Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Autre volte-face de Donald Trump. Pour la deuxième fois en dix mois, le président serait sur le point de revenir sur sa décision de retirer presque toutes les troupes américains de la Syrie. Selon le New York Times, il songe à donner le feu vert à un plan du Pentagone prévoyant le déploiement de 200 soldats dans l’est de ce pays pour combattre le groupe armé État islamique et bloquer la progression des forces du gouvernement syrien et de la Russie vers les champs de pétrole de la région qui suscitent la convoitise de tous.

Sur le plan politique, cette volte-face serait également la deuxième en quelques jours après la décision de Donald Trump de renoncer à accueillir le prochain sommet du G7 au Trump International Doral. Le président avait essuyé des critiques sévères de son propre camp après ses décisions sur la Syrie et le G7.

Il va sans dire que les Kurdes se sentiront doublement trahis si Donald Trump donne suite à un plan qui donne à penser que les champs de pétrole syriens comptent davantage aux yeux des États-Unis que le sort de leurs alliés dans leur combat contre l’EI. Alliés qui craignent aujourd’hui un «génocide», selon cet article et qui expriment leur colère en lançant tomates et autres projectiles aux soldats américains qui quittent le nord-est de la Syrie.

À noter que les champs de pétrole de l’est de la Syrie sont encore aujourd’hui sous le contrôle des Kurdes.

(Photo EPA/Shutterstock)

66 réflexions sur “Des soldats américains pour les champs de pétrole syriens

  1. gl000001 dit :

    Faiblard !!

  2. Andre lortie dit :

    Ça sent le commencement de la fin de cette grandeur que sont les USA

    1. Madalton dit :

      Comme disait Churchill, ce n’est peut-être pas le début de la fin mais c’est sûrement la fin du début.

  3. Réal Tremblay dit :

    Affreux le sentiment que doivent ressentir les soldats qui auront pour mission de protéger le pétrole de Syrie. Trump s’est vanté d’être auto-suffisant en clamant fièrement d’être un très grand producteur d’or noir. Rien à comprendre comme à l’habitude.

  4. ghislain1957 dit :

    La vie d’un Kurde? Bof, un baril de pétrole vaut pas mal plus cher!

    Après tout, ils n’ont pas aidé les américains lors du débarquement de Normandie! Mais sans eux, l’état islamique serait toujours en train de massacrer la population de cette région.

    Le pire président que les Etats-Unis ont connus a livré ses alliés au dictateur Erdogan pour lui faire plaisir.

    1. Emalion dit :

      Il était ou les Kurdes lors de la guerre de l’indépendance?

  5. Benton Fraser dit :

    La raison humaine ne compte pas pour Trump, seul la raison économique compte!

    N’empêche que même là, il finit par faire faillite…

    1. chrstianb dit :

      « seul la raison économique compte! »
      Même pas. Seul sa «raison» compte. C’est pour ça qu’il a fait faillite plusieurs fois.

    2. Gina dit :

      Vaniteux , l’argent compte plus pour ce simili président. La vie humaine n’a aucune valeur à ses yeux .

      1. Réal Tremblay dit :

        Sauf si ça rapporte de l’argent et des votes.

    3. Gina dit :

      Il finit par faire faillite parce que compter c’est compliqué pour dt de se concentrer plus que 3 minutes . Et dire que cet homme dirige un pays dont les décisions ont des répercussions sur des citoyens des autres pays

  6. louise tanguay dit :

    n ont ils pas aussi envoyé des soldats du coté de l Arabie Saoudite pour les mêmes raisons- protéger les puits de pétrole-

  7. Jacques dit :

    Que pourront faire si peu d’hommes contre un assaillant décidé?

  8. Superlulu dit :

    Cet homme est la risée du monde sauf de sa vase.
    Et personne ne peut l’arrêter.
    35% d’approbation aux É.U. et le reste des 8 milliards d’humains sur la terre contre lui.
    Et il sévit encore.
    Incroyable.

  9. Henriette Latour dit :

    Dans ce pays au capitalisme sauvage, la vie d’humains et la sauvegarde des champs pétroliers ne s’équivalent pas.

  10. Jacques dit :

    Comme le dit l’annonce…

    Master Card… priceless.

    Mais pour trump, c’est plutôt… useless.

    1. Richard Desrochers dit :

      Comme pour Mastercard, il a dû dire aux soldats « Ne partez pas sans oil ! ».

    2. Richard Desrochers dit :

      Ou était-ce American express ? Plutôt : ça décrit mieux leur fuite d’ailleurs.

      1. Haïku dit :

        Richard Desrochers
        Dans le mille !👏👏

  11. quinlope dit :

    Une toupie, ça tourne en rond!

  12. Louise dit :

    Oh que ça ne va pas bien pour Trump ! Il sent un vent de contestation qui vient de tous bords tous côtés.
    Il ne sait plus quoi faire pour se protéger, ce n’est plus possible de revenir en arrière alors il fonce dans le tas comme on dit.

    Il ne comprend rien à la situation géo-politique de cette région alors il fait ce qu’il connaît le mieux, protéger des intérêts financiers avant de se préoccuper de la vie des gens.
    Il y a une chose que je ne comprend pas (entre autres). Il y a deux semaines il a retiré 58 soldats du nord de la Syrie parce qu’il disait que ça coûtait trop cher et aussi pour remplir une promesse électorale de retirer tous les soldats américains de cette partie du monde.
    Pourtant la semaine dernière on apprenait qu’il avait décidé d’envoyer 3000 soldats en Arabie Saoudite pour protéger les puits de pétrole et là on apprend qu’il en envoie 200 dans l’est de la Syrie encore pour protéger les puits de pétrole.
    Comment vont réagir ses supporteurs ?

    1. Michèle dit :

      « Comment vont réagir ses supporteurs? »
      Sa vase n’y verra rien. Elle n’est pas capable de suivre grand chose, sauf ses ralliements et sa grande gueule. Au-delà des États-Unis, niet….

  13. Lecteur-curieux dit :

    Si seulement il prenait ses décisions en équipe plutôt que sur des coups de tête.

    Il n’est pas intuitif, il est impulsif.

    Que les décisions soient plus prises par d’autres et ses impulsions ne devraient servir qu’à botter le derrière des troupes ou les encourager. Et l’intuition bien là elle vous dit que c’est le temps de donner votre appui comme POTUS.

    Un vrai leader c’est cela. C’est pas le commandant en chef mais un administrateur plutôt et un gardien et quelqu’un qui veille au grain pour que le travail soit fait. Et non quelqu’un qui vient imposer ses idées les plus folles sur la gouvernance du pays alors que son expérience est fort éloignée du domaine. Qu’il s’en serve pour poser des questions.

    Voyons donc… Trump n’aurait jamais la modestie de se comporter en observateur et en étudiant et à avoir une vision globale plutôt que gérer en pompier constamment à éteindre des feux. Et des feux qu’il a lui-même allumé.

    Un dirigeant prenant du recul devrait lui aussi piloter dans la tempête en réajustant souvent le tir mais pas autant en mode panique ou du moins c’est ce que des gens ressentent de son administration.

    1. Louise dit :

      Lecteur-curieux

      « Il n’est pas intuitif, il est impulsif. »

      C’est en plein ça. Son instinct qui ne trompe pas comme il aime tant se vanter, c’est un instinct de tueur rien d’autre.
      C’est son père qui lui inculqué cela.

      1. Boileau dit :

        @ Louise
        Inculqué … à coup de pied dans le culque ?
        Si, ce n’est pas le cas, il serait grandement temps que quelqu’un commence à l’inculquer !!!

      2. Haïku dit :

        @Boileau
        LOL 👌

  14. Toile dit :

    « Fuck the americains » entendons nous sur le vidéo d’un protestataire kurde au passage d’un convoi. Quand ils vont savoir qu’ils se déplacent pour couvrir du pétrole, c’est surement d’autres sentiments qui seront animés. Quelqu’un pourrait il m’éclairer si 200 soldats représente ou pas une force réelle ou factice pour combattre les forces de EL et les champs de pétrole, double mandat, en sus de celui de rester en vie ? Ça me semble famélique et plutôt symbolique.

    La vie n’a vraiment aucune valeur au yeux de sa trumpitude. Une parfaite girouette, au plus fort la poche coté cash. Il n’y a pas que Mattis qui est surévalué…. comme commandant in chief, il est champion de la merde.

    Non mais quand est-ce qu’il vont le destituer ?

    1. Louise dit :

      3200 soldats redéployés alors qu’il avait promis à ses fans que tous les « gars » allaient rentrer à la maison.
      Qu’est-ce qu’il va dire pour l’expliquer celle-là ?

      1. Madalton dit :

        Il ne pourra pas dire que saoudiens ont combattu Normandie…😳

      2. ProMap dit :

        Louise – Il n’expliquera rien parce qu’il ne parlera pas des 3 000 en Arabie Saoudite.Difficile à défendre auprès de sa vase. Endless war qui disait. À chaque fois, on se dit comment il se fait que cette vase ne voit pas le gros nez rouge dans la face de ce clown, comment il se fait que les élus républicains ne réagissent pas à tant d’improvisation. Les seuls réponses : le culte pour les premiers et la peur de perdre leur job lucrative pour les deuxièmes. Pour ce derniers,il faut ajouter que les sparages du clown leur permettent de cacher leur démolition du pays. De très grands patriotes, ouais?!

  15. J.C.Virgil dit :

    Rien de nouveau avec les Américains. Croyez-vous vraiment que toutes ces guerres au Moyen-Orient ont été menées par grandeur d’âme pour protéger les populations d’Irak, de Syrie, de Libye ou du Yement, les Kurdes ou qui encore ? Avec Trump toute cette hypocrisie et ces grands discours pour ramollir les cerveaux ont foutus le camp, on fait face à la vraie affaire.

    Elles sont menées dans le seul but de contrôle des ressources pétrolières en y installant des gouvernements vassaux et pour protéger leur état voyou Israel .

  16. Hubertine dit :

    En fait, c’est le bandit qui squatte la Maison Blanche (devenue très sale) qui mériterait de recevoir des tomates en pleine tronche.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Ahhh lancer des tomates… Notre prof de politique du Québec et du Canada fin des années ’80 se vantait d’en avoir lancé à Trudeau père à la fin des années ’60.

      Voyez comme cela était un bon prof de Cégep enseignant la politique dans le temps. Un militant ne cachant pas son partie pris bien qu’il puisse raconter l’histoire avec une certaine objectivité pareil.

      Trudeau père un adversaire redoutable et respecté qu’il aimait détester et on sent une certaine admiration pareil. Au PQ il les vante et les critique pour le passé incluant Lise Payette ou René Lévesque.

      Il ne fausse pas l’histoire, il y ajoute sa couleur personnelle.

  17. noirod dit :

    Ca ne va pas mal pour le gros cave. Pas plus la qu’il y a 6 mois, un ans ou deux…Il n’ a pas de classe alors lui ce qui importe c’ est qu’on parle de son nombril c’ est tout et vous savez quoi ? Ca marche !

    Tout en appréciant l’ultime sacrifice que plusieurs ont fait en choisissant de combattre au nom de leur pays, je me réjouis de n’ avoir jamais eu a le faire. Je me demande toutefois si, au train ou vont les choses, les générations a venir n’ auront pas a le faire avec ce que nous leur bâtissons comme héritage.

    Mais surtout je lève mon chapeau aux G.I. ‘s qui doivent dont se questionner sur le pourquoi ils défendent les invraisemblances d’un gros épais comme le führer américain.

    1. Lecteur-curieux dit :

      On dit qu’une élection est un vote sur le bilan d’un gouvernement.

      Il faudrait pour cela que les électeurs se comportent comme des investisseurs avisés.

      Mais non ils sont plus comme des acheteurs de biens personnes. Le type va s’acheter la chemise bleue plutôt que la rouge. Sa voiture ce ne sera pas forcément après lecture du Guide de l’auto pendant plusieurs mois.

      C’est même plus comme le choix d’une bière dans les années ’80 et même encore début ’90. Le goût pouvait jouer mais bien plus l’image de marque. Juste l’étiquette, le jingle et les gens qui boivent telle marque cela servait d’identité. Vous buvez de la Black Label? Vous seriez plus rebelle.

      La Labatt Bleue je crois que j’en ai bu qu’une seule fois et je disais des choses pas gentille alors qu’elle était archi-populaire. J’aimais leurs publicités mais leur bière j’avais détesté. Peut-être que plus tard dans les microbrasseries j’ai pu en boire dans la même famille de goût mais je préfère d’autres types.

      Là vous avez des vraies bonnes bières et pour tous les goûts. L’image et l’étiquette jouent encore mais ce ne sont plus les pubs à la télé pour celles de spécialité.

      S’ils mettent l’accent sur une bière froide? C’est juste se désaltérer qui importe, plus elle est froide moins on la goûte.

      C’est cela nos électeurs, des buveurs de Coors Light, de Budweiser et de Molson Ex. Les trois se boivent mais sans plaisir de dégustation.

  18. Toile dit :

    Et rien d’autres ? On a, il me semble l’embarras du choix….

    Il est vraiment de dépasser par les évènements. Il cumule à un rythme effarant les conneries magistrales. « Not fitted for the Job » disait Obama.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Incompatibilité du personnage. Il n’a pas le profil de l’emploi.

      Sauf que les électeurs ne se comportent pas en recruteurs ni en investisseurs.

      Des acheteurs qui peuvent acheter selon leurs goûts personnels mais qui si ils n’y a pas d’organismes de normalisation vont acheter plein de produits toxiques et dangereux et vont en faire un mauvais usage.

      Ou encore c’est comme certains banquiers à des époques lointaines qui pouvaient commettre une fraude grossière.

      Il faut protéger les épargnants, les consommateurs et aussi les électeurs car l’information est très imparfaite.

      Donc le marché politique est inefficace et inefficient, il faut le réglementer davantage ?

  19. fallaitquejteuldise dit :

    1ère étape : Protéger le pétrole = protéger $ = puissance et contrôle

    2e étape: redonner le contrôle… à qui?

  20. Danielle Vallée dit :

    Il l’avait balbutié la semaine dernière dans une de ses explications alambiquées pour expliquer sa décision.
    ‘We’ve taken the oil’ . Pas nous allons prendre soin du pétrole, mais bien nous avons pris le pétrole.
    Comme il disait dans ses discours de 2015 et 2016 concernant l’Iraq: Pourquoi Obama a pas pris le pétrole?

    Il faut dire que l’état islamique a le don de saisir du pétrole pour se financer. Mais qu’est-ce que 200 soldats américains vont faire devant 5 000 extrémistes qui arrivent avec des armes américaines ou russes?
    Et qui va venir se battre à côté d’eux???
    C’est triste un pays mené par un malade mental.

    1. chrstianb dit :

      « Il faut dire que l’état islamique a le don de saisir du pétrole pour se financer. »
      Financement réalisé avec l’aide de la Turquie d’Erdogan qui s’est fermé les yeux sur les transactions au noire sur le pétrole volé par L’ÉI.

      1. Samati dit :

        @ chrstianb

        Vous avez raison, le pétrole syrien et irakien volé par l’EI, prenait le chemin de la Turquie par camion. La Turquie en tirait profit en payant ce pétrole entre $10 et $20 le baril. Les quantités de pétrole variait entre 20 000 et 50 000 barils par jour (surtout du pétrole irakien de meilleure qualité), ce qui représentait pour l’EI une source appréciable de revenu régulier.

  21. toile dit :

    Me demande bien comment ce « charmant » Lindsay Graham va réagir ?

    1. Mouski dit :

      Comment Lindsay Graham va réagir? Mon Don, prochaine game de golf, tu vas finir tes putts, je ne t’en donne pas. Ça c’est une punition……..

  22. Dan Lebrun dit :

    Que peuvent faire 200 soldats dans une telle situation? C’est carrément les envoyer à l’abattoir

    1. fallaitquejteuldise dit :

      C’est l’effet dissuasif de s’en prendre aux américains; tous savent que la réplique américaine peut être dévastatrice.

  23. ProMap dit :

    trump est prévisible. On sait que demain, il fera une autre clownerie, qu’il rétropédalera si la pression monte et elle monte de plus en plus souvent. La difficulté réside en fait dans la gaffe que son imagination fertile lui fera commettre. Il ne comprend rien au Moyen-Orient, au terrorisme. Faudrait pas que tout cela dégénère en conflit mondial, ce serait la catastrophe.

    By the way, 200 soldats pour retenir les Russes!?! Et si ces 200 se découvraient un bone spur? Tant qu’à rire d’une décision aussi stupide, allons-y à fond

    1. Louise dit :

      Pro-Map

      En fin de semaine Mattis s’est moqué de Trump en disant;  » moi mon bone spur, je l’ai eu sur les champs de batailles.
      Trump lui, il l’a eu dans le cabinet de son médecin.

  24. On devrait proposer à Trump d’aller passer seul ses prochaines vacances au Kurdistan. Il y a là-bas de très beaux terrains de golf, pleins de trappes de sable. Un beau défi pour lui.

    Évidemment, un billet d’avion aller seulement et beaucoup de linge de rechange.

    Le jus de tomate, ça tache. Mais c’est sensé chasser le jus de mouffette.

    S’cusez pour les moufettes pour la comparaison.

    1. Haïku dit :

      alexander393574425
      Délicieux !👏👌🍎😉

  25. chrstianb dit :

    La Marche Du Président
    Album Lindbergh / Robert Charlebois avec Louise Forestier
    1968

    Le Président s’en va chassant
    Un champ trop grand
    Un soleil trop blanc
    Trop haut le vent
    Trop tôt un enfant

    Qui s’amuse avec son mal de dents
    Joue avec son oeil pour voir dedans
    Et croque du sable avec ses yeux
    Devant le ciment silencieux

    Derrière chez nous, y a t’un un étang

    Le Président s’en va tuer le temps
    Avec son grand vautour d’argent

    Qui voit tout venir du haut du vent
    L’enfant voit venir le Président
    Il remet ses yeux dans son ballon
    Fait semblant de trouver le temps long

    Visa le temps, tua le vent

    Monsieur l’enfant
    Ton nom et ton rang
    Pour tes sept ans
    Te voilà bien grand

    L’enfant voit venir le Président
    Qui veut lui voler son cerf-volant
    Le vautour s’en va tourner plus haut
    Un enfant leur a tourné le dos

    Le mauvais temps est sur l’étang

    Monsieur l’enfant
    Parlez un instant
    Au Président
    Qui perd son temps

    Qui es-tu du haut de tes sept ans ?
    L’enfant dit « Je suis le Président
    Même si je n’ai pas de vautour
    À me suivre et me tourner autour »
    Le vautour demande « C’est pour quand
    Pour demain ou bien dans quarante ans ? »
    L’enfant dit « Demandez-le au vent »
    Le vent dit « L’enfant est Président »
    « C’est charmant et surtout plein d’humour »
    Dit le Président à son vautour
    « Ce petit a bien de l’avenir »
    Mais l’enfant le voit toujours venir

    Dites-moi Monsieur l’enfant rêvant
    Quels seront vos premiers règlements ?

    L’enfant dit « J’abolirai d’abord
    L’extraction de l’argent et de l’or
    Et tout l’or et tout l’argent du temps
    Serviront à votre monument
    Construction de votre régiment
    Entouré de fer et de ciment
    J’abolirai le gouvernement
    Avec le métier de Président
    Je ferai chanter les réacteurs
    En accord avec les malaxeurs
    Je mettrai sous votre monument
    L’arsenal avec les armements
    Je ne garderai que les couteaux
    Et puis je vous tournerai le dos »

    Par-dessous l’aile, il perd son sang

    Le Président
    Dit à son vautour
    « Va faire un tour
    Au bout de mon champ »

    Un ballon qui crève sur l’étang
    Et qui parle avec un cerf-volant
    Le soleil se couche l’oeil en sang
    Et la lune a l’air d’un ballon blanc

    Trois dames s’en vont les ramassant

    1. gl000001 dit :

      Paroles de Gilles Vignault

      1. chrstianb dit :

        Effectivement. La première fois que j’ai entendu «La Marche du Président» c’était sur l’album «J’ai vu le loup, le renard, le lion» avec Vigneault, Leclerc et Charlebois.
        https://www.wikiwand.com/fr/J%27ai_vu_le_loup,_le_renard,_le_lion

  26. karma278 dit :

    La stratégie américaine est passée de

    « Shock & Awe » sous W (et sa MISSION ACCOMPLISHED)
    pour devenir

    Aw! Shucks `sous le commandement/instinct du ke- 🤡 en cheuf (PARTNERS BETRAYED)

    MAGA??? 😕😕😕

  27. kyrahplatane dit :

    Tout chez trump me donne des frissons. Son incompétence, son ignorance volontaire, son narcissisme, sa puérilité, sa corruption et son incapacité à passer un jour sans mentir, même pour les choses les plus insignifiantes … Et le fait qu’il soit le président des États-Unis est le plus effrayant. facteur de tous.

  28. Ce n’est certainement pas la grosse andouille qui a réfléchi et soudainement pensé aux champs de pétrole ,alors qui est assez fin stratège pour imaginer une piste de sortri de l’impasse dans laquelle le ptit cerveau s’était engagé ,à la lumière de l’article lu dans
    « US NEWS.COM » Lindsay Graham est encore en première liqne après avoir discuté avec le gros crétin il trouve que finalement la décision de sortir se là Syrie n’est pas si mauvaise et je présume que gardé quelques soldats sur place suffiras à mettre le couvert
    sur la marmite de la controverse à travers son propension parti les autres peuvent bien manger de là ma……

    Le petit renne àu nez brun Lindsay le maître du rétropédalage vois encore un profit à soutenir l’andouille.

  29. Samati dit :

    Il faut mettre les choses en perspective Avant la guerre civile, la production pétrolière de la Syrie avoisinait les 50 000 barils par jour d’un pétrole lourd de mauvaise qualité (la production mondiale se situe à près de 100 millions de barils par jour).

    Daesh a utilisé une partie de ce pétrole pour se financer. On peut croire aujourd’hui que les kurdes utilisent également ce pétrole pour se financer en partie.

    Il est possible que dans son deal avec la Turquie, Trump ait accepté de soustraire cette source de revenus pour les kurdes, sous le prétexte de protéger les installations pétrolières locales.

    1. onbo dit :

      @samati

      Soyez plus précis je vous prie, pour un novice en énergie du pétrole.

      Êtes-vous en train de dire que Trump lâche les Kurdes, mais rétropédale pour leur assurer du pétrole ou bien pour les en priver?

      1. Samati dit :

        Connaissant les faiblesses de Trump devant les leaders forts comme Ergovan, je crois que la stratégie américaine vise à affaiblir les kurdes en les privant de cette source de revenu (le pétrole syrien sous contrôle kurde est probablement acheminé par camion dans le Kurdistan irakien situé tout près).

        La Turquie serait la partie gagnante de cette stratégie si cela était confirmé.

      2. chrstianb dit :

        C’est assez complexe. Juste pour en Irak, le PIB du Kurdistan dépend à 80% du pétrole. Les Kurdes veulent diversifier leur économie, développer leur agriculture (ils sont dans une portion fertile de l’Irak) et le tourisme (les montages du Kurdistan offrent des températures plus clémentes et un cadre davantage verdoyant que le reste de l’Irak).
        https://www.lesclesdumoyenorient.com/Les-ressources-de-la-Region-autonome-du-Kurdistan-d-Irak-une-economie-dominee.html

  30. onbo dit :

    @samati
    un énorme baril de « mercis »! 😉

  31. Sjonka dit :

    Chu pu capab ! Entendre toutes les ignominies que le moron peut dire ou faire. Jamais rien vu de telle, même dans une république de banane. Et désolée de comparer les vrais républiques à la banane qu’est devenu les US sous la grande « sagesse » du pire des morons. Par sa plus grande incompétence, des vies sont sacrifiées.

    Et là, je viens de voir une vidéo sur Twitter, de ce c***ss de moron se placer les cheveux avec seulement son majeur parce que, lors de la conversation téléphonique pour les féliciter de leur sortie dans l’espace, une des astronautes l’a poliment reprit pour expliquer que c’était une première que deux femmes sortent dans l’espace en même temps. Simplement répugnant comme réaction d’un quelqu’un qui n’aura pas fait le milliardième de ce que ces femmes ont fait dans leur vie ce jour. Ça m’a enrager pour le restant de ma journée. O**** que j’aimerais l’avoir en face de moi pour y en c*****r une en pleine face !!!

    1. Layla dit :

      Sjonka

      Quand j’ai vu cette magnifique vidéo, et cette extraordinaire président, je n’ai pas pu m’empêcher De reprendre les paroles de DT de la semaine dernière…
      « Où est Melania? » (Hunter)

      Comment se fait-il que c’est la fifille du président qui soit là et non Melania?

  32. Mariette Beaudoin dit :

    Dans Lucky Luke, pour venir à bout des méchants, on utilisait le goudron et les plumes.

    Dans le cas de Trump, ils devront être remplacés par le pétrole et les plumes.

    De toute façon, il est déjà englué jusqu’aux oreilles.

  33. Mariette Beaudoin dit :

    Commentaire très très cynique pour faire comprendre à l’Empêtré : un mort, ça n’achète pas de pétrole et ça ne loue pas de chambre dans une tour Trump, même nettoyée de ses rongeurs.

  34. fylouz29 dit :

    200 soldats pour protéger pour protéger les champs de pétrole Syriens ?
    Est-ce que ça comprend le personnel administratif et logistique ?
    C’est l’équivalent d’envoyer un pompier dans une tour qui brûle, sans équipement, avec pour instruction de pisser pour éteindre l’incendie.
    Pour rappel, le Donald a fait une école militaire.

    Les Spartes, au moins, étaient 300.

  35. fylouz29 dit :

    P.S. : Deux rétropédalages en moins d’une semaine ?
    Je m’inquiète pour la santé de notre cher Maître du monde.
    Un petit congé à Mar-A-Lago lui ferait sans doute le plus grand bien.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :