Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

11-supreme-court.w600.h315.2x.jpg

«La Cour suprême dirigée par John Roberts s’apprête à façonner la société américaine à l’image de Trump pour des décennies à venir. Toutes les branches du gouvernement fédéral sont désormais dévouées au programme de Trump : la restauration des hiérarchies traditionnelles de l’Amérique sur le plan racial, religieux et sexuel; l’enrichissement des donateurs du parti; la poursuite sans contraintes du profit de la part des entreprises; l’appauvrissement et la dépossession des groupes représentés par le parti adverse; et la protection du président et de ses alliés contre les poursuites par tous les moyens possibles. Jamais depuis la fin de la Reconstruction le gouvernement des États-Unis n’a-t-il été aussi fermement dévoué à un programme unique et cohérent unissant une politique d’ethno-nationalisme au pouvoir débridé de l’entreprise. Comme pour la Rédemption, nom donné à la période qui a suivi la Reconstruction, les conséquences pourraient durer des générations.»

Adam Serwer, journaliste au magazine The Atlantic, livrant un portrait sombre de ce qui attendra selon lui les Américains, et en particulier ceux de couleur, après la confirmation de Brett Kavanaugh à la Cour suprême des États-Unis.

(Photo AP)

74 réflexions sur “La citation du jour

  1. lisois dit :

    Amen et comme dirait l’autre…vous l’avez voulu, vous l’avez eu. América is great again.

  2. patofbarnak dit :

    Et les niochons d’amerdricains qui ne se font rien, pas de grosses manif, pas de perturbations, pas de grèves… Ils n’ont que ce qu’ils méritent.

    Ben je n’ai aucune pitié pour ces connards.

  3. ghislain1957 dit :

    « la restauration des hiérarchies traditionnelles de l’Amérique sur le plan racial, religieux et sexuel; l’enrichissement des donateurs du parti; la poursuite sans contraintes du profit de la part des entreprises; l’appauvrissement et la dépossession des groupes représentés par le parti adverse; et la protection du président et de ses alliés contre les poursuites par tous les moyens possibles. »

    Ça ressemble presque en tout points à la définition du mot « nazisme »!!!

    1. Henriette Latour dit :

      ghislain1957
      👏👏

  4. P-o Tremblay dit :

    Et pour l’environnement. Imaginer les compagnies contesté toute les mesures qui seront mis en place pour aider l’environnement par les prochains gouvernements… ils vont contesté jusqu’en cours suprême et gagneront.

  5. kintouai dit :

    Fallait pas être la tête à Papineau pour en arriver à cette conclusion. L’auteur aurait pu aller plus loin, cependant, et dire :

    1- Que les Américains n’ont qu’eux à blâmer pour ce coup d’État planifié depuis des décennies par la droite saloparde;

    2- Qu’avec ce à quoi on assiste présentement dans toutes les démocraties occidentales — et ces millions de tarés qui croient que la droite leur en donnera plus tout en baissant leurs impôts –, il ne serait pas étonnant de voir ressurgir des mouvements violents comme les Brigades Rouges, mouvements qui justifieront les ordures de dretteux d’imposer une véritable dictature fasciste (voir ce qui se passe actuellement au Brésil).

  6. gl000001 dit :

    Bienvenue en Americanistan !

  7. Cubbies dit :

    Les États Unis viennent de reculer de plus de 50 ans. Make America Great Again. Just like the old days.

    Déprimant. Belle ouverture sur le monde.

  8. Paul Roux dit :

    C’est pas jojo, mais c’est sans doute vrai.

  9. Gilbert Duquette dit :

    Kriss que les américains aillent voter en novembre. Le seul contre pouvoir est le contrôle du congrès. Qu’est-ce que ça leur prend de plus aux Américains pour réaliser dans quel merde ils sont???

    Moi j’pus capable de les voir aller avec leurs libarté de consommer à outrance. Ne réalisent-ils pas que consommer à outrance n’égale pas la liberté mais l’esclavagisme moderne car ils n’ont plus le temps de s’informer, de s’impliquer, d’agir. Non ils sont trop occupé à avoir deux trois jobs pour payer les fins de mois.

    Le système capitalisme sauvage a réussi ce que les États du sud ont perdu. Le retour à l’esclavage où les esclaves modernes sont enchainés à leurs habitudes de consommations. Ils ont gagné la libarté de consommer en échange de leur liberté de penser, de s’informer, de s’impliquer, d’agir.

    Je n’ai presque jamais eu ce dilemme qui est de troquer ma liberté (la vraie) pour la liberté de consommer et d’accumuler des biens. J’ai choisi très jeune la vraie liberté et mis à part un intermède je jouis de cette liberté d’être une personne non productive et très peu consommatrice pour la société et j’en suis fier.

    Je ne demande pas aux gens d’être frugal comme je le suis non mais au minimum de réaliser que de travailler pour s’endetter n’est pas la solution. SVP ne devenez pas comme les Américains.

  10. Et tout ça à cause du soit disant leadership du 45!
    Désolée mais fini pour moi les USA.

    1. gl000001 dit :

      Fini les voyages de golf en Arizona en hiver. On va retourner à Cuba. 😉

      1. Picpic dit :

        Au pays des droits de l’homme, votre morale est, comment dire, je ne sais pas, ça ne s’explique pas…

      2. gl000001 dit :

        Cuba est moins pire que les USA sous beaucoup d’aspects !

    2. Gilbert Duquette dit :

      @ marie4poches

      Comme je le disais aujourd’hui je suis une personne interdite de séjours aux USA et fier de l’être.

      Je demanderais un pardon que si un jour un POTUS a la même prestance, dignité et personnalité que Monsieur Hétu (Oups j’voulais dire M.Obama)

      1. Même avec un POTUS digne ce nom, les déplorables seront encore là et peut-être plus forts que jamais. Cette 45e présidence a boosté ces déplorables ( même minoritaires ils représentent tout de même qqs dizaines de millions de personnes) pour un bon bout de temps.

  11. bloganon dit :

    Plutôt d’accord avec votre affirmation qu’il s’agit d’un coup d’État. Mais quelles sont les solutions possibles? Faire des multitidudes d’enfants non blancs? Cesser de consommer et rembourser ses dettes personnelles? S’assurer que tout le monde peut voter?

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Bloganon

      …Cesser de consommer et rembourser ses dettes personnelles?…

      Diminuer sa consommation et rembourser ses dettes. LEs dettes sont la chaine de l’esclavage moderne.

      Avec des dettes, on enchaine le consommateur à son emploi, un un employé esclave de ses dettes n’osent pas parler, revendiquer, critiquer de peur de perdre son emploi, son ou ses autos, son chalet, sa grosse maison, son prestiges artificiels basé sur le matériel.

      Le capitalisme a compris que sans dettes, la personne est libre. Le capitalisme s’est donc arrangé pour faire croire que la libarté passe par la possession de biens matériels à outrance.

  12. sorel49 dit :

    Imaginons la situation cauchemardesque suivante.

    Les républicains parviennent à garder la majorité au Sénat après les élections de novembre. Rien n’empêchera Trump de recommencer avec d’autres nominations quand l’occasion arrivera.. Vu l’âge de certains juges de la SCOTUS, il aura la possibilité de nommer jusqu’à 2 autres .

    Ouille !

    1. Toup Pou Yo! dit :

      @sorel49 Exact, la prochaine sur la liste est Amy Coney Barrett, une militante anti Roe Vs. Wade. Si vous pensez que la nomination de Kavanaugh était laide, il risque d’avoir du sang qui va couler avec Barrett.

      1. darrylfzanuck dit :

        Est -elle la juge aux 7enfants qui etait dans la short list? je crois bien,elle était next si BK passait pas…

    2. Madalton dit :

      Rien ne dit que l’espérance de vie des nouveaux juges est plus élevée que celle de ceux en place.

  13. galgator dit :

    Adolescent, je rêvais de vivre aux États-Unis. Maintenant et plus que jamais, je n’oserais réaliser ce fantasme. Ça m’écœure royalement sur ce que je vois à chaque jour dans ce pays. Une splendide débarque pour la démocratie!

  14. Emma dit :

    @Richard Hétu (votre tweet de 16h)

    « Pas sûr que le harcèlement de cette sénatrice soit une solution digne du mouvement #MeToo. »
    —————————

    Elle s’apprête sans aucune hésitation ni regrets ni remords de conscience à scrapper le futur de tous ses compatriotes, pour des générations.

    Je suis prête sans aucune hésitation ni regrets ni remords de conscience à la voir subir les affres de la colère de tous ceux qu’elle a joyeusement crossés pour l’amour d’une job (à vie ?) garantie par ceux qui tiennent vraiment les rennes de son parti. Faudrait quand même pas qu’elle s’attende à ce qu’on la remercie, la respecte ou la félicite.

    Ceci dit, si le passé récent est garant de l’avenir, elle n’a qu’à prendre son mal en patience, elle ne se fera pas suer longtemps. Les gens ont la mémoire courte, semble-t-il. Quand ils en ont une…

    Ou au contraire, ils vont devenir de plus en plus violents et virulents face à la violence et aux assauts nombreux qu’ils subissent de la part des élus républicains. Dans un cas comme dans l’autre, c’est hautement prévisible et triste à pleurer.

    Elle et ses semblables réussissent à me faire hurler dans mon salon, c’est pas banal. Je les voue aux gémonies et leur souhaite toutes sortes de malheurs. Il y en a à qui je souhaite ardemment de ne pas se réveiller demain matin. Je déteste ce qu’ils sont en train de faire à leur propre pays et ce qu’ils me font au moral. Je me découvre une capacité de violence (de pensée, mais quand même) dont je me serais bien passée.

    Je ne sais pas comment vous faites, Richard, pour conserver ainsi votre capacité de recul et votre sang-froid. Vous baignez là-dedans 24/7. Vous avez toute mon admiration.

  15. Apocalypse dit :

    Plutôt ‘grim’ comme constat d’Adam Serwer. Disons qu’aujourd’hui, ça regarde effectivement comme cela. Dieu merci, il y a encore demain et l’espoir que les choses vont éventuellement prendre du mieux.

    La bonne nouvelle est que la majorité des américains est contre, ‘by a long shot’, ce que fait cette administration. Il s’agit de se lever, de voter et les choses vont prendre du mieux.

    1. igreck dit :

      @Apocalypse
      Vous n’avez jamais si MAL porté votre pseudonyme… et c’est bien tant mieux !?! Un peu de lumière sur cette sombre journée pour nos voisins… de bonne volonté (il en reste sûrement quelqus-uns !)… sombre donc pour nous aussi.

  16. treblig dit :

    Sur un post précédent, on m’a reproché ( gentiment et avec respect) d’être un peu trop enthousiaste ( ou optimiste) que de croire à un rébellion pacifique et généralisée aux agissements de Trump. Pourtant je persiste et signe, les hommes de cro-magnons républicains vont perdre

    Vous écoutez les rumeurs en provenance des paroissiens républicains endoctrinés des églises blanches du sud ou de Fox News, moi j’écoute les jeunes et les  »liberals » de la Californie, de l’Orégon, de New-York, de Boston… qui s’opposent à Trump.

    1. Biduletto dit :

      J’appuie treblig dans son commentaire.
      Il y a eu beaucoup d’autres commentaires qui « bashaient » les américains. Vous semblez oublier que Hillary Clinton a récolté plus de 2 millions de votes de plus que Donald Trump lors du dernier scrutin. L’Amérique est divisée.
      Mais le fond du problème c’est que la « démocratie » qui y règne est très malade.
      Les russes ont aidé Trump.
      Le parti républicain a dépensé des millions auprès de Cambridge Analytica, usant de stratagèmes malhonnêtes pour influencer le vote.
      En plus, les républicains ont procédé au redécoupage de plusieurs circonscriptions… à leur avantage.
      Non, c’est trop facile de blâmer les américains en prétendant qu’ils n’ont que ce qu’ils méritent.
      Oui, ils sont dans la merde.

    2. noirod dit :

      J’aimerais bien partager votre optimisme parce que l’ humain même dans les pires épreuves trouve le moyen de se relever et de regarder en avant. Moi aussi plus que jamais je donne mon appui et mon demain aux jeunes ici au Québec et encore plus aux U.S.A .Mais le portrait réaliste est tout autre. L’apathie du peuple me désole. Oui oui il y aura les élections mais il aurait fallu prévenir plutôt que guérir. Comme le décrit si bien le mec, l’ Amérique effectue un recul ce qui en soi est historique. Ce qui me désole le plus moi c’ est la manipulation de la vérité, des faits et des mensonges et tous ces parallèles très réels et effrayants avec 1984 le livre. Depuis le tout début de cette atroce administration on se pince pour se réveiller et se convaincre que ce qu’ on voit, lit et entend n’ est pas vrai. Mais ni vous ni moi ne sommes en mesure de dire sans hésitation qu’ il n’ est pas trop tard.

      Honte aux américains. Et puisque je ne suis pas certain non plus que le Canada n’ a pas vendu son âme au diable en cédant ou non devant le puant intimidateur dans les négociations de libre échange ,étrangement l’histoire me rattrape puisque j’ ai maintenant et encore plus le gout d’un Québec libre.

  17. Cubbies dit :

    Malgré le nuage sombre qui semble s’étendre sur les États Unis, je demeure optimiste qu’à moyen terme et long terme, le vent va tourner et le bon sens va prévaloir. C’est dans ma nature d’être optimiste. Dans ce cas-ci, je crois toujours qu’une majorité d’Américains n’aime pas la tendance actuelle.

    La chose à faire est d’aller voter aux Mid-Terms. Nous aurons une première évaluation de l’apathie de l’électorat avec les résultats à venir. Je crois que la résistance s’organise.

  18. Anne-Marie dit :

    Ce portrait est vraiment pessimiste, mais il est réaliste. Les États-Unis sont allés partout pour soi-disant «promouvoir » les valeurs de la démocratie américaine. À force de penser que l’on est mieux que tout le monde, on s’endort sur nos lauriers et on ne construit plus, on ne développe plus et on prend la pente descendante. C’est bien triste, mais leurs lendemains s’annoncent vraiment sombre, religieux et étroit. Ils ressemblent de plus en plus aux états qu’ils pourfendent.

  19. CBT dit :

    Je trouve que les démocrates ne parlent pas assez fort pour mobiliser davantage les troupes, un éclat de temps en temps, comme lors de cette audition, ce n’est pas assez. Au diable les républicains qui les accuseront de tous les maux, de toutes façons, en faisant rien, Trump et les répugnants s’en prennent pareil à Clinton et à Obama.

  20. Gilles Morissette dit :

    Voilà un portait des plus réalistes de ce qui arrivera aux USA du Gros salopard si les Américains ne se réveillent pas et ne se décident pas à agir.

    Ils auront une chance unique de le faire en novembre prochain. Ils ne doivent pas la rater car en cas d’échec, le cauchemar va se poursuivre pendant au moins six ans (si le Grosse Fripouille est réélu en 2020) avec toutes les conséquences que cela présuppose.

    Il y a encore de l’espoir même si avec tout ce qui se passe présentement, ça ne regarde pas pour ça.

  21. Danielle Vallée dit :

    « With the guardrails of separated powers broken, the last remaining defense for American democracy and the rule of law is the electorate itself »
    ADAM SERWER is a staff writer at The Atlantic, covering politics.

  22. Bedard dit :

    Obama était là thèse, Trump est l’anti-thèse en réplique à ce progressisme Américain. Reste à savoir ce que sera la synthèse.
    Lorsque la pendule s’arrêtera, les États-Unis sera renouvelé.

    On est en période réactionnaire mais si l’histoire nous enseigne une chose c’est que le progrès de l’humanité est toujours une lutte et que les forces progressistes subissent plusieurs reverts avant d’en arriver à faire accepter leurs idées par les gens et faire progresser les choses.

    Peut être que je suis un optimiste mais je crois que la mobilisation progressiste contre Trump/Kavanaugh, etc. est signe que Trump a servi à quelque chose. Éventuellement, une nouvelle synthèse s’installe/ une nouvelle équilibre émerge et plus importante, une nouvelle thèse progressive prend forme.

  23. 430a dit :

    Très bel – et cruel – article d’ Adam Serwer. Bel, car sa profondeur et sa vérité sont implacables comme les étoiles. Cruel parce qu’il ne nous laisse d’autre alternative que de se battre. Encore et toujours.

  24. Benton Fraser dit :

    Je doute que la grandeur de l’Amérique passe par la destruction de la démocratie américaine….

    Si plusieurs sont dans le coma républicain, j’ose espérer que d’autres vont se réveiller!

    1. Layla3553 dit :

      @Benton Fraser 05/10/2018
      « Si plusieurs sont dans le coma républicain, j’ose espérer que d’autres vont se réveiller! »

      J’ai retrouvé un des discours de Jeff Flakes, il ne semble pas dans le coma, il semble bien réveiller, très lucide,et pourtant…
      Comment après avoir dépeint l’administration de DT aussi clairement sans le nommer cependant, un portrait noir annonçant que les USA ont atteint le fond, et à peine 4 mois plus tard courber l’échine ainsi.

      https://youtu.be/yWQg-VG9Euw

      Voici un extrait:

      1. Layla3553 dit :

        Oups voici l’extrait annoncé, désolée
        «  Notre présidence a été avilie. Par un personnage qui semble avoir un appétit sans limites pour la destruction et la division. Et seulement une connaissance passagère du fonctionnement de la Constitution.

        Et notre branche de l’article premier du gouvernement, le Congrès (c’est-à-dire le Congrès, c’est-à-dire moi), est complètement inconscient face au vandalisme moral qui découle quotidiennement du vandalisme de la Maison-Blanche. Je ne pense pas que les Fondateurs aient pu prévoir que la beauté de leur invention pourrait un jour s’effondrer sur les rochers de la télé-réalité, et que le Congrès serait un complice aussi volontaire de cette calamité. Nos ennemis les plus ardents, qui font le pire (et ils font le pire), ne pourraient pas nous faire plus de mal que nous ne le faisons nous-mêmes.

        Maintenant, vous pourriez raisonnablement vous demander, où est la bonne nouvelle à ce sujet ?

        Eh bien, pour dire les choses simplement : nous avons peut-être touché le fond. Oh, et c’est aussi la mauvaise nouvelle. Dans une rare convergence, les bonnes et les mauvaises nouvelles sont les mêmes – notre leadership n’est pas bon, mais il ne peut probablement pas être pire. »

        Pour ceux et celles qui sont peu ou pas familier avec l’anglais parlé, voici un lien pour la transcription de son discours.

        https://www.flake.senate.gov/public/index.cfm/press-releases?ID=C8DD8743-5373-4200-9DF5-DEBF9F6C54FF

  25. Lecteur-curieux dit :

    Bizarrement ou pas je trouve bien plus que c’est à l’image des Républicains qu’à celle de Trump qui n’est pas fidèle à son image même dans ses pires défauts.

    1. Les juges seraient nommés d’abord et avant tout selon des traitements de faveur. Si Kim Kardashian avait un diplôme en droit elle pourrait être nommée juge si elle est gentille avec The Donald ou ses amis. Toute Miss, Playmate, mannequin aussi.

    2. Les fonctionnaires ferment les yeux ou sont faciles à corrompre.

    3. Les policiers ou policières aussi. Quelques beaux dollars et ils n’ont rien vu.

    4. Pour le droit à l’avortement? C’est surtout à cause des imbéciles pro-vie qui l’appuient. Trump et ses chums sont riches si une maîtresse ou une proche parente a besoin d’un avortement , ils peuvent l’envoyer partout dans le monde. Ils sont pro-vie pour les autres hors de leur cercle, sont pro-choix pour eux qui vont financer et sont même pro-avortement si ce sont eux les pères biologiques.

    5. Ethno-nationalisme c’est surtout pour les votes. Dans la vraie vie, il en a embauché plein mais car c’est payant pour lui. Les riches ont peur de payer pour les autres ou de se faire voler mais moins Trump qui arnaque plus qu’il se fait arnaquer et sans autre discrimination qu’être un bon poisson.

  26. Loufaf dit :

    J’admire tous ceux et celles qui font preuve d’optimiste. Mais vu l’intrusion( prouvée) des Russes dans le résultat des dernières élections, je ne peux m’empêcher de penser: qu’ en sera t-il pour les midterms et les élections de 2020? Très inquiétant!

    1. Mariette Beaudoin dit :

      Surtout que Trump a déjà fait savoir qu’il admirait ceux qui ambitionnaient d’être nommés à vie !!!

      Mais aura-t-il une longue existence puisqu’il mange très mal, est toujours enragé, ne dort pas assez et se fait beaucoup d’ennemis ?

      1. danielm2757 dit :

        Il y a beaucoup de comédie dans ses performances publiques, peut-être même privées vis-à-vis sa garde rapprochée. Pour le reste nous n’en connaissons pas beaucoup sur sa vie privée et le régime de son existence en dehors des feux de la rampe. Rappelez-vous qu’il s’est vanté dernièrement de ne jamais boire de bière. Et donc sa longévité anticipée reste une grande inconnue.

  27. Pierre S. dit :

    ————————-

    Avec le dommage que le sénat va faire demain avec la nomination
    de Kavanaugh, il n’y a pas d’espoir, ce pays est en pleine dérive, en
    faillite éthique et morale …. la MB corrompue, le Sénat dirigé par des
    fous furieux et la cours suprème qui viens de reculer de 50 ans.

    La servante Écarlate …. rien de moins.

  28. karma278 dit :

    F.E.A.R.

  29. Benoit L dit :

    C’est déprimant d’assister à la mort d’une démocratie. Le problème, c’est que c’est notre voisin…

  30. monsieur8 dit :

    Dans la citation, remplacer « Trump » par « 100 mîllions d’Américains ».

  31. kyrahplatane dit :

    Très bon article mais jour noir pour les États-Unies.

  32. Mabuse dit :

    L’analyse de Serwer est fort juste. Avec BK à la SCOTUS, Rosenstein et Mueller sont cuits. Les mid-terms n’y changeront strictement rien, car le sénat restera sous contrôle républicain ou, au mieux, divisé également. Rien à faire avant 2020… Trump est en parfait contrôle, protégé par la SCOTUS qui continuera son œuvre de démolition de la démocratie américaine.

  33. Pile-Poil dit :

    J. Parisella à RDI, ne semblait pas optimiste concernant les mid-terms. La cote de Trump a augmentée. Le taux de chômage est le plus bas en 49 ans. Bref…. je ne peux croire que malgré tout, rien de favorable n’est en vue. C’est bien terible. mon espoir vient de se volatiser.

  34. Guy Gibo dit :

    Les USA ont un leader, un vrai… un homme prêt à toutes les batailles pour défendre ses positions et celles de ceux qui le supportent, que ce soit vrai ou pas. Ce leader est Trump. Tous les autres se sont perdus dans la brume de leurs intérêts personnels.

    Oui je crois aussi que le prochain mouvement après les midterms sera le limogeage de Rosenstein, Sessions et fin abrupte de l’enquête Mueller. Trump contrôle désormais le FBI, le pouvoir judiciaire et il a la main-mise sur l’organe de propagande le plus puissant aux USA (NewsFox).

    Avec ces outils il pourra jouer du dessous de table lors des élections qui viennent… Son contrôle est absolu désormais avec le support de tous ceux qui financent le parti. Comment lui résister quand les grandes corporations accumulent les baisses d’impôt et que d’autres sont à venir? Ils n’ont pas tort finalement.

    Nous ne sommes pas dans un roman d’Alexandre Dumas bien que la célèbre phrase des mousquetaires soit probablement la plus appropriée actuellement pour qualifier la situation: « Un pour tous! Tous pour un! »
    Si on traduit ça donne dans l’imagerie populaire: « Trump pour tous! Tous pour Trump! » Les résistants au Roi auto proclamé n’auront qu’à bien se tenir.

  35. Toile dit :

    Il y a plusieurs mois j’avais laissé transparaître un pic d’écoeurement face à nos interventions à la pièce soulevant qu’on s’obstruait ainsi la vue d’ensemble sur la forêt. Il me semblait que chacune des atteintes, attaques aux orientations et aux politiques des programmes touchés, telles un morceau de puzzle, cachait l’image finale soit l’implanation d’un nouvel ordre social passant préalablement par le chaos.

    C’est ni plus ni moins qu’un coup d’état, une révolution, sans effusion de sang ( à date). Trump c’est la marionnette d’un pouvoir obscur, marionnette comme celle des Sentilles de l’air, aux ficelles grossierement visibles, marionnette adulée par des lobotomisés aveugles. Le projet idéologique d’un certain Banon lequel ouvre des franchises dans d’autres terreaux fertiles. N’oublions pas non plus les dretteux d’une idéologie religieuse ni les opposés aux entraves étatiques du capital « libre ».

    Oui, l’humanité se remet ultimement de ces dérives. Le temps joue ici au tic tic de l’horloge. Pour paraphraser Guy A Lepage, la question qui tue : ces américains auront ils le temps avant que la planète n’implose des souffrances qu’on lui impose en tout égard aux climatoseptiques ? Sous peu, aux réfugies climatiques, s’ajouteront les réfugiés américains. Il y aura du « maquis » sur le terrain itou. C’est de la télé réalité format réalité. Coudons, on est tu rendu au film genre «  les petites pilules bleues » ?

    Perso, c’est absolument niet pour moi les states et je fais des contorsions terribles pour ne pas survoler leur territoire et depuis des lunes. J’echangerais jamais mon passeport pour celui de l’aigle, jamais.

  36. Layla3553 dit :

    On peut lire dans l’article
    «Les accusés de Colfax auraient dû annoncer leur intention de violer les droits de leurs victimes en raison de la couleur de leur peau pour être coupables», a écrit Goldstone. « Le juge Bradley avait donc indiqué à tout rédempteur avec une intention violente que, pour éviter les poursuites au fédéral, il fallait simplement se taire avant de commettre un meurtre. »

    Est ce que j’ai bien compris?

    Tuez un noir sans dire je te tue parce que tu es noir, et pour brimer tes droits, t’évitera des poursuites du fédéral.DT s’en sort toujours avec cette même hypocrisie, comme je dis toujours dire sans dire.

  37. jcvirgil dit :

    Adam Serwer dresse un portrait réaliste de la situation aux États-Unis mais il ne peut prétendre que cette situation perdurera dans le temps. Je crois plutôt que l’administration Trump préside à son déclin.

    Il semble qu’il faut généralement que les peuples soient totalement écoeurés avant de changer de modèle. Les forces vives de la société américaine et sa jeunesse le sont .J’ai confiance qu’ils trouveront le moyen pour accélérer la chute de l’empire de la corruption du mensonge et de de la prédation qui dirige actuellement le pays pour les intérêts d’une minorité de charognards qui en tirent tous les bénéfices.

    Espérons que ça se fera sans violence mais j’en serais bien surpris. Ceux qui descendront dans les rues affronter les robocops surarmés que leur opposera le régime auront besoin de beaucoup de courage. À moins que les robocops eux-mêmes décident qu’ils en ont assez et se joignent au mouvement a s’est déja vu !).
    Alors les escrocs devront vite faire leur valise et les honorables juges de la SCOTUS se déguiser en lapins pour échapper au juste courroux du peuple américain 🙂

  38. titejasette dit :

    @ Pile-Poil “J. Parisella à RDI, ne semblait pas optimiste concernant les mid-terms. La cote de Trump a augmentée. Le taux de chômage est le plus bas en 49 ans… C’est bien terrible. Mon espoir vient de se volatiser.”

    Moi, je garde espoir. La Canada est tout près et ouvre grandes ses frontières pour les citoyens américains malheureux dans leur pays. Je me souviens en 2016, certaines personnalités connues avaient déjà parlé de vouloir s’expatrier. A cette époque, ils n’avaient pas encore vu venir le GREAT America comme il est aujourd’hui. Je garde espoir…

    1. jcvirgil dit :

      @ tit jasette

      Un instant. Il faudra qu’ils se soumettent au test des valeurs de notre PM Legault , qu’ils laissent leur bible et leur gun chez-eux et qu’ils apprennent le français. Il yen a marre de ces réfugiés qui viennent chez-nous en voulant nous imposer leurs valeurs !!!!

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @jcvirgil: Je crois que vous vous trompez de cible. Ceux qui viendraient ici seraient justement ceux qui qui en auraient ras le bol des «Trumpitudes» alors qu’au contraire, les fanatiques religieux, les amateurs d’armes à feu, les racistes et autres agités du bocal sont très à l’aise dans le marécage «Trumpiste». Ce ne sont pas ceux-là qui traverseraient la frontière sinon avec leur armée pour annexer ce pays du nord qui ose défier le représentant du «Nouvel Ordre Mondial». En ce qui me concerne, les Américains qui fuiraient ce régime seraient tout aussi bienvenus que les esclaves qui fuyaient leurs «propriétaires» ou encore que les «Draft Dodgers» (conscrits) qui refusaient d’aller se faire tuer ou estropier au Vietnam. Et vous savez quoi? Je pense qu’il seraient contents de savoir que la seule petite obligation serait d’apprendre une deuxième ou une troisième langue car n’oublions pas que plusieurs de ces gens font partie de cette masse que Donald Trump aime détester.

      2. titejasette dit :

        @jcvirgil

        Des toupettes et des grabbeurs restez chez vous…

        Pour ce qui est de la langue fancaise, il ne faut pas oublier qu’ils peuvent librement choisir la Province de leur choix (Province ou les gens parlent leur langne).

        Bien sur, comme dit notre nouveau PM, on va en prendre soin, nos immigrants. C’est gratis les cours de Français…

  39. danielm2757 dit :

    Il y a tout de même un élément d’espoir dans la société américaine personnifié par sa liberté d’expression (et de réflexion) même si on tente de la museler ou tout le moins de l’occulter dans la cacophonie tweetesque et trumpienne. À la base cette introspection sur la nature de cette société demeure valide et forte et à plus long terme est porteuse de changements n’en doutons pas. Entretemps oui la population non-nantie des USA (les morlokcs en quelque sorte) vont faire les frais des privilégiés (les élois modernes).

  40. Picpic dit :

    Après ce texte de fiction, voici la réalité, taux de chômage historiquement bas chez les minorités et Amazon qui augmente le salaire minimum à 15$/heure, trouvez l’erreur….. Et Trump qui doit peser sur le bouton nucléaire sous peu, il ne faut pas l’oublier. Pelleteux de nuages.

  41. stemplar dit :

    Midterms are coming.

  42. jeanfrancoiscouture dit :

    «…..the last remaining defense for American democracy and the rule of law is the electorate itself »

    Cette affirmation est malheureusement vraie. Avec la mise en tutelle partisane de tous les autres verrous, il ne reste, en effet, que le vote populaire pour tenter de bloquer cette folie conquérante qui n’a ni honte ni honneur, seulement des intérêts.

    Encore faudra-t-il que cette masse inorganisée s’informe, se mobilise, s’organise et soit d’accord (et capable) de déployer l’énergie requise pour contrer le «gerrymandering», le maquillage des listes électorales, les restrictions au vote et tous les autres coups fourrés de la clique milliardaire qui achève de détourner la démocratie à son seul profit. Et si jamais l’impensable se produisait et que la clique n’ait plus à se soucier de ce qui se passera à l’interne, imaginez le sort qui sera réservé au reste de la planète. Rien qu’à voir comment Donald Trump traite ses «alliés» et glorifie presque ceux qui devraient être des adversaires sinon des ennemis et nous avons déjà une bonne idée de ce sombre avenir.

  43. Guy LB dit :

    Les mots d’Adam Serwer donnent froid dans le dos. On se croirait revenu dans l’Allemagne d’avant la 2ième Grande Guerre.
    Mais cette dérive de la société américaine, qui semble nous prendre au dépourvu, ressemble pourtant à s’y méprendre à ce qu’on observe ailleurs sur la planète dans les sociétés démocratiques, et même chez nous, au Québec. Le grand virage vers la droite butée et frileuse n’est qu’une aberration de démocratie, un excès du système. En démocratie — comme on l’entend dans nos systèmes politiques — , les imbéciles et les esprits fermés ont le même poids, le même droit de vote que ceux que les autres. Le poids important, même si non majoritaire, ainsi que la façon dont le pouvoir de gouverner est attribué explique cette dérive. Alors, conclure que les Américains n’ont que ce qu’ils méritent me paraît déplacé; si c’était vrai, c’est à toute l’humanité qu’il faudrait dire cela.

    Comme danielm2757 et titejasette ci-dessus, je garde espoir. La tempête est passagère. La majorité des gens sont d’opinion contraire à Trump et cie, et vont se faire entendre bientôt, après avoir constaté que ronronner de contentement devant une démocratie qu’on croyait installée pour de bon laissait trop de place et de liberté d’agir aux forces obscurantistes.

    Peut-être faut-il refaire les révolutions…

  44. Pile-Poil dit :

    Merci titejasette

    Ce qui est décourageant, c’est de réaliser que le mal l’emporte sur le bien. Que l’illogisme l’emporte sur la logique. La main-mise d’un seul groupe mû par de sombres ambitions. Que le pouvoir soit si corrompu et qu’il n’y ait plus rien à faire. Aucun recours. Je me demande bien ce qu’Obama en pense. J’imagine que l’intelligence va un jour prendre le dessus sur la bêtise. Seul espoir.

    Je le redis, une vrai secte à ciel ouvert, comme la scientologie. Autant de gens contrôlables ayant déjà perdu leur libre-arbitre. Croire à un Dieu tout-puissant et son représentant sur terre. La dictature au 21e siècle, la régression totale. Quel pays de morons. Vivement que les bien-pensants traversent la frontière et que les autres s’enlisent dans leur ignorance.

    Mais je déteste l’idée que nous soyons à leur merci.

    1. titejasette dit :

      @ Pile-Poil «… Mais je déteste l’idée que nous soyons à leur merci. »

      Je ne crois pas que « nous soyons à leur merci ». C’était l’idée qu’il voulait nous faire croire pendant les longs mois de négociations de l’ALENA. « Acceptez mes conditions ou si non, je vais vous faire la vie DURE ».

      Avez-vous comparé les gains et les pertes que nous avons subis ? (l’ALÉNA versus la nouvelle entente dont j’ai déjà oublié le nom ?)

      Cette technique de négociation a ouvert (je l’espère les yeux de nos négociateurs/politiciens) et leur a servi de leçons pour de nombreuses années futures (bien après le départ de Trump)

  45. jeanfrancoiscouture dit :

    titejasette,06/10/2018 à 13:16: « Avez-vous comparé les gains et les pertes que nous avons subis ?»

    Les «gains»?? Mais quels «gains»? Le Canada n’a fait que céder . Ce que l’on nous a présenté comme des «victoires» ne sont que des points qui étaient déjà présents dans l’ALENA et que nous avons réussi à conserver de peine et de misère malgré les menaces et les rodomontades de Donald Trump.
    Lui, par contre, peut se vanter de nous avoir arraché des concessions qu’il peut appeler des «gains». Bien entendu, il ne va pas se vanter que ce que nous avons réussi à préserver ce sont pour lui des «défaites».Il est bien trop orgueilleux et menteur pour cela. De toute façon, les USA vont continuer à nous «écœurer» comme ils l’ont fait avec le bois d’oeuvre même si c’était couvert par l’ALENA.
    Et attendez de voir l’usage qu’ils vont faire de cette nouvelle clause qui interdit au Canada de faire des affaires avec des pays qui ne sont pas dans le libre marché, comme la Chine, sans avertir les USA de ce que nous faisons avec ces pays. Ça va être du joli. Un peu comme si vous deviez demander à votre voisin la permission d’utiliser une certaine marque de tondeuse alors que lui, il n’aime pas la marque en question. Cela s’appelle un droit de veto sur notre liberté de commerce.

    1. titejasette dit :

      @jeanfrancoiscouture

      D’accord avec vous. Dans la nouvelle entente AUSMCA, les échanges commerciaux sont pas mal semblables à l’ancienne. Donc il n’y a eu pas de véritables gains ou pertes. Je peux ici faire référence au billet de M. Hétu qui dit « Pour un accord qui reconduit essentiellement 95% de l’ALENA tout en y ajoutant certains éléments de l’accord de partenariat transpacifique.

      La seule différence avec l’ancienne et là, j’ai réussi à vous « provoquer » pour vous faire réagir car personne sur ce blogue n’en parle. Pourquoi, Nom de Dieu ! Trudeau a accepté cette nouvelle clause qui interdit au Canada de faire des affaires avec des pays qui ne sont pas dans le libre marché, comme la Chine. A ma connaissance, aucun journaliste économique n’en parle : soit parce que l’impact est minime soit pcq les journalistes n’ont pas vu cette clause (mais j’en doute !).

      Je suis d’accord avec vous c’est comme un droit de veto sur notre liberté de commerce. Cette clause mérite p-e un billet de M. Hétu ?

      PS : je vais sortir et serai de retour après 9:00 ce soir. Au plaisir de vous lire, vous et les autres aussi.

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @titejasette,06/10/2018 à 17:05: «…..soit parce que l’impact est minime soit pcq les journalistes n’ont pas vu cette clause (mais j’en doute !).»

        Quelques uns en ont parlé mais on dirait que c’est resté sous le radar, emporté par les inquiétudes, (justifiées) des producteurs de lait qui ont été «sacrifiés» pour donner à Donald Trump de quoi chanter victoire.
        Quant à ce que j’appelle la «clause chinoise» on en parle peu parce qu’on n’en connait pas encore l’usage que les USA de Donald Trump vont en faire. Si on se base sur la mauvaise foi dont ils ont fait preuve entre autres dans le cas du bois d’oeuvre, et ce bien avant l’arrivée de Trump, on peut craindre qu’ils ne manqueront pas d’en faire l’interprétation la plus tordue et vindicative possible. Et avec des tribunaux «aux ordres», on peut même penser à un contournement de la clause sur le règlement des différends qui a été, de peine et de misère, conservée dans le prétendu «accord» nouveau.
        Même si j’aime bien le Canada, un pays calme, pas trop peuplé, civilisé, pacifique, il y a des fois où j’imagine la face du Donald si nous étions 150 millions, développés au max, belliqueux et surtout puissance nucléaire. Me semble que le respect serait pas mal plus évident. Mais moi, je ne suis pas sûr que j’aimerais ça. Beau dilemme et beau paradoxe, non? Et j’ai même volontairement fait abstraction du «Problème Québécois».

  46. titejasette dit :

    @jeanfrancoiscouture

    Je vais tenter une explication mais n’hésitez pas à me corriger, s’il y a lieu.

    Depuis vers les années 1970/80 (et p-e avant), les Chinois détenaient le monopole de fabrication des produits bon marché (des chemises à 10$ et des gugusses à 1$). Lentement, ils ont pris du galon et visent un secteur de marché plus payant (ex : des composantes électroniques, des accessoires de plomberie, etc..) Ils ont délaissé le marché des petits prix au profit des Vietnamiens, des Pakistanais, etc…pour se lancer dans la fabrication des biens de consommation non plus pour la classe des pauvres mais pour la classe moyenne. Bingo ! Ils l’ont l’affaire !

    Je vous invite à aller faire un tour chez Canadian Tire (Département de la Plomberie). Vous en serez surpris.

    Bref. Mon point est le suivant. Le marché des biens de consommation à petits prix et à moyens prix n’est plus détenu exclusivement par les Chinois. Trump veut interdir le Canada de faire affaires avec la Chine mais il ne peut pas étendre l’interdiction avec les autres pays dont l’accord de partenariat transpacifique est déjà signé. La « clause chinoise » dont vous faites référence est une sorte de « punition » de Trump vis-à-vis des Chinois.

    Ma conclusion : le Taré est tordu et mesquin. Trudeau n’a pas jugé nécessaire de se battre avec cette clause dont l’impact est p-e minime.

    1. titejasette dit :

      Chrystia Freeland à TLMEP demain dimanche

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @titejasette: Votre explication a du sens. Il est vrai que quand je visite mon quincaillier, je trouve qu’il y a pas mal de «chinois» sur les tablettes et souvent, je n’ai pas d’autre choix.. Et je trouve aussi que mon répertoire de sacres s’est enrichi au contact de mes vis à bois chinoises qui cassent dans le col quand je laisse ma visseuse pousser un peu fort..

      Mais il n’y a pas que ça. Allez lire l’article de J-F. Codère intitulé «La Chine prise la main dans le sac» dans LaPresse+ de vendredi. Il est question de cartes-mère fabriquées en Chine et équipées de puces espionnes. On vient de s’en apercevoir ici là sur la planète et c’est inquiétant. Pour ma part, ce fut dès 2005, quand Lenovo a acquis la branche « ordinateurs personnels » d’IBM que je me suis inquiété. Certains m’ont alors traité de parano. Je pense qu’ils vont avoir droit à un de mes agaçants: «Hein! Qu’est-ce que je t’avais dit?» dans pas trop longtemps.

  47. Pile-Poil dit :

    JeanFrançoisCouture

    Semble-t-il que ces petites puces sont tellement microscopiques, que l’information emmagasinée est très réduite. Malgré tout, ils ont été dénoncés.

    Votre répertoire de sacres, nul besoin de vis. Ici, nous avons de quoi damné tous les dieux du ciel. 😉

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @Pole-Poil: «Semble-t-il que ces petites puces sont tellement microscopiques, que l’information emmagasinée est très réduite.»

      Moins grave parce que les puces seraient petites? Petites ou grosses, pour moi c’est la même chose. Supposons qu’un soir un propriétaire surprend un voleur entré par effraction, le maîtrise comme il faut et se prépare à appeler la police.

      «N’appelez pas la police qu’il dit. Mon effraction n’est pas si grave. Je n’ai rien brisé pour entrer. Il y avait une fenêtre oubliée ouverte. Et je n’étais pas ici pour voler un Rembrandt. J’ai juste besoin d’une montre…et j’aurais pris une vieille Timex, pas une de vos Rolex.»

      Qui croirait une fable pareille?

      .

  48. titejasette dit :

    L’affaire des puces espionnes m’inquiète moi aussi. Mais comme je ne suis sur aucun réseau social, je ne m’en fais pas trop. Il y a un remède à ce problème et je le partage ici sur ce blogue. FB n’a toujours pas réglé ses problèmes : quelques 50 millions de ses membres ont été infiltrés la semaine dernière. Quoi faire ? Quoi faire ?

    Les gens qui ont un compte FB pour (par exemple) échanger les photos ne devraient pas donner aucun renseignement véritable ni sur leur identité, l’âge, le niveau de scolarité, le sport, les hobbies, etc…Si vous aimez les pommes, indiquez que ce sont les oranges, vos préférés. Si vous ne participez à aucun rassemblement politique ou si vous le faites, indiquez quelque chose sur votre compte qui pourrait les envoyer sur la mauvaise piste.

    Il parait que le 1/3 des comptes est maintenant des FAKES (statiques non vérifiés, bien sur). Tout ce qu’ils peuvent faire c’est voler vos photos de familles ! Eh bien, ils peuvent les mettre là où ils veulent. Devinez l’endroit !!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :