Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

À lire les éditorialistes de certains journaux et magazines américains, les électeurs canadiens sont brillants. Ils ont réussi à servir une leçon d’humilité à Justin Trudeau tout en évitant les affres d’un gouvernement conservateur et en ignorant les sirènes du populisme. Après le New York Times et le New Yorker, c’est au tour du Washington Post de défendre cette thèse dans un texte publié sous la signature du chroniqueur Eugene Dionne, qui est issu d’une famille franco-américaine, comme son nom le laisse deviner.

Un extrait de ce texte publié sous le titre «Les électeurs canadiens livrent brillamment leur message» :

«Étant donné les erreurs de Trudeau, c’était une élection que les conservateurs auraient pu gagner. Ils ont échoué de façon révélatrice. Leur marge dans le vote populaire a été bâtie en Alberta et en Saskatchewan, provinces productrices d’énergie, où les conservateurs détenaient déjà la plupart des sièges.

«Mais le conservatisme social de Scheer et son opposition à la taxe au carbone de Trudeau sont très mal passés ailleurs, limitant les gains de son parti en Colombie-Britannique, en Ontario, au Québec et dans les Maritimes.

«Une bonne nouvelle : le Canada merveilleusement modéré a rejeté le nouveau parti d’extrême-droite de Maxime Bernier. Bernier, qui répond fièrement au surnom de «Mad Max», a perdu son propre siège, et son parti a obtenu moins de 2% du vote. Et dans un autre camouflet à la droite, Scheer a été handicapé en Ontario par la popularité plongeante du premier ministre de la droite populiste Doug Ford, qui est souvent comparé par le président Trump.»

Cela dit, Dionne s’inquiète du fait que le succès du Bloc québécois tienne en partie à son appui à une loi «qui interdit certains fonctionnaires de porter des vêtements ou des symboles religieux».

(Photo CP)

104 réflexions sur “De la «brillance» des électeurs canadiens

  1. gl000001 dit :

    Rien de brillant là-dedans. Ca montre juste que le Canada est un amalgame de régions très peu hétérogène. Les prairies vs le Québec. Les villes vs les régions. Beaucoup de solitudes !!

    1. gl000001 dit :

      Les seules choses qui nous rejoignent sont le hockey, Tim Horton’s, l’hiver, Céline Dion (!!).

      1. Lecteur-curieux dit :

        Tim Horton c’est assez canadian. Je peux y aller de façon occasionnelle mais je préfère des cafés mais pas Starbucks. L’hiver c’est bourré de Québécois le détestant mais de Canadians aussi ?

        Pour Céline Dion? Dans ma génération les rapports sont ambigus. Il y a un aspect familial chez elle donc on la trouve sympa mais autrement c’est le triomphe de la kétainerie et du mauvais goût, son succès international. Voir aussi la chanson de Mononc’ Serge qui fait à la fois du bien et qui est trop scatologique. On l’aime bien pareil. Cela fait juste défouler mais notre réaction avait été plutôt de passer à la chaîne culturelle avec musique contemporaine, classique et jazz. Oups là c’est rendu une minorité ayant eu cette réaction.

        Une fierté ou une kétainerie ? Les deux.

    2. Madalton dit :

      C’est la grandeur du pays qui fait qu’on a des régions très peu hétérogènes. Les USA ont la même problématique.
      difficile de satisfaire tout le monde.

      1. Guy Pelletier dit :

        madalton

        Ou le fait que le Canada n’a jamais été une entité homogène mais plutôt d’anciennes colonies Britanniques réunies dans un ensemble économique et social. Une espèce d’UE canadienne avec un gouvernement central qui ont fait croire qu’ils formaient une unité semblable d’un océan à l’autre. Delà le clivage a lequel on assiste présentement alors qu’il devrait être clair depuis longtemps que ce pays est divisé en plusieurs blocs ayant des valeurs semblables. La Colombie-Britannique social démocrate comme le sont le Manitoba, l’Ontario, le Québec et les maritimes. L’Alberta et la Saskatchewan plus conservateurs sociaux et économiques. L’autre difficulté étant que d’un parti politique Progressiste Conservateurs qui était progressiste sur les questions sociales et économiques on en a fait un parti strictement conservateur collé aux valeurs de l’ouest sur les questions sociales et économiques la religion et sa morale prenant trop de place.

        Tant qu’aux Libéraux plus encore aux Néo-Démocrates bien trop sociaux démocrates et trop à gauche pour les Conservateurs purs et durs de l’ouest canadien.

      2. gl000001 dit :

        C’est trop simple comme explication. Les prairies ont du pétrole. On a de l’hydroélectricité. L’Ontario a l’oreille du pouvoir près d’Ottawa et parle la même langue que les voisins du Sud. Ils sont dans la technologie comme les USA. On es plus dans le bois et le minerai. Les Maritimes n’ont pas beaucoup de ressources. BC, ont le bois et le commerce avec les pays asiatiques par bateau. Il y a plein de choses qui nous séparent. Pas juste la distance.

    3. Réal Tremblay dit :

      Mais au moins tout le monde peut se faire entendre et espérer que les décisions seront prises sans qu’un autocrate essaie d’imposer sa volonté à n’importe prix démocratique.

      1. gl000001 dit :

        C’était quasiment ça avec Harper. Une chance qu’on a une Cour Suprême pas trop partisane.

      2. kintouai dit :

        @gI000001 «Une chance qu’on a une Cour Suprême pas trop partisane.»

        Ah oui ?

        C’est Duplessis qui a dit que la Cour suprême, comme la tour de Pise, penche toujours du même bord…contre le Québec.

  2. sorel49 dit :

    Plutôt un pays fortement divisé politiquement, une carte en couleur des partis le montre.

  3. titejasette dit :

    Moi, je suis très fière de mon pays. Contente du résultat des votes.

    Scheer, Max Bernier (Mad Max), le populiste Doug Ford => OUT

    Trudeau a passé le test cette fois-ci avec la note de passage. Dernière chance… Attention la prochaine fois => ???

    Les personnes intègres et ayant de bonne valeur sont appelées à se présenter pour servir le pays. Ce qui n’est pas comme aux Zétats. C’est ça la différence avec le Shithole

    1. jcvirgil dit :

      Sérieuse ? Si mes souvenirs sont bons à 33% lors de mon cursus scolaire , on était loin de la note de passage . On était plutôt relégué dans un coin de la classe avec un bonnet d’âne, J’avoue que pour ma part qu’il lui irait assez bien 🙂

      1. Pierre dit :

        @jcvirgil
        Je te crois quand tu dit avoir eu 33% à l’école, car ta comparaison est plus que boiteuse…c’est 66% que les partis excluant le PCC ont récolté, qu’il soit majoritaire ou minoritaire quand ce sont les libéraux qui ont ce score les gens sont toujours déçu. Et un système proportionnel ne fonctionnerait pas mieux car la carte électorale serait redessiner…

      2. Richard Desrochers dit :

        Mais il ne portera pas le bonnet d’âne : ce n’est le signe d’aucune culture exotique. (En fait c’est le signe d’une inculture, mais on ne lui dira pas.)

      3. nemiscau dit :

        @ jcvirgil

        Le Bloc Québécois ayant obtenu 1% de moins de votes et quelques comté de moins que le PLC au Québec, je suppose que vous arrivez aussi à la conclusion que c’est le PLC qui a obtenu la meilleure note au Québec, à moins que vous ne trouviez pas aussi légitime le vote des citoyens québécois anglophones ou allophones (ceux-ci votant souvent principalement pour le PLC)?

      4. jcvirgil dit :

        @Nemiscau 8h26

        La situation du Québec est maintenant claire et c’est à la disparition du poids du Québec francophone dans la confédération canadienne qu’on assiste. Le vote essentiellement défensif pour le Bloc québécois n’y changera absolument rien.

        C’est ce qui arrive quand une nation se dit NON à elle-même deux fois plutôt qu’une. Aux élections qui ont suivies l’avènement du Parti Québécois , tout l’est de Montréal et une partie du nord à l’est de St-Laurent étaient des châteaux forts du parti.

        Sous le poids d’une immigration qui leur a presque entièrement échappé , en vertu du credo des peurs économiques déversés sans cesse par l’opposition fédéraliste à une clientèle qui est pour la plupart une de réfugiés économiques, le fameux vote ethnique de Parizeau , on voit maintenant que Montréal est maintenant entièrement peinte en rouge .

        Le reste devrait suivre au fil des ans….

      5. Chatderuelle dit :

        Faire un amalgame entre des notes scolaires et un eesultat electoral est naif….
        Une election n a pas les memes criteres que l apprentissage….

        Dans cette electiob ce qui saute aux yeux c ezt le manque de flair politiques de Trudeau et de Scheer…

        Ajoutons la vision passeiste de Scheer et sa gang qui ressemblent aux gens du XV eme siecle qui contestaient que la Terre etait ronde….

      6. Lecteur-curieux dit :

        Intéressante perspective. Dans la boussole électorale que j’ai faite, un seul parti dans le degré d’accord obtenait 60% et 60% juste. Le deuxième 59%.

        À nos examens professionnels du temps, il fallait 65%.

        Par contre, à l’université on pouvait se faire créditer jusqu’à un maximum de deux cours dont le résultat est entre 50 et 60%. Ce qui était appelé, mettre un joker sur le cours.

        Ah ah presque tous les partis auraient pu en mettre un sauf celui de Maxime Bernier.

        60 et 59 pour le NPD et les Verts mais un positionnement éloigné du mien. Le Bloc se rapproche plus niveau positionnement mais pas dans le degré d’accord. Je ne me souviens plus leur « note ». Peut-être 51% et Trudeau 53%, led conservateurs 50% mais dans le quadrant de conservatisme social et de droite économique alors que je suis dans celui du haut à gauche bien que proche du centre. Donc le mapping me met comme centriste. Aucun parti n’est là, des individus y sont.

      7. Lecteur-curieux dit :

        Dans le mapping de la boussole électorale, la proportion d’électeurs ayant rejeté les deux partis du quadrant du bas à droite est la plus nombreuse.

        Maxime Bernier est souvent classé dans le populisme alors que ceux l’étant seraient plus en bas à gauche. N’empêche qu’un graphique avec deux axes est imprécis, il y a plusieurs électorats. Les libertariens sont assez différents des populistes. Les conservateurs hard aussi et pourtant ils font alliance.

        Les partis politiques sont aussi des coalitions.

      8. Normand Latour dit :

        Franchement jc,
        On est au Canada , youhou….
        Il n’y a pas ici que 2 partis pour lesquels on peu voter.
        Deuxièmement, même aux USA, je ne rappelle pas avoir vu les Républicain ou les Démocrates obtenir 60%…
        Ouppps, j’ai fais toutes mes études au privé… Pour nous la note de »passage » n’étais pas un minable 50%!

      9. gl000001 dit :

        33% avec 55% de participation. C’est poche en effet.

      10. Lecteur-curieux dit :

        C’est pas une note, c’est une représentativité mais attendez.

        Le PLC disons me représente à 33%, ajoutez les Verts, le NPD et prenons la moitié du Bloc et et 20% des Conservateurs.

        Et parmi les conservateurs un peu représentatifs plusieurs ne sont pas élus.

        Ou prenons des comtés certains sont serrés d’autres pas du tout.

  4. Gina dit :

    On ne veut pas de parti d’extrême droite ni de parti qui veut avoir un contrôle sur le corps des femmes . Brillant bien sûr .

    1. toile dit :

      De fait, deux choses sont acquises pour moi
      1- Niet absolu à des partis d’extreme droite
      2- Niet abolu à toutes formations politiques qui remettent en question ou soufflent sur les braises du jugement de la Cour Suprême de 1987 sur l’avortement.

    2. jcvirgil dit :

      @Pierre 8h03

      Piètre tentative d’humour facile ce matin . Cette élection démontre seulement les faiblesses du système démocratique où une classe de cancres se retrouvent les deux mains dans l’argent du peuple , ce qui est le but recherché par toute cette mascarade.

      On serait probablement mieux d’abolir les partis politique et de mettre en place un système où on enverrait sous étroite surveillance des gens gérer cet argent en fonction des priorités de la majorité des électeurs , au lieu de servir de retours d’ascenseur aux intérêts des plus riches et des grands lobbys qui s’achètent les partis politiques

      1. chrstianb dit :

        Et qui fera cette étroite surveillance?

      2. jcvirgil dit :

        @ christian b 8h57

        C’est un système de gestion de l’État à inventer . Toutes les suggestions sont les bienvenues !

      3. constella1 dit :

        Jcvirgil
        Une classe de cancres???
        Vraiment ?
        Quelle expérience politique avez vous pour en être si certain?
        C’est comme ça que vous nous percevez vous y inclus? Car si on est assez épais pour s’entourer de tous ces dirigeants mal intentionnées sans aucune éthique on est complice .Il,faudrait sortir dans les rues et dénoncer haut et fort que ce pays est ticoune et corrompu par l’ehtablishmen
        Alors vous considérez tous ces hauts fonctionnaires des cancres ?ceux qui travaillent d’arrache pied pour maintenir un pays dans la catégorie des pays enviables sur plusieurs aspects dont l’éducation et la santé l’augmentation de la classe moyenne vers le haut dont 1% durant ces autres dernières années
        On a des diplomates et ambassadeurs de qualité et je pense que ca compte drôlement de nos jours
        L’intention de rendre ce pays un jour beaucoup plus vert est là mais loin d’être parfait j’en conviens facilement mais gérer un pays c’est tenir compte de tous ces citoyens et sa réalité
        Et la réalité est qu’on est encore un pays qui a du pétrole et donc devoir le gérer en conséquence avec le moins d’effet négatif sur l’environnement tout en faisant le virage vert sans revenir en arrière
        Notre pays est loin d’être parfait mais demeure dans les plus progressistes avec les pays scandiaves sans toutefois avoir,atteint leur niveau bien sûr
        Dieu merci on a pas de ticoune d’élus à la,scheeeeeeer ou à la Bernier
        On est pas des,cancres et on a su intelligemment gérer la situation en élisant un parti qui devra rendre des comptes
        On peut tu des fois voir ce qui est positif et arrêter sans cesse de se rabaisser
        Et quand je regarde toute cette mafioserie qui se déroule au USA et leur piètre performance en éducation soit 42 ieme au monde je pense et le Canada 5ieme et bien je me dis oui ce pays a de l’espoir
        Les cancres sont au sud pas ici

      4. gigido66 dit :

        Je suis en accord avec votre propos qui est tout à fait sensé.

      5. jcvirgil dit :

        @constella 9h39

        Vous croyez ? Tant mieux pour vous. Pour ma part je vous réfère aux commissions Gomery, Bastarache, et Charbonneau qui ont mis en lumière tout un stratagème de corruption des partis politiques principalement libéraux où les contrats publics étaient accordés en échange de cotisations aux caisses électorales des partis et où les juges sont nommés selon la présence ou non du fameux post-it *Libéral*, apposé à leurs CV.

        Le tout devait culminer avec la clownerie sans fond des poursuites de fraudeurs et de politiciens véreux devant les tribunaux et la saga de l’UPAC . On a fort bien compris à moins d’avoir de bien grandes oeillères qu’un gouvernement qui nomme à la fois les juges, les chefs de police, le chef de l’UPAC et le directeur du DPCP , en plus d’avoir le coup de pouce final de l’arrêt Jordan en provenance de la Cour Suprême ,verra toujours les siens et ses complices s’en tirer.

        Si c’est ça le système politique que vous encensez , je vous le laisse volontiers, bien que ça me déprime de voir mes taxes et impôts engraisser une telle mafia.

      6. gigido66 dit :

        Alors, planchez sur le système que vous aimeriez avoir et qui, selon vos dires, est encore à inventer! On ne peut pas empêcher le rêve, mais il se retrouve souvent hors de notre réalité bien terre à terre.

  5. Réal Tremblay dit :

    Même si le Canada est loin d’être parfait, il faut constater que nous devons faire des envieux de l’autre côté de la frontière, pour ceux du moins qui sont conscients qu’il y a eu des élections chez nous.

  6. Louise dit :

    Je ne sais pas si les électeurs ont été brillants mais ils ont certainement été prudents et ça donne un résultat où tous les partis devront se parler et faire des compromis. Ce que beaucoup d’électeurs voulaient éviter c’est l’élection de Sheer et c’est réussi.
    Le deuxième objectif était de ne pas donner trop de pouvoir à Trudeau. On n’est pas trop satisfait de son premier mandat mais on est prêts à lui donner une deuxième chance pour voir ce qu’il a dans le ventre. C’est une bonne chose qu’il ne soit pas majoritaire, il devra faire des alliances et tenir compte des revendications de toutes les provinces et pas seulement de l’Ontario.
    C’est aussi très bien que le Bloc soit mieux représenté pour faire valoir notre spécificité.
    Enfin on a envoyé un message fort à Maxime Bernier, les partis d’extrême droite ne nous intéressent pas.
    Justin Trudeau a tout un casse-tête avec les provinces de l’Ouest, il devra tenir compte de leurs préoccupations et trouver une solution en les consultant.
    Somme toute c’est un bon résultat. On est un pays modéré et ça se reflète dans nos choix politiques.

    1. galgator dit :

      Je suis bien d’accord avec vos propos. Je préfère un pays modéré que l’extrémiste.

    2. Lecteur-curieux dit :

      Le Québec lui-même est très divisé notamment Montréal et Laval ont voté PLC, Brossard aussi évidemment même si les Montréalais sont souvent en opposition avec ce 450 du Dix30 notamment quoique les voteurs du Bloc aux alentours y vont aussi.

      Alors que ceux comme moi vont encore au Mail Champlain.

      Nos identités sont multiples même entre Québécois de souche très blancs et incluant dans la même génération et c’est parfois même là que les oppositions sont les plus fortes. Oppositions mais aussi les affinités. Plus on se connaît plus on peut rivaliser ou fraterniser pour les bonnes ou mauvaises raisons.

    3. danielm dit :

      Très bien analysé. La vrai victoire va aux électeurs qui envoient des signaux très spécifiques à la situation canadienne comparée aux États-Unis.

  7. toile dit :

    « Cela dit, Dionne s’inquiète du fait que le succès du Bloc québécois tient en partie à son appui à une loi «qui interdit certains fonctionnaires de porter des vêtements ou des symboles religieux».

    Je crois que le monsieur se trompe dans son affirmation. La loi sur la laïcité fut un porte étendard certes, mais ce qui horripile le plus les québecois et les soudent c’est un empietement fédéral dans leurs champs de compétence ou de les contraindre à se voir imposer ce qu’ils ne veulent pas. Idem pour les pipelines que les deux formations politiques entendaient nous passer dans la gorge malgré une ferme opposition. Ca donne ça, une forme de vote par opposition. On juste choisit le moins pire des deux.

    1. Achalante dit :

      C’est aussi mon opinion. Même s’il est vrai que beaucoup de Québécois sont sectaires, par manque de contact avec « l’autre », ce n’est pas pour ça qu’on vote Bloc; le fédéral n’a rien à voir avec ça.

      Quand à la laïcité… en théorie, c’est bien, mais il faudrait éviter de tomber dans le piège de l’hypocrisie. Les catholiques ne portent pas souvent de signes visibles, mais ils les affichent partout sur le territoire. Croix de chemins, ou au sommets de montagnes, petites croix sur le bord des chemins où il y a eu accidents mortels, icônes et statues de saints dans des renfoncements rocheux… Au moins nous avons sorti les croix des écoles. Mais sommes-nous prêts à abandonner les congés basés sur des fêtes religieuses? Ça aussi, ça serait imposer la laïcité. Si nous ne le sommes pas, alors on ne peut pas interdire aux autres d’abandonner leurs propres signes. Il y a plusieurs religions sur la Terre, il faut s’y faire.

      1. gigido66 dit :

        Il faut surtout arrêter d’avoir peur de l’autre…quand on apprend à connaître, la peur s’envole comme par magie. Je suis pour l’inclusion et Je vois la différence comme une belle occasion de m’enrichir.

      2. Achalante dit :

        @gigido : Je suis parfaitement d’accord avec vous. Et je n’ai pas peur qu’on me convertisse à une religion ou une autre, ayant atteint la conclusion que toutes les religions organisées, bien qu’originalement disant à peu près toutes la même chose (sous bon avec les autres) ont été détournées et régentées par des gens qui aimaient plus le pouvoir que le message qu’ils véhiculaient.

        Ceci me permet de juger les gens sur leurs actes plutôt que sur leur religion, et de les considérer d’abord comme des êtres humains plutôt que des étrangers dont ils faut se méfier.

        Je suis aussi grande consommatrice de culture « étrangère », et j’aimerais encore élargir mon monde. Je connais particulièrement mal la culture musicale et littéraire africaine, par exemple.

        Donc, qu’on me serve avec un foulard, je regarde le foulard comme je regarde les vêtements: est-ce joli? Est-ce que ça va bien à la personne qui le porte? Mon seul bémol « culturel » est que (selon ce que je comprends), plusieurs femmes le portent « pour se protéger du regard des hommes ». Je trouve injuste que les femmes aient à payer pour l’inconduite des hommes (du moins, certains d’entre eux). Mais ça, honnêtement, ça arrive justement dans presque toutes les religions organisées. Et même, religion ou pas, dans presque toutes les sociétés. Alors je n’ai pas à juger.

      3. Achalante dit :

        (Argh. Mon précédent commentaire étant écrit sur mon téléphone… « *sois* bon avec les autres ». Désolée de ne pas l’avoir attrapé avant; et j’en ai peut-être échappé d’autres moins évidents.)

  8. Lecteur-curieux dit :

    Ce n’est pas la première fois que je trouve que le résultat final de la composition de la Chambre des Communes ou de l’Assemblée nationale semble intelligent au lendemain de l’élection. Sauf que ce résultat ne vient pas d’une intelligence collective mais du chacun pour soi ou presque, individuel et collectif. Au surplus, la gouvernance du pays ne sera pas partagée cela ne fait qu’influencer le rapport de force. Alors que la volonté du peuple est plus complexe. Faudrait-il que le programme du gouvernement soit refait selon la proportionnalité du vote ?

    Au surplus le vote n’indique pas l’intensité de vos préférences.

  9. galgator dit :

    Je suis bien content que le populisme n’est pas réussi sa percée comme au États-Unis. Mais à ce que je lis sur Facebook, je vois qu’il est toujours présent et qu’il n’est pas très subtil dans ses propos …

    Le vote est divisé au Canada, mais j’aime le fait qu’on peut choisir parmi plus de 2 choix parmi nos partis politiques. Ça donne un peu plus de nuances que de choisir blanc ou noir (démocrates vs républicains).

    On peut chialer sur le dos de nos politiciens au Canada mais au moins on est loin du POTUS et de toute sa bande d’escrocs en cravate qui cachent plusieurs squelettes dans leurs placards.

    1. Richard Desrochers dit :

      Cette modération qui semble caractériser le Canada est simplement l’effet de la variété idéologique qui caractérise les régions. L’Ouest sera toujours moins progressiste et plus enclin au populisme que l’Est (quoique les Maritimes… je me demande) et que la Colombie britannique. L’Ontario semble avoir eu sa leçon. S’ajoute enfin les clivages linguistiques. Un Canada uni, c’est une vision de l’esprit. Comme les États-Unis, qui ne le sont que de nom. (La preuve se fera au sharpie !)

  10. jcvirgil dit :

    Avouons qu’avec ces suffrages éparpillés entre quatre partis ( oublions les fantasme de notre M.Joe Louis , qui n’aura servi qu’à diviser le vote conservateur) , ce vote aurait fort bien pu élire les cons-serviteurs de l’industrie du pétrole bitumineux, puisqu’ils ont recueillis dans l’ensemble plus de vote que Trudeau.

    Finalement Trudeau est comme Trump, il gouverne un pays où son adversaire a eu plus de votes que lui :)..

    Il sera intéressant de voir maintenant comment il tentera d’endormir les *Canadians* en faisant avancer leur agenda sur la construction de pipelines , alors qu’e tout au long de la campagne électorale il s’est promené avec un habit vert …

    1. constella1 dit :

      Je n’ai pas d’oeilleres mais je connais des gens qui ont travaillé d’arrache pied en politique et était intègre
      Je trouve votre propos offensant pour tous ceux qui font bien leur travail
      Je n’ai jamais dit que les choses étaient parfaites qu’il n’y a pas eu d’abut de pouvoir de lobbying ou d’entourloupette
      Nous sommes tous conscients de cela
      Cenpendant
      En lisant tous vos propos je me dis cet homme ne peut conjuguer avec un tel pays et ses habitants sans dessein car ne ils ne se sont pas choisi et avec tout ces escrocs ces cancres voleurs de bas étage etc
      Solution?
      Je vous suggère d’immigrer en Suede peut-être ? On jase là
      En passant ils ont passé des lois tres sévères sur la protection des médias et à grand coups de subvention de ceux-ci et même des interdictions de faire enquête avec sanctions si cela se produit par la parti adverse pour connaître qui sont leur sources
      Ceci entraîne une difficulté également pour tous ceux au gouvernement qui souhaiteraient frauder car sont sous la lorgnette des médias constamment qui ont acces à tous leur formes de revenus
      Voilà pour ma suggestion pour un gouvernement plus transparent
      Puisque c’est de cela dont vous parlez éviter la corruption
      Alors je suis pour la subvention des médias et de leur protection si on veut l’heure juste
      Sans rancune

      1. jcvirgil dit :

        @Constella

        Je suis heureux pour vous si ce système vous va. Ca vous permet de dormir tranquille.

        Pour ma part je suis scandalisé par cette mega-prime à la corruption qui nous a coûté des milliards de dollars de fonds publics au fil des ans.

        Tout cet argent qu’on a pas pu investir dans nos infrastructures sociales comme nos services de santé et d’éducation qui ont souffert ensuite des coupures sanctionnées par cette même engeance qui nous a fait les poches.

        Un exemple concret. Un de mes petits fils aurait eu besoin de services professionnels pour l’aider dans son développement scolaire.
        Il n’a pas pu en bénéficier à cause de l’austérité décrétée par ce même gouvernement , dont les membres impliqués sont absous présentement par la gamique qu’est notre système d’injustice.

      2. constella1 dit :

        « Je suis heureux pour vous si ce système vous va. Ca vous permet de dormir tranquille. »
        Vous extrapoler encore une fois
        j’ai bien écrit que ce n’est pas un système Ideal il a ses failles et iniquités c’est clair!
        Et la vous me parlez de restrictions faites au Québec Alors que j’ai j’ai surtout répondu en fonction du pays
        Mais bon je comprends votre propos et votre colère dailleurs
        Désolée pour votre petite fils
        J’étais contre ces coupures étant moi même une intervenante sociale et Alors je suis bien placée pour en parler
        « Je suis heureux pour vous si ce système vous va . » Avec mon dernier propos vous comprendrez que tout le système ne me va pas
        Alors ne présumez de ce que les autres pensent ou de la façon dont ils dorment la nuit

    2. jcvirgil dit :

      @ Constella 13hrs 51

      Touché 😎, mais je dois vous souligner que vous ne vous privez pas non plus d’interpréter mes écrits.

      Comme vous dites sans rancune.Tout ça ne sont que des opinions.Il n’y a ni morts ni blessés, sauf parfois l’amour propre de certains.
      Mais comme la plupart utilisent un avatar…c’est moins grave .

  11. Lecteur-curieux dit :

    L’individu rationnel a fait quoi ?

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_du_vote

    La théorie de la rationalité dit cela même si cela peut déplaire.

    Quand le vote individuel a peu de chance d’être décisif. Ceux votant par anticipation avec les sondages différents doivent plus voter par conviction que de manière stratégique?

    Pour l’analyste plus haut il a un biais qui est celui de trouver brillants ceux qui pensent comme lui.

  12. Loufaf dit :

    En effet, contrairement aux Z’États, le Canada a plus que deux partis politiques, ce qui évite la grosse corruption et la partisanerie à outrance. De plus, les Canadiens rejettent les lois  » retour vers le passé » et le gros populisme. Tout compte fait, soyons humbles, oui nous sommes plus brillants que les Américains!

  13. Benjen Stark dit :

    Victoire par défaut. Le NPD se sont tirés une balle dans la tête, surtout au Québec, en élisant un Sikh comme chef (j’imagine que le WAPO n’a pas pris ça en considération dans son constat de « sagesse »).

    Scheer et Bernier, on est sensé faire quoi avec ça? Essayons la droite avec un Salvini ou un Bolsonaro au Canada et on se reparlera de tout ça.

    1. Bartien dit :

      Ahahah check moé le débile profond

    2. ghislain1957 dit :

      @ Benji

      Pauvre idiot!

      1. Pierre dit :

        @ghislain
        Notre tit pitou benji aurait pu ajouter Michel Bergeron ou Rodger Brulotte tant qu’à faire…

      2. jean-yves Handfield dit :

        @ghislain957… Mais non… Nenji est simplement l’écumeux de service.

    3. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark (24/10/2019 à 08:16)

      Non mais faut-il être un abruti au dernier degré pour penser une seule milliseconde que les résultats électoraux dela « Drette »auraient été meilleurs avec deux despotes comme Savini ou Bolsonaro, deux brutes qui se conduisent comme des « goons de fond de cour d’école. »

      Votre ignorance ne cessera jamais de nous surprendre. En plus vous nous montrez toute l’étendue de votre racisme, de vos préjugés et de votre haine (la partie de votre commentaire sur Sikh) ce qui démontre que vous êtes bien un digne supporteur du Demeuré-En-Chef, celui qui veut construire un « Mur » au Colorado un état qui n’a aucune frontière commune avec le Mexique. Vous êtes risible comme votre gourou.

      Les électeurs canadiens ont démontré qu’ils n’étaient pas aussi connards que le sont les fefans du Gros Taré-En-Chef. Contrairemt à eux, ils ont résisté aux populisme et aux discours simplistes de la Droite tout en envoyant un message assez clair à Trudeau. Ils lui ont donné un autre mandat mais l’ont mis sous surveillance.

      Ce n’est pourtant pas difficille à comprendre. En êtes-vous capable?

    4. AB road dit :

      Ahhh, M Stark.
      On n’avait tellement « hâte » de vous entendre (lire) là-dessus , les résultats de l’élection canadienne, pour nous « éclairer » un peu…

  14. jeanfrancoiscouture dit :

    1-Si vouloir supprimer partout et tout de suite tout usage du pétrole et ses dérivés, par exemple à la Québec solidaire est estimé «raisonnable»;
    2-Si être totalement opposé à tout compromis sur une période de transition qui impliquerait certains accommodements avec les provinces du Centre-Ouest est estimé «raisonnable».
    3-Si assimiler l’élection de la CAQ de François Legault à de l’extrémisme nationaliste est estimé «raisonnable».

    Alors, en effet, pris dans son «ensemble» le Canada est bel et bien un pays très «raisonnable» et ses électeurs sont, en effet, «brillants».

    Voyons voir si la suite des choses confirmera le jugement de ce descendant de Québécois nommé Eugene Dionne.

    1. Haïku dit :

      « Je pense, donc je chois »(A. Brie).?😉

  15. Ziggy9361 dit :

    @Lecteur curieux. …proportionnalité du vote,intensité de vos préférences, à mon avis personne n’à de l’appétit pour un gouvernement
    à l’italienne et si on commence à sonder le coeur et le cerveau de tous,les politiciens de carrière seraient toujours en campagne pour promettre l’impossible.Le mieux que l’ont puissent avoir,ce sont des personnes qui se présentent avec des convictions et la ferme intention d’être au service de leurs concitoyens et non d’un parti ou d’un leader ,la clef serait de limiter leur présence à deux mandats.

  16. Apocalypse dit :

    @toile – 07:45

    ‘Je crois que le monsieur se trompe dans son affirmation.’

    Pas certain du tout! Cette histoire de loi 21 a vraisemblablement aidé le bloc et sa résurgence au Québec.

    M, Legault a montré le petit stratégiste qu’il est en martelant de ne défier la loi 21, cela a aidé le bloc et le voilà maintenant qu’il essai de s’en distancer. Andrew Scheer a dit qu’il ne ferait rien contre la loi 21 et en plus, il était en faveur du rapport d’impôt d’unique. M. Legault a donné l’impression de vouloir un gouvernement conservateur et il a perdu sur toute la ligne.

    Petit conseil à François Legault, vous auriez dû la fermer. De toute manière, la loi 21 va se rendre en Cour Suprême sans intervention du fédéral et il est possible qu’elle ne passe pas ce test que la CAQ doive utiliser la clause nonobstant pour la sauver. La CAQ a inclut les enseignants dans cette loi et ce faisant, on a créé un beau ‘mess’ et les libéraux à Ottawa n’ont rien à voir là-dedans.

    Pour terminer, Justin Trudeau a bien fait de ne pas fermer la porte à une contestation, c’est la position d’Andrew Scheer et des autres de la fermer à double tour qui était la mauvaise. Pas certain que la loi 21 va passer le test de la Cour Suprême et dans ce cas, ça voudrait dire qu’on brime les droits d’individus, on veut donc qu’Ottawa veille au grain juste au cas où…

    1. toile dit :

      Vous avez raison sur votre argumentaire. Toutefois, comme vous le soulignez, à juste titre, « Pas certain du tout! Cette histoire de loi 21 a vraisemblablement aidé le bloc et sa résurgence au Québec », cela a aidé la résurgence du Bloc.
      La question est donc pour moi en quoi cela a aidé le Bloc. Ma réponse, on est fiers, la majorité québécoise appuie la loi 21, fuce t elle contestable juridiquement, et on se fera pas passer un sapin. Mon point est que la loi 21 a servi de tremplin au Bloc.

  17. noirod dit :

    Brillant c’ est un grand mot mettons…A défaut de mieux est peut être un meilleur bien que navrant constat. Le conservateur s’ est coulé lui même sur le débat de l’ avortement, plusieurs canadiens ont basé leur vote sur la volonté ou non de penser environnement, le Québec pense protéger ses intérêts a tort ou a raison avec le Bloc, Maxime Bernier ben…c’ est ca…Alors un gouvernement minoritaire bien que voué a être de courte durée est la moins pire solution.
    Parce que pour revenir au theme de ce blogue, souvenons nous que Trudeau a fait le tapis devant le gros épais. Il est probablement plus sage d’ attendre que le sort en soit jeté aux U.S. of A. pour ensuite jouer au héros.

  18. Notre mentalité de colonisés au Québec ne cessera jamais de me surprendre. On choisit volontairement de se ranger du côté des perdants avec un parti qui n’a aucune possibilité de prendre le pouvoir parce qu’ils vont « parler de nos intérêts ». Incroyable.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Gros Toton

      T’as l’air d’un colonisé, non, plutôt un colon avec tes commentaires!

      1. Lecteur-curieux dit :

        Colon est une insulte depuis fort longtemps mais c’est aussi un mépris pour des ancêtres ou bien cela est dit en les respectant mais aux individus qui sont restés colons.

        Les colons sont aussi des pionniers et des défricheurs mais s’étaient fait mentir sur les réelles opportunités. Que ce soient ceux de la Nouvelle-France ou bien plus tard ceux allant coloniser le Nord.

        N’empêche qu’il y avait des gens avec une grande volonté et il y a eu des réussites aussi.

        Il faut que le progrès économique et social se fasse mais plein de gens étaient autant ou sinon plus dans la misère qu’avant.

    2. Lecteur-curieux dit :

      Vous mélangez des termes. Les colonisés sont les assimilés à la culture de l’autre.

      Une mentalité défaitiste comme Guzzo le reproche au cinéma québécois ? Il y a de cela.

      La mentalité de conquérants, bâtisseurs et pionniers ? Nous en avons eu.

      Mais quelle est notre vraie identité ? Michel Morin lui dans ses ouvrages nous rapprochait du coureur des bois.

      Les philosophes et auteurs choisissent la métaphore ou le mythe qui leur plaisent le plus.

      Sinon le mot colonisés c’est feu Pierre Falardeau qui avait toujours ce mot aux lèvres.

      Et il était loin d’être un bourgeois tout en pouvant en respecter certains comme Parizeau.

    3. Ziggy9361 dit :

      Les colonisés au Québec comme tu dis ne seront jamais mieux servis que par des gens progressifs et ouverts mais qui ont à coeur de défendre les valeurs communes de tous les Québécois que se soit la langue ou encore ne vous en déplaise là laïcité qui est une de nos valeurs qui a cimenté l’égalité de tous et chacun.
      Ce qui divise, les politiciens professionnels,la religion où plutôt les dirigeants religieux pour la plupart des extrémistes qui agissent sous une supposée directive de leur Dieu en imposant une assiduité,un talisman, un quolifochet ou un couvre chef ou un habillement dans le seul but d’asservissement.

    4. Gilles Morissette dit :

      @Grosse Tétine (24/10/2019 à 08h57)

      Tiens encore un minable « dretteux » qui déblatère contre les Québécois. Pauvre loser. Incapable de comprendre les raisons qui ont fait que le BQ ait obtenu de tels résultats, Au lieu de lire vos sites de « merde » (Breitbart, Drudge Report Faux News, etc), essayez donc de vrais sites d’informations sérieux et crédibles. On y présente de très bonnes analyses faits par des gens compétents qui connaissent le dossier, pas « des ticounes en bobette planqués dans le fond de leur sous-sol et qui s’improvisent grand spécialiste du n’importe quoi ».

      C,est un peu long à lire surtout pour un analphabète fonctionnel comme vous mais ça vaut la peine d’essayer. Ça vous donnera une autre perspective qui fera constraste avec votre commentaire tout à fait idiot et rempli de clichés qu’onpeut parfois entendre chez les « dretteux » des radios vidanges de Québec.

      En passant, votre nom est « nul à chier ». On dirait une blague d’ado attardé.

  19. ghislain1957 dit :

    Pas difficile d’être plus brillant que l’électeur moyen américain!

  20. jcvirgil dit :

    Pendant que le Canada s’englue dans le pétrole sale , l’Europe fait déjà le virage économique vers les énergies vertes productrices d’emplois de qualité. Il ne faudrait pas manquer le bateau …Même si l’Amérique du Nord sous l’impulsion du lobby pétrolier ,poursuit sa bataille d’arrière-garde depuis maintenant quarante ans , certains intervenants dont le pape François affirment qu’il faut prendre le taureau par les cornes d’autant plus qu’avec tout ce qui se fait actuellement dans le domaine la décarbonisation de l’économie mondiale , on parle d’une date réaliste de 2028.

    À cet effet Noamie Klein enfourche le cheval du *Green New-Deal, de la jeune politicienne américaine Alexandra Ocasio Cortez dans un nouvel essai *On fire*.

    J’admet que ça va prendre tout un virage pour passer de Trump à cette vision incontournable pour l’avenir, surtout qu’au lieu d’en faire la promotion et de stimuler l’électorat sur cet enjeu plein de promesses. le deuxième parti politique américain s’englue lui dans les manoeuvres de destitution qui prennent tout l’espace médiatique.

    https://www.democracynow.org/2019/9/17/naomi_klein_on_fire_green_new

  21. Lecteur-curieux dit :

    La famille Brillant.

    Anatole aurait voté pour qui ?

    Et le voisin Gamache ? 😂😆

    https://youtu.be/9ACcaRruh_o

  22. monsieur8 dit :

    « Dionne s’inquiète du fait que… »

    Je partage les mêmes inquiétudes. Le nationalisme Québécois – auquel j’ai toujours adhéré – a bien changé depuis qu’il ne revendique plus l’indépendance. Avec la CAQ, il est passé de nationalisme souverainiste à nationalisme ethnique : on ne revendique plus l’indépendance, on revendique le pouvoir de limiter les droits des autres sous prétexte qu’« icitte c’est comme ça qu’on est ».

    Ça me met très mal à l’aise. À cause de la foutu loi 21, je n’ai pas appuyé le Bloc cette fois ci.

    1. Achalante dit :

      C’est une position tout à fait respectable.

      Pour ma part, je pense que la loi 21 ne passera pas l’épreuve du temps. Avec les tribunaux, d’une part, et l’éducation de la population (qui est de notre devoir à tous), elle devrait disparaître, et ce ne sera plus qu’une tache sur notre histoire. Par ailleurs, si ça permet aux Québécois catholiques de se rendre compte à quel point la religion est partout, même si ils ne vont plus à l’église, il pourrait même en ressortir du bien.

      Mais voilà, c’est une loi provinciale, et ces élections étaient fédérales. Je préfère un gouvernement minoritaire qui doit faire des concessions qu’un majoritaire, qui, tôt ou tard abusera de son pouvoir, se croyant trop fort pour se faire attraper.

  23. Syl20_65 dit :

    Au Furoncle

    Les colonisés sont ceux qui votent pour un parti fédéraliste qui est manifestement le principal lobby du BS pétrolier. Les colonisé sont ceux qui ont besoin de maman fédérale pour les superviser et leur dire comment gouverner leur nation.
    Ce n’est pas tout de prendre le pouvoir pour prendre le pouvoir. Être le chien de garde de sa nation vaut mieux que de la voir vendue au plus offrants pour satisfaire les narcissiques de l’ouest qui n’ont qu’eux à blâmer pour leur banqueroute.
    Allez, va faire une petite prière avec ton américain anti-droits membre de l’opus dei, ça devrait te sauver de ton hystérie idéologique.
    T’as beau jouer à la meneuse de claque pour faire diversion, il reste que les grands perdants ce sont les conservateurs régressifs et les narcissiques politico religieux évangélistes de l’ouest.
    Pendant que tu déchires ta chemise, que tu braille avec tes amis suprémacistes et que tu fais des prières, les progressifs vont faire le travail dont les canadians s’attendent. Bebye!

  24. NStrider dit :

    Petite question sans réponse.
    Combien de personnes dans les circonscriptions ou le lutte était serrée, c’est à dire partout où il y avait une lutte à trois comme ( insérez ici les trois partis que vous voulez) ont voté ABC ( Anything But Conservative) et ont ainsi fait un choix stratégique parce que ( insérer ici le motif qui vous plaît ).?
    Est-ce que cela viendrait changer le score chez les tiers-parti?
    J’ai bien hâte à un vote proportionnel mixte compensatoire aussi bien au Québec qu’au Canada

  25. Syl20_65 dit :

     »…on revendique le pouvoir de limiter les droits des autres sous prétexte qu’« icitte c’est comme ça qu’on est » monsieur8

    Assez simplet comme conclusion. La cour suprême a validé mainte fois certaines discrimination et limité à plusieurs reprises certains droits. Au Canada, AUCUN droit n’est absolu. Ils se sont déjà prononcé à savoir que les droits des LGBTQ de vivre en sécurité et librement prédominait le droit de religion. Ils ont validé un règlement de la ville qui interdit certains tatoues et les percings par les policiers reconnaissant que c’était discriminatoire mais que c’était nécessaire pour la confiance du public.
    Le gouvernement a déjà des règles en place sur le code vestimentaire. Il ne fait qu’ajouté L,interdiction les signes politico religieux à la liste. Liste que tout le monde suit sauf les fondamentalistes activistes politico religieux qui réclament un droit spécial que les autres n’ont pas.
    Ceux qui font aller leurs pompons de la discrimination victimaires parce que le gouvernement impose un code vestimentaire qui exclue l’exhibitionnisme politico religieux de toutes confessions et pour l’ensemble de ses employés touchés par cette mesure, seront peut-être surpris de la décision de la cour suprême.
    Pour l’instant, ces exhibitionnistes politico religieux et leur défenseurs seraient avisés d’arrêter de brasser le chaudron de la victimisation et du dénigrement de ceux qui supportent une loi votée légitimement par des membres élus du gouvernement, dans le seul but de causer le chaos et la division.
    N’oublions pas que les droits des uns arrêtent ou les droits des autres commencent. Et les autres ont exprimé qu’ils ne veulent pas de religion dans l’espace public.

    1. onbo dit :

      « N’oublions pas que les droits des uns arrêtent ou les droits des autres commencent. Et les autres ont exprimé qu’ils ne veulent pas de religion dans l’espace public. »
      ____________
      Cela résume bien la portée et la limite de « la liberté religieuse ».

      Ma pensée est la suivante, je pense qu’elle rejoint la vôtre:

      Lorsque les nord américains dans leur ensemble auront compris que la liberté de religion ça concerne le droit pour l’individu d’avoir la pratique religieuse de son choix, y compris de n’en avoir aucune,

      Et qu’en aucune circonstance la liberté de religion ne permet de s’autoriser à décider des croyances et pratiques religieuses des autres,

      Étant entendu qu’en vertu de la liberté d’expression, et non de la liberté religieuse, les individus puissent partager en privé comme en public, et sans contrainte, leurs pratiques religieuses, fêtes , lieux de cultes, etc.

      Étant compris que, pour la paix sociale, le respect des religions, et la protection des minorités religieuses et des non croyants et agnostiques, il soit jugé de très mauvais aloi de manifester ouvertement ou de pratiquer des rites pro ou anti religieux dans des services publics reconnus de bonne foi essentiels pour préserver la neutralité et l’apparence de neutralité de l’État.

    2. monsieur8 dit :

      @Syl20_65 : Je ne suis pas en faveur d’une liberté complète et totale pour tous : il faut bien mettre des limites pour la sécurité et la stabilité sociale. Les exemples que vous donnez vont dans ce sens, et je les appuis. Limiter les libertés des uns peut parfois être une façon d’éviter la discrimination des autres, ou de protéger la sécurité de tous. Je suis 100% pour ça.

      Mais qu’est-ce qu’on gagne, collectivement, à légiférer sur la tenue vestimentaire de certaines femmes (ne faisons pas l’autruche, la loi 21 s’adresse presque exclusivement aux femmes musulmanes)?

      Rien! J’attends encore qu’on me convainque de la pertinence et, surtout, de l’utilité d’une telle discrimination.

      « …les autres ont exprimé qu’ils ne veulent pas de religion dans l’espace public. » : faudrait relire la loi 21, mais vous allez être déçu. Des signes religieux dans l’espace public, vous n’avez pas fini d’en voir. Il va y en avoir de toutes sortes, des bons signes «locaux» comme on les aime, et des signes plus «exotiques», qui font peurs à certains patriotards coincés. Habituez-vous au lieu de vous braquer !

      1. Dekessey dit :

        monsieur8 dit:
        « J’attends encore qu’on me convainque de la pertinence et, surtout, de l’utilité d’une telle discrimination. »

        On s’entend que cette interdiction s’applique dans des cas bien précis, vous le savez n’est-ce pas?
        Je vous propose une piste de réflexion:

        https://www.lapresse.ca/actualites/education/201905/09/01-5225481-pourquoi-limage-des-profs-doit-etre-laique.php

  26. Dekessey dit :

    Brillant? Un peu fort peut-être?
    J’abonde dans le sens de la plupart ici, c’est un choix par défaut.
    Scheer a le charisme d’un 2×4 et traîne un paquet de valeurs dépassées.
    La vague orange avait été provoquée par Jack Layton.
    Quant au Bloc, il a surfé sur les effets de la loi 21 mais il ne faut pas ignorer les qualités de son nouveau chef.
    Cette élection a remis en évidence les divisions du Canada, et Trudeau a tout un défi devant lui.

    1. Louise Lefebvre dit :

      ____________________
      @ Dekessey / 24/10/2019 à 11:13

      Merci pour le partage de cet article de Francis Vailles paru dans La Presse du 20 octobre. L’exposé de l’auteur fait parfaitement comprendre les enjeux de la laïcité et de la Loi 21 quant au corps professoral.

      Voici à nouveau ce lien important : https://www.lapresse.ca/actualites/education/201905/09/01-5225481-pourquoi-limage-des-profs-doit-etre-laique.php

      Bonne fin de journée

  27. Syl20_65 dit :

    @NStrider

    Je ne peux pas parler pour toutes les circonscriptions mais je vais vous parler de mon coin. Hochelaga n’a jamais été libérale depuis des dizaines d’années. La division du vote entre le NPD qui représentait la circonscription depuis 2015 et le Bloc qui l’a précédé durant bon nombre d’années aura permis à la libérale de passer donnant ainsi un siège de plus à Trudeau, ce qui était une bonne chose pour ne pas être pris avec l’américain anti-droits membre de l’haineuse opus dei.
    La même chose s’est produite dans Laurier-Ste-Marie. Le Bloc y était roi et maître depuis sa création jusqu’en 2015 avec la vague orange. Le vote divisé entre Bloc et NPD aura permis à Guilbault de passer. Donnant un siège de plus aux libéraux.
    En analysant d’autres circonscription, on pourrait réaliser comment la division du vote entre Bloc et NPD aura permis, fort heureusement, de garder la droite profonde politico religieuse loin du pouvoir.
    Pour moi, même souverainiste, un gouvernement libéral minoritaire était la meilleure chose qui pouvait arriver au Québec.

    1. monsieur8 dit :

      @Syl20_65 : Votre dernière phrase : là on est d’accord ! J’ajouterais que la balance du pouvoir donnée à un parti très progressiste (mais un peu trop centralisateur, je l’avoue), ne me déplaît pas.

      Je suis de Laurier Sainte-Marie. J’ai perdu mes élections locales (Mme Machouf était mon choix), mais je suis quand même content du résultat global. Les cauchemars que sont le PCC et – surtout – le PPC ont été largement battus, et ça me plait.

  28. citoyen dit :

    tout comme aux états-unis, les élections fédérales se résument à deux partis et habituellement l’autre parti prend le pouvoir lorsque l’autre parti est vraiment en état de scandales.

  29. Syl20_65 dit :

     »Mais qu’est-ce qu’on gagne, collectivement, à légiférer sur la tenue vestimentaire de certaines femmes (ne faisons pas l’autruche, la loi 21 s’adresse presque exclusivement aux femmes musulmanes)? » monsieur8

    Voilà comment les anti 21 se défendent. La loi est pour TOUS les symboles religieux de TOUTES confession. À pointer les femmes musulmanes et en prétendant qu’elles sont les seules affectées par cette loi, vous jouez le jeu des islamophobes.

    Onbo exprime très bien le sens de la charte en matière de droit religieux et de liberté de conscience. Je me permets de le citer: …il soit jugé de très mauvais aloi de manifester ouvertement ou de pratiquer des rites pro ou anti religieux dans des services publics reconnus de bonne foi essentiels pour préserver la neutralité et l’apparence de neutralité de l’État.

    Aucun employé des services publics concernés n’ont le droit d’exprimer ou d’exhiber un message ou une pratique anti-religion. C’est leur droit de conscience qui est discriminé. Droit de conscience qui est pourtant protégé par le même article de la charte qui protège le droit de religion. Pourquoi alors il serait bienvenu d’exhiber et d’exprimer des rites pro religions mais non anti religions? On devrait donc créer un droit spécial pour accommoder ceux qui ne sont pas capable de s’accommoder du même droit que les autres? Aucun anti-religion ne va à la cour suprême pour dénoncer la discrimination dont ils sont victimes. Ils s’accommodent pour les 8 heures de présence dans leur fonction. Pourquoi il n’en serait pas ainsi pour les fondamentalistes exhibitionnistes politico religieux. Car il faut être aveugle pour ne pas voir que cette guerre des religions incapables de s’accommoder est purement politique et sert à faire de l’agitation.

    C’est comme si on permettait des messages politiques libérales mais qu’on interdisait ceux des conservateurs régressifs. Vous seriez d’accord qu’un prof se drape d’un drapeau du Hezbollah ou un drapeau de la fierté gai dans leur classe? Ou qu’un anti-religion se présente dans une salle ou se déroule un procès avec un tshirt inscrit f.ck les religions ou pro avortement? Ou encore un policier qui arbore un macaron avec l’inscription anti gouvernementale?

    Encore une fois, je le répète, aucun droit n’est absolue et la cour suprême du canada l’a démontré à plusieurs reprises et pourrait bien aller dans ce sens pour la loi 21 et je le souhaite. Les religions haineuses et diviseuses prennent trop de place dans certaines sociétés. Au Québec, nous en avons été des victimes pendant trop longtemps pour leur laisser le chemin libre encore une fois. Les blessures sont encore profondes. L’actualité et l’histoire sont garantes de la toxicité et de la dangerosité des religions dans la politique. Il n’y a qu’à voir chez notre voisin du sud la division du pays depuis que les évangélistes y ont infestés le GOP et qui maintenant imposent insidieusement leur religion à l’ensemble du pays. Toutes les théocraties sont violentes et ne respectent pas les droits humains fondamentaux les plus primaires. Je ne vois pas en quoi on devrait leur créer des droits spéciaux que les autres n’ont pas.

    1. Igreck dit :

      @Syl-20
      « … il faut être aveugle pour ne pas voir que cette guerre des religions incapables de s’accommoder est purement politique et sert à faire de l’agitation. »
      Je n’aurais su mieux dire. Je retiens le terme « politico-religieux » que vous utilisez en parlant de ces mégaphones qui assomment les progressistes mous avec leurs revendications et autres accommodements dits raisonnables. Ils se servent de la religion (qui est utilement protégée dans la Charte à Trudeau Sr) pour faire avancer leurs projets politiques.
      Les femmes occidentales s’obligent à porter le voile quand elles séjournent dans plusieurs pays musulmans par respect pour les gens qui y habitent. Pourquoi celles qui viennent ici ne se plieraient pas à nos règles sociales sans maugréer. La seule explication est qu’elles ne nous respectent pas et pire, leur communauté essaie de voir jusqu’où nous sommes prêts à des compromis pour mesurer le pouvoir qu’ils ont sur nous.
      Au cours de cette campagne, j’ai trouvé M. Sing très sympathique et surtout sincère alors que plusieurs autres candidats (non-racisés) ne m’inspiraient malheureusement pas ce sentiment. J’aurais cependant apprécié qu’il laissent son poignard (kirpan) chez lui et qu’il choisisse plutôt de porter un pendentif représentant cette arme, ce que lui permet sa religion.
      Le catholicisme a laissé ici de profondes blessures, beaucoup plus que le protestantisme chez nos compatriotes anglo-saxons. Ce fait nous distingue sans doute dans notre refus face aux signes religieux dont nous nous sommes nous-mêmes libérés difficilement. L’exemple de nos religieuses est instructif. Ces femmes dévouées ce sont pliées aux nouvelles règles sans faire d’esclandre, et surtout, elles n’en sont pas mortes et ont poursuivi leur mission. Nous partageons avec plusieurs immigrants, le traumatisme de religions qui étouffent leurs adeptes plutôt que les rendre plus libres. Ils sont les premières et les premiers à nous mettre en garde contre la manipulation politique dont nous faisons l’objet.

  30. Apocalypse dit :

    @monsieur8 – 10:30

    ‘Mais qu’est-ce qu’on gagne, collectivement, à légiférer sur la tenue vestimentaire de certaines femmes (ne faisons pas l’autruche, la loi 21 s’adresse presque exclusivement aux femmes musulmanes)?’

    Rien! Ca ne fait que montrer le manque de confiance des Québécois(es) et leur insécurité.

    La loi 21 va se rendre en Cour Suprême et il est bien possible qu’elle ne passe pas ce test, alors imaginer, la CAQ devra recourir à la clause nonobstant pour protéger sa loi. Qu’on utilise cette clause pour protéger notre langue, vous pourrez me convaincre, mais l’utiliser pour empêcher des enseignantes de porter un signe religieux … sérieusement? C’est ce qu’on appelle en avoir fumé du bon OU ne pas avoir réfléchi plus de deux(2) secondes à son projet de loi :-(.

    1. Dekessey dit :

      Peut-être que vous devriez réduire votre quantité de caféine.
      Calmez-vous un peu et allez lire l’article de M. Vailles.

      1. papitibi dit :

        Heu… suis d’accord avec Apocalypse (lequel, sauf erreur, avait pour la CAQ en 2018!).

        La Loi 21 aurait dû s’arrêter là où s’arrêtaient les recommandations de Bouchard-Taylor. Il serait malsain qu’un juge portant la kippa juive soit autorisé à juger un musulman accusé d’excision ou d’un attentat terroriste contre une synagogue… Cela dit, le gouvernement du Qc ne peut pas intervenir il n’en a pas le pouvoir. Seul le Conseil de la Magistrature pourrait dégommer un juge et encore, pas nécessairement dans ce cas précis…

        Cela dit, oui, le port d’un signe religieux ostentatoire peu me rendre mal à l’aise, comme par exemple la fois où je rentrais au Canada à l’aéroport de Toronto et où le caractère obtus d’un officier portant turban m’a fait rager par en-dedans contre TOUS les Sikhs de la planète entière!

        Cela dit, en quoi serai-je mieux servi au CHUM ou au CUSM si aucun médecin portant la kippa ni aucune infirmière voilée n’a le droit de participer à ma guérison? Surtout qu’une infirmière hassidique au crane rasé bien caché par une perruque ne sera pas ostracisée, elle. Ni d’ailleurs le médecin syrien dont l’apparence ne dit pas s’il est, ou non, un militant islamiste!

        Cette Loi s’attaque à de faux problèmes, et elle est discriminatoire à l’endroit de certaines minorités (ou moitiés de minorités). Je ne PEUX PAS être d’accord, même si je comprends certains des objectifs.

  31. papitibi dit :

    Qui a gagné, qui a perdu, en ce plusse beau pays de Jean Chrétien?

    Le NPD a perdu 15 sièges à l’échelle nationale et plus de 90% de sa députation québécoise; donc, c’est le grand perdant?

    Pantoute. Le turban de Jagmeet, sa bonhomie, son sens de l’humour et sa DIGNITÉ ont remis le NPD sur la mappe; au déclenchement des élections, les analystes voyaient le Parti Vert passer en avant du NPD. Et c’est de là qu’il faut mesurer…

    Les Verts ont doublé leur base électorale et ‘gonflé’ leur députation de 50% Wow!
    Eh bin non. Les Verts comptent parmi les grands perdants, lorsqu’on mesure leur performance aux attentes et au POTENTIEL de croissance. Surtout après ces percées récentes au niveau provincial dans les Maritimes. Surtout si on considère que LE concurrent des Verts – le NPD – semblait Knock-Out…

    les Libéraux ont remporté le Québec: plus de députés élus et plus de suffrages que le Bloc. Yessss!

    Eh bin non,justement. Ils ont échappé un million des électeurs québécois qui leur avaient fait confiance en 2015.Quant au Bloc, mort et enterré sous Martine Ouellette, le v’là bin vigoureux maintenant qu’un ancien souffre-douleur de Pauline Marois (elle l’aimait pas bin bin!) l’a pris en main.

    Les Conservatifs et leur Scheer Leader, alors? Eille, ils ont eu plus de votes que les Libéraux, ils ont une trentaine de députés de plus qu’en 2016, WOW!

    Eh bin non. Scheer avait le momentum, avec tous ces gouvernements conservateurs nouvellement élus en terre Libérale (Ontario, New Brunswick) ou en terre très superficiellement néo-démocrate (Alberta). Et avec le BC qui était passé du rougeà l’orangé, et le Québec, du rouge au bleu caquiste. Et puis, il y avait les démissions Philpot et Wilson-Raybould, le ‘scandale SNC-Lavalin’, l’Agha-Khan, le bal costumé de Justin en Inde, les échecs diplomatiques répétés… bref, la table était mise!

    Bin non! Le zouf a trouvé le moyen d’échapper le ballon (ses réticences à dire qu’il est pro-vie, ce refus de révéler sa citoyenneté US, pourtant sans conséquence (sauf que les Conservatifs avaient eux-mêmes crachés sur Ignatieff, Mulcair, Michaelle Jean… pour leur double citoyenneté!). Un peu plus et il faisait ré-élire Mad Max en Beauce avec toutes ses magouilles et ses réponses de pied (‘Je ne commenterai pas sur les contrats que nous avons ou que nous nous n’avons pas signé… ).

    Il s’est brûlé les ailes, le Scheer. Des désosseurs s’affairent déjà dans son dos, avec des lames bien affûtées…

    1. kintouai dit :

      @papatibi J’ajouterais à votre excellente analyse ce constat : les Libéraux l’ont échappé belle au Québec. En effet, ils ont remporté dix circonscriptions avec moins de 1 000 votes de plus que le Bloc (comme à Québec, où l’excellente ex-députée Christiane Gagnon n’a perdu que par 200 votes — il y aura d’ailleurs peut-être recomptage). La prochaine fois, ce sera peut-être différent pour Minipet.

    2. danielm dit :

      Dur, précis, révélateur, bravo pour votre analyse concise mais très complète!

      1. Haïku dit :

        @papitibi
        Je seconde danielm !!! 👌

  32. Apocalypse dit :

    @Dekessey – 12:39

    Je n’ai pas besoin de M. Vailles pour me faire une tête sur quelque chose, je suis capable de lire et de réfléchir, ce qui semble le cas de moins en moins de gens dans notre société.

    1. Dekessey dit :

      Traduction:
      Mon opinion c’est la vérité et je la partage, je ne veux rien savoir si vous avez des arguments contraires car vous êtes cons.

      Ok merci.

  33. Apocalypse dit :

    @papitibi – 12:48

    Excellent!

    J’avais sans doute des préjugés envers Jagmeet Singh, mais je l’ai beaucoup, beaucoup aimé dans cette campagne. Il n’avait pas impressionné depuis qu’il était chef du NPD, il a pris beaucoup de gallon en quelques semaines: bravo!

    Pour ce qui est de M. Blanchet, pas surpris de sa performance; je m’attendais à ce qu’il soit bon, voir très bon dans cette campagne.

    Pour ce qui est de M. Scheer, le grand perdant et de loin. On a sûrement se poser de sérieuses questions sur son leadership, avec raison d’ailleurs. On a probablement deux ans de répit avant la prochaine élection, on devrait le remplacer. Etant donné que les conservateurs auront de bonnes chances dans deux ans, on devrait trouver quelques candidat(e)s de qualité pour le remplacer.

    Justin Trudeau, je suppose qu’il ne peut pas être pire que durant son premier mandat où il a été ordinaire solide.

  34. Apocalypse dit :

    @Dekessey – 13:14

    Nous sommes sur un blogue et j’ai donné MON opinion qui ne vaut que ça, une opinion sur quelque chose.

    Comme disait le Joker dans Batman: The Dark Knight: ‘Why So Serious?’

    Bonne Journée.

  35. Igreck dit :

    Évidemment, l’habit ne fait pas le moine comme le dit le vieil adage. Mais je crois que l’on doit sérieusement se méfier de qq’un qui refuse de suivre une règle administrative ou professionnelle et choisit plutôt de respecter l’une de ses règles religieuses vestimentaire ou autre même si pour cela, il devrait changer d’emploi ou démissionner. On peut raisonnablement supposer que cette personne suivrait ainsi ses préceptes religieux AU LIEU d’appliquer les règles régissant son métier ou sa profession.

  36. Rustik dit :

    J’ai bien aimé le résultat des élections… en fonction de ce qui était offert. Dans Vancouver Est, j’ai gagné mes élections!
    Je crois qu’on peut dire que le Canada n’est pas si pire dans sa façon de voter. Cependant, d’associer le vote pour le bloc à un certain raciste religieux est faire un amalgame qui n’a pas vraiment sa place selon moi.

    Maintenant… j’ai hâte que Montréal se mette à voter en fonction des programmes des partis et non plus seulement pour la couleur rouge sans se poser de question! J’ai aussi hâte que le Québec, qui avait raison de vouloir se séparer avant les années 90, devienne le fer de lance de la francophonie dans le Canada (et pas juste pour les québécois). Le français se porte mieux au BC et en N-Écosse aujourd’hui qu’il y a 20 ans, même le nord de l’Ontario rêve maintenant de son université francophone.

  37. FlorentNaldeau dit :

    Louise, 07h44 « Je ne sais pas si les électeurs ont été brillants mais ils ont certainement été prudents »

    Prudents en effet, bien qu’il ne s’agisse évidemment pas d’une prudence concertée, mais plutôt de la somme de prudences individuelles, parfois divergentes et même carrément contradictoires. Il faut dire qu’au Canada avec six partis en lice (dont 5 vraiment sérieux selon les résultats), le sentiment des électeurs disposait de plus d’options qu’aux ÉU pour s’exprimer et que les combinaisons potentielles sont donc bien plus nombreuses.

    C’est peut-être l’arrogance généralisée des principaux chefs qui a mené à l’impossibilité de dégager une majorité claire. JT refusant de reconnaître à quel point son attitude et ses comportements, trop souvent fondés sur l’image que sur le fonds, ont pu nuire à son travail; AS se distribuant le rôle de juge de la moralité absolue de son rival libéral, avec une hargne et une mesquinerie qui ont mis en lumière à quel point son caractère est petit, loin de celui d’un homme d’État; YFB qui s’arroge l’exclusivité du droit de parler au nom du Québec parce qu’il se déclare le seul capable de comprendre les intérêts univoques de cette province, dont les citoyens sont pourtant eux aussi divisés sur bien des questions; ou alors JS qui est apparu plus comme un sympathique Tintin à bicyclette qu’un homme politique sérieux mais qui croit quand même détenir le droit de dicter la politique d’un gouvernement, minoritaire ou majoritaire.

    Le plus absurde c’est que ces attitudes semblent se perpétuer même une fois la campagne terminée; seul JT semble avoir amorcé une bien timide correction.

    Au ÉU, cette prudence (ou peut-être plutôt « réticence ») de la part des électeurs ne peut s’exprimer que d’une manière plus limitée du point de vue du choix des partis. Par contre, les différences entre les deux systèmes de gouvernement permettent à nos voisins du Sud de parfois diviser leurs votes entre l’exécutif et le législatif, ce qui n’est toutefois pas tout à fait l’équivalent exact d’un gouvernement minoritaire.

  38. citoyen dit :

    le parti conservateur ou le npd aurait intérêt à devenir populiste.

  39. Lecteur-curieux dit :

    Ce n’est pas une brillance particulière des électeurs, c’est simplement le marché politique. Marché politique moins bon que celui économique où la fameuse main invisible et le mécanisme de prix font leur effet bien qu’il y a plusieurs échecs du marché. La politique elle ne tient pas compte de l’intensité des préférences mais il y a un échange de votes.

    Le résultat final? On est presqu’assuré que le programme électoral du parti gagnant sera mauvais, ils le sont tous pour acheter des votes. Choisir le moins mauvais? La coalition d’intérêts minoritaires recevant plus de bénéfices concentrés que subissant de coûts diffus ramassant le plus de circonscriptions va être au pouvoir qu’elle soit minoritaire ou majoritaire.

    La microéconomie ne peut seulement nous montrer que le bon peuple se fait avoir peu importe le parti élu?

    C’est pas un parlement à l’italienne ce serait une vraie gouvernance partagée, un véritable appel à l’intelligence collective ou une inspiration de théories comme la sociocratie si on veut…

    Des dirigeants et des politiciens ne cessent de parler de l’écosystème mais ne comprennent rien pour la plupart à une approche systémique, ils restent presque complètement dans la pensée linéaire ou analytique.

    Le système anyway dans l’autopoiese se régule de lui-même mais ce n’est pas juste l’économie ou la politique. Et en économie l’approche du marché d’abord n’a rien d’holiste, elle est très réductionniste et mécaniste avec des humains vus comme des homo oeconomicus et que l’on dit rationnels. Alors que la rationalité limitée est plus plausible dans la réalité. Il faut aller dans l’économie comportementale.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :