Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Put.jpg

En mai 2017, Ben Wittes et deux des collaborateurs de son blogue – Lawfare – ont détaillé sept scénarios pouvant expliquer l’affaire russe, allant du scénario le plus bénin au pire. Ils décrivaient le scénario #5 ainsi : «Le renseignement russe a activement pénétré la campagne de Trump – et Trump le savait ou aurait dû le savoir.» Ils résumaient le scénario #6 en employant un seul mot russe, qui fait référence à la collecte d’informations compromettantes sur des individus : «Kompromat». Et ils définissaient le scénario #7 d’une façon toute aussi lapidaire : «Le président des États-Unis est un agent russe.»

Garrett Graff, journaliste du magazine Wired et fin analyste de l’affaire russe, soutient dans cet article que nous sommes entrés de plein pied dans le scénario #5 et que nous nous approchons dangereusement du scénario #6 à la lumière des dernières révélations contenues dans les documents judiciaires présentés par le procureur spécial chargé de l’enquête russe et le procureur fédéral de New York.

En fait, il semble de plus en plus évident que l’organisation Trump s’est servie de la campagne présidentielle de 2016 pour faire progresser un projet immobilier à Moscou qui représentait un des plus grands rêves du candidat républicain et qui lui aurait rapporté des centaines de millions de dollars «en droits de licence et autres revenus», selon Robert Mueller. Il semble tout aussi évident que la question de la levée des sanctions américaines contre la Russie n’était pas seulement un voeu de Vladimir Poutine mais une condition à la réalisation de ce projet. En retour, la Russie a laissé entendre dès l’automne 2015 que son aide à Donald Trump ne serait pas seulement financière mais également politique.

On peut lire dans le document judiciaire présenté hier par Robert Mueller à la cour fédérale de New York ce passage :

«Le prévenu [Michael Cohen] a aussi fourni des informations concernant des tentatives effectuées par d’autres ressortissants russes pour contacter la campagne [de Donald Trump]. Par exemple, aux alentours de novembre 2015, Cohen a reçu les coordonnées et parlé à un ressortissant russe qui prétendait être une ‟personne de confiance” au sein de la Fédération russe qui pourrait offrir à la campagne une ‟synergie politique” et une ‟synergie de niveau gouvernemental”. Le prévenu s’est rappelé que cette personne a proposé à plusieurs reprises une rencontre entre Individu 1 [alias Donald Trump] et le président de Russie. La personne a dit qu’une telle rencontre pourrait avoir un effet ‟phénoménal non seulement sur le plan politique mais également sur le plan des affaires”, évoquant le Projet Moscou, car il n’y a pas de meilleure garantie pour la réalisation d’un projet que l’assentiment du [président de Russie].»

Dans une note de bas de page, Mueller explique que Cohen n’a pas donné suite à ce contact parce qu’il en avait déjà un autre qui disait être en mesure de tirer des ficelles à Moscou. L’ancien avocat de Donald Trump a ainsi continué à travailler sur ce projet au moins jusqu’en juin 2016 et fait part de ses progrès aux membres de l’organisation Trump, y compris le futur président, son fils aîné et sa fille, selon son plaidoyer de culpabilité le plus récent.

Ces révélations placent dans un autre contexte la fameuse rencontre du 9 juin 2016 à la Trump Tower qui a fait suite à ce courriel envoyé le 3 juin 2016 par un intermédiaire, Rob Goldstone, à Donald Trump fils :

«Emin [fils de l’oligarque Aras Agalarov] vient de m’appeler et m’a demandé de vous contacter concernant quelque chose de très intéressant. Le procureur général de Russie a rencontré son père Aras ce matin et offert de fournir à la campagne de Trump certains documents et éléments d’information officiels qui incrimineraient Hillary et ses affaires avec la Russie et qui seraient très utiles à votre père.

«Il s’agit évidemment d’informations très sensibles et de haut niveau faisant partie du soutien de la Russie et de son gouvernement à M. Trump. […] Quelle est selon vous la meilleure façon de partager cette information et voulez-vous en parler directement à Emin? Je peux aussi transmettre le tout à votre père via Rhona, mais c’est ultra sensible donc je voulais vous l’envoyez d’abord à vous.»

Rhona est le prénom de la secrétaire de Donald Trump au sein de son organisation. Le président jure qu’il n’était pas au courant de la rencontre du 9 juin 2016. Mais Robert Mueller possède des informations concernant les liens entre son organisation et la Russie qu’il n’a pas encore révélées. Il y a seulement fait allusion dans le document judiciaire qu’il a présenté hier. «Cohen a fourni au bureau du procureur spécial des informations utiles concernant certaines questions discrètes liées à la Russie qui sont cruciales à son enquête et qu’il (Cohen) a obtenues grâce à ses contacts réguliers avec les dirigeants de l’organisation Trump durant la campagne.»

«Aucune collusion!» Le refrain de Donald Trump est sans doute à ranger parmi ses déclarations mensongères selon lesquelles aucun membre de son équipe de campagne n’avait eu de contacts avec des Russes avant ou après les élections du 8 novembre 2016. Il a ainsi cherché à camoufler les contacts de George Papadopoulos, Paul Manafort, Rick Gates, Donald Trump fils, Jared Kushner, Jeff Sessions et Michael Flynn, entre autres, avec des Russes ou des agents représentant leur gouvernement.

Toutes ses personnes, sans exception, ont menti sur ces contacts. Flynn a notamment cherché à cacher le fait qu’il avait abordé la fameuse question des sanctions américaines contre la Russie avec l’ambassadeur de ce pays à Washington. Et quand le directeur du FBI James Comey a refusé d’abandonner son enquête à ce sujet, Donald Trump l’a congédié.

Tout compte fait, nous nous retrouvons peut-être depuis longtemps de plein pied dans le scénario #6. Car la Russie doit posséder ses propres informations compromettantes concernant les affaires de Donald Trump. La photo qui coiffe ce billet rappelle que Donald Trump a préféré croire aux démentis de Vladimir Poutine concernant l’ingérence russe dans l’élection présidentielle de 2016 plutôt qu’aux conclusions des renseignements américains. Troublant.

Cela étant, je réalise très bien que j’ai à peine effleuré la question de la collusion entre l’équipe de campagne de Donald Trump et la Russie. Je n’ai parlé ni de Manafort ni de Papadopoulos ni de Kushner. Et je n’ai pas davantage détaillé les crimes auxquels Donald Trump a peut-être participé, de l’entrave à la justice à la subornation de témoins en passant par la violation des lois sur le financement des campagnes électorales.

Si vous voulez en savoir un peu plus long sur ces sujets, je vous invite à lire ce texte publié par le New York Times et intitulé «Est-ce le début de la fin pour Trump?»

(Photo AFP/Getty Images)

98 réflexions sur “Une collusion de plus en plus évidente

  1. Alexander dit :

    Trump as a Traitor.

    Quel joli slogan ce serait.

    Les américains sont sans pitié pour les traîtres à la patrie. Tous partis confondus.

    Le retour du balancier?

    1. RedMamba dit :

      J’y ferais goûter à sa propre médecine, lui qui aime tellement donner des surnoms dégradants à ses adversaires.

      Traitor Trump!

    2. papitibi dit :

      J’aime ça me balancigner, moé.

      Tiré des oeuvres complètes de Tweety POTUS Bird…
      (I taught I saw a Russian Pussy Cat. I grabbed it! I grabbed it!

      1. Henriette Latour dit :

        papitibi

        Sur la photo, Poutine a l’air du chat qui a mangé la souris.

      2. A.Talon dit :

        @ Henriette Latour 12h39

        Moi, il me fait plutôt penser à un ventriloque manipulant sa marionnette. Imaginez-le avec la main dans le dos du gros «Cabbage Patch Kids» orangé…

      3. igreck dit :

        @henrietteLatour
        C’est plutôt le gros matou devant qui se frotte sur lui chaque fois que l’occasion se présente pour avoir son attention. Mianiouf !

  2. Salvador E Rodriguez dit :

    Ce Trump a plus de vie que le plus malin des matous.
    Combien d’autres seraient déjà mort plusieurs fois avec de telle histoires? Encora là je doute de la mort éminente de ce président… la fin de l’histoire nous réserve sûrement encore combien de rebondissements?
    Je crois que notre seule consolation sont les livres d’histoires en espérant qu’il restera des gens libres et honnête pour les ecrires. Les histoires de Trump sont tellement grosse que la masse en a perdu l’intérêt. Puis les politiciens eux ils ne savent pas sur quel pied danser, ceux-ci paralyser par la peur de parler trop fort ou simplement de penser tout haut.

    C’est une époque vraiment bizarre. Difficile à imaginer difficile à suivre.
    Espérons que tout cela sera matière à réfléchir et à faire de nous des être digne d’etre de la lignée que l’on appelle l’humanité.

    Bon moi je retourne écouter un peu de musique en ce samedi froid mais ensoleillé… je laisse Trump dans ses nuages, sa tempête interne et la noirceur de sa personne. Je laisse Trump à ses fans et disciple à leur plaisir étrange.

  3. Sjonka dit :

    @alexander. Trump IS a traitor. Est ce qq ici en doute encore !

    1. Bartien dit :

      @Sjonka

      Oui je suis convaincu qu’au moins une personne ici en doute encore…je vous laisse deviner

  4. Toile dit :

    J’adore l’élaboration des 7 scénarios de Garrett Graff, journaliste du magazine Wired . Bravo à vous de nous l’avoir relayé.

    La partie d’échec est bien en cours. Que l’organisation Trump se soit servie de la campagne présidentielle de 2016 pour faire progresser un projet immobilier à Moscou qui représentait un des plus grands rêves du candidat républicain et qui lui aurait rapporté des centaines de millions de dollars «en droits de licence et autres revenus», selon Robert Mueller, le doute extrême était atteint depuis belle lurette. Ce que je lis, et comprends, est que Mueller est en mesure de faire la preuve que cette famille corrompue est une mafia avec une omerta « no collusion ». Ça fait ma journée. Peu importe le sbire à la Justice, l’info est disponible. On pourra pas remettre la pâte à dents dans le tube. L’enquête Mueller, c’est pas une chasse à la sorcière mais une chasse à la vérité. Cette équipe est d’un professionnalisme sans borne. C’est elle qui la pole de l’information.

  5. chrstianb dit :

    Bref, pour être lapidaire, Trump a vendu les États-Unis à Poutine pour sa tour à Moscou… Crisse de moron!

    1. Toile dit :

      Bien résumé et Poutine le tient par les couilles qu’il n’a pas.

    2. A.Talon dit :

      @ chrstianb 10h48
      Disons plus précisément qu le gros traître orangé a vendu la sécurité de sa patrie pour un plat de lentilles.

  6. Henriette Latour dit :

    Est-ce que les Républicains attendent de devenir une succursale de la Russie avant d’intervenir contre Trump? Il sera alors trop tard.

    1. Henriette Latour dit :

      Qu’est ce que….

    2. Fran labrecque dit :

      Votre commentaire Henriette Latour reflète à peu près ce qui en est , les zétats seront une succursale de la Russie…..avec cet imbécile et andouille de calotte orangée.

  7. Daniel A. dit :

    Et ça, c’est basé sur le témoignage de Cohen seulement. Attendez de voir ce qui sortira à la suite des témoignages de Manafort et surtout Michael Flynn. Oh boy! Rudy a du pain sur la planche…sinon toute une boulangerie 🙂

    1. A.Talon dit :

      N’oublions surtout pas Allen Weisselberg, le comptable de longue date de la famille Drumpf, qui a récemment obtenu l’immunité judiciaire dans le cadre d’une coopération avec le procureur Mueller. Lui, il doit sûrement en savoir pas mal sur le détail des malversations de l’escroc orangé.

      «Allen Weisselberg, the Man Who Knows Donald Trump’s Financial Secrets, Has Agreed to Become a Coöperating Witness»
      «https://www.newyorker.com/news/swamp-chronicles/allen-weisselberg-the-man-who-knows-donald-trumps-financial-secrets-has-agreed-to-become-a-cooperating-witness»

      1. Isadulac dit :

        J’ai hâte!

  8. Victoire dit :

    Comment un president elu grace a des manoeuvres criminelles pourrait demeure en poste ?
    Sans compter qu il s expose ainsi que son propre pays au chantage de la Russie et des autres pays avec lesquels il a fait des ‘ deals’

    Un vrai narcissique
    Pas de moral pas de sens de l honneur
    Meme pas de respect pour les valeurs de son pays

    Et c est ‘ ca’ qui empeche les USA d elire leur 1 ere femme presidente par
    Quelques votes
    Car moins manipulable par Poutin que le Gros Tare ‘ Dumb as a Rock ‘?

  9. treblig dit :

    « Russians make up a pretty disproportionate cross-section of a lot of our assets . . . We see a lot of money pouring in from Russia.” -Donald Trump jr dans une entrevue en 2008. Propos qu’il a, par la suite, nié avoir tenu.

    Plusieurs observateurs estiment que la Trump Organisation à été , en réalité, une énorme machine à blanchir de l’argents sales des oligarques russes.

    1. Victoire dit :

      Vraiment de la grosse mafia
      ( ou pire ?)
      Je ne sais pas comment qualifier l ampleur de ce blanchiment d argent entre deux pays
      C est frequent ?

    2. darrylfzanuck dit :

      Le RICO ACT au pc…

  10. patofbarnak dit :

    La photo dit tout par elle-même.

    Personnellement, je penche pour le scénario #7, pas le #6 ! Ce qui a été révélé n’est que la pointe de l’iceberg, et la réalité est toujours plus exubérante que l’imagination humaine.

    Dans quelques années, il se fera des films sur cette histoire, et ils passeront pour de la science-fiction de mauvais goût.

  11. Apocalypse dit :

    Wow … M. Hétu, vous êtes en feu: ‘Super Billet’.

    ‘En fait, il semble de plus en plus évident que l’organisation Trump s’est servie de la campagne présidentielle de 2016 pour faire progresser un projet immobilier à Moscou…’

    J’écoutais une longue vidéo de Rachel Maddow cette semaine et elle parlait justement de cela et disons que c’était convaincant.

    J’écoutais d’autres vidéos de MSNBC tôt ce matin et tous les commentateurs (trices) étaient unanimes: Donald Trump est dans le trouble à la puissance 10! Il risque de trouver le temps très long en 2019.

    Avec tout ce qu’on apprend, et qui est donc publique, Donald Trump ne pourra refermer le couvercle de la marmite de l’enquête de Robert Mueller. Quand bien même, ce dernier serait congédié, ce qui serait très surprenant rendu au point où on en est, Donald Trump va vivre le calvaire au cours des prochains mois et il faudra voir si ces enfants seront touchés.

    On pourrait dès maintenant porter des accusations criminelles contre lui et d’autres vont sans doute s’ajouter au fil des prochaines semaines, mois.

  12. Daniel Lejeune dit :

    Meilleur que l’affaire Nixon! Il y a des Républicains qui doivent pleurer dans leurs céréales! Une question: est-ce que Trump est à l’abri de l’emprisonnement si jamais il est destitué? Et jusqu’ou va l’immunité de sa présidence? Merci M. Hétu! Vous lire est un véritable plaisir quotidien!

    1. bloganon dit :

      À mon avis, Tiny est coupable de bien pires forfaits que Nixon. Ce dernier aurait vraisemblablement été réélu facilement en 1972, mais obsédé par ses défaites passées, il n’a pas pu s’empêcher de prendre des moyens extrêmes pour s’assurer de gagner. Mais il n’a rien fait de semblable à de la haute trahison. Tiny, par contre, semble avoir recherché son profit personnel avant tout. Ses mensonges ont été mille fois plus nombreux que ceux de Nixon et il a eu recours à plusieurs membres de sa famille et à de nombreux personnages véreux, et ce, sur une longue période.

  13. Gilles Morissette dit :

    Décidément, Robert Muëler sait bien jouer ses cartes. En déposant ce document judiciaire donc public, document qui fera éventuellement partie de son rapport, il coupe l’herbe sous les pieds au Gros Taré dans l’éventualité où ce dernier déciderait de camoufler le dit rapport.

    La question de la collusion n’est plus à démontrer. Les faits sont là et bien documentés. La seul question en suspens est de savoir jusqu’à quel point le Gros Crosseur est impliqué.

    Il est clair, à mon avis, qu’on est déjà rendu au scénario #6. Putin sait des choses sur Potus 45 et il le fait manger littéralement dans sa main. Son attitude de pleutre lors de la conférence de presse qui a suivi le Sommet d’Helsinki en est la plus belle démonstration.

    Sa vase électoral va, envers et contre tous, continuer à l’appuyer et à crier au « FAKE NEWS » même si la réalité des faits démontrent le contraire. Que voulez-vous, il y des choses que ces consanguins ne veulent ou ne peuvent tout simplement pas comprendre.

    Comme le dit si bien Rudy Giuliani: « La vérité n’est pas la vérité. »

    1. A.Talon dit :

      «Putin sait des choses sur Potus 45 et il le fait manger littéralement dans sa main. Son attitude de pleutre lors de la conférence de presse qui a suivi le Sommet d’Helsinki en est la plus belle démonstration.»

      Cela vaut la peine de le répéter. Jamais vu de ma vie un POTUS faire de lui une telle carpette devant un chef d’état étranger…

  14. Eric dit :

    Si j’étais milliardaire, que ma situation financière était demeurée privée malgré ma position, que ma principale motivation était de m’en mettre plein les poches indépendamment des moyens et que l’influence de mes simples tweets avait un impact sur les bourses et les taux de changes du monde entier… je serais peut-être tenté par ce qui pourrait devenir le plus merveilleux délit d’initié!

    Les Américains vont peut-être finir par découvrir le vrai génie du 45e! Peut-être pas si fou que cela!

  15. Toile dit :

    Kompromat : En russe, c’est un dossier compromettant : une vidéo ou une photo, le plus souvent à caractère sexuel, que le pouvoir utilise pour faire chanter des opposants que Poutine a remis au goût du jour cette lointaine pratique des services secrets russes. Golden Douche ?

    1. A.Talon dit :

      «Golden Douche ?»

      Mot-valise provenant de «Golden Shower» et de «Douchebag»? 😉

      1. Toile dit :

        Golden shower

  16. Grostarla dit :

    Bon Dieu que j’aime ce blogue. Merci pour vos lumières M. Hétu.

  17. Martin cote dit :

    Trump à vole l’élection présidentielle de 2016 avec l’aide de la Russie…..c’est évident…si cela n’est pas suffisant pour le destituer…au moins c’est à espérer que les repus font faire en sorte de lui faire prendre son trou pour les élections de 2020 et trouver un candidat plus crédible…

    1. A.Talon dit :

      «c’est à espérer que les repus font faire en sorte de lui faire prendre son trou pour les élections de 2020 et trouver un candidat plus crédible…»

      Tout dépend de ce qui sortira de l’actualité économique et judiciaire de l’année 2019…

  18. Apocalypse dit :

    En tout cas, on peut ne pas aimer Hillary Clinton, dire qu’elle a commis des erreurs durant la campagne de 2016, ce qui est sans doute vrrai, mais on pourra dire qu’elle a été victime d’une incroyable injustice avec tout ce qu’on appris, et on ne sait sans doute pas tout, sur la campagne de Donald Trump: de la tricherie, des mensonges et des coups bas à n’en plus finir.

    On l’a traité de tous les noms, de criminelle, on voulait l’envoyer en prison et regarder ce qu’on apprend sur les gens qui l’ont traité ainsi: DES TRAITRES à leur pays!

    On aimerait qu’il existe une justice et que Donald Trump passe le reste de ses jours en prison. Les Etats-Unis ont un ‘traitre’ comme président, il n’y a plus aucun doute.

    Je serais surpris qu’il fasse de la prison ou paye pour ses crimes, mais les livres d’histoire, oh que ça va faire mal!

    1. eau-vive dit :

       » Hillary……elle a été victime d’une incroyable injustice  »
      Bien d’accord avec vous. Une injustice pour elle-même mais aussi pour le pays parce qu’elle l’aurait dirigé avec compétence et intelligence même en faisant quelques erreurs. Qui n’en fait pas ?

      1. Victoire dit :

        Ca donne presque le gout de souhaiter un retour …
        Mais tous semblent s accorder sur le fait que le momentum est passe

      2. bloganon dit :

        Tout à fait d’accord. Les membres du collège électoral ont laissé passer une occasion de prouver leur utilité.

    2. igreck dit :

      Avec cette élection truquée, on est entrée de plain-pied dans l’époque des campagnes électorales à la merci des robots, hackers et manipulations sur la Toile. Les démocraties libérales sont gravement en danger : des ennemis ancestraux ont maintenant les moyens de saper leurs bases avec l’aide naïve des vases électorales occidentales.

  19. Michèle dit :

    Monsieur Hétu, comme ça fait d’avoir ces informations ce matin !
    Comme dit Toile, ça fait ma journée! C’en est quasiment ‘jouissif’. Je sais, je sais, faut pas se réjouir trop vite car tout ceci peut s’étirer encore longtemps, mais je me permets quand même de rêver que tiny subira enfin son cauchemar. Oui, le retour du balancier!

    1. ______________

      « Alléluia, Alléluia, Alléluia » [Leonard Cohen].

      Vous faites ma journée M. Hétu. Merci.

  20. spritzer dit :

    Si les Russes sont en partie responsables de l’élection de Trump, ça ne leur a pas apporté grand chose directement. Quand Trump est devenu président il n’a jamais été question de lever les sanctions.. La seule chose, c’est que Trump fout le bordel dans son pays ce qui, il est vrai, n’est pas pour déplaire à Poutine dans les circonstances.

    1. bloganon dit :

      Mais la question des sanctions a pourtant été abordée durant la campagne (nom de code : adoption d’enfants russes).

    2. chrstianb dit :

      Et pour Poutine, ça lui permet d’avancer ses pions en Syrie, en mer d’Azov, au Donbass et en Crimée.

  21. kyrahplatane dit :

    Très bob billet M. Hétu!

    Toute un casse-tête a assembler pour M. Mueller!
    C’est certain que ce sera encore un peu long mais nous sommes habitués a patienter.
    Bientôt il va tomber l’immonde salaud et nous nous allons danser!!

  22. Victoire dit :

    Quand on possede les cles de la Maison Blanche
    Qu on a au moins six faillites a son actif
    Et qu on ecoute les echos ( tout le bruit) qui touche son petit moi
    Religieusement chaquejour ( cf Woodward Fear)

    Si on rencontre nos partenaires de poker , les vrais, les puissants
    MBS Poutin etc
    Fautbien attirer impressionner ( en bon narcissique)
    Et comme on a les cles de la WH
    Les richesses du pays sont un peu les notres right ?

  23. eau-vive dit :

    Je ne voudrais pas être dans les souliers de Trump ces jours-ci. Tant pis pour lui puisqu’il a voulu chausser des souliers trop grands pour lui. Mueller est en train de dénouer les noeuds de son enquête un à la fois et à la fin la corde sera assez grande pour entourer le gros boudin et le faire cuire à la broche.
    Suite aux révélations qui sont faites cette semaine et les autres à venir, il me semble que les démocrates ne pourront pas faire autrement que de demander sa destitution. C’est un devoir envers leur pays de l’écarter d’un poste qu’il n’aurait jamais dû occuper.
    Ce n’est pas pour rien que c’est prévu dans la constitution. Si les républicains n’avaient pas abusé de ce pouvoir en essayant de destituer Clinton pour des raisons infiniment moins graves que maintenant, peut-être que les démocrates n’hésiteraient pas à aller de l’avant. On verra bien en janvier…………..

  24. chrstianb dit :

    Ce qui m’inquiète, c’est à long terme pour l’après Trump. Est-ce qu’il peut y avoir un retour de balancier envers Poutine de la part des gens au pouvoir aux États-Unis? Comme par exemple, un support massif à l’Ukraine dans le conflit du Donbass au risque de déclencher un conflit ouvert entre les États-Unis et la Russie?
    Sans compter la frange aveugle et fanatique des républicains qui vont tout faire pour mettre les bâtons dans les roues des républicains plus modérés et des démocrates.
    La suite risque d’être assez mouvementée pour les États-Unis alors que la planète a besoin de leaders pour la lutte au réchauffement climatique et à la crise migratoire qui va en découler.

    1. A.Talon dit :

      «Sans compter la frange aveugle et fanatique des républicains qui vont tout faire pour mettre les bâtons dans les roues des républicains plus modérés et des démocrates.»

      Voilà, vous venez de le dire. La paralysie politique du géant américain ne prendra malheureusement pas fin dès la disparition du petit Duce orangé. Vous pouvez être certain qu’il aura pris soin, consciemment ou non, de mettre un nombre incalculable de bâtons dans les roues de son pays avant de partir.

  25. Lecteur-curieux dit :

    Pourquoi le projet de la Tour Trump à Moscou a été abandonné alors ?

    1. Batigol dit :

      @Lecteur-Cuirieux Bonne question!

      Autre point, Trump a mis plus de sanctions sur la Russie en 2 ans qu’Obama en huit. Ce n’est pas le comportement de quelqu’un de « compromis ».

      1. Daniel A. dit :

        @Batigol – Ce n’est pas le comportement de quelqu’un de « compromis »

        Je peux pas croire que vous ne réalisez pas que c’est le comportement de quelqu’un qui veut couvrir son cu..

      2. chrstianb dit :

        Les sanctions ne viennent pas de Trump mais du Congrès.

      3. A.Talon dit :

        @ Picotol 12h03
        «Autre point, Trump a mis plus de sanctions sur la Russie en 2 ans qu’Obama en huit.»

        FAUX. Cessez de mentir, mon bon Picotte. Si vous continuez à ce rythme, votre nez atteindra bientôt la Lune.

      4. papitibi dit :

        @ Talon 14h52

        Trop tard!
        La lune, ça fait longtemps que Shimon l’a défoncée ….
        Faut plutôt chercher dans les anneaux de Saturne, à mon avis! 😡

  26. Benoit Forget dit :

    Bon choix de photo, puisqu’elle évoque pour moi le docteur Frankenstein et sa créature.:D

    1. patofbarnak dit :

      Oui, c’est pas mal ça ! Le gros épais écervelé de monstre à gauche, et l’apprenti-sorcier à droite, fière de présenter sa première grosse crotte au monde.

      On dirait que cette photo est sortie d’un film comique. Il y a de quoi en faire un poster.

      C’est pas croyable ! Tonald Drump ne se rend vraiment pas compte à quel point il a l’air idiot !?

  27. Although President Trump may avoid a similar fate because the Justice Department is unlikely to indict a sitting president, he could be named as an unindicted co-conspirator, as was President Richard Nixon, or charged if he leaves office before the statute of limitations runs out (most likely in 2022).

    Je ne peux pas (ou veux pas) croire qu’il puisse rester en poste jusqu’en 2022! Mais si c’est le cas, est-ce qu’il pourra toujours être accusé en 2022 puisqu’on dit ici  » accusé s’il quitte son poste AVANT l’expiration du délai de prescription « ?

  28. Toile dit :

    Extrait

    immigré russe ayant grandi à Brooklyn, Felix State et ayant fait de la prison pour avoir blessé un homme dans une bagarre de bar, et Michael Cohen sont décrits comme des amis d’enfance. M. Sater a travaillé avec l’organisation Trump pour divers projets immobiliers.
    Des messages, rapportés par le New York Times, montrent que M. Sater vantait ses relations supposées avec M. Poutine et prédisait que le projet de Trump Tower Moscow serait politiquement gagnant.
    « Notre homme peut devenir président des États-Unis et nous pouvons tout orchestrer », a écrit M. Sater. « Je vais obtenir le feu vert de toute l’équipe Poutine, je gèrerai le processus. »
    « M. Sater a suggéré que j’écrive un message à Dmitri Peskov, le porte-parole du président russe, puisque la proposition aurait nécessité des autorisations du gouvernement russe et qui n’avaient pas été données », a déclaré M. Cohen, qui poursuit en expliquant que les autorisations n’ont jamais été données et que le projet a été abandonné moins de deux semaines plus tard, sans qu’il ne se souvienne avoir reçu de réponse à son message.

    Le Washington Post a rapporté l’existence du projet de Trump Tower lundi, et de discussions via un intermédiaire du nom de Felix Sater à partir de septembre 2015, soit trois mois après la déclaration de candidature de Donald Trump.

    https://www.ledevoir.com/monde/etats-unis/506803/le-groupe-trump-negociait-un-projet-immobilier-a-moscou-durant-la-campagne-presidentielle

  29. ________________

    « Alleluia, Alleluia, Alleluia » [Leonard Cohen]

    Vous faites ma journée. Merci M. Hétu.

  30. bloganon dit :

    Si j’étais Tiny, je songerais à m’exiler sur une île déserte. Après tout, quelqu’un qui peut s’autocongratuler et s’autopardonner devrait pouvoir s’autosuffire. Il pourrait y inviter les nombreux membres de sa famille et produire une émission de téléréalité qui pourrait battre les cotes d’écoute des Kardashians!

  31. Lecteur-curieux dit :

    « the CIA and FBI expressed high confidence, and the NSA moderate confidence, that the Kremlin aimed specifically to boost Donald Trump’s campaign.» Le premier texte. Comment démontrer cela ? Ce ne serait pas par de la psychologie et/ou sociologie appliqués à l’électorat ? Des profs de marketing seraient alors des meilleurs analystes que les services du renseignement.

    Pour nous, on aime les Russes tout en aimant pas Poutine et ce même si les Russes eux aiment leur Poutine.

    Pour Trump, il était en conflit d’intérêts et l’est toujours cela est sûr et certain mais au départ LUI cela ne lui fait pas un pli sur la différence.

    Pour des Américains autoritaristes votant Trump eux aussi aiment mieux Poutine que Barack Obama. Et on pourrait revenir aux vieux exemples du sport. Bernard Geoffrion trop bon gars pour être coach dans la LNH comparé à Bowman. Les vrais meilleurs coachs ont eu des plus grandes carrières universitaires ou olympiques comme Bob Johnson et Herb Brooks.

    Roger Stone est un lézard, un vampire ,un être abject associé à Trump et aussi au parti républicain depuis fort longtemps. Tout individu ou organisation entretenant des liens trop proches avec ce type sera d’une honnêteté très douteuse. Pire que Trump mais pas POTUS. Les plus dangereuses créatures oeuvrent dans l’ombre plutôt qu’être des animateurs de cirque, des promoteurs de foires.

  32. xnicden dit :

    @Henriette Latour 10:48

    « Est-ce que les Républicains attendent de devenir une succursale de la Russie avant d’intervenir contre Trump? Il sera alors trop tard. »

    Je refuse de croire que la Russie a mis tous ses oeufs dans le même panier. Ce n’a jamais été leur façon d’opérer. Ils ont l’habitude de lancer à l’eau plusieurs lignes.

    Par exemple en développant ses liens avec la NRA et en s’en servant pour financer certains républicains disons…ouverts à des assouplissement politiques. Le leader républicain McDonnell en sait probablement plus qu’on pense à ce sujet.

  33. sonolisto dit :

    Un scénariste d’Hollywood aurait imaginé et écrit un scénario racontant l’histoire d’un président américain trompant et trahissant son pays se serait vu refuser son histoire parce que trop farfelue…!

    1. patofbarnak dit :

      Absolument ! Je répète toujours que la réalité est plus exubérante que l’imagination humaine.

      Tout ce qui se passe depuis quelques années est à se taper la tête sur les murs. C’est le délire schizophrénique sur LSD, ce monde !

  34. Cubbies dit :

    On commence à voir le casse-tête de toute cette histoire. Collaboration entre Cohen pour avoir l’appui de personnes influentes reliées à Poutine ou à son entourage. Que dire des liens possibles entre les Russes et la Trump Organization pour obtenir du financement ou pour le blanchiment d’argent? On pourrait sûrement en savoir davantage avec les rapports d’impôts de Trump. Je suis convaincu que Mueller est sur cette piste depuis longtemps déjà.

    On pousse l’audace en ajoutant les démarches pour les droits sur Trump Tower à Moscou avec les liens avec des proches du régime russe. Tout ceci se fait en sourdine pendant la campagne électorale. Trump lui-même était au courant et disait faire les démarches advenant le cas où il perdait l’élection. Trump a lui même dit qu’il avait arrêté les démarches pour Trump Tower. En réalité, l’objectif était et reste le même: s’en mettre plein les poches tout le temps.

    Le clan Trump et son entourage est rempli de crapules.

    Les prochains mois seront insupportables pour l’Imposteur: plus l’étau se resserre et bientôt ce sera Trump Organization, Junior, Ivanka, Jared et Tiny qui seront exposés pour leurs magouilles dignes d’un mauvais film de bandits de série B.

    Malgré tout, combien c’est fascinant de penser qu’ils pensaient être plus fins que tout le monde. L’erreur de 2018 va marquer l’histoire.

    Bizarre, les criquets font plus de bruit que les Républicains face à ces derniers développements.

  35. Layla3553 dit :

    Comme je disais hier, que tout son entourage soit incriminé et condamné, ce serait pour moi vraiment super.

    Si je me questionne à savoir qu’est ce qui pourrait faire plier TinySissy, mettre les deux genoux par terre, ramper, devenir muet comme une carpe, je me dis la solution se trouve dans son « hot bottom » et c’est quoi selon moi le « hot bottom » de TinySissy c’est Tiny fifille Y.

    Si par miracle Mme Tiny fille no 1 était incriminée sévèrement, ça tuerait TinySissy.

    Mon humble opinion.

    1. Victoire dit :

      La belle chérie qui risque la prison
      Plusieurs évidences incontournables … l incriminant
      Oui Layla
      J abonde dans votre sens
      Ça pourrait faire craquer son père

  36. ghislain1957 dit :

    …Donald Trump a préféré croire aux démentis de Vladimir Poutine concernant l’ingérence russe… Tout comme il croit Kim lorsqu’il lui dit qu’il va dénucléariser la Corée du Nord!

    Nous sommes définitivement dans le scénario #6, Individu 1 et sa famille de rapaces ont magouillé avec la Russie et c’est certain que Putin a des atouts en mains pour faire chanter le gros ke clown.

    Mueller est un fin joueur d’échecs, il place ses pions au bon endroit, au bon moment. Trumpy est dans la merde jusqu’aux oreilles et sa façon d’attaquer Mueller sur Twitter ces jours-ci le prouve sans équivoque.

  37. Lecteur-curieux dit :

    Scénarios 3 et 4 sont parmi les plus plausibles pourtant sans exclure 5 et 6.

    4 et 5 se contredisent ? Trump ne veut rien savoir des détails et des plans, il fonctionne à l’instinct. Et il veut gagner à tout prix sous tous les plans mais surtout préserver son ego.

    La 6? Avoir quelque chose de compromettant sur Trump ? Voyons, il a une réputation depuis environ 35 ans. Tony Schwartz avait écrit un article pour le dénoncer. Trump du temps avait trouvé cela très bon car il aime être craint. Et il a acheté le journaliste pour écrire sa bio recensant ses bons coups pour lui donner une image de winner des années ’80.

    Bon mais rendu dans les années ’90 avancées , nous devions savoir qu’il incarnait surtout la cupidité, la mégalomanie et le manque d’éthique. Qu’il monte à partir de 2011 avec les birthers cela démontre que les valeurs des Américains sont pires qu’il y a 30 ans.

    Pour les Russe , le KGB du temps de l’URSS infiltrait déjà et notamment les médias, les partis politiques c’est encore plus facile à manipuler.

  38. Lecteur-curieux dit :

    Cohen juste à lire sa bio, c’est un avocat véreux avant même de travailler pour Trump.

    Un homme d’affaires honnête et prudent ne l’aurait jamais engagé. Cela ne veut pas dire que cet homme (Cohen) est tout mauvais mais son goût du luxe et de l’argent l’ont corrompu.

    Donald Trump lui est né d’un père corrupteur. Appelez cela du magouillage, du trafic d’influence, de la corruption, de l’arnaque. Il trempe là-dedans depuis la petite enfance.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Michael_Cohen_(lawyer)

    Cela fait plus de 65 ans que Trump vit dans la magouille. Bon mais parfois on relativise ou on croyait genre il y a 25 ans qu’on exagérait et qu’il allait se corriger.

    Trump est un magouilleur connu et reconnu et c’est ainsi qu’il a gagné les élections si on cherche à le dénoncer ou du moins dans les premiers temps cela lui a fait de la pub.

    Si les républicains n’étaient pas des faux puritains, l’affaire Stormy plus la playmate seraient sorties en pleine campagne électorale et Trump aurait remporté le vote populaire. Plus on est puissant plus on a de maîtresses.

    Il faut pour débarquer Trump un bon qui est fort qui est valeureux, un héros face au méchant. La mentalité est aussi simpliste que cela.

    Trump est comme Lex Luthor dans Superman II.

    Ohhh… Il y a encore plus dangereux et méchant que lui ? La cupidité et le narcissisme sont les mêmes.

    1. AB road dit :

      Effectivement, Lex Luthor est une très bonne caricature du Potus 45…

  39. xnicden dit :

    Pour comprendre l’inaction et même l’obstruction des élus républicains, les indices qui pointent en direction de leurs liens avec la Russie sont tellement nombreux que ça en est renversant. Des exemples ont été présentés dans un article de Medium:

    Les super PAC de McConnell, Graham et Rubio ont reçu des millions d’un américain d’origine russe, Len Blavatnik, qui a des liens étroits avec Poutine.

    Les courriels de sénateur Graham ont été volés par les Russe, il l’a lui-même reconnu en décembre 2016. « Most of Graham’s hacked emails have not been released, so it is reasonable to consider the possibility that many of his emails are still in play, (…) »

    « GOP leaders vulnerable to the lure of Russian money grows exponentially when we look at the party’s most dominant single-issue lobbyist group — the NRA — and its suspicious ties to the Kremlin. The NRA is the most powerful single-issue lobby with Republican Congress members, outspending the opposition 40 to 1. (…) »

    « Senator Ron Wyden, who serves on both the Intelligence Committee and the Finance Committee, told NYT ’s Michelle Goldberg he believes it’s possible the “NRA is getting subverted as a Russian asset.” Rep. Adam Schiff told Goldberg that the HIC’s abrupt closing of their Russia investigation and refusal to interview Marina Butina, Torshin’s arrested partner, is because they “didn’t want to know” if there was a back channel between the NRA and Russia. Goldberg writes that just hours after Butina was arrested, the Treasury Department created a new rule allowing the NRA to avoid having to report their biggest donors to the IRS;(…) »

    On parle aussi de hacking dont a été victime la compagnie qui hébergeait le serveur du parti républicain jusqu’en 2015…

    https://medium.com/@leannewattphd/hidden-motives-behind-key-gop-leaders-cooperation-with-trump-russia-an-evidence-based-bdd5694b7c3b

    1. chrstianb dit :

      Après ça, on dit que les démocrates sont naïfs et amateurs. Un jour, il va falloir que les américains se réveillent et qu’ils comprennent que ce n’est pas par ce que l’URSS s’est écroulé que la Russie a abandonné les façons de faire de l’URSS! 70 ans de régime totalitaire, ça laisse des traces dans l’ADN politique russe…

  40. Tom de Boston dit :

    « Une nation peut survivre à ses imbéciles et même à ses ambitieux. Mais elle ne peut pas survivre à la trahison de l’intérieur. Un ennemi aux portes est moins redoutable, car il est connu et porte son drapeau ouvertement. Mais le traître se déplace librement parmi ceux qui se trouvent à l’intérieur de la porte, ses murmures sournois parcourant toutes les allées, entendus dans les couloirs mêmes du gouvernement. Pour le traître apparaît pas un traître; il parle avec des accents familiers à ses victimes, et il porte leur visage et leurs arguments, il fait appel à la bassesse qui habite le cœur de tous les hommes. Il pourrit l’âme d’une nation, il travaille secrètement et inconnu la nuit pour saper les piliers de la ville, il infecte le corps politique pour qu’il ne puisse plus résister. Un meurtrier est moins à craindre. »

    ― Marcus Tullius Cicero (3 janvier 106 avant JC – 7 décembre 43 avant JC); un homme d’État romain, un orateur, un avocat et un philosophe, qui fut consul en l’an 63 av.

    1. onbo dit :

      Magnifique citation. merci Tom pur votre magnifique résilience. C’est très inspirant pour nous.

      J’ajouterais en paraphrasant un quidam célèbre dont j’ai perdu le nom: « Du haut de vingt siècles d’intégrité intellectuelle et de noblesse d’âme, Cicéron nous regarde. »

    2. chrstianb dit :

      Cicéron savait de quoi il parlait, lui qui a vécu au premier plan la prise de pouvoir dictatorial de Rome par Jules César. La fin de la République et le début de l’Empire Romain. Ça l’a tué. Opposant de Jules César puis gracié par ce dernier, il fut assassiné par Marc-Antoine après l’attentat contre César.

  41. Henriette Latour dit :

    Selon RC, Trump a annoncé le départ de Kelly à la fin de l’année.

  42. Madalton dit :

    Trump n’arrêtait pas de dire que les élections étaient truquées en 2016 pour justifier sa défaire à venir. Finalement, il avait raison. Elles étaient truquées… en sa faveur. Comme il a gagné, ça n’avait plus d’importance. Il a demandé ensuite une enquête sur des irrégularités pour justifier que Clinton avait récolté 2,9 M plus de votes que lui.

    HS, Kelly va quitter son poste à la MB ce mois-ci.

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201812/08/01-5207310-trump-annonce-le-depart-du-chef-de-cabinet-de-la-maison-blanche.php

  43. A.Talon dit :

    «[Le Drumpf] a ainsi cherché à camoufler les contacts de George Papadopoulos, Paul Manafort, Rick Gates, Donald Trump fils, Jared Kushner, Jeff Sessions et Michael Flynn, entre autres, avec des Russes ou des agents représentant leur gouvernement.»

    Est-ce que les Américains réalisent à quel point cette bande de collabos se sont mis à la merci du Kremlin? Comment font-ils pour croire que leur loyauté première continue toujours d’aller à la patrie et à sa Constitution?

    1. xnicden dit :

      Je viens de lire quelqu’un qui fait remarquer que l’on ne doit pas oublier le VP Pence. Il était quand même en charge de l’équipe de transition pendant que Flynn avait ses contacts avec les russes. S’il a consenti à cela ou a menti à ce sujet sous serment…

  44. A.Talon dit :

    Cela semble de plus en plus évident qu’au regard de l’Histoire, le candidat moscovite deviendra un jour aussi infâme que ne l’est présentement Benedict Arnold. Probablement plus encore puisqu’Arnold pouvait toujours prétendre, à bon droit, être sujet de Sa Majesté le roi George III puisqu’il est né dans une colonie britannique…

    https://en.wikipedia.org/wiki/Benedict_Arnold

  45. Apocalypse dit :

    @Cubbies – 12h27

    ‘Bizarre, les criquets font plus de bruit que les Républicains face à ces derniers développements.’

    Donald Trump, Micheal Cohen, Paul Manafort, Micheal Flynn et bien d’autres sont des traitres, mais que dire des républicains qui, pourtant, avaient averti durant l’été 2016 des liens possibles entre Donald Trump, son entourage et les Russes, mais qui ont depuis tout ce temps la tête bien enfoncé, jusqu’au pieds, dans le sable, on pourrait sans doute en qualifier plusieurs de traitres dans cet archarnement contre tout bon sens de protéger le président. Comme ‘xnicden – 13h16’, on peut sans doute se poser de sérieuses questions sur plusieurs d’entre eux.

    Avec tout ce qu’on a appris sur Donald Trump, son entourage, les républicains devraient l’impeacher à la vitesse de l’éclair, mais on va encore patiner et essayer de le protéger à tout prix quitte à assombrir davantage l’image de la démocratie et des Etats-Unis. Ces gens se fout littéralement de tout et ne sont là que pour le pouvoir, rien que pour le pouvoir. L’apathie des américains face à cette présidence ILLEGITIME et CRIMINELLE laisse pantois. C’est à croire qu’une grande partie de la population est ‘brain dead’.

    Imaginer, un président qui a commis des actes criminels, et on ne parle pas de tickets non payés, mais à tout le moins de magouilles pour influencer le vote en sa faveur, est encore en place, pourrait terminer son mandat et possiblement se présenter en 2020 et gagner une autre fois. Non les ami(e)s, ça ne s’invente pas, c’est qu’on voit dans les républiques bananières.

    1. Michèle dit :

      👏👏👍👍

  46. respirons2018 dit :

    Question pour vous M. Hétu.

    Auriez-vous des nouvelles de M. Allen Weisselberg, le CFO de la Trump organization qui s’était vu accordé l’immunité pour son témoignage à l’encontre de M. Cohen le 24 août dernier ?

    Savez-vous s’il a déballé également son sac sur les magouilles de cette organisation et de des dirigeants corrompus jusqu’à l’os ?

    1. xnicden dit :

      Le journaliste @kurteichenwald a discuté hier longuement de l’importance potentielle de son témoignage, mais seulement en lien avec les histoires de Cohen. Longue série de tweets mais très intéressante. En résumé, il pourrait confirmer que Trump a dirigé une des opérations frauduleuse de Cohen.

      1. respirons2018 dit :

        @ xnicden 14:38

        Merci pour cette précision.

  47. A.Talon dit :

    Je crois qu’il vaut la peine de rappeler quels sont ces 7 scénarios concernant la bien nommée «Affaire Russe», histoire de démontrer que ce ne sont pas seulement les trois dernières hypothèses qui sont défavorables au Drumpf. ELLES LE SONT TOUTES, d’une manière ou d’une autre.

    Extraits de l’article de Lawfare:

    #1: It’s All a Giant Set of Coincidences and Disconnected Events
    #2: Trump Attracted Russophiles
    #3: The Russian Operation Wasn’t Really About Trump at All
    #4: Russian Intelligence Actively Penetrated the Trump Campaign—But Trump Didn’t Know
    #5: Russian Intelligence Actively Penetrated the Trump Campaign—And Trump Knew or Should Have Known
    #6: Kompromat
    #7: The President of the United States is a Russian Agent

  48. Mouski dit :

    Et l’extrême désolation de tout ce règne est le parti Républicains. Quelle bande de morons que de laisser cet énergumène vendre son pays aux Russes. Ce parti mériterait de disparaître du paysage. Je le souhaite. Aucun de ces sénateurs républicains n’ont mis leurs culottes. Triste.

  49. ducalme dit :

    Si Mike Pence devait être le Spiro Agnew de 2019, qui pour le remplacer ?

    Merci à xnicden d’avoir soulevé la question du VP.

    1. A.Talon dit :

      «Si Mike Pence devait être le Spiro Agnew de 2019, qui pour le remplacer ?»

      Hypothèse encore plus intéressante: si le Drumpf et Sideshow Pence devaient être destitués simultanément, qui prendrait la présidence des États-Unis? Mais le futur président DÉMOCRATE de la Chambre des Représentant, voyons! Une présidence aussi imprévisible dans le paysage politique américain que ne le fut celle de Gerald Ford, totalement absent du ticket républicain de 1972.

      1. ducalme dit :

        Si Mile Pence devait être le Spirow Agnew de 2019, c’est que lui-même serait remplacé suite à sa propre démission, lequel remplaçant pourrait devenir POTUS.

        Quel républicain pourrait alors remplacer Pence ?

  50. Pierre S. dit :

    —————————-

    ce que l’histoire retiendra au dela du fait que Trump est un criminel …

    Il aura été le président les plus FAIBLE des toute l’histoire des USA.
    Et ca, ca va lui faire mal de l’entendre jusqu’a sa mort.

    1. Richard Desrochers dit :

      Ça me fait un petit velours de lire ça.

  51. Mariette Beaudoin dit :

    Je pense aux familles qui ont été séparées, aux migrants, à ceux qui ont perdu leur emploi après la hausse exagérée des tarifs exagérés de Trump, aux coupes dans les programmes sociaux des plus démunis afin d’avantager les gens fortunés fiscalement, etc. Et aussi aux neuf morts qu’il y a eu en Syrie après l’intervention aux missiles de Trump pour se venger des attaques chimiques, vous vous souvenez ? Il y avait eu des enfants et des civils parmi les victimes…

    Il aurait été mieux de maximiser son argent en investissant dans tout ce qui touche au golf et de faire du bien avec ça, plutôt que de se présenter comme POTUS. Ainsi, on peut faire de la politique autrement, quand on n’a pas d’expérience dans ce domaine.

    Si j’étais richissime, je léguerais une partie de ma fortune à mes proches, certes, mais aussi une bonne part aux plus mal pris de la Terre au lieu de toute cette merde pour en avoir toujours davantage : on n’en a pas besoin au Ciel et on peut mourir n’importe quand. Et je me dédierais corps et âme à me servir de mon talent d’entrepreneur pour soutenir des oeuvres caritatives avant de passer l’arme à gauche, peu importe ce qu’en disent les foutues lois du marché. Comme disait Tommy Douglas, le fondateur du NPD :  »L’humain avant tout ».

    Nous voulons tous ici que Trump soit destitué et que la leçon portera : celle de la suprême importance du cœur avant l’argent ! C’est un outil, pas un but en soi ! On ne le dira jamais assez.

    1. ducalme dit :

      @Mariette Beaudoin

      Vous écrivez: «Nous voulons tous ici que Trump soit destitué …»

      Vraiment ? Les opinions sont pour le moins partagées.

      Certains voudraient qu’il en soit ainsi, d’autres craignent davantage Mike Pence et quant à moi, je voudrais bien d’un Trump très affaibli aux élections de 2020.

      Parce que 2020, ce n’est pas gagné pour les démocrates.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :