Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Montgomery, première capitale des États confédérés pendant la guerre de Sécession et théâtre de quelques-uns des épisodes les plus infâmes de l’histoire raciale des États-Unis, a élu hier soir son premier maire noir. Steven Reed, juge et père de trois enfants, a remporté le deuxième tour de l’élection à la mairie avec l’appui de 67% des électeurs face à David Woods, propriétaire blanc d’une chaîne de télévision locale. Les Afro-Américains représentent 60% de la population de la ville de 200 000 habitants fondée en 1819.

Montgomery a joué un rôle clé dans l’histoire du mouvement des droits civiques. C’est dans une église de la ville que le pasteur noir Martin Luther King a organisé le boycott des bus municipaux qui a projeté Rosa Parks à l’avant-scène en 1955.

Il a par ailleurs fallu attendre à 2013 pour que la police de Montgomery s’excuse d’avoir permis en 1961 à une meute de citoyens blancs d’attaquer un groupe de Freedom Riders, ces militants noirs qui mettaient à l’épreuve un arrêt de la Cour suprême en utilisant des bus inter-États.

Le Mémorial pour la paix et la justice a été inauguré l’an dernier pour rendre hommage aux victimes du lynchage dans le Sud profond de 1877 à 1955. Il s’élève près de l’ancien marché d’esclaves de Montgomery.

«Cette élection ne portait pas seulement sur mes idées. Elle représentait tous les espoirs et les rêves que nous avons en tant qu’individus et collectivité dans cette ville», a déclaré hier soir celui qui deviendra officiellement le 12 novembre le nouveau maire de la capitale de l’Alabama.

P.S. : Le jour 3 de la dernière campagne de financement de ce blogue en 2019 commence. Un grand merci à ceux et celles qui ont déjà contribué. Et une invitation chaleureuse aux autres de les imiter!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

35 réflexions sur “Alabama : un premier maire noir pour Montgomery

  1. ghislain1957 dit :

    Voilà, ma contribution est faite à ce blogue qui est de plus en plus intéressant à chaque jour.

    M. Hétu, avec tout ce qui se passe actuellement aux États-Unis, préparez-vous à faire du temps supplémentaire! 😉

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Itou pour moi.

  2. Pierre dit :

    Un seul mot
    ENFIN

  3. Michèle dit :

    Bravo à Steven Reed et à la population de Montgomery!
    Le vent commence à tourner. Serait-ce un aperçu de 2020?

  4. Toile dit :

    Steve Reed appert avoir été le premier dans bien des choses:
    1er noir issu d’une élection en 2012 comme « probate judge ».
    1er noir qui comme « probate judge » a commencé à émettre des licences pour les mariés de même sexe, défiant ainsi le très contesté et illuminé Roy Moore, juges en chef , connus ses positions évangéliques intégristes, homophobes, son racisme et son gun, soutenu par sa Capoterie.
    Tout ça dans le plus que très « deep south ».
    Montgomery, une ville à l’histoire pas du tout édifiante ni reluisante. On lui souhaite longue vie. Assurément, il y aura résistance féroce au pays des lobotomisés blancs férus de suprématie blanche.

    1. Toile dit :

      Oups… juges pas de S, connus pas de S.

  5. Gilbert Duquette dit :

    L’Histoire nous montre que l’humanité évolue tranquillement mais rarement au rythme d’une vie.

    Il aura fallu 200 ans pour que Montgomery (Al.) élise un maire noir
    Il aura fallu des milliers d’année pour que l’homosexualité soit acceptée
    Il aura fallu des centaines de milliers d’années pour que l’homme voit la femme comme son égale.

    Trump n’est qu’un soubresaut dans l’histoire un pet caverneux. La longue très longue marche pour l’égalité des chances indépendamment de la couleur de la peau, de la religion, du genre, de l’identité sexuelle continuera malgré les obstacles dressés par une droite qui voudrait tant que le bon vieux temps (pour le mâle blanc car pour les autres c’était tout sauf el bon vieux temps) revienne.

    1. Henriette Latour dit :

      Gilbert Duquette

      👍👏

    2. Math dit :

      Sauf votre respect M. Duquette, l’homosexualité à déjà été accepté et tout à fait normal à une certaine époque, dont chez les Romain et à l’époque de la Grèce antique si je ne me trompe. Il a été diabolisé par la chrétienneté.
      Comme pour la place de la femme, elle n’a pas toujours été la même au fil des civilisations.

      Comme quoi les sociétés ne font pas qu’avancer. Elles régressent tout autant parfois.

      1. ghislain1957 dit :

        @ Math

        « Comme quoi les sociétés ne font pas qu’avancer. Elles régressent tout autant parfois. »

        C’est ce que l’on constate actuellement aux usa!

      2. Achalante dit :

        C’est vrai; et malheureusement, c’est souvent la religion qui fait régresser les civilisations. Le racisme est aussi une invention de l’Église Catholique pour permettre l’esclavage. Le Nouveau testament est contre l’asservissement des hommes; mais des « sous-hommes »? Allez-y gaiement! 🤬🤮

      3. Richard Desrochers dit :

        Précisons : il ne s’agissait pas dans l’Antiquité de l’homosexualité telle que nous l’entendons aujourd’hui. Elle était restreinte à l’aristocratie et à des formules strictes de relation dominant/dominé, homme mûr/adolescent. Cf. M. Foucault, Histoire de la sexualité, vol. 2.

      4. el_kabong dit :

        @ghislain1957

        En effet, on est bien en 2019 et pourtant, la cs des usa s’apprête à permettre aux employeurs américains de congédier une personne p.q.elle est gaie ou transgenre…

      5. Gilbert Duquette dit :

        @ Math

        Toutefois, les régressions sont moins importante que les progessions. Sinon nous serions tous à l’age des ténèbres socialement parlant.

      6. danielm dit :

        Dans la Grèce antique, il y avait une notion de « mentor » s’adressant entre les jeunes adolescents et les adultes males plus âgés et expérimentés. Plusieurs variantes ont existé mais dans tous les cas il s’agissait souvent d’une étape de passage vers l’âge du combattant-adulte, la société grecque étant très belligérante pour ces voisins comme ceux-ci d’ailleurs comme les perses entre autres.
        L’homosexualité adulte comme dans le cas du philosophe Socrate était beaucoup plus marginalisée dans leur société surtout pour l’homme qui était réputé pour recevoir …
        Tout cela pour démontrer que toutes les variantes des relations humaines et sexuelles sont toujours pré-existantes dans une société ou une communauté même animale. Ces conditions pré-existantes n’induisent pas cependant que la tolérance est universelle et que ces comportements sont banalisés qui est l’aspect culturel de notre évolution.
        Les pressions externes et internes de notre civilisation ont souvent un rôle déterminant dans le béhaviorisme humain.

    3. Louise Lefebvre dit :

      ________________
      @ Gilbert Duquette / 09/10/2019 à 07:41

      Tout à fait d’accord avec vous.

      HS. Je viens de lire votre histoire avec votre « Le Minou », qui n’est pas un Minou… !
      Touchant. Adorable histoire. Elle parle de votre âme.

  6. Louise dit :

    Merci pour cette information M.Hétu. Bien que je m’intéresse à ce qui se passe un peu partout dans le monde, j’ignorais que Montgomery n’avait jamais eu de maire noir. C’est étonnant dans une ville à majorité noire mais ce n’est pas étonnant quand on connaît un peu l’histoire de cet état du sud.
    Cela doit être une baume pour les citoyens noirs non seulement de cette ville mais de tout l’État parce que ça donne de l’espoir aux autres que les choses peuvent évoluer. Bonne chance à M.Reed !

  7. Sjonka dit :

    « marché d’esclaves ». J’ai eu un frisson en lisant ces mots. C’est tellement une aberration pour moi. Cette élection d’un noir comme maire de cette ville est une grande avancée qui était dû depuis très longtemps. Je lui souhaite bonne chance.

  8. Gilbert Duquette dit :

    H.S. J’étais dnas le champs gauche pis pas à peu près au suejt du meurtre de Joshua Brown.

    Voici pourquoi :

    Michael Mitchell, 32 ans, qui, selon les autorités, était le conducteur présumé du meurtre du vendredi soir, a été arrêté dans un motel de Marksville, en Louisiane, mardi soir, a déclaré Steven Martel, chef adjoint du bureau du shérif de la paroisse Avoyelles.

    Jacquerious Mitchell, 20 ans, avait déjà été arrêté et était détenu dans un hôpital, a déclaré le chef adjoint de la police de Dallas, Avery Moore, lors d’une conférence de presse mardi.

    Thaddeous Green, 22 ans, est toujours en liberté, selon les autorités, les trois hommes sont venus d’Alexandrie, en Louisiane, pour acheter de la drogue à Brown, 28 ans, dans le parking d’un complexe d’appartements à Dallas.

    Jacquerious Mitchell a dit à la police que Brown lui avait tiré une balle dans la poitrine après que Green et Brown aient eu une altercation pendant la transaction de drogue, et que Green avait ensuite tiré deux fois sur Brown, a dit Moore.

    Green a pris le sac à dos de Brown et l’arme utilisée pour tirer sur Jacquerious Mitchell et les trois suspects ont fui la scène, a dit Moore.

    Les suspects ont déposé Jacquerious Mitchell à l’hôpital, a déclaré le chef adjoint de la police.

    La police a confisqué 12 livres de marijuana, 149 grammes de cartouches de THC et 4 157 $ en espèces lors d’une perquisition chez Brown, a dit M. Moore.

    Je suis soulagé de m’être trompé sur la cause de la mort de M. Brown. Au moins, ce n’est pas relié à son témoignage et ce n’est pas une vengeance d’un groupe de suprémaciste blanc.

    1. Louise dit :

      Gilbert Duquette

      Moi aussi je m’étais trompée et c’est tant mieux. Je vais faire attention de ne pas juger trop vite à l’avenir.

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ Louise

        L’important n’est pas de spéculer (car ce n’était pas un jugement mais des hypothèses***) mais de reconnaitre que l’on s’est trompé. Elle est là la différence entre cette droite rigide qui croit que d’admettre s’être trompé est un faiblesse et nous qui sommes assez fort intérieurement pour le reconnaitre sachant que cela ne nous enlève absolument rien.

        Moi : Maintenant, est-ce que l’auteur de la première fusillade avait un mandat pour éliminer Brown??? ce en rapport avec le meurtre de Jean???

        Vous Mme Louise : Un jeune père de famille noir assassiné parce qu’il a témoigné contre une policière blanche ?

        Les points d’interrogation font la différence entre une hypothèse et une affirmation.

    2. Achalante dit :

      J’aimerais en être sûre; après tout, ce ne serait pas la première fois que des policiers « plantent » de la drogue pour discréditer quelqu’un. Alors je vais me garder une petite place pour le doute, et voir si des témoignages contradictoires se présentent.

  9. ghislain1957 dit :

    Hors sujet:

    Support for impeaching Trump hits new high

    « Support for impeaching President Donald Trump is growing. »

    https://www.politico.com/news/2019/10/02/trump-impeachment-poll-support-016403

    1. Louise dit :

      ghislain

      Plus Trump résiste à collaborer et plus le support pour l’impeachment augmente.

  10. ProMap dit :

    Finalement, trump n’avait pas tort avec son sharpie en Alabama. Il s’est seulement trompé d’ouragan. Il confond souvent les messages de son Père. Pour nous, cette élection n’est que la manifestation d’un vent prenant de l’ampleur. Pour un blanc du Deep South bardé de page de la Bible, il s’agit bien d’un ouragan.

    Je rejoins Gilbert Duquette dans son illustration du lent avancement des sociétés humaines. Nous percevons difficilement cette progression à l’échelle de notre vie. Elle parait même stationnaire paradoxalement. Par moment, une sorte de saut quantique, changement brusque d’un état, survient et nous fait réaliser que la société évolue, peu importe si cela est en bien ou en mal. Sans ces sauts, nous dormons au gaz. Il ne faut pas conclure qu’un saut marque la fin d’une évolution. Un maire noir en Alabama ne marque pas la fin du racisme, pas plus que le bleuissement de cet état en 2020. Cependant, je dirais aux Red necks du coin de développer leur capacité d’adaptation, ils en auront besoin, en tout cas leur descendance.

    1. Haïku dit :

      @ProMap
      Fort bien résumé !

  11. onbo dit :

    Une telle majorité donne espoir.

    On parlait hier de Dallas et je m’interrogeais sur la part de racisme latent dans le décès tragique de monsieur Jean. Avant de quitter Google maps, j’ai vu non loin des Douth Side Flats un Lee Harvey pub, je n’invente pas! Une sorte de pudeur m’a incité à ne pas le mentionner ici hier. Comme trop criard.

    Montgomery Al. se situe sensiblement à la même latitude que Dallas, Tx, deux villes à l’intérieur des terres. L’évolution y arrive à pieds pour les paresseux du ciboulot.

    Ce billet est chargé de dates historiques. Rosa Parks me semblait d’un siècle passé. Pourtant 1955, c’était hier, la preuve, j’étais déjà né.

    Dallas, 1962, j’avais 17 ans, je suis tombé sous les balles avec Kennedy. Ça m’a marqué pendant des mois. Découragement, incompréhension, désabusement. J’ai renoncé au cynisme et comme bien d’autres, en relevant la tête, j’ai repris mon bâton, mon deuil et ma chemise pour atterrir sur votre blogue, pour ne pas être seul à espérer.

  12. Gentilscardinal dit :

    Enfin une nouvelle positive! Il en manque cruellement ces temps-ci dans ce pays. Je trépigne d’impatience que Trump tombe de son trône. Ce serait catastrophique qu’il conserve le pouvoir pour un deuxième mandat. J’en ai la chair de poule. C’est sans doute pour ça que je suis autant accro à votre blogue M. Hétu. J’espère que ce cauchemar prendra fin bientôt. Merci de nous tenir informés en temps réel.

  13. Ziggy dit :

    Félicitation à Mr .Reed, on constate sur la photo que les blancs de la photo se son fait des black face pour célébrer avec vous,une victoire qui va accroître la peur des » missié »d’être submergé.

  14. constella1 dit :

    Ziggy
    Vous êtres certain de cela?
    Moi je vois des vrais noirs il me semble et pas de blanc déguisé

    1. Ziggy dit :

      @Constellation. ..je ne veut pas vous laissé l’impression que j’ai des problèmes avec mes yeux,j’ai plutôt tenté d’illustré avec ironie qu’il n’y avait aucun blanc pour se réjouir avec le nouveau maire et que cette réussite va conforté les théorie raciste qu les gens de couleur vont bientôt les submergés

      1. constella1 dit :

        Ziggy
        Je me disais aussi
        Pas mal plus logique
        Merci

  15. citoyen dit :

    il manque juste l’égalité des idées, l’égalité des compétences et l’égalité financière pour avoir une démocratie équitable.

  16. danielm dit :

    C’est heureux que l’élection comme maire de la ville de Montgomery de Steven Reed démontre bien l’évolution culturelle de la société américaine. Bien sûr il y a un aspect menaçant pour la veille garde blanche, tant puritaine que libertaire(désuète, désadaptée ou encore marginalisée) de la population américaine et dans une société qui récompense encore les fruits de l’agression économique et sociale, il y a toujours des choses en retour à prévoir.
    C’est l’inclusion qui est le garant du progrès social et humain et non l’inverse. Aujourd’hui est un beau jour ensoleillé et il faut les goutter chaque fois. Bravo pour Steven Reed et sa victoire symbolique!

  17. Igreck dit :

    La Civilisation (avec un grand C) s’écoule dans le temps telle une rivière dans son lit. Au fil des années son cours peut sembler rebrousser chemin dans quelques méandres. Parfois un embâcle se forme (Trump) alors l’eau trouve un autre chemin pour avancer inexorablement afin d’atteindre la mer.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :