Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Je n’ai aucun commentaire sauf de dire : ‟Tu peux rôtir en enfer. Tu aurais pu sauver quelques-unes des 17 [victimes]. Tu aurais pu sauver ma fille. Tu ne l’as pas fait et ensuite tu as menti à ce sujet. Tu mérites la misère qui t’attend”.»

Fred Guttenberg, père d’une des victimes de la fusillade Parkland, réagissant à l’inculpation pour négligence et parjure de Scot Peterson, le policier assigné à la sécurité à l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas, qui est resté à l’extérieur de l’établissement tout au long de la tuerie survenue le 14 février 2018. Il s’agit de la première inculpation du genre visant un policier aux États-Unis.

(Photo Reuters)

52 réflexions sur “La citation du jour

  1. Pierre S. dit :

    ———————————–

    cet homme ne devrait jamais oublier que c est le meutrier qui est le seul coupable ….
    En fait non, il y a aussi la NRA qui travaille a temps plein à alimenter ces loups solitaires
    dans leur folie et leur fascination des armes … et quand ils disjonctent …. boooooom !

    1. JFL dit :

      Ouin…N’empêche que ce policier est un méprisable lâche…

      1. Pierre S. dit :

        ——————————-

        oui et non.

        Avec une tel culture des armes le policier aurait pu simplement être une victime de plus.
        Voilà ce qui arrive quand les armes sont aussi banalisé et répendu ….les policiers hésitent
        car il ne savent jamais sur quoi ils vont tomber. Un gun de poing ou une mitraillette.

        la solution … tu sort les armes de la vie des simples citoyens.

      2. Pierre dit :

        @ JFL

        il y a aussi un très grand manquement au niveau de la formation des policiers, et, les américains ont la condamnation plus facile que le pardon…

    2. jcvirgil dit :

      En effet. C’est facile d’accuser ce policier de son salon. Contrairement à ce qu’on voit à l’année longue à la télé et au cinéma américain *abattre un être humain ne se fait pas un doigt dans le nez *. Les policiers ne sont pas tous des Denis Coté le policier du SPVM qui a abattu le tueur de Dawson, Il faut aussi noter qu’il n’était pas le sur policier sur les lieux quand il est intervenu.

      D’ailleurs si ce acte de bravoure n’avait été qu’une partie de sa description de tâche, on ne lui aurait pas décerné une médaille.

  2. Réal Tremblay dit :

    C’est peut-être davantage un policier de contrevention que d’interception. Sans vouloir l’excuser, combien d’entre-nous serait intervenu? Pas beaucoup mais nous ne sommes pas des policiers, lui oui.

  3. monteregien dit :

    On accuse un policier blanc qui n’a pas eu le courage de risquer sa vie pour sauver d’autres blancs. Ok. Mais on continue d’innocenter (souvent sans même tenir un procès) des policiers blancs qui tuent des noirs non menaçants. Je ne sais trop quelle conclusion en tirer.

    1. JFL dit :

      Je ne sais pas si on peut vraiment faire un lien entre ces deux choses mais c’est quand même un excellent point, je trouve.

    2. Bartien dit :

      « Je ne sais trop quelle conclusion en tirer. »

      En réduisant ça à une question de couleur, votre conclusion semble claire au contraire

    3. LeChamp dit :

      Conclusion ??

      Que vous etre un peu beaucoup mélangé… Parkland n est pas une école pour blanc seulement et qu il n y a pas de rapport entre ce cas et les gestes criminels poser par des policiers Blanc sur des noirs . Ce sont deux sujets différents qui ont comme seul point en commun la lacheté….

  4. cytoman71 dit :

    Les policiers sont formés mais jamais personne n’est préparé totalement à une telle intervention!!
    C’est seulement quand ça arrive qu’on voit si on réagit ou si on « gèle » malheureusement….
    Bien sûr on souhaite toujours que les policiers réagissent adéquatement mais ils sont humains comme nous tous et il y en a des bons et des moins bons…..

    1. Achalante dit :

      On peut « geler » sur le coup, mais après une minute ou deux, normalement, on dégèle, et un choix se fait. Il a choisi de se cacher.

  5. Denis Bergeron dit :

    WHAT, A good guy with a gun doesn’t works ! This is fake news !

    1. JFL dit :

      Hahaha…excellent !

    2. monteregien dit :

      On vous dira que ce n’était justement pas un « good guy ». D’ailleurs il est inculpé.

  6. jeani dit :

    Si j’étais le père de cette jeune fille, j’aurais la même réaction et je ne vois pas qui pourrait me juger.

    Qui a oublié la réaction et les commentaires du « courageux » petit président des USA qui avait affirmé que ce policier était un lâche. Venant d’une personne qui s’est inventé un éperon osseux pour se sauver de son service militaire, on repassera.

    1. Pierre S. dit :

      ——————————–

      Si j’était le père de cette jeune fille ……

      Très sincèrement je sortirait ma famille de cet foutu pays de merde dont le gouvernement
      est sous l’influence le la NRA la pire organisation de terrorisme domestique de la planète.

      1. Lecteur_curieux dit :

        Amenez les vivre en Ouganda ou en République Dominicaine, en Algérie ou pourquoi pas à Cuba ?

  7. sorel49 dit :

    C’etait arrivé à Parkland, cela arriverait sûrement ailleurs, je l’espère pas trop souvent. Lorsque que la politique est de multiplier des gens armés pour lutter contre la prolification des armes à feu, des fois les personnes armées auront paniqué et refuseront d’aller au front..

    1. Guy Pelletier dit :

      Voilà c’est bien la preuve qu’une personne armée et sans entraînement pour agir lors d’une fusillade et tuerie de masse n’est aucunement une garanti de sécurité pour de potentielles victimes. De même que vous aurez beau armer les professeurs personne ne sait comment ils réagiront si impliqués dans une tuerie qui virerait en fusillade si elles intervenaient directement sans assurance de ne faire plus de victimes collatérales.

      1. Madalton dit :

        Surtout si le tireur est armé d’une automatique. Même armé de pistolet, le professeur se cachera car il n’est pas de taille pour faire face à une arme su puissante.

        Des Rambo ça existe au cinéma et dans la tête de Trump qui blâmait les français qui n’étaient pas armés lors de la tuerie du Bataclan. Pourtant à Orlando en Floride quelques temps après, personne n’a tiré sur le tueur.

  8. nickoleterrible dit :

    J’ai vu un pompier volontaire disparaitre lors d’un incendie.

    Comme souligné plus haut les premiers responsables de la tuerie sont le meurtrier et la NRA, ensuite le gvnt des US pour son aveuglement très volontaire. Lui c’est juste le gars qui a choké solide et qui évidemment, n’était pas à sa place comme policier.

  9. Pâquerette Palardy dit :

    Ce sera un procès difficile, même si on est outré de ce qu’il a fait ou pas fait, il reste que son avocat fera valoir quel genre de policier il était, avait-il un mauvais dossier. Était-il bien entraîné pour ce genre d’intervention?

    1. Gilles Morissette dit :

      @Pâquerette Palardy (09h43)

      Aucun entraînement fusse-t-il le meilleur, ne prépare un policier ou tout autre intervenant (ambulancier, pompier, secouriste, etc.) à faire face à ce genre de situation.

      Certains intervenants vont figer devant le danger et perdre leurs moyens. D’autres au contraire, vont intervenir même au risque de leur vie.

      Ainsi va la nature humaine.

      Vous avez raison de dire que ce ne sera pas un procès facile. La seul sélection du jury risque d’être compliqué. Le défi sera de trouver 12 personnes capable de faire preuve d’impartialité dans une cause qui a été hyper médiatisée.

      Un beau casse-tête en perspective.

    2. Guy Pelletier dit :

      Tout a fait les policiers municipaux de quartier n’ont pas nécessairement eu un entraînement pour agir froidement en cas de tuerie et fusillade. Ce sont de simples policiers municipaux bien plus des agents de la paix que des policiers spécialisés pour faire fasse à des tueries de masse surtout s’ils sont seuls sur place n’ont pas les connaissances ni l’entraînement pour agir et là c’est la réaction humaine qui prend le dessus. L’adrénaline montant certains sans même penser vont foncer sur l’agresseur, d’autres vont gelés surtout s’ils sont les seuls policiers sur place.

  10. Danielle Vallée dit :

    Il y avait une règle pendant de nombreuses années qui disait que les policiers seraient blâmés s’ils intervenaient dans quoi que ce soit avant que les renforts soient arrivés.
    Ces dernières années la règle a changé et les policiers doivent courir vers les tirs d’armes à feu, suite aux tueries dans les endroits publics.

    Je pense qu’il s’en serait peut-être tiré s’il n’avait pas menti au sujet de son intervention. En mentant il avouait qu’il se sent coupable.
    C’est curieux combien de gens le FBI fait emprisonner pour avoir menti, surtout quand on regarde leur classe politique….

    1. Cyto dit :

      En effet, il était seul et il a appellé des renforts, il est resté aux aguets pour acceuillir les renforts et faire de son mieux pour amener les enfants en sécurité, prêt à intervenir si le tireur sortait. Il ne pouvait rien faire de plus.

      Supposons qu’il entre, sans renforts, s’approche du tireur, se fait tuer, les renforts arrivent à l’extérieur sans complément d’informations et mettent encore plus de temps à trouver le tueur.

      Ou, le policier tue des innocents par erreur, parce que dans la panique un enfant pointe le doigt vers lui et par réflexe il l’abat en pensant que c’est une arme.

      On a vu des situations moins confuse tourner plus mal que ça.

      Il devait rester à l’extérieur, c’est normal d’organiser la panique et faire de son mieux pour confiner le tueur. Qu’il en ressente de la honte, c’est normal aussi. C’est des humains. Que le père lui fasse le reproche, bien sûr que c’est normal.

      La vérité la plus fondamentale, plusieurs l’ont mentionné, trop d’armes et pas assez de cervelle.

  11. Ziggy dit :

    Paquerette enfin ça pas été trop difficile de réfléchir?

  12. ce « policier » devait être plus un agent de sécurité pour garder un peu d’ordre….

    il est donc une cible facile…..

    Rien ne démontre que ce type aurait pu enrayer cette tuerie….
    le problème est bien en amont….

    Autant de tueries de masse se passent dans quels autres pays et à quelle fréquence ??
    Les Américains aiment leurs armes et ils meurent avec elles….

    ce « policier » a eu un réflexe humain indigne de son poste…. aucun doute….
    négligence criminelle… absolument…. mais dans ce dossier, il est plutôt « utilisé » comme raison pour se masquer les yeux…

    le gars a refusé de tirer sur un jeune armé….
    avait-il été préparé et formé pour cela??

  13. Toile dit :

    Policier ou pas, me semble que intervenir ne se pose pas comme question. Ne serait-ce que pour donner des infos aux autorités sur l’etat de la situation ou d’assister les élèves dans une fuite. On etait toujours bien dans « l’assistance de personnes en danger ». Entéka, moi je dormais mieux surtout qu’en sus tu mens. La belle excuse cet allégué de « est il bien entrainé pour cette intervention »

    1. Frederic Jobin dit :

      Malheureusement, la notion « d’assistance de personnes en danger » (Duty to rescue) n’existe pas au USA…

      En fait, si un enfant arrive sur votre propriété privé, qu’il tombe d’une façon ou d’une autre, dans votre moissonneuse-batteuse et bien croyez-le ou non, 1) vous n’avez aucune obligation d’essayer de le sauver et 2) si il survit et que l’incident à provoqué des dégâts à votre machinerie, vous pouvez le poursuivre et vous gagnerez la cause…

      Voir Buch v. Amory…

      Dans le cas du policier par contre, si c’est dans la description de tâche (j’assume que oui…) alors il sera coupable…

  14. Toile dit :

    L’accusation de parjure: « Mr. Peterson was charged with perjury for making a false statement that he did not hear any shots fired after he arrived at the building, except for the first two or three shots he heard, according to the affidavit ». NyTimes.

    Tout un témoin crédible !

  15. Pierre S. dit :

    ————————————–

    Ceci dit, si on réfléchis un peu en dehors de la boîte ….

    Mettons que le policier interviens, que ca dégénère et qu’au final le dit policier cause un déces
    à cause d une balle perdu … est ce vraiment mieux ?

    Encore plus d’arme comme le disent à l’unisson la NRA, Trump et les ploucs de politiciens acheté et financé par les lobbys
    pro armes … voilà la véritable cause de tout ces morts aux USA

    Des morts qui en passant n’ont absolument rien a voir avec les DANGEREUX IMMIGRANTS que Trump
    s’imagine dans son cerveau détraqué.

  16. ProMap dit :

    En lisant les deux premières lignes du billet, j’ai pensé que ce père s’adressait à trump. La suite m’a fait comprendre mon erreur, un mauvais réflexe, je l’avoue. Je suis d’accord avec Danielle Vallée (9:56) : ce policier, seul, ne doit pas essayer de transformer une attaque d’un maboule en un duel westernien. Il faut être vraiment très bien formé pour ça. Même un SEAL hésiterait. Seul trump et sa vase peuvent penser qu’une arme vous immunise contre la mort. Règle première, garde-toi en vie si tu veux en sauver d’autres, à plus forte raison quand tu es seul.

    1. ProMap dit :

      Ajout : son problème tient plus aux faits que a) il aurait menti b) comme en discutait Toile plus haut, il n’aurait pas fait d’effort pour devancer le tuer en mettant à l’abri de potentielles victimes, et pour cela, il n’est pas nécessaire de se planter devant le tireur. C’est deux faits font de lui un lâche, mais au fond qui suis-je, assis devant mon écran, sans coup de feu dans mes oreilles, pour juger cet homme. Tiny à l’épine lancinante devrait se garder une p’tite gêne lui aussi.

  17. Lecteur_curieux dit :

    C’est très compréhensible la réaction de ce père.

    Pour ce policier il a ses torts ou sa responsabilité mais on sent une recherche de bouc émissaire.

    Par ailleurs, la réalité américaine est très différente de celle québécoise. Jamais de policiers dans notre école secondaire de mon temps à moins qu’il survienne quelque chose.

    Ou encore bien plus tard. Dans une polyvalente on lit sur un policier non armé qui subit une commotion cérébrale donnée par un élève. Ah…

    Au temps des romans par ailleurs de Michel Tremblay et de l’enfance de feue ma mère les policiers incompétents ou en punition étaient envoyés comme brigadiers scolaires. Et dire que la droite parle du respect de l’autorité. Du tout le policier mangeait des coups de pied dans les jambes et recevait des quolibets des enfants. Les enfants étaient donc 100 fois plus des petits monstres et au temps des grands parents c’était encore pire. Les deux en même temps. Une autorité injuste mais des gens qui la bravent fréquemment tout en acceptant les conséquences.

    Un policier seul pour assurer la sécurité? Il n’a pas ce qu’il faut… Mais un comportement et attitude semblant ne favoriser que sa propre sécurité? Hey on vous paye pour quoi vous ? Si vous n’aviez été qu’un genre de témoin là ce serait plus la bonne attitude. N’intervenez pas mais appelez les secours et restez en ligne avec eux.

    Pour l’école secondaire la nôtre je crois que des vandals voyous étaient allés faire du grabuge. Et des élèves après coup plaisantait sur certains enseignants ou surveillants. Ils ne feront jamais peur à des gens délinquants. Le surveillant doux comme un agneau ou l’enseignant donnant aussi des cours d’arts martiaux mais pas axés sur le combat. Ils n’étaient pas équipés pour confronter.

    Imaginez une fusillade. Ce policier était vraiment préparé à cela ? Il ne fait pas que s’occuper du trafic de marijuana dans l’école d’habitude ou de certaines bagarres entre élèves. Comme j’ai dit un policier peut ne même pas être de taille contre des élèves costauds. Alors imaginez un fou armé…

    On ne le sait pas ce qu’on ferait comme humain et certains réflexes peuvent être des très mauvaises idées. Comme quoi ? Déclencher le système d’alarme pour les incendies.

    Il faut suivre une procédure. Mais n professionnel lui ? Il y a la procédure mais il doit faire plus.

  18. Louise dit :

    Qu’aurions-nous fait à sa place ? Entraîné ou pas on ne sait jamais comment une personne peut réagir dans une situation de vie ou de mort. Personne n’est à l’abri d’une réaction de panique.
    La seule chose que je reproche à ce policier c’est d’avoir menti.

    1. Pierre S. dit :

      ———————————-

      Dans un pays ou le président a menti 10 000 fois en 2 ans et demi …..

    2. gérard séguin dit :

      En effet, se mettre en situation. Tout est relatif, être en fiction ou vivre une réalité. Comme on dit apprends à te connaitre, sur tes capacités, physique et surtout mental. Pour occuper une fonction. Quel que soit le domaine.

  19. Pierre S. dit :

    ——————————

    Chose sur c’est pas le courageux POTUS qui serait intervenu ….
    ce pleutre notoire aurait couru à toute vitesse en sens inverse.

    1. FrancoisP73 dit :

      Meuh non, mon cher Pierre!

      C’est tout le contraire. Trump est le courage incarné. Il a esquivé son service militaire pour être bien vivant afin de pouvoir faire cette déclaration suite à cette boucherie.

      https://news.vice.com/en_us/article/3k7488/trump-thinks-hes-brave-enough-to-confront-an-active-shooter-unarmed

      1. Pierre S. dit :

        —————————————–

        le même gars qui deviens fébrile comme un lièvre quand on mentionne le nom de Stormy Daniels.
        Rappelle toi la salve de question à propos de Stormy et Trump qui tentait de rentrer dans air force one
        pour s’y cacher …. blanc comme un drap, mort de trouille disant qu’il ne savais rien de tout ca lolllllll

        a brave one …. lol .

  20. Lecteur_curieux dit :

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fusillade_de_Parkland

    En rappel…

    Il arrive vers 14h20…

    Mais à 14h40 quand les élèves reçoivent le code rouge cela est déjà terminé ?

    Et c’est en tirant l’alarme-incendie et en portant son masque qu’il a tué ses victimes ?

  21. Gilles Morissette dit :

    Je comprends très bien la réaction de ce père. Qui pourrait le blâmer de réagir ainsi? Cette affaire a sûrement ravivé des souvenirs douloureux dont il aurait souhaité se passer.

    Cependant, d’autres personnes doivent porter le blâme à commencer par celui qui occupe présentement le Bureau Ovale qui, par son laxisme, tolère que les armes à feu circulent librement, sans aucun contrôle et soient accessibles à n’importe qui même aux personnes ayant des problèmes de santé mentale, tout ça au nom du foutu « Second Amendement ».

    La NRA doit également être mise au banc des accusés ,elle qui par son attitude, a tout fait pour faire avorter les tentatives du président Obama de mettre en place des mesures de contrôle même les plus minimales pour encadrer l’acquisition et le contrôle des armes à feu.

    Ces salopards ont du sang sur les mains et j’espère qu’ils auront, un jour, des comptes à rendre à qui de droit.

    Quant à ce policier, on peut lui reprocher bien des choses mais il ne faudrait pas qu’il devienne le bouc-émissaire d’un problème qui empoisonne depuis trop longtemps la société américaine; La question des armes à feu.

    Il ne doit pas être le seul à porter le chapeau.

  22. xnicden dit :

    D’accord avec Achalante 09:47

    Selon l’article de La Presse, une vidéo de près d’une demi-heure le montre parler dans sa radio, se déplacer en véhicule et prendre position à l’extérieur d’un bâtiment dont fuyaient les élèves. C’est en effet beaucoup plus que geler sur le coup. Le procès dira jusqu’à quel point il s’est écarté des normes et directives de son service.

    L’accusation de parjure demeure toutefois la plus surprenante. Pour quelle procédure a-t-il été obligé de témoigner sous serment?

    Je ne peux m’empêcher de penser toutefois, 30 ans d’expérience… Serait-il possible que cette assignation ait été considérée comme une sinécure pour policier au bord de la retraite? Pas aussi tranquille qu’un travail de bureau mais quand même pas de patrouille en ville, un bel horaire de 8 à 4…

    1. Constella1 dit :

      Xnicden
      Vous avez tout bon à mon avis dans votre commentaire
      Il a plus que manquer à ses obligations sans pour autant devoir se mettre devant le tireur
      C’est regrettable mais si l’on souhaite travailler comme policier dans ce foutu pays armé jusqu’aux dents et sachant toutes les tueries qui se font ds les écoles il faut s’attendre peut être à être confronté également à ce scénario .Mais le choix du policier doit en être un formé pour ça.et pas comme vous dites au bord peut être de la retraite .Mais la on ne sait pas
      Quelle tristesse tout cela

  23. Lecteur_curieux dit :

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/Stoneman_Douglas_High_School_shooting

    Code rouge à 14h21.

    Combien de vie aurait pu être sauvée en entrant ? Ce n’est pas clair mais une seule cela a déjà un grand prix.

    Ce sont des situations d’urgence absolue. Peu de gens sont capables de bien intervenir. Le reste du personnel a bien fait son travail. Confinez-vous et attendez les secours.

    Mais pour le policier de l’école? Il n’a même pas l’air en forme. Comment peut-il aller confronté un tireur fou ?

  24. Syl20_65 dit :

    Je ne pense pas que les procédures des policiers soient d’aller se faire tuer coûte que coûte et de jouer au héros. Que peux faire un policier armé d’un pistolet contre un tueur lourdement armé par l’état autre que de se faire tuer volontairement et être ainsi inutile pour le reste de l’intervention? Il est assez démagogique de prétendre que ce pauvre homme aurait pu faire une différence.

    Malheureusement, au pays du héros hollywoodien qui tue une armée à lui seul, le jugement est biaisé et encrassé.
    Facile pour les gérant d’estrade et les pompom girls de débiter leur  » moé j’arais »…. après coup et bien assis dans le divan.
    Pour ce qui est du parjure, faudra attendre de connaitre les faits et la situation pour en juger. Si le mec a fait un déclaration 15 minutes après les événements, il est possible qu’il se soit trompé attendu l’énervement. Ce n’est pas tous les jours qu’un policier dans une école doit gérer une tuerie.
    Tuerie qui est le résultat du laxisme des répulibans sur le payroll de la nra. N’oublions pas que ces corrompus de la droite profonde ont voté pour permettre aux malades mentaux de s’armer lourdement et ce sans aucune entrave.
    Le père de cet enfant s’en prend à la mauvaise personne. Mais bon, c’est un états-uniens avec le crâne bourré de fantasmes et d’illusions états-uniennes, de vons-nous le rappeler.

    Je plains les profs qui ont été armés contre leur gré. On s’attends d’eux qu’ils se fassent tuer en essayant de sauver les enfants. J’ai bien peur qu’ils ne deviennent qu’une victime de plus dans la tuerie.
    Pendant ce temps, les lâches élus sur le payroll de la nra sont bien cachés derrière les murs du congrès et bien protégé par les forces armées de l’état.

  25. Syl20_65 dit :

     »Je comprends très bien la réaction de ce père. Qui pourrait le blâmer de réagir ainsi? » Gilles Morissette

    Moi. Il s’attaque à la bien mauvaise cible. Son enfant était peut-être déjà mort avant même que qui que ce soit n’ait pu intervenir.
    Il devrait plutôt tourner sa rage contre ceux qui ont délibérément armé le tueur. Ça aurait le mérite de faire avancer les choses. Mais il n’osera probablement pas étant lui-même encrassé dans la culture de violence état-unienne.

  26. Layla3553 dit :

    On peut lire

    « Il s’agit de la première inculpation du genre visant un policier aux États-Unis. »

    Pourquoi c’est la première inculpation…? Pourquoi?

    Avant ce lynchage sur la place publique de ce merdique de président, peut-être je dis bien peut-être que le policier en restant sur place, pour attendre les renforts afin de les informer de ce qu’il a constaté pour bien cibler l’intervention aurait été la chose à faire surtout qu’il n’était pas à arme égale avec le tireur… mais depuis que le plus courageux du monde a condamné ce policier, sans aucun procès, qu’il l’a traité de lâche on ne peut être surpris que ce soit la première inculpation du genre.

    Mais pour condamner MBS il lui faut des preuves bétons.

    Le président est là pour éteindre les feux pas pour les allumés, ce policier n‘a pas grand chance de s’en sortir,

    Méchante solution…mettre les armes dans les mains des professeurs et après ils vont avoir des comptes à rendre à ce pseudo président? moi je lui dirais non merci .

  27. Benton Fraser dit :

    Il aurait dû plaider le « bone spur », ça réussi à Trump!

  28. Igreck dit :

    La preuve, comme si cela est nécessaire, que l’approche du Gros Imbécile Fini d’armer davantage est complètement tordue… comme lui !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :