Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Tout ce qui cloche à Washington a commencé quelque part. Cela a commencé avec cet homme qui a été élu il y a une éternité et qui, peu à peu, année après année, a transformé Washington en quelque chose que nous détestons.» Personne ne pourra accuser Amy McGrath, 44 ans, de tenir un discours hop la vie dans la vidéo où elle a annoncé hier sa candidature pour le siège que détient le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, 77 ans.

Mais l’ex-pilote de combat fait face à une tâche redoutable : battre l’influent sénateur dans un État – le Kentucky – où sa première campagne électorale (pour un siège à la Chambre des représentants) s’est soldée par un échec en 2018. A-t-elle la moindre chance de l’emporter en novembre 2020?

Les analystes les plus sobres en doutent. Après tout, McGrath a perdu en 2018 (par 3 points de pourcentage) dans la circonscription du Kentucky qui était la plus favorable aux démocrates. N’empêche : Nate Silver, qui n’est quand même pas le dernier venu, estime que McGrath «a une chance». Notamment en raison de l’impopularité de McConnell dans son État.

Reste à voir si certains électeurs républicains du Kentucky détestent plus McConnell que le Parti démocrate. On sait déjà que les démocrates détestent McConnell autant que Donald Trump, ou presque.

(Photo Capture d’écran)

 

41 réflexions sur “Cette ex-Marine peut-elle défaire Mitch McConnell?

  1. Carl Poulin dit :

    Michael the Bitch?

  2. Carl Poulin dit :

    Non, Mitch the Bitch!

  3. Toile dit :

    Vu l’heure de diffusion, j’en déduis, M Hétu, que vous êtes revenu sur la côte est. Bon retour.

    Tout ce qu’elle dit est vrai. Il est plus que temps que cet infecte turtle man se fasse montrer la porte. Cela indépendamment de son âge avancé. Son oeuvre de destruction et de tapis suffisent. Peu importe le candidat, je lui souhaite tous mes souhaits de succès. J’irais même jusqu’à penser qu’un autre républicain ferait mieux : théorie du moins pire.

  4. kyrahplatane dit :

    Je lui souhaite la meilleure des chances afin que cette tortue perde
    son poste de plus il est temps qu’il prenne sa retraite, un autre six ans le mènerait à 83 ans.

  5. V-12 dit :

    Elle n’a aucune chance.

    J’veux dire, c’est le Kentucky. Le GOP pourrait nommer un écureuil écrasé sur le I-75 et il gagnerait.
    Pourtant Dieu sait à quel point cet état est à l’abandon depuis que Cocaine Mitch le représente. Il n’a rien fait. Rien. Le Kentucky est, si je me souviens bien, 48e sur 50 états pour la qualité de vie. La santé, l’éducation sont presque des privilèges. Sans les 300,000 emplois directs et indirects des gouvernements (maudits socialistes!), c’est un trou.

    1. Toile dit :

      Kentucky: bastion des Hillbilly, turtle man en tête.

    2. Benton Fraser dit :

      Tout comme Thomas Frank, le GOP a compris pourquoi les pauvres votent à droite!

  6. jeanfrancoiscouture dit :

    Ne pas répondre à une lettre d’une enfant de 13 ans. Et à celles de plein de ses commettants. Et continuer à gagner des élections parce que satisfaire sa «base» suffit à assurer réélection après réélection. Me semble qu’à un moment donné, les gens de bien et de cœur devraient se donner au moins la peine d’aller voter.

    Entre elle et  »Ça », mon choix serait facile à faire. J’espère que sa vidéo, comme on dit dans blogosphère, deviendra «virale» car c’est une perle de concision et de clarté. Bien sûr, il y aura des gens que la partisanerie continuera à aveugler mais peut-être que faire sortir les abstentionnistes suffira à entraîner un changement. Oui, je sais, il m’arrive des fois d’être un peu (trop?) optimiste.

  7. Danielle Vallée dit :

    McConnell et son épouse Chao ont passé les dernières années à détourner les fonds du gouvernement vers des contrats pour leurs amis du Kentucky. De plus il est en train de permettre à un oligarque russe, Deripaska, d’ouvrir une aluminerie au Kentucky.
    La seule façon dont McGrath peut le battre, c’est d’exposer la corruption totale du couple McConnell-Chao.
    Mais si les gens du Kentucky pensent que ce sont eux qui vont profiter de cette corruption, ils vont y penser à deux fois.

    Alors il faut qu’elle prouve que les gens du Kentucky n’ont pas profité de tous ces gestes corrompus.
    Elle a une tâche gargantuesque devant elle, mais c’est faisable….

  8. Gilles Morissette dit :

    Je doute des chances de victoire de madame McGrath. Bien qu’elle représente un vent de fraîcheur et de renouveau, elle va être candidate dans un « État Rouge » aussi « rouge » que peut l’être un comté du West Island de Montréal.

    McConnell a beau être le pire salopard qui soit, l’exécuteur des basses oeuvres du TDC-En-Chef au CSénat, un être abject qui n’a aucune éthique, il sera réélu tout simplement parce qu’il est républicain. Au Kentucky comme dans beaucoup « d’État Rouge », on vote d’abord pour le parti peu importe le candidat.

    Les Démocrates auront beau tout tenter, leurs chances de victoire dans cet État sont de « zéro à nulles ».

  9. MarcoUBCQ dit :

    Madame McGrath s’en remet à la dignité des électeurs, et si vous votez McConnell avez-vous perdu de vue ce qu’est votre dignité?

  10. Benjen Stark dit :

    Cocaine Mitch!

    Attendez-vous à ce que Hollywood finance massivement la campagne de Mme McGrath comme ils l’ont fait pour Beto O’Rourke en 2016 (alors que certains croyaient que les sommes d’argent ramassés par Beto était dû à ses talents de politiciens…).

    On s’entend que démographiquement, le Texas et le Kentucky ce n’est pas la même chose et il n’y aura pas de « Ballot harvesting » pour changer le résultat de l’élection deux semaines après le fait. Le « miracle » n’aura pas lieu.

    1. Richard Hétu dit :

      Information erronée/mensongère : selon les données disponibles pour le dernier trimestre de la campagne sénatoriale d’O’Rourke, 81% de ses contributions provenaient du Texas, 10% de New York, et 4% de Californie et DC. Meilleure chance la prochaine fois. https://www.cnn.com/2018/10/16/politics/beto-orourke-contributions-where-was-money-from/index.html

      1. papitibi dit :

        Ma Foi du Bon Djieu, se pourrait-il que des menteurs compulsifs de type fake-niouseux se soient infiltrés sur ce blogue?

      2. Henriette Latour dit :

        papitibi

        Quand vous parlez de fake niouses, vous faites sûrement référence à monsieur Hétu 😂😂

    2. jcvirgil dit :

      Vous en êtes fier ? Alors expliquez nous ce qui vous ferait voter républicain si vous étiez électeur dans cet état ,l’homme , le parti, où l’habitude , meme si de toute évidence le candidat décrepit qui s’y présente a dépassé depuis longtemps sa date de péremption et qu’il n’est là que pour continuer à se remplir les poches ?

      1. Lecteur_curieux dit :

        Pourquoi Benjen ou un républicain voterait pour Mitch ?

        C’est est question de valeurs et de positionnement politique. Il est pratiquement inutile d’espérer fait bouger beaucoup les perceptions de l’électeur sur son mapping et celui des politiciens.

        Par contre ceux qui sont à égale distance des deux côtés ou encore qui se sont tracés une frontière à ne pas franchir et qui là peuvent rejoindre un parti pourtant plus éloigné là on peut réussir à les convaincre. Il peut cet électeur voter pour un candidat qui n’est pas dans son quadrant selon la boussole mais il a tracé une ligne dans son quadrant. Et ainsi il peut s’assouplir vers un compromis plutôt que d’embarquer dans quelque chose qu’il rejette fortement.

      2. papitibi dit :

        Qu’est-ce qui motiverait Benji?
        Mais voyons, c’est la corruption!

        Il y a du monde à qui ça profite, c’te bibitte-là.
        Alors Benji attend son tour..

        Mais bout d’ciarge, j’me demande pourquoi il se fait pas embaucher/débaucher par un promoteur immobilier devenu entertainer; il paye en dessous de la table, en plus.

    3. Gilles Morissette dit :

      @benjen Stark (08h25)

      Vous venez, encore un fois de vous faire mettre en plein face par M. Hétu (son commentaire de 08h47) un autre de vos mensonges. Tiens toi!!

      Vous continuez à répandre vos mensonges sur ce blogue et sur possiblement quelques autres tout en pensant que personne ne vérifiera pas vos affirmations.

      Le fait d’appuyer un salopard comme McConnell fait de vous un être méprisable qui ne mérite aucune forme de respect.

      Continuez à répandre vos mensonges comme vous le faites mais dites vous bien qu’il se trouvera quelqu’un pour vous les foutre en plein gueule.

      1. jaylowblow dit :

        Je crois qu’il s’en balance qu’on lui remette ses mensonges en pleine face même que ça l’amuse. Il faut garder en tête que c’est un troll qui ne cherhce pas à convaincre mais à provoquer. Si je voulais troller un blogue de science par exemple, je pourrais mentir de manière flagrante en disant que j’ai lu un reportage sur LaPresse.ca qui donnait raison aux adeptes de la Terre plate. Personne ne me croirait mais ça provoquerait tout de même une avalanche de commentaires.

    4. constella1 dit :

      Benjen
      Ça fait longtemps que je me retiens mais là je le dis
      Vous êtes un connard fini
      Vous vous appuyez sur rien ou presque pour avancer vos arguments et analyses
      Ils sont vites démolis par les autres blogueurs et là c’est m Hetu qui vient de vous la contredire votre avancée pseudo intellectuelle
      Souvent vos arguments sont à ch….
      Vous ne fouillez pas le sujet avant de vous exprimer
      Vous et votre idole en cheuf utiliser le mensonge pensant que ca vous rend grandiose!!! Mais en fait tout comme lui ,vous êtes petit et la je ne parrrrle pas de grandeur en cm on s’entend!!
      Allez faire vos devoirs et réfléchir un peu à tout ce qui peut bien vous rendre si crédule et enthousiasme en rapport à tout ce que le gros nul orange fait lui et son entourage
      Prenez des vacances !!!!

      1. Cagibi maussade dit :

        Constella, c’est un provocateur. C’est sa position et il n’en change pas. La provocation ne demande pas de courage, de réflexion, de jugement, de talent. C’est à la portée du premier venu. Il trouve sa satisfaction dans la réaction qu’il suscite. Il monnayerait ses interventions qu’il ne faudrait pas s’en surprendre. L’insulte ne sert à rien contre ça. Du reste, vous aurez remarqué qu’elles copient la médiocrité de la maison blanche: même altération des faits, même mauvaise foi.

        Toutefois, et c’est le mérite de ce blogue, les répliques sont instructives. En plus, on rit beaucoup!

    5. el_kabong dit :

      @benjen

      Elle a p-e des chances si’il n’y a pas d’agent ripoux-liban pour ramasser (et faire disparaître) les votes par courrier des électeurs à tendance démocrates…

      Le plus comique avec les disciples ripoux-libans est qu’ils parlent constamment de fraudes électorales imaginaires, mais chaque fois qu’il y en a une réelle, ce sont eux qui sont impliqués…

      1. jaylowblow dit :

        « Le plus comique avec les disciples ripoux-libans est qu’ils parlent constamment de fraudes électorales imaginaires, mais chaque fois qu’il y en a une réelle, ce sont eux qui sont impliqués… » el_kabong

        En plein dans le mille!

  11. papitibi dit :

    Well (the shit) started with this man who was elected a lifetime ago… et qui depuis, morceau par tit-boutte, année après année, a fait de Washington une troudecuserie

    Plutôt bien fait, ce clip.
    Mitch-la-Tortue a probablement omis de répondre aux demandes que lui auront adressées au moins deux ou trois Républicains que McGrath risque d’avoir émus. On sait jamais.

    Faut pas oublier que le Kentucky, c’est l pays du Kentucky BLUE grass. Blue. Comme dans… BLEU. . Assisterons-nous à la révolte du PÂTURIN DES PRÉS?

    Will the Turtle be kicked off Kentucky blue grass?

  12. samilu14 dit :

    Ben, l’espoir fait vivre et j’espère qu’elle délogera ce rat d’égout…Si la CAQ a pu gagner trois sièges dans l’Outaouais aux dernières élections, je dirais que c’est possible.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Rat d’égout? Quelle insulte pour ces petites bêtes qui ne font que recycler nos… articles passé date.

  13. Lecteur_curieux dit :

    Je ne pense pas qu’elle puisse gagner le poste de Sénateure au Kentucky mais son travail pourrait aider l’élection éventuelle d’un représentant démocrate là où elle s’est présentée en 2018.

    Et faire reculer les appuis de McConnell. Donc faire gagner du terrain aux démocrates au Kentucky.

    Et Sanders lui va-t-il faire un tour là? 😁 Mais non ce n’est pas le Colonel. 😉

  14. Maïs1988 dit :

    Je l’ai souvent écrit sur ce blogue : Donald Trump est un personnage grotesque doublé d’un satyre.

    Mais franchement, « tout ce qui cloche à Washington » n’a pas commencé avec Trump!

    N’a-t-elle vraiment jamais entendu parler de GW Bush?

    C’est difficile à préciser quand s’est produit le point de bascule entre la vision des pères fondateurs et ce cancer avec métastases que sont devenus les États-Unis: un Empire présent partout sur la planète avec plus de 1000 bases militaires, en état de guerre perpétuelle, attaques répétées contre les acquis sociaux et les libertés individuelles, abrutissement de la population, nivellement par le bas : « war is peace; freedom is slavery; ignorance is strength »… Est-ce que ça a commencé sous Woodrow Wilson avec l’entrée en guerre des USA contre l’Allemagne pour une « simple histoire de couchette », ou, toujours sous Wilson, avec la création de la Réserve fédérale, un cartel de banques Européennes et Américaines qui depuis ponctionne toujours plus le travailleur, ou alors sous Abraham Lincoln qui fera la guerre à son propre peuple, ravagera le Sud, fera brûler Atlanta, ou sous James Monroe et la doctrine Monroe?… Humm…

    Si LtCol Amy McGrath veut vraiment réparer la « cloche brisée » de Washington, elle a intérêt à se lever tôt… Et à bien s’entourer!

    1. Richard Hétu dit :

      Bon d’abord, elle dit que ça commence avec Mitch McConnell, qui est là depuis une éternité. Elle ne blâme justement pas Trump, qui est dix fois plus populaire que McConnell au KY.

    2. jcvirgil dit :

      @ Mais 1988 9h52

      Les Etats-Unis ont remplacé leurs *poupas wasps* de l’empire britannique sur lequel le soleil ne se couchait jamais.

      Comme eux ils sont rapidement devenu un empire colonial centré sur l’exploitation des populations et des richesses naturelles des pays où ils sont présents pour le profit de leurs entreprises transnationales.

      Comme tous les empires coloniaux quoi. ils fondent leur puissance sur des gouvernements de *rois negres* qu’ils rendent dépendants grâce à une dette que ces oligarchies détournent en grande partie dans leurs poches en la fsisant payer avec intérêts par le peuple et par la vente de quincaillerie militaire qui enrichit le fameux complexe militaro-industriel américain.

      C’est pourquoi aussitôt qu’un gouvernement a des velléités d’indépendance et l’effronterie de vouloir travailler en exploitant ses richesses naturelles pour le bien-être de la majorité de sa population , ils l’affublent de l’epithete communiste en organisant son renversement.

      1. Samati dit :

        @ jcvirgil

        Vous auriez intérêt à moderniser votre discours et sortir de cette dialectique des années 60. Les ressources naturelles sont loin de représenter le principal motif de l’implication de l’industrie américaine à l’étranger. Les États Unis sont le premier producteur de pétrole et le second producteur de minerai et métaux. Ces ressources naturelles ne représentent plus, depuis déjà plusieurs années, une importance stratégique pour les États Unis.

        Les États Unis dominent à l’étranger par leur vente de produits culturels (la musique, la littérature et les films américains dominent presque partout sur la planète — sauf en Corée du Nord); par leur quasi monopole en technologie de l’information (Google, Netflix, Apple, IBM, Facebook, Intel, Motorola, HP, Microsoft, Amazon, etc.); par leur domination dans le domaine scientifique, de recherches et d’éducation (certains des centres de recherches les plus innovateurs s’y retrouvent souvent associés aux universités américaines les plus prestigieuses); par leur quasi domination dans le domaine militaire (l’importance du budget de la défense en fait foi); par leur domination de la finance internationale et du marché des devises (les grandes places financières que sont New York, le NASDAQ, Londres, Toronto, Singapour sont dominés par des intérêts américains et le dollar est la seule devise acceptée partout sur terre, même en Corée du Nord et à Cuba; par leur domination partagée dans l’aviation civile (Boeing n’a qu’un réel concurrent, Airbus); par leur présence grandissante dans une foule d’autres services publics (Uber, Airbnb, etc.).

        D’un point de vue stratégique américain, il est plus important de maintenir le marché international de leur grands producteurs de services et de biens que d’exploiter les ressources naturelles de pays tiers (les États Unis sont plutôt absents dans la production de minerais et métaux où les société canadiennes, australiennes et britanniques dominent et leur présence dans la production de pétrole en dehors des États Unis représentent moins de 10% de la production mondiale — une partie importante du 10% est produit au Canada et en mer du Nord).

        Le marché culturel est plusieurs fois supérieur à celui des ressources naturelles et leur importance échappe aux individus peu informés comme Trump et ses supporteurs qui croient toujours que le monde n’a pas changé depuis les années soixante.

      2. jcvirgil dit :

        @Samati 14h38

        Votre ode à la supériorité américaine est pas mal trouée

        Je prendrai pour exemple le pétrole ou vous avez la prétention de vous poser en expert, ou votre discours ne tient pas.

        Lauto-suffosance energétique du pays basée sur le pétrole de schiste est une pyramide de Ponzi,
        Vous savez très bien que les investissements dépassent le rendement et qu’ils ont besoin de pétrole lourd pour mélanger à ce pétrole pour en contrer la volatilité et assurer la production de dérivés.

        C’est la raison pour laquelle la mafia au pouvoir actuellement reluque le pétrole vénézuélien.

        Les frères Koch et leur raffinerie du Texas conçue pour traiter ce pétrole lourd attendent impatiemment le renversement de gouvernement, surtout depuis que le pipeline bitumineux dont Harper leur avait signé l’accès est bloqué par des cpnsiderations environnementales.

        C’est événements ne datent pas des années 60.Ils sont au contraire très actuels .

      3. Samati dit :

        @ jcvirgil

        Les raffineries du golfe, celles qui traitent le pétrole lourd, n’ont aucun problème à être approvisionnés par du pétrole lourd provenant du Canada, du Mexique, de la Colombie et de quelques états du golfe persique. Une partie du pétrole lourd canadien est maintenant transporté par trains jusqu’en Oklahoma où il est par suite expédié par pipelines au raffineries du golfe du Mexique.

        Le pétrole vénézuélien, à haute teneur en souffre et en vanadium, est un pétrole de catégorie inférieure et explique qu’en dépit de ses immenses réserves, la production vénézuélienne n’a jamais dépassé les 3 millions de barils par jour (moins de 1 million de baril par jour actuellement et expédié principalement en Chine et à des sociétés russes en remboursement de prêts consentis au Venezuela). Les États Unis achetaient traditionnellement environ 700 000 barils par jour du Venezuela, principalement pour approvisionner les deux raffineries de CITGO (propriétés vénézuéliennes dont les russes ont pris partiellement le contrôle).

        Le pétrole lourd est quelquefois mélangé à des « condensates » (un pétrole ultra léger proche du gaz) pour en faciliter le transport. Les raffineries récupère le « condensate » au niveau de la raffinerie et le retourne aux fournisseurs ou transporteurs de pétrole.

        En passant les raffineries possédées par la famille Koch utilise depuis longtemps du pétrole canadien dont les réserves sont presque aussi importantes que celles du Venezuela et de meilleure qualité. Une raffinerie de Koch au Texas utilise du pétrole provenant du Mexique, du Canada et autrefois du Venezuela. Le pétrole vénézuélien a été facilement substitué (incluant les 44 autres raffineries qui n’appartiennent pas à Koch) par du pétrole d’autres sources et ce changement au niveau des approvisionnements devrait être durable, peu importe l’évolution politique au Venezuela.

        En passant le pétrole vénézuélien a été nationalisé dans les années 70 (ainsi que la majorité des sociétés minières et métallurgiques) sans que les américains n’interviennent. Le Venezuela a été également l’un des pays initiateurs du cartel de l’OPEP, encore là pas d’interventions américaines. Les ressources naturelles du Venezuela (nationalisées depuis plus de 40 ans) n’ont jamais été considérées comme stratégique contrairement, entre autres, au pétrole du golfe persique, des terres rares, de la chromite et du manganèse africain, de la potasse et du nickel canadien.

    3. kintouai dit :

      @Maïs1988 Soit dit en passant, votre 4e paragraphe est un excellent résumé de l’histoire de ce pays voyou, grand apôtre de la liberté (d’écraser les autres), de l’égalité (horizontale — les riches sont égaux entre eux et les pauvres itou) et de la fraternité (Fraternité des Policiers tueurs de Noirs, Fraternité des Suprémacistes blancs, Fraternité des Crosseurs du Peuple, communément appelée GOP, etc.)

      Le Kentucky peut bien être déprimé. Cet État a le cafard et le cafard c’est Mitch.

  15. Alexander dit :

    Vraiment pas sûr que McGrath est assez connue pour tasser McConnell, malgré sa bonne volonté.

    On parle beaucoup de Trump, mais un jour, va falloir enquêter dans le détail sur l’histoire de ce McConnell qui aura protégé les arrières de Trump au Sénat, et a défendu l’indéfendable trop de fois.

    Par solidarité pour les républicains, par pur intérêt personnel, par convictions, l’histoire le jugera.

    J’ai comme un doute qu’il y a de l’intérêt personnel derrière ça. Un léger doute. Si peu.

    Dis-moi ce que le pays peut te donner plutôt que ce que tu peux donner pour ton pays.

  16. jaylowblow dit :

    McConnell, Cruz, Graham… tous de sales rats aussi corrompus que la chose qui leur sert de POTUS mais en moins stupides et donc, plus dangereux.

    Une grande proportion des américains doit être vraiment masochiste pour soit continuer à voter pour ces salopards, soit ne pas se rendre aux urnes pour aller voter contre eux. Si j’avais le droit de vote ici il n’y a absolument rien qui pourrait m’empêcher de l’exercer, ne serait-ce que pour pouvoir me dire que j’ai fait ma part pour contrer ces enfants de ch…

  17. onbo dit :

    Amy McGrath dit avoir plein de républicains dans sa famille. Même son mari est enregistré républicain. Et elle se présente comme démocrate?..! Il se peut que les jours de McConnell soient comptés. Mitch est coincé entre un président qui cherche à le dominer, lui, le maître de politique? Mais que peut-il faire, sinon encourir la hargne de Trump s’il s’oppose. Or, il n’a plus l’âge pour se reconstruire un avenir.

    Son avenir politique est déjà derrière lui: Celui qui a depuis 20 ans soutenu les guerres des Bush, combattu comme un sans coeur tous les projets de Barack Obama qui cherchait à favoriser la détente au plan international et la bonne entente intérieure, combattu aussi, sans offrir d’alternative, le ACA et absolument tout ce qui venait de Barack Obama. Mitch serait-il également raciste?

    Si on s’en tient à sa sortie publique récente à propos de la ‘Réparation’, McConnell se revendique d’une longue lignée de propriétaires d’esclaves du temps des plantations de coton! Raciste le Mitch? C’est ce que suggère sa sortie pour le moins indécente au sujet de la Réparation chez celui qui s’est appliqué à tout briser du travail d’Obama, « le président noir », pour finalement tenter, avant de partir à la retraite, d’accrocher son wagon de queue à la locomotive de l’immense présidence Obama. Si le ciel existe, qu’il lui tombe sur la tête. Si le fiel existe, qu’il le boive adouci de tabasco pour agrémenter ses vieux jours.

    J’ai commencé à observer la trajectoire de McConnell à l’automne 2007. 12 années plus tard, McConnell est encore plus décevant, plus figé, plus follement partisan de la destruction de la démocratie américaine. Il a dit oui cent fois et applaudi mille fois aux dommages causés par le gerrymandering. Il acquiesce à l’ajout de la question pourtant interdite par la cour dans le recensement. Il se fait un point d’orgueil de politiser la Cour Suprême par des nominations partisanes. Il a dit oui aux plus que riches et non à la santé du plus grand nombre. Et NON à ce que demandent très majoritairement les femmes en ce qui concerne le droit au contrôle personnel de leur fertilité.

    McConnell a raté une belle occasion de rentrer dans l’ombre du Sénat en imitant Paul Ryan, lorsque ce dernier a abandonné le « gavel » de la Chambre, après le succès de sa lutte contre les droits humains et sociaux des citoyens ordinaires, lorsqu’il a déposé victorieusement son projet de loi sur l’enrichissement des riches, l’appauvrissement consécutif de la lower middle class et la mise en péril de la sécurité, de la santé et de la survie des moins bien nantis. Le Sénat de Mitch McConnell a approuvé le bill de Ryan. Donald a beaucoup aimé. Donald a nommé sa compagne Chao ministre, ce qui suggère fortement que Trump les possède tous les deux, si oui, McConnell n’a plus sa place au Congrès, en vertu de la Constitution.

    Qui sait, McConnell se réjouit peut-être d’avance de la victoire de McGrath, qui le ferait échapper aux tentacules de Trump et au You’r fired qui détruirait ce qui lui reste de temps. Sa sortie méchante sur la Réparation est peut-être de cette eau.

    Et on sait que ça va mal au parti républicain, attaqué, dépecé, envahi, vampirisé par les poches de thé, les ad lib, les suprémachistes, ces gens dont la plupart semblent parfaitement vibrer aux appels d’un gouvernemapapa-doc sourd et aveugle face à l’appropriation des biens personnels et communs de la population, grâce à une lecture étroite, « littérale », « originaliste », « textualiste », spécieuse même, de la Constitution du pays.

    Comptez sur Trump pour trouver, behind closed doors, un opposant wasp à madame McGrath. Et comptez sur Trump pour écarter Mitt Romney de toute velléité de concourir à la Présidence en lui faisant déjà miroiter, behind closed doors, la présidence du Sénat.

  18. gérard séguin dit :

    La perversité porte un nom, dans ce pays. Mitch McConnell, depuis la majorité républicaine au sénat.

  19. jeanfrancoiscouture dit :

    Rien qu’à le voir aller et entendre ou lire ce que ceux qui le connaissent peuvent dire ou écrire à son sujet, j’en suis venu à penser que l’honorable sénateur McConnell aurait pu remplacer Ned Beatty dans le rôle du Sénateur Charles F. Meachum dans le film SHOOTER d’Antoine Fuca (2007) et mettant en vedette Mark Wahlberg, Michael Peña et Danny Glover. Ce dernier campe dans ce film un rôle à des années lumière de ce qu’il incarnait dans les LETHAL WEAPON en compagnie de Mel Gibson.

    Ce film remplit certainement d’aise tous les amateurs des diverses théories du complot et de malaise tous les autres qui se disent: «Et si tout cela était possible?»

    https://en.wikipedia.org/wiki/Shooter_(2007_film)

  20. Madalton dit :

    Au moins elle a réussi èa amasser 2.5 M$ en 24 h. Un bon départ.

    https://www.politicususa.com/2019/07/10/mcgrath-2-5-million.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :