Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le Daily News tourne le fer dans la plaie au lendemain du défilé des championnes de la Coupe du monde féminine de soccer à Manhattan. Le tabloïd utilise le prénom de la star de l’équipe américaine, Megan Rapinoe, dans un jeu de mots rappelant le slogan électoral du 45e président, dont les partisans ont bien du mal ces jours-ci à accepter l’attitude et les déclarations de la lesbienne aux mèches mauves.

Pour donner une idée de la réaction de nombreux conservateurs au triomphe de Megan et cie en France, je publie ci-dessous deux tweets, dont l’un représente l’opinion d’un ancien conseiller présidentiel et l’autre celle d’un commentateur très populaire :

 

122 réflexions sur “La Une du jour

  1. gl000001 dit :

    Elle boycotte l’hymne nationale des USA en plus. Elle va bruler en enfer. Et les flammes seront mauves 😉

    1. gl000001 dit :

      Mon Dieu ! Selon Wiki, elle a pris des drogues et a fait de la prison juvénile. Et elle vient de Californie.
      Vite … la thérapie de conversion.
      Vite … que le Big One arrive et jette la Californie dans le flots. Cet état qui corrompt notre jeunesse.
      Vite … bannissons le mauve dans les salons de coiffure.

      1. Haïku dit :

        gl000001
        Excellent !😉

  2. Jean Saisrien dit :

    >> »a very outspoken lesbian »

    Oui.
    Un être humain de nationalité étatsunienne par dessus le marché.

    1. Achalante dit :

      Mais ça n’est pas à cause de son talent, noooooooon… 😉

  3. Louise Tanguay dit :

    quel beau jeu de mots j adore- go Megan- make america great again-

  4. leonard1625 dit :

    Belle équipe! Nettement suprérieure. Les Canadiennes ont régressé, surtout à l’attaque.

    Rapinoe s’exprime très bien, beaucoup mieux que ce que les sportifs nous ont habitués.

  5. kyrahplatane dit :

    Merci de partager cette Une M. Hétu, tellement bon, j’espère que dotard va la voir.

  6. el_kabong dit :

    Avec le sujet précédent et les commentaires de ces 2 dinosaures dretteux réactionnaires, on a une bonne idée des belles valeurs promues par cette « Judeo-Christian civilization »…

  7. Henriette Latour dit :

    Ils devraient être contents, elle n’est pas tentatrice avec eux. À moins que le problème ce soit eux!

    1. gl000001 dit :

      C’est quand même une femme. Etre tout seul avec elle, ils auraient envie d’elle pareil. Le « gland » cerveau est idiot comme ça !!

  8. Benjen Stark dit :

    J’ai beau écouter et réécouter le petit monologue de Shapiro, je ne vois pas une seule syllabe de faux dans ce qu’il dit.

    1. Louise dit :

      Benjen Stark

      Tant mieux pour vous !

    2. el_kabong dit :

      @benjen

      C’est normal pour un type qui croit que Beto O’Rourke était « financé par Hollywood » d’avaler béatement toutes les fabulations d’un co-religionnaire…

    3. gl000001 dit :

      Mais est-ce que ce sont des bonnes valeurs judéo-chrétiennes ? Tendre l’autre joue et tout ça. Pardonner aux autres leurs péchés ?
      Ben non !! Brule en enfer après qu’on t’aie lapidé.
      Vous ne voyez pas la contradiction ?

    4. papitibi dit :

      J’ai beau écouter et réécouter le petit monologue de Shapiro, je ne vois pas une seule syllabe de faux dans ce qu’il dit.

      J’ai beau lire et relire les petits monologues de Bizoune Slaque, je ne vois pas une seule syllabe de VRAI dans ce qu’il dit.

      Méfie-toi des boomerangs, distingué bonimenteur.
      T’es trop dûr avec toi-même. Slaque un peu…

    5. Lecteur_curieux dit :

      Il parle saccadé ne dit pas faux mais allons-y sur le fait qu’elle va obtenir des contrats de pubs car elle est lesbienne et féministe outre être une gagnante au soccer ?

      Est-ce vrai ? Oui car des compagnies multinationales font une récupération capitaliste de ces mouvements et c’est la même chose pour Kaepernick.

      Tant mieux pour ces athlètes.

      Mais prenons Sue Bird la blonde de Rapinoe toute une joueuse de basketball. Combien elle gagne dans la WNBA ? Des minuscules pinottes comparées aux joueurs de la NBA mais pas mal plus que nos joueuses de hockey pouvaient espérer.

      Les comparaisons doivent être multiples.

      Pourquoi Brittney Griner dans la WNBA ne fait pas de la pub? Pas encore assez badass ? Voyez aussi les femmes sportives n’ont pas peur d’être badass. Une qualité pour elles.

      Une joueuse elle ne veut pas être un role model mais un real model. Une autre dit Fierce women et non ladies like. La joueuse aussi est pour être brash et qu’il y ait plus de trash talking.

      Méchant paradoxe car c’est ce que Donald Trump incarnait en affaires et le président d’un des meilleurs clubs de la WNBA le Connecticut Sun est un ancien employé de Trump dont le grand frère s’est tué dans l’accident d’hélicoptère de 1989.

      Alors ? Trump devrait être rendu comme son ancien employé en 2019 ou retraité.

      Le sport ce sont les valeurs de la compétition mais il faut du jugement aussi et ne pas rester des dinosaures.

    6. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark (10h02)

      Crisse d’insignifiant. Allez donc faire une recherche sur votre autre gourou (Ben Shapiro). Vous risquez d’y découvrir des choses pas très jolies.

      Je vous avait déjà suggéré de faire cette démarche il y a quelques mois mais il semble bien que vous ne l’ayez pas fait. Il est vrai que c’est une démarche intellectuelle qui peut être longue et et fastidieuse, que ça demande une certaine forme de patience et de concentration, toutes des choses auxquelles un adepte de la secte n’est pas habitué de faire, par paresse ou manque de rigueur qui sait.

      Néanmoins, il est un peu normal pour un type dans votre genre d’admirer un tel salopard car vous retrouvez sûrement un peu de vous-même en lui.

    7. Jean Saisrien dit :

      Benjen Stark:
      Je suis d’accord avec vous…
      Il prend la peine d’exagérer le fait qu’elle soit lesbienne mais.. ce serait comme si quelqu’un insistait sur le fait que Shapiro fait sa gloire avec son racisme et ses tendances fachos: c’est un fait, sans le mouvement alt-xright et les suprémacistes blancs, personne ne parlerait de Shapiro.

    8. Taqman dit :

      Wow…. à la fin il dit que les États-Unis sont le meilleur pays de l’histoire pour 1. les femmes 2. les lesbiennes, 3. le soccer pour les femmes.

      Pour les femmes, je peux vous nommer minimum 30 pays où les femmes sont mieux traitées que les États-Unis
      Pour les lesbiennes, pas loin de 30 aussi.
      Pour le soccer je vais laisser ça aux gens qui s’y connaissent.

      Le gars pense vraiment que les États-Unis sont un bon pays!!?!?!?? C’EST UN SHITHOLE !!!!!!! Si tu n’as une très bonne job avec des assurances santé, tu es mieux au Zimbabwe! C’est même pas une exagération. Les États-Unis sont le tiers-monde si tu n’es pas dans le premier quartile. Aucun filet social. Et il n’y a presque plus aucune ascension sociale possible.

  9. Laurent Pierre dit :

    Pour s’attirer le courroux de la dette réligieuse étazunienne, Megan Rapinoe doit avoir enfreint la règle de Jerry Falwell : Femme toé.

  10. Apocalypse dit :

    Megan Rapinoe: ‘I like her’ !

    En voilà une qui se tient debout, ça nous en prend plus comme elle.

    1. Lecteur_curieux dit :

      La WNBA au complet et dès le départ face à cette administration.

  11. ghislain1957 dit :

    Hors sujet.

    On ne peut que constater que le gros clown se cale de plus en plus chaque jour!

    Trump organise un «sommet» pour dénoncer la malhonnêteté des réseaux sociaux:

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201907/11/01-5233534-trump-organise-un-sommet-pour-denoncer-la-malhonnetete-des-reseaux-sociaux.php

    « Le président américain Donald Trump organise jeudi à la Maison-Blanche un « sommet » pour dénoncer la « malhonnêteté » des réseaux sociaux, coupables à ses yeux de collusion avec la gauche. »

    1. Léo Miquis dit :

      @ghislain1957
      Donc un somment pour rassembler tout ce qu’il y a de plus haineux et détestable parmi les médias américains…

      1. ghislain1957 dit :

        @ Léo Miquis

        Avez vous lu l’article avant de dire des choses stupides? Seuls les ti-namis du gros sontinvités, extrême droite et conspirationnistes.

    2. Richard Desrochers dit :

      Trump organiser un sommet ? Tout ce qu’il peut organiser, c’est un creux.
      Et encore, pour ce qui est d’organiser… ce n’est pas le mot juste.

      1. kintouai dit :

        «Trump organiser un sommet ? Tout ce qu’il peut organiser, c’est un creux.»

        Juste un creux ? Moi, je dirais « un abysse » de connerie, de mensonges et de haine.

    3. Steve3110 dit :

      Je suppose que les invités au soi-disant sommet seront: Fox News, la famille de Trump, les membres de la swamp de Trump, etc…

      Je ne serai pas à ce sommet mais je peux prédire les conclusions qui en resortiront…

    4. papitibi dit :

      Trump organise un SOMMET pour dénoncer la malhonnêteté des réseaux sôôôôciaux?

      C’est comme si les mouches noires faisaient campagne contre les insectes-piqueurs. Têêêêllement crédiiiiible!

      Trump’s Twitter Account: le plus grand fournisseur de fake news. Tje Greatest of them all! By far!

    5. Henriette Latour dit :

      ghislain1957

      Il est en beau ch…. de s’être fait interdire de bloquer des gens qui ne sont pas d’accord avec lui sur son compte Twitter!

      1. Haïku dit :

        Henriette Latour
        En plein dans le mille !👏👍

    6. gl000001 dit :

      Un sommet ! Comme dans le mythe de Sysiphe ? Il va rouler sa pierre en haut du sommet et la jeter sur quelqu’un plus bas que lui (en apparence). Et là, il devra la rerouler en haut car il se sera trompé de cible.
      trump est le « mythe décisif ». Il pense avoir le pouvoir de décider mais il se fait jouer un tour presque tout le temps. Par lui-même en plus !!

    7. Benton Fraser dit :

      Pourtant, s’il y en a bien un qui a profité de la « malhonnêteté » des réseaux sociaux, c’est bien Trump….

      Ça l’a fait élire président!!!

      1. Henriette Latour dit :

        Benton Fraser

        👏

    8. Layla3553 dit :

      @ghislain 1957

      On peut lire sur votre lien

      « Cette rencontre, sur laquelle l’exécutif américain a donné peu de précisions, se tiendra sans les principaux acteurs du secteur, tels Twitter et Facebook, mais avec nombre de personnalités et organisations ultra-conservatrices. »

      Tout un sommet sans les principaux acteurs⁉️
      Pour se préparer à son sommet…à10:52 ce matin il avait tweeté 25 fois…😉

      Il va y avoir de l’improvisation là.

    9. Lecteur_curieux dit :

      C’est ne pas comprendre ou ne pas vouloir comprendre comment les réseaux incluant les réseaux sociaux fonctionnent et incluant avec leurs algorithmes.

      C’est le principe de la saucisse hygrade. La popularité n’est pas basée sur la moralité.

      La pornographie est très présente sur le web. Sur les réseaux sociaux juste à ne pas la chercher et elle ne va pas trop nous trouver juste à les bloquer au besoin.

      Trump lui ne peut pas bloquer ou juste ce qui est criminel. Qu’il fasse gérer par quelqu’un d’autre. Et qu’il écrive ses réflexions avec un papier et un crayon. Et un employé les entreraient ensuite sur son compte. Juste le droit de lire pour Donald.

      Écrivez-nous vos brouillons et on va les trier… 😂😱

  12. Lecteur_curieux dit :

    Commentons les conservateurs d’abord. La remise en question de notre pensée et culpabilité judéo-chrétienne on voyait tout cela dans nos cours de philo du temps et pas seulement eux. À partir du deuxième en philo. Ils ne sont donc pas rendus là intellectuellement ces conservateurs.

    Pour Rapinoe. Bien nous sommes amateur de sports féminins mais moins de leur dialectique. Il faut comprendre qu’elles affrontent des conservateurs dinosaures n’ayant aucun bon sens.

    Pour l’homosexualité ou plus large LBGTQ. Bien qu’il y avait de l’homophobie plein de personnalités androgynes, gays ou bis nous marquaient mais plus des artistes. Et on parle des années’70 et ’80 aussi…

    Quelques sportives lesbiennes aussi mais cela restait discret.

    Mais en 2019 ? Prenons la WNBA ou le hockey féminin une grande part de nos idoles ou amies sont lesbiennes ou bisexuelles mais plus queers. Mais les sportives abordent pas cela de la même manière que les militantes qui sont journalistes par exemple. C’est plein de nuances.

    C’est quand même une autre génération comme le prof de philo gay par ailleurs qui remettait en question toutes les institutions dont le mariage et la famille. Et maintenant vous avez des lesbiennes en couple et mamans. Elles ont le côté traditionnel. C’est comme on veut cela.

    C’était pareil l’institution comme telle qui était vue comme dépassée ou réactionnaire. Je dirais traditionnelle mais voulant les mêmes droits. Why not ?

    Cela montre l’étendue du retard des conservateurs. Et Playboy Magazine non pas aujourd’hui mais à ses premières années cela est bien Américain? Comment un admirateur de Hefner comme Trump peut-il être devenu conservateur ? Simple il admirait juste le côté superficiel ?

  13. leonard1625 dit :

    Shapiro, que j’aime détester, a quand un raisonnement beaucoup plus sensé que Gorka. Pour revenir à Shapiro, toutes ses analyses sont évidemment fortement biaisées, mais elles ont tout de même une solide logique. Autrement dit, il faut bien se cabrer pour le désarçonner.

    1. kelvinator dit :

      Habituellement, Shapiro base ses arguments sur des info pas tout à fait vrai. Lorsque l’on sait à quel point il ne sait pas de quoi il parle, c’est très facile de déconstruire son discours. Sa force est plutôt de changer subtilement les faits, sans que ça ne paraisse trop, et qu’on y voit que du feu. Sa célèbre vidéo sur ces prétentions qu’une majorité de musulman sont radicaux le prouve bien.

      1. leonard1625 dit :

        D’accord avec vous kelvinator lorsque on analyse en rétrospective. En « realtime », il est coriace.

      2. Lecteur_curieux dit :

        Un rationaliste un idéologue conservateur qui se fait passer pour un intellectuel.

        Un intellectuel a quand même le droit d’appartenir à une école de pensée? Bien sûr.

        Il peut même être un militant pour une cause ? Oui mais le danger est là qu’il prenne des raccourcis intellectuels.

        Shapiro est dans la rationalité classique, la pensée linéaire celle dominante qu’on nous enseigne jusqu’à la fin du secondaire et encore après mais incluant d’autres pensées.

        Philo 101 on remonte à la Grèce Antique et aux sources de la rationalité classique. Shapiro est dans cette pensée mais en ayant recours à plusieurs faux raisonnements.

        Vu son apparence froide et son débit rapide cela est peut-être moins évident pour d’autres. Alors que pour moi c’est l’inverse mais les apparences sont parfois trompeuses.

        Dans la droite religieuse et qui font une lecture littérale de la Bible et en font de la science et de l’Histoire et la personne peut même avoir une formation scientifique par ailleurs. Ce n’est pas le doute cartésien qu’ils appliquent mais la pensée linéaire en utilisant des sophismes mais en croyant que leur causalité s’applique.

        Descartes blâmé et félicité en même temps pour cette pensée cartésienne. Bien il a eu recours à sa preuve ontologique de l’existence de Dieu. Un argument circulaire disent ses détracteurs mais justement cela permet de sortir de la pensée linéaire. Et la question posée n’est pas la bonne. C’est le cercle qu’il faut regarder ou les objectifs atteints ou non.

        Sommes-nous dans un cercle vicieux ou vertueux?

        Il faut aussi étudier les mythes et non tous les défaire. Est-ce que le mythe est bon ou mauvais ? Faut-il en créer de nouveaux ?

        Toute société a besoin de mythes pour se construire. Les mythes sont des métaphores alors vous savez que ce n’est pas la réalité mais une façon d’appréhender et d’interpréter celle-ci. Lire Hervé Fisher sur son site.

        Le rationalisme et le scientisme qui prétendent se réclamer de la raison et de la science sont de mauvais mythes. La religion serait supposée en être un bon mais les autorités religieuses la détourne pour des luttes de pouvoir. Et on dicte plein de doctrines et dogmes et certains prennent l’obéissance à cet endoctrinement comme étant ce qui définit la religion.

        On revient à Bataille et Nietzsche. Tous les deux sans Dieu. Oui mais… Allez lire Théorie de la religion de Bataille. Là vous comprenez ce que devrait être la véritable religion. En termes freudiens ne pas être le Surmoi qui écrase le Ça mais au contraire permettre sa réalisation mais de manière harmonieuse. On va dans le Soi. Mais dans les religions tribales du départ on n’est pas encore là.

        Il ne faut pas mélanger la religion avec l’outil mais c’est en partie inévitable. C’est alors l’utilitarisme qui devient dogme puissant.

        Jésus bon pour les 17 ans et moins pour mon époque comme première influence ce n’est pas la culpabilité de la pensée judéo-chrétienne comme notre prof de philo l’avait peut-être vécu à son époque. Dans la nôtre Jésus c’est l’amour agapé. Jésus versus être obligé d’aller à la Messe enfant ce n’est pas la même chose. Mais ce n’était pas plus plate qu’être obligé de suivre la famille pour toute autre sortie qui nous tente pas.

    2. Lecteur_curieux dit :

      Très linéaire. Non pas le désarçonner mais comprendre sa malhonnêteté il faut juste avoir dépassé le cours de philo 101 au Cégep.

      Avoir lu Gareth Morgan aussi en management on peut démontrer tout ce qui cloche dans sa pensée. Un peu d’Hervé Fisher aussi ou encore le sociologue sur la pensée complexe.

      Un simple petit rationaliste arrogant qui n’a rien compris dès le secondaire mais qui s’est fait encourager dans sa pensée linéaire avec de nombreux sophismes cachés.

      Mais les sophistes c’est philo 101 et on dépasse cela.

  14. Madalton dit :

    Que pensent Shapiro et Gorka du tournoi de golf avec des effeuilleuses comme caddie. Trump vient d’annuler l’événement. Je ne sais pas si Pence y allait avec sa femme, (Billy Graham roule) bien sûr. Ben non, pauvre lui, il ne peut pas être au même événement que Trump. Sécurité oblige.

    https://abcnews.go.com/US/wireStory/florida-strip-club-hold-golf-tournament-trump-resort-64248965

    1. Lecteur_curieux dit :

      Qu’en pensez-vous pour votre part ?

      Perso cela me rappelle le « vrai » Donald Trump que je n’associais surtout pas aux républicains de droite religieuse mais plus à Playboy Magazine ou aux films avec Eddie Murphy. L’associant au péché comme délivrance du conservatisme rigide.

      Il reste que bien que je ne sois pas puritain et que de voir cela dans des comédies me faisait sourire et particulièrement les deux policiers trop stiffs dans le flic de Beverly Hills.

      Je trouve cela macho, superficiel, insignifiant, réducteur pour la femme. Aussi c.on qu’aller déjeuner dans un restaurant avec des serveuses topless. C’est un manque de classe et une obsession pour les gros seins. C’est comme les gars de Motley Crue dans Girls , Girls , Girls. Risibles et je détestais cela. C’est tellement une image réductrice de la femme.

      Zéro classe. Même Hefner devenait ringard mais il avait un côté sympa car il avait aidé la libération sexuelle et des moeurs versus une Église ou religion étouffantes.

      Une femme a toujours le droit d’être danseuse nue ou actrice pornoe mais en quoi est-ce épanouissant ? Juste le pognon ? Ou le faire quelques fois ?

      Avoir un côté canaille mais pour se libérer des dogmes faussement puritains. Versus être une vraie canaille et un vicieux personnage, grossier et tout.

      Ensuite aller aux danseuses versus agresser les femmes ce n’est pas la même chose. La nudité comme transgression du tabou ? Plus dans le nu artistique ou des cabarets du genre Moulin Rouge ou Crazy Horse.

      La danseuse nue qui prétend être artiste bien il faudrait qu’elle upgrade assez vite.

      Merdouille on aime un côté glamour ou coquin mais pas le manque complet de classe. Dans des comédies il faut simplifier.

      Mike Pence ? Il faudrait plus que l’envoyer aux danseuses et avec énormément de danses à 10$ ou contact. Il faudrait aussi faire comme les gars d’Offenbach dans la bio de Gerry Boulet mettre de la c. sur sa pizza comme ils avaient faits à un de leur gérant trop stiff. Je n’approuve pas les mauvais coups de nos garnements et légendes du rock mais l’image reste forte. Des gens tellement stiffs, tellement conservateurs, tellement refoulés par en-dedans. La drogue et la porno ne sont pas réellement la solution mais cibolac qu’ils sont plates.

      Envoye un trip à trois avec deux femmes consentantes… Bien non… Envoye une carte de membre d’un club échangiste plus un club de nudistes pour Shapiro et Pence et aussi tous les livres d’André Moreau.

      Pas obligé d’aller aussi loin mais ils sont tellement reculés et en retard. Allez visionnement de Deux femmes en or, Après-Ski, l’Initiation…

      Pence ressemble a un type qui serait né en 1937 dans une famille très croyante mais qui serait resté niaiseux même après le mariage et pire hier un homme de 36 ans… Trump malgré tous ses défauts n’avait pas celui là. Sauf que si le côté canaille vient dans l’agression des femmes on n’est loin de l’amour. La sexualité et un peu de nudité, de glamour, d’érotisme… Cela doit servir à libérer et non à devenir prisonniers. Et c’est en plein ce qui est survenu.

      Les seins jamais assez gros. Des faux-seins plutôt que tous les aimer ou y en avoir pour tous les goûts.

      1. Madalton dit :

        Je suis d’accord avec vous. Sauf, qu’une fois président, Trump devrait se garder une petite gêne. Il ressemble à Berlusconi. Pas de classe.

        Pour Pence,un fondamentaliste, je crois qu’il est là s’étant dit que le Moron serait impeached et qu’il deviendrait président. Ainsi, il pourrait rendre le pays comme dans les années 40.

  15. Madalton dit :

    Rule. Maudit correcteur

  16. Layla3553 dit :

    Quand elle dit

    « Voici ma responsabilité devant vous : nous devons être meilleurs. Nous devons aimer plus. Haïr moins. Nous devons écouter davantage, et moins parler”.

    Aimer plus, haïr moins… ce me semble assez chrétien⁉️

    1. gl000001 dit :

      Mais ils sont plus crétin que chrétien.

      1. Layla3553 dit :

        @Gl000001
        Je les vois juste crétins ces pseudos chrétiens. Rendue là je préfère être une pécheresse qui aspire à la sainteté, comme je me plais souvent à dire à mon pseudo chrétien catholique de cousin, mais pour y arriver je vais devoir vivre très très vieille…dans mon cas c’est mal partie…de vivre vieille dois-je le préciser.😉😂🤭 Layla

      2. Lecteur_curieux dit :

        @Layla

        Si vous prenez la Vierge comme exemple passez par Madonna.

        Sinon la gang à Jésus ce sont les petits, les pécheurs mais qui accueillent le Seigneur.

        Comme dit Ti-Claude Legris par boutade il y a plus de criminels au Royaume des Cieux que d’avocats. Et prenant exemple sur les deux larrons ! Les deux premiers à accompagner Jésus au Paradis. Pourtant Legris est évangéliste.

        Les policiers qui faisaient de la répression contre eux autrefois sont maintenant des brebis à évangéliser.

        Eux ont arrêter la drogue et l’alcool et les images obscènes car ils en ont besoin pour leur paix. Remplaçant cela par la Bible.

        C’est cela la Bible et non les pharisiens hypocrites. Il reste que cela appartient d’abord à l’enfance et l’adolescence. Donc une ouverture mais un peu de naïveté. Les scouts ce ne sont pas les valeurs de compétition qui sont mises en avant plan contrairement au sport d’élite.

    2. Lecteur_curieux dit :

      Oui cela me fait penser à l’enseignement religieux et aussi au scoutisme de mon enfance.

      Des bonnes bases pour sûr mais il faut passer notamment par Georges Bataille et Nietzsche rendus au Cégep.

      Des Américains qui n’ont pas compris des leçons de leurs propres émissions de télé ou films des années’70 et ’80 ?

      Allez Highway to Heaven avec Michael Landon et Victor French. Allez Mask avec Cher. Allez George Burns avec Oh God. Allez Different Stroke traduit Arnold et Willie par ici.

      C’est du basic appris dès l’enfance et continuant à l’adolescence.

      Allez Boy George. Allez Elton John avec qui un Trump plus jeune se faisait photographier pour le prestige ou pour projeter une image d’ouverture. Maintenant en politique il juge que celle de fermeture est plus payante pour lui pour aller chercher sa clientèle cible.

  17. kelvinator dit :

    Ce que je trouvais drôle, c’est la twittosphère dont AOC, qui réclâme de doubler la paie des footballeuse!!
    Simplement parce qu’ils ont gagné un championnat… Les lois du marché existe pour une raison quand même!

    1. Lecteur_curieux dit :

      Au soccer ? C’est une équipe nationale. Et au surplus les joueuses américaines sont meilleures que leurs hommes. Au soccer. Et attirent plus aussi. Mais gagnent encore moins que les hommes.

      Au soccer elles devraient gagner autant sinon plus que les hommes autant du point de l’équité que du dit marché c’est l’équipe nationale.

      Au basketball de la WNBA, les salaires de la NBA sont impensables pour les femmes avant très longtemps. Mais leurs conditions peuvent pour sûr être améliorées et leur mise en marché aussi.

      Par contre, dans le féminisme et la gauche il y a un égalitarisme. Une valeur qu’on apprenait à dénoncer au Cégep. On peut être pour plus d’égalité sans en faire un dogme, une doctrine.

      Si on est différent on ne peut pas être parfaitement égaux. Une égalité différenciée ? Une égalité juridique? Oui mais on est dans la complexité alors cela ne se résoud pas simplement.

      1. Benjen Stark dit :

        @Lecteur_Curieux  » C’est une équipe nationale. Et au surplus les joueuses américaines sont meilleures que leurs hommes »

        Eh boy, votre formulation laisse un peu à désirer ici. Dans leur compétition respective, oui, l’équipe nationale féminine à plus de succès, et de loin, que l’équipe masculine. Mais meilleure?

        https://www.cbssports.com/soccer/news/a-dallas-fc-under-15-boys-squad-beat-the-u-s-womens-national-team-in-a-scrimmage/

        Voyez cet article sur l’équipe nationale américaine féminine qui se fait battre par une équipe d’académie de garçons de moins de 15 ans. Ça remet les choses en perspective quand même.

      2. gl000001 dit :

        « Ça remet les choses en perspective quand même. »
        Ca fait drôle de vous voir écrire cela car vous en êtes encore à la perspective qu’on voit dans les grottes de Lascaux. Celle des hommes et des femmes des cavernes. 🦇 🦕

      3. kelvinator dit :

        Vous faites deux déclarations contradictoires :
        « Et attirent plus aussi. »

        « Au basketball de la WNBA, les salaires de la NBA sont impensables pour les femmes avant très longtemps. »

        Exactement cela, la NBA est plus lucrative, parce que plus de gens sont prêt à payer. Qui va payer la parité des salaires des joueuses? Le gouvernement?? Non, le sport professionnel est déjà assez grassement subventionné en rapport avec les salaires faramineux.

      4. Lecteur_curieux dit :

        @benjen

        C’est votre vision des choses qui laisse à désirer.

        Meilleures versus le calibre n’est pas la même chose.

        Au hockey féminin il y a plusieurs matchs organisés et oui l’équipe universitaire et l’équipe nationale canadienne affrontent des équipes Midget et je n’ai pas de mémoire le calibre exact. Le calibre est alors similaire ou du moins équitable pour faire un bon match.

        N’empêchent que ces femmes sont meilleures que la quasi-totalité de ces garçons.

        L’excellence va avec vos accomplissements dans le sport et non de pouvoir battre la femme en étant un bon sportig avec l’avantage biologique relié à son sexe.

        Bien oui Marie-Philip Poulin et Mélodie Daoust sont meilleures toutes les deux que tous les joueurs des Canadiens de Montréal. En même temps sur la glace, les joueurs junior de la LHJMQ pourraient les battre. Bien sûr, ce sont des hommes.

        Les standards pour les deux sexes doivent forcément être ajustés comme dans presque tous les sports. La coureuse sur 800 mètres ou sur 10 000 mètres ne serait pas championne chez les hommes alors qu’elle l’est chez les femmes.

        On doit comparer la meilleure femme au meilleur homme. L’homme qui courre aussi vite qu’une femme top 10 mondial est un athlète lui aussi mais n’a aucune chance d’être un champion chez les hommes. C’est juste un bon athlète local.

        Une championne versus un local ? Qui est meilleur ?

      5. Benjen Stark dit :

        @Lecteur_curieux « Bien oui Marie-Philip Poulin et Mélodie Daoust sont meilleures toutes les deux que tous les joueurs des Canadiens de Montréal. »

        Je ne crois pas. Il est beaucoup plus difficile de se rendre à la LNH que dans l’équipe nationale féminine canadienne. Au-delà des avantages physiques d’être un homme, je vous parie tout ce que j’ai que les joueurs du 4ième trio du canadien ont des meilleurs mains et une meilleure vision du jeu ou l’habileté de penser la « game » que les vedettes de l’équipe féminine. La LNH c’est quand même la crème de la crème.

      6. Lecteur_curieux dit :

        @Kelvinator

        Je parle dans un premier temps du soccer féminin et où selon les deux perspectives les femmes méritent de gagner plus. Il faudrait tous les chiffres.

        Pour la WNBA là c’est du sport professionnel. Je suis d’accord que le marché prenne plus de place. Par contre, il y a des échecs du marché et des externalités et des biens semi-publics. C’est social aussi. C’est à la société à changer et donner plus de place aux femmes.

        Il faut une approche systémique pour améliorer les choses et il faut donc dépasser les raisonnements de l’économie néoclassique basée sur l’homo oeconomicus. Une approche réductionniste mais qui reste excellente pour expliquer le fonctionnement des marchés. Pour comprendre le mécanisme de prix.

        Mais pas pour voir tout ce qu’il y a derrière la demande. Tous les facteurs sociaux et culturels notamment.

        Il risque d’y avoir des contradictions, des paradoxes, du flou ? Normal avec une approche systémique. Il faut dépasser l’approche mécaniste, cartésienne, linéaire de la rationalité classique. Des quasi-synonymes ici.

        Je n’ai pas la solution et des paradoxes il y en a plein. Griner dont je vous ai parlé gagne 1 million en Russie quand elle joue là-bas ou environ. Mais là-bas les joueuses américaines ne font pas un statement. Lesbiennes et n’en parlent pas et les propriétaires des clubs payent le gros pour avoir les joueuses étoiles.

        Qui est le pays permet le plus aux femmes de s’épanouir? Ohhh ce sont les meilleures au monde ? Et plusieurs équipes et pays se les disputent pour l’hiver. C’est in part l’économie de marché tout en étant très politique. Cela peut être l’État qui finance comme cela peut être un groupe industriel. Chummies avec Poutine ou pas ?

        C’est cela dont les journalistes appuyant les joueuses ne discutent pas.

        UMMC se payent les meilleures comment ?

        Les militants disent que les joueuses devraient gagner assez dans la WNBA pour ne pas aller overseas mais n’expliquent pas pourquoi les patrons les payent autant. Pour un prestige ? Pour des raisons politiques? Pour obtenir des contrats pour leurs compagnies ?

        Ce n’est vraiment pas que le comsommateur. En Russie les billets sont peu dispendieux et ceux en haut dans le bowl cela est gratuit.

      7. Lecteur_curieux dit :

        @Benjen

        C’est très très difficile de faire l’équipe nationale ou d’aller aux Jeux Olympiques chez les femmes.

        Les comparaisons ne peuvent être que subjectives. Hockey is hockey mais il y a plusieurs différences.

        Le bassin de joueurs n’est pas le même en partant. Cela aide ou nuit aux filles ? Les deux? Les filles commençaient avec les gars.

        Des parents dans les gradins pouvaient ne pas tous être bien gentils croyant que la fille prenait la place d’un gars.

        Les femmes les plus talentueuses. Personne ne critique leur éthique de travail. Peut-être une joueuse universitaire et plus jeune avant l’université a pu perdre sa place dans l’équipe canadienne car n’ayant peut-être pas assez le sérieux. Chez les moins de 18 ans ? Elle l’a dit plus tard universitaire et aimerait avoir une autre chance mais trop tard. Universitaire elle a été top.

        Perso en toute subjectivité je considère plus que ce sont les top universitaires qui correspondent à la LNH. L’équipe olympique canadienne féminine correspond plus aux meilleurs joueurs de la LNH.

        Un joueur universitaire canadien plutôt top a pas autant de mérite qu’une joueuse universitaire canadienne top. Mais cela n’a aucune importance et ils peuvent même être en couple.

        Chacun a son parcours.

        Qui est le meilleur joueur aussi cela est subjectif et le milieu a ses valeurs.

        Pareil pour celles méritant de faire l’équipe nationale. Toutes méritantes mais d’autres étaient aussi pas loin. Il manque quoi ? Une petite coche de plus.

    2. Benjen Stark dit :

      @Kelvinator « Les lois du marché existe pour une raison quand même! »

      Ils sont socialistes, les lois du marché c’est de l’injustice du patriarcat blanc pour eux.

      1. Lecteur_curieux dit :

        Les échecs du marché existent aussi et ce n’est pas du socialisme que de les voir.

        Par contre, ce que le gouvernement doit faire comme pour la pollution bien l’économiste ne peut que dire que les mesures comme

        1. Les taxes sur la pollution.

        2. Les droits de pollution.

        3. Les subventions aux pollueurs.

        Sont les mesures efficaces eu égard au mécanisme de prix. La réglementation non !

        Ensuite quel est le niveau de pollution acceptable ? Ce n’est pas à l’économiste de la décider.

        La même chose dans tous les débats ce qui est juste ou injuste ne relève pas de l’économiste. Il peut juste voir la courbe des possibilités de production et si on est dessus l’efficacité est atteinte.

        Si deux mesures sont vues comme également justes tout en n’atteignant pas cettre frontière. L’économiste va suggérer celle la moins éloignée et donc la moins coûteuse en termes de perte d’efficacité économique.

        L’économie est amorale mais pas les individus. Toujours dans la même école.

        Les lois du marché s’appliquent mais on peut légiférer pareil.

      2. Lecteur_curieux dit :

        Cela entre dans la gauche radicale héritière du marxisme. Par contre si je dis cela, des gens vont me dire que le féminisme n’est plus marxiste depuis au moins 35 ans.

        Car ils s’en tiennent à une définition stricte. Dès qu’il y a la dialectique et les rapports de force on est dans la pensée de Marx ou dans la même dialectique. Marxiens plutôt que marxistes ? Contrairement à Gareth Morgan ils font très attention aux étiquettes. Oui mais le chercheur et prof s’adressant surtout à des futurs gestionnaires ou patrons ou travaillant pour eux. N’a pas la même perspective. Et en plus plus présents dans le secteur privé que public. Mais pas tous.

        Cette dialectique est essentielle pour faire bouger la société. Cependant si on est juste dans le dénonciation cela fait une gauche victimaire et les gens vont rester des victimes.

        Des réactionnaires eux ne sont pas capables de vivre avec cela. Alors que « nous » soient ceux des vrais « progressistes » donc des patrons ou gestionnaires mais ouverts et champ gauche. Donc des capitalistes améliorés. On les écoute en partie sans les porter aux nues comme médias diplômés des écoles de journalisme ont tendance à le faire.

        C’est beau, on doit tenir compte de cela. Le système capitaliste est très imparfait mais un meilleur système pour le remplacer n’existe pas.

        Et en sociale-démocratie alors ? Le capitalisme y est plus dirigé mais cela prend un peuple et une culture où les gens veulent travailler ensemble plutôt que s’affronter. Ni les Nord-Américains et incluant les Québécois ni les Français ne sont réellement bons dans cela.

        Alors les héritiers de la gauche radicale visant la sociale-démocratie à long terme ? Ou juste ils doivent se battre pouce par pouce pour obtenir les avancées sociales. Ce que fait l’ami syndicaliste.

      3. Lecteur_curieux dit :

        @Kelvinator et Benjen

        Ah les lois du marché dans le sport professionnel. Dans le temps avoir une équipe sportive était soit un joujou pour milliardaire, une véhicule promotionnel par ici pour vendre les bières Molson pour le CH et O’Keefe pour les Nordiques ou encore une implication sociale pour aider sa ville ou son pays. Charles Bronfman avec les Expos à la demande du maire Drapeau.

        Bien entendu sur le long terme et tenant compte de tous les avantages et inconvénients le proprio doit se sentir gagnant.

        On n’est avant le plafond salarial et le partage des revenus.

        M. Bronfman après avoir accordé le contrat à Gary Carter sentait qu’il ne pourrait plus suivre le marché mais il est quand même resté le temps de revendre cela ici. Bronfman en bout de piste n’a pas fait de rendement avec les Expos mais jusque 1983 ou 1984 il était vraiment satisfait de son investissement et son équipe. Rendu en 1982 il avait probablement un certain rendement mais il n’était pas là pour faire de l’argent.

        Le marché? C’est un type comme Steinbrenner qui l’a fait grimper.

        Et si on prend la NFL ? La USFL compétitrice incluant Donald Trump comme proprio ont amené une inflation salariale. Le Donald un game changer ? Il a ruiné la USFL ? Oui mais pas son meilleur joueur et pas la NFL à laquelle il voulait se joindre en ayant payé le prix d’une équipe de la USFL.

        Trump a créé de l’instabilité oui mais hausse salariale. Le marché se régularise par la suite et de lui-même.

        Au baseball majeur les proprios avaient fait de la collusion.

        Maintenant c’est par une convention collective et avec un plafond salarial. La NBA a été la première en 1983, un soft cap.

        La WNBA est sous le contrôle de la NBA. Dans la vie tu n’as pas ce que tu mérites mais ce que tu négocies.

        On verra donc ce qu’elles auront.

        Mais moi dans mon temps de petit jeune et même plus tard. L’accent était bien plus sur le joueur individuel que sur la Convention collective.

        Allez voir Gary Carter sur Youtube une vidéo de l’époque expliquant tout cela. Ou encore Guy Lafleur et Larry Robinson faisant la grève pour qu’on renégocie leur contrat.

        Pour Wayne Gretzky notre livre d’économie parlait d’une rente. Il dispose donc d’un monopole car juste lui a cette valeur là. Et là en quelle année cela avait été écrit? Peut-être en 1987 et disons 1 million par hypothèse.

        Pourquoi vouloir être proprio d’un club de la LNH ? Pour faire partie d’un club de proprios discuttant de toutes sortes d’affaires, pour le prestige, pour l’amusement, pour continuer une tradition familiale.

        Mais oui la business étant rendue très grosse il faut plus que les cash flow s’équilibrent à plus court terme qu’avant. Et l’interfinancement dans le groupe était-il plus ou moins important.

        La WNBA ? C’est la NBA et ce sont les proprios et chaque marché a ses particularités mais c’est la NBA/WNBA qui dicte plus les salaires.

        Il y a pas cette compétition pour les faire grimper. Ah la demande sur le marché n’est pas assez forte non plus ?

        Les femmes y vont à leur manière mais ce qui a fait faire des gros bons aux hommes dans le passé relevaient parfois du pur narcissisme du capitalisme. Le proprio qui veut s’acheter des championnats ou créer quelque chose.

        La NBA elle c’est à partir du plafond salarial de 1983 et l’émergence de vedettes en même temps que les revenus ont grimpé? Les joueurs acceptaient de recevoir une part de la tarte plus petite. La part en pourcentage des revenus mais la taille de la tarte a grandi et grandi.

        Les femmes dans le sport pro c’est un de ces deux modèles là. Soit de la concurrence et des agents libres et enlevez cela le cap tant que ce ne sera pas des riches ou bien on le garde mais avec un vrai partenariat et où ils se font confiance mutuellement.

        Fair pay. Pas trop de comparaisons avec la NBA sur une autre planète.

      4. Lecteur_curieux dit :

        Par ailleurs le marché n’est qu’un simple agrégat des individus du moins en micro-économie néoclassique.

        Les talents rares ont une rente monopolistique à eux de savoir monayer leur talent. Mae West ne voulait pas avoir le même salaire que les hommes mais être la star la mieux payée homme ou femme.

        Michael Jackson voulait avec Thriller faire le meilleur album et surtout le plus vendu de tous les temps.

        Céline Dion et René Angélil voulaient jouer dans la cour des grands. Le véritable capitalisme c’est cela même si c’est un pari au départ. La fortune sourit aux audacieux.

        Pour Wayne Gretzky il a signé son premier contrat pro à 17 ans déjà dans l’AMH ? Et avec Skalbania ? Tout un numéro lui aussi mais servant de game changer.

        Alors que du côté des mouvements sociaux ce sont des années de lutte et de revendocations puis tout d’un coup des politiciens ou des gens d’affaires sont prêts à aller de l’avant mais eux dans leurs propres intérêts. Les mouvements sociaux ou syndicats ne diront pas non même si ce sont eux qui ont eu l’idée. Le progrès social se réalise enfin. Alors si cela devient un acquis. Une nouvelle cause ou lutte ensuite prend la suite.

  18. Apocalypse dit :

    @kelvinator – 11:15

    ‘Habituellement, Shapiro base ses arguments sur des info pas tout à fait vrai.’

    Shapiro est très intelligent, mais parle à 200km et on n’a pas le temps de tout digérer, c’est pourquoi il semble si solide. Toutefois, prener le temps de vérifier ce qu’il dit et ‘oups’, souvent du n’importe quoi.

    Il a eu l’air d’un fou lors d’une interview récente avec un commentateur britannique, conservateur, de surcroit; jouissant de le voir s’effondrer devant quelqu’un qui tenait son bout. Le commentateur n’en revenait pas. Shapiro a toutefois eu le courage de dire par la suite qu’il l’avait échappé celle-là.

    1. kelvinator dit :

      « Shapiro a toutefois eu le courage »
      Il n’avait surtout pas le choix, agissant exactement comme tout ce qu’il prétend combattre… Dès qu’il est contrarié, le critique ne peut qu’être un progressiste radical qui veut détruire le pays… Pour lui les arguments sont secondaire, et les sophismes prennent le pas, ce qui est assez pour impressionné les internautes naïf et peu éduqué, la clientèle cible du Donald justement… Ensuite il tente de dire qu’il n’est pas alt-right parce qu’il est juif et que Richard Spencer n’aime pas les juifs… Assez ridicule comme argument, encore une fois…

      Cela dit, j’ai particulièrement apprécié sa descente rapide avec Andrew Neil sur la BBC. Preuve étant qu’un journaliste professionnel et informé peut facilement le mettre face à ses contradictions.
      Trop drôle :

      1. Lecteur_curieux dit :

        Ok j’arrête à 7:20. Même si je ne l’aime pas, je trouve que cela allait plutôt bien pour Shapiro avant que la question de l’avortement ne soit abordée.

        Ensuite il n’a pas voté Trump mais pourrait le faire.

        La question de l’avortement le démasque. Il prétend être rationel mais il est un conservateur dogmatique et doctrinaire.

        C’est lui qui a écrit des livres sur les universités qui endoctrinent à gauche ? Lui est endoctriné par la droite dès le secondaire.

        Il est rigide. Trump lui est plus changeant mais par opportunisme politique ou en terme de bénéfices personnels perçus plutôt que de vouloir être juste.

        Il est froid et peut devenir pas mal arrogant ce Shapiro.Une intelligence mais limitée c’est comme le zèle chez des policiers ou une lecture littérale de la Bible. Pour l’intelligence je la vois plus chez des gens pouvant apporter des nuances et enrichir le débat que chez ceux voyant des relations causales qui peuvent tenir mais oups il vous en passe une fausse avec un mauvais raisonnement.

        Pour la philo 101. C’est la maïeutique qu’il faut retenir. Shapiro est un esprit mal accouché.

        Il faut se sortir de la pensée binaire, des dichotomies. On apprenait cela en première année d’université. En politique ils sont demeurés là-dedans.

    2. Benton Fraser dit :

      J’ai récemment assisté a un débat entre Mathieu Bock-Côté et Aymeric Caron à l’émission Deux hommes en or, un bijou…. et Bock-Côté avait plutôt l’aire d’un caillou!

      Et bien Aymeric Caron, un français, déboutait continuellement Mathieu Bock-Côté en deux-trois mots, malgré de débit de 300 mots/minutes de Bock-Côté!

      Au final, c’est Bock-Côté qui avait l’air d’un français: Beaucoup de mots pour rien dire!!!

      Il doit sûrement y avoir un extrait sur YouTube….

      1. kelvinator dit :

        Aymeric Caron, celui qui veut mettre des critères pour décider qui a le droit de voter ou non… Un genre de permis de voter… Les régimes autoritaire sont jaloux d’une telle arrogance élitiste? Un drôle de moineau quand même!

      2. kelvinator dit :

        Aymeric fait beaucoup d’homme de paille pour mieux attaquer MBC, c’est quand même facile à voir, et tente constamment de détrouner le sens des propos de MBC pour le prendre sous un angle plus facilement attaquable. La comparaison avec la religion est flagrante à ce sujet. MBC parle du prosélytisme religieux qui atteint le véganisme, et Aymeric répond en parlant de rationnalité, alors que le sujet central, la souffrance des animaux, est on ne peut plus subjectif et non-rationnel…

      3. Benton Fraser dit :

        C’est aussi celui qui voudrait qu’on ne touche a aucun animal ni n’en manger.

        Mais dans la discussion avec Bock-Côté, c’est ce dernier qui avait l’air vraiment radicale et… bocké!

      4. kelvinator dit :

        Pour ma part, quiconque utilise des homme de paille pour débattre et faire dire à l’autre ce qu’il ne dit pas, probablement parce que trop habitué à débattre en vase clos, est par défaut le vaincu.
        Les idées radicales d’Aymeric le démontre.

      5. Lecteur_curieux dit :

        Oui j’avais vu ce débat et qui ne m’allume pas. Je suis pour le bien-être animal et je suis pour réduire la consommation de viande mais pas l’éliminer.

        À faire ou écouter:

        – Rencontrer un végétarienne comme dans Café crème de Kevin Parent.

        – Aller plus tard mais pas avec elle manger au restaurant de Martin Picard.

        Je suis Omnivore comme le titre de l’émission de feu un gastronome sur CIBL. Lui il était intéressant.

        Caron n’est pas plus convaincant que Georges Laraque pourrait l’être et le jeune Jesperi l’est plus. Pas besoin d’être végétarien seulement pour donner le goût aux gens de manger végétarien.

  19. Apocalypse dit :

    @leonard1625 – 11:20

    ‘En « realtime », il (i.e. Shapiro) est coriace.’

    Tout à fait d’accord avec vous! L’affronter face à face, très, très peu de gens sortirait gagnant.

    Il reste que souvent, tout ce qu’il dit ne tient pas la route.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Ah et cela va pour les autres aussi…

      Je suis plus amateur de discussions que de débats ou clashs. C’est de la poudre aux yeux cela incluant dans l’émission de Ruquier. Qui reste ou restait intéressante par ailleurs. Je la regardais sur TV5 dans le temps.

      Mais si on veut le meilleur des Français côté intello. C’est bien plus sur France Culture qu’il faut aller faire un tour.

      Bock-Côté envie la popularité d’intellectuels dont plusieurs mineurs en France mais pas tous.

      C’est comme si nos profs de philo avaient été jaloux d’André Moreau à notre époque. Jaloux car il passait énormément à la télé.

      Ou pire jaloux des charlatans de pseudo-science passant à Ésotérisme Expérimental de Richard Glenn. Shapiro n’est pas plus intelligent que Bernard de Montréal l’était.

      Des faux intellectuels que juste des suiveux de gourous se faisaient prendre bien aux États-Unis sous une forme différente et en partie plus dangereux ont leurs propres institutions.

      Plus coincé Shapiro. Le Pasteur à Trump dans sa jeunesse sur la pensée positive relevait lui aussi de la pseudo-science plutôt que juste faire un peu de psychologie à 5 cennes. De la psycho-pop donnant un petit boost.

  20. Apocalypse dit :

    En tout cas, cette photo brillante du Daily News, Donald Trump a dû l’avaler de travers … lol

    Megan rule!

  21. Apocalypse dit :

    En passant, je crois que Megan et son équipe ont été invité au Congrès et qu’elles ont acceptées.

    Une autre qui va faire mal à l’égo de qui vous savez :-).

  22. Bob Inette dit :

    WHO’S YOUR DADDY … ?
    Ou, comme on dit en bon français :
    IN – YOUR – FACE !!

  23. onbo dit :

    @kelvinator 11h29

    Au tennis, il y a parité salariale complète. Au début, le djoker a protesté en disant que c’étaient les gars qui remplissaient les stades…. Puis il s’est excusé profondément de sa méprise. Wimbledon nous offre du tennis enlevant, aussi bien féminin que masculin. Comme le disait Barack Obama, « Fair shot, Fair play, Fair share ». Djoko a compris que ça donnerait rien de bon que de lever sa raquette au ciel après une victoire à vouloir que les gars gagnent 10 fois plus que les filles. Et que ça tuerait le tennis. Et que je serais le premier à me désintéresser tout à fait du tennis le cas échéant.

    Comprenez, je fais pas 20,ooo $ par année de revenu disponible depuis 25 ans et j’irais applaudir un sport macho, voire sexiste, qui joue avec des centaines de millions en revenus?! Nada Kamarad.

    Au soccer américain, les plafonds salariaux sont d’un rapport de 1 à 100 en défaveur des femmes, soit $37,800 versus $3 millions pour les gars. Il y a place à une nette amélioration.

    Gagner une coupe du monde, cela agit sur la popularité de ce sport, sur la notoriété des joueuses, sur l’intérêt des annonceurs. La loi du marché joue en effet. Comme de raison, les promoteurs de la voiture avec un W ont pris les devants. Et ce n’est qu’un début.

    Les hommes n’ont pas à prendre une année de congé pour avoir un enfant, comme l’a fait Serena Williams, qui de retour sur le terrain est en train de montrer qu’une femme peut être de retour et briller de son grand talent. Techniquement parlant, elle a perdu un an de salaire…. C’est entre autre pour cela que c’est pas gênant, à la suite d’une victoire éclatante des filles, de demander une amélioration des conditions de salaires et d’avantages sociaux. Quand bien même les gars verraient leurs revenus baisser de 2%, ça paraîtrait à peine à l’impôt, à moins de faire des entourloupes à la Ronaldo et son papa.

    Des enfants ça ne s’élève pas tout seul. Il faut payer la gardienne; qui va s’occuper de l’entretien d’une maison ou logement pendant que maman participe à des pratiques, des cliniques, des matchs préparatoires, des matchs de division.

    Les patrons des ligues de soccer américaines et internationales pourraient s’inspirer avantageusement du tennis.

    « In U.S. professional soccer leagues, women also trail far behind men in terms of earnings. The National Women’s Soccer League has a pay ceiling per player of just $37,800. That’s compared to an average of more than $300,000 and a median of about $100,000 for men’s Major League Soccer. Each team in the NWSL has a salary cap of just $265,000—compared to more than $3 million for men. »

    http://money.com/money/4277843/us-womens-soccer-equal-pay/

    1. kelvinator dit :

      « comme l’a fait Serena Williams, qui de retour sur le terrain est en train de montrer qu’une femme peut être de retour et briller de son grand talent. Techniquement parlant, elle a perdu un an de salaire….  »
      Pourquoi son mari n’a pas pris la moitié du temps? Au Québec, c’est facile de le faire, mais habituellement ce sont les femmes qui ne veulent pas partager leur temps avec leur conjoint. On peut difficilement reprocher aux hommes de ne pas prendre une partie du fardeau si les femmes se l’accapare, non? C’est quoi, 80% des hommes au Québec qui prennent le minimum de 5 semaine, après c’est les femmes. C’est normal qu’il existe es inégalités, je ne veux pas que tout soit égale, mais il faut reconnaitre ces inégalités, et les hommes sont désavantagé à ce niveau de la garde parentale. Si le temps après la naissance était également réparti, et que les femmes continuerai à être désavantagé, là il y aurait discrimination, mais dans la mesure ou elles prennent la majorité du temps, c’est normal qu’elles soient désavantagé.

      L’exemple du tennis que vous soulevez est bien, parce que justement il n’y a pas une ligue vieille de plusieurs décénnies derrière qui fait du marketing à coup de millions. L’engouement pour le sport féminin est aussi plus récent, et ce perd quelque peu dans une offre aussi plus généreuse : une quantité importante de sport est disponible à suivre professionnellement maintenant. On peut facilement comprendre que les ligues féminines ont plus de difficulté à compétionner au niveau marketing avec les machines de la NBA, NHL ou la MLB. Elle progresse surement, mais lentement, simplement parce qu’en dehors des coupes du monde, les gens ne paie pas autant pour les voir, ou pour leur marchandise. C’est cela qui paie leur salaire, c’est la loi du marché.

      Les hommes qui font des vidéo de beauté sur Youtube font moins d’argent, parce que leur marché est plus restreint. Souhaiter une chose ne la crée pas magiquement, chose que trop d’idéalistes jeunes croient, malheureusement. Quand l’idéalisme se confronte au pragmatisme.

      1. onbo dit :

        Pas fréquent pour un homme de porter un foetus pendant 9 mois. Pas fréquent non plus pour un homme d’allaiter. 😉

        La symbiose mère-enfant de la naissance à la deuxième année requiert beaucoup de présence de la mère.

        Et la mère rêve que son conjoint lui apporte présence et réconfort, écoute et soutien durant cette période charnière du couple.

        Trop souvent, l’homme se sent impuissant, bien à tort, et cherche à s’évader de ce sentiment détestable que de se sentir inutile.

        Pour revenir à la jeunesse du tennis, c’est vrai qu’il n’existe que depuis 127 ans. 🙂

      2. kelvinator dit :

        Je parlais de la vieillesse des ligues, pas du sport… La ligue de tennis ne se compare nullement au marketing des autres ligues. C’est normal aussi, ce sont des sports d’équipe, peu de sports individuels font beaucoup d’argent.

        Tant qu’il y aura inégalité dans l’absentéisme, c’est certain que cela se refletera sur le marché du travail et que ceux plus enclin à l’absentésime seront désavantagé. L’offre et la demande.

    2. Lecteur_curieux dit :

      Au soccer il faut voir au juste de quoi on parle pour leur paye.

      Se comparer à la MLS ? Je croyais juste à l’équipe nationale des hommes.

  24. kelvinator dit :

    Un petit hors-sujet qui démontre pourquoi je n’aime pas AOC :
    Elle s’attaque quasiment plus au parti démocrate qu’aux républicains, souvent overdramaticly.
    Sa dernière attaque : Pelosi est contre nous parce que nous sommes de couleur…
    Sanders, sort de ce corps??
    Pourquoi la frange gauche extrème est aussi moralisatrice et aussi peu enclin au consensus? Pourquoi cherche-t-elle autant à faire mal para^te le parti démcorate, le parti qu’elles disent vouloir défendre?!? Tout ça parce que Pelosi leur a dit en privé qu’il fallait mieux regler nos problème en privé que sur twitter, mais lâcher twitter semble très difficile pour les populiste…
    https://www.axios.com/aoc-pelosi-singling-out-congress-women-of-color-3fe4f2b2-bc27-4127-bb3b-5552b0acb287.html

    1. gl000001 dit :

      « Pourquoi cherche-t-elle autant à faire mal para^te le parti démcorate »
      Elle cherche à l’améliorer. Si tout le monde dit « Oui madame Pelosi » le parti ne changera jamais.

      « mais lâcher twitter semble très difficile pour les populiste… »
      Si vous faites référence à trump, encore une fois, il est un faux populiste. C’est le « pied piper » du populisme.

      1. kelvinator dit :

        « Si vous faites référence à trump »
        Non, je parlais exactement de AOC, et par la bande de la majorité de la frange de gauche extrème aux USA actuellement.
        Vous avez vu qu’elle met des citation de la femme du sympathisante nazi Eva Peron! Après s’être comparé à FDR et MLK, voici qu’elle se compare à une autre figure politique…

        Dite moi une seule raison pourquoi votre idole AOC a raison de traiter Pelosi de raciste?? Une seule raison qui serait bonne pour le DNC? Non, elle ne cherche pas à améliorer, seulement à se faire du capitale politique et flatter son ego. Tout comme un autre habitué de twitter…

      2. gl000001 dit :

        C’est votre opinion. Elle seule le sait. Et je n’ai pas dit qu’elle avait raison !!

      3. kelvinator dit :

        Justement, vous écriviez : « Elle cherche à l’améliorer. Si tout le monde dit « Oui madame Pelosi » le parti ne changera jamais. »

        Si Pelosi a raison sur toute la ligne, elle n’a pas raison en la traitant de raciste, et n’apporte rien de bon pour le parti, rien!
        C’est AOC qui doit changer pour améliorer le parti, pas Pelosi. On voit facilement en quoi le manque d’expérience et un trop gros ego peut être dommageable pour le parti…

      4. gl000001 dit :

        A part trump (!), personne n’a raison sur toute la ligne. Ni Pelosi, ni AOC, ni vous, ni moi. Votre commentaire est étrange.

         » n’apporte rien de bon pour le parti, rien! »
        Encore une fois, si personne ne brasse la cage un peu ou même beaucoup, rien ne changera. Ils vont devenir aussi pire que les républicains.

        « On voit facilement … »
        Vous peut-être. Pas moi !! Elle fait peur aux républicain, est jeune, dynamique, idéaliste et travaille vraiement pour le peuple. Elle détonen beaucoup du reste des politiciens. C’est pourquoi elle a toute cette attention médiatique. Mais son pouvoir est-il proportionnel à l’attention qu’on lui porte ? Probablement pas. Soyons réalistes et ne tombons pas dans l’exagération comme certains font.

      5. kelvinator dit :

        « A part trump (!), personne n’a raison sur toute la ligne. Ni Pelosi, ni AOC, ni vous, ni moi. Votre commentaire est étrange. »

        Je trouve que c’est votre réponse qui est étrange.
        Je parle de Pelosi qui a raison sur toute la ligne de vouloir privilégier les échanges en privé plutôt que sur twitter. (Et vous me sortez ceci!!)
        Et qu’est-ce que fait AOC immédiatement sorti de la rencontre? Elle va se plaindre aux journaux qu’elle est ostracisé parce qu’elle est noire… Exactement le contraire…

        « Ils vont devenir aussi pire que les républicains. »
        Ils sont déja pire qu’ils étaient avant 2016… Même avec Trump, la division mine les chances démocrates…
        Pourquoi? « le manque d’expérience et un trop gros ego », Sanders avait au moins l’expérience.

      6. gl000001 dit :

        Relisez-vous. Il manquait un bon bout de phrase pour être compréhensible :
        « de vouloir privilégier les échanges en privé plutôt que sur twitter. « 

    2. Lecteur_curieux dit :

      Pour moi elle fait partie de la gauche radicale et ce n’est pas forcément un problème.

      C’est ce qu’on appelle la métaphore du côté répugnant( organisation vu comme un système de domination ) entre autres dans l’ouvrage de Gareth Morgan « Images de l’organisation « . Cette métaphore est bonne mais à la condition de la conjuger avec les autres. Car si employée seule cela promet la révolution pour obtenir au final que de faibles avancées.

      Mais elle n’est pas la manager, la gestionnaire elle fait juste partie du système. D’ordinaire on les verrait plus dans le secteur pluriel tel que nommé par Henry Mintberg tels qu’entre autres des syndicalistes et des gens du milieu communautaires leurs représentants qui sont de toutes les manifs. Ils ont aussi des politiciens.

      Ils sont essentiels mais ce n’est pas d’eux en premier que je veux parler.

      Il faut plusieurs métaphores plusieurs visions du monde.

      1. gl000001 dit :

        « gauche radicale »
        Come on !! Ne tombez pas dans la rhétorique facile du PORCTUS. Elle veut du changement. Du progrès social.
        « Car si employée seule cela promet la révolution pour obtenir au final que de faibles avancées. »
        Le premier parti vert a été créé il y a au pas loin de 40 ans en Allemagne. C’était des rêveurs. Des révolutionnaires (tranquille quand même) mais petit à petit, ils ont fait bouger les choses.

      2. kelvinator dit :

        La définition de radical est pourtant :
        « advocating or based on thorough or complete political or social change; representing or supporting an extreme or progressive section of a political party. »

        Elle veut tout changer, sans incrémentation. Tout d’un coup. C’est pas mal radical, car elle ne défend pas vraiment de position centriste, qu’à l’extrème (pour les USA on s’entend, ce qui est parfaitement normal dans les autres pays occidentaux.)

      3. gl000001 dit :

        C’est ce que vous pensez et vous avez tort. Relisez ses discours.

  25. Apocalypse dit :

    @onbo – 12:11

    ‘Au tennis, il y a parité salariale complète.’

    Et les femmes peuvent se compter chanceuses! Le spectacle offert par le tennis féminin est pitoyable! Regarder le résultat des deux demi-finales ce matin à Wimbledon. Nous sommes en demi et pas moyen d’avoir un match de tennis féminin digne de ce nom.

    Le tennis féminin a déjà été dans un bien meilleur état. La WTA est tout simplement incapable de trouver l’équivalent de l’excellence, et le mot est faible, qu’on voit chez Djokovic, Nadal et Federer qui sont tous les trois absolument fantastiques.

    A travail égal, salaire égal! Ce n’est pas le cas des tournois du Grand Chelem où les hommes jouent des trois de cinq souvent éreintant, alors que les femmes font de petites balades.

    Les femmes peuvent se compter chanceuses d’avoir les mêmes bourses que les hommes, le spectable qu’elles offrent n’est pas proche d’être du même calibre. De plus, on a des tournois hommes/femmes justement pour aider le tennis féminin qui n’est pas en grande santé.

    Les femmes devraient regarder Djokovic, Nadal et Federer et se mettre à travailler.

    Bon, c’était la montée de lait d’Apocalyse en ce 11 juillet. Là, je me sens vraiment beaucoup mieux.

    Federer vs Nadal demain en demi demain vendredi, deux des grands de grands, du bonbon mes ami(e)s.

    1. onbo dit :

      À vous lire, je me demande vraiment pourquoi vous vous imposez de regarder le tennis féminin. Vous vous faites du tort.

    2. papitibi dit :

      Suis pas d’accord.

      Les échanges sont plus longs au tennis féminin; c’est beaucoup plus intéressant à regarder qu’un match où u type de 6’8″ et un autre de 6’5″ s’échanges des as imparables à 230 km/h.

      Évidemment, un affrontement Nadal-Federer ne tombe pas dans cette catégorie. Et je pense à notre petit Félix de 6’4″ qui non seulement peut servir des balles de feu, mais possède déjà, à pas tout à fait 19 ans, un arsenal technique impressionnant. Raonic a développé avec le temps un bel éventail mais un match Raonic/Isner, ou qui implique le jeune américain de 6’11 », généralement, ça se termine au bris d’égalité. Et c’est pas ÇA que moi je veux voir.

      J’ai bin bin hâte au retour en pleine forme de Bianca Andreescu. Cinq pieds cinq pouces. Et comme Félix (ils ont le même âge), elle est capable de PLACER la balle n’importe où. Des amortis, des coups brossés, des smash, des passings, name it. Bien sûr que le Big Three, chez les hommes, peut en faire autant, sauf que pour avoir droit à des matchs entre eux, il faut se taper des balles de feu pendant une semaine… ou deux semaines, dans le cas d’un grand chelem.

      J’ai pas parlé de Serena? Elle est bâtie sur une ossature de gars et elle joue comme un gars. Mais Halep contre une autre joueuse de ce type? Quel bonheur!

  26. Apocalypse dit :

    @onbo – 14:11

    J’ai toujours aimé le tennis féminin et je continue à le suivre; je suis tout simplement désolé de l’état dans lequel il se trouve depuis plusieurs années. Il y a du talent chez les femmes, mais pas la volonté de travailler avec l’acharnement qu’il faudrait pour développer son plein potentiel.

    Un exemple, Sloane Stephens, si cette femme décidait de mettre le coeur au travail qu’on voit chez Djokovic, Federer ou Nadal, elle serait l’inconstestable no. 1 mondiale, mais que fait-elle, elle donne un petit coup de temps en temps pour gagner un tournoi et se contente de cela, vraiment désolant.

    1. leonard1625 dit :

      La grande différence entre le tennis féminin et masculin est la constance. La raison se situe évidemment au niveau biologique, mais je ne veux pas m’avancer sur le comment.

      Bref, le tennis féminin est beaucoup plus imprévisible et cela augmente son intérêt, même si parfois cela gache une demi-finale, parce qu’une des joueuses est « hors forme ».

      J’aime beaucoup aussi que le service ne soit pas aussi important qu’au tennis masculin.

      L’argument du cinq sets versus trois sets est bien faible. Les femmes passent probablement le même nombre d’heures que les hommes à l’entraînement. Ce nombre d’heures est des dizaines de fois plus grand que les heures passées à jouer dans un grand chelem.

      A ce que compte, les sprinters de 100 mètres devraient faire du bénévolat.

      Que savez-vous des heures de pratiques de Sloane Stevens ou d’autres. Probablement presque rien et vous osez émettre ce commentaire frisant la misogynie.

  27. jeanfrancoiscouture dit :

    Shapiro et Caron, deux insupportables prétentieux. L’opinion du premier sur Donald Trump est difficile à piger. Il me rappelle une caricature où on pouvait lire: «Je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire». Et cette manie d’attaquer le journaliste sur une possible orientation idéologique, ça c’est du Trump tout craché lequel met en pratique les conseils de son avocat et mentor à ses débuts, Roy Cohn: ne rien admettre et toujours attaquer.
    Et Aymeric Caron, insupportable il était chez Ruquier (ONPC) et insupportable il est encore. Incapable d’écouter, la mèche courte, toujours en train d’interrompre, lançant des insultes ad hominem, (traite Bock-Côté de «sous-Finkielkraut», entre autres), le genre de gars qui requiert des interlocuteurs à la fois compétents et surtout, dotés d’une carapace et d’une patience à toute épreuve pour résister à la tentation de lui botter le derrière.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Pour ONPC je le regardais plus du temps des deux mecs dont j’oublie le nom.

      Je ne suis pas fan des gros clashs. Les deux avaient une certaine pertinence mais pas sur tous les sujets. Se mettre à critiquer des albums malgré que politiquement il pouvait avoir raison. Je me souviens de Cali… Nan…

      Le TLMEP original et ONPC pendant un bout… Les gens mettant de l’avant ce qui est le plus spectaculaire et le moins bon de l’émission bien souvent. L’audimat grimpe ? Normal quand on y va dans la confrontation.

      Ont une apparence plus intelligente mais ce n’est que de la poudre aux yeux pour se colletailler.

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @Lecteur_curieux,11/07/2019 à 15:11 «Pour ONPC je le regardais plus du temps des deux mecs dont j’oublie le nom.»

        Zemmour et Nolleau?

  28. Gilles Morissette dit :

    Un lesbienne (excusez l’expression) aux mèches mauves qui n’a pas la langue dans sa poche et qui envoie promener le TDC-En-Chef.

    Décidément, Megan Rapinoe a tout pour faire enrager les enfoirés de la Droite et autres membres de la secte. Les commentaires des Dretteux de service (Shapiro, Gorka,) démontrent toute la rage et la haine de ces salopards devant cette femme qui ,ô sacrilège, ose affirmer son homosexualité de façon aussi ouverte.

    Un petite thérapie de conversion avec ça, les frustrés?

    Les Américaines ont peut-être été arrogantes durant la compétition mais elles ont démontré hors-de tout-doute, leur supériorité sur les autres équipes.

    Le Gros Taré a dû avaler son cheese burger double avec fromage en lisant le titre du »Daily News ». Un coke « diet » devrait arranger ça !!

  29. xnicden dit :

    Relisons ensemble ce bijou: « Megan Rapinoe is getting soccer contracts because she’s « a very outspoken lesbian » »

    Bientôt chez votre libraire, The Art of Managing a Professional Team, où Shapiro déconstruit le mythe à l’effet que d’avoir sous contrat une des meilleures de son sport, une joueuse d’équipe et une athlète charismatique fait vendre des billets et des chandails.

    1. kelvinator dit :

      C’est comme dire que Shapiro est populaire seulement parce qu’il est juif!

  30. Lecteur_curieux dit :

    Gorka est vraiment ridicule mais des fous pareil aux États-Unis ce n’est pas nouveau et assimilant l’homosexualité à la pédophilie ou à une maladie psychiatrique.

    Par ailleurs oui les joueuses viennent pour les femmes et enfants des machos et des dinosaures. Plusieurs femmes peuvent se reconnaître en elles ou dans leurs aspirations et des petites filles et petits gars les avoir pour idoles.

  31. Apocalypse dit :

    @xnicden – 14:57

    Je suis tombé sur cette entrevue entre Anderson Cooper et Megan Rapinoe; sympathique la jeune femme et pas bête, mais pas du tout:

    https://www.youtube.com/watch?v=8X5ixs8Nsd0

    Rapinoe’s message to Trump: You need to do better for everyone

    1. Haïku dit :

      Merci pour le lien.
      En effet, pas du tout bête.

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      D’accord avec Haïku.

      Je les avais vus le jour de la diffusion. Anderson Cooper, excellent comme d’hab. Et Megan Rapineau qui gagne à être vue et surtout entendue ailleurs que sur un terrain de foot où elle excelle par ailleurs.

      Quant à la parité dans la rémunération, le foot, comme tous les sports professionnels destinés à la diffusion de masse, c’est un business tributaire d »un marché. Si le marché «achète» le produit et génère une masse monétaire du même ordre, je ne vois pas pourquoi la répartition du produit financier (i.e. les salaires) devrait être différente selon le genre des acteurs. Par contre, si le marché est plus petit et si la «parité salariale» met en péril le marché lui-même, la situation est différente.
      Par exemple, la rémunération des acteurs de théâtre qui œuvrent localement dans des salles de 200 à 550 sièges est forcément différente de celles des acteurs de cinéma ou de télévision qui ont une diffusion quasi planétaire. Dans ce cas, ce n’est pas une question de talent ni de genre, mais de marché et de capacité de payer en fonction des flux financiers générés. Et c’est pareil pour les chanteur/chanteuses qui remplissent le Centre Bell comparativement à ceux et celles qui œuvrent dans de petites salles. Là encore, ce n’est pas une question de talent mais de marché et de flux financiers.

  32. Apocalypse dit :

    @papitibi – 14:24

    SVP ne me faite pas partir sur les joueurs qui ne savent faire qu’une chose, servir!; sinon je vais faire ma 2ième monté de lait dans la même journée … lol

    Pour ce qui est de Felix Auger Aliassime, ça c’est un joueur de tennis, capable de tout faire sur un terrain et dans pas longtemps, sans doute un danger pour notre fameux trio de tête. Je me mets à rêver de le voir soulever le trophée d’un Grand Chelem.

    J’ai vraiment déçu de sa défaite à Wimbledon, car ensuite, il aurait affronter Super Novak et je pense qu’il l’aurait fait travailler. On aura bien d’autres chances.

    1. papitibi dit :

      Félix a une main extraordinairement agile, mobile, ou rapide -ce qui lui permet de ‘placer’ la balle.
      les joueurs établis ont amassé leurs points ATP sur 12 mois; dans le cas de Félix, il n’a pas accumulé beaucoup de points dans la deuxième moitié de 2018, alors qu’il n’était PAS dans le top 100. Donc, il ne peut que monter encore dans le classement.

      Raonic a de l’usure dans les articulations – et à 216 livres il est trop lourd (il traîne une hypothèque!(. Shapo (contrairement à Félix) est mal entouré; madame Shapovalova prend trop de place et je me demande si ça n’a pas pour effet d’éloigner les candidats intéressés à coacher Junior. Beaucoup de talent mais à moins de se débarrasser de maman, il risque de plafonner. Et de fait, il recule.

      Heureux de vous compter parmi les Tennis Freaks!

      PS Évidemment, je n’aurais pas le bagage nécessaire pour entraîner des joueurs d’élite mais j’ai – à l’époque – entraîné des jeunes dans une discipline où j’excellais moi-même et pour laquelle j’ai obtenu des diplômes d’entraîneur. J’ai entraîné deux de mes enfants, dont ma fille, qui était de niveau Élite Régionale. Mais quand je parlais à mes tit-counes, est-ce le coach qui parle, ou le papa?

      Alors je me suis éloigné d’eux, pour me concentrer sur des jeunes avec lesquels il était impossible de confondre AUTORITÉ PARENTALE (même diffuse) et connaissances techniques. Et ça a fonctionné. Madame Shapo, if you are listening… please step back!

      1. spritzer dit :

        @papitibi

        Je ne savais pas pour l’entourage de Shapovalov, je pensais que sa baisse de régime avait à voir avec la montée en puissance de FAA, et comme de fait, cela a coïncidè il me semble.

        Les résultats de Shapovalov l’an passé nous laissaient croire qu’il était autant sinon plus prometteur que FAA, mais ce dernier l’a dépassé pour de bon dirait-on et j’ai l’impression que Shapo n’a pas su réagir à la situation en se mettant trop de pression sur les épaules.

        Le fait d’avoir un entourage qui n’est pas adéquat comme vous le mentionnez fait évidemment partie du problème parce qu’ils ne sont pas capable de le remettre sur les rails. Mais même s’il ne fait pas le ménage tout de suite dans son entourage, son talent et son attitude devraient lui permettre de passer au travers cette mauvaise passe, du moins je lui souhaite.

  33. Sjonka dit :

    « Not hers but ours nation victory « 

    Heille Gorka, cé tu toi qui courrait après le ballon sur le terrain ???!!!
    Tu joueras les vierges offensées quand tu auras fait quelque chose de concret au lieu de lancer des insinuations gratuites.

    1. Benjen Stark dit :

      @Sjonka Désolé mais c’était Team USA sur les terrains de la coupe du monde de soccer et non pas Team LGBTQ aux jeux de la fierté gai.

      1. el_kabong dit :

        @benjen

        Comme votre guignol orangé est supposé être le président de tous les américains et non pas seulement le président de ses partisans…

      2. el_kabong dit :

        @benjen

        Par ailleurs, s’il n’y avait eu sur l’équipe « Team USA » que des joueuses aux opinions qui plaisent à ce Gorka, il n’y aurait pas eu de « nation’s victory » à célébrer…

        La liberté d’expression n’est pas une valeur très prisée chez les dretteux…

  34. Apocalypse dit :

    @spritzer – 18:16

    ‘Les résultats de Shapovalov l’an passé nous laissaient croire qu’il était autant sinon plus prometteur que FAA’

    Moi non plus, je ne savais pas au sujet de Shapovalov et son entourage. Comme ‘papitibi’ l’a si bien dit, grand temps de lâcher maman!

    Shapovalov est (bien) meilleur que ce qu’on voit de lui présentement, mais je pense que Felix Auger Aliassime a le potentiel pour être bien meilleur. Si Félix est discipliné et travaillant, comme le sont Djokovic, Federer et Nadal, pour améliorer son jeu, on pourrait le voir dans un avenir rapproché dans le top 5.

    Il n’a pas de faiblesses ou du moins, pas de grosses faiblesses qu’on peut exploiter, mais il a plusieurs forces et c’est la recette pour le succès si le mental est à la hauteur, ce qui semble le cas. Encore bien du travail pour peaufiner tout ce talent et on pourrait enfin avoir le champion qu’on rêve depuis longtemps au Canada.

  35. leonard1625 dit :

    J’aurais du écrire ma réponse à apocalypse en bas de page, puisque la discussion sur le tennis se poursuit.

    —-

    La grande différence entre le tennis féminin et masculin est la constance. La raison se situe évidemment au niveau biologique, mais je ne veux pas m’avancer sur le comment.

    Bref, le tennis féminin est beaucoup plus imprévisible et cela augmente son intérêt, même si parfois cela gâche une demi-finale, parce qu’une des joueuses est « hors forme ».

    J’aime beaucoup aussi que le service ne soit pas aussi important qu’au tennis masculin.

    L’argument du cinq sets versus trois sets pour le montant des bouses est bien faible. Les femmes passent probablement le même nombre d’heures que les hommes à l’entraînement. Ce nombre d’heures est des dizaines de fois plus grand que les heures passées à jouer dans un grand chelem.

    A ce que compte, les sprinters de 100 mètres devraient faire du bénévolat.

    Que savez-vous des heures de pratiques de Sloane Stevens ou d’autres? Probablement presque rien, je ne comprends pas que vous y alliez d’un commentaire aussi cinglant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :