Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

paul_manafort_crop.jpg

Les avocats de Paul Manafort, ex-président de la campagne présidentielle de Donald Trump, ne présenteront pas défense et n’appelleront pas de témoins dans le procès que subit leur client pour fraude fiscale et fraude bancaire devant un tribunal fédéral de Virginie. Ils espèrent que les membres du jury feront fi des documents et témoignages les plus accablants présentés par la poursuite au cours des deux dernières semaines pour se concentrer plutôt sur la crédibilité amoindrie du témoin-vedette du gouvernement, Rick Gates. Lors de son contre-interrogatoire, l’ex-partenaire de Manafort a avoué avoir menti aux enquêteurs fédéraux avant de retourner sa veste, volé Manafort, orchestré ses propres arnaques et trompé sa femme.

Le procès de Manafort est le premier qui découle de l’enquête russe menée par le procureur spécial Robert Mueller. Il ne concerne en rien les allégations d’ingérence russe dans l’élection présidentielle de 2016 ou de collusion entre des membres de l’entourage de Donald Trump et la Russie. Le verdict du jury pourrait néanmoins peser lourd sur la perception de l’enquête qualifiée de «chasse aux sorcières» par le président et ses alliés.

Manafort est accusé d’avoir caché au fisc américain quelque 16 millions de dollars reçus entre 2010 et 2014 en Ukraine alors qu’il était conseiller du président pro-russe de ce pays, ainsi que d’avoir menti pour obtenir des prêts bancaires entre 2014 et 2016 aux États-Unis. Il a confirmé ce matin au juge qui préside son procès qu’il n’avait pas l’intention de témoigner pour sa propre défense.

(Photo The Washington Post)

 

 

71 réflexions sur “Procès de Manafort : aucun témoin pour la défense

  1. Guylaine dit :

    Deuxième ligne : ne présenteront pas DE défense

  2. Sueurs dit :

    Voleur et voleur et demie… Est-ce que c’est toujours un vol quand tu voles un voleur…
    En ce qui me concerne qu’ils aillent réfléchir un bon bout de temps à l’ombre.

  3. Guy LB dit :

    Il semble bien que Manafort se fout
    d’être condamné ou pas. Il compte sur son pote Trump pour lui offrir, de toute façon, un pardon présidentiel et lui éviter le long séjour en pénitencier qui lui pend au bout du nez.
    Après? À lui la belle vie, à jouir en toute impunité des millions volés et cachés un peu partout.
    Qui ne voudrait pas d’un ami comme le sien ?

    1. kintouai dit :

      @ Guy LB Votre commentaire correspond exactement au sourire insolent que l’escroc à cravate affiche sur la photo.

      1. Nycole L. dit :

        En plein ce que je me suis dit. Il a une face à fesser dedans Il a vraiment l’air arrogant.

    2. JeDu dit :

      C’est probablement pour ça qu’il ne présente pas de témoin: pour faire en sorte que ce soit moins long et ainsi être pardonner avant qu’il arrive quoi que ce soit à Trump qui pourrait empêcher sa selle porte de sortie.

  4. Pierre s. dit :

    —————————

    Tellement coupable que même la défense
    souhaite que ca se regle vitesse grand V en catimini …..
    Incroyable la concentration de crapules qui gravitent ou
    ont gravité autour de Trump dans son  »aventure » en politique.

    1. A.Talon dit :

      Vrai qu’un refus de présenter de défense crédible peut être perçu comme un aveux de culpabilité. Où veulent-ils en venir exactement?

  5. Guylaine dit :

    Qu’on envoie toute cette belle bande pourris en prison, ça sera jamais trop tôt. Et qu’un pourri soit victime du crime de l’autre pourri, ça ne le rachète pas. Tous des pourris, allez hop en geôle, y compris leur soi-disant chef, encore plus pourri que tous les autres.

  6. Youno dit :

    Parole d’avocat:

    Quand le client est-il cuit ? Lors que son avocat n’est pas cru !

    Voir le 2 ieme degré

    1. gl000001 dit :

      350ieme degré et 10 minutes par livre !!

      1. Henriette Latour dit :

        😀😃😄😁😆😅😂🤣

      2. Pile-Poil dit :

        GL00001

        Pas mal bonne!

  7. NStrider dit :

    « Pardon me » comme dirait l’autre.

  8. xnicden dit :

    Donc pas de contre-interrogatoire par la poursuite des témoins de Manafort ou de celui-ci. L’avocat de Manafort évite ainsi le jeu de comparaison de la crédibilité des témoins que le jury ferait inévitablement… Ça pourrait marcher. 🙁

  9. Guy Gibo dit :

    Ça sent le pardon présidentiel à plein nez… Rien de plus!

  10. Niouininon dit :

    Pas de défense parce que les documents sont évidents de fraudes et malversations, il ne peut pas dire qu’il ignorait dans quelle magouille il était partie prenante, avec ses signatures et transactions de toutes sortes.

    D’autre part, le jury a sans doute été savamment choisi par les avocats de la défense pour ses allégeances au POTUS. Tout ce qui a trait de près ou de loin à Mueller pourrait être balayé par une décision de non culpabilité pour Manafort. Surprises à venir…

    1. RICK42 dit :

      Vous dites: « le jury a sans doute été savamment choisi par les avocats de la défense pour ses allégeances au POTUS. »
      Permettez-moi de vous rappeler que lors du choix du jury, il y a aussi les avocats de la poursuite qui participent. Ne soyez pas aussi défaitiste !

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Peut-être que la défense s’est prévalue des services du Dr Jason Bull de la série TV du même nom et dont le très connu Dr. Phil McGraw, le «psy» vedette de l’émission de psycho-pop Dr. Phil, est à la fois le concepteur en même temps que le modèle dont s’inspire cette émission.

        Jason Bull, détenteur de trois doctorats, est à la tête d’une entreprise dont le rôle est de conseiller ses clients en matière de sélection de jurés de même que dans l’art de mener des interrogatoires efficaces.

        Bien sûr, il s’agit officiellement de fiction mais ce Dr. Phil ne manque ni d’expérience en la matière ni d’audace. Ses scénarios sont loin d’être bêtes.

        https://en.wikipedia.org/wiki/Bull_(2016_TV_series)

    2. gigido66 dit :

      C’est ma plus grande crainte.

    3. simonolivier dit :

      @niouininon Le pool de jury était composé au départ de 90 personnes. Suite à un questionnaire, le Juge Ellis en a éliminé 25. Des 65 personnes restantes chaque partie ( procureur et défense) pouvait en refuser 20 après les avoir interviewé en Cour. Chaque partie a utilisé presque tous ses refus. Ca me porte à croire que le jury devrait être composé de façon raisonnablement partiale. 6 hommes et 6 femmes. Le seul point qui m’agace est la propension du Juge Ellis à ce que tout aille rapidement et ses commentaires vis-à-vis certains témoins. Mettons que ses instructions au jury vont nous indiquer s’il est impartial. Si ses instructions sont trop directives, il peut donner des raisons d’appel à une partie.

    4. Jean11820 dit :

      Attention, le jury n’a pas encore délibéré. On est pas à l’abri d’un revirement et effectivement un verdict d’acquittement serait très mauvais pour Mueller.

      Possiblement que M. Manafort ne peut parler parce qu’il est mieux pour sa santé de ne pas parler compte tenu de la nature des activités de «ses associés russes».

  11. sorel49 dit :

    Je suis curieux de connaître la teneur des éléments mis sous scellés par le juge jusqu’à la conclusion du procès.

  12. LeChamp dit :

    Comment le peuple va réagir quand le pardon présidentiel va arriver…Ce meme peuple qui a élu un président qui avait fait des faillites a répétition et qui avoue candidement etre un ‘ pussygraber’ va se trouver milles excuses et comparaisons boiteuses pour justifier ce pardon. Les gens fondent beaucoup d espoir pour les mid-terms , plus les jours avancent et moins je suis optimiste quant aux résultats a venir.J ai la chance de parler avec des américains régulierement et le pourcentage de ceux-ci appuyant Trump (apres ses 2 années au pouvoir) est surprenants et le commentaires qui revient le plus souvent est que ce président pense aux américains en premier et qu il va mettre de l ordre dans le pays. Face a mon regard ahuri ils me répondent que je suis mal informé par des média anti-Trump donc anti-américain!!!! Voila la victoire de Trump : si vous etre contre moi vous n etre pas un true american. .Renversant et combien inquietant!!!!

    1. gl000001 dit :

      Ils se polarisent de plus en plus. Ce n’est jamais bon d’avoir presque personne pour faire le lien entre les deux groupes. Au Canada, on dit les deux solitudes. La-bas, ce sont des ennemis !!

    2. Pile-Poil dit :

      LeChamp

      J’ai reçu le même son de cloche, DT est là pour eux, pour mettre de l’ordre et surtout corriger le règne d’Obama qui fut catastrophique. Qu’enfin, ce président pense aux E.U. Et protège le pays contre ceux qui en abusent depuis trop longtemps. Avec des chiffres à l’appui sur son bon score à tous les points de vue. Ils se défoulent beaucoup contre les précédents.

      Que finalement, nous ne sommes pas là, nous ne pouvons savoir, sutout ne pas juger. Et que la lecture des différents journaux, tabloïds, medias, qui ne sont que de la gauche, sont biaisés. Et que tout ce que l’on véhicule, ce sont des faussetés. Et concernant le grand roulement d’employés, cela démontre sa capacité à accepter de faire des changements pour le meilleur. Accepte de se remettre en question.

      Si je parle d’amis habitant New York, là, on ne peut pas prendre leur avis, parce que c’est de l’élitisme. (Assez con comme réponse)

      Et surtout, qu’on n’a pas le droit de juger de LEUR président. Comme s’il était leur possession. Leur chose (quoique d’ici, ça semble être une chose plus qu’un humain) Depuis des années, cet homme est adulé pour son succès apparent. On le surnomme Le Donald. Je vous dis, les 5 lettres subliminales dans le ciel américain fait son effet.

      C’est l’argent qui mène, ils sont écoeurés de payer pour les illégaux. Mais quand, il est temps du nettoyage du jardin, ils sont pas mal contents d’employer des Mexicains à moindre prix) L’Obamacare c’est de la merde.

      Est-ce possible? Il semble bien.

      Donc, essayer de comprendre tout ce qui se passe dans ce pays, relève de forces obscures. Il y a longtemps que j’aurais cru que certaines actions auraient été posées concernant l’ignoble. À sa place, toute personne sensée aurait de la difficulté à gouverner, lui, non. Il en rajoute comme s’il secouait tout sur le tapis. Jusqu’à traiter de bitc…h… lui, dans sa fonction de président, quelques semaines plus tôt, ladite personne nommée Omarosa.

      Et chaque semaine, amène son lot d’absurdités.

      Peut-on maintenant croire qu’il y a une justice dans ce pays? Que des milliards font toute la différence? Et que les pouvoirs dudit président sous investigation, sont plus puissants que cette dite justice? Qu’on congédie un homme pour des échanges de courriels qui ne plaisent pas?

      C’est tellement gros, et même pas caché. Aux vues et au sus de tous. Les Mueller se battent dans un marais épaissit par l’environnement malsain et corrompu. Et monsieur a encore le pouvoir de gracier qui bon lui semble.

      Finalement, je suis pas mal dégoûtée. Et en temps normal, dans des lieux normaux, nous serions confiants pour la suite des choses. Pas actuellement.

      Jusqu’où l’aveuglement peut-il rendre sénile une partie de la populace?

      1. ________________
        @ Pile-Poil 14/08/2018 à 17:21

        « Et monsieur a encore le pouvoir de gracier qui bon lui semble. » Eh oui ! 🙁

  13. Ricky In Tampa dit :

    Je m’excuse.
    « Lecteur-curieux » n’est pas un cri$$ de niochon qui dit n’importe quoi
    et polue le blogue de M. Hétu. Il est encore pire.
    Il est un invernant qui plaide volontairement la spontanéité et/ou maladie mentale
    pour justifier ses interventions ridicules, et tente se s’attirer de la sympathie des naifs.
    On parle de 25-30 interventions de sa part avant-hier; voyons-donc!

    N’étant pas stupide (!), il lance de la poudre aux yeux en soumettant
    un commentaire court et raisonnable de temps-à-autre.

    Il fait soleil en Floride, I can see clearly now.

    1. gigido66 dit :

      @Ricky in Tampa
      Vous ńavez qu’à changer le mot « parler » par le mot « écrire » et c’est exactement ça.
      « Au milieu d’un groupe, certaines personnes se mettent à avoir la grosse tête. Elles ressentent la force d’une idée, elles l’expriment, mais, parce que cet influx d’énergie est très agréable, elles ne s’arrêtent plus de parler, alors que l’énergie aurait dû se diriger vers un autre. Elles veulent monopoliser l’attention. »

      Extrait de : Redfield, James. « La Prophétie Des Andes. » J’ai lu, 1993-01-01T23:00:00+00:00. iBooks.
      Ce contenu est peut-être protégé par des droits d’auteur.

      1. Ricky In Tampa dit :

        @gigido66
        Ca explique bien des choses, merci. A lire.

        Le nom « La Prophétie Des Andes » me dit
        quelquechose, je connais peut-etre.

  14. Si je comprend bien, la stratégie de la défense est la suivante : Un voleur et son complice voleur sont des voleurs a moins que le voleur se fasse voler par son complice voleur. Alors là le voleur qui volait avec son complice de voleur n’est plus un voleur, il est une victime qui c’est fait voler par son ex-complice de voleur.

    Facile à comprendre hein!!!

  15. Jean Saisrien dit :

    Je pensais qu’il changerait d’idée et qu’il plaiderait coupable…
    Well… ça sera très intéressant comme procès!
    …et amusant de le voir prendre le chemin de la prison…. si jamais il est déclaré coupable car ça… c’est loin d’être certain.

  16. Apocalypse dit :

    Espérons que ‘papitibi’ viendra faire un tour et donner son point de vue d’expert!

    Avoir l’esprit mal tourné, je dirais que ça sent le désespoir chez la défense et qu’on tente le tout pour le tout. On ne sait pas tout ce qui s’est dit, mais avec ce qu’on sait de cette histoire de Paul Manafort, si on trouve non-coupable, alors je pense qu’on aurait poussé dans ses derniers retranchements le ‘hors de tout doute raisonnable’ et qu’à l’avenir, lorsqu’on voudra accuser quelqu’un de riche et puissant de quelque chose, ne perdez pas votre temps, sauver l’argent des contribuables et qu’on le laisse aller.

    On va espérer que si les preuves sont suffisantes, on va le pincer. Comme il semble très réticent à collaborer avec l’équipe de M. Mueller, il faudra voir comment Donald Trump réagirait suivant un verdict de culpabilité et s’il ne serait pas tenté d’utiliser son pouvoir … DIVIN … pour le pardonner. Disons, que ça risquerait de faire jaser.

    Bien hâte de connaître le verdict!

    1. A.Talon dit :

      «lorsqu’on voudra accuser quelqu’un de riche et puissant de quelque chose, ne perdez pas votre temps, sauver l’argent des contribuables et qu’on le laisse aller.»

      J’ai bien peur que ce sera alors la justice de la rue qui prendra le relais. Dans un pays comptant plus d’armes à feu en libre circulation que de citoyens, tout peut arriver.

      1. gigido66 dit :

        C’est ce à quoi j’ai pensé, ça ne peut pas passer comme une lettre a la poste…c’est pas vrai que le 45 ait autant de pouvoir, voyons donc. J’hallucine.

      2. Pile-Poil dit :

        A.Talon

        À défaut, la justice de l’espace? Qu’il s’empresse de mettre en place!

        Là, ce sera la pensée cybergalactique… peut-être un nouveau vocabulaire? Plus de mots? Et tant qu’à faire le boomerang qui lui sert de soucoupe sur la tête, mettons-le vert.

      3. Pile-Poil dit :

        A.Talon,

        Pas certaine. Jusqu’à présent, il semble être un intouchable. Comme GiGi, j’hallucine.

        Ça va peut-être être excessivement long, avant que quoique ce soit ne s’abattre sur lui.

        Les torts qu’il aura faits prendront des années avant de se réparer.

      4. ______________
        @ A. Talon 14/08/2018 à 14:36

        À mon humble avis, peu de riches et puissants se font assassiner par souci de justice…

      5. Pile-Poil dit :

        Louise Lefebvre

        Non pas par soucis de justice, mais par vengeance, ça oui.

    2. gl000001 dit :

      Si on ne l’arrête pas il pourrait faire encore plus de trouble et faire perdre encore plus d’argent aux contribuables.

  17. A.Talon dit :

    «Ils espèrent que les membres du jury feront fi des documents et témoignages les plus accablants présentés par la poursuite»

    Une «défense» qui ressemble drôlement à un coup de poker. Ça ne fait pas très sérieux tout ça.

    Il y a deux explications possibles:
    1) Les avocats de Manafort ne sont pas très compétents. Qui les a embauché? Le Drumpf ou Giuliani?
    2) Manafort est assuré de recevoir très rapidement le pardon présidentiel après condamnation.

    1. simonolivier dit :

      @A. talon Je vais rajouter un 3 à votre commentaire. Les avocats de Manafort sont très compétents. En ne mettant pas leur client dans le box des témoins, il ne peut être contre-interrogé et se perdre dans ses mensonges. Comme quelqu’un l’a écrit plus haut, ca évite que le jury ait a choisir entre deux menteurs qui est le plus crédible. Ca et si Manafort se parjure, Mueller aurait eu une carte de plus dans son jeu.

      1. A.Talon dit :

        Si c’est le cas, ça augure mal de la défense du truand orangé quand ce sera à son tour de figurer dans le box des accusés.

      2. @ simonloivier.

        Manafort ne témoigne pas car tout ce qu’il aurait dit lors d’un témoignage à ce procès aurait pu être utilisé dans le second procès à venir. Et comme vous avez si bien dit : …En ne mettant pas leur client dans le box des témoins, il ne peut se perdre dans ses mensonges….

        Il ne faut pas oublier un point très important. Ce n’est pas le premier procès qui est le plus important, c’est le second à venir car advenant un verdict de culpabilité Trump ne pourrait le pardonner ce qu’il pourrait faire avec ce procès si Manafort est reconnu coupable.

      3. Youno dit :

        Ils vont plaider que le procureur du gouvernement n’a pas rempli son fardeau de preuve hors de tout doute raisonnable. Cela ne veut pas dire n’importe quel doute mais bien un doute raisonnable.

        Face à une preuve documentaire assez importante et le banquier qui veut échanger des prêts avec une solvabilité douteuse contre un poste au gouvernement, Manafort s’en va en prison mais pour combien de temps vu le pardon possible ?

    2. gigido66 dit :

      J’opte pour la deuxième option.

      1. Pile-Poil dit :

        Gigi

        Bon….peut-on avoir une lueur d’espoir?

  18. onbo dit :

    Y a-t-il l’étape des plaidoiries dans ce genre de procès?

    Mais juste avant, le fait que Manafort ne présente pas de défense signifie aussi qu,il refuse d’être entendu, auquel cas il serait contre-interrogé par les procureurs. Et là ça deviendrait risque extrême qu’une seule de ses réponses ouvre la porte béante vers vous savez où? Cela expliquerait la décision de ses avocats de le dissuader de tenter quelque défense que ce soit. Laquelle d’ailleurs!

    S’il y a des plaidoiries, ce que j’ignore tout à fait, on s’en prendrait à la crédibilité de Rick Gates, ce qui démontrerait qu’ils n’ont rien d’autre à mettre sous la dent des jurés. De quelle utilité alors!

    Il est clair que Dieu le président tout puissant serait bien tenté, en cas de verdict de culpabilité, de pardonner et de récupérer un témoin aussi gênant. Par aillleurs, il se peut aussi que les avocats de Manafort aient demandé la protection de la prison, pour un temps à déterminer, plutôt que l’exposition à on ne sait trop quoi de dangereux une fois dehors…

    1. Youno dit :

      Oui, il y a toujours des plaidoiries. Vu que la défense ne présente pas de témoins, le gouvernement devrait plaider en premier et la défense en dernier.

  19. Gilles Morissette dit :

    Tout va se jouer autour de la crédibilité de Gates. Les documents soumis par le Procureur de l’État ainsi que les témoignages des autres témoins ont beau être accablants. le Jury risque que de ne retenir que celui de Gates.

    Les directives que le Juge donnera au Jury seront très importantes car elles pourraient de façon inconsciente influencer leur décision. Or, il semblerait que selon certains médias, que le Juge ait parfois manifesté des réserves sur la façon dont le Ministère public a présenté certains éléments de sa preuve. Il a même dû, la semaine dernière, dire aux Jury de ne pas tenir compte d’une remarque désobligeante qu’il avait passé sur une partie du témoignage d’un témoin. Ça ne sent pas bon du tout.

    La bonne nouvelle est que, contrairement, au Canada, le Jury peut dévoiler ce qui s’est passé durant ses délibérations et justifier les raisons de son verdict.

    À voir l’attitude de Manafort, on voit qu’il ne semble pas trop inquiet du verdict. il sait que s’il est trouvé coupable d’une partie ou de toutes les accusations portés contre lui, Potus 45 va possiblement lui donner un « Pardon ». Comme on dit: Un chum c’est un chum ».`Entre crapules, on se protège.

    Bienvenue dans la swamp qu’est devenu la MB.

    1. Youno dit :

      Dans la majorité des cas, les témoins, dans les cas de fraudes, ne sont jamais parfaits. Mais la preuve documentaire selon mon expérience, ici, vient renforcer la crédibilité des témoins pas toujours parfaits

  20. Apocalypse dit :

    @simonolivier – 14h27

    Je n’ai pas changé d’idée, ça sent le désespoir chez la défense. Ils essaient de faire passer Rick Gates pour un témoin qui n’est pas crédible et tu ne laisses pas Paul Manafort témoigner, pas certain, mais pas certain du tout que ça aide à percevoir ce dernier comme plus crédible. Le jury risque de voir les choses de cette manière.

  21. onbo dit :

    @gilles morissette

    Une personne experte comme Manafort peut simuler ou suggérer bien des attitudes.
    Cependant, le non verbal, cette partie du comportement, répond non seulement aux attitudes feintes mais aussi aux attitudes véritables.

    Pour prendre exemple sur her Drumft, lorsqu’il a dit à Omarosa sa déception qu’elle soit congédiée, bien que les phrases étaient cohérentes, le ton et l’insistance suppliante révélait le contraire, à mon humble perception. Car, on se doute bien que Trump savait ce qui venait la veille de se passer dans la chambre forte du président, la situation room. Ce qu’il ignorait c’est qu’elle avait déjà enregistré la conversation avec manafort. Puisqu’à ce moment il l’igoorait de toute évidence, il a fait le tonton chou chou déçu aux larmes presque. Et comme Omarosa n’a pas signé de NDA, Trump s’est senti trahi, humilié, déjoué par elle. Ce qu je trouve exceptionnel, Amorosa a dix fois plus de « composure » que l’hésitant Général Kelly qui balbutie en lui parlant. Imaginons si Kelly tremble et balbutie devant Trump, mais pas Amarosa.

    Si on revient à Manafort, son visage me semble décomposé si on compare avec le visage de l’organisateur d’élections. Vous avez raison de dire qu’il espère que Trump lui accorde le pardon présidentiel, mais ça préparerait plutôt mal pour lui,le Potus, le procès de Washington de Manafort qui lui va porter sur son travail pro-russe en Ukraine avec la constellation d’Américains et de Russes autour de lui.

    Je remarque particulièrement les yeux cernés, le regard plutôt floue, et la posture de tête changée. Pourtant, il n’a été ni sous alimenté, ni privé de sommeil, ni trempé dans de la glace, ni waterboardé, ni intimidé par des fiers à bras… ça se saurait…

    J’aime beaucoup vous lire. onbo

  22. InfoPhile dit :

    Ouais, si on s’en tenait qu’au témoignage de Gates, il faudrait attendre le verdict avant d’en ouvrir une de qualité, ou d’en fumer un roulé par Fidel lui-même. Car ce dont on est absolument certain, c’est que Gates est volontiers capable de mentir.

    En espérant que les documents et autres témoignages accablants le soient aux yeux du jury. La défense a probablement pris la bonne decision puisque Manafort risquait de s’enfoncer plus qu’autre chose. Ce faisant, je subodore qu’il a aussi protégé celui qui en avait fait le directeur de sa campagne.

  23. Le ban dit :

    Ce qui risque de se produite, c’ est que Manafort soit reconnu coupable et aille en prison pendant que le POTUS se sert de cette histoire pour detruire la crédibilité de la justice.

    Apres avoir eteint la credibilite de ses partisans envers la justice, là, il va donner son pardon à Manafort

    1. Youno dit :

      Un président normal ne pourrait pas dire:

      Manafort est trouvé coupable donc le sytème est «rigged» ou Manafort est non coupable donc l’enquête de Mueller est un «hoax»

      Normalement on ne peut garder son gâteau et le manger aussi mais avec DJT, je garde mon gâteau (1 portion avec 2 boules de crème glacée) et je mange celui de mon voisin ……

  24. Fred dit :

    S’il ne présente pas de défense, pourquoi n’a-t-il pas plaider coupable touy simplement?

    1. Youno dit :

      Parce que c’est la fardeau de l’avocat du gouvernement de prouver la culpabilité hors de tout doute raisonnable

  25. Gilles Morissette dit :

    La Défense prend un gros risque en ne faisant pas témoigner son client.Oui, Manafort pourrait se caler en se faisant prendre en pleine contradictions lors d’un témoignage. Oui, la Défense se doit protéger ses arrières car tout ce que Manafort pourrait dire pourrait lui revenir en plein visage lors du second procès. En soi, c’est un bonne stratégie.

    Cependant, dans ce genre de procès où les accusations portés contre un individu sont sérieuses, le Jury aime bien entendre la version de l’accusé. En refusant de témoigner, même si c’est son droit, l’accusé prend le risque que le Jury en vienne à penser qu’il a des choses à cacher. Les membres d’un Jury sont généralement sensibles à ce genre de choses. ils fonctionnent souvent selon des perceptions même si on leurs demande de prendre une décision en fonction de la preuve qui leurs ait présenté.

    Rappelez-vous le procès de l’ex-juge Jacques Delisle à Québec qui a été condamné à la prison à vie pour le meurtre de sa conjointe. Il avait refusé de témoigner pour sa défense et je suis convaincu que cette décision a joué dans la tête des membres du jury même si on le le saura finalement jamais. Monsieur Delisle a plus tard avoué à la journaliste Kathryn Lamontagne qu’il aurait dû témoigner et donner sa version des faits.

    Manafort et ses avocats jouent à quitte ou double. Ça passe ou ça casse.

    1. Pile-Poil dit :

      Gilles Morrissette

      Merci pour vos explications.

      Le juge Delisle a fait plusieurs erreurs de parcours, malheureusement et il en paie le gros prix.
      Le pouvoir qu’il possédait avant ce procès a contaminé toute la procédure, et son attitude ne l’a pas rendu sympathique. Ce fut erreur par-dessus erreur.

  26. sorel49 dit :

    D’accord avec @Gilles Morissette

    La défense n’avait pas pris le risque d’appeler Manafort à la barre et l’exposer aux questions devant les membres du jury. La stratégie des avocats de Manafort est osée mais comporte un avantage, celui de faire porter les délibérations du jury sur la qualité des dépositions du témoin- vedette Gates.

    Demain le plaidoyer de la défense va insister lourdement sur la personnalité de Gates. Au jury de décider la suite, Gates ou Manafort le vilain ?

    1. monsieur8 dit :

      «Gates ou Manafort le vilain ?»

      Gates est déjà un vilain avoué. Le jury doit décider si Manafort l’est autant, sinon plus.

      1. sorel49 dit :

        Gates et Manafort sont les deux compères de toutes ces fraudes.
        Les procureurs veulent accuser Manafort comme le cerveau , la défense essaie de minimiser le rôle de Manafort à celui d’un complice. L’enjeu semble être là.

  27. monsieur8 dit :

    De ce que je comprends du procès Manafort, toute la preuve contre lui est dans le témoignage de Gates.

    Il existe des tonnes de preuves que leur société a commis fraudes sur fraudes, personne n’en doute. Par contre, il semble que Gates ait été celui qui agissait : c’est lui qui créait les compagnies écran, ouvrait les comptes offshore, créait de faux documents ou en falsifiait d’autre… La preuve l’implique lui personnellement. Il prétend que, non seulement Manafort était au courant, mais que c’est lui qui ordonnait ces agissements. Ce que Manafort nie.

    Si effectivement, il n’existe pas de preuve matérielle (autre qu’un courriel « louche ») de l’implication de Manafort, je comprends ses avocats de baser toute leur défense à essayer de détruire la crédibilité de Gates. Il n’y a pas de preuve, donc ils estiment qu’il n’y a pas besoin de défense.

    Je ne voudrais pas être à la place du jury, être obligé de déterminer si je peux faire confiance à un mec comme Gates… beurk! Mais si je décide que non, c’est un mec comme Manafort qui se retrouve libre comme l’air… re-beurk!

    1. Youno dit :

      Non, ce n’est pas juste la preuve du témoignage de Gates. C’est tous les autres témoignages e personnes plus neutres mais aussi impliquées ET la preuve documentaire.

      Gates exécutait mais sous les ordres, avec l’accord verbal et les signatures de Manafort.

    2. @ Monsieur8

      … La preuve l’implique lui personnellement…

      Désolé de vous contredire, mais la preuve implique aussi Manafort personnellement, j’ai lu chaque jour les résumés d u procès et les preuves textuelles et par autres personnes dont cette comptable indique que Manafort était au courant.

      1. monsieur8 dit :

        @Youno et G. Duquette : Et bien tant mieux si la preuve est plus solide que ce que j’ai pu lire. Bonne nouvelle. Je n’ai rien trouvé là-dessus par contre, mais je vous fais confiance, je n’ai que peu suivi ce procès.

        Mais si ces preuves sont si solides, comment expliquer le plaidoyer de non-culpabilité? Et surtout, comment expliquer l’absence de défense? Il me semble que quand on présente des preuves solides de ta culpabilité, soit tu avoues (et tu espères réduire ta peine), soit tu te défends en essayant de t’expliquer.

        La défense de Manafort se résume à dire qu’il est innocent, et à tenter de discréditer Gates. Bizarre de stratégie…

  28. T. Tebow dit :

    L’argument pour le pardon n’est pas difficile à envisager. Trump n’a qu’à dire que Manafort n’aurait pas subi de procès s’il ne s’était pas joint à sa campagne et que la seule raison qu’il l’était est que Mueller voulait le ‘flipper’

  29. Mariette Beaudoin dit :

    Dans certains milieux, c’est facile de tomber dans la corruption. Il faut avoir reçu une excellente éducation et se doter d’une forte discipline personnelle pour ne pas se laisser tenter par ce piège de tous les instants. Et c’est impossible de se cacher bien longtemps de nos jours avec la présence constante des réseaux sociaux.

  30. ducalme dit :

    Je crois que le procureur de Manafort a choisi la voie la moins risquée.

    On sait que le témoin Rick Gates est un menteur; même un menteur peut dire la vérité, mais on ne sait pas quand.

    En mettant Paul Manafort dans la boîte aux témoins, son avocat le donnait en pâture aux procureurs de la poursuite.

    Là, ils ne pourront faire aucun commentaire sur le fait qu’il ne témoigne pas, mais il il y a un tel faisceau de preuves littérales…

  31. darrylfzanuck dit :

    Manafort fait une grosse erreur de se fier sur un eventuel pardon:Trump a déjà renie Manafort;Trump ne le graciera pas;les Rep ne le laisserons pas faire:Manafort peut plaider coupable pendant les deliberations si il le desire; il est con de ne pas faire de deal avec Mueller si il peut etre utile a ce dernier

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :