Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Je n’ai jamais voulu enlever une vie innocente. Cela n’a rien à voir avec la haine, c’était une question de peur.» Amber Guyger, ex-policière de Dallas, espérait convaincre au moins un juré en témoignant de la sorte lors de son procès pour le meurtre de Botham Jean, le jeune comptable noir qui vivait dans l’appartement situé au-dessus du sien, le 6 septembre 2018.

Peine perdue : Amber Guyger a été reconnue coupable d’homicide ce matin. Le soir du drame, la policière portait encore son uniforme et son arme de service lorsqu’elle est entrée dans l’appartement de Jean, qui regardait la télévision en mangeant de la crème glacée. Elle a ouvert le feu et atteint l’homme d’une balle à la poitrine. Elle a dit plus tard avoir cru que la victime était entrée par effraction dans son appartement.

Lors de son témoignage, elle a affirmé que Jean s’était avancé vers elle en criant : «Hé! Hé! Hé!»

Les membres du jury devaient déterminer si la policière de 31 ans avait agi de façon raisonnable en utilisant la force létale contre Jean. Après une journée de délibérations, ils ont répondu par la négative. Et celle qui ne fait plus partie de la police de Dallas est désormais passible de la prison à perpétuité.

La famille de Jean s’est longtemps demandé si Guyger aurait ouvert le feu si le natif de Ste-Lucie avait été d’une autre couleur.

(Photo AP)


99 réflexions sur “Une ex-policière blanche reconnue coupable d’avoir tué un voisin noir

  1. Henriette Latour dit :

    Surprenant! J’aimerais connaître la composition du jury.

    1. Boozadvisor dit :

      Pour moi ça n’a aucune importance. Que la justice ait été appliquée comme elle l’aurait été pour 2 blancs me suffit amplement.

      1. Henriette Latour dit :

        Boozadvisor

        C’est simplement pour savoir s’il y aura, pour elle, possibilité d’aller en appel parce que non jugée par ce qu’elle considère ses pairs. On ne sait jamais dans ce drôle de pays.

    2. Pierre dit :

      Tout simplement pathétique, ils vont sûrement lui donner une médaille de bravoure, l’État ou une arme ne suffit pas…comment une personne de couleur peut elle vivre de façon sécuritaire dans un état comme le Texas?

    3. franlabrecque dit :

      LA Madame avait la gâchette facile disons….et la tête ailleurs aussi.

  2. ghislain1957 dit :

    « Elle a ouvert le feu et atteint l’homme d’une balle à la poitrine. Elle a dit plus tard avoir cru que la victime était entrée par effraction dans son appartement. »

    Malgré le fait qu’elle croyait qu’il s’était introduit dans son appartement, elle n’avait aucun motif de lui tirer dessus. Vu sa confusion, elle n’avait qu’à le mettre en joue et s’expliquer.

    Aux états-unis c’est comme ça, on tire et on pose les questions ensuite.

    1. Tiger Mulligan dit :

      Quand on parle de son appartement, on parle de l’appartement de M. Jean. Il était assis tranquille dans son salon chez lui !! Et chez lui c’est un étage au dessus de chez la policière. Elle faisait quoi la ? Ceci étant dit je serais curieux de savoir ce qu’on leur enseigne dans un tel cas.. tire ?

    2. Steve dit :

      Stand your ground. Elle aurait pu le tirer si cela se passait chez elle. ici il faut attendre que la menace soit clair. Que tu déverrouille ton casier à munition, celui de l’Arme, retire le pontet, le charger, et ensuite s’assurer une dernière fois que ta vie est menacés pendant que tu saignes, étendu au plancher avec deux trois nouveaux orifices dans le corps.

      1. chrstianb dit :

        Oui, oui, c’est pour cela que la Canada a un taux de décès plus élevé qu’aux États-Unis. Oups, c’est le contraire… Bizarre n’est-ce pas?

      2. el_kabong dit :

        @steve

        Votre pseudo vous va à merveille…
        Auditeur de radio-x sans doute; c’est en plein dans leur style…

      3. Tiger Mulligan dit :

        Stand your ground ca donne cela….. A Texas man fatally shoots intruder and then goes back to bed

        https://www.cnn.com/2019/09/30/us/texas-man-shoots-intruder-trnd/index.html

      4. P Lacerte dit :

        Ça doit te donner le temps de réaliser que t’es même pas chez vous quand tu trouves même pas ton casier…… facepalm….

    3. Pierre dit :

      @Ghislain
      Elle a tout un argument pour sa défense… il a crié Hé Hé Hé!!! c’est terrifiant!!! J’aurais tiré au premier Hé… comme le disait Moore dans un de ces films plus ils ont peur plus ils s’armes… le principe de la saucisse hygrade plus t’en mange plus tu veux en remanger…si cette meurtrière s’en sort se sera un autre exemple que la vie d’un afro-américain ça vaut moins que rien…pays tellement blanc qui a les mains souillé de sang…

    4. Achalante dit :

      Surtout que quelqu’un qui est entré par effraction va ouvrir quand on sonne/frappe plutôt que de chercher à s’enfuir ou se cacher en espérant que l’autre s’en aille…

      La rumeur au moment des faits était qu’ils se connaissaient. Alors double « me semble »!

  3. gl000001 dit :

    « qui regardait la télévision en mangeant de la crème glacée. »
    Dans son propre appartement. J’ai fait ça pas plus tard qu’hier soir !!
    Est-ce que j’ai failli mourir ?
    Sans farces, les délibérations ont duré une journée ? Je ne comprends même pas pourquoi ça a duré plus de 5 secondes !!

    1. Superlulu dit :

      J’ai fait la même chose hier soir.
      Mais crème glacée aux cerises.
      C’est criminel?. Rouge avec de grosses cerises Jubilée.
      Ça a frappé à la porte. J’ai eu un sursaut. Ouff.
      Juste la voisine de palier.
      Après mon sursaut, comme à chaque 2 semaines, c’était pour sortir ses poubelles et recyclage.
      Je l’ai échappé belle,

    2. constella1 dit :

      De plus la fille entre dans un Appt qui n’est pas le sien au départ on s’entend mais se pense chez-elle
      Alors moi je dirais🙄😳hey t’as changé tous mes meubles en plusssss?

      1. constella1 dit :

        À moiins que le gars ait les mêmes meubles même décoration couleur de mur etc moi je saurais vite que je ne suis pas chez-moi avec cet indice il me semble

  4. Pierre S. dit :

    ———

    Gun nuts … culture des armes , une autre victime innocente de la NRA la pire organisation de terrorisme domestique au monde. Fou de penser qu’on rentre à la maison paisiblement le soir et qu’on peut se faire tirer comme ca par erreur.

    Les armes les armes les armes …..

  5. louise tanguay dit :

    c etait son voisin – un beau et bon gars – tout a fait d accord avec Ghislain on tire et ensuite on pose les questions-

  6. jaylowblow dit :

    Et elle ne s’est pas rendu compte que le mobilier était pas le même?

    « Oh non un noir est entré dans mon appartement et a changé tous les meubles et la décoration vite je dois lui tirer dessus avant qu’il ne prenne aussi ma place ma mère ne supporterait pas que sa gentille fille blonde devienne un monsieur noir qui mange de la crème glacée!!! »

    1. Bartien dit :

      La madame croit arriver chez elle après une journée de travail…est-ce que quelqu’un l’attendait chez elle (dans son vrai appartement)?
      Je pose la question parce que habituellement quand on rentre chez soi et qu’il n’y a personne à la maison on commence par entrer la clé dans la serrure et après on tourne la clé…si la clé tourne ça veut dire que tu es à la bonne porte et si elle ne tourne pas ça veut dire que tu es à la mauvaise porte!!
      Jai peut-être passé à côté d’informations qui pourraient expliquer ce que je ne comprends pas!

    2. Haïku dit :

      jaylowblow
      K.O. !👌

  7. xnicden dit :

    Le bon sens qui l’emporte. C’était inquiétant de lire que le juge avait instruit le jury qu’il pouvait considérer la défense de « stand your ground » en faveur de madame.

  8. Abigaelle dit :

    C’est évident qu’elle est coupable et en plus son histoire est si peu crédible, je me suis trompée d’appartement franchement!

    1. Réal Tremblay dit :

      Et comment a-t-elle pu ouvrir une porte qui n’est pas la sienne?

      1. Si je me souviens bien, la porte était entrouverte ce qui l’a probablement amenée à penser qu’il y avait eu entrée par effraction.

      2. Bartien dit :

        Je me suis posé exactement la même question!

      3. La porte était débarrée

        Guyger testified that she found the door unlocked, and noticed it open slightly when she pushed her key into what she said she thought was her apartment

        Guyger a témoigné qu’elle avait trouvé la porte déverrouillée et qu’elle l’avait remarquée légèrement ouverte lorsqu’elle avait enfoncé sa clé dans ce qu’elle croyait être son appartement

        https://www.bbc.com/news/world-us-canada-49899264

      4. Une autre version

        She noticed the door was partially open, and pulled out her service weapon and shot a figure inside in the dark.

        https://www.cnn.com/2019/10/01/us/amber-guyger-trial-tuesday/index.html

      5. Lecteur-curieux dit :

        La victime attendait peut-être quelqu’un mais pas elle quoique cette personne serait venue après…

        Où elle serait venue témoigner plus tard à moins d’avoir peur.

        L’histoire reste possible mais bizarre,

  9. Layla dit :

    Je n’ai pas suivi cette histoire déplorable, mais je me souviens m’être dit à l’époque que cette policière devait avoir un problème de consommation, que tu te trompes d’étage ça va, mais vous ne me direz pas que le salon de Botham était exactement comme son appartement à elle, l’appartement était dans la pénombre possible, mais un policier doit avoir cette capacité d’analyser la situation objectivement. Comme policière si elle n’avait pas été armé à la fin de son quart de travail, elle aurait fait quoi? Elle aurait eu le temps de voir plus clair, et de se rendre compte de sa méprise, si méprise il y a.

    1. gl000001 dit :

      Elle a confondu le bol de crème glacée avec une arme ?
      Elle est intolérante au lactose, donc le bol ÉTAIT une arme.

      1. Haïku dit :

        Exact !😉

      2. Emalion dit :

        Le gars a crié « BRAIN FREEZE »!

      3. Haïku dit :

        @Emalion
        « Le gars a crié « BRAIN FREEZE »!
        LOL 😉 Touché.

  10. Martin cote dit :

    Elle a été trop vite sur la gâchette….elle n’avait pas de raison de tirer si vite…elle n’avait qu’à le mettre en joue et lui demander ce qu’il faisait la…..vraiment regrettable mais elle devra en payer le prix…..lui, il n’avait rien à se reprocher et il est mort sans aucune raison calable..

  11. Igreck dit :

    C’est pour cette raison que je ne vais plus aux Zétats tant que les lois sur les armes ne seront pas modifiées. Déjà qu’en conduisant mon auto, je me dis souvent que je peux croiser n’importe quel imbécile (qq fois) éméché sur la route. Pas question de me poser une question semblable en marchant sur le trottoir ou en écoutant simplement la télé chez-moi !?! Sont détraqués ces Amerloques !

    1. gl000001 dit :

      C’était il y a quelques années, des québécois avaient été tenu en joue par un policier car ils parlaient français ? C’était au Colorado ou autour de là ?

  12. March dit :

    C’est certain qu’en entrant dans son appartement, elle ne sait pas rendu compte que la peinture, les meubles et autres décorations étaient différents. J’ai déjà fait cette gaffe une fois, en 1/2 secondes, j’ai réalisé que je n’étais pas chez moi car rien n’était pareil à chez moi.

    Mais bon, dans la mentalité des USA, ça prend un good guy with a gun to protect again un bad guy without a gun. Surtout si le bad guy est un noir.

  13. kyrahplatane dit :

    Bon jugement pour une fois.

    trump va lui accorder son pardon.

  14. Boozadvisor dit :

    Dans une tête orange pas si loin de chez nous :
    « Cette femme me rappelle ma fille Ivanka. Une vraie professionnelle, wonderful and very courageous woman, comme mon pays en a besoin! On peut pas la laisser en prison forever pour avoir eu peur une fois dans sa vie! Ça paraîtrait bien que je pardonne une femme, non?  »

  15. gigido66 dit :

    Combien d’années d’expérience avait cette policière ?
    Était-elle qualifiée pour la job?
    (Je ne pense pas!)
    Visiblement, si elle n’était pas intoxiquée, elle a manqué de jugement..
    À l’évidence, la porte de l’appartement de son voisin n’était pas verrouillée….verrouillait-elle la sienne? Aura-t-elle cru à une invasion de domicile sans effraction?…
    Mais, franchement, un voleur assis à regarder la télé (?téléviseur placé au même endroit que la siendans son appartement?), à manger de la crème glacée…rarement vu une invasion de domicile se faire ainsi…!!!!
    Elle n’a même pas essayé de sauver l’homme par des techniques de réanimation. Elle a plutôt essayé de se sortir de ce merdier en inventant des excuses.
    Je réitère: Manque total de jugement!

  16. leonard1625 dit :

    Histoire très étrange. Beaucoup écrivent qu’il est impossible qu’elle se soit trompé d’appartement. Ce n’est pas tout à fait impossible, mais supposons que ce le soit. Quel était le motif alors? De plus, cela enlèverait toute pertinence la dernière question de M. Hétu.

    D’autre part, si elle s’est réellement trompé, elle reste coupable, mais sûrement pas de meurtre prémédité. Je crois que cette notion n’existe pas dans la justice américaine.

  17. Madalton dit :

    Pourquoi avait-elle encore son arme de service?

    1. loup2 dit :

      Bonne question. Mais n’oublions pas que nous parlons ici d’une autre planète…

      Corrigez moi si je me trump, mais au Québec un simple policier doit laisser son arme de service au poste après son travail, n’est-ce pas ?
      Et-
      Comment son formé ces policier avant de le devenir ? Est-ce comme ici, à Nicolet où les apprentis reçoivent une formation en «sociologie», en intervention auprès des personnes en crise, en psychologie ?

      Il me semble avoir déjà lu que pour devenir policier dans certains états, les qualifications requises ne sont aucunement comparable à celle exigée ici.

      1. gigido66 dit :

        Elle savait tirer avec une arme de poing…ça la qualifiait sûrement??!!

      2. constella1 dit :

        Loup2
        Corrigez moi si je me trump,
        Je ne sais pas si c’est un lapsus de votre part ou intentionnel mais c’est très révélateur en tout cas
        👌

      3. loup2 dit :

        constella1
        C’est pas un lapsus ! 😉

      4. Lecteur-curieux dit :

        Voyez des vidéos sur YouTube. J’en ai pas regardé du Québec sauf le reportage au Québec dans le Journal de Montréal sur l’usage de la force.

        Voyez jour 1 en Ohio :

        https://youtu.be/tq2mVcN_lJ4

        Pour moi c’est très militaire, très facho. Et avec d’autres vidéos vus, déshumanisant et avec perte d’identité de la personne.

        Et des policiers au Québec semble en être imprégnés aussi c’est leur rapport avec les citoyens qui les guérit.

        Ils prétendent que cette formation de crier après les policiers ou cadets les rend résistant au stress.

        Au contraire cela leur donne le goût de tuer et renforce leur méfiance envers la différence.

        Et même qu’ils auraient un cours de sociologie, ils écoutent ? Crime que nous plusieurs écoutaient pas et parlaient en classe à l’école de commerce. Évidemment moi j’avais une très bonne note pour ce cours lui plus axé sur les connaissances comme dans l’école traditionnelle et donc le parcoeur en partie.

        Des connaissances mais les compétences ou la maîtrise de la matière ? Cela prendrait plusieurs cours. Ou encore ne jamais les oublier.

        C’est plate mais en administration des affaires c’est l’impression que beaucoup me donnent à suivre cela dans les médias… D’avoir oublié leurs cours dans la filière management.

        Et d’autres gestionnaires aussi si on leur en parle sur des forums disent que cela fait sciences molles.

        Le suivi du cours et sa réussite académique sont bien insuffisants c’est l’expérience plus tard et la nature de l’individu qui fait une différence.

      5. Lecteur-curieux dit :

        Au Québec…

        Non pas regarder le corpus scolaire mais ce qui est mis de l’avant.

        Les mêmes critiques s’appliquent sauf que par ici c’est moins enragé la façon de donner les ordres et tout.

        Et ils se battent avec le sourire.

        Les gars ont encore l’air de douchebags ou ginos mais cela veut dire quoi ? Les sportifs sont nombreux ainsi, fiers de leur force physique.

        J’en ai vu un jeune policier diplômé et une aussi dont sa blonde est une athlète et elle devait l’être aussi. Le policier lui jouait au basket et son bon ami au football.

        C’est comme le policier dans la petite je crois que lui était parent avec un prof d’éducation physique. Lui cela semblait agréable à cette époque patrouiller et faire sa petite tournée et en achetant son billet de loterie et il gagne le gros lot et prend sa retraite.

        Le bon policier récompensé par le hasard.

        La vraie sociologie et psychologie cela s’apprend sur le terrain et aussi dans toute l’école de vie.

        RBO avait beau dire dès mangeurs de beignes.

        Aller au restaurant prendre leur café ou jaser avec des commerçants et tout c’est là que vous connaissez votre quartier ou ville comme il faut.

        Dunkin’ 101 aux États-Unis ou le Tim au Canada.

        Ou comme les deux jumeaux policiers maintenant retraités qui ont participé à des centaines de courses populaires. Les frères Caplette.

        C’est là qu’ils restent bons. Dans du sportif et du communautaire. Des policiers qui viennent dans les écoles à l’occasion et non le policier dans la polyvalente et lui non armé qui se fait donner une commotion cérébrale.

        Des policiers qui viennent faire de l’éducation ou qui s’impliquent que ce soit avec les scouts ou autres.

        C’est là qu’ils restent connectés à leur humanisme.

        Qu’ils aient un certain degré de freak control et d’autorité c’est normal mais il faut le pondérer. Sans humour, sans relations humaines et avec l’ensemble de la communauté cela ne devient plus possible.

        Avec la fusion des corps policiers, ils ont contribué à éloigner les policiers de la population. C’était inévitable ? C’est plus économique ainsi ? Les économies d’échelle dépassent les déséconomies d’échelle ? Possible.

      6. Lecteur-curieux dit :

        https://youtu.be/yfwL1Wj4bEg

  18. Jocelyn Chantal dit :

    Voir l’émission de Jean Rene Dufort (Le gros l’an) de dimanche dernier sur la réaction des gens face une personne de couleur. La conclusion de l’expérience est identique à la réaction de la policière: la peur face à une personne de couleur.

    1. leonard1625 dit :

      @Jocelyn Chantal.. Vous ne devez pas rester à Montréal, car vous auriez continuellement peur.

      Ce n’est pas la couleur d’une personne inconnue qui fait peur, mais l’ignorance de l’autre.

    2. gigido66 dit :

      …et 100% des cobayes de Québec (la ville) ont tiré sur la personne de couleur en premier avant de tirer sur l’autre de race blanche. Les cobayes de Montréal et de sa région ont +/- 50% mieux fait, le tir était partagé.

  19. Richard Desrochers dit :

    Elle n’a pas entendu la télé ? Il est vrai que les voleurs l’allument toujours pour vérifier si elle fonctionne avant de partir avec, c’est tellement encombrant à transporter, vaut mieux qu’elle marche, sans quoi ça nous ralentit pour rien dans notre fuite…

    1. chrstianb dit :

      Effectivement, une télé qui marche aide à la fuite…
      :o)

      1. Haïku dit :

        chrstianb
        Ça m’a pris quelques secondes pour pogner la blague.👌 !

  20. citoyen dit :

    il faudrait une police politique pour protéger les lanceurs d’alertes, les manifestants, les diplomates et les touristes étrangers.

  21. Bonne nouvelle qu’elle ait été reconnue coupable mais je ne crois pas qu’elle soit un danger pour la société, la prison à perpétuité serait exagérée. Ici elle aurait combien, entre 10 et 25 ans?

    1. leonard1625 dit :

      Ici pour avoir la perpétuité (25 ans), il aurait fallu que la Couronne prouve, hors de tout doute, que son histoire était inventée. Bref, qu’elle avait un motif. Sans cela, elle aurait été probablement condamnée pour homicide involontaire et aurait été admissible à une libération conditionnelle après peut-être 5 ans.

  22. Lecteur-curieux dit :

    Le procès a-t-il répondu sur comment elle est entrée dans l’appartement?

    Une porte mal verrouillée ?

    Coupable d’homicide donc ce n’est pas homicide involontaire ?

    Ce n’est pas un meurtre prémédité non plus ?

  23. Layla dit :

    @Xnicden
    Merci d’avoir attirer mon attention sur une loi des USA, « stand your ground » je ne sais pas si nous avons cela au Canada cependant. Lu sur Wiki.

    « Aux États-Unis, une stand-your-ground law (« loi Défendez votre territoire »[1]) affirme qu’une personne peut utiliser une force raisonnable dans le cas de légitime défense quand elle croit de façon raisonnable qu’elle est soumise à une menace illégale, sans obligation de battre en retraite. Ce concept existe en DROIT STATUTAIRE et parfois, lorsqu’il y a un précédent, dans le common law. Elle peut s’appliquer lorsqu’il faut défendre sa maison[2] ou son véhicule, ou encore dans tous lieux occupés de façon légale.
    Selon cette doctrine, une personne est justifiée d’user d’une force mortelle dans certaines situations et une stand-your-ground law peut alors être invoquée pour obtenir une immunité contre des poursuites civiles ou pénales.
    ***
    J’ai mis droit statutaire en majuscule, parce que ça m’interroge, il semble y avoir un droit légal et un droit statutaire???
    ***

    Si on voit ça comme une affaire raciste, on peut s’interroger sur au moins deux possibilités …

    Si Botham avait été blanc est ce qu’elle lui aurait tiré dessus?

    Si Botham avait été blanc est ce qu’elle aurait pu s’en sortir avec le « stand-your-ground law » au lieu d’être condamné pour meurtre?

    Je maintiens que cette histoire est vraiment déplorable.On pourrait tuer selon une « doctrine »aux USA pour protéger sa maison ou son véhicule, du matériel juste du matériel. Layla

  24. RICK42 dit :

    C’est un cas patent d’homicide involontaire… Elle n’avait aucun motif pour tuer cet homme. C’est un manque de jugement qui montre qu’elle n’a pas sa place dans les forces policières. Aussi, il faut savoir que les policiers, surtout aux USA, sont entraînés à tirer pour tuer…Elle risque perpète, ce qui est trop sévère dans les circonstances.

  25. MarcoUBCQ dit :

    Je l’ai vu parler de ses regrets et comment elle se sent moins que rien d’avoir fait ça. Si c’est vrai elle va avaler sa pilule et donc accepter son sort. Mais le cercle vicieux de la peur est ici consternant: Plus tu fais peur aux gens et plus ils veulent s’armer, et plus ils s’arment plus ils ont raison d’avoir peur. Dans le fond la culture états-unienne n’en ai pas une tant de violence que de peur, qui elle mène à la violence. Et la peur vient de l’ignorance, largement alimentée par le GOP.

    1. gigido66 dit :

      Je partage totalement votre opinion. Les Américains ont peur! D’ailleurs, la raison donnée pour s’armer c’est pour se défendre.

  26. gl000001 dit :

    D’un article précédent de Mr Hétu :

    Celle-ci a affirmé avoir confondu l’appartement de son voisin pour le sien et avoir été surprise de découvrir que la porte était entrouverte. Elle a ajouté qu’elle avait pris son voisin pour un intrus dans l’obscurité. Jean vivait dans un appartement situé en-dessous du sien.
    La famille de Botham Jean refuse de croire à la version de la policière, qui portait encore son uniforme après son quart de travail lorsque le drame s’est produit. Elle a notamment fait état du témoignage de deux personnes affirmant avoir entendu frapper à la porte de Jean. L’un des témoins dit avoir entendu la voix d’une femme criant : «Laisse-moi entrer! Laisse-moi entrer!»
    https://richardhetu.com/2018/09/11/les-ordres-dune-policiere-blanche/

    1. Lecteur-curieux dit :

      Oui mais on en sait pas plus…

      Donc jugée coupable de meurtre mais que c’est-il vraiment passé ?

  27. gl000001 dit :

    « She wasn’t paying attention, prosecutors said, because she was too caught up in a sexually explicit conversation she was having with her partner on the police force. »

    https://www.washingtonpost.com/nation/2019/10/01/amber-guyger-police-officer-who-shot-man-death-his-apartment-found-guilty-murder/

  28. Jean dit :

    Comme cela a été dit : un homme qui n’est pas blanc forcément inspire la peur et quand tu es policier et que tu as peur, aux States, ben tu tires.
    On peut sérieusement se demander quelle formation les policiers aux États-unis reçoivent.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Je ne sais pas si c’est le cas, mais les policiers de ce pays me semblent être choisis à la va-vite. Ici ça prend quand même plusieurs années d’études.

      1. Benton Fraser dit :

        Aux États-Unies, les critères de sélections sont assez différent d’une ville a l’autre.

        À certains endroits, le fait d’avoir servit dans l’armée est assez pour te faire embaucher dans la police.

      2. gl000001 dit :

        C’est comme en France, la police vs les gendarmes.

      3. loup2 dit :

        Je me posais cette question dans mon message à 13h41

        J’ai trouvé ça-
        Extrait——> «« Certaines villes, qui n’ont pas les moyens financiers d’embaucher des personnes qui ont beaucoup d’expérience, engagent des gens qui ont suivi des cours de maniement d’armes, quelques cours d’arts martiaux, qui ont des connaissances générales de la loi et ils les mettent dans la rue avec une arme », soutient Francis Langlois.»

        Un article qui date de 2016.
        https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/791644/formation-policiers-etats-unis-fusillades-controverse

    2. gérard séguin dit :

      @jean, formation de culture militaire. plusieurs policier aux U.S.A. sont d’ancien militaire. Très difficile à déprogrammer.

      1. constella1 dit :

        Ben Fraser
        Aux États-Unies, les critères de sélections sont assez différent d’une ville a l’autre.
        De quessé 😳😳😳d’une ville à l’autre ???
        Y a pas d’école de police pour uniformiser certaines règles et connaître leur loi???
        Bon dans le fond pourquoi se surprendre
        Si tu peux permette à tout le monde ou presque de porter un gun de quessé que ça change 🙄

  29. jcvirgil dit :

    Y aurait-il une histoire sous-jascente de relations sexuelles illicites ou d’une idylle secrète entre elle et son voisin ?

    Il me semble qu’un drame passionnel serait plus logique que de se tromper d’appartement qui me semble assez dur à avaler comme couleuvre !

    1. Benton Fraser dit :

      Selon deux témoins, elle aurait cognée à la porte en criant de la laisser entrer!

      Assez bizarre comme comportement pour quelqu’un qui croyait entrer dans son appartement!

      https://richardhetu.com/2018/09/11/les-ordres-dune-policiere-blanche/

  30. leonard1625 dit :

    Est-ce que quelqu’un connaît la thèse avancée par la poursuite? Ce que j’en comprend est qu’elle a été crue, mais déclarée coupable tout de même.

  31. papitibi dit :

    Je reconnais pas le divan.
    Je reconnais pas la télé.
    Je reconnais pas la couleur des murs.
    Je n’ai pas remarqué de traces d’effraction.

    Mais j’ai tiré pareil… pcq c’était MON appart pis il y avait un esti de N… dedans!
    On sait jamais, ces Noirs-là, c’est plus dangereux qu’un grizzly!
    Tu peux pas de permettre de te tromper;
    Si tu le tues pas, il va t’arracher la tête!

    Pô grave; c’est bientôt la Thanksgiving,
    et ce bon monsieur Trump va se faire un devoir de me gracier.

    Après tout, ne suis-je pas une dinde?

    signé: une ancienne polisse

    1. papitibi dit :

      Je ne le répéterai jamais assez:
      les policiers, il faut pas seulement leur enseigner comment étouffer un suspect ou comment faire POW POW et les occire d’une seule balle…

      Leur enseigner le self control, leur enseigner que le tir létal n’est pas toujours approprié, ça ne leur ferait pas de tort.

      Mais si leur supérieur immédiat a lui-même été formé tout croche…

      Ça existe, pourtant, des policiers capables de réfléchir avec leur cerveau plutôt qu’avec leur gun.
      J’en ai vu deux, à Rouyn-Noranda, gérer avec tact le cas d’un vieil homme atteint d’Alzheimer sans pour autant en avoir reçu le diagnostic.

      Le même dividu – un homme remarquable par ailleurs mais à une autre époque, a fait l’objet de plaintes multiples à Montréal, pour comportement erratique (c’est un euphémisme); quand l’appel concernait ce monsieur-là (qui était alors mon beau-père), le Service de police de Mtl envoyait des agents spécialement formés.

      Le même dividu, qui habitait à Montréal, débarque un jour du train à… Toronto dans l’espoir d’y visiter son petit-fils, dont il avait oublié le nom, le # téléphone et l’adresse. Mis en état d’arrestation après avoir fracassé des vitres à la gare. Les policiers ne le connaissaient pas mais rien qu’à voir, on voit bien que le bonhomme n’avait plus toute sa tête, était maigre comme un chicot, confus, vociférant mais somme toute, inoffensif.

      Disons qu,ils l’ont cochonné pas mal!
      Quand ils ont trouvé le # tel de sa fille dans ses papiers, ils ont appelé. C’est moi qui ai répondu. Ils lui avaient planté une plainte méfait dans le front; ça a coûté des pesos… Pourtant, c’était évident que l’accusé n’était PAS en état de formuler une intention coupable. Manque de jugeote, abus d’autorit., ou toutes ces réponses?

    2. constella1 dit :

      Papitibi
      C’est ce que j’écrivais un peu plus tôt 14.39 mais en moins drôle et coloré
      Voyons donc !!
      Ma question est: est-ce qu’un état de panique peut te faire oublier la couleurs de tes murs de ton sofa ta plante verte qui a rapetissé ou devenu énorme selon le cas etc???

      1. papitibi dit :

        Je n’avais pas lu; je voyais mon interniste au Centre Hospitalier;à mon retour, j’ai lu les billets du jour et quelques commentaires pour bien sniffer l’humeur des participants.

        Mais vous l’aviez plantée solide, la madame polisse! 😏

  32. Layla dit :

    HS
    « En réponse aux injonctions envoyées vendredi par les parlementaires démocrates, le secrétaire d’État Mike Pompeo a jugé mardi qu’il n’était «pas faisable» que le Congrès commence dès mercredi à entendre cinq diplomates susceptibles de leur fournir des informations sur le scandale ukrainien dans lequel Donald Trump est englué. »

    Ah non et pourquoi ce n’est pas faisable?
    Parce que vous voulez avoir du temps pour intimider les témoins?
    Du temps pour bloquer leur témoignage, si la police m’amène au poste pour me questionner est ce qu’elle va me donner du temps? On donne du temps à la défense pour préparer sa défense mais pas pour subir un interrogatoire au pire je pourrai être assisté d’un avocat.

    PS.Ce n’est pas faisable comme la fois de mémoire où les démocrates n’ont pas eu le temps nécessaire pour consulter le projet de loi, sorry je ne me rappelle pas le sujet en question.

  33. el_kabong dit :

    Ma prédiction : elle va évidemment aller en appel; comme on est au Texas, elle va tomber sur des juges favorables à sa « cause » où, au mieux les charges et la peine seront réduites, au pire, elle aura droit à un nouveau procès où elle « risque » d’avoir un jury plus sympathique à son histoire…

  34. Richard Desrochers dit :

    C’est un meurtre prémédité qui s’explique aisément : elle ne pouvait plus supporter d’entendre sa télé.
    Moi, en tout cas, j’aurais visé la télé. Moins risqué.

    1. Haïku dit :

      @Richard Desrochers
      Vous avez visé juste.😉👌

    2. Rustik dit :

      @Richard Desrochers, moi pour éviter le risque, je n’ai simplement pas de télé 😉

  35. Apocalypse dit :

    @el_kabong – 15:57

    ‘Ma prédiction : elle va évidemment aller en appel; comme on est au Texas, elle va tomber sur des juges favorables à sa « cause »’

    Je partage, malheureusement, votre point de vue! On ne parle pas d’une petite erreur de jugement de sa part, c’est dans le genre erreur biblique, et elle mérite de faire de la prison, mais on finira bien par trouver un juge et un jury qui va être pas mal plus compréhensif à son égard.

    Avec ce qu’on sait, le jury a clairement pris la bonne décision, mais ça va tenir pendant combien de temps?

    J’ai cru comprendre qu’on avait pris UNE journée pour obtenir un verdict de culpabilité, si c’est le cas, on peut se dire, sérieusement?

    1. papitibi dit :

      En appel, il n’y a PAS de jury. Ni d’ailleurs de témoins; les juges lisent la transcription des témoignages, sans le bénéfice des intonations, des pauses marquées par une hésitation du témoin, du feu dans leurs yeux ou de la sueur qui perle sur leur front.

      Et si ça fonctionne dans cet État comme ça fonctionne au Canada, en principe une Cour d’appel n’a pas à se demander si la décision du juge de première instance était LA meilleure décision possible, ou est-ce que devant la même preuve nous (Cour d’appel) aurions rendu la même décision.

      Toujours sous cette réserve (je présume que l’appel est gouverné par les mêmes principes), si la décision apparaît comme raisonnable eu égard aux faits mis en preuve et aux Lois en vigueur, l’appel est censé être rejeté. Et c’est justement au motif que le juge de première instance a VU les témoins et pu ainsi apprécier leur crédibilité.

      Quand la réponse à une question arrive 5 minutes après le point d’interrogation, le plaideur d’expérience n’oublie pas de commencer sa prochaine question par: Je constate que vous avez hésité 4 minutes 42 avant de répondre et que vous semblez soudainement très nerveux. Je me trompe?. S’il nie alors l’évidence, le juge va le lui dire en pleine face

      Vieux truc infaillible… Si le jugement est porté en appel, ce constat risque de servir!

      Cela dit, peut-être qu’en droit criminel, la question du doute raisonnable et de la présomption d’innocence pourrait justifier une intervention de la Cour d’Appel. Disons que ni le droit US ni le droit criminel (encore moins US) n’appartiennent à mon champs d’expertise…

      1. Haïku dit :

        papitibi
        Merci pour l’info.👌

  36. Ziggy dit :

    Que se serait-il passé si Mr Botham aurait fait feu sur la policière et tué en invoquant le  » stand your ground  » malheureusement pour lui et la couleur de sa gueule ,coupable en cinq seconde car incapable d’expliquer la présence d’une policière chez lui.Dans le cas de la policière cette argument débile ne tient pas la route et comme dirait l’élu sa culpabilité est parfaite,mais pas besoin de la condamné à mort.

    1. Haïku dit :

      Ziggy
      Très bonne réflexion.

  37. Ziggy dit :

    Heureusement àujourd’hui il ne s’est rien passé de particulier au USA je suis en manque de popcorn à cause es derniers jours
    voir le gros bouffis sur le point d’éclaté sa grosse face qui vire àu cramoisi de colérie ne sachant plus qui accusé de l’aise majesté vraiment jouissif
    Quelqu’un peut me dire si les assignations à comparaître devant le congrès seront télévisés ou retransmis en différées,j’aimerais tellement voir là clique rapprochée de l’élu étre obligé de rendre des comptes et renié the chosen one pour sué leur peau.

  38. RICK42 dit :

    Je viens de voir sur CNN que Trump a émis 790 tweets en septembre…un record absolu pour le gros « pas-de-classe »! Un record absolu pour lui.

  39. P-o Tremblay dit :

    Elle est entré dans son appartement lui, et à tiré dessus pendant qu’il mangeait de la crème glacée… j’espère qu’elle est coupable

  40. kintouai dit :

    Il aurait fallu déclencher l’alerte Amber : la madame avait perdu…l’esprit (et on ne l’a pas encore retrouvé).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :