. Y a comme une tendance…
      PPS : le Canada est 9ème pour 2019.

      1. karma278 dit :

        « Ceux qui ont établi cet indice font un lien fort entre richesse et bonheur. Je ne suis pas sûr d’être d’accord… »

        Je suis sûr et certain de ne pas être d’accord avec ceux qui ont établi l’indice.
        Le lien est plus fort entre richesse et malheur, oui oui.

    2. gl000001 dit :

      Je parlais du thé chinois plus haut. Je confirme car le thé qu’ils nous envoient, ce n’est pas le meilleur. Loin de là. On a pas de bonté (bon thé). Ca nous rend malheureux 😉

      1. Haïku dit :

        Bonté divine ? (s’cusez-la).

      2. gl000001 dit :

        Divine ? Donc … bonté de trump ?

      3. Achalante dit :

        Tea Party pour T****.

  35. titejasette dit :

    « Ce n’est rien de mourir , c’est affreux de ne pas vivre. » – Victor Hugo

  36. papitibi dit :

    Si la tendance se maintient – Bernard Derome, sors de ce corps! – les candidats à l’investiture présidentielle de 70 ans et plus seront bientôt chose du passé; à cet âge là, un VRAI Amaricain encore vivant sera devenu une aberration statistique!

    Et si on va encore plus loin dans le futur, ils vont peut-être même devoir ré-évaluer à la baisse l’âge minimum pour se porter candidat. Et, qui sait, importer du Québec et encore davantage du Japon des centenaires appelés à faire rouler l’économie US…

    1. gl000001 dit :

      Papitibi 2020 !!

    2. Haïku dit :

      papitibi
      Yep. Logique impeccable. 👌👌

    3. Achalante dit :

      Non, non. Si un américain dépasse l’âge de l’espérance de vie, c’est qu’il est protégé de Dieu. S’il est riche (condition souvent nécessaire pour gagner une élection), c’est qu’ils sont bénis. Alors ils. seront élus en plus grand nombre encore!

  37. Pierre S. dit :

    —————

    la grosse andouille se bourre tellement de big mac qu’il doit maintenant photoshoper ses photos

  38. patience dit :

    J’aimerais avoir l’analyse hyper pertiente de Grosse Tetine et Benjen sur ce sujet….
    Comme disent les Brits: WICKED!
    Faut pas tomber au combat les gars. Envoyez un p’tit effort.

  39. Paul Roux dit :

    Il faudrait ajouter aux causes de ce recul les inégalités sociales, combinées aux trous dans le filet social. Leur mode de vie est fondamentalement malsain, sauf pour les riches, bien sûr.

  40. _cameleon_ dit :

    Yo no se, talves que me voy a ir a mi casa pereo quien babe ?

    CIMAFUNK – Me Voy [ Videoclip Oficial ]

    1. Haïku dit :

      Tus videos son muy pertinentes. SVP sigue así.😉👌

  41. _cameleon_ dit :

    Ah WP …
    CIMAFUNK – Me Voy [ Videoclip Oficial ]

  42. citoyen dit :

    un prochain dossier dans la cour politique.

  43. Igreck dit :

    Welcome to Trumpland ! Les chiffres sont têtus. Ces statistiques démontrent à quel point les inégalités (aux niveaux de la santé, des revenus, de l’éducation) peuvent neutraliser le fait de vivre dans un pays dit riche. La société du *chacun-pour-soi-et-au-plus-fort-la-poche* ne peux que produire ce genre de situation : un tiers-monde côtoyant une richesse répugnante. Il faut bien qu’il y ait des pauvres pour permettre aux Bonnes-âmes de leur faire la charité en se dédouanant ainsi de leur responsabilité citoyenne de partage de la richesse collective par les impôts. Les moins-nantis veulent moins de leur charité que d’être respectés et traités avec dignité.

  44. citoyen dit :

    cela montre qu’un tiers de la population n’est pas adapté au marché du travail et aux conditions de vie citadines.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :