Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Après l’infarctus subi par Bernie Sanders la semaine dernière, ses conseillers ont laissé entendre que ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne reprenne le collier. Aujourd’hui, le sénateur du Vermont a introduit une certaine incertitude quant à son avenir politique en affirmant qu’il entendait «changer la nature de sa campagne».

«Je dois m’assurer que j’ai la force de faire ce que j’ai à faire», a déclaré le candidat démocrate à la présidence aux journalistes après une visite à son cardiologue de Burlington, au Vermont.

Il entend ainsi réduire le nombre de rassemblements quotidiens auxquels il participera. Cette décision faisant suite à une crise cardiaque à 78 ans est de nature à renforcer les doutes concernant la viabilité de sa candidature.

«Cela soulèvera la question de son âge, qui a toujours été le talon d’Achille de la campagne de Sanders», a déclaré au New York Times Andrew Smith, directeur des sondages de l’Université du New Hampshire. «Quand Sanders a brigué la présidence en 2016, il était le candidat anti-Hillary et personne ne se souciait de son âge. Maintenant, il y aura beaucoup d’attention accordée à son âge, ainsi qu’à celui de Joe Biden.»

Joe Biden a 76 ans. Elizabeth Warren en a 70. Un sondage Quinnipiac publié aujourd’hui crédite la sénatrice du Massachusetts d’une avance de trois points de pourcentage sur Biden à la tête des candidats démocrates à la présidence.

Avant son infarctus, Bernie Sanders et son entourage se plaignaient souvent d’être négligés par les médias de masse. La chose est confirmée par l’indifférence relative avec laquelle ces mêmes médias ont traité sa crise cardiaque, un développement qui aurait entraîné une couverture beaucoup plus importante s’il avait concerné Biden ou Warren.

En évoquant un changement dans la nature de sa campagne, Bernie a peut-voulu signaler aux membres de son entourage et à ses partisans qu’il avait compris le message.

P.S. : Le jour 2 de la dernière campagne de financement de ce blogue en 2019 tire à sa fin. Un grand merci à ceux et celles qui ont déjà contribué. Et une invitation chaleureuse aux autres de les imiter!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo AP)

 



(Photo AP)



21 réflexions sur “La fin approche-t-elle pour la campagne de Sanders?

  1. Emalion dit :

    Ce serait une sortie plus qu’honorable!

    1. Pierre dit :

      C’est beau le Vermont pour prendre une retraite tranquille, il a donné et aussi pris suffisamment pour arrêter tout ça avant qu’un autre infarctus l’empêche d’avoir une retraite heureuse.

  2. Layla dit :

    Quand j’ai vu « La fin approche-t-elle pour.. »
    J’ai pris mon désir pour une réalité, fausse joie 😂

  3. Allan Tremblay dit :

    J’espère qu’il se retirera dignement et en enjoignant ses partisans à rejoindre le camp Warren. C’est la candidate qui se rapproche le plus de ses idées politiques.

  4. Haïku dit :

    « Faire pipi dehors est une des joies de la vie à la campagne, un vrai moment de poésie. »(Stephen King).

  5. V-12 dit :

    Sans compter que sa belle-fille est morte du cancer hier, si je ne me trompe pas. Saloperie de semaine pour la famille Sanders. Qu’il se repose, l’heure est venue.

  6. Layla dit :

    Comme je le disais plus haut quand j’ai lu le titre je pensais que cela concernait la fin de « cette présidence »

    La vie donne à Bernie Sanders la chance de se retirer de cette campagne, il aurait tord de s’entêter. Il n’est pas fini, mais il est fini pour cette job. Dure réalité à accepter j’en conviens.

  7. Toile dit :

    Quand on passe outre, notre corps nous envoie un message, des fois tant qu’on a pas compris. Sanders semble en avoir saisi l’essence.

  8. monsieur8 dit :

    Merci pour tout M. Sanders. Longue vie.

  9. onbo dit :

    « En évoquant «  »un changement dans la nature de sa campagne » », Bernie a peut-voulu signaler aux membres de son entourage et à ses partisans qu’il avait compris le message. » R.H.

    Cela est bien possible. La compagne de Sanders connait bien mieux que nous sa résistance et sa limite et la Campagne aussi.

    Et Sanders est-il moins bon, moins efficace et moins pertinent s’il envisage de changer la donne?

    À la lumière des bidenneries salopes mais inquiétantes d’un Trump aux abois, serait-il, ou pas, pertinent de faire glisser d’un coup sec les plaques tectoniques de la campagne démocrate tel un tapis sous le géant aux pieds d’argile et de se permettre, à renforts de milliers de lilliputiens, de clouer au sol ce fake Gulliver?

  10. Haïku dit :

    « À la fin, nous nous souvriendrons non pas des mots de nos ennemis,
    mais des silences de nos amis. »(Martin Luther King).

  11. Francois C dit :

    Avec tout l’argent amassé dans sa campagne, Bernie pourrait lui aussi contribuer au blogue de M Hétu 🙂

  12. gl000001 dit :
    1. Haïku dit :

      @gl000001
      Merci pour le lien. Tab☆☆☆k vous êtes trop drôle. Ma santé mentale vous remercie.😉

  13. Bien sûr que la fin approche, il est beaucoup trop intense de nature pour continuer encore un an à ce rythme sans nuire à sa santé et je ne le crois pas capable de faire les choses à moitié.
    Bonne retraite dans les belles montagnes Vertes du Vermont ou aux abords du lac Champlain.

  14. citoyen dit :

    les femmes sont en avance dans le camp démocrate.

  15. ghislain1957 dit :

    Je pense que le coup de grâce à la campagne de Berni Sanders vient d’être donné.

    BREAKING: Bernie Sanders’ Daughter-in-Law Dies

    « The daughter-in-law of presidential candidate Bernie Sanders and wife of his son, Levi, has reportedly died at the age of 46. »

    https://twitter.com/NewsBreaking/status/1181679114899484672

  16. ProMap dit :

    Je reviens sur ce que Toile disait un peu plus haut. Le danger se teint en embuscade lorsqu’on oublie les messages de son corps. J’ai 69 ans et j’ai appris à écouté cette voix. Sanders est un politicien dévoué à ces concitoyens, à ses causes. Tout à son honneur. Il ne faut pas pousser la dévotion jusqu’à risquer les améliorations de la condition de vie des américains en faisant la sourde oreille. La suite de son combat social passe maintenant par Mme Warren. Il doit trouver la façon de faire ce passage et d’entrainer les électeurs qui l’appuient. Ce ne sera pas un travail paisible, car il doit être convaincant. Il y a quatre ans, il a raté ce passage. Cette fois-ci, il n’a pas droit à l’erreur, sinon sa retraite en souffrira.

  17. Gilbert Duquette dit :

    Oui la fin approche pour M. Sanders.

    J’aimerais faire un parallèle entre deux politiciens très intense mais avec des vues politiques opposées. Ce parallèle est le suivant : Si M. Sanders a fait un infarctus et qu’il sde retire de la course, Cela serait-il bien que le POTUS actuel fasse un infractus qui l’oblige à démissionner???

  18. kelvinator dit :

    C’est l’occasion parfaite pour Sanders de laisser le flambeau. Warren le dépasse depuis longtemps déjà et tend à catalyser les voix progressites plus que Sanders, d’autant qu’elle dégage un aura plus optimiste que Sanders, qui a souvent l’air d’un vieux grincheux.

  19. Ziggy dit :

    Après avoir connu la maladie j’ai eu le temps de réfléchir à ma vie et de cette réflexion il m’est apparu logique de la séparé en quatre parties égales de vingt ans.Bien sur ma théorie s’appliqué à moi pour d’autres ce sera différents.
    Première vingtaine : apprentissage, insouciance .
    Deuxième vingtaine: affirmation,contestation et parfois inconscience.
    Troisième vingtaine: ŕéàlisation,réalisme,apogée.
    Quatrième vingtaine:introspection,maladie.

    Bien sur certain passe la quatrième étape sans les affres de la maladie mais oublie de profiter de leurs dernières années pour
    regarder pousser leur descendance,on perdu ou vont perdre des êtres chers beaucoup de peine en perpective.

    Mr.Sanders ne finira pas dans un CHSLD mais c’est le lot de plusieurs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :