Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

christine-blasey-ford-kavanaugh

Christine Blasey Ford a remis les républicains du Sénat sur la défensive. Elle a fait savoir au président de la commission judiciaire du Sénat qu’elle était prête à témoigner devant ses membres, mais sous certaines conditions. Elle veut répondre aux questions des sénateurs et non pas des membres de leur personnel. Elle veut que la commission assigne à comparaître Mark Judge, témoin présumé de l’agression sexuelle dont elle dit avoir été victime il y a plus de 30 ans. Et elle veut participer à une audition qui aurait lieu jeudi prochain et non pas lundi, selon CNN. Détail important : elle ne semble plus exiger une enquête du FBI sur ses allégations contre Brett Kavanaugh avant de témoigner.

Les républicains doivent maintenant décider s’ils accepteront les conditions de la professeure de psychologie de l’université de Palo Alto. Ils auraient préféré, semble-t-il, qu’elle refuse carrément de participer à une audition, ce qui leur aurait permis de passer aux votes nécessaires à la confirmation du juge Kavanaugh à la Cour suprême.

Ils devront prendre cette décision en sachant que Kavanaugh est le plus impopulaire des candidats à la Cour suprême de l’histoire contemporaine, selon un sondage NBC News/Wall Street Journal publié aujourd’hui : 38% d’Américains sont opposés à sa confirmation contre 34% qui y sont favorables.

61 réflexions sur “Les conditions de Christine Blasey Ford

  1. Emma dit :

    Hum… Qu’est-ce qui se trame d’ici mercredi soir pour qu’elle veuille attendre à jeudi pour témoigner ? Ça m’intrigue…

    1. Guy LB dit :

      Pas bête votre question, Emma.
      Il se peut en effet qu’il y ait davantage qu’un effort pour retarder l’inévitable derrière la démarche de Mme Ford et ses avocates.

      1. sorel49 dit :

        Yes sir. Tout est dans le calcul du timing.

      2. sorel49 dit :

        Timing dans le choix de la date
        Timing dans l’ordre d’apparition : Kavanaugh le premier, Mme Ford après

    2. Achalante dit :

      Mme Ford est professeurs. Peut-être est-ce qu’elle donne des cours, ou a des heures de bureau du lundi au mercredi? Parfois, il ne faut pas chercher trop loin non plus…

      1. Emma dit :

        Sérieux, là ?

        Quand tu peux (peut-être) faire ou défaire une candidature à la SCOTUS, je pense que tu t’absentes sans remords. Un horaire, même quand t’es prof d’université, ça s’adapte aux urgences… elle devrait pouvoir survivre à un sans-solde de quelques heures…

  2. Guy LB dit :

    À l’évidence, Mme (Dr?) Ford est conseillée brillamment par des gens qui comprennent bien comment fonctionne la machine. La stratégie déployée pour contrer l’empressement des Républicains est intelligente et porteuse d’espoir pour les 38% d’Américains + les participants à ce forum qui estiment que Kavanaugh n’a pas sa place à la SCotUS.

    1. Loufaf dit :

      @GuyLB .D’accord avec vous. Bonne stratégie de la part des avocats de Mme Ford. Elle vient de lancer la balle dans le camp du sénat et il serait très malvenu de refuser.Mais de la part de ces rétrogrades, tout est possible.A la place de Cavanaugh, j’ accepterais le défi, s’ il est aussi innocent qu’il le prétend.Mais, j’ en doute.

  3. fredmiquis dit :

    C’est vraiment courageux de sa part.
    Mais est ce que ça pourrait changer quelque chose?
    Je suppose que 100% des sénateurs républicains vont dire « ok, mais nous croyons plus Kavanaugh. »

  4. lanaudoise dit :

    Dans le NY Times d’aujourd’hui, on apprend que cinq mensonges originant d’obscures franges (ou fange) conservatrices sont répandues parmi la population par, notamment des animateurs de Fox. L’un est particulièrement ridicule: son frère a travaillé pour une firme qui dix ans plus tard a enquêté sur la collusion russe.

  5. monsieur8 dit :

    Très bien joué. Refuser purement et simplement d’aller témoigner aurait été, je crois, une erreur. Elle pose des conditions très raisonnables et renvoie la balle dans le camp des répus. J’ai hâte de la voir jeudi !

    Je suis peut-être trop optimiste, mais je commence à penser que Kavanaugh n’aura pas le poste. Il est trop toxique, et tout le monde le réalise.

  6. gl000001 dit :

    Le barrage se fissure. Avec un peu de temps, il va s’écrouler et tout emporter sur le passage de l’eau de retenue.

  7. Pile-Poil dit :

    Jeudi, peut-être que cela correspond à la disponobilité de son témoin. De toute façon, elle est bien conseillée et n’est pas dénuée de discernement.

  8. treblig dit :

    @lanaudière

    Effectivement on va apprendre que ms Ford n’a pas fait ses besoins dans un pot avant 2 ans et 6 mois, ce qui indique une phase anale anormalement longue. La machine républicaine va se mettre en marche. Le principe est connue de tous les avocats de la défense en matière d’agression sexuelle: détruire la crédibilité du témoin. Sa vie va être passée au crible.

    Et on s’étonne que les victimes d’agression sexuelle ne veulent pas témoigner

    1. Guy le brasseur dit :

      On ne ferait pas autant de bruit en cette affaire si l’agressée était une vulgaire effeuilleuse.presentement les crapules républicaines ont fort à faire devant une défense bien organisée.Il ne manque que le témoignage du comparse de Kavanaugh pour l’envoyer sur la paiile où il devrait résider à l’abenir.Tiens ,Trump ,avale ça!

  9. CBT dit :

    Dans un poste comme celui-là, dès qu’un doute de cette nature est installé, il reste présent tout au long de son cheminement, c’est un nuage noir au-dessus de sa tête, même s’il est nommé juge à la Cour suprême, il traînera ce boulet jusqu’à la fin de ces jours. .

    1. CBT dit :

      correction : jusqu’à la fin de SES jours…

      D’ailleurs, la cause semblable qui s’est passé devant le Sénat il y a plusieurs années, le juge qui a obtenu la nomination malgré tout, n’a jamais obtenu la même crédibilité auprès de ses confrères.

  10. 430a dit :

    Belle réplique de la part de Mme Ford. Au moment où nous commencions à craindre de voir Kavanaugh accéder à la Cour suprême, il nous est permis d’espérer un retournement de situation. Comme quoi, la partie n’est pas encore terminée.

  11. Gilles Morissette dit :

    Brillante stratégie de madame Ford. Elle vient de renvoyer le ballon aux élus « répugnants » juste avant l’heure limite (Vendredi 10h00) où elle devait leurs donner sa réponse à savoir si elle viendrait ou non témoigner.

    En refusant ces conditions qui m’apparaissent plus que raisonnables, les « Répugnants  » devront donner de bonnes raisons pour justifier ce refus. Ils confirmeront l’impression qui se dégage dans de segments de plus en plus importants de la population (sondage NBC News/Wall Street Journal) quant à leur empressement à confirmer au plus sacrant la nomination de Kavanaugh, quitte à « tourner les coins ronds ».

    Il est assez clair, en consultant les médias conservateurs favorables à Potus 45, qu’un vent d’inquiétude commence à souffler au sein de la Droite américaine. Plus cette histoire s’étire, plus la crédibilité de Kavanaugh s’étiole, plus les « Répugnants » paraissent mal.

    Peu importe comment cette affaire se terminera, la crédibilité de Kavanaugh sera amochée et la nécessaire impartialité dont il doit faire preuve en tant que membre de la SCOTUS sera constamment remise en question d’autant plus qu’on sait qu’il est conseillé par le « staff » de la MB en vue de sa prochaine comparution.

    Croyez-vous un seul instant qu’il saura faire preuve d’objectivité et d’impartialité s’il doit se prononcer sur une cause impliquant l’actuel administration? Permettez moi d’en douter.

  12. Layla3553 dit :

    Pas fou, c’est déstabilisant pour B.Kavanaugh, il est prêt dans sa tête pour lundi, il sera difficile de voter jeudi ou vendredi prochain.
    plus de temps pour des représentations publiques,
    plus de temps pour retrouver la maison où cela a eu lieu,
    plus de précisions pour la date,
    plus de temps pour convaincre une éventuelle autre victime,
    plus de temps pour trouver des gens à qui elle se serait confier
    plus de temps pour faire sortir ce qu’ils avaient contre elle dans leurs manches, par du coulage.
    plus de temps pour la cabale dans les médias en apportant de nouveaux faits, pour l’interrogatoire.
    Est ce que Michael Avenatti pourrait l’assister avec son avocate?
    Est ce qu’elle pourrait porter plainte pour diffamation?
    Elle va avoir le droit de lire un texte ou non?

    J’espère qu’elle sait ce qu’elle fait.

  13. ProMap dit :

    Intéressant parce qu’elle retourne la faute de ne pas vouloir témoigner sur le dos de la Commission qui, si elle refuse ses conditions, se rend elle-même fautive de ne pas l’entendre. Transfert de faute aux yeux du public en tout cas. Il faut qu’elle se sente sûr de son témoignage pour éliminer l’enquête préalable. M. K. passera encore quelques jours à la MB.

    1. gigido66 dit :

      On peut dire que “ le singe” est remis sur les épaules des élus républicains.

  14. Layla3553 dit :

    Le sondage pas bon du tout, ils ne pourront pas dire que MMe Ford a fait baissé sa cote déjà en août Il y a une régression majeure, sauf pour les républicains.
    Il faut aimer le trouble en titi, pour maintenir sa candidature.

  15. kintouai dit :

    Il y a quand même 34 % de tarés qui sont en accord avec sa nomination. Au Québec, 15% des francophones sont en faveur des Libéraux pourris, anti-Québécois et pro-Anglais, ce qui est un pourcentage à peu près normal de traîtres à leur peuple. Aux États-Désunis, 34 % en faveur d’un pourri notoire est un chiffre aberrant qui dénote bien le degré de dégradation morale de cette nation en pleine déliquescence. Cent vingt-cinq millions d’Amères Loques sont complètement dépourvus de morale (ou justifient leur débilité par la Bible ou autre livre de contes pour enfants). SAD, comme dirait l’ordure orangée…

  16. Ma-t-matik dit :

    M. Hétu, vous avez loupé la condition la plus importante, elle demande de témoigner APRÈS Kavanaugh. Ces conditions ont été faites pour être rejetées, comment un accusé peut-t-il se défendre sans savoir contre quoi il doit se défendre ?

    1. Benton Fraser dit :

      Il sait contre quoi se défendre, un agression sexeulle!

      Nonobstant cela, on parle d’audition et non pas d’un procès avec plaidoirie…. (Quoique la plaidoirie, ce sont les sénateurs qui vont la faire!!!)
      Elle se fera poser des questions par des sénateurs donc elle devra répondre….

      « Pour être rejetées »…. Mme Ford retourne la situation des sénateurs répiblicains ?!?!?

    2. treblig dit :

      @Mat-t-matik

      Vous êtes naif ou idiot ?

      Kavanaugh sait maintenant très bien quelles seront ses accusations. Il se prépare en conséquence.

      Les sénateurs républicains seront aussi préparés en conséquence. Ils poseront des questions sur le ou, le comment, le pourquoi, le quand de cette agression sexuelle. Comptez sur eux.

    3. colicha dit :

      ———–

      Peut-être que c’est une conditions que son équipe est disposée à laisser aller pour obtenir les autres…
      Ces autres conditions devenant ainsi «acceptables» (par comparaison) sux yeux de la partie adverse…

      J’ai l’impression que l’équipe de Mme Ford sait où elle s’en va et qu’ils prévoient avoir des informations (preuves?) pas mal béton d’ici jeudi prochain…

      La condition extrême de temoigner après Kavanaugh détourne le focus sur celle-ci au lieu du délai demandé.

      Tout refus en bloc des conditions demandées laissera l’impression que les dés sont pipés, alors que chacune des options séparément procurerait un avantage à Mme Ford…

      Nice move…

    4. Robert Tarazi dit :

      Ceci n’est pas un procès. Ils veulent entendre tous les deux en commission.

  17. Peace&Love dit :

    Comment puis-je rejoindre Mme Ford?
    J’aimerais lui écrire:

    Madame Ford,

    Je tiens à vous dire combien j’admire l’immense courage et la profonde détermination que vous démontrez depuis que votre déclaration concernant K.

    Vous dites publiquement des choses que vous disiez en privé à des gens de confiance en 2012 sachant très bien qu’en rendant ces évènements connus aujourd’hui de la population, votre paix ainsi que celle de votre famille serait dérangée et perturbée, c’est le moins qu’on puisse dire.
    Je ne sais pas exactement ce qui vous motive à faire en sorte que K ne soit pas nommé juge.Ce que je vois c’est une femme intègre qui agit pour le bien commun de ses compatriotes.

    Tout mon cœur est avec vous Madame Ford durant ce moment de votre vie. Je vous souhaite toute la persévérance qui vous est nécessaire pour continuer votre démarche et atteindre ce vers quoi vous aspirez.

    Madame, mes hommages.

    1. A.Talon dit :

      «Comment puis-je rejoindre Mme Ford?»

      Essayez de communiquer avec son lieu de travail: la Palo Alto University.
      https://www.paloaltou.edu/faculty/christine-blasey

      1. Peace&Love dit :

        Merci A.Talon, pour votre excellent suggestion.

    2. InfoPhile dit :

      @Peace&Love à 23:14

      Puis-je vous exprimer la même sollicitude que vous exprimez si délicatement à Mme Ford dans votre lettre? Merci pour ce moment d’émotion.

      1. Peace&Love dit :

        Merci InfoPhile

  18. CBT dit :

    Faudrait peut-être se garder une petite gêne en disant que les libéraux sont anti-québécois, pensez-vous que la CAQ va régler le sort des québécois ? Legault divague sur l’immigration, il ne connaît même pas le dossier, c’est incroyable pour un chef de parti. Je ne suis pas contente des libéraux pour plusieurs raisons, entre autres Barette, mais la CAQ ne me rassure pas. Je ne parle du PQ, ça ne vaut pas la peine.

    1. CBT dit :

      Désolée, mon commentaire s’adressait @kintouai

      1. CBT dit :

        C’est quand même bizarre que sur un site de politique américaine et que tout va bien dans le même sens, mais lorsque s’on parle de politique québécoise, les commentaires ne sont pas sympathiques !

    2. A.Talon dit :

      «Je ne suis pas contente des libéraux pour plusieurs raisons, entre autres Barette, mais la CAQ ne me rassure pas. Je ne parle du PQ, ça ne vaut pas la peine.»

      Il semble donc que vous vous apprêtez à voter à nouveau pour les Libéraux, quitte à le faire en vous bouchant le nez. Ça rappelle étrangement le vote de certains électeurs républicains il y a deux ans, non? Quant au gros Barrette, préparez-vous à le voir bientôt à la tête des Libéraux. Il y a déjà trop longtemps qu’il brûle d’envie d’être calife à la place du calife. Plus le temps passe et plus ce pauvre parti en pleine décrépitude morale et en manque de compétence ressemble à son cousin républicain…

      1. CBT dit :

        N’anticipez pas à ma place pour qui je voterai, mais à date j’espérais que Legault ferait beaucoup mieux, il est décevant, je suis surprise qu’il ne soit pas performant dans des dossiers importants.

        Pour revenir au PLQ, Couillard est usé, il devrait se retirer, je ne pense pas que Barette soit réélu dans son comté, enfin je l’espère, mais d’un autre côté, je n’aime pas la nouvelle candidate comme ministre de la santé, elle me semble quasi aussi pire que Barette, antipathique, un air de je sais tout et ne me contredisez pas. Je préfère la candidate de la CAQ.

        Alors, je ne me bouche pas le nez cher monsieur, j’analyse les options en toute conscience de citoyenne responsable. Ce n’est pas drôle d’avoir à choisir le moins pire ! Je ne crois pas que vous détenez la solution non plus.

      2. Achalante dit :

        Il reste encore à CBT le parti Québec Solidaire, le Parti Vert, le Bloc Pot et plusieurs autres (https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/provincial/repaq/partis-politiques.php) ou tout simplement annuler son vote… Ce qui est bien, au Québec, c’est qu’on a plus de deux partis. Il suffit de choisir celui qui nous ressemble le plus. Ce qui est moins bien, au Québec, c’est qu’on a pléthore de partis, et qu’on finit par s’y perdre…

        (Mais je suis d’accord que Legault se plante royalement sur la question de l’immigration. En cherchant les votes des « pure laines » québécois apeurés, il oublie à quel point le Québec s’est développé grâce à l’immigration. Du populisme de bas étage, quoi.)

      3. CBT dit :

        @Achalante
        Je n’ai pas besoin qu’on s’occupe de mon cas face aux élections en me suggérant des partis sortis de nulle part que je ne connais même pas, j’y arriverai, merci quand même !

    3. kintouai dit :

      @ CBT 23h15 Quand on se repose sur le vote de 70% des anglophones et des allophones pour se faire élire, quand on réduit les services d’intégration des immigrants afin de les ghettoïser et de s’assurer qu’ils ne parlent qu’anglais et considèrent ;les francophones comme des racistes, je ne crois pas qu’il faille se garder « une petite gêne », comme vous dites, pour considérer les Libéraux comme anti-Québécois.

      Leur rêve est sans doute d’accueillir un million d’immigrants par année, en les intégrant bien à la communauté anglophone, afin de noyer le Québec français. Le « bonjour-hi » n’est que le début de l’anglicisation de ces ploucs qui parlent encore français en dehors de Montréal.

      Ne pas voir la manoeuvre grossière du PLQ dénote une inconscience totale des enjeux actuels (ou une adhésion aveugle à cette mort lente de notre identité).

      Je rappelle qu’au New Brunswick, province officiellement bilingue et actuellement en campagne électorale, il n’y a eu qu’un débat en anglais. Prochaine étape :la louisianisation.

      Quant à la CAQ. il suffira de voir si le PLQ est élu minoritaire et qu’il ne lui manque que quelques sièges pour être majoritaire. On verra alors des élus caquistes se bousculer pour virer capot et être au pouvoir, ce qui démontrera bien que Libécaquistes et Caquilibéraux, c’est du pareil au même.

      Quant à QS, dont le tiers des membres sont des fédéralistes purs et durs, il ne faut pas attendre d’eux qu’ils défendent les intérêts du Québec.

      Ne reste donc que le PQ, quoi qu’on en dise.

      1. CBT dit :

        Vous partez de loin avec le PQ, Pauline Marois, je n’ai pas de bon souvenir ce qu’elle a fait dans le réseau de la santé dans les années 90, vous me direz que ça fait longtemps, mais le PQ fait exactement la même chose que le PLQ lorsqu’il faut faire des coupures, ils oublient d’être empathiques, c’est un enjeu important que celui de la santé, c’est le plus important.

      2. kintouai dit :

        @ CBT 0:01 On peut remonter loin au sujet du PQ, même à la coupure de 20% des fonctionnaires dans les années 1980. Mon frère était fonctionnaire à cette époque et il a pourtant bien compris que, non seulement, nous vivions une grave récession, mais que le fédéral, soutenu par les financiers de Montréal et de Bay Street, a tout fait pour couper les vivres au Québec et l’empêcher d’emprunter sur les marchés. Idem lors de la crise dans le domaine de la santé. Pour les péquins, c’était crime de lèse-majesté (on sait maintenant que la sécurité d’emploi valait au moins 20% du salaire, surtout dans une économie en crise), mais il n’en reste pas moins, bilan fait. que le PQ a été le parti qui a fait le plus pour le Québec au XXe siècle.

      3. Je seconde tous vos commentaires sur la politique au Québec

  19. ProMap dit :

    J’ai comme l’impression que c’est une guerre qu’elle entreprend et que cette guerre ne s’arrêtera pas à son témoignage à la Commission. D’accord avec vous Layla3553, le monsieur doit se questionner présentement. Ce timing était-il planifié? En tout cas, elle n’est pas seule, bien conseillée. La Commission est-elle aussi surprise que nous?

    treblig – Rappel important que le vôtre : il faut être bâti d’acier ou s’être créé une armure pour affronter pareille situation. Alors votre « Et on s’étonne que les victimes d’agression sexuelle ne veulent pas témoigner » est terriblement d’à propos.

    1. ProMap dit :

      J’ai été témoin à charge dans un cas d’abus de pouvoir, mon patron (défendeur) étant dans la salle d’audience. C’est un stress difficile à gérer d’autant plus que vous savez que si la couronne perd, une poursuite en diffamation vous attend. Pourtant, mon expérience, c’est de la p’tite bière comparé au témoignage contre un agresseur sexuel, même s’il n’est pas dans la salle, Vous savez qu’il regarde d’une manière ou d’une autre, vous sentez sa présence non loin de vous. Dans le cas présent, ce stress doit être décuplé : sénateurs inquisiteurs et juge nominé pour la SCOTUS. Elle est très courageuse.

      1. ProMap dit :

        Correction : ex-patron.

  20. titejasette dit :

    Mme Ford est très bien conseillée et n’est pas dénuée de discernement.

    Je crois que les nouvelles d’aujourd’hui concernant les aveux de Cohen ont mis un terme à ses hésitations qui ont duré presque toute la semaine. Aujourd’hui, nous avons appris que les éléments de preuve relatifs au dossier de destitution commencent à faire du chemin.

    Avec les aveux d’aujourd’hui de Cohen, DT est considéré comme« illégalement » élu car il a acheté le silence de ces femmes et influencé les votes. Or un POTUS illégalement élu ne peut pas se donner le pouvoir de nommer un juge à la Cour Suprême.

    Il n’est plus aussi impératif de croire à la version de Kavanaugh ou celle de Ford. Kavanaugh ne PEUT pas être nommé. POINT FINAL !

    Ces nouveaux développements lui ont p-e fait réaliser à Mme Ford l’importance de son témoignage. A sa place, je me sentirais moins stressée au moment de l’audience

  21. RICK42 dit :

    Je le répète ici: Madame Ford a une carte maîtresse cachée dans sa manche pour confondre le Kave-ananas… une preuve irréfutable de sa présence à tel endroit à la date de l’agression… cela pourrait expliquer pourquoi elle est prète à témoigner même sans enquête policière préalable…

    1. colicha dit :

      ——

      Effectivement, bien qu’ils semblent avoir renoncé à l’enquête du FBI, ça n’empêche pas qu’une enquête privée puisse avoir été menée…

  22. A.Talon dit :

    Petit rappel sur les compétences professionnelles du Dr Christine Blasey Ford. Elle a obtenu un Ph.D. en psychologie de l’éducation à l’Université de Californie du Sud (USC) il y a une vingtaine d’années. Elle a ensuite complété sa formation en 2009 par deux maîtrises en épidémiologie et en biostatistiques à l’Université Stanford. Elle travaille présentement comme professeur de psychologie à la Palo Alto University, petite institution privée associée à la prestigieuse Université de Stanford. Très appréciée dans son milieu, Ms Ford n’est vraiment pas une deux de pique et ne se fera pas prendre dans les pièges grossiers de vieux sénateurs véreux.

    «Christine Blasey Ford has deep roots in Palo Alto area»
    https://abc7news.com/politics/christine-blasey-ford-has-deep-roots-in-palo-alto-area/4269764/

  23. kintouai dit :

    What boys haven’t done this in high school ?

    Écoutez des connasses ripouxblicaines raconter qu’elles croient Kavanaugh et que ce type d’agression était tout à fait normale au collège : https://www.cnn.com/videos/politics/2018/09/21/gop-women-kavanaugh-christine-blasey-ford-florida-kaye-pkg-ac-vpx.cnn/video/playlists/brett-kavanaugh-sexual-misconduct-allegations/

    Misère ! On n’est pas sortis de l’auberge avec ces tarées !

    Bien dommage, mais je n’ai jamais agressé une fille quand j’étais au CEGEP ni même jamais.

  24. Daniel Boisseau dit :

    Dans ce genre d’accusations, s’il n’y a pas d’autres témoins, c’est la parole de l’un contre la parole de l’autre. Le seul témoin connu semble être hostile à Mme Ford. Ce n’est pas gagné d’avance pour elle. Tout ne sera que calculs politiques, ce qui a très peu à voir avec la justice, autant d’un côté que de l’autre. J’ai hâte de voir ce qui va arriver. La politique américaine est devenue aussi passionnante à suivre qu’un roman policier tourne-page, sauf qu’elle a des implications beaucoup plus importantes que celles d’un roman de fiction.

  25. Guy Gibo dit :

    Very Interesting! Comme on le disait si souvent dans une émission de télé d’une certaine époque…

    Ce qui est surtout troublant à mon sens est le fait que le candidat soit « briefer » par l’équipe de la Maison Blanche… Comment croire à l’indépendance du candidat vis-à-vis l’exécutif et surtout le Président… Oui les dés sont pipés et si j’en crois les sondages depuis quelques jours les Américains commencent à le constater eux aussi sauf pour les Pasteurs évangélistes et leurs adeptes qui croient toujours que GOD is an American!

    Mme Ford risque fortement de se faire charcuter par une gang de loups assoiffés de sang mais elle aura servi une leçon qui je suppose aura des répercussions dans les urnes.

  26. Toile dit :

    Sauf erreur de ma part, il est interdit en matiere d’agression sexuelle d’évoquer la vie sexuelle d’une victime dans le but avoué de la discrédier, application du droit canadien. Pense pas que cette interdiction vaille pour nos voisins sudistes. Et oui, je sais que l’on contourner en toute subtilité.

    On entend chez certaines victimes, que leur témoignage, malgré qu’il leur fasse à nouveau revivre le trauma, les libere et les fasse passer à une étape réparatrice de leur vie. Elles peuvent tourner une certaine page.

    Dans le cas de madame Ford, cette étape risque d’être particulierement vicieuse. Les pro Kave e nas sont en mission commandée de destruction massive avec tout l’appui de la machine gouvernementale, ce qui n’est pas rien. La bombe atomique pour tuer une mouche, ils vont employer.

    De cela madame Ford est assurement informée. C’est un mur en béton auquel elle s’attaque. Ca prend un immense courage non seulement pour témoigner mais pour naviguer dans les pré intimidations et pour composer avec les fissures inévitables qu’auront crée ces atteintes à sa personne et les représailles. Elle aura bien besoin d’être entourée d’amour et de soutien pour les mois à venir.

    Madame Ford place surement sa personne au dessous de ses valeurs. Je lui leve mon chapeau. Elle a tout mon respect. Je suis derrière vous si la chose peut vous apporter un bien être quelconque.

  27. noirod dit :

    Vouloir imposer ses conditions a la phallocratie américaine ? Aucune chance . Parce que les boys vont se tenir debout. C’ est pas une femme qui va venir leur dire qu’ est ce que devrait être leur comportement et surtout pas les questionner sur le chemin qui les a menés au pouvoir hein ?

    Ceci n’ est même pas un énoncé sarcastique. C’ est comme ca sous la gouverne du gros cave.

  28. Toile dit :

    Et que fait l’excécrable…

    « LAS VEGAS — President Trump expressed public confidence in Supreme Court nominee Brett Kavanaugh on Thursday, calling him “a great gentleman” with an “impeccable reputation” as the judge’s fate remained unclear in his Senate confirmation process.
    At a campaign rally here, Trump took care not to mention Christine Blasey Ford, who has accused Kavanaugh of sexually assaulting her at a party when they were in high school more than three decades ago. Kavanaugh has denied the allegations.
    Rather, the president focused his remarks on supporting Kavanaugh and predicted that “I think everything will be just fine.”
    “I’m not saying anything about anybody else,…. »

    https://www.washingtonpost.com/politics/at-las-vegas-rally-trump-doubles-down-on-his-support-for-kavanaugh/2018/09/21/da575094-bcec-11e8-be70-52bd11fe18af_story.html?utm_term=.cf79644f681b

    Beau jugement : impeccable reputation.
    Zéro compassion : i am not saying anything else about anybody else.
    Belle neutralité, implacable exemple de séparation des pouvoirs….

    On pourrait pas appliquer à la bête la même médecine que celle appliquée à Marine Le Pen ? Ordonner un examen psychiatrique…. serait trop drôle

    http://www.lapresse.ca/international/europe/201809/20/01-5197333-la-justice-ordonne-un-examen-psychiatrique-de-marine-le-pen.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_europe_287_section_POS1

  29. Apocalypse dit :

    ‘ 38% d’Américains sont opposés à sa confirmation contre 34% qui y sont favorables.’

    Wow … Aux Etats-Unis, la population vote pour élire des politiciens et ensuite, elle devient une ‘décoration’ dont on aura besoin dans … et oui … quatre(4) ans. Entretemps, les politiciens font leurs petites affaires en toute quiétude.

    Donc, que quelque chose soit très populaire ou impopulaire dans la population n’a aucune, ou très peu, de corrélation avec ce que feront les politiciens, ce qui n’est pas le cas dans une démocratie fonctionnelle comme au Canada et au Québec ou en fait, ailleurs dans le monde.

  30. jcvirgil dit :

    Les conditions de Christine Blasey semblent raisonnables maintenant qu’elle abandonne la demande d’une enquête du FBI sur une présumée agression qui remonte à plus de trente ans. C’était clair pour les Républicains que cette enquête était une manoeuvre pour tenter de repousser la nomination de leur exécrable juge après les élections de mi-mandat.

    Ses propositions sont maintenant beaucoup plus acceptables. Surtout j’aime bien celle de faire comparaître un témoin présumé des agissements de Kavanaugh.

  31. jcvirgil dit :

    @kintouai

    En effet surtout qu’une porte-parole s’est glissé pour QS au débat des chefs hier . On pourrait refaire la chanson de Christophe Mae. Il est où le vrai chef, il est où ? 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :