Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

face.jpg

Donald Trump n’invoquera peut-être pas dès ce soir une urgence nationale à la frontière avec le Mexique qui lui permettrait de bâtir au moins une portion du mur dont il rêve sans l’aval du Congrès américain. Mais il devrait profiter de son adresse à la nation, diffusée en direct par toutes les grandes chaînes de télévision, pour affirmer que la situation à la frontière sud a atteint les dimensions épiques d’une crise humanitaire et de sécurité nationale. Il ouvrirait ainsi la voie à une déclaration d’État d’urgence lui permettant de faire appel à l’armée pour construire son mur.

Une loi promulguée en 1976 et baptisée «National Emergencies Act» autorise le président américain à invoquer une «urgence» nationale pour activer des pouvoirs extraordinaires prévus dans d’autres textes, à condition de spécifier lesquels. Selon cet article du New York Times, Donald Trump pourrait invoquer deux lois qui lui permettraient de demander au secrétaire à l’Armée ou à celui de la Défense d’utiliser des fonds affectés à des projets déjà approuvés pour construire le mur.

Il s’agirait d’une approche très controversée qui provoquerait un tollé chez les démocrates du Congrès et qui serait contesté devant les tribunaux. Selon le sénateur du Texas John Cornyn, numéro deux des républicains à la chambre haute, une telle démarche pourrait faire l’objet de litiges juridiques «pendant des semaines, des mois et des années».

N’empêche : Donald Trump pourrait mettre fin à la fermeture partielle du gouvernement fédéral sans perdre la face devant les médias conservateurs et les plus fervents de ses partisans après avoir invoqué une urgence nationale et autorisé l’armée à construire son mur. Il serait bien sûr accusé d’avoir fabriqué une «crise» à la frontière sud et abusé des pouvoirs présidentiels. Certains de ses critiques appelleraient même à son impeachment. C’est d’ailleurs ce que plusieurs conservateurs, dont le chroniqueur Charles Krauthammer, avaient fait en 2014 lorsque Barack Obama avait recouru à un décret présidentiel pour procéder sans l’aval du Congrès à une réforme de l’immigration qui devait notamment empêcher l’expulsion de millions d’immigrés clandestins.

Mais l’heure est assez grave pour Donald Trump. Il doit notamment raffermir ses appuis au Congrès. Comme l’explique le site Politico dans cet article, au moins une douzaine de républicains sont prêts à voter en faveur des projets de loi que présentera à partir de demain la nouvelle majorité de la Chambre des représentants pour rouvrir, à la pièce, les ministères et agences paralysés depuis le 22 décembre.

Le président doit aussi composer avec la réalité du «shutdown». Celui-ci commence à être ressenti non seulement par les quelque 800 000 fonctionnaires directement affectés mais aussi par les industries de la finance, de l’agriculture et de l’immobilier, entre autres.

(Photo AP)

 

 

 

 

 

 

 

 

103 réflexions sur “Mur : comment Trump pourrait sauver la face

  1. Bartien dit :

    « diffusée en direct par toutes les grandes chaînes de télévision »…..si c’est réellement le cas, réellement décevant

    1. chrstianb dit :

      C’est le cas. Ils n’ont pas de colonnes.

      1. Achalante dit :

        J’espère à tout le moins qu’ils indiqueront les mensonges de ce type, ou qu’ils donneront un droit de réplique à Mme Pelosi… Ou est-ce que le refus pour M. Obama était en réalité motivé par le racisme?

  2. Daniel A. dit :

    « Comment Trump pourrait sauver la face ».

    C’est pas grave si Trump perd la face. Il en a une autre.

    1. Henriette Latour dit :

      Daniel A.

      🤣👏

    2. yolandgingras dit :

      On ne peut pas perdre ce que l’on a pas…

  3. treblig dit :

    L’égo énorme de Trump l’a poussé à fermer , l’un après l’autre, les possibilités d’une entente sur le budget avec les démocrates. Il en a fait un rapport de force (et de volonté semble t’il) entre la présidence et la chambre des représentants.

    Sauf qu’il y a un élément qui vient de refroidir plusieurs supporteurs de Trump au congrès. Le Parti républicain commence à analyser, chiffres à l’appui, les causes de la défaite ( appelons-là correctement) aux midterms. Le GOP est minoritaire partout sauf chez l’homme blanc et sa fiancée non éduquée. Normal que certains membres du congrès, qui visent une réélection dans 2 ans, sont nerveux et cherchent à prendre leurs distances avec le président.

    1. ProMap dit :

      treblig – Il est peut-être là le vrai shutdown pour les républicains. Le shutdown de trump, lui, c’est de la téléréalité pour épater sa galerie. Exception faite du tax scam et de Casanovaugh, il n’a tenu aucune de ses promesses phares même si l’économie a « l’air » de bien aller. Les dommages économiques se pointent les uns après les autres et Fox News sait que sur ce terrain, ils auront dans peu de temps toutes les misères du monde à fabuler sur l’économie. Il reste le mur pour émoustiller la vase. trump n’a jamais quitté son trône de « The Apprentice ». Dans sa tête, il l’a déménagé à la MB. Ça lui prend un « You’re fired » symbolique. Durant deux ans, il a maintenu à flot sa promesse du mur et depuis l’automne, devant plusieurs déconfitures, il a ramené le mur au haut du pavé. Fu*kNiouse l’a poussé dans les câbles : Do it, Man. Dans sa logique, il n’a plus le choix : c’est le quitte ou double du joueur lessivé. S’il perd ce mur, l’année sera longue, très longue.

      Les démocrates doivent rester sur leur position et obtenir leur temps d’antenne (aussi long que celui accordé à trump) pour replacer les choses dans la réalité (fil twitter de M. Hétu).

      1. Michèle dit :

        👍👍

  4. gl000001 dit :

    Il veut battre le record de Harper sur le nombre de fois qu’il perd à la cour. En fait, il l’a déjà battu en deux ans contre 10 !

  5. kyrahplatane dit :

    C’est un abus flagrant de l’autorité présidentielle. L’homme est clairement un menteur et un fou.

  6. Martin Copté dit :

    Tout ca pour un mur qui ne servira qu’a contenter sa base….vraiment moron……j’espère que les démocrates vont démolir tous ses mensonges qu’il va aligner l’un après l’autre ce soir………….quant a sauver la face…..je n’y crois pas..iln’a plus aucune crédibilité….

  7. Léo Miquis dit :

    Trump devra-t-il justifier pourquoi cette crise humanitaire à la frontière arrive juste au moment où la Chambre passe démocrate ?

  8. treblig dit :

    Et encore cette obsession de contourner les régles de la constitution et du congrès pour gouverner à coup de décret. L’équilibre des pouvoirs entre l’exécutif, le législatif et le judiciare est justement prévu par la loi pour empêcher un apprenti dictateur de gouverner à sa guise.

  9. gl000001 dit :

    Crise humanitaire : qu’il envoie de l’aide ($) au Honduras et dans les pays voisins. Qu’il installe des tentes pour accueillir les migrants. C’est ça qu’on fait en cas de crise humanitaire.

    1. ProMap dit :

      gl000001 – C’est la première fois que la MB et trump parle de crise humanitaire. Jusqu’ici, c’était un déferlement de Huns envahissant et massacrant tout ce qui s’appelle Américains. Alors la crise humanitaire, elle s’adresse aux migrants ou aux Américains envahis? Dans les crises humanitaires que nous connaissons, ce sont ds gens désespérés qui en font l’objet. De ce que j’en sais, la réponse à ces crises n’a jamais rien eu à voir avec la sécurité nationale. Il y a urgence, oui, mais pour fournir l’aide humanitaire.

      Crise humanitaire et urgence nationale (au sens d’agression subie), c’est un sorte d’oxymore, une contradiction : « Nous allons tous les aidés et après tous les câlisser dehors. »

  10. kyrahplatane dit :

    trump va peut-être annoncé sa démission!!!!!

    1. gl000001 dit :

      Demain sera un jour de deuil pour 30% de la population et un jour de fête pour le reste si ça arrive. Je finis ma bouteille de Lavagulin si ça se produit 😉

      1. Toile dit :

        Wow, un islay.

  11. Toile dit :

    Trump sauver la face? Quelle face, la face de clown, la face d’usurpateur, la face d’admirateur de Vald et MTS, la face de rat, la face de pussy grabber, la face de motherfucker, la face de menteur, la face du « terrible2 »?

    C’est ti à camp David, que ses loyaux sbires de stratège – 101 ont fait cette entourloupette de trouvaille?
    Pour ce qui est de sauver la face, il est mieux de sauver sa peau. Il vit vraiment sur du temps emprunté. Pis pas de faillite possible dans cette situation sauf sa déchéance. Là, le rat de McDonnell va être content d’appuyer une sornette que son maître appuie. Il me fait penser à Gollum, Seigneur des anneaux, « oh, mon maître adoré ». La crise politique c’est aussi beaucoup lui.

    1. Henriette Latour dit :

      Toile

      🤣👏👏

    2. ProMap dit :

      Toile – Gollum : très, très bonne trouvaille 👍👍👍🤣🤣🤣🤣. Il a même la face pour. Il aurait pu jouer ce rôle « sans effets spéciaux »!

  12. Mais comment ériger un mur pourrait aider une crise humanitaire?

    1. danielm dit :

      Le mur de la honte…

      1. eau-vive dit :

        Bien dit Daniel

      2. ProMap dit :

        Je seconde eau-vive

      3. Michèle dit :

        Je ‘triconde’, encore une fois!

    2. ProMap dit :

      marie4poches – Aucune évidemment, En fait, c’est l’inverse.

      Il n’utilise l’expression crise humanitaire que pour donner bonne conscience à sa vase. Hypocrisie de sépulcres blanchis.

  13. noirod dit :

    Les tits namis de l’industrie de la finance commencent a ressentir les effets du shotdown ? Souhaitons qu’ils ne perdent pas d’argent les pauvres !

    Le gros épais ne pourra jamais sauver la face. That ship has sailed a long time ago. Sa face de raciste sera a tout jamais indissociable d’un symbole honteux.

  14. Toile dit :

    Pour régler cette crise « humanitaire » sans précédent dans l’histoire, rien de mieux que de réquisitionner l’armée pour la nouvelle discipline du lancer de papiers essuie tout.

  15. quinlope dit :

    Il s’est vraiment peinturé dans le coin et cherche par tous les moyens à s’en sortir s’en trop se barbouiller ni défaire sa belle toison, mais à force de multiplier les conneries, il confirmera certainement qu’il était incapable de remplir la fonction de POTUS, comme l’avait prédit Barack Obama.

  16. Apocalypse dit :

    Les deux partis, démocrates et Donald Trump, se sont peinturés dans un coin et pas question qu’un lâche le morceau. Effectivement, cette stratégie d’invoquer une urgence nationale pour prendre la décision de construire le MUR ressemble à ce président. On invoque une urgence, on dit que l’armée va construire le MUR, on se retrouve devant les tribunaux, rien ne se passe, mais Donald Trump dit que la décision est prise et que si le MUR ne se construit pas, ce n’est pas de sa faute, mais de celle des tribunaux :-(.

    Encore une fois, quelle incroyable perte de temps sur un dossier qui ne va rien régler pendant que des problèmes bien plus urgents attendent qu’on s’en occupe. D’ailleurs, cette situation n’est pas le propre des Etats-Unis et de l’administration courante, mais aussi du Canada et du Québec. Nos politiciens sont incapables de régler les vrais problèmes, on propose des choses pour dire qu’on fait quelque chose et le temps passe et passe et passe … misère.

    On aimerait avoir des politicien(ne)s qui sont de vrais ‘problem-solver’, mais plus le temps passe et il semble y en avoir de moins en moins.

    1. eau-vive dit :

      Habituellement je suis d’accord avec vos propos mais aujourd’hui il y a une divergence d’opinion.
      Je trouve que la situation aux États-Unis ne se compare pas à ce qui se passe ici. C’est vrai que les politiciens ne prennent pas toujours les bonnes décisions et quelquefois, ils se traînent les pieds. Mais c’est les juger très sévèrement de dire qu’ils sont incapables de régler les vrais problèmes. C’est quelque chose de gérer un pays ou une province, il y a beaucoup d’obstacles ou d’opposition qui sont difficiles à gérer. Dans l’ensemble je trouve qu’ils sont quand même de bonne volonté même s’ils font des erreurs.

  17. J.C.Virgil dit :

    C’est une bonne analyse. Comme un rat pris au piège , il faut qu’il trouve un moyen de dénouer la crise en évitant de perdre la face auprès de ce qui lui reste d’électeurs, avant que cette crise ne se transforme en gilets jaunes devant le Capitole..

    Et c’est là que je me réveille 🙂

  18. Lily D. dit :

    On a parlé hier du mur des vanités et j’ai trouvé le terme tout à fait approprié. J’en viens même à me demander si le fait de foutre le bordel dans le fonctionnement de plusieurs organisations importantes, dont certaines liées à la sécurité, n’est pas un cadeau volontaire au chef d’un autre pays qui pourrait, par exemple, vouloir profiter de la confusion ambiante pour installer des mécanismes plus sophistiqués en vue de favoriser Trump lors des prochaines élections… sans compter le coup porté à l’économie… On dirait bien que ce président fait tout pour nuire à son pays devant une base aveugle. Je me rends compte à quel point il occupe les pensées, mobilisant les médias et notre précieux temps qui pourrait être utilisé à des actions constructives… Bref, l’incompétence et le refus de s’informer adéquatement de cet homme le rendent dangereux, alors qu’il est de plus en plus évident que sa présidence n’est pour lui qu’un gros trip d’ego.

  19. fallaitquejteuldise dit :

    Mur et crise humanitaire dans la même phrase, le lien aurait été refusé par Serge Laprade à l’emission du Travail à la chaîne…

  20. eau-vive dit :

    C’est tout simplement scandaleux !
    Une grande partie du pays est sans dessus dessous et la seule préoccupation de Trump est de sauver la face.
    Il est totalement inconscient ou indifférent face à toute la souffrance humaine qu’il cause.
    Son programme ? 1. briser quelque chose 2. accuser les autres de l’avoir fait 3. demander des milions pour réparer à sa manière
    4. se vanter d’avoir réussi ce qu’aucun autre président a fait. C’est délirant !

    Il a obtenu l’honneur de diriger ce grand pays mais dans son cas la responsabilité n’est pas venu avec. Il s’est approprié les honneurs et surtout les avantages financiers et il se fout complètement des conséquences de ses décisions.
    Pour le shutdown, à chaque jour qui passe il y a de plus en plus de gens qui en subissent les impacts, pas seulement les employés concernés. C’est tout un pan de l’économie américaine qui commence à avoir des difficultés.
    J’ai bien hâte de voir ce qu’il va dire ce soir mais on peut être sûrs d’une chose c’est qu’il ne prendra aucune responsabilité pour ce qui arrive présentement autant à la frontière que dans l’économie.

    1. Bartien dit :

      Je me demande s’il va répéter qu’il est fier de paralyser le gouvernement?

    2. Mistigrinet dit :

      Formidable ton intervention, Eau-vive, j’appuie totalement, vraiment les mots pour le dire. Merci et bonne journée à toi.

      1. eau-vive dit :

        Merci Mistigrinet et Bonne journée à toi aussi !

      2. Gilbert Duquette dit :

        Je joins ma voix à Mistigrinet

      3. Michèle dit :

        En effet, très bien dit eau-vive!
        J’apprécie beaucoup votre contribution à ce blogue. Vos mots sont toujours bien choisis (sans être vulgaires) et vous exprimez souvent le fond de ma pensée. Merci!

    3. Dekessey dit :

      Eau-vive – C’est en plein ça.
      Tout ce qui compte pour lui c’est son image. Rien d’autre.
      Ce qu’il va dire ce soir? C’est évident qu’il va déclarer qu’il y a une urgence national à la frontière sud car « tens of thousands of terrorists, criminals and drug dealers are pouring in every day. Maybe more. »

    4. AB road dit :

      Eau-vive

      Vous « frappez dans le mille » une fois de plus avec votre commentaire très pertinent.
      Il fait bon de vous lire.

  21. sorel49 dit :

    Probablement, Trump décrétera l’urgence nationale pour débuter la construction de son mur, en même temps il signera les projets de loi budgétaire pour terminer le shutdown. Toutefois, ce n’est qu’un début des contestations du Congrès sur le bien fondé du décret présidentiel et des recours judiciaires jusqu’à la Cour Suprême pour son annulation. L’annee 2019 sera marquée par une lutte politique constante entre le Président et le Congrès.

    1. eau-vive dit :

      Quand Trump ne sera plus président je crois qu’il va passer le reste de ses jours dans les Cours de justice.
      Ça ne lui laissera pas beaucoup de temps pour jouer au golf !

      1. Francois dit :

        Cour de justice et prison et hôpital psychiatrique plutôt.

  22. ghislain1957 dit :

    « … pour affirmer que la situation à la frontière sud a atteint les dimensions épiques d’une crise humanitaire et de sécurité nationale. »

    Une crise fabriquée de toute pièce par le Clown In Chief pour satisfaire sa base d’écervelés ainsi que des véritables dirigeants des USA, le commentateurs de Fuck Niouze et de Fuck And Friends.

  23. A.Talon dit :

    «Il ouvrirait ainsi la voie à une déclaration d’État d’urgence lui permettant de faire appel à l’armée pour construire son mur.»

    Un pas après l’autre, on avance de plus en plus dans l’autoritarisme, voire la tyrannie. Quel prétexte cette immonde créature utilisera-t-elle ensuite pour déclarer la loi martiale et suspendre la Constitution? Ce type est fou et dangereux. C’est lui le véritable problème de sécurité nationale de ce pauvre pays déboussolé.

  24. A.Talon dit :

    «Le président doit aussi composer avec la réalité du «shutdown». Celui-ci commence à être ressenti (…) par les industries financière, agricole et immobilière, entre autres.»

    Ce n’est pas seulement l’effet du «shutdown» que commencent à ressentir les acteurs de l’économie américaine, c’est l’effet de l’ensemble des folies et absurdités de cette présidence déjantée, incompétente et dangereuse. Une présidence sous la coupe d’un dangereux électron libre, complètement dévoyé et de plus en plus en perte de perte de contrôle. Le malaise ne pourra que s’amplifier dans l’avenir. Puis la grogne et les appels à la destitution.

    1. Bartien dit :

      « sous la coupe d’un dangereux électron libre »….ou d’un dangereux étron libre (libre pour le moment). Patofbarnak sors de ce corps

  25. March dit :

    Il veut un mur pour se protéger des violeurs, bandit, assaillants, gang de rue, etc mais invoque une crise humanitaire.

    Qu’il se décide, ce sont des criminels ou des migrants?. Elle est ou la crise humanitaire si ces une armées de bandit qui veut nous attaquer. Une crise humanitaire, c’est pour les gentils, les hommes, femmes et enfants qui veulent entrer pour les bonnes raisons pas pour les méchants criminel.

    C’est soit l’un ou l’autre, mais ça ne peut être les deux. Encore une fois, sont argumentation ne tient pas la route.

    1. A.Talon dit :

      «Il veut un mur pour se protéger des violeurs, bandit, assaillants, gang de rue…»

      Il veut protéger la société? Très simple, le truand orangé n’a qu’à s’enfermer lui-même, ainsi que sa clique, derrière de gros murs épais bien bétonnés avec des barreaux aux fenêtres et des gardiens armés pour les surveiller. Ça ferait un gang criminalisé de moins sur le marché…

  26. Alexander dit :

    Est-ce moi ou la crise humanitaire concerne bien plus les pauvres immigrants qui essayent de rentrer aux EU et qui sont bloqués aux frontières que les citoyens américains qui vivent proches des frontières?

    On ne parle pas de désastre naturel qui crée une crise, on parle d’immigration massive et difficilement contrôlée.

    Une crise humanitaire, ça demande des camps de réfugiés, de la nourriture, des lits, des remèdes et un grand support administratif pour démêler ceux qui ont le droit de rentrer au pays suivant les traités en place.

    Un mur, sans même parler du délai pour le construire, ne ferait que garder les réfugiés du côté mexicain. Trump ne ferait que refouler le problème vers le Mexique.

    Bien non, le mur ne règle absolument rien. Mais, oui, ça prend des budgets importants pour endiguer le flot de réfugiés et mieux contrôler leur entrée.

    Ce ne sont pas des gros méchants « terroristes » pour la plupart, ce sont des pauvres gens qui fuient la violence de l’Amérique centrale. Et les EU, en finalité, ne veulent pas jouer le rôle de terre d’accueil.

    Clairement que la solution tourne vers l’octroi de budgets pour gérer la crise et non mettre des barbelés et ne rien régler.

    Mais quand ton président gère à coups de tweets et d’affiches de Game of thrones en ado retardé, tu peux pas lui demander de gérer une crise migratoire.

    Juste dans l’incapacité de le faire.

    Un incapable quoi.

    1. ProMap dit :

      Alexander – « Un mur, sans même parler du délai pour le construire, ne ferait que garder les réfugiés du côté mexicain. Trump ne ferait que refouler le problème vers le Mexique. »

      En une phrase, vous résumez très bien l’idiotie de cette folie et en même, la logique tordue de trump. La crise humanitaire, on la refoule au Mexique et si elle n’est pas résolue, ce sera la faute des Mexicains, même si ces migrants viennent d’autres pays. « Moi, aux USA, je n’ai pas les ressources pour régler ce problème même si mon économie bat tous les records » (trump).. Misère!

  27. Sjonka dit :

    Et on avait refuser cette demande à M Obama. Même dans les médias « respectables », je vois qu’il y a deux poids, deux mesures. Je suis vraiment déçue que les médias vont permettre au moron d’aller débiter ses mensonges et propagandes habituelles. Je leur pardonnerait, par contre, si une bande défilante dans le bas de l’écran rétablissait les faits, au fur et à mesure, contre tous les mensonges qu’il dira.

    1. Bartien dit :

      @Sjonka

      Entièrement d’accord avec vous

    2. A.Talon dit :

      «Je leur pardonnerait, par contre, si une bande défilante dans le bas de l’écran rétablissait les faits, au fur et à mesure, contre tous les mensonges qu’il dira.»

      Impossible de faire ça en direct. Il faudrait peut-être diffuser avec un différé d’une heure pour que ça soit efficace. Pour rendre l’opération plus difficile, le Drumpf abuse souvent d’insinuations, de demi-vérités et d’exagérations grossières sur un fond de vérité. Pas facile alors de le contredire en seulement quelques mots. Sans compter qu’il est capable d’enfiler ses mensonges et slogans haineux à un rythme hallucinant…

  28. Pierre s. dit :

    —————————-

    le véritable choc, Trump va l’avoir quand la justice va se charger
    de Don Jr, Jared et Yvanka …. et ca ne saurait tarder.

    Cette présidence est sur du temps emprunté ….
    Et j’aimerait bien savoir qui travaille si fort en coulisse pour
    que ca continue. parce chaque jours qui s’ajoute contribue à
    détériorer le climat, l’économie et la crédibilité des USA.

    1. JP dit :

      Je commence a être inquiet. Mueller ne dépose pas son rapport. J’espère encore que c’est pour le rendre béton, mais c’est long… si jamais c’était un pétard mouillé, imaginez l’élan que ca donneraiit a l’ego de Trump

  29. lechatderuelle dit :

    Comment un pays qui affirme être une démocratie et un exemple pour la planète dans ce domaine, peut-il accepter ce genre de magouille, digne des plus minables dictateurs incultes???
    Comment des citoyens peuvent-ils accepter de faire rouler dans la farine d’une façon aussi grotesque ??

    Ce pays et ce peuple sont désespérants de bêtises….

    Trump laisse voir à tous que l’Humanité est entre de très mauvaises mains, un peu partout sur la planète…. ce qui nous fait comprendre pourquoi si peu de gestes intelligents et concrets sont posés sur Terre depuis 50 ans…. et pourquoi notre planète est si mal en point….

    Trump « invente » une crise à sa frontière pour y dépenser des dollars inutilement alors que de vrais problèmes climatiques explosent partout sans que personne ne bouge….

  30. Pierre s. dit :

    ——————

    Pour ce qui est du temps d’antenne et des médias en apparence
    complaisant …. moi je dirait qu’il faut aborder le sujet sur deux aspects.

    1- Trump est présentement le personnage médiatique le plus rentable
    de la planète. Il est controversé, imprévisible, voir même volontairement stupide
    et grossier …. et il retiens l’attention de ses partisans mais aussi de ses détracteurs.

    2- Lui donner du temps d’antenne permet également aux différents média de se donner
    du matériel médiatique pour au moins 3-4 jours mur à mur. Dans cette Amérique divisé
    les médias pro Trump vont servir d’outils de propagande et les autres vont se servir
    de toute les inepties, mensonges, incohérences et stupidités que Trump dira pour
    mettre en lumière la médiocrité de cette présidence.

    Et au final, tout ca pour de grosses cote d’écoute et un max de profit.
    Je me questionnait sur le fait que cette présidence était sur du temps emprunté
    et que malgré les immenses dommages qu’elle cause, elle est toujours en poste.
    Et bien voila une partie de la réponse … the show must go on … et c’est lucratif.

    1. Bartien dit :

      « pour au moins 3-4 jours mur à mur… »…bien pensé le mur à mur!!!

    2. JP dit :

      Bizarrement, je suis curieux de voir s’il lira son texte, stratégiquement préparé par ses comparses ou s’il s’enflammera et partira dans un de ses discours débridés… s’il pouvait faire une immense gaffe, live on tv…ça serait tellement rigolo… j’aimerais lire dans la tête de ses comparses !

      1. Pierre s. dit :

        ————–

        Avec tout le mondes qui se font virer de la MB par Trump c’est à se
        demander sérieusement si il en reste pour lui écrire des discourts dans
        le sens du monde … parce que, on le sait , si il improvise, ce sera une catastrophe.

      2. Bartien dit :

        @Pierre s.

        Même quand c’est un discours écrit, c’est plus fort que lui il ne peut s’empêcher de lâcher quelques répliques savamment improvisées. Pas mal certain qu’il y aura plusieurs perles dans cette annonce.

      3. Il semblerait que ce soit Miller qui écrira son discours de ce soir.

  31. Gilbert Duquette dit :

    Voici la réalité des frontières

    En janvier 2018, un rapport conjoint des ministères de la Sécurité intérieure et de la Justice indiquait que la Sécurité intérieure avait 2 554  » rencontres  » dans le monde entier avec des personnes figurant sur une liste de surveillance qui tentaient de se rendre aux États-Unis, dont 2 170 par voie aérienne, 335 par voie terrestre et le reste par mer. Rien ne les lie spécifiquement au Mexique.

    Les rapports du département d’État sur le terrorisme ont exprimé davantage d’inquiétude au sujet du Canada, qui, contrairement au Mexique, a abrité  » des extrémistes violents inspirés par des groupes terroristes tels que l’ISIS et Al-Qaïda et leurs affiliés et adhérents « , comme on le disait en 2017. En ce qui concerne les passages frontaliers terrestres, le Canada a plus souvent été à l’origine de l’entrée aux États-Unis de personnes soupçonnées de terrorisme, mais pas en grand nombre. La grande majorité des personnes qui suscitent des inquiétudes essaient d’entrer par voie aérienne.

    L’Institut de l’OACI a déclaré que de 1975 à 2017, sept personnes entrées illégalement aux États-Unis en provenance de pays  » d’intérêt spécial  » – des États liés au moins vaguement au terrorisme – ont été condamnées pour avoir planifié des attaques sur le sol américain. Aucun n’est venu du Mexique. Ils venaient du Canada ou ont sauté d’un navire dans les ports américains, et tout cela avant que les pays ayant un intérêt spécial ne soient classés comme tels. Les parcelles ont été déjouées et personne n’a été blessé.

    Les seuls terroristes connus qui ont traversé illégalement du Mexique au cours de ces décennies étaient trois Albanais de Macédoine qui sont venus de Macédoine alors qu’ils étaient enfants avec leurs parents en 1984.

    1. onbo dit :

      À vous lire, on se doit de conclure qu’il fut chercher ailleurs la ou les raisons de cet entêtement carabiné.

      Donald Trump a personnellement embauché et couvert des illégaux latinos à Mare a largo. Donc, mur ou pas mur, Donald Trump va continuer à embaucher mur à mur des illégaux à Mare a Largo, mûres ou pas mûres…! Ça on ne le sait que trop.

      Si je lis entre les lignes brumeuses, Trump voudrait rationaliser, ratisser et filtrer les immigrants avec des critères de sélection, des exigences, des contraintes, des conditions et, disons le mot, la signature « d’un papier comme de quoi » le nouvel arrivant (comme dans Séraphin Poudrier) se constitue en quelque sorte un serf. Ses chaines n’étant plus des chaines physiques comme au temps des Noirs, mais des chaines juridiques équivalent à des conditions de détention invisibles mais non moins réelles. Netflix aurait vu juste avec sa série: « Orange is the new Black » !

      Par ailleurs, Donald Trump ne cesse de parler des drogues, en référence à la frontière mexicaine. Or, tous ont pu lire sur ce blogue que la drogue n’entre pas spécialement par la voie terrestre à la frontière mexicaine. Elle entrerait surtout par voie aérienne et maritime. Comment alors expliquer le si vif intérêt de Trump pour le contrôle de la drogue à la frontière mexicaine? Hummmm…! 😉

  32. Apocalypse dit :

    @eau-vive – 9h25

    Nous ne sommes pas obligés d’être toujours d’accord, ça rend les choses plus intéressantes. Nos politiciens au Canada et au Québec ne sont pas capables de régler les problèmes dont on parle depuis de nombreuses années, à moins qu’il existe une solution magique qui consiste à venir piger dans notre porte-monnaie pour solutionner quelque chose.

    Prendre son automobile pour aller faire l’épicerie, tout le monde est capable de faire, mais régler les problèmes du système de santé, en éducation, les changements climatiques, les accommodements raisonnables, dont on parle depuis plus de dix(10) ans, on attend toujours des vrais solutions dont on va voir les effets avant la disparition de notre soleil. Les politiciens ne calculent que pour une chose, prendre des décisions qui vont les garder au pouvoir ou leur permettre de le prendre.

    Le gouvernement Trudeau avait promis bien des choses, mais au final, nous nous sommes endettés jusqu’au cou et nous avons toujours les mêmes problèmes qu’on avait. Quant au gouvernement Legault, je ne m’attends à rien et j’ai voté pour eux parce que j’en avait assez de l’arrogance des libéraux qui ont fait quoi depuis dix(10) ans, encore là, pas grand chose…

    Depuis que Donald Trump est arrivé au pouvoir, il a réglé quoi? Rien! Il n’a fait que créer des problèmes pour les prochaines administrations et générations d’américain(ne)s.

    1. eau-vive dit :

      Apocalypse

      « Nous ne sommes pas obligés d’être toujours d’accord, ça rend les choses plus intéressantes. »
      Bien d’accord avec vous sur cet énoncé.
      Pour ce qui est des politiciens, c’est vrai que c’est très long avant que les choses bougent. Probablement que je suis plus patiente que vous. L’expérience nous apprend que notre histoire collective se déroule très très lentement.
      Bonne journée à une personne très sympathique !

  33. eau-vive dit :

    À bien y penser, si les médias avaient refusé de couvrir l’intervention de Trump ce soir, ils auraient été accusés d’entrave à l’exercice de la démocratie et cela aurait apporté de l’eau au moulin des détracteurs des « fake news ».
    Vaut mieux être sur place pour le surveiller et dénoncer ses inepties et ses mensonges.

  34. Toile dit :

    @Richard Hétu
    C’est loin de vos belles écritures mais il faudrait des S à
    « …industries financière, agricole et immobilière… » sans rancune pcq on en fait tous des de mêmes.

    1. eau-vive dit :

      Toile

      Il n’y a pas de S à même.

    2. karma278 dit :

      @Toile
      Il faut des ‘s’ . Z’êtes certain?

      Il y a une seule ‘industrie’ financière, une seule ‘industrie agricole et une seule industrie immobilière, non? En ce sens, parlant de 3 industries individuelles, industrie ne prend-il pas un ‘s’, mais lui seul.

      De mon côté, je suis loin d’être certain.
      Good question, comme dirait l’OLF! 🤣

  35. FlorentNaldeau dit :

    Une déclaration d’état d’urgence serait aussi à l’avantage des Démocrates. Elle mettrait fin, au moins temporairement, à la fermeture du gouvernement, sous réserve peut-être de quelques mesures législatives budgétaires de routine au Congrès, sans qu’aucune des deux parties n’ait eu à céder un centimètre de terrain. DT aurait la matière nécessaire pour présenter son entêtement comme l’exercice légitime de son autorité présidentielle, tandis que les Démocrates pourraient clamer avoir résisté aux tactiques intimidatrices, dictatoriales, abusives, etc. (ils auront le choix d’une vaste terminologie pour bien paraître aux yeux de leur base) de DT et laisser aux juges de diverses instances le soin de nettoyer le dégât causé par ce conflit entre élus.

    Car il va sans dire qu’une telle déclaration d’urgence serait contestée devant les tribunaux, tout en pouvant s’appliquer en attendant qu’une décision finale soit rendue dans quelques mois ou même quelques années.

    Tout le monde, DT compris, sauverait ainsi la face, et les citoyens des ÉU retrouveraient leurs services gouvernementaux.

    1. gl000001 dit :

      trump perdrait éventuellement la face en se faisant encore rabrouer par les tribunaux. C’est une bonne solution car de toute façon, il ne voit pas si loin.

  36. Pierre s. dit :

    ————————-

    eau-vive

    il était également dangereux de laisser uniquement les média pro trump
    diffuser ce soir les délires du président.

    Mais un fait demeure, même si il est complètement largué et dépassé par
    le poste qu’il occupe, Trump est tout de même le personnage le plus rentable
    présentement coté médiatique.

  37. kelvinator dit :

    Lorsque le plus gros obstacle pour la bonne conduite (habituelle) du gouvernement est l’ego du président…
    Ça va mal. D’autant que nous savons tous que Trump est meilleur que tout le monde dans à peu près tout!!! Son ego est tellement grand!! D’autant que les gens le savent, et l’utilise pour le manipuler, dixit FOX polemist.
    https://www.axios.com/everything-trump-says-he-knows-more-about-than-anybody-b278b592-cff0-47dc-a75f-5767f42bcf1e.html

  38. Gilbert Duquette dit :

    J’espère que les médias se prépareront pour diffuser dès la fin du discours de Trump des émissions corrigeant les exagérations, mensonges et autres déformations des faits et de la réalité.

    Pas avec des analyses approfondis, simplement avec des tableaux binaires comme par exemple :

    Trump a dit : 4 000 terroristes à la frontière Mexicaine
    Les faits : 6

    Trump a dit : Les démocrates sont responsable du shutdown
    Les faits : Passer le bout de la vidéo où Trump dit qu’il serait fier de fermer le gouvernement.

    Rien de compliqué juste opposer les faits aux mensonges de Trump

  39. lechatderuelle dit :

    de simplement séparer les médias en Pro et anti laisse un drôle de gout dans cette supposée démocratie….

    Quand le Président ou le PM prend la parole pour parler à son Peuple, il ne devrait même pas avoir de débat sur les diffuseurs…. TOUS les diffuseurs doivent se plier à cette exigence afin d’avoir le plus grand impact possible parmi le plus de citoyens possible….

    Se questionner sur cet aspect en dit long sur la santé démocratique de ce pays… et on le constate, tout est vu d’un angle financier ou économique….

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ lechatderuelle

      Alors pourquoi ces mêmes médias ont-ils refusé de diffuser l’allocution de M. Obama en 2015 ou 2014???

    2. onbo dit :

      Votre « doivent se plier » est un argument d’autorité; ce qui se fait de mieux en régime théocratique. bravo!

  40. el_kabong dit :

    Dans un sens, cette idée n’est pas plus mal : si le clown orange gaspille une petite partie (une infime partie, disons) du budget de la défense pour satisfaire son égo hyper-dimensionné, ça laisse moins d’argent pour fabriquer quelques joujoux destructeurs en moins et ça n’ajoute pas un sou supplémentaire globalement pour ce mur ridicule…

  41. titejasette dit :

    @Gilbert Duquette

    « J’espère que les médias se prépareront pour diffuser dès la fin du discours de Trump des émissions corrigeant les exagérations, mensonges et autres déformations des faits et de la réalité. »

    Les Démocrates demandent le même temps d’antenne que celui donné à la Trompette-in-Chief

    https://www.cnn.com/2019/01/07/media/networks-trump-border-security-speech/index.html

    1. Bartien dit :

      @titejasette

      Et j’espère qu’ils l’auront (sûrement pas de fox news mais bon!!!)

    2. Gilbert Duquette dit :

      @ titejasette

      Merci beaucoup pour l’information.

      C’est là que l’on va voir si les médias sont biaisés ou non. Je aias bien que FoxNews ne donnera pas du temps d’antenne aux démocrates mais j’espère que CBS, NBC, CNN, MNSBC et autres le feront.

  42. el_kabong dit :

    En exigeant le même temps d’antenne, les démocrates font parfaitement le jeu du clown orange: encore une fois, celui-ci réussit à les amener sur son terrain vaseux, là où il a l’avantage…
    Tout le monde sait que cette adresse est totalement ridicule et inutile. Je ne crois pas que personne va changer d’idée à propos de ce mur en écoutant les faussetés et autres inepties du gros clown. Et ce dernier n’en a rien à cirer que des adversaires politiques viennent le contredire; c’est exactement ce qui est attendu…
    Les démocrates devraient se tenir loin de cet exercice ridicule et laisser les médias faire le travail de fact-checking…

    1. Bartien dit :

      @el_kabong

      Votre opinion est valable mais je ne suis pas en accord pour autant. Depuis 2 ans que les médias ne le font pas le fact-checking, je ne vois pas pourquoi ça changerait maintenant.

  43. gl000001 dit :

    Et même s’il décrétait l’état d’urgence et qu’il disait que la construction du mur commence demain … on le sait avec lui qu’il ne réussit pas à mener à terme ou même démarrer ses idées.
    On a plein d’exemple :
    – Le porte-avion qui s’en allait en Corée du nord ne s’est jamais rendu.
    – L’aéroport bombardé en Syrie avait été averti d’avance
    – Rocket Kim continue de développer son arsenal nucléaire
    – Fermer les frontières aux pays trop amis des terroristes.
    – Se retirer au plus vite de Syrie
    – MBS est encore un ami
    – La NRA na pas été mis au pas comme il l’avait proclamé.
    – La guerre commerciale n’est pas gagnée
    – Les mexicains vont payer le mur
    – L’ALENA a juste changé de nom ou presque.
    – « Une fois élu, je vais avoir un comportement présidentiel » 😉

  44. jeanfrancoiscouture dit :

    Supposons, je dis bien «supposons» que Donald Trump ait ne serait-ce qu’un peu raison de redouter le développement d’une situation incontrôlable qui dériverait des hypothèses suivantes:

    Les «cartels» au Mexique et en Amérique centrale; le Venezuela en déroute avec Maduro; l’extrême-droite au pouvoir au Brésil avec risques de contagion à l’ensemble des Amériques Centrale et du Sud. Tout cela dégénérant en vagues d’aspirants réfugiés qui n’auraient aucun autre pays que les USA comme destination finale. En comparaison, les quelques milliers de «marcheurs» qui sont venus frapper à la porte ces derniers mois auraient l’air de pèlerins de Compostelle.

    Cela fait bien trop longtemps qu’il se comporte en gamin égoïste et mal élevé et son accession aux plus hautes fonctions n’a fait qu’ajouter un verre grossissant qui amplifie le phénomène. Son déficit de crédibilité est tel qu’à part sa base pure et dure, à peu près personne ne le croit. Dans certains cercles, on en est rendus au point de vilipender voire d’exclure quiconque oserait lui accorder ne serait-ce qu’un tout petit bénéfice du doute.

    Imaginez maintenant un Barack Obama en train de gérer semblable situation. Souvenez-vous que c’est en direct de la «Situation Room» qu’il a assisté à l’exécution d’Oussama Ben Laden et il a été applaudi pour avoir vengé la Nation. Son image équilibrée, son discours attentif, sa crédibilité faisaient en sorte que même ses décisions difficiles n’entraînaient pas de suites sauf chez une certaine frange de Républicains qui, comme Donald Trump le faisait à l’époque, mettaient en doute tout ce que Barack Obama pouvait représenter. Leur comportement était «borderline» raciste..

    Le problème avec Donald Trump, pour emprunter une expression de Pierre Vadeboncoeur, «c’est d’être ce qu’il est dans le cadre de ce qu’il prétend être.» Quoi qui’il dise, il ne passe pas la rampe. On verra ce que cela donnera ce soir.

  45. darrylfzanuck dit :

    Trump et ses sbires ont été dimanche toute la journée a Camp David pour trouver une solution pour que les Dems portent le blame et démontrer que Trump est déterminé a démontrer que le mur est primordial,certains personnages selon la rumeur n’y etaient pas dont Pence qui devait aller a la messe et avait sans doute des obligations pastorales…

  46. Pocpoc dit :

    Trump va être diffusé, quel WINNER ce gars là, Obama avait été refusé mais pas Trump, four more years

  47. Apocalypse dit :

    @eau-vive – 9h49

    Les accommodements raisonnables, ça fait dix(10) ans qu’on en parle, c’est le cas de le dire: ‘très, très lentement’ :-).

    Il y a pourtant un consensus dans la population depuis longtemps.

  48. Syl20_65 dit :

     »Il y a pourtant un consensus dans la population depuis longtemps. » Apocalypse

    Quel est ce consensus? Et de quelle population vous parlez?

  49. Syl20_65 dit :

     »Depuis 2 ans que les médias ne le font pas le fact-checking, je ne vois pas pourquoi ça changerait maintenant. » Bartien

    Votre opinion est valable mais je ne suis pas en accord pour autant. Il y a plusieurs médias qui font le fact checking. Il n’y a que les médias dits conservateurs qui ne font que répéter les mensonges de la racaille cult45.
    De toute façon, tout ce que dit la racaille, sa  »swamp » et sa vase n’est que mensonge et bullshit. Le fact checking est vite réalisé. Ils ouvrent la bouche et hop, c’est un mensonge ou de la bullshit idéologique.
    Il n’y a que ceux qui ne veulent pas connaitre la vérité qui ne la trouve pas.

    1. Bartien dit :

      Peut-être que je ne suis pas suffisamment les médias américains, mais « les plusieurs médias qui font le fact checking » dont vous parlez, moi je les trouve timides et pas à peu près. C’est bien de faire du fact checking tout en humour et en ridiculisant trump comme dans les émissions de fin de soirée, mais à mon avis ça reste très faible comme fact checking, mais bon c’est ma vision et mon opinion, et la vôtre est valable également!!

      1. el_kabong dit :

        @bartien

        Vous trouverez là du fact-checking un peu plus sérieux:
        https://www.washingtonpost.com/news/fact-checker/?utm_term=.ccced07c55ae

        Je suis en partie en accord avec vous dans le sens que, très souvent, le fact-checking intervient beaucoup trop tard : 2-3 jours après la déclaration, c’est totalement inutile. Le fact-checking devrait intervenir au moment même de citer la déclaration…

        Je trouve par contre les médias (particulièrement électroniques) encore beaucoup trop complaisants, pour ne pas dire complice (comme ce soir) en embarquant dans la propagande du clown orange

  50. Gilles Morissette dit :

    Sauver la face. C’est bien tout ce qui lui reste à faire pour se sortir d’un crise qu’il a lui-même fabriqué de toutes pièces.

    Le Motherfucker-En-Chef croyait que les Démocrates plieraient devant ses puériles tactiques d’intimidation. Ce n’a pas été le cas.

    Il s’est peinturé dans le coin et il essaie désespérément de trouver une porte de sortie qui lui évitera de se faire démolir par les néo-conservateurs et ses amis de Fox News.

    S’il donne suite à cette idée. les Américains devront se préparer à une longue bataille juridique qui engloutira des millions de dollars et mobilisera les Tribunaux pendant des années.

  51. Benton Fraser dit :

    Trump devra comprends que ses crises caractérielles ne sont pas des crises humainitaires… mais s’il persiste dans ses crises, cela risque de devenir humanitaire!!!

  52. lechatderuelle dit :

    gilbert Duquette 10:42…. voilà la question!!…. ce refus d’informer le plus vaste auditoire possible à l’époque d’Obama n’est qu’une autre preuve que la démocratie est un leurre aux USA…..

    Onbo semble voir le « doivent se plier » à un régime fasciste….

    pourtant c’était une simple « image/ » de la nécessité de ne pas sombrer dans la partisannerie de bas étage…. désolé de n’avoir pas été plus « éclairant »…

    les médias ont ce rôle de porter les discours sans les juger….. il me semble…..

  53. Victoire dit :

    La prestation qu offre Trump s accapare les cotes d ecoute partout dans le monde depuis des mois

    Qu est ce que notre oeil ne volt pas
    Pendant que nous sommes aspires par ce materiel de diversion
    Ce qui se passe derriere tout ca est probablement digne d un bien meilleur film

  54. Victoire dit :

    S accaparant. Desolee

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :