Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Au printemps dernier, l’équipage d’un avion de l’armée de l’air servant au transport de matériel militaire a passé une nuit au luxueux complexe hôtelier de Donald Trump à Turnberry, en Écosse, après avoir ravitaillé l’appareil à l’aéroport commercial de Glasgow, à l’aller et au retour d’un déplacement au Koweït. Depuis avril, une commission de la Chambre des représentants cherche à savoir pourquoi l’équipage n’a pas effectué ce ravitaillement sur une base aérienne américaine d’Europe et séjourné dans un hôtel ordinaire, histoire d’économiser sur le coût du carburant et de la nuitée.

La commission de la Surveillance veut également savoir pourquoi l’armée de l’air a dépensé 11 millions de dollars en carburant depuis 2017 pour ravitailler ses avions à l’aéroport commercial de Prestwick, le plus proche du complexe de Trump à Turnberry. Jusqu’à présent, le Pentagone a refusé de fournir le moindre document justifiant ces dépenses, selon la commission dirigée par le représentant démocrate du Maryland Elijah Cummings, dont l’enquête a été révélée hier soir par le site Politico.

Politico précise que le complexe de Trump à Turnberry a perdu 4,5 millions de dollars en 2017 et vu ses revenus augmenter de 3 millions en 2018. Des nuitées payées par l’armée de l’air ont-elles contribué à cette hausse de revenus? Le site d’information a posé la question à l’armée de l’air et à la Maison-Blanche. Il attend encore une réponse.

Les révélations de Politico surviennent à la fin d’une semaine où Mike Pence et son entourage imposant ont séjourné dans un autre complexe hôtelier de l’Organisation Trump, en Irlande, au frais des contribuables américains, complexe situé très loin de Dublin, site des rendez-vous du vice-président américain avec le président et le premier ministre irlandais.

Elles suivent aussi la décision du procureur général des États-Unis William Barr de verser 30 000 dollars à l’Organisation Trump pour tenir une fête dans l’hôtel du président à Washington. Et elles s’ajoutent à la suggestion de Donald Trump de tenir le prochain sommet du G7 dans son club de golf de Doral, près de Miami.

On peut se demander si les États-Unis ont eu un président qui s’est autant servi de sa fonction pour s’enrichir pendant un mandat. À cette corruption s’ajoute bien sûr celle que Donald Trump impose à plusieurs agences fédérales, comme l’illustre cette lettre absurde de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) diffusée hier soir et désavouant son antenne d’Alabama qui avait démenti dimanche dernier les propos du président sur la trajectoire de Dorian.

(Photo Getty Images)



80 réflexions sur “L’armée de l’air sert-elle à enrichir Trump?

  1. ghislain1957 dit :

    Ça prend quoi pour réveiller les américains? Une bonne du lover de tRump, Kim?

  2. stellaire11 dit :

    Et on se pose encore des questions? Cette corruption trumpienne est tellement flagrante et généralisée qu’il n’y a plus aucun doute.

    Que l’armée de l’air y participe, on passe à un cran supérieur.

    Ce qu’il serait intéressant de savoir, ce serait d’additionner tous ces « investissements «  dans les propriétés Trump pour mesurer les millions injectés par les contribuables américains pour garder à flot ces entreprises.

  3. Madalton dit :

    Après que le FBI n’enquête pas sur les suprémacistes blancs, supporteurs de Trump, Powell qui est sur le hot seat, voilà que la NOAA est intimidée par Trump. On peut penser que la SEC fait la même chose sur la manipulation des marchés financiers. Pu capable.

  4. Louise dit :

    Ce que je n’arrive pas à comprendre c’est pourquoi autant de gens ou d’organismes plient devant Trump et pourquoi les autres ne réagissent pas ou si peu.
    Les preuves de collusion ne sont pas difficiles à établir puisque tout cela se passe au su et au vu de tout le monde.
    Les Américains se font arnaquer et doivent payer des millions pour enrichir cette famille maudite et ça bien l’air que ça ne les dérange pas trop. Pourquoi arrive-t’il toujours à imposer sa volonté ? N’est-on pas dans un pays de droits ?
    Une partie de la réponse c’est qu’il a beaucoup, beaucoup de complices. Des gens qui sont prêts à vendre leur âme au diable pour servir les intérêts du plus malhonnête d’entre eux.
    Ce que je ne comprend pas ce n’est pas la perversité de cet homme, c’est la réaction des gens autour de lui et de la population en général.

    1. Simonolivier dit :

      @louise Il a mis en place des gens qui lui sont loyaux à la tête de ses organisations et qui contrôlent l’information et empêchent les enquêtes.

  5. Toile dit :

    Et encore que je soupçonne que ces quelques faits scrabeux ne soient que le début de la pointe de l’iceberg. Comme commandant in chief, pas trop compliqué d’ordonner une déviation des pratiques à travers un détournement d’avion dans les aires de service du clan maudit, histoire de se renflouer aux frais des zombies trop caves pour allumer.

  6. Michèle dit :

    J’ai l’écoeurantite aigüe ce matin à force de lire sur toutes ces corruptions commises par la MB aux yeux de tous. Et les états-uniens qui continuent de dormir au gaz… Misère!

  7. Francois dit :

    Je sais que se n’est pas gentil mais j.ai hâte que le fraudeur,pollueur,à peu près tout les qualificatif négatif s’applique à la chose mange les pissenlits par la racine,quel soulagement pour des milliards de personne…

    1. Achalante dit :

      Pour ma part, je ne suis pas pressée; il peut faire un long détour en prison avant.

      1. papitibi dit :

        Ouin…

        Encore faut-il espérer que The Trump Organization ne soit pas propriétaire et gestionnaire du centre carcéral, pcq là, le bonhomme réussirait à faire une piastre avec sa propre incarcération!

        The MOST CORRUPTED ever… mais aussi (comme il le proclame!) THE SMARTEST.
        La cupidité de ce trou de Q ne connaît aucune limite…

    2. Jacques dit :

      Hey Don-the-clown, die and let live!

  8. Pierre dit :

    Il disait: »we will drain the swamp » pour remplacer les couleuvres par ces requins a lui!!!

  9. Danielle Vallée dit :

    Et ce cher Mattis était à la tête de l’armée… Le même Mattis qui fait la promotion de son livre en ce moment et qui ne dit jamais un mot de travers contre Trump.
    Ça risque de jeter un peu d’ombre sur le sacro-saint Mattis.

    1. jcvirgil dit :

      Avec une association de malfaiteurs comme celle que constitue le gouvernement américain sous Trump ,il ne faut pas trop compter sur ses membres ou anciens membres pour la dénoncer.

      La mafia appelle ça l’omerta !

    2. quinlope dit :

      @ Danielle Vallée

      Pour connaître Mattis, il faut lire ce qu’il écrit entre les lignes. Sa lettre de démission était révélatrice de l’impuissance dans laquelle il se trouvait de réaliser son travail de Secrétaire à la Défense.
      .
      Aussi, sa récente explication qu’on est un analphabête si on lit pas vise en premier lieu le 45e, même s’il a la diplomatie de ne pas le nommer.

      À choisir entre les deux, mon choix est facile.

      1. Danielle Vallée dit :

        Il était quand même en charge de l’armée qui a enrichi les hôtels de Trump de 3 millions en une année
        Et ça a sûrement duré plus qu’une année.
        J’avais l’habitude de l’aduler moi aussi mais son attitude des derniers mois m’a fait changer d’avis. Follow the money !

    3. onbo dit :

      Je mets Mattis dans la colonne des +!

      Dans une entrevue qu’il a donné, sa façon de voir le leadership correspond à ce que j’ai appris de mieux sur la façon de conduire un pays et d’entrainer à sa suite des humains vers de nobles buts. Trump l’a sans doute choisi pour le vernis de crédibilité qu’il lui apportait. Trump a réalisé par la suite qu’il ne pouvait pas le corrompre et aurait ensuite cherché à s’en débarrasser en raison du regard peu flatteur que Mattis devait jeter sur des manoeuvres annoncées.

      Par exemple, la façon dont Trump ravitaille bassement ses entreprises d’affaires en millions de USD à même les fonds de l’Armée de l’air n’est surement pas en accord avec les principes éthiques du Général Mattis.

      Je viens de compléter sur Wiki la bio de Bénito Mussolini, puisque on parle du départ d’un tyran et de la montée évidente d’un candidat dans la dictature. Les emprunts de l’organisation politique Trump au fascisme de Mussolini sont criantes. Notamment le mensonge érigé en vertu, por la causa! Aussi l’emploi surprenant du mot « squadra », comme parfait lapsus freudien, squadra désignant les chemises noires terrifiantes qui protégeaient le duce; qualificatif dont Trump a affublé les 4 nouvelles progressistes de la Chambre, mas qui parlent en fait de ses propres ‘insights’ . Mattis a surement une claire vision du Marais.

      Mattis a aussi inséré dans son entrevue une phrase qui résume bien l’inanité de nos efforts critiques vis à vis les comportements outranciers de personnages en situations de pouvoir. Je l’ai accueillie pour moi-même contre une mise en garde sérieuse à propos de mon désir de servir parfois par écrit des commentaires humiliants ou assassins à l’endroit de personnes qui disent ou font des choses épouvantables selon mon jugement. En cela, Mattis rejoint le « We go high » de Michelle Obama. Je joins cette phrase aux multiples sens, tous cohérents.

      « L’humiliation publique ne modifie pas le comportement ni les attitudes de nos amis d’une manière positive. » (Général Mattis)

      1. onbo dit :

        correction: oh la la

        efforts critiques est un mauvais choix de mot… je veux dire efforts pour rabaisser ou humilier… mes excuses../ onbo

  10. jcvirgil dit :

    On peut se demander si les États-Unis ont eu un président qui s’est autant servi de sa fonction pour s’enrichir pendant un mandat.
    *****************

    Peut-être pas ,mais chose certaine la prostitution des politiciens américains face au complexe militaro-industriel et le trou noir de fonds publics que constitue de Pentagone ne date pas d’hier.

    Le coût des guerres depuis l’Irak et l’Afghanistan se chiffre en milliers de milliards de dollars , en plus du budget de la *défense* qui engrange chaque année des centaines de milliards de dollars, tout ça à la charge du contribuable américain

    C’est beaucoup d’argent pour servir un veau d’or dont les prédateurs attaquent par politichiens interposés toute menace de leur couper l’accès à l’argent du contribuables avec des campagnes de peurs encouragées par des médias qui font partie de leur chaîne alimentaire..

  11. Je ne sais plus quoi penser tellement tout cela n’a plus aucun bon sens, Pourquoi tout le monde se plie ainsi à ses exigences au risque d’avoir l’air ridicule? Lacheté?

    1. Dekessey dit :

      Moi aussi je ne sais plus quoi penser de ces républicains qui ferment les yeux sur toute cette merde.
      C’est de l’adulation. Ces américains sont tous en train de perdre la boule.

      1. La seule hypothèse qui tient la route de ma logique, c’est que les américains ont beaucoup trop de respect pour le poste de président sans tenir compte de qui le détient.

  12. gigido66 dit :

    À mon humble avis, les États-uniens se sont fait rouler dans la farine avec l´élection de cet usurpateur mafieux.

  13. quinlope dit :

    Allez, les démocrates, faites vos enquêtes et procédez à l’impeachment pour violation de l’interdiction pour un président de s’enrichir aux dépens de l’État.

    C’est ce qu’on appelle l’Emoluments clause.

    1. Dekessey dit :

      Me semble qu’ils parlaient de ça hier sur CNN, la démarche de destitution sera mis en branle cette semaine. Je me trompe?

    2. Cubbies dit :

      Je crois que ce sera probablement le point faible qui sera éventuellement fatal pour le Bully. Les démocrates doivent absolument démontrer aux américains que leur Président est en train de les voler.

      Un argument massue si la procédure de destitution ne peut être complété d’ici l’élection de 2020. Mais ça serait un point majeur à illustrer pendant la campagne qui s’en vient.

  14. citoyen dit :

    l’armée économique pour enrichir le showbizz politique.

  15. Richard Hétu dit :

    Je continue d’accueillir vos questions sur tout sujet concernant l’actualité américaine dans le sens le plus large, en vue de la reprise du balado L’Amérique dans tous ses états. Questions que vous pouvez déposer ici ou sur Twitter @l_amerique. Merci d’avance!

    1. gigido66 dit :

      Tout leur système « religieux » …le nombre d’église, commentse regroupe les communautés autour de celles-ci, etc…

    2. Bon je sais, ce n’est pas large du tout mais je tente ma chance car c’est une autre histoire de corruption (à mon avis).

      Selon Washington post, 45 tenterait de forcer Zelensky à ouvrir une investigation sur Biden de là son intention de suspendre les 250 millions$ pour l’aide militaire en Ukraine. Si cette histoire est vraie et prouvée, quelles pourraient être les conséquences?

      1. darrylfzanuck dit :

        Trump veut que l’Ukraine ‘participe’ aux élections enf aisant de multiples choses-hacking entre autres,Giuliani a été en Ukraine il y a 6 mois environ cela n’était pas pour rien….

    3. Louise dit :

      M.Hétu

      Questions pour le balado
      Les Démocrates recommencent à parler d’un vote pour relancer l’enquête qui pourrait déclencher la procédure de destitution.
      Est-ce qu’il y a une date limite pour tenir ce vote ? Est-ce qu’il doivent compléter tout le processus avant les prochaines élections?
      Qu’est-ce qui va arriver si la procédure est en cours et que Trump n’est pas réélu ? Est-ce que tout tombe à l’eau ? Merci !

  16. Simonolivier dit :

    Je suis présentement en Afrique et ce que tiny fait est très populaire dans certains pays ici. Ceux qui ont des présidents élus à vie.

  17. Gilbert Duquette dit :

    La corruption de Trump et sa garde rapprochée ne faisant pas la une de FoxNews, le bon peuple Américain ne s’en offusquera pas.

    1. Danielle Vallée dit :

      Fox News change, Gilbert. Un tout petit peu plus chaque jour. Ils ont même suspendu Jeannine Pirro.
      Il faut garder espoir.

  18. fallaitquejteuldise dit :

    Bon ce matin, pensons comme @benjen: le mot corruption est inapproprié dans ce billet, parlons plutôt de coïncidence… Le gouvernement americain développe de façon algorithmique, une nouvelle approche qui permet à moindre coût d’inclure la participation du privé dans les affaires gouvernementales sous le principe essaie-erreur. Les entreprises de Trump sont des cobayes volontaires… Un autre Fake News…

    😂😜😂😜😂😜😂😜😂😜

    1. dzojean dit :

      De toutes façons, le pauvre Trump ne prend pas de salaire de Président, alors y’a l’doit.😜😂

  19. Richard Desrochers dit :

    Pendant ce temps, on attend les justifications des Benjis de ce monde…

  20. treblig dit :

    Trump affirme que la présidence lui a coûté entre 3 et 5 milliards en opportunité d’affaire manqué depuis 3 ans.

    Mouhahaha…

    Juste retour des choses , ses Trump towers ( autres que celui de Washington ou les délégations étrangères louent ses chambres pour se faire bien voir) font beaucoup moins d’argent depuis son élection. Il semble qu’une large proportion de sa clientèle déserte ses hôtels pour manifester son désacord envers les politiques de Trump

  21. Layla dit :

    Est ce que ces avions sont utilisés pour transporter la famille vers les lieux de leurs affaires comme les loisirs où lorsqu’ils vont faire la promotion de leur entreprise?

  22. Lecteur-curieux dit :

    Ah cette gouvernance gouvernementale… Pourquoi les politiques peuvent faire cela ? Car il est POTUS ?

    Est-ce que les militaires sont achetés avec l’argent du peuple ?

    Ils veulent l’hôtel plus luxueux et même ceux votant démocrates ce sont paquetés la fraise là…

    Des chiffres pour ce complexe :

    https://www.google.ca/amp/s/www.insider.co.uk/company-results-forecasts/donald-trump-turnberry-losses-golf-13365284.amp

  23. Haïku dit :

    « Révélée, la corruption financière peut être combattue et sanctionnée.
    La corruption des idées est plus insidieuse, plus subtile et, à ce titre, d’une dangerosité plus essentielle. »(E. Plenel).

  24. titejasette dit :

    Depuis 2016 Barack et Michelle ont fait beaucoup d’$ en donnant des conférences et en publiant des bests sellers. S’il n’est pas reporté au pouvoir, Trumpet sait qu’il n’est pas capable de faire une phrase complète sans Q ni tête. Écrire … un bouquin ? Ouliez ça ! Alors il faut bien les entuber maintenant pcq  » c’est mieux avant parce que après c’est pendant… »

    Ce qui est minable c’est le montant d’$ impliqué (dans certains cas).

    1-30 000$ de beuverie pour la réception de Barr. Cela lui donne à Trumpet un profit net de quelques milliers de $…Pas de quoi s’énerver avec ça… Quoi que tout le monde sait qu’avec 4 trentes sous qu’on arrive à faire la piastre

    2- Quelques nuits d’hotel de Pense dans un autre complexe hôtelier de l’Organisation Trump, en Irlande, au frais des contribuables américains.

    3- Il y a des cas ou le montant « justifie la faim » comme c’est expliqué dans le billet ci-dessus de M. Hétu

    C’est le geste qui compte. On dirait qu’ils font exprès pour rire du monde. C’est de la provocation, de l’insouciance ou du mauvais calcul ? Ou tous les 3 ?

  25. Layla dit :

    Cinq jours… voilà ce que je retiens ils se sont acharnés pendant cinq jours de plus pour se donner raison.

    « Cette administration » et ce « pseudo président » ont eu besoin de cinq jours pour trouver un lâche qui a jeté sous le bus la NOAA comme on peut le lire et pire encore une déclaration non signée.

    « NON SIGNÉE »

    « Cette présidence » est lamentable c’est à 🤮
    ****
    On peut lire

    « L’annonce surprise faite dans une déclaration non signée de la NOAA (Administration nationale des océans et de l’atmosphère) . »

    « « Un administrateur, ou quelqu’un au sommet de la NOAA, a jeté le Service météorologique national sous le bus », »

    « « Si le service météorologique national publiait un tweet trompeur ou incorrect, il devrait être modifié ou corrigé dans une heure ou deux. » »

    « « Je suis très déçu de voir cette déclaration émaner de la NOAA »…. la controverse sur les tweets du président et la déclaration de la NOAA minent la confiance du public dans les météorologues. »

    1. Richard Desrochers dit :

      Trump tenait tellement à ce que Dorian s’y rende parce qu’il croyait que l’état s’appelait al-Obama.

      1. Layla dit :

        👏

      2. Haïku dit :

        @Richard Desrochers
        Excellent. 👌

  26. jcvirgil dit :

    Dans le fond ce gouvernement américain est une organisation criminelle qui prend sa côte partout où elle peut dans les services et contrats gouvernementaux.

    À plus petite échelle on a eu la même chose au Québec avec l’administration Vaillancourt à Laval qui a régné en roi et maître pendant trente ans ,tirant profit d’une organisation hautement sophistiquée qu’il avait mis en place pour s’assurer des revenus substentiels grâce à la corruption et au partage truqué des contrats publics. Il a volé ainsi des millions aux contribuables lavallois au vu et au su de la police et des politiciens de Québec qui détournaient le regard.

    Un grand nombre d’électeurs votaient aussi pour lui malgré de forts soupçons de corruption , parce qu,il avait eu l,intelligence de ne pas trop hausser les taxes , ce qui en faisait un intouchable pour un tas de larbins ne jurant que par lui.

    Quand on transpose le tout à Trump on comprend mieux qu’un tas d’Américains pas trop informés préfèrent détourner le regard pendant qu’il leur fait les poches.

    1. gigido66 dit :

      Très juste!

  27. Layla dit :

    Au décès de « cette présidence » on pourra lire un communiqué du genre

    « Nous offrons nos condoléances à ceux qui pleurent la perte de l’ancien président des USA, Tiny Sissy. TinySissy a contribué à libérer les pays alliés des USA, mais ses abus des droits humains et sa mauvaise gestion économique ont appauvri des millions de personnes et trahi les espoirs de son peuple. Nous continuons de supporter les aspirations du peuple américain pour un avenir meilleur et plus prospère.»

    texte emprunté au précédent billet.

  28. Lecteur-curieux dit :

    https://www.google.ca/amp/s/m.huffpost.com/us/entry/us_5d5c1ccce4b05f62fbd5f559/amp

    D’autres chiffres sur les propriétés en Écosse ne semblant pas correspondre aux déclarations des intérêts de Trump avec l’organisme aux USA.

    Le premier réflexe est de voir des états financiers à la valeur comptable pour les autorités outremer.

    Et des intérêts déclarés basés sur la valeur marchande estimée. Bon mais qui aurait intérêt à l’exagérer dans ce document ? Donald Trump.

  29. Layla dit :

    Un autre qui a manqué de loyauté envers le président peut-être… tu as trop parlé « You’re fired »

    « Un membre de l’équipage a été tellement impressionné par le choix de son hôtel – différent du Marriotts and Hiltons que le 176ème escadron de maintenance auquel il est habitué – qu’il a envoyé un texto à un proche et lui a raconté le séjour, en envoyant une photo et en notant que L’allocation journalière n’était pas suffisante pour couvrir la nourriture et les boissons du centre de villégiature luxueux. »

  30. gagrich dit :

    C’est sans parler de la manipulation de la bourse avec ses tweets qui la fait fléchir une journée et remonter le lendemain.

  31. kintouai dit :

    Vous n’avez encore rien vu. La Maison-Blanche sera bientôt annoncée sur le site AIRBNB !

    En effet, l’un des traits caractéristiques des crapules comme le Gros Taré, c’est d’être de grands névrosés qui, tout en se croyant de plus en plus invulnérables à mesure qu’ils progressent dans le crime en toute impunité. ont tendance à vouloir repousser les limites de la fripouillerie — l’excitation de voir jusqu’où ils peuvent aller trop loin.

    Il y aura cependant un jour — espérons-le — où la ligne rouge sera dépassée et où la chute vertigineuse débutera.

    Ce qui ne cesse de me stupéfier, toutefois, comme l’ont fait remarquer plusieurs intervenants, c’est cette apathie consternante du peuple américain. Dans tout autre pays civilisé, la cote de popularité d’une telle fripouille aurait au moins descendu à 15-20% (comme on le voit actuellement au Brésil, où le taux d’approbation du crétin de Bolsonaro a chuté à 29%, à peine huit mois après son intronisation).

    Malheureusement, nous parlons ici du shithole USA, où la cote de l’ordure reste à 60% en Alabama et à plus de 50% dans 17 États.

    Sidérant !

    Dans les livres d’histoire, on retiendra de cet empire qu’il se sera constitué grâce à l’exploitation du reste du monde, des esclaves noirs et de ses propres immigrants, et qu’il aura comporté un nombre exceptionnellement important de déficients intellectuels (1 sur 2), de maniaques des armes à feu (une arme par habitant) et d’obèses (3 sur quatre).

    1. papitibi dit :

      Si Trump annonce la Bécosse sur AirBNB, je suis prêt à me sacrifier pour deux jours.
      Dès que j’aurai trouvé le Bureau Ovale, j’y signerai un décret d’expulsion et d’incarcération de son locataire actuel…

      1. Haïku dit :

        papitibi
        « Bécosse » ?!?!? 👌

      2. loup2 dit :

        @ Haïku
        https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9cosse

        Encore aujourd’hui en arrière de plusieurs chalets, camps de chasse et pêche.

      3. Haïku dit :

        @loup2
        Merci. Toutefois, mon commentaire n’était pas une question, mais plutôt un compliment pour le jeu de mots: Bécosse/White House.😉

  32. Layla dit :

    Je viens de lire un des liens soumis par le site Politico (lien du présent billet) vraiment très intéressant, cet article du Guardian est de l’année dernière donc rien de nouveau…❓

    https://www.theguardian.com/politics/2018/feb/07/scottish-government-criticised-over-us-military-use-of-airport

  33. Henriette Latour dit :

    Ce que je pense de cette simili-présidence: indécente, méprisable, dégoûtante, révoltante, immorale, déplorable, choquante, cynique et déshonorante pour ceux qui ont encore un tant soi peu d’honneur.

    Chaque jour qui passe, je suis estomaquée devant les agissements de trump et du manque de réaction de la population et des élus qui devraient servir les intérêts de celle-ci. Qui ne dit mot, consent. Est-ce dire que de tels agissements sont normaux pour eux? Il est impossible de ne pas le voir puisque tout est fait au vu et au su de tous.

  34. leonard1625 dit :

    Qu’en est-il des nombreux séjours de Trump dans ses clubs de golf? Pour sur, que cela entraîne des revenus, ne serait-ce que pour accommoder les gens affectés à la sécurité.

    1. treblig dit :

      @leonard1625

      Selon une estimation du Wapo, les jours de golf de Trump ont coûté 108 millions depuis le début de sa présidence il y a presque 3 ans.

      1. chrstianb dit :

        109 millions $ US selon le site https://trumpgolfcount.com/
        Maintenant imaginez tous les autres services détournés vers la Trump Organization…

      2. leonard1625 dit :

        Combien de ces 108 millions ont été versés dans la poche de Trump? Est-ce

  35. V-12 dit :

    -Entre Prestwick et Turnberry, il y a +/- 200 hotels de répertoriés.

    -Il y a 4 bases américaines de ravitaillement approuvées en Angleterre.

    -Les pilotes ont l’interdiction stricte de se poser sur des aéroports commerciaux. Et, s’ils se posent là, ils doivent se nourrir ou s’héberger à l’endroit le plus proche et, si possible, laisser l’un d’entre eux monter la garde.

    Faque, ça prend une méchante gang de supérieurs pour approuver une telle action.

    Le cancer Trump est en train de se généraliser…

  36. MarcoUBCQ dit :

    Si on regarde Donald et ses acolytes et qu’on prend assez de recul, on peut voir que leur attitude est celle d’un enfant en très bas-âge. En effet, il est alors naturel alors de prendre ce dont on a besoin sans justifier quoi que ce soit. Avoir des diplômes et du vécu n’y changera rien: Quand on a la maturité d’un jeune enfant on ne peut voir plus loin que le bout de son nez. En fait il ne s’agit pas tant de jeunes enfants que d’enfants en carence d’attention et d’affection. Chez Donald, ses sbires et ceux qui l’aiment c’est l’inconscient qui mène complètement, alors essayer de discuter entre adultes ne sert à rien. Si un politicien arrivait à parler avec respect à tous ces gens qui aiment Donald, en reconnaissant leurs sentiments, alors l’emprise de ceux qui profitent d’eux pourrait s’évaporer. Ceux qui aiment Donald s’identifient à lui car ils sont tout aussi dépassés par le monde moderne. Donald a le don de faire sentir à ceux qui l’aiment l’adéquation et la puissance, eux qui se sentent si inadéquats et impuissants. Voilà pourquoi la raison n’a aucune emprise sur eux. Plus ceux qui aiment Donald sentiront l’impuissance et l’inadéquation, et qu’ils se désolidariseront de lui, moins Donald aura de l’emprise sur eux.

  37. Alexander dit :

    La cupidité ne date pas d’hier.

    Je relis Astérix chez les Helvètes et je revois Trump en gouverneur Garovirus, occupé à piller les impôts de Rome. « J’ai quatre ans pour m’enrichir. Et après, ma vie sera une longue orgie. Et si quelqu’un se met en travers mon chemin, je l’acheterai, sinon je m’en débarrasserai. »

    Même chose.

    Y a -t-il un Astérix dans la salle pour sauver les romains, heu, les américains?

  38. Layla dit :

    Question?

    Est ce que c’est normal lorsqu’un président donne une conférence que le lutrin soit au logo de son hôtel come on voit sur la photo du billet?

    Selon mes recherches c’est non.

  39. InfoPhile dit :

    Pourquoi tolère-t-on avec autant d’indulgence dans le camp républicain les excès tous azimuts de Trump?

    La réponse: Trump livre à ses clients, tout simplement. Autant au complexe du militaro-industriel qu’à celui des énergies fossiles, aux religieux qu’aux ploutocrates en général. De sorte que ses propos et comportements aberrants ou ses conflits d’intérêts ne pèsent pas plus qu’une plume dans la balance du jugement de ceux qui sont si bien servis.

    Un exemple de la duplicité des républicains: Leur indignation à coup d’effets de toges, d’obstructions et de grandiloquences théâtrales face aux déficits très justifiés de l’administration Obama, alors qu’ils affichent un calme impérial face à ceux de l’administration Trump qui sont autrement plus discutables.

  40. chrstianb dit :

    Hors sujet:
    trump est plus grand que son fils
    https://pbs.twimg.com/media/ED3EbD8XkAAjMQW.jpg
    ou Obama
    https://pbs.twimg.com/media/ED4AljwUYAAQUsS.jpg

  41. Louise dit :

    Pour ceux et celles qui seraient intéressés(es) il y a une série de 3 émissions sur l’histoire de la famille Trump .
    Ça s’intitule « La dynastie Trump » le jeudi de 20h.à22h. au canal D
    La première émission est passée mais il y a une reprise dans la nuit de dimanche de 4h.à6h.

    En voyant ce documentaire,on comprend que Trump a toujours été ce qu’il est aujourd’hui, un batailleur qui est prêt à tous les coups en bas de la ceinture pour gagner et avoir raison. Ce qui veut dire mentir, tricher, soudoyer, voler, menacer et démolir son adversaire.
    En un mot c’est un tueur comme lui a appris son père.

    1. Madalton dit :

      Je dirais un crosseur

    2. Henriette Latour dit :

      Louise

      Je viens d’enregistrer le premier épisode. Je veux tenter de comprendre comment un parfait abruti a pu se hisser à la présidence de son pays.

    3. Louise Lefebvre dit :

      _______________
      @ Louise // 07/09/2019 à 14:05

      Merci pour ce partage Louise. J’ai enregistré la série. J’imagine que ça va être passionnant.
      Bonne fin de journée.

  42. Corn88 dit :

    Pauvre Trump. C’est vraiment minable.

    L’autre jour, c’était $30,000 de William Barr… $30,000 bon sang! Un GROS $30,000!

    Aujourd’hui c’est quelques nuitées dans le complexe de Trump à Turnberry.

    L’année prochaine ce sera peut-être le G7 à Mar-a-Lago en Floride.

    Un bien petit homme ce Trump.

    Trump n’est pas un « vrai » américain! « Think big s’tie ». À l’évidence, Trump n’a jamais entendu parler d’Elvis Gratton!

    Trump ne sait-t-il donc pas qu’il aurait été infiniment plus facile de créer une fondation, laisser sa fille chérie s’en occuper, et recevoir des centaines de millions en donations des pétro-monarchies du Golfe?

  43. Daniel Legault dit :

    Jeune, j’ai un supérieur un peu croche. Il ne voulait pas retourner une van louée pour l’été qui n’était plus utile car les travaux était terminés mais il restait 2 ou 3 mois de location sur le contrat (il voulait probablement s’en servir personnellement).

    A la cafétaria, on parlait avec tout le monde. J’ai parlé avec la commis comptable du service. En faisait le nono, je lui aie parlé de la van. Elle a dit qu’elle vérifait le contrat. Une heure après, on nous a dit de retourner le camion à la compagnie de location.

    Pour les états-unis, trump et son équipe ont réussi à cour-cirtcuité beaucoup de mécanisme de contrôle partout dans le gouvernement et/ou bien une grande partie des gens approuvent ces gestes.

    Les états-unis sont officiellement une république de banane.

  44. Pierre S. dit :

    ——————————

    Détournement de fond des deniers publiques dans les poches des entreprises privés de Trump.

    On appelle ca du vol habituellement … l’ironie veut que les avions en soir le véhicule présentement.
    Peut pas etre plus un vol que ca … en réel comme en symbolique.

  45. Robi28 dit :

    On jase de s’enrichir en utilisant la fonction, mais puisque chaque tweet ridicule devient un facteur qui peut faire monter ou descendre les bourses internationales à tout instant, est-ce que ça ne serait pas possible que Trump fasse de bonnes affaires à la bourse aussi, en profitant de l’impact de ce qu’il dit lui-même?

    1. leonard1625 dit :

      Pas lui directement, mais possiblement des gens de son entourage ou des connaissances plus lointaines dont il espérera un retour d’ascenseur. Reste que c’est une opération risquée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :