Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

30swisher-jumbo

«Les plateformes de médias sociaux – et Facebook et Twitter sont aussi coupables que Gab de cela – sont conçues de façon à ce que les messages affreux se propagent deux fois plus vite que les bons. Et elles fonctionnent avec un mépris désinvolte des conséquences de ces messages affreux, menant à des catastrophes qu’elles doivent ensuite nettoyer. Et elles font également un très mauvais boulot sur ce plan, car elles ne sont pas prêtes à payer le prix pour apporter les correctifs nécessaires. Pourquoi? Parce le drainage du marais signifierait une perte d’utilisateurs, et cela nuirait aux profits. Considérez ceci : les journalistes du New York Times ont trouvé près de 12 000 messages antisémites qui ont été publiés sur Instagram dans la foulée de l’attaque de la synagogue. C’était après la tuerie. Et de grâce n’allez pas vous balader sur YouTube, Twitter ou Reddit pour avoir un répit, c’est du pareil au même.»

Kara Swisher, journaliste spécialiste des nouvelles technologies, abordant dans une tribune publiée par le New York Times non seulement la responsabilité des réseaux sociaux dans la propagation des discours haineux mais également celle de leurs grands investisseurs, dont le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane.

(Photo Getty Images)

101 réflexions sur “La citation du jour

  1. Martin cote dit :

    Ces réseaux se foutent de semer la haine…tout ce qui compte..c’est que l’argent continue à entrer et que les profits augmentent…vraiment déplorable….le cash toujours le cash….

  2. gl000001 dit :

    100% d’accord. Belle façon de ramener la conversation sur l’affaire Khashoggi.
    Tiny va instaurer une taxe sur son pétrole en guise de représailles finalement ?

  3. gl000001 dit :

    GAB ??? Grenada Association of Beekeepers ? Ghana Association of Bankers ? Gimme A Break ?

    1. chrstianb dit :

      GAB est un réseau social où il n’y a aucune restriction pour la liberté d’expression. C’est là que se sont réfugiés tous les expulsés de Twitter, Facebook pour leur propos haineux. Le tueur de Pittsburgh s’y exprimait joyeusement…
      https://www.wikiwand.com/fr/Gab_(r%C3%A9seau_social)

    2. P.L. dit :

      Vu le niveau du réseau social, je dirais plutôt « Grab a boob ».

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ P.L.

        Ou Grab A Bomb

  4. danielm2757 dit :

    Malheureusement très juste. La plupart des plates-formes dites de discussions regroupent des usagers aux propos haineux et revanchards et cela inclut même des forums aussi improbables que ceux consacrés par exemple à la photographie. Il y a comme un agenda politique personnel que les utilisateurs intensifs les plus extrêmes projettent dans celles-ci (plates-formes). Nauséabond serait peut-être le qualificatif le plus approprié. Heureusement nous avons le blog de M.Hétu!

    1. petardalafarine dit :

      Bravo à M. Hétu. Mais ne trouvez-vous pas que les commentaires poussent parfois l’injure ou les insultes gratuites d’une manière qui ne favorise pas le débat en profondeur? Je déteste Trump autant que vous tous. Comme on disait autrefois, je me réveille la nuit pour l’haïr! Mais cela fait déjà deux ans qu’on accumule calembours et autres jeux de mots et c’est répétitif sans nourrir le débat. Et ce blogue n’est pas une tribune haineuse et s’adresse à des gens décents et informés. Imaginez les sites « spécialisés »!

      1. danielm2757 dit :

        Oui il semble bien que l’impolitesse (la familiarité) et parfois l’injure soient dans l’air du temps. Il en est de même pour l’humour du « ventre » qui a remplacé souvent celui de la « tête ». C’est aussi un phénomène culturel très bien établi maintenant un peu partout dans la chanson, le théâtre, le cinéma. C’est comme si le raffinement de la langue et des manières était devenu une barrière à notre expression. Mais je suis d’accord que nous avons besoin comme humain en quête d’évolution d’un peu plus d’élévation…

      2. Guy LB dit :

        @petardalafarine (à 08:59) :
        Tout à fait.
        Nombre de commentaires ici ne sont rien d’autre que du défoulement sans retenue. Ils n’apportent rien au débat sinon que de la couleur et du bruit d’ambiance.
        Alors, oui, on imagine bien ce que ce doit être sur des blogues ou des forums qui visent moins haut…

    2. A.Talon dit :

      «Il y a comme un agenda politique personnel que les utilisateurs intensifs les plus extrêmes projettent dans celles-ci (plates-formes).»

      À moins que cela soit le fait de commandos oeuvrant systématiquement à partir d’usines à trolls. Les messages haineux sont d’autant plus pernicieux et efficaces s’ils proviennent de sites n’ayant aucun rapport avec la politique. L’idée étant de contaminer les esprits subrepticement.

      1. danielm2757 dit :

        Tout à fait d’accord avec votre idée des « commandos » (terroristes?) sévissant sur l’Internet et média sociaux et financés en sous-main.

  5. danielm2757 dit :

    Tiens, tiens l’Arabie Saoudite encore impliquée dans le financement du terroriste (virtuel)… (je sais, je sais, méchant daniel!)

    1. lanaudoise dit :

      C’est MSB qui vient se rappeler à notre mémoire. Décidément, ses pétrodollars sont nauséabonds, qui déjà financent les écoles coraniques et mosquées dirigées par leurs fous de Dieu, pendant que les dirigeants occidentaux font semblant de chercher ailleurs la cause de l’extrémisme musulman. MSB a sa grosse patte, lui aussi dans Facebook et autres Twitter? Intéressant.

  6. Mabuse dit :

    Les réseaux sociaux sont une menace potentielle grave pour la démocratie car ils ne sont aucunement soumis aux règles de la presse traditionnelle – journaux – radio – télévision. Les médias sociaux devront absolument être soumis aux mêmes règles et aux mêmes conséquences.

    Le Canada s’en tire encore bien, mais les É-U. ont déjà un problème majeur.

    « Les Canadiens n’hésitent pas à se tourner vers les réseaux sociaux pour s’informer, montre une vaste enquête réalisée par le Pew Research Center aux États-Unis.
    Selon l’organisme, 42 % des Canadiens trouvent leurs informations sur des sites comme Facebook et Twitter, soit le deuxième plus haut total de tous les pays développés étudiés. Ce sont les Sud-Coréens qui aiment le plus ces nouvelles plates-formes, avec 57 % d’entre eux qui les visitent pour s’informer. »

    « Soixante-dix-huit pour cent des Canadiens ont estimé que les médias rapportent les nouvelles avec exactitude. (…)

    « Pour leur part, seuls 56 % des Américains pensent que les médias rapportent avec justesse les nouvelles. Ce pourcentage chute à 47 % lorsque vient le moment de traiter de différents points de vue sur les enjeux politiques. »
    https://www.journaldemontreal.com/2018/01/14/les-canadiens-adeptes-des-reseaux-sociaux-pour-sinformer

    1. Toile dit :

      Dans un passé pas trop lointain, on disait que la religion était l’opium du peuple.
      Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont le fentanyl du populisme, pire qu’une plaie d’Egypte.

      1. Henriette Latour dit :

        Toile

        👏👏

      2. ProMap dit :

        Toile – LOL! J’applaudis aussi fort qu’Henriette!

      3. danielm2757 dit :

        Oui belle citation de Karl Marx mais je préfère votre nouvelle interprétation qui met en relief les (10) plaies d’Égypte qu’on pourrait assimiler à une onzième: « Votre esprit se consume dans l’ignorance »

    2. Lecteur-curieux dit :

      Est-ce que je m’informe sur les réseaux sociaux ? En partie. Si je suis abonné aux pages d’hebdos de région cela va plus rapidement ainsi si je suis l’Université de Montréal tout ce dont ils parlent ne se retrouvera pas, si je suis des candidats politiques ou des députés je n’aurai pas le même accès par les médias, si je suis la WNBA, la couverture au Canada est minable.

      RÉSEAUTAGE.

      Pour la politique ? Beaucoup d’amis, contacts ou connaissances se font aller avec leur vision biaisée du monde et partage des pages de propagande alors on masque la page partagée et on peut même masquer l’ami ou s’en désabonner mais en le gardant dans les amis Facebook. S’il fallait leur faire la morale sur tout ou leur poser des questions cela ne finirait plus.

      C’est pas Facebook qui m’informe ce sont des organisations crédibles si on ne tombe pas dans un piège. Plusieurs partagent des sites peu crédibles ou sérieux ou d’autre c’est une citation d’une personne crédible mais font la propagande du point de vue. Hey le cousin éloigné qui n’aime pas le registre des armes à feu. Hey les jokes islamophobes et faites par plusieurs femmes. Je n’aime pas l’islamisme radical mais aucun musulman à qui j’ai déjà parlé jusqu’à preuve du contraire appartient à cela.

      1. lanaudoise dit :

        Lecteur curieux. On peut faire mieux que de masquer le vieux canular raciste sur Facebook: on peut le rapporter comme fausse nouvelle. Je l’ai fait encore hier. Sur le sujet, Facebook a fait quelques efforts, même si ce n’est jamais assez. Pour ce qui est de « sermonner » mes amis, je ne gêne pas de le faire. Cela fait très longtemps que je fournis le lien pertinent à celui qui m’envoie un canular. Il y avait même auparavant beaucoup de sites à ce propos. Dommage, il ne semble ne plus avoir que snopes? Et celui-ci eu des difficultés financières. Curieux comme les canulars ont la vie longue, curieux comme certains de mes amis sont crédules. Mais je table sur leur intérêt pour la nature et la science…

      2. lanaudoise dit :

        J’ai des amis Facebook musulmans. Adorables.

  7. Cyto dit :

    Je suis assez d’accord avec elle. Les algorithmes qui suggère « des publications qui pourraient vous intéresser » sont assez rudimentaires, et ne font pas la distinction morale du contenu. Si des mots spécifiques sont utilisés, certaines plate-forme vont éviter de les propager, mais si l’auteur est connu, a beaucoup de followers, tout ce que cette personne va mettre va être plus facilement répété, etc.

    Les avancées dans le « speech recognition » et les IA apportent d’autres risques, les récentes expériences ont démontré qu’elles n’ont pas la maturité de distinguer les facteurs moraux dans une discussion, pour l’instant c’est tout simplement trop intangible pour les IA.

    Il y a aussi que si les algorithmes en place reconnaissent assez bien ce qui nous intéresse, et offrent des choses de cette catégorie, cela fait aussi en sorte qu’il ne va pas offrir de documentation confirmant l’importance des vaccins et la (totale) absence de lien avec l’autisme à un vaxxer convaincu.

    Cela a deux effets: les personnes sont validés dans leurs croyances (fausses) et les essais pour rétablir les faits demandent l’intervention humaine de quelqu’un pour modifier les algorithmes, et c’est à chaque fois une crise de relations publiques. C’est que des croyances bien renforcées sont attaquées, et ceux qui confondent discours haineux et liberté d’expression empêchent l’évolution du discours public américain, qui finit par être imposé aux utilisateurs mondiaux.

    1. A.Talon dit :

      Ces algorithmes déficients limitent en effet nos horizons intellectuels en refusant de facto toute diversité des sources d’informations. Résultats: les lecteurs sont confirmés dans leurs erreurs, croyances absurdes et préjugés. Le QI général de la population n’a sûrement pas dû progresser ces dernières années…

      1. Cyto dit :

        J’ai bien peur que l’évolution demande plus de temps que ça, injecter la capacité à distinguer le vrai du faux risque de prendre pas mal de générations de crétins avant d’aboutir.

        On a plus de chances avec les IA

      2. RICK42 dit :

        Le QI de la population est de 100… Ce chiffre indique le score d’une personne moyenne avec les tests calibrés pour ce faire dans une population ciblée. Ce qui change, ce n’est pas l’intelligence des populations, mais plutôt la capacité technique de voir s’exprimer le premier débile venu au moyen des réseaux sociaux. Il n’y a pas si longtemps, la seule possibilité de s’exprimer publiquement était d’écrire à la tribune des lecteurs dans les journaux, ce qui demandait un effort certain, et sans savoir si le journal publierait ou pas l’ opinion exprimée. Trop compliqué pour le citoyen peu instruit.
        Actuellement aux USA, avec un f****** morron comme président, le morron moyen sachant manipuler un clavier se sent en droit d’exprimer des opinions tordues, à l’instar de prezidan actuel.

    2. lanaudoise dit :

      Ah, la fameuse chambre d’écho. Mauvaise dans la vraie vie, néfaste dans la vie virtuelle.

  8. noirod dit :

    Tellement d’ accord ! C’ est payant la haine en ta ! L’inertie des gros noms des réseaux sociaux est en train de favoriser une justice citoyenne. Puisque Facebook ou Twitter ne veulent pas s’ en occuper, moi je vais dénoncer a la police. Et il n’ y a qu’ un pas a faire pour qu’ un gars moindrement geek trouve le moyen de retrouver celui qui l’ importune et… Cette tendance, on le comprendra ,pourrait prendre la vitesse d’ une trainée de poudre.
    C’ est d’ autant plus clair que ces réseaux ignorent eux-mêmes les fameuses règles du jeu auxquelles leurs futurs membres doivent souscrire a l’ inscription. C’ est fair. Tout le monde finalement ne tient pas compte de ces règles !
    Dans le sujet qui nous importe il y a aussi les CNN et Fox news qui laissent publier du gros n’ importe quoi et qui sont parmi les acteurs principaux qui expliquent la propagation haineuse.
    Meme que si on est moindrement honnêtes on y participe ici a notre façon hein ?
    Au nom de quoi au juste ? LA LIBARTÉ D’EXPRESSION !!!

    Je n’ ai jamais compris pourquoi des le départ il n’ y a jamais eu de modération en nulle part. Oh bien sur quelques algorithmes ici et la pour bloquer les gros mots mais a part ca ? Alors la question a poser c’ est bien plus a qui bénéficie ce fléau ? Parce qu’ on a une modulation très très variable de ce qu’ est la liberté d’ expression. Que le respect des uns au dépend des autres est une notion qui n’ a que très peu de poids quand on comprend ce qu’ il y a a gagner a moyen et long terme. Mais pour ceux qui croient en une justice moindrement démocratique…ne reste qu’ a s’ accrocher a la bonne vieille maxime qui promet que…Karma is such a bitch !

    1. A.Talon dit :

      «Dans le sujet qui nous importe il y a aussi les CNN et Fox news qui laissent publier du gros n’ importe quoi et qui sont parmi les acteurs principaux qui expliquent la propagation haineuse.»

      En servant tout d’abord de porte-voix au Hater-in-Chief en personne. Ces réseaux de télévision sont les premier responsables de la présence de ce kkklown dévoyé à la Maison-Brune.

  9. jaypee dit :

    Ce qui en dit long sur l’état mental de notre société: si nous n’avons rien de mieux à faire qu’à envoyer des messages débiles et/ou haineux -qui souvent ne sont là que pour écoeurer le peuple-, il est clair que nous sommes en plein décadence. Et malheureusement, la crainte de passer pour un imbécile n’arrête plus les imbéciles. Au contraire, elle les excite…

    La connerie a toujours existé sauf que maintenant, il est possible aux tarés de se faire lire par plus de monde autour de la planète.

    1. kintouai dit :

      On en revient immanquablement à la citation toujours d’actualité d’Umberto Eco: « Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui, avant, ne parlaient qu’au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu’aujourd’hui ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel. C’est l’invasion des imbéciles. »

      1. jaypee dit :

        @ kintouai

        Amen.
        J’aime beaucoup ce commentaire d’Eco.

        Je pense au phénomène des trolls, qui ne sont pas tous des néonazis en puissance, et j’essaie de comprendre ce qui pousse un individu normalement constitué à délibérément passer pour un crétin -je pense à un en paticulier qui sévissait ici- et à clairement prendre son pied à se faire insulter.
        Pardonnez-moi le vocabulaire, mais faut être fucké rare pour aimer ce faire crier des noms et souhaiter se faire (re)connaître pour les mauvaises raisons!
        Désespéré aussi… et finalement, pas mal tout seul.
        Ce qui est le grand problème de notre société: la solitude. Alors, j’imagine que quand c’est tout ce qui nous reste, on gueule et espère attirer l’attention et tant pis pour les claques sur la gueule qui ne sont que les à-côtés de sa mission désespérée.
        Comme dirait donald le crétin, « sad »…

        Je me demande quand même pourquoi les trolls sont toujours « négatifs »… Pourquoi n’y a-t-il pas de « bons » trolls, des gens qui essairaient plutôt de recevoir des compliments et de se faire aimer…

  10. Toile dit :

    Désinformation, manipulations politiques, gestion des données personnelles : Facebook connaît des polémiques à répétition depuis plus d’un an, autant de polémiques mauvaises pour son image et susceptibles de refroidir le public et les annonceurs.

    29 millions de comptes reconnus ont été compromis par des pirates informatiques, nouveau coup de poignard canif dans la confiance des consommateurs.

    Activité contre productive, Facebook passe trop de temps à purger son réseau de contenus et comptes douteux relevant de la manipulation politique, en particulier à l’approche d’élections majeures comme les législatives américaines le 6 novembre. La derniere vague étant une nouvelle campagne « coordonnée » de manipulation politique orchestrée selon lui depuis l’Iran.

    Or nettoyer la patente requiert des déboursés ce qui entame les profits. Very bad for the bussiness.

    Il y a aussi nos amis les russes qui oeuvrent allègrement dans la chose.

    Mohammed ben Salmane. Tiens, tiens….ma foi si procéder au demembrage d,un journaliste saoudien peut se faire ouvertement, douter des efforts financiers qu’il peut mettre sur la guerre anti sémite sur le net est assurément à sa portée.

    Cambridge Analytica, filiale de la société britannique Strategic Communication Laboratories sous l’egide de Robert Mercer, l’homme de l’ombre, un milliardaire. Ca donne froid dans le dos.

    https://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2018/10/09/comment-trump-a-manipule-l-amerique-mercer-l-homme-de-l-ombre_5366602_1655027.html

  11. Lecteur-curieux dit :

    Pauvre p’tite crotte. Si tu cherches la merde,tu vas la trouver que ce soit sur les réseaux sociaux. Vous voulez de la drogue et pas simplement de la marijuana ? Vous allez dans tel quadrilatère et vous allez vous en faire offrir et même que vous en voulez pas.

    Il y a du trafic de drogue, de la prostitution, de l’itinérance, de la maladie mentale, des agresseurs. Vous vivez dans une société imparfaite, des gens malades peuvent être présents dans les toilettes publiques, les bars, les restaurants.

    Il en va de même sur les réseaux sociaux, vous assumez votre compte et votre propre usage.Les fraudeurs, les gens d’extrême-droite, les spammers, vous les bloquez et signalez s’il y a lieu.

    Faudrait-il enquêter sur tout l’usage qui était fait du télégramme, du téléphone, des ondes courtes et du courrier ? Avec l’internet tout est plus gros et plus vite.

    Allez madame, abandonnez le journalisme et devenez amish.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Amish

    1. chrstianb dit :

      « Avec l’internet tout est plus gros et plus vite. »
      Ben justement, tout est rendu tellement plus gros et plus vite qu’il n’y a plus aucun contrôle. Votre suggestion de bloquer et de signaler est équivalent à construire un barrage de sac de sable d’un mètre de hauteur quand la vague est haute de 5.

    2. P.L. dit :

      Votre commentaire suppose que les réseaux sociaux sont simplement un moyen de communication comme le sont les courriels. Ça fait longtemps que ce n’est plus le cas ! Puisqu’ils servent maintenant d’organes de presse en diffusant l’information, on ne peut pas les comparer au téléphone ou au courrier.

      Dans nos démocraties, on impose une certaine rigueur journalistique aux médias traditionnel pour éviter la simple propagande crasse. Déjà que ce système à ses limites comme on le voit avec les Fox News et Radio Courtoisie de ce monde, si on laisse les réseaux sociaux diffuser tout et n’importe quoi sans filtre aucun, il ne faut pas s’étonner que tout parte en couilles !

      Je ne crois pas que Mme Swisher présente son article comme un ensemble de révélations choc. Elle donne simplement des détails et dit clairement ce que nous savons tous déjà. Son article reste important pour qu’on évite de se complaire dans notre fange en nous disant que ce n’est pas si grave ou qu’on n’y peut rien.

      L’information joue un rôle vital dans nos vies. Sans elle, aucune forme de démocratie n’est possible, aucune forme de justice sociale n’est possible. Le problème soulevé ici devrait donc, selon moi, nous inquiéter bien plus que le trafic de drogues et même que le trafic d’êtres humains (oui, j’assume) parce que ces deux fléaux, et bien d’autres, ne peuvent que mieux prospérer dans une monde où l’on trafique l’information. Si la base de la démocratie s’effondre, on ne peut pas envisager de régler nos problèmes de société.

      Maintenant, une solution existe-t-elle au problème des réseaux sociaux ? Je ne sais pas, mais il est important d’essayer d’y remédier.

      1. Henriette Latour dit :

        P.L.
        👏👏

  12. kyrahplatane dit :

    Vive le blogue de M. Richard Hétu!

    1. ProMap dit :

      danielm2757, kyrahplatane – 👍👍👍

      Ce blogue démontre qu’il est possible de diverger d’opinion sans verser dans l’anarchie de la fausse liberté d’expression. En cela, j’aimerais saluer ce que je crois être le résultat du travail de M. Hétu. Ce n’est pas de aplaventrisme devant M. Hétu, c’est reconnaître son travail ou son attitude. Résultat : nous n’avons pas de nazi sur ce blogue, donc c’est possible de contrôler les abus sur les médias sociaux. Il faut y mettre la rectitude nécessaire et le temps. Pour les grands joeurs sociaux (Facebook, Twitter, …), il faut mettre le temp$.

    2. Gilbert Duquette dit :

      @ kyrahplatane

      👍👍👍

      P.S. Et dire que je croyais être le seul à être Têteux et fier de l’être 😉

  13. eau-vive dit :

    Les plates-formes de médias sociaux sont devenues un grand forum de défoulement collectif et de propagande. Malheureusement c’est plus souvent négatif que positif. Je crois que nous sommes encore des analphabètes de ces moyens de communication.
    Plusieurs sont très forts pour l’utilisation de la technologie mais ils n’ont aucune habileté à communiquer: aucun savoir-faire et aucun savoir-vivre. Comme il n’y a pas ou peu de règles à ce sujet, ça donne ce qu’on voit actuellement c’est-à-dire un free for all qui est utilisé pour se mettre en valeur de façon très superficielle, pour détruire des réputations, pour entretenir le rejet de ceux qui sont différents ou pour répandre des idéologies haineuses.
    Il va falloir qu’on se réveille et qu’on exige de nos gouvernements de légiférer pour obliger les grandes compagnies à contrôler les contenus.
    Un autre aspect tout aussi important, c’est l’éducation des jeunes. On s’émerveille de voir à quelle vitesse ils ont appris et ils ont intégré ces supports technologiques dans toutes leurs activités. Mais leur a-t’on seulement appris que lorsqu’ils utilisent ces moyens de communication ils s’adressent à des êtres humains et non à des machines qui n’ont pas de coeur et pas d’âme ?
    Il devrait y avoir des cours dès l’école primaire pour sensibiliser les jeunes aux mêmes valeurs de respect qui prévalent dans nos relations avec les autres que ce soit en personne ou par l’intermédiaire d’une technologie.

    1. danielm2757 dit :

      Vous avez raison en soulignant l’importance de l’éducation (au sens large) dans l’utilisation des média sociaux( et de toute autre forme de communication d’ailleurs). Ce que nous remarquons souvent est l’absence de maitrise primaire de la langue parlée ou écrite et le manque de profondeur du vocabulaire employée. Et sans ces outils de base, toute conversation perd de sa profondeur.
      Reste le cas des « manipulateurs » des ces moyens de communication qui peuvent être à la fois des individus mais aussi des collectivités (nations, entreprises, groupuscules, etc.). Comment eut-on règlementer l’utilisation des média sociaux sans en enfreindre la liberté d’expression fondamentale? Que dire aussi de la dichotomie entre la facette interpersonnelle et l’étendue publique de ces média? Y a-t-il des balises possibles et efficaces pour ces deux types de communication? C’est à voir.
      Entretemps c’est l’information professionnelle (journaux, télévisions, Internet) et institutionnelle (écoles, bibliothèques, centres de diffusion) qui se fragilise au point de devenir beaucoup moins accessible.
      Tous ces aspects de la communication rendent l’accès libre à l’information plus difficile et plus fragmentaire. Voilà ce fameux danger pour la démocratie.

  14. ProMap dit :

    Alors Twitter Inc, quand supprimeras-tu le compte de ce malade de président? Quand tes bottines frapperont-elles aussi fort que tes babines? Ce président justifie aux yeux de tous ces salopards d’illuminés cette soit-disant liberté d’expression qui n’en n’est pas une.

    Toute liberté s’arrête où commence celle de l’autre. C’est la seule vérité. Il n’y a pas d’alternative conway. Tu es libre de vivre, donc je ne suis pas libre de te tuer. Tu es libre de vivre en paix, donc je ne suis pas libre de te menacer.

    Tuer est un crime, menacer de tuer l’est tout autant et c’est dans la loi. Simple à comprendre, me semble.

    1. karma278 dit :

      « Ce président justifie aux yeux de tous ces salopards d’illuminés cette soit-disant liberté d’expression qui n’en n’est pas une. »

      Bien d’accord. Ce à quoi on assiste présentement sur le Net est bcp plus de l’anarchie d’expression que de la liberté d’expression.

  15. Apocalypse dit :

    @Toile – 08h09

    ‘… pire qu’une plaie d’Egypte.’

    En effet, pire qu’une plaie, mais pas grand chose sinon rien qu’on peut faire, à part rêver qu’on les ferme.

    Les dirigeants de ces réseaux vont dire qu’ils font quelque chose, ce qui est sans doute vrai, mais ce n’est pas proche d’être proche de régler la problématique. Autrement que les utilisateurs délaissent ces réseaux, on devra vivre avec.

    Ces réseaux font littéralement régresser la société, des gens de plus en plus obsédés et de plus en plus ignorants, quelle triste combinaison. Pour notre malheur, on vit dans une société complexe et les problèmes le sont autant et on semble avoir de moins en moins de monde capable de les résoudre.

    1. danielm2757 dit :

      Il est certain que les réseaux sociaux de l’Internet ont bénéficié de l’essor démographique, de la mondialisation de la communication (Internet) et de la montée de la pensée individualiste matérialiste qui a débouché vers le narcissisme personnel. En même temps un climat latent d’insécurité s’est installé à travers toute cette toile envahissante et plusieurs (personnes) ont sublimé leur crainte dans une agressivité maladive mais facile à diffuser sur le Net sans parler des « récupérateurs » comme Donald Trump et ses acolytes.
      Il n’y a pas de solution magique à un tel phénomène social et planétaire. C’est à nous de faire la paix avec soi-même et son entourage. C’est aux communautés et aux collectivités de se responsabiliser vis-à-vis nos difficultés communes et d’amorcer un dialogue apaisant et constructif.

      1. eau-vive dit :

        danielm2757

         » se responsabiliser…. »

        Voilà la clé pour trouver une solution viable : se responsabiliser individuellement et collectivement.

      2. lanaudoise dit :

        Très juste. Ceux qui cherchent des sauveurs ne trouvent que des Donald Trump, des Bolsonaro, des Poutine, Dutarte, etc. Qui n’en n’ont rien à foutre, et même qui appellent plutôt au pire, lequel leur permet de durer. On se doit de se prendre en main. Le néolibéralisme ne reglerera pas par magie les problèmes du réchauffement climatique, Grand Dieu non. Et ne redonnera pas de travail à ceux que les robots auront mis à pied.

    2. eau-vive dit :

      Apocalypse

      « …on vit dans une société complexe et les problèmes le sont autant et on semble avoir de moins en moins de monde capable de les résoudre »

      C’est la prochaine génération qui va trouver des solutions. Ils sont intelligents, allumés et ont confiance en eux. Je parle évidemment des plus scolarisés.
      Le monde ne sera jamais parfait mais on peut au moins contrôler les excès les plus dommageables.

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ Apocalypse et Eau-vive

        ……on vit dans une société complexe et les problèmes le sont autant…

        Vous venez de cibler une partie (une grande partie) de la popularité de Trump. Dans ce monde complexe il  »apporte » des solutions simple. Une grande partie de la population n’a pas soit la capacité intellectuelle ou le désire de comprendre et d’analyser un problème. Ni surtout d’entendre se faire proposer des solutions qui leurs semblent complexes. Non, elle ne veulent entendre des solution simple à des problème complexes. Trump lui fait encore mieux, il simplifie les problèmes au niveau binaire (bien-mal, bon-mauvais, nous-les autres) et propose des solutions encore plus simplistes.

        Politiquement, cela fonctionne avec sa base et une partie de la population. Le problème est que en réalité, cela ne fonctionne pas ainsi (simplifier à l’extrême une problématique et une solution)

  16. Apocalypse dit :

    @noirod – 7h50

    ‘Dans le sujet qui nous importe il y a aussi les CNN et Fox news qui laissent publier du gros n’ importe quoi et qui sont parmi les acteurs principaux qui expliquent la propagation haineuse.’

    CNN? Ah bon!

    Je suis d’accord pour Fox, mais CNN, vous en avez fumé du bon; SVP des exemples et plusieurs à part ça?

    1. kyrahplatane dit :

      Apocalypse je seconde.

    2. A.Talon dit :

      @ Apocalypse 8h51
      «Je suis d’accord pour Fox, mais CNN, vous en avez fumé du bon; SVP des exemples et plusieurs à part ça?»

      Trop souvent, CNN a servi de porte-voix aux innombrables éructations du Drumpf. Trop souvent, le DRumpf faisait les manchettes pour la bonne et simple raison qu’il augmentait les cotes d’écoute. Trop souvent, on ne cherchait pas à rectifier les faits après un énième mensonge du Menteur-en-Chef. Et trop souvent, on faisait une équivalence morale entre le candidat orangé et la candidate démocrate. Comme si les deux étaient également (non)crédibles et (in)compétents. Voilà le «travail» de CNN en 2016. Tout pour les cotes d’écoute et rien pour la démocratie. Un je-m’en-foutisme moral qui nous coûte maintenant très cher. F*ck Niouze, c’est autre chose en comparaison: de la pure propagande d’extrême-droite.

      1. danielm2757 dit :

        CNN: « la chèvre et le chou » en quelque sorte…

  17. Apocalypse dit :

    @Cyto – 07h47

    ‘… pour l’instant c’est tout simplement trop intangible pour les IA.’

    Les gens devraient s’informer sur l’IA, contrairement à ce que plusieurs pensent, ça ne va pas régler les problèmes de la planètes, ces problèmes, c’est nous qui devront les résoudre, sinon c’est le sort des dinosaures qui nous attend.

    L’IA, ce sont des algorithmes et là nous sommes dans les préférences, de sentiments. de subjectivité, etc…, alors les ordinateurs que nous avons vont arriver ‘short’ en TITI.

  18. A.Talon dit :

    «Les plateformes de médias sociaux – et Facebook et Twitter sont aussi coupables que Gab de cela – sont conçues de façon à ce que les messages affreux se propagent deux fois plus vite que les bons.» (K.Swisher)

    On le constate encore quotidiennement sur les blogues de Radio-Canada, où les trolls haineux font la loi (‘Marianne Longfield’, au premier chef), et il y a encore très peu de temps sur ceux de La Presse. Notamment sur le blogue de Gilbert Lavoie où un commando de trolls picottés n’hésitait pas à sombrer régulièrement dans l’auto-dénigrement violente des Québécois, des Francophones ou des nationalistes québécois, certains allant même jusqu’à réclamer ouvertement la déportation des indépendantistes (‘Boston’) ou la stérilisation des femmes francophones (‘Picotte’). Sans parler de l’autre qui voulait obsessivement noyer tout les députés fédéralistes (‘tibob25’ en «false flag»).

    1. Toile dit :

      Si y a un compte twitter qui crache inlassablement son sale venin, tuffé d’inepties, c’est bien celui de sa trumpitude. Y a ti qq’un pour le débloguer ? Incompréhensible. Naiveté peut etre de ma part ? Couper lui l’air au plus sacrant.

      1. A.Talon dit :

        Jack Dorsey, le CEO de Twitter, n’en fera probablement rien. Tout d’abord, il est comme un petit agneau devant les porte-paroles de sa famille politique. Ensuite, parce que ça serait mauvais pour les affaires: qu’on pense à la chute de traffic suivant la disparition du Drumpf ou à une éventuelle poursuite judiciaire (ou campagne de boycott) des ultra-dretteux enragés.

        «Jack Dorsey met Ted Cruz and other Republicans about Twitter’s supposed liberal bias»
        https://www.businessinsider.com/jack-dorsey-twitter-secretly-republicans-liberal-bias-2018-6

  19. Corn88 dit :

    Je cite quelques commentaires :

    « Heureusement nous avons le blog de M.Hétu! »

    « Et ce blogue n’est pas une tribune haineuse et s’adresse à des gens décents et informés »

    « Ce blogue démontre qu’il est possible de diverger d’opinion sans verser dans l’anarchie de la fausse liberté d’expression. »

    J’imagine que les gens qui ont soumis ces commentaires ne lisent jamais les commentaires des lecteurs. Pourtant, ce sont souvent ces commentaires qui tirent ce blogue vers le bas. Ils ne sont pas à la hauteur des sujets proposés par monsieur Hétu. Dommage.

    Laissez-moi citer quelques perles glanées ici et là : « édentés et déplorables (pour désigner avec mépris ceux qui ont perdu un fils, un frère, un père dans les innombrables guerres des Clinton, Bush, Obama; ou pour décrire ceux qui ont perdu leurs emplois, leurs maisons dans les nombreuses débâcles boursières suite à l’abrogation de la loi Glass-Steagall sous Clinton ou suite au « quantitative easing » sous Obama; ceux qui doivent faire 2-3 petits boulots pour tenter de joindre les deux bouts; ceux qui réalisent que le « rêve américain » n’est plus), illuminés, Moron-en-chef, idiot-en-chef, secte, gourou, ordure orangée, andouille, idole orange, gros tas, gros cave, gros épais, plouc, Trumpistes, Dumpf »… que du mépris, toujours avec un vocabulaire très limité, celui d’un ado un peu « stone » qui sort de la SQDC. Bref, rien de très édifiant.

    Ajoutons à cela les appels occasionnels de la part de quelques lecteurs à l’assassinat du président des USA. Ouf! Rien de moins!

    Comment voulez-vous construire un blogue sérieux avec de tels commentaires haineux de lecteurs?

    Le lectorat de ce blogue occupe lui aussi une niche qui carbure aux invectives, aux attaques ad hominem. Ça attire un groupuscule. Les multiples commentaires haineux du lectorat ont chassé à peu près tous ceux qui avaient des choses intéressantes à dire. Il en reste peut-être encore 3-4, c’est peu : monsieur8, côtenord, jc virgil, lecteurcurieux, ça devient vite clairsemé ensuite…

    On devrait pouvoir dénoncer Clinton, Bush, Obama sans être accusé d’être pro-Trump; on devrait pouvoir dénoncer Trump, mais pour les vraies raisons, pas pour la couleur de ses cheveux, de ses bobettes, de ses poignées de main, ou son surpoids, mais ça, les lecteurs sur ce blogue ne l’ont jamais compris. Trop compliqué. Pas assez manichéen.

    1. danielm2757 dit :

      Le chemin de la rédemption sera long pour tous… Vrai que ce blog projette un parti pris indéniable pour le progrès social et l’ouverture (Désolé mais c’est le cas). Vrai aussi qu’il y a eu et qu’il y aura des débordements de language, de manières et de pensée. Et vrai aussi qu’il est modéré. Mais au delà de tout cela il y a un effort d’apprentissage que je ne retrouve surtout pas dans d’autres forums dits de discussion. Il y a une évolution de la discussion. Et surtout il y a de l’humour et une certaine dérision de soi-même.
      Recevez mes meilleures salutations.

    2. ProMap dit :

      Corn88 – Vous n’avez pas totalement tort. Les emportements, il faut y faire attention et nous y versons souvent sur ce blogue, c’est vrai. Par contre, j’épurerais la liste des mots que vous considérez comme haineux.

      Un chat est un chat. Lorsque trump carbure aux idioties jour après jour, minutes après minutes, le désigner comme idiot-en-chef n’est pas une simple insulte, c’est la réalité. Lorsque les participants de ses rallies crient Lock her up ou Sucks CNN même si trump parle d’autres choses, déplorable est le bon terme. D’autant plus qu’ils encouragent quelqu’un qui les amènera tôt ou tard à déplorer leur fils mort au combat. A quoi reconnaît-on une secte ? Les sectes existent. Ce mot n’est pas disparu du dictionnaire.

      Connaissant l’histoire, comment parlerait-on d’Hitler s’il vivait de nos jours ? Que l’on désigne M. Obama par Oblabla, y’a rien là. Ça ne fait que caricaturer un aspect de sa personnalité. Mais, avouez qu’il est difficile de l’appeler Moron-en-chef.

      Je ne crois pas que ce que vous décrivez est la cause de la disparition de trolls sur ce blogue. les opinions contraires y sont présentes et quelques fois le ton monte. Est-ce que c’est la règle?. Qu’on soit pro-Trump, que l’on croit à ses rêves, ça va, encore faut-il documenter sa croyance. Qu’on soit trumpiste, c’est-à-dire se comporter comme trump faisant fi de tout ce qu’il n’aime pas et ne cadre pas dans son narcissisme, là non, pas plus que de se vanter d’être hitlérien. Qualifier un suprémaciste blanc d’hitlérien, n’est pas haineux, c’est le décrire en regard de la pensée de cet homme dont il se réclame.

      De votre commentaire, je retiens beaucoup plus d’éléments critiques positifs que vous ne le croyez, même si je crois que vous exagérez sous certains aspects. Nous pêchons tous par exagération pour convaincre l’autre, moi le premier. Mais ça ne fait pas de ce blogue un lieu d’intolérance tout azimut.

      Merci sincère pour votre mise au point.

      1. kintouai dit :

        Pro-Map, j’approuve entièrement votre réponse. On ne peut faire dans la dentelle avec des salopards comme les Ripouxblicains ou le Führer-in-Chief (tiens, je sens que je viens d’être rangé parmi les « langues sales»).

        Quant aux commentateurs de qualité, on semble avoir été très sélectif : Jean-François Couture, Karma 278, Onbo, Infophile, Apocalypse, Gilbert Duquette, Papatibi, Syl20 (et j’en oublie, malheureusement) sont des commentateurs dont je ne manque aucune intervention.

        J’ajouterais que, sans être dans la tête de M. Hétu, j’ai la nette impression qu’il choisit parfois ses sujets pour susciter de fortes réactions (je pense à la toxicité de Fuck News, à Larry King, etc.) On s’ennuierait sur ce blogue, sinon !

        Je rappelle que nous sommes en guerre. Les saligauds de droite et d’extrême-droite sont en train de nous ramener 90 ans en arrière (comme l’a si bien expliqué Patrick Lagacé dans son article d’hier sur la Bête Immonde).

        L’heure n’est plus aux galanteries (aux « tirez les premiers, messieurs les Anglais ! »), n’en déplaise à certaines fines bouches.

        .

      2. kintouai dit :

        Ajout à mon com de 11h50

        Et j’ajouterais à ma liste (encore partielle) de commentateurs de qualité qui semblent avoir été oubliés (sciemment ?) : Danielle Vallée, Treblig, Gilles Morrissette, Pro-Map, Danielm, A. Talon, eau-vive, Ghislain1957, Henriette Latour, lanaudoise….en fait, pratiquement tous les intervenants de ce blogue (sauf quelques rares, qui favorisent mon sommeil).

        Moi aussi, je peux être « licheux », quand je veux 🙂

  20. Apocalypse dit :

    @Gilbert Duquette – 9h28

    Excellent! Tout à fait d’accord avec vous!

    Le Brésil vient de s’en choisir un autre, M. Borsalino, un autre fan des solutions ‘simplistes’ à des problèmes complexes qu’il n’a pas les capacités de comprendre. On regrette que de tels politiciens ne soient pas assez intelligents pour se rendre compte qu’ils ne sont pas assez intelligents pour prendre en charge une société.

    1. c’est ‘Bolsonaro’… (Borsalino, ce sont des ‘chapeaux italiens de luxe…) 🙂

      1. Apocalypse dit :

        Oups … Merci pour la correction!

      2. gl000001 dit :

        Et un film avec Alain Delon et Jean-Paul Belmondo.

    2. kintouai dit :

      « Il faut déjà passablement d’intelligence pour souffrir de n’en avoir pas davantage. » André Gide.

      D’où la prolifération des connards qui savent tout sur tout, alors qu’ils ne savent rien sur rien.

  21. ProMap dit :

    Ce n’est pas de l’intégrisme que d’empêcher un criminel d’agir ou de menacer d’agir, que d’empêcher un intégriste d’agir ou de menacer d’agir.

    Comme dans toute affaire humaine, il faut des règles et surtout l’application de ces règles. Comme dans toute affaire humaine, il faut une éducation qui prépare les gens à agir conformément au bien-être de tous comme le disent Toile et danielm2757. Comme dans toute affaire humaine, il faut aussi des meneurs qui conscientisent l’ensemble des gens. Nous viendrait-il à l’idée de brimer la liberté d’expression de M. Obama? Au contraire, nous souhaitons l’encourager, pourquoi? Serait-ce que par son influence, il est à même de faire réfléchir les gens, de les amener à s’autocensurer à propos de comportement et d’idée contraire au bien-être de l’ensemble.

    Ce que je veux dire : la communication étant devenu ce qu’elle est, à savoir un monstre ultra-rapide qui baigne la totalité de la planète, les règles et l’argent pour leur application sont un prérequis qui ne suffira pas à contrôler les dangers inhérents à ce monstre. Nous avons besoin aussi de contrôler les personnes les plus influentes. Que serait l’histoire si Hitler, Mussolini, McCarthy, ti-Kim et son père avaient été muselés ? Non, ça ne règle pas tout, mais ça facilite la tâche dans l’application des lois et dans l’établissement des consensus recherchant le bien-être de tous.

    Encore une fois, je reviens sur ce blogue. Pourquoi n’avons-nous plus de trolls délirants? J’ai mentionné l’importance du travail d’éradication de M. Hétu. Il faut que j’y ajoute la qualité des billets de M. Hétu et de Mme Cameron : ça s’appelle l’influence des meneurs. Mais aussi je dois souligner la réaction des participants face à ces trolls. On sous-estime le pouvoir de l’autocensure d’un groupe d’individus.

    Pas plus que vous, je n’ai de solution toute faite à ce problème des réseaux sociaux. Mais, il y a plusieurs pistes qui, « ensembles », peuvent réduire les dangers inhérents au pouvoir de l’information telle que nous la connaissons aujourd’hui. : règles appliquées, leaders et autocensure.

  22. Gilbert Duquette dit :

    @ Corn88

    …mais ça, les lecteurs sur ce blogue ne l’ont jamais compris….

    Vous tombez dans la généralisation. Oui certains ne peuvent nommer Trump sans y accoler des enfantillages (désolé pour ceux qui se sentent visés) mais mis à part quelques uns, les autres intervenants sauf exceptions ne tombent pas dans ce piège.

    Et comme vous semblez m’inclure dans le groupe qui écrivent des multiples commentaires haineux du lectorat ont chassé à peu près tous ceux qui avaient des choses intéressantes à dire. J’aimerais mettre une chose au clair, je challange le commentaire et non le commentateur mis à part encore une fois exception.

    Vous savez, si un commentaire n’est pas basé sur des faits ou est bancale ou qui semble biaisée, que devrait-on faire?? ne pas la challanger??? être d’accord avec???

    1. jaypee dit :

      « Oui certains ne peuvent nommer Trump sans y accoler des enfantillages »

      C’est vrai, mais comment qualifier quelqu’un qui est incapable de nommer ses adversaires autrement qu’avec un surnom idiot?
      Alors oui, mea culpa, je l’appelle donald le crétin.
      Parce que quand on joue contre un adversaire qui est un crétin, il faut parler en crétin pour qu’il nous comprenne.

      « Comment voulez-vous construire un blogue sérieux avec de tels commentaires haineux de lecteurs? »

      donald le crétin est une insulte à l’intellittence humaine. Il parle comme un imbécile, émet des imbécillités et surtout, n’a aucune des qualités requises pour être président. Alors, oui, donald le crétin mérite tous les qualificatifs et ceux qui s’entêtent à le soutenir et à le défendre risquent de recevoir les mêmes qualfiicatifs.
      Mais, si cela peut vous rassurer, j’utilise le même genre de termes pour qualifier les nazis qui dirigent maintenant mon pays et ceux qui les soutiennent.
      Je ne vois pas pourquoi je devrais faire preuve de modération envers de gens qui veulent la destruction de MA société.

  23. jeanfrancoiscouture dit :

    Vrai que trop, voire la plupart de ces médias dits «sociaux» laissent la porte ouverte à la lie de la communication. Se croyant, souvent à juste titre, à l’abri dans leur sous-sol et derrière leur clavier, les semeurs de haine, de désordre, de mensonges distillent leur venin. C’est pourquoi je ne suis inscrit à aucun de ces «organes de communication» et que je ne les fréquente pas non plus.

    Cependant, ne sont-ce pas les médias dits «grands» qui leur ont ouvert tout grand la porte? Quel de ces médias dits «grands» n’a pas «SA» page Facebook qu’il nous invite à consulter voire à obligatoirement utiliser si nous désirons commenter un blogue, une nouvelle ou une page d’opinion? Quel média n’a pas «SON» fil Twitter? Combien de médias n’ont même plus d’adresse courriel que nous pourrions utiliser pour communiquer avec leur salle des nouvelles ou avec un journaliste donné? On nous impose plutôt de passer par FB.

    Et après avoir ouvert ces canaux, nous nous retrouvons avec des chroniqueurs qui se plaignent du contenu de ce qu’ils ou elles reçoivent via ces déversoirs à fiel. Mais qui est-ce qui a d’abord décidé d’utiliser des «caniveaux» de communication? Encore des gens qui se plaignent après s’être auto infligé une blessure.

    Quand je vois et entend tout cela, je ne puis m’empêcher d’esquisser un sourire en coin en me disant que j’ai bien fait de m’abstenir dès le début au risque de passer à l’époque pour un imbuvable dinosaure. Mais des fois, au risque de paraître prétentieux, je me rappelle l’aphorisme qui dit:«Les précurseurs passent pour des fous tant que la masse ne les a pas rattrapés».

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ jeanfrancoiscouture

      …On nous impose plutôt de passer par FB….

      Oh que c’est donc vrai. Au point où j’ai du m’ouvrir un compte F.B. il y a une semaine. J’ai réalisé depuis que j’étais beaucoup plus populaire que je ne l’imaginais. Chaque jour qui passe, je reçois des dizaines de demande de personnes qui veulent être mes amis. Et dire que je me suis abonné à F.B. que pour avoir accès à certains menus de restaurants.

      P.S. Existe-il dans F.B. un Clic  »supprimez tout » pour les  »Connaissez-vous… » parce que cela me prend trop de temps à les supprimer un par un.

      1. kintouai dit :

        @ Gilbert Duquette Non, vous n’êtes pas plus populaire que vous l’imaginiez. C’est l’algorithme de Facebook qui génère automatiquement des listes de noms qui sembleraient vous correspondre. Vous remarquerez que ce ne sont pas des demandes officielles d’«amitié», mais uniquement des suggestions. J’ai eu le même problème du temps que j’avais une page FB, essentielle pour commenter dans certains médias.

      2. lanaudoise dit :

        Juste ne pas en tenir compte. Et refuser les demandes d’amitié de la part de purs inconnus. Ceci dit, il y a longtemps, une proposition de Facebook m’a permise de renouer avec une cousine germaine; je n’avais pas réalisé sur le coup qui elle était, les Américaines changeant de nom après le mariage.

  24. karma278 dit :

    Microsoft nous a offert le célèbre « ctrl-alt-delete »;

    Il est temps pour « CTRL- HATE-DELETE » .

  25. treblig dit :

    Écrire une lettre aux lecteurs, à l’époque, nécessitait une feuille de papier, écrire ( ou taper) un texte, une enveloppe, un timbre et une boîte à malle pour envoyer le tout à un média qui la publiera, peut-être, deux ou trois jours plus tard. Ce qui limitait l’accès des lecteurs aux médias à quelques fois par année et certainement pas à plusieurs fois par jour ( comme sur ce blogue). C’est une nouvelle réalité dont on doit tenir compte. On ne reviendra plus en arrière. Et les bons gars, comme les mauvais gars, peuvent l’utiliser.

    En ce qui me concerne, j’aime beaucoup Internet qui me permet d’enrichir un texte en ajoutant des données , presque instantanément, comme le taux de participation aux dernières élections provinciales (66.4%) ou le nombre d’aluminerie au Québec (9). Je ne retournerais plus en arrière moi non plus.

    1. karma278 dit :

      @treblig

      Je viens de cacheter l’enveloppe, mise à la poste d’ici quelques minutes, vous devriez recevoir mon commentaire d’ici 3-5 jours ouvrables.

      1. Apocalypse dit :

        LOL

        Good point!

      2. danielm2757 dit :

        S’il n’y a pas grève cependant…

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @treblig: «En ce qui me concerne, j’aime beaucoup Internet qui me permet d’enrichir un texte en ajoutant des données , presque instantanément, comme le taux de participation aux dernières élections provinciales (66.4%) ou le nombre d’aluminerie au Québec (9). Je ne retournerais plus en arrière moi non plus.»

      À ce propos, je ne puis que vous donner raison. Je fais avec plaisir usage de toutes ces fonctions. Je ne voudrais pas revenir à ma vieille dactylo à ruban avec laquelle je tapais mes travaux à l’université. J’ai accueilli avec plaisir les dactylos électriques, à mémoire, puis le traitement de texte et enfin l’ordinateur et ses puissantes variantes.

      Quant à l’accès à «la parole publique» via les médias papier comme La Presse ancienne version, Le Devoir, L’Actualité, Fortune magazine et quelques autres, je conserve dans mon «scrap book» la centaine de papiers de ma part qui ont été publiés mais j’avoue que les éditions numériques n’ont pas pour moi le même attrait. Par contre, j’aime bien les blogues de qualité comme celui-ci qui permet d’échanger avec d’autres,qui, comme vous, ont quelque chose à dire et le disent «comme du monde». Et en plus d’échanger, on apprend des autres. Parler «aux quatre vents» sur les médias dits «sociaux» cela ne me dit pas grand chose. Je préfère les publics ciblés, les communautés d’intérêt qui permettent des échanges de contenus.

  26. Gilles Morissette dit :

    Madame Swisher a parfaitement raison. Les réseaux sociaux ont certes « démocratisé » la parole ce qui est toujours une bonne chose.

    Malheureusement, ils sont également devenu un véritable égout à ciel ouvert où n’importe lequel « ticoune de fond de cour de scrap » peut venir, en toute impunité et dans l’anonymat le plus complet, vomir sa haine, son racisme, sa xénophobie et son intolérance au vu et au sus de tout le monde.

    Tiny Brain leurs a en quelque sorte donné une certaine légitimité avec ses discours haineux et dégradants et ils se sentent maintenant autorisés à faire de même. Ce phénomène pourrait s’apparenter aux égouts d’un municipalité qui débordaient et dont le contenu circulaient librement à travers les rues. Je vous laisse imaginer ce que vous y verriez.

    Les plateformes hésitent à agir car, comme l’explique madame Swisher, cela représente des pertes considérables de revenus. Il aura fallu une pression énorme du public pour qu’elles se décident à expulser l’infect Alex Jones (InfoWars). Même si elles réussissent à le faire de temps à autre, il y aura toujours quelque part quelqu’un d’autres sites comme « GAB » pour prendre la relève.

    Le phénomène est répandu partout même chez nous. Il suffit de faire le tour de certains sites de nos médias nationaux comme la SRC, le JDM/JDQ, etc. pour constater que nous ne sommes pas à l’abri de cette infestation. Les trolls y sévissent même si les modérateurs font des efforts pour les expurger lorsqu’ils vont trop loin dans leurs propos haineux.

    La « cochonnerie » qu’on peut lire sur les réseaux sociaux sont semble-t-il, le prix à payer pour vivre dans une société où prime la liberté d’expression. Cependant, ceux-ci ont une obligation morale d’agir afin d’empêcher la propagation de ce genre de discours. Comme je le dis souvent, la liberté d’expression ne vous donne pas tous les droits et à cet égard, notre Cour Suprême en a tracé clairement les limites dans sa décision sur l’affaire « Sophie Chiasson vs Genex Communicatins (2005) »

    1. karma278 dit :

      @gilles M
      « Ce phénomène pourrait s’apparenter aux égouts d’un municipalité qui débordaient et dont le contenu circulaient librement à travers les rues. Je vous laisse imaginer ce que vous y verriez. »

      Du vert, du verre et des vers?

  27. monsieur8 dit :

    @Corn88, 09h46: j’attendais votre commentaire…

    Je vous seconde, des propos haineux ou méprisants, il y en a des tonnes ici aussi. Ce blogue n’est pas une exception. Je trouve d’ailleurs que la modération y est trop laxiste. Lire des qualificatifs comme gros enfoirés, salopard, pute de luxe ou autres pour qualifier quelqu’un (ou sa femme), même si on n’aime pas ce quelqu’un (ou sa femme), est pour moi enfantin, et cela tire le blogue vers le bas. C’est dommage.

    Avez-vous remarqué que sur le site de RC, les opinions émises sur la politique américaine sont pas mal plus diversifiées qu’ici? La raison est simple, on ne tolère pas les insultes personnelles là bas. Donc les pro-Trump peuvent s’exprimer sans se faire insulter ou traiter de « Simon ». Ça donne des vrais échanges, avec arguments et solides discussions, mais dans le respect*. Ici, les rares pro-Trump (ou disons les intervenants conservateurs) qui écrivaient il y a quelques semaines encore ont été farouchement chassés. Dès qu’on en lisait un, on pouvait être sûr que les insultes ou les appels à la censure allaient arriver vite. Résultat : ils ne viennent plus et, désormais, 99,9% des commentaires disent la même chose. Le plus triste c’est que cela semble en contenter plusieurs… c’est quoi un blogue pour eux? Un fan-club où on se gratte le dos mutuellement?
    Pas besoin d’argumenter, de donner des références ou de s’en tenir aux choses sensées si on critique Trump : personne ne vous reprendra de toute façon. Au contraire, c’est trop souvent un concours quotidien de celui qui sera le plus mesquin, insultant ou méprisant vis-à-vis de potus 45.

    Je déteste Trump, mais je suis irrité et découragé de lire ses opposants les plus farouches agir exactement comme lui. Je l’écris régulièrement : le Trumpisme est contagieux.

    * Il y a quelques commentateurs qui écrivent ici et sur RC : juste à lire leur texte, on sait sur quel blogue il a été publié. Ce qui est accepté ici ne l’est pas là bas. Aucun gros mot ou insulte n’y est publié : le niveau d’échange y est un pas mal plus élevé.

    1. danielm2757 dit :

      Vous écrivez à propos des forums de Radio-Canada:  » …Ça donne des vrais échanges, avec arguments et solides discussions, mais dans le respect… »
      Malheureusement j’ai eu souvent l’impression du contraire surtout quand on utilise à dessein l’option « Signaler » pour faire taire systématiquement quelqu’un ayant un avis (respectueux) opposé.
      Ah tout est vraiment une question de perception surtout selon le filtre politique personnel de chacun!

      1. karma278 dit :

        Danielm écrit:

        « Vous écrivez à propos des forums de Radio-Canada: » …Ça donne des vrais échanges, avec arguments et solides discussions, mais dans le respect… » »

        « Malheureusement j’ai eu souvent l’impression du contraire »

        Bien d’accord. Perso, j’ai pris son intervention comme du trolling.
        Les arguments sont faibles sur les blogues de la SRC, rarement on y offre des références, les affirmations gratuites y pullulent . Niveau secondaire 3.
        « ET le reste, vous l’savez ». 😊

        Mais c’est vrai qu’on n’y sacre pas.

        On n’y trouve pas non plus les nombreux traits d’humour habilement intégrés dans les interventions sur ce blogue.

        C88 et M8 me semblent en déficit de sens de l’humour.
        Try smiling 😀

        Don’t worry, be happy!

      2. danielm2757 dit :

        Karma278, je vous cite: « Les arguments sont faibles sur les blogues de la SRC, rarement on y offre des références, les affirmations gratuites y pullulent… »
        J’ai également cette impression d’affirmations sans recherche d’argumentation et par extension de possibilité de discussion.
        Quant aux sacres, insultes et déclarations scatologiques présents dans ce blog, je préfère croire à l’amélioration graduelle de notre environnement verbal.
        Votre finale est joliment tournée!

  28. Danielle Vallée dit :

    corn88: encore une fois vous mélangez tous les faits historiques sans égard à la vérité.
    Clinton est allé en Bosnie défendre des musulmans et il a gagné la paix et arrêté un génocide épouvantable. Sarajevo ce n’était pas juste une chanson.
    Obama ne voulait jamais faire la guerre et c’est la raison pour laquelle il était si impopulaire avec les Républicains.

    Quiconque, et je dis bien quiconque, essaie de normaliser ce président, essaie de raconter qu’il doit être traité avec la dignité de l’office, est un ‘appaiseur’, un complice.
    Lui-même vous cracherait volontiers dessus s’il en avait la chance, parce que c’est comme ça qu’il considère le monde entier. Cette semaine il a fait beaucoup de bruit sur le sort des immigrants pendant que lui, Ivanka, et ses deux fils étaient jugés pour fraude à New York – une autre.
    Alors il mettait la vie d’immigrants en danger pour étouffer le bruit de la poursuite pour fraude,
    Votre dissertation n’a ni queue ni tête, encore une fois, sauf pour servir à vous faire verser votre fiel.SAD

  29. Apocalypse dit :

    @Corn88 – 09h46

    Je vous accorde que certains posts sont un peu (pas mal) trop bas à mon goût, mais il faut admettre que Donald Trump a le don de tirer le pire des gens, il faut donc s’en apercevoir et faire attention.

    Pour ce qui est de critiquer M. Obama, M. Bush, Madame Clinton ou quiconque, ‘go for it’ en autant qu’il y a une argumentation à laquelle on peut répliquer ou être en accord.

    Je suis moi-même très élogieux de M. Obama et défenseur de Madame Clinton, mais je ne suis pas aveugle, si on veut les critiquer, on va trouver matière à…

    Pour terminer, c’est vrai que je passe vite sur certains posts, mais plusieurs sont souvent très, très intéressants et c’est pourquoi je suis actif sur ce forum.

  30. eau-vive dit :

    J’aime beaucoup la discussion qui se déroule sur ce blogue ce matin. Il y a de la place pour différents points de vue mais qu’on soit d’accord ou pas avec un(e) autre si c’est fait avec respect, moi ça me va.

    En ce qui concerne les insultes envers Trump, j’ai eu ma phase de défoulement moi aussi mais j’ai vu que ça ne menait à rien alors j’essaie de m’abstenir. Mais je ne promets pas que je ne succomberai jamais plus parce que des fois c’est tellement gros qu’il faut que l’indignation soit exprimée d’une façon ou d’une autre.
    C’est le seul blogue auquel je participe parce qu’il y a un niveau de qualité que j’apprécie autant par les billets de monsieur Hétu que par les commentaires des participants. Je trouve ça intéressant parce que j’apprends des choses tous les jours et ça me force à réfléchir et à revoir ma position des fois. On s’enrichit les uns les autres et c’est le but.

    1. danielm2757 dit :

      Votre dernier paragraphe résume bien l’attachement de plusieurs d’entre nous pour ce blog. Pour ce qui est des sacres et insultes qui s’y trouvent, on (je m’inclus!) peut toujours chercher à s’améliorer et à s’apprécier plus encore.

  31. Apocalypse dit :

    @treblig – 10h54

    ‘En ce qui me concerne, j’aime beaucoup Internet qui me permet d’enrichir un texte en ajoutant des données…’

    Il y a du fond de cale sur Internet, mais c’est aussi un MINE (en majuscule) d’informations et de vidéos sur toutes sortes de sujets. Je passe toutes les semaines des heures à écouter des vidéos sur l’informatique, la nature, l’univers, la science en générale incluant la physique et cie.

    Je suis tombé la semaine dernière sur une vidéo qui parle du ‘Voynich manuscript’, document qui date du 15ième siècle écrit dans un langage et un code qui est un mystère. Dieu qu’on a essayé et qu’on continue à essayer de trouver la clé de ce manuscript, c’est toujours le mystère.

  32. lanaudoise dit :

    Comme ça: même de simples chiffres peuvent cacher des messages haineux. 88, pour Heil Hitler? Ceci dit, ce blogue a ses petits turbulents, mais ils n’empêchent pas les autres de parler, comme c’est le but des trolls.

    1. Guy LB dit :

      @lanaudoise :
      “Ceci dit, ce blogue a ses petits turbulents, mais ils n’empêchent pas les autres de parler, comme c’est le but des trolls.”

      Bien dit, et vrai.

  33. Layla3553 dit :

    @Corn 88 9:46

    Tout ce que vous jugez comme étant loin d’être édifiant
    de toute évidence
    vous le lisez en abondance
    Diriez- vous que c’est édifiant
    de nous encourager en nous lisant? Layla.

  34. RICK42 dit :

    @Corn88: votre commentaire précédent doit remonter à environ 2 mois, peut-être plus. Vous étiez fort affligé de la qualité des textes produits par les participants et les compariez à un niveau de sec.1 ou qq chose du genre… Je n’ai pas eu le bonheur (?) de vous lire depuis tout ce temps…et là vous nous revenez avec encore votre dédain des textes soumis ici, vous plaignant de tout et de rien. Vous semblez être très fort dans la critique des blogueurs sans jamais participer et vous impliquer dans les échanges… C’est pas mal plus facile de se poser en censeur des bonnes moeurs épistolaires que de vous mouiller de temps à autre avec des opinions sur les sujets proposés.

  35. Layla3553 dit :

    @Corn 88 9:46

    Ce blogue selon moi, refuse l’intolérance face aux différences, que voulez- vous de plus?
    Ce blogue dénonce les abus de pouvoir.
    Ce blogue défend les minorités.
    Ce blogue déplore ce président, ses abus, ses mensonges, ses injustices, son je me moi.

    Rien dans tout cela ne nivèle ce blogue vers le bas, bien au contraire.

    Désolée, mais ce blogue n’est pas dépourvu de valeurs humaines.

    Vous nommez trois ou quatre intervenants et vous ajoutez que les autres clairesèment le blogue, les autres selon moi, informent aussi et allègent l’information, dommage que vous ne lisiez pas la profondeur derrière l’humour, les jeux de mots savoureux et même scatologiques, ainsi que derrière certaines références au monde de l’enfance, toujours bien à propos, il y a de grandes vérités, toutes ces choses que les uns et les autres apportent ont un dénominateur commun , que l’on nomme les qualités du coeur, et ça ne manque pas sur ce blogue.

    Personne ne souhaite la mort de personne, mais oui il arrive que l’on s’interroge de voir des personnes avec de grandes valeurs morales qui ont été assassinées lâchement, et que des personnes qui prônent le mal soient épargnés voire encensées.

    Ce président c’est un voyou, un menteur, un voleur, un abuseur, un profiteur, un crosseur, un destructeur, un moron, un déviant en un mot c’est une honte, et oui nous déplorons, ces déplorables qui encensent cet homme, peut-importe d’où l’on vient, de la misère que l’on a vécu, rien ne justifie d’approuver tous les comportements honteux et déviants de ce président .

    Ce président c’est un prophète de malheur qui est perçu déplorablement comme un sauveur par sa base, ce président n’a pas les valeurs morales pour présider ce pays, et sortir les miséreux de la misère.

    Comparer les propos des utilisateurs de ce blogue à ceux de DT, c’est insultant, de dire que la substance de ce blogue est limitée à trois personnes nommées en plus, c’est un manque total de respect pour tous ceux qui s’investissent grandement. Les seuls personnes que notre humanité, déplorent ce sont ceux qui encouragent le mensonge et ses ramifications.

    Et oui, DT c’est un être humain…comme Corn88, comme nous tous, mais j’ai un faible pour l’humanité des « TOUS » de ce blogue, sans exception, Layla.

    1. kintouai dit :

      Bravo et merci, Layla. Vos commentaires sont toujours plein de bon sens. J’ai oublié de vous mentionner parmi mes préférés.

      1. Layla3553 dit :

        C’est moi qui vous remercie. Layla

  36. 430a dit :

    À Corn88: Vous tombez fort mal à propos.

  37. Aurélienne Morin dit :

    Les réseaux sociaux manquent souvent d’étique, quand les musulmans de Québec ont cherché un cimetière pour pouvoir enterrer leurs morts, il y avait un site d’information(?) sur FB et comme j’aime l’information je suis allée voir, il y avait des nouvelles et celle là en faisait partie, mais les horreurs qu’on pouvait y lire, inimaginable de la haine à l’état pure, je me suis dépêcher de quitter, je ne me souvient plus du nom du site et je ne le regrette pas. On peut critiquer une religion, une opinion, mais jamais avec haine, ces sites devraient être fermés tous, mais l’$$$$ mène tout, il faut être milliardaire, que des horreurs se disent et se propagent est absolument indécent. On est pas toujours poli(e)s avec les présidents, premiers ministres, princes arabiques et dictateurs, mais quelques fois ils le méritent, y en plus que d’autres, mais si je dis que Trump est un idiot, je ne le hait pas, je constate ce que j’entend de sa bouche et de ses tweets, mais je ne souhaite pas sa mort, ni qu’on le torture.

    J’essaie d’être honnête, Je n’aime pas ce qui se passe dans notre monde d’aujourd’hui, la spéculation, les multinationales, et surtout la mondialisation et le multiculturalisme ont fait beaucoup de tort aux humains.

    C’est mon opinion, on est pour ou contre, mais c’est ce que je pense.Reprenez moi si je me trompe.Merci!

Répondre à Danielle Vallée Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :