Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

En 1990, j’ai appris qu’il existait une telle chose qu’un contrat prénuptial en lisant les tabloïds new-yorkais lors de mon premier séjour à New York. À en croire le New York Post et le Daily News, Donald et Ivana Trump avaient signé pas un mais quatre prenups au fil de leurs 13 années de vie commune, dont le dernier devait valoir à la première femme du futur président des États-Unis un divorce en or : 25 millions de dollars en argent liquide avec la maison du couple à Greenwich (Connecticut), ou 22 millions de dollars additionnels si la demeure était vendue avant que le divorce ne soit finalisé.

Marla Maples, la deuxième épouse de Donald Trump, n’a pas eu droit à un prenup aussi généreux, en 1993, avant de convoler en justes noces avec le promoteur immobilier. Ce dernier venait de voir trois de ses casinos d’Atlantic City faire faillite. Il avait dû se départir de son yacht, de sa ligne aérienne et sa part dans l’hôtel Plaza, qu’il considérait alors comme le joyau de ses possessions.

Bref, Marla Maples, surnommée la «pêche de la Georgie», en raison de son bon teint et de ses origines dans l’État du Sud, a signé un prenup qui devait lui garantissait seulement 1 million de dollars si elle et son nouveau mari divorçaient. Elle avait exigé 25 millions de dollars. Avouez que ce n’est ni romantique ni généreux.

Mais il y a plus, selon un reportage publié ce soir sur le site du magazine Vanity Fair, qui a obtenu une copie du fameux document. Le contrat précisait que Donald Trump verserait à Marla Maples une pension alimentaire annuelle de 100 000$ pour Tiffany, la fille qu’elle lui a donnée, jusqu’à ses 21 ans, sauf au cas où celle-ci trouvait avant un emploi à temps plein, ou elle décidait de s’enrôler dans l’armée ou dans le Peace Corps.

Un père à la fois généreux et patriotique! Euh, pas vraiment.

Mais Marla Maples avait bon espoir de renégocier le prenup après cinq ans de mariage. Hélas pour elle, Donald l’a balancée après quatre ans de mariage. Je devine ce que vous pensez : quel genre de prenup Melania a-t-elle bien pu réussir à négocier avec Donald?

P.S. : Ivana Trump a fini par soutirer un total de 14 millions de dollars à son ex, plus la maison de Greenwich et 650 000$ par année à titre de pension alimentaire pour ses trois enfants, Ivanka, Donald et Eric.

(Photo Getty Images)

42 réflexions sur “Comment Trump a négocié son divorce avant son mariage avec Marla Maples

  1. ProMap dit :

    Ivana Trump : elle a fort probablement eu la maison. Pour le 14 millions et la pension alimentaire, j’aimerais voir les chèques. trump paie rarement exception faite lorsqu’il est dans la m*rde,c’est bien connu, et il était (et encore) cassé comme un clou, en or mais quand même un clou. Son refus de produire ses « impôts » en dit long. Il avait besoin de la job de président pour se renflouer. Au fait, il a essayé combien de fois de se présenter avant 2015, chez les Dems ou chez les Reps? Ça aussi en dit long et ça dépasse la question du narcissisme maladif.

    1. ProMap dit :

      Suite mariage en mariage, ou de port en port dirait Brel, le chum milliardaire (???) était de moins en moins payant. Pauvre Melamine! Au moins elle vit à la MB pour un bout de temps. C’est une bâtisse très bien cotée.

    2. Pâquerette Palardy dit :

      @Pro Map
      Saviez-vous que Donald Trump ne prend pas de salaire. ..probablement pas! Alors « il avait besoin de la job de président pour se renflouer » pas vraiment pertinent!

      1. ProMap dit :

        Pâquerette – Dis-moi pourquoi dès sa désignation en 2017, il double le memberships à Mar-a-Lago. Quatre membres qui renouvellent et il l’a son salaire de président. Crois-tu vraiment que ce 100% en surplus, il l’a partagé avec ses employés illégaux?Je répète, lis treblig plus loin et tu comprendras peut-être, parce qu’il faut que tu fasse un effort, que trump doit beaucoup d’argent à des gens pas recommandables.

      2. Benton Fraser dit :

        En réalité, Trump lui-même n’a pas cru qu’il serait élu président.

        Le but était de promouvoir sa marque et d’avoir de l’exposition, de la publicité, sa carrière repose d’ailleurs sur la publicité de sa propre personne….

      3. Pierre S. dit :

        ————————

        trump avait besoin de la job de président pour se mettre à l’abris de la justice et
        passer en vitesse supérieure en terme de blanchiment d argent de fraude et de
        conflits d intérêts ultra lucratif

        alors oui il se prend un salaire … un salaire astronomique comme on en a jamais vue aux USA.

  2. Pâquerette Palardy dit :

    Who cares!!!

    1. RICK42 dit :

      We do!!! …parce que ça en dit long sur la personnalité du Donhald et aussi sur son amour de l’argent!

    2. ProMap dit :

      Pâquerette. – Moi. Parce que ce TDC est une menace très réelle pour ma province et le monde dans lequel mes petits enfants vivront. Et que ce TDC a englué une vase (dont vous faites partie ou pas?) avec des mensonges éhontés. Et parce que ces mensonges sont du même ADN que celui de sa soi-disant richesse à vous faire rêver, vous et sa vase. Et que s’il est démontré noir sur blanc que toute sa richesse n’est que de la boucane, il sait qu’il risque de perdre son rating de reality-show-présidentiel… et qu’il est cuit, toasté des deux bords, à broil. Et que pour un Narcisse, perdre sa vase est sa mort. C’est-tu assez clair!

      1. Bartien dit :

        « C’est-tu assez clair! »

        Pour quelqu’un de normal oui….mais c’est pas impossible qu’il n’ait rien compris

  3. treblig dit :

    Donc Donald est totalement fauché en 1993. Au point de balancer Marla Mapples avec à peine un prix de consolation de 1 million. Nul doute que l’avocat de Marples a du faire l’impossible pour soutirer un max de la  »fortune » de Trump. Sans succès semble t’il.

    Ce qui nous ramène à la Deutsche Bank qui, à cette époque, a financé généreusement Trump alors que toutes les banques américaines le laissaient tomber pour cause de faillites à répétition. Comment a t’il pu se relever de ça ?

    1. ProMap dit :

      treblig – Voilà!

      Pâquerette, lis bien ce que treblig écrit. Tu comprendras peut-être que trump est un escroc qui par miracle, auquel il ne croyait pas lui-même (il essayait juste de mousser son trade mark) s’est ramassé (il pèse pas loin de 300 livres) POTUS. Et un escroc POTUS, c’est payant. On donne son salaire pour la forme (encore là faudrait voir les chèques) et on grab par en-dessous tout ce qui passe. Pour un pussy grabber , c’est l’enfance de l’art..

      1. treblig dit :

        @ProMap

        Pour avoir passé par là ( les divorces)à quelques reprises , les avocats de mes madames demandaient les rapports d’impôts, les relevés bancaires, autres placements financiers et des explications \ justifications sur toutes les dépenses un peu hors normes.

        Je suppose que les avocats américains , très bien payés ( ces gens là marchent au pourcentage ), savaient toutes les sources de revenus de Trump.

  4. V-12 dit :

    Le plus drôle de l’histoire c’est que Trump recevait une pension mensuelle de $450,000 de ses créditeurs. C’est beaucoup d’argent pour nous, mais ca totalise $5.5M par année, pas $5MM! Il était techniquement en faillite. LOL

    Winning!

  5. Gilbert Duquette dit :

    PAs surprenant d’un gars qui a dit ces 17 choses à propos des femmes et du mariage :

    https://www.huffingtonpost.ca/entry/marriage-rules-according-to-donald-trump_n_576c3886e4b0dbb1bbb9e5a8

    1. Gilbert Duquette dit :

      Pour ceux qui ont de la difficulté avec l’anglais :

      17 des choses les plus absurdes que Donald Trump a dites sur le mariage

      1- Si elle ne veut pas signer un contrat de mariage, ce n’est pas la femme qu’il vous faut.
      2- N’épouse jamais une « briseuse de couilles ».
      3- Restez à l’écart des femmes qui « se plaignent » et « se plaignent ».
      4- Pour éviter les désaccords, dites simplement à votre femme ce qu’elle doit faire.
      5- Ne commettez pas l’erreur de confier à votre femme des responsabilités professionnelles.
      6- Sérieusement, tu veux une femme ou une PDG ?
      7- Mais si vous l’employez, donnez-lui un salaire équitable.
      8- Ne donnez pas à votre femme des « biens négociables ». C’est une erreur yuuuuge.
      9- Adopter une approche laxiste à l’égard de la paternité.
      10- Et ne jamais toucher une couche.
      11- Gardez vos « expériences » avec les femmes mariées au plus bas.
      12- Chérissez-le quand vous trouvez quelqu’un qui a à la fois de la beauté et de la cervelle – c’est très rare.
      13- Envisagez un mariage libre.
      14- Après avoir quitté un mariage « pour un morceau de cul », sachez que vous serez forcément le méchant.
      15- Ne laissez pas votre femme vous persuader d’accepter un équilibre travail-vie personnelle.
      16- Pour garder la romance vivante, ne pète pas ou ne « fais pas caca ».
      17- Reconnaissez les conseils de votre conjointe,puis ignorez-les.

      Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

      Mais la cerise sur le sundea n’est pas les 17 choses les plus absurdes mais les justifications que Trump a donné pour les justifier.

      1. ProMap dit :

        Gilbert Duquette – Assommé, je suis. Au fond, je la plains, Melamine.

      2. fylouz dit :

        vu le 15e point, des années de constipation ! Pas étonnant qu’il soit si méchant.

      3. fylouz dit :

        Pardon, le point 16 (j’dois être dyslexique moi aussi).

    2. xnicden dit :

      Merci pour le lien! Très révélateur mais pas vraiment surprenant.

    3. Toile dit :

      V-12 nous avait transmis le lien au précédent billet. Merci à lui
      Un vrai maudit pussy grabber : »Trump bragged about his bachelorhood. “I had been in Europe fucking every model in the world. My life was wild,” he told Vanity Fair in 1994.
      Melamine était modele, non ?

  6. patofbarnak dit :

    Quel délice, ce billet !

    Je le jure ; lorsque Danold Tramp ne sera plus de ce monde, je vais m’ennuyer de lui ! (menfin presque)

    J’irai voir sa tombe, pour y laisser des cadeaux bien de mon cul, heu … je veux dire bien de mon cru.

  7. Guy LB dit :

    *****************
    Une fois n’est pas coutume, je suis bien d’accord avec @Pâquerette à 20h58.

    Le personnage est nauséabond. Un degré de plus ou un degré de moins dans le nauséabond ne change rien à l’odeur sulphureuse qu’il laisse derrière lui, ni à l’opinion qu’on en a. Certains admireront chez lui l’homme dur et féroce en amour comme en affaires et en politique, d’autres observeront qu’il est répugnant de manière égale dans toutes les sphères de la vie. Et alors ?

    Je vous laisse deviner de quel camp je suis.

    1. xnicden dit :

      C’est très juste mais j’avoue que j’aime bien le potinage de temps à autre. Et comme les chances sont grandes que le fait que ces détails soient rendus publics contrarie le pussy grabber, je savoure. 🙂

  8. chrstianb dit :

    Quel contraste.
    J’ai deux écrans pour mon ordi.
    Je lis ce billet à propos du pseudo président sur un et sur l’autre je vois défiler les images de l’arrière plan.
    L’arrière plan est composé des meilleures photos que j’ai trouvées de la station spatiale internationale et différents véhicules expérimentaux géniaux de la NASA.
    Dont le X-24B de 1973… Le véhicule expérimental qui a permis le développement de la navette spatiale.
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b9/X-24b-flying.jpg/1920px-X-24b-flying.jpg
    C’est complétement dingue ce que la NASA a dans ses placards…

  9. Igreck dit :

    Je crois entendre le bruit que cela a fait à chaque fois : Bling Bling… Beding bedang !!!

  10. Réal Tremblay dit :

    Très révélateur du bonhomme qui voit tout à travers le prisme de l’argent. Il n’est pas le seul loin de là mais sa vision de la femme est un peu comme s’il les louait quitte à payer le prix fort pour en obtenir une satisfaction. Il les voit les et il se dit:  » combien ça va me coûter ce coup-ci.  » Il se sent heureux mais tout n’est que factice. Un vrai parasite.

  11. Haïku dit :

    Il faudrait un née-gossiateur tel que papitibi pour juridis-risquée dans ce cas de prenups ?

    1. papitibi dit :

      Huh… moé mal placé!

      La rupture des os (!!!) n’a pas été facile entre Mossieu et Madam Papitibi. Procédure de séparation qui n’a jamais abouti, suivie d’une procédure de divorce, qu’on a réglée… après 11 ans, 5 bureaux d’avocats, des tonnes de colère et beaucoup de brassage de matières brunes!

      Aujourd’hui, nous entretenons des relations que je qualifierais de très harmonieuses.

      Les arrangements pré-nuptiaux? Les nôtres ne comportaient pas 50 pages… et non seulement le notaire était-il un ami à moi mais j’étais moi-même un peu au courant de la Loi. Si je m’en étais tenu aux termes de ces arrangements lors du divorce, elle aurait souffri en titi. Mais j’ai pris toutes les dettes à ma charge (et elles étaient considérables) en contrepartie d’un montant qui lui avait ALORS semblé dérisoire.

      Nous avions des enfants. Qui nous ont comblés d’une bonne dizaine de petits-enfants. Et je pense que c’est leur perception à eux qui importe. Ce qu’ils voient aujourd’hui, c’est un pépé pis une mémé capables de rire ensemble. Et ça, bin ça va bien au delà des contrats pré-nuptiaux.

      Believe Me.

      1. Haïku dit :

        Bien dit 👌.

  12. Lecteur_curieux dit :

    Trump dans ses livres et publiquement s’est vanté à plusieurs reprises de ses contrats prénuptiaux peu généreux en entrevues ou dans ses livres. En le déplorant un peu but it is only business de son point de vue.

    Trump ne fitte pas avec nos hommes d’affaires québécois. Parfois je suis plus tenté de le comparer à ceux de la génération grandiose comme son papa ou ceux de la génération silencieuse mais ici il est bien un boomer quoique il est surtout pingre quoique tous les fortunés bien qu’à cette époque le Donald était ou se remettait de difficultés. Tous essayent de mettre leur fortune à l’ abri.

    Des enfants perdant leur héritage cela arrive. Ou un ayant beaucoup moins que les autres aussi car ayant des valeurs différentes du papa.

    Pour le Québec on appelle ou appelait simplement cela un contrat de mariage et maintenant un contrat de vie commune. Notre milliardaire québécois de l’histoire Lola ne voulait pas avoir de contrat lui… Alors qu’avant les gens avisés avaient tous un contrat en séparation de biens.

    Les générations maintenant lointaines n’avaient pas d’enfants avec la deuxième épouse plus jeune. S’il y avait un autre enfant il était hors mariage.

    La deuxième épouse après plusieurs années de cohabitation et un premier et un second contrat de mariage réussissait à obtenir ce qu’elle voulait.

    Le contrat indique la somme à verser à la signature plus celles en cas de décès ou séparation et les montants aux enfants de madame.

    Il y en a et des vedettes aussi qui ont besoin de distribuer leur semence… Quand vous avez déjà vos enfants… Quel besoin ? Une femme plus jeune peut-être mais qui a déjà ses enfants plutôt qu’une jeunesse dans la vingtaine à moins de ne pas avoir d’enfants.

    Sinon cela fait recherche de la fontaine de jouvence plutôt que simplement avoir droit au bonheur bien que les vieilles générations elles vivaient l’échec du mariage comme un drame. Des générations récentes peuvent aussi vivre des disputes épiques dans des divorces et cela ne prend pas tant d’argent.

    _______

    Pour l’article il réfère à la valeur de Trump et un avocat américain dit qu’ils ont avantage à gonfler leur valeur lors de cette entente… Pour pas que l’épouse l’accuse d’avoir sous-évaluer par la suite rendu au divorce. Au surplus il a le gros bout du bâton et elle est prête à signer.

    100000$ pour sa fille jusqu’ à 21 ans. Qui aimerait pas avoir cela ?

    Ah mais lui était supposé milliardaire. Avec une évaluation faite par qui ?

    Par Trump lui même. Cela a beau être une mission spéciale ou de compilation il y a trop de chance que les états financiers présentés soient trompeurs.

    Présenter les actifs soient les casinos au coût ? Mais on savait que leur valeur marchande avait baissé.

    Les valeurs calculées par M. Trump lui-même ne sont pas ou peu pertinentes. Il faut au minimum avoir celles d’experts. À la limite le bonhomme peut s’exprimer mais ses propres chiffres minute c’est tellement loin des GAAP et loin aussi de ce qui peut être acceptable pour des banquiers ou des avocats dans des causes de divorce. Oui mais Marla était une petite jeune…

    Une petite jeune… Même qu’elle se pogne un faux milliardaire c’est moins pire qu’un espèce de douchebag violent en paroles et que la femme fait vivre.

    2 millions plus 100000$ pour la fille la récolte est pas si mal que cela… Type pingre ou pas.

  13. Lecteur_curieux dit :

    Hors sujet bien que dans la vie privée de Trump aussi…

    https://youtu.be/-sslP9LInEM

    L’opinion de son ancien serviteur mais qui sont loyaux et fidèles par définition pensons simplement à Nestor dans Tintin.

    Mais celui de Trump c’est fou sa ressemblance avec Alfred dans Batman. Batman avec Adam West. Le Batman de mon enfance.

    Puis un homme riche cela peut être comme celui de Arnold & Willy pour les années’80 après celles ’70 avec les séries des années’60 qui passent et repassent.

    1. fylouz dit :

      Impressionnant. J’ai particulièrement aimé les passages où il raconte avoir répondu à Trump : « En ce qui me concerne, vous n’avez besoin que d’un majordome, moi ! » et lorsque Barren (2 ans 1/2) lui dit : « Asseyez vous, nous devons parler. »

  14. papitibi dit :

    Pâquerette murmure à 21h11:
    Saviez-vous que Donald Trump ne prend pas de salaire. ..probablement pas! Alors « il avait besoin de la job de président pour se renflouer » pas vraiment pertinent!

    Bonne réponse de ProMap à 21h29. Réponse incomplète, par contre.

    Mettons que toi t’es le Président d’un shithole country, en visite officielle à Washington pour affaires d’État. Si tu veux un bon deal, il suffira pas de décliner ton identité et de dire que tu lèches les orteils de 45 tous les jours sur ce blogue; t’auras intérêt à descendre au Trump Hotel du 1100 Pennsylvania Av. NW… c’est collé sur la White Bécosse. Et t’as intérêt à laisser $20 de tip à la femme de ménage, et un tit peu plus‘ dans une enveloppe brune que tu remettras en mains propres (?) au pitbull 45.

    Autre chose. Le pitbull, il voyage beaucoup entre la Trump Tower de NYC, la White Bécosse et Mar a Lago, où il passe beaucoup beaucoup de temps. Évidemment, il a augmenté ses prix mais quand tu DOIS parler au boss pour des raisons pas toujours publiables, t’as intérêt à acheter un membership… Tu veux que je te fasse un dessin? Air Force One, Marine One et Limousine One payés, plus l’abonnement à Fox News et le cortège des gros-bras.

    Autre chose encore. Le bonhomme, c’est un tit n’enfant! Et son titre de Pitbull45 lui ouvre des portes. Buckinham Palace, par exemple. Penses-tu que TOI, ma belle et douce Pâquerette, tu pourrais serrer la main de Bébette Deusse dans son propre Palais? Noooon. Penses-tu que tu pourrais arriver là avec touttes tes petits pitbulls et leur compagnes z’et compagnon? Penses-tu que tu pourrais aller ch!er et vomir sur tout ce qui bouge sans te faire passer les menottes? Nooooon!

    Mais cé un gros tit n’enfant. Il est assis par terre, il bombe le torse, il sautille de joie sur les foufounes… et sa couche est pleine de … baôn, j’te laisse deviner mais c’est brun pis c’est mou pis ça pue…

    1. Pâquerette Palardy dit :

      @papitibi
      Rien à voir avec le fait qu’il ne prend pas de salaire. Ce que vous décrivez, tout président des EU, y a droit, quant à votre affirmation concernant le Trump Hotel, pure spéculation de votre part.

      1. Benton Fraser dit :

        Les Vincent Lacroix de ce monde cherchent a vous rejoindre…..

      2. papitibi dit :

        Tous les présidents ont droit à un service de sécurité. J’en conviens, Mais tous les présidents n’ont pas abusé de ce privilège en partageant leur temps entre LEUR building à NYC, LEUR golf resort en Floride et la Maison Blanche.

        Et comme les POTUS avant lui ne possédaient ni hôtel ni club de golf, aucun POTUS avant Trump n’a utilisé la présidence comme un avantage concurrentiel qui lui permet de booster ses prix tout en augmentant ses nuités et son membership. Pourtant pas dur de comprenure, non?

        Tous les présidents sont invités dans toutes les capitales. Que JFK et Jackie soient accompagnés de John John et Caroline – deux tits n’enfants, tout le monde va trouver ça normal. Mais amener Jared et Ivanka, Jr et sa femme, Eric et sa femme et imposer leur présence, heu…

        Quand à mes soit-disant spéculations, elles n’ont d’égales que les tiennes. Toi, tu l’innocentes même quand il est pris en flagrant délit. Mais face à un tricheur, à un crosseur, à un menteur sans scrupules ni honneur, je pense que mon opinion est plus vraisemblable que tes délires admiratifs.

  15. fylouz dit :

    Contrat prénuptial 2019 avec Mélania : « Tout ce que tu veux, tant que tu fermes ta gueule. »

    1. darrylfzanuck dit :

      Pas grand chose cela est certain,elle aura un boni en raison de Barron mais elle aura pas beaucoup,le prénup est coulé dans de l’acier trempé,il faut qu’elle accumule de toutes les manieres,de toute facon elle aura pas de misère a se trouver quelqu’un,il y a beaucoup de multimillionnaires qui aiment jouer au Sauveur…

  16. Rustik dit :

    Si elle s’était mariée au Québec, elle aurait droit à 50% des avoirs du monsieur non?

  17. darrylfzanuck dit :

    Trump ecomme bon négociateur qu’ il est, a refusé le 1er deal avec Ivana soit $2 millions quand cela s’est gaché,les allegations de viols sur sa personne ont été utiliséespar les avocats de madame et Trump a du cracher $25 millions,il a été f.. par sa femme et bravo pour elle…

    1. Haïku dit :

      Touché !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :