Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

1037225130

Le monde entier a vu la conférence de presse conjointe tenue par Donald Trump et Vladimir Poutine à l’issue de leur sommet à Helsinki. Une conférence de presse qui a clôturé un des pires voyages à l’étranger effectués par un président américain. Mais que s’est-il passé pendant le tête-à-tête de plus de deux heures entre les deux chefs d’État?

Les Russes ont été les premiers à répondre à cette question. L’ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoly Antonov, a évoqué des «ententes verbales importantes» sur la préservation des nouveaux accords START sur la réduction des armes stratégiques et INF sur les forces nucléaires à portée intermédiaire. Il a aussi affirmé que le président russe avait fait des propositions «spécifiques et importantes à Washington» sur la façon dont les deux pays pouvaient coopérer en Syrie.

Devant les journalistes, la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Huckabee Sanders a pour sa part énuméré ainsi les sujets abordés lors du tête-à-tête d’Helsinki : «aide humanitaire à la Syrie, ambitions nucléaires de l’Iran, sécurité israélienne, dénucléarisation nord-coréenne, Ukraine et l’occupation de la Crimée, réduction des arsenaux nucléaires de la Russie et des États-Unis, et, bien sûr, votre sujet favori, l’ingérence russe dans nos élections.»

Ce qui est remarquable, c’est que les responsables du Pentagone ne sont pas en mesure de donner aucun détail sur ce qui a été dit par Donald Trump lors de son tête-à-tête avec Vladimir Poutine. Le secrétaire à la Défense James Mattis brillait d’ailleurs par son absence hier lors de la rencontre du président avec les membres de son cabinet à la Maison-Blanche.

Quant au directeur du Renseignement national, Dan Coats, il a avoué aujourd’hui être dans le noir total, façon de dire qu’il ne se fie ni à la version offerte par les Russie ni à celle offerte par Donald Trump. «Je ne sais pas ce qui est arrivé lors de cette rencontre», a-t-il dit à la journaliste Andrea Mitchell. «Avec le passage du temps, (…) je pense que nous en apprendrons davantage. Mais c’est la prérogative du président. S’il m’avait demandé comment cela aurait dû se passer, j’aurais suggéré une façon différence, mais ce n’est pas mon rôle, ce n’est pas mon travail.»

Quoi qu’il en soit, le président, après s’être félicité d’un «grand succès» à Helsinki, a exprimé le souhait de tenir une deuxième rencontre avec son homologue russe, à Washington cette fois-ci, cet automne. Exigera-t-il un autre tête-à-tête avec Vladimir Poutine? Une telle demande ne rassurerait personne.

P.S. : Donald Trump a fini par refuser la proposition «faite avec sincérité» par Vladimir Poutine de permettre aux enquêteurs russes d’interroger une dizaine d’Américains, dont l’ancien ambassadeur des États-Unis en Russie, Michael McFaul. Dire que cette proposition a été «faite avec sincérité» par le président russe, comme l’a fait la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Huckabee Sanders aujourd’hui, c’est bien sûr rire du monde.

(Photo Reuters)

108 réflexions sur “Que s’est-il passé à Helsinki?

  1. Toile dit :

    Que c’est il passé vraiment ? Un partie sera connue un jour, une partie seulement et encore.
    Mais si sa trumpitude déclare que c’est un grand succes, il y lieu de craindre tout le contraire: une catastrophe.

    1. Pierre dit :

      Un chausson avec ça!!!

  2. patofbarnak dit :

    Il me paraît évident qu’il ne s’est rien passé de vraiment important durant ces deux heures. Ils se sont échangés quelques formules de politesse, puis le maître à fait ses suggestions au disciple. De quoi auraient-ils pu parler de vraiment important en seulement deux heures, connaissant l’ignorance et la stupidité crasse du Grand Étron Orange ? Le maître Pootine a fait ses demandes pour accéder à son ca$h, l’étron à répondu qu’il verrait ce qu’il peut faire.

    Les gens seraient très déçus de connaître le véritable fond de la discussion, à part les histoires de ca$h.

    1. patofbarnak dit :

      … mais crissss que je méprise ces deux faces de merde à vomir !

    2. Pile-Poil dit :

      Je pense comme vous. Trump est ignare et désorganisé.
      Ne lit pas, ne se prépare pas.
      Comment parler de sujets sérieux qui le dépassent totalement, quand on ne connait rien de rien. Il se fie qu’à sa verve et son talent de séduction. Il se dit capable de discuter de tout (dans sa tête enflée).

      Donc, c’est l’homme d’affaires qui a rencontré Poutine, pas l’homme d’État. Ils ont rigolé et sûrement parlé de choses qui ne se répètent pas. Voilà pourquoi la nécessité d’une 2e rencontre. Enfin parler des vraies affaires. Il n’a pas le choix. Il y a des compte-rendus à remettre. Il faudra qu’il se fasse briefer solidement par ses sbires. En même temps, en privé, reparler des sujets délicats et clarifier son langage volatil.

      Trump est très très mal placé pour mentionner quoi que ce soit qui se mentionne pour le moment. Donc les gens autour de lui, sont dans le néant, et surtout très inquiets.

      Trump a du front tout le tour de la tête et il patine vraiment bien, quoique cela soit maintenant assez évident. Nous commençons tous à bien le connaître. Il est assez prévisible sur plusieurs points.

      Magouille quand tu nous tiens…… pour être un excellent menteur, il faut se taire.

      1. eau-vive dit :

        Pile-Poil

        « Trump a du front tout le tour de la tête. » Dans mon dictionnaire à moi on appelle ça un BAVEUX !

  3. Martin cote dit :

    Trump qui invite poutin à washington à l’automne…..que Mueller sorte son rapport au plus vite…car les républicains ne sont pas capables d’arrêter ce clown orange…

    1. Pierre dit :

      Plus j’y pense plus il tarde à sortir son rapport et que les élections de mi mandat approchent, ça pourrait tourner au vinaigre pour les démocrates

      1. Dekessey dit :

        Rappelez-vous ce qui est sorti juste avant la visite du Trump à Helsinki.
        Ce n’était certainement pas un hasard.
        Moi je suis convaincu qu’une tonne d’informations juteuses va sortir juste avant les élections de mi-mandat, incluant peut-être le rapport de Mueller.

      2. Pile-Poil dit :

        Il y a plutôt une stratégie derrière cela. Restons positifs, même si c’est trèsdifficile.

  4. Bedjean dit :

    Une chose est sûre Poutine a enregistré son tête à tête avec Trump
    Il pourrait répondre à toutes les questions que se posent les haut fonctionnaires américains .

  5. treblig dit :

    Agenda secret : Per pee tapes, fonds russes transférés par la Deutsche Bank, loi magnitski sur le gel des avoirs russes , construction d’une Trump tower à Moscou, …

  6. Je peux pas croire qu’ils ont laissé ces 2 là en tête à tête. Il devait bien y avoir un Mister « Q » dans le FBI ou CIA qui aurait pu planter un micro à quelque part. Illégal ou pas, au moins ils auraient su à quoi s’en tenir et prendre les moyens nécessaires pour protéger le pays.

    1. Autrement dit :

      Il y avait bien un micro mais il l’avait dans le luc. On me dit que son fondement n’est pas fiable, on n’entend pas les fuites. Dommage.

  7. bloganon dit :

    Durant leur rencontre de deux heures à Helsinski, Poutine a dit à son agent, Donald, qu’il faisait du bon travail en général, mais qu’il ferait mieux de ne pas trop l’encenser dans ses déclarations publiques et qu’il devrait se concentrer sur l’abrogation de la loi Magnitsky.

    1. igreck dit :

      En plein ça ! Une simple rencontre de dé-briefing pour les 18 derniers mois puis des instructions jusqu’aux mid-terms. Le Putin de boss a le droit d’enregistrer la con-versation mais pas l’agent (noms de code connus : RackMan, Paillasson, PussyGrabber…)

      1. igreck dit :

        Oups ! RacketMan.

      2. igreck dit :

        Oh ! J’oubliais : GoldenRainMan (pour les intimes).

  8. Henriette Latour dit :

    Que régle-t’on en deux heures quand les problèmes durent depuis longtemps:Syrie, Israël, Iran, Corée du Nord, Ukraine, arsenaux nucléaires et que les gens compétents n’y arrivent pas depuis tout ce temps?
    Bla-bla-bla… Aucun de ces sujets.

    1. Pile-Poil dit :

      @Henriette Latour

      Ces sujets ne s’échangent pas en privé généralement!

      1. Henriette Latour dit :

        Je pensais que la réunion dont on parlait était celle relative à ces sujets car après dix minutes le simili président est complètement perdu. Il confond Ukraine avec Corée du Nord, Iran avec Crimée et il me semble que les ordres de Poutine ne peuvent pas prendre tout ce temps: organise toi pour que je puisse récupérer mon argent sinon… combien de temps avez-vous pris pour me lire. C’est le temps maximum pendant lequel Trump peut accorder son attention à n’importe quel sujet.

    2. gigido66 dit :

      On ne fait que lire la liste “d’épicerie”: voici il y a ça, ça , ça et ça……on se bidonne un peu et après 2heures de cette rencontre loufoque, on sort en disant qu’on a parlé de ça, ça , ça et ça et, vous savez quoi…on n’a pas menti!🤷‍♀️
      Pourquoi faire tant de mystère…si la rencontre avait été sérieuse et digne de chefs d’état, on en aurait eu l’ordre du jour et le compte-rendu…rapidement
      Secrets d’alcôves…🤔

      1. Richard Desrochers dit :

        Pour ces 7 thèmes (présumément), ça fait une moyenne d’à peu près 17 minutes, auxquelles il faut soustraire le temps d’intervention des interprètes. Et je soustrairais aussi toutes fois où Trump a dû demander de répéter les phrases un peu trop longues que Poutine aura eu la malice de lui asséner.

  9. Ricky In Tampa dit :

    Bravo à Poutine d’avoir réussi à « stander » cet intolérable individu pendant 2 heures…

  10. stemplar dit :

    – Antonov et Sanders ont seulement répété ce qu’on leur a dit de dire: ils n’étaient pas au tête-à-tête Trumpoutine.

    – SI c’était un échange sur le normatif politique, pourquoi avoir fait ce tête-à-tête? Dire que c’est louche est un euphémisme.

    Trump peut bien dire que c’est un succès, parce que c’est le seul (avec Poutine) à qui ça paie.

    1. Pile-Poil dit :

      Tout ce qu’il fait est un succès, tout! Il est un génie, alors, le mythomane fantasque s’est élaboré une vie de fantasmes qu’il réalise grâce à ses supercheries et mensonges. Il se croit, c’est ça le pire. Alors, il ment aux autres et il se ment, en tout premier. C’est question de survie, sinon, son univers va s’effondrer. Défaire les scénarios du mythomane peut complètement le détruire. Comme il a l’énergie d’un conquérant et d’un vainqueur, il n’y a que la maladie qui peut l’arrêter.

      Mais ses nombreux châteaux de cartes exposés à la vue de tous, on parle du monde entier, vont terriblement le fragiliser. Être connu, être un personnage de télé, animateur de concours de beautés demeurent réalisable, se pavaner et faire rouler les lettres de son nom en immobilier est une chose, mais maintenant, on parle de stratégies tellement complexes, qu’il ne peut en saisir la dimension. On parle de moyens et longs, longs termes, avec des impacts qu’un homme de sa trempe intellectuelle ne peut mesurer, c’est tout simplement trop de trop. Et pire, il ne le sait pas. Il se croit trop. Trop imbu de sa personne, il pense saisir, comprendre et pouvoir manigancer. Mais ici, on n’est pas dans une entourloupette de partenaires immobiliers.

      Il est définitivement cuit, prix à son propre jeu. Il a atteint son niveau d’incompétence. En affaires, cela s’appelle le ´principe de Peter’.

      Va te chercher un sea-doo mon gars, pcq tu vas transpirer et fondre à vue d’oeil!

      1. patofbarnak dit :

        Je suis parfaitement d’accord avec cette interprétation. Trump est pris et foutu. Il le sait dans son fort intérieur, mais il panique et fuit vers l’avant, vers le précipice. J’ai tellement hâte de le voir chuter. Quand ça se produira, je vais hurler de rire !

      2. wézonoir dit :

        Voilà le trousseau de clés pour interpréter ce personnage. Tous ses comportements s’expliquent ainsi.
        Le problème des États-Unis est la masse d’ignorants satisfaits d’eux-mêmes et insécures qui l’appuient.

      3. Pile-Poil dit :

        Oups….pris pas prix

      4. dynopax dit :

        « Le problème des États-Unis est la masse d’ignorants satisfaits d’eux-mêmes et insécures qui l’appuient »

        Exactement! La plupart sont d’ailleurs toujours d’accord avec les sparages de leur super-vilain de service (Orange Sphincter), du moment qu’ils se sentent légitimés et confortés dans leur démagogie. Toujours blâmer les autres, d’une facilité mais surtout d’une incroyable paresse. De phare du monde libre à république de « bullies » babouneux, j’appelle ça une cr… de débarque! Ils déchanteront lorsque la communauté internationale leur tournera le dos et va les ignorer superbement, seuls qu’ils seront dans leur p`tit carré de sable… Tough luck, morons!

  11. CBT dit :

    Il a du culot de dénoncer que les médias transmettent des fake news sur cette rencontre alors que la conférence de presse avec Poutine a été diffusée en direct, il pense que les gens sont aussi imbéciles que lui.

    Au sujet de leur entretien privé, tout le monde le savait avant, pourquoi personne dans son entourage politique n’a pu l’empêcher, que ça ne se faisait pas ? Maintenant les démocrates et les républicains veulent savoir ce qu’ils ont dit vraiment. Si jamais ils apprennent la teneur de leur conversation, ce sera de l’invention de la part de Trump et de Poutine, ni l’un ni l’autre sont crédibles, deux malfaisants de haut niveau qui ne pensent qu’à leurs propres intérêts personnels.

  12. sorel49 dit :

    La discrétion de Trump sur ces ententes verbales m’ intrigue.

    D’accord,  supposons qu’ils [Trump et Putin]  s’étalent mis d’accord sur nombre de sujets importants. Pour concrétiser ces accords, SALT ou INF par exemple, il faut bien traduire ces ententes verbales en plans d’actions, en étapes,  en points de contrôle, etc …. 

    Personnellement,  je ne crois pas que l’Andouille soit capable seul de faire ces travaux, il faut toute une équipe de spécialistes planchant sur ces dossiers. A date, Trump a laissé tous ses collaborateurs dans le noir,  à  moins que dans l’entente Trump laisse les Russes faire tout le travail et qu’ ils se reverront cet automne.

  13. Gilles Morissette dit :

    On ne saura peut-être jamais ce qui s’est passé lors du tête-à-tête entre les deux « Têtes à Claques ». Il y a des choses tellement opaques entre ces deux fripouilles qu’il est difficile de distinguer la réalité du « oui-dire ». Même les responsables des Services de Renseignements américains ne savent pas ce qui s’est passé alors qu’ils auraient dû être les premiers à en être informé, ce qui démontre l’esprit rotor et tordu de Putin et de sa « carpette ».

    La performance pitoyable du « Gros Larbin », notamment son « aplaventrisme » devant Putin a peut-être réveillé la classe politique à Washington.. Le Sénat a voté aujourd’hui même à l’unanimité (98-0) une résolution s’opposant à la demande de Putin de permettre à des enquêteurs russes d’interroger des responsables américains, notamment l’ex-ambassadeur Michael McFaul, concernant le dossier de l’ingérence russe.

    Comme « le Gros larbin » ne s’était pas opposé à une requête aussi odieuse, le Sénat est passé à l’acte. Devant cette fronde, il n’a eu d’autres choix que de battre piteusement en retraite, comme le « couillon » qu’il est.

    Sarah Huckabee-Sanders a fait, encore une fois, la démonstration qu’elle n’avait aucun sens moral en essayant de nous faire croire que l’offre de Putin avait été faite avec « sincérité », Ces gens là se foutent de notre « gueule » et ils pensent que nous sommes assez « cons » pour les croire. Le pire est qu’il y a effectivement des « connards » pour les croire. Je pense aux « 32% d’idiots » qui trouvent que le « Gros Tata » a fait une bonne « job » à Helsinki.

    Tout va pour le mieux dans le monde merveilleux de la « Maison de Fous » !!

  14. joslapatate dit :

    @ Martin Côté
    Mueller ne sortira pas avant d’avoir des preuves béton contre le grabber.

    Si Obama avait été renfermé 2 heures avec Poutine, il aurait
    discuté et réglé de vrais choses, par contre le zouave orange ne connaît pas
    assez ses dossiers pour discuter de sujets sérieux avec son nouveau best chum.
    d’où l’inquiétude de tout le monde incluant les Républicains.
    Chose certaine, cette rencontre parlait de choses à intérêt mutuel et
    de nature confidentielle.

    1. Layla3553 dit :

      @joslapstate 18:25

      « Si Obama avait été renfermé 2 heures avec Poutine, il aurait discuté et réglé de vrais choses »

      Et surtout on aurait eu aucun doute, aucune inquiétude qu’il vende notre âme.

  15. CBT dit :

    Obama n’aurait jamais convenu d’une rencontre privée avec Poutine, un ennemi publique des EU qui ne partage aucune valeur démocratique.

    1. Pile-Poil dit :

      Dorénavant, cela devrait lui être défendu de rencontrer Poutine et autres en privé! Il est trop innocent et par le fait même dangereux.

      1. gigido66 dit :

        Innocent dans le sens “épais”, le cancre de la classe politique.

      2. Emma dit :

        @Pile-Poil

        Je suis curieuse, comment on fait ça, lui interdire de rencontrer Poutine ou autre en privé ? QUI peut l’obliger ? Ou l’empêcher ? Il n’écoute rien ni personne. Il se fout de tout et de tous.

      3. pile-poil dit :

        @Emma

        Je ne sais pas. Il y a des gens sur ce blogue qui s’y connaissent mieux que moi. Ils vont peut-être nous le dire, si cela est possible.

      4. Emma dit :

        @Pile-Poil 20:15

        Je ne sais pas. Il y a des gens sur ce blogue qui s’y connaissent mieux que moi. Ils vont peut-être nous le dire, si cela est possible.
        —————————
        J’avoue qu’à part les menottes ou la camisole de force, je manque d’idées…

  16. fallaitquejteuldise dit :

    Dans l’éventualité où le comportement ou les agissements de Trump prennent une tangeante menaçante pour la sécurité nationale, les democrates et certains républicains ont déjà formulé de convoquer l’interprète du président en audition au congrès…un précédent… sans règle précise…disons que ce n’est pas l’emploi de rêve avec un président comme Trump.

    1. pile-poil dit :

      Seulement formulé? Ou vont-ils, peuvent-ils passer à l’action?

      1. fallaitquejteuldise dit :

        Chacun etait accompagné d’ un interprète.Ces derniers ont rédigé des notes de la rencontre. L’interprète de Trump fait partie intégrante de son pouvoir exécutif et selon les juristes, le témoignage hypothétique par subpoena de ce dernier est balisé de zones grises que les pères fondateurs n’ avaient pas prévu…à suivre…

    2. igreck dit :

      Je croyais que Putin parlait anglais. En fait, je croi qu’il sait s’exprimer dans cette langue compte tenu de son rôle au sein de l’ex-KGB. S’il y avait un interprète c’est sans doute parce qu’il souhait parler en russe pour que ses propos ne puissent être facilement compris par des oreilles amères-Ricaines. Peut-être aussi pour montrer sa supériorité sur son agent (orange).

      1. Daniel A. dit :

        @igreck – Pour avoir fait carrière aux affaires internationales, je peux vous assurer qu’il s’agit d’une règle de protocole incontournable. Même si Putin avait parlé parfaitement anglais, le protocole exige la présence d’un(e) interprète russe. Même chose pour Trump. Il se devait d’être accompagné d’un(e) interprète américain(e).

      2. pile-poil dit :

        Les subtilités du langage se maîtrisent mieux dans notre langue maternelle. Également, cela crée une barrière pour son interlocuteur. Cela réduit ou empêche la proximité et les familiarités, de parler par personne interposée. Peut-être qu’en créant une distance, notre supériorité se déploie avec évidence.

      3. pile-poil dit :

        @Daniel

        Merci pour cette information.

  17. A.Talon dit :

    HORS SUJET, quoique…

    Comme si ce n’était pas suffisant de s’être écrasé misérablement devant Poutine lors de la rencontre d’Helsinki, le collabo orangé veut remettre ça dès l’automne prochain en invitant cette fois-ci son maître à Washington. Profitera-t-il de la grande parade militaire soulignant le centenaire de l’armistice de la Première Guerre Mondiale pour se pavaner dans la limousine de tête en compagnie de son meilleur ami? En profitera-t-il pour inaugurer le bureau personnel de Vladimir Poutine dans l’aile ouest de la Maison-Brune? Lui fera-t-il l’honneur de lui remettre les clés du Pentagone et les codes nucléaires? Plus important encore, cette visite aura-t-elle lieu avant les «mid-terms», histoire de rappeler aux électeurs américains sa servilité devant le Kremlin?

    «Trump invite Poutine à Washington à l’automne»
    http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201807/19/01-5190157-trump-invite-poutine-a-washington-a-lautomne.php

  18. Lecteur-curieux dit :

    «Mais que s’est-il passé pendant le tête-à-tête de plus de deux heures entre les deux chefs d’État?»

    De quoi parlent certains hommes ensemble ?

    De sexe ? « Alors, Stormy Daniels, cela valait le coup mon Donald ? »

    De sports ? « Finalement Ovechkin , notre fierté nationale. a gagné la Coupe Stanley. Le CH qui laisse partir Radulov et Markov, quelle saison de losers,ils ont connu.»

    De voitures : « Cher Vladimir,saviez-vous que j’ai déjà eu une Ferrari ? »

    Ils ont joué aux cartes ?

    Et même à jokes de papa.

    1. Daniel A. dit :

      @lecteur-curieux.

      Auriez-vous la gentillesse de m’expliquer comment insérer une image ou une petite vidéo comme vous venez de le faire. Je vous remercie.

      1. A.Talon dit :

        Pour la vidéo, suffit de copier-coller l’adresse de la page Youtube que vous voulez partager. Pas plus compliqué que ça. Pour une image, faites la même chose. Il n’y aura pas d’image dans votre commentaire mais l’hyperlien sera actif.

    2. Daniel A. dit :

      Bonjour A. Talon – Merci de m’avoir répondu. C’est gentil. Ca va pour le copier-coller, aucun problème. Mais Lecteur-curieux a inséré une image qui apparaît directement dans le blog. Avez-vous une idée comment il fait ça?

      1. A.Talon dit :

        Si vous faites référence à son commentaire de 18h50, il s’agit d’une vidéo et non d’une illustration proprement dite. Pour autant que je sache, il n’y a plus moyen d’insérer une image directement dans un commentaire parce que les réglages du compte WordPress de M. Hétu ne le permettent plus. L’illustration test ci-dessous devrait vous le démontrer:

        https://theprintnews.co.uk/wp-content/uploads/2017/09/trump-cartoon-1024×591.jpg

    3. Daniel A. dit :

      @A. Talon

      Ah d’accord. L’illustration que vous mentionnez apparaît directement dans le courriel que j’ai reçu m’avisant que vous m’avez répondu. Mais sur le blog, il n’y a que le lien. Comme vous dite, c’est donc une question de réglage de la part de M. Hétu. Je vous remercie de faire mon éducation 🙂

  19. ghislain1957 dit :

    « Que s’est-il passé à Helsinki? »

    Poutine a donné ses nouvelles instructions à Trump: détruire l’alliance militaire de l’OTAN, foutre le bordel dans les accords économiques comme l’ALENA et les échanges commerciaux avec l’UE, donner l’occasion aux bots russes de s’immiscer dans les élections de mi-mandat et laisser Kim continuer à s’amuser avec ses joujoux atomiques.

  20. ddescarreaux dit :

    Monsieur Hétu

    Avez-vous regardé le film Shock and Awe?
    La reconstitution historique des préparatifs de la seconde guerre en Irak?
    C’est un film très d’actualité.

    P.S. Est-ce que La Presse s’est excusé auprès de ses lecteurs, lorsque la vérité a été dévoilée?

    1. Richard Hétu dit :

      Pourquoi La Presse aurait-elle dû s’excuser?

      1. Paul Lacerte dit :

        D’avoir relayé aveuglément les propos du pentagone..???

      2. Paul Lacerte dit :

        propos… ou plutôt « propagande »… aveuglément.. sans aucun sens critique…

      3. eau-vive dit :

        M.Hétu

        Je me posais exactement la même question.

      4. ddescarreaux dit :

        Vous n’avez pas encore regardé ce film?

    2. Benton Fraser dit :

      Pourquoi La Presse devrait s’excuser pour les propos de Trump ?!?!?

      1. ddescarreaux dit :

        Je faisais référence au film Shock and Awe qui reconstitue la préparation de la seconde guerre en Irak.

  21. eau-vive dit :

    Que s’est-il passé à Helsinki ?
    Il s’est passé que les deux plus grands escrocs de la terre ont ri du monde entier en cachette en se donnant des tapes dans le dos et en se félicitant mutuellement. Ils ne se rendent pas compte que tout le monde voit clair dans leur jeu machiavélique ?
    Je pense qu’ils le savent mais ils s’en câl………
    Et le gros Zouf qui en remet en disant qu’il veut inviter Poutine à Washington à l’automne. C’est désespérant !

  22. Nikoniste_99 dit :

    2ieme rencontre entre Putine et Trump à l’automne. Visite de courtoisie dans la capitale pour faire un retrait à la banque centrale? faire une petite visite et vérifier si on a les fonds disponibles et que l’on peut en retirer, quelques milliards en transfer douteux, aye, c est une visite réussie surtout si le banquier a reçu le OK pour dégeler les fonds de l’agent orange. Sachant qu’un chèque de 100$ est gelé 10 jrs dans nos banques, ben on peut s’imaginer maintenant que quelques milliards ca prend un peu plus de temps à vérifier la provenance et si l’ argent n est pas de la …fraude HA! HA! HA!

  23. Paul Lacerte dit :

    « Une proposition «faite avec sincérité» par Vladimir Poutine de permettre aux enquêteurs russes d’interroger une dizaine d’Américains, dont l’ancien ambassadeur des États-Unis en Russie, Michael McFaul. »

    Quoi ajouter à ce DÉLIRE sans nom…. ???

  24. Cubbies dit :

    Be afraid. Be very afraid. Quelle gaffe le Bully a-t-il pu faire inspiré par la bienveillance de son nouvel ami Vladimir?

    Le Bully a la facilité de compter dans son propre but contre Putin. Un combat tellement inégal, sans garde-fou. (le jeu de mot est volontaire).

  25. ghislain1957 dit :

    Excellent article du New York Times:

    Time for Republicans to Grow a Spine

    « Some Republicans say President Trump embarrassed himself and the country in his meeting with Vladimir Putin. Here’s what they can do about it. »

    https://www.nytimes.com/2018/07/17/opinion/trump-russia-putin-republicans.html

    1. Layla3553 dit :

      @ghislain 1957

      Merci beaucoup pour le lien je devrais dire pour les liens puisque plusieurs autres liens nous sont proposés, comme vous dites excellent article. Mais les républicains vont ils finir par se trouver une colonne? Dès le début ils auraient dû mettre DT au pas. Lui imposer une directive. Mais comme on dit vaut mieux tard que jamais. Merci Layla

  26. quinlope dit :

    Avez-vous vu le fou-rire de la salle à la Conférence sur la Sécurité, à Aspen, quand c’est une journaliste qui a informé Dan Coats que Trompe rencontrerait Putin, une deuxième fois, à Washington.

    Dan Coats, qui venait justement de dire que les Russes devaient être dénoncés publiquement pour leurs entraves passées et celles qu’ils continuent de mener sur la démocratie américaine, ne pouvait s’empêcher de rire jaune et de lui dire: répétez-moi cela encore!

    1. sorel49 dit :

      Pas mal Ha ! Ha ! De temps en temps, c’est bon de remettre « un peu de monnaie » à ces politiciens.

      1. sorel49 dit :

        Je relais le court video. 10 secondes de rire garanti. Merci @quinlope

        https://www.nbcnews.com/video/watch-intel-chief-dan-coats-find-out-about-putin-s-white-house-invite-1281354307879

  27. Layla3553 dit :

    DT a eu une rencontre et si je comprends bien, personne pour prendre des notes.

    Encore aujourd’hui je lisais que pour la conférence DT avait un petit post type pour ne pas oublier de dire « pas de collusion » à la période des questions.

    Et il va se rappeler tout ce qui s’est dit durant les deux heures?

    Sarah qui en rajoute et se fait complice en disant « Donald Trump a fini par refuser la proposition «faite avec sincérité» bien sûr que c’est rire du monde.

    On va en savoir un peu plus sur cette rencontre, mais ça va venir de la Russie. Et on va avoir l’air fou une fois de plus à la façe du monde.

    Comme quand tu apprends par les voisins les bons et ou les moins bons coups de ton fils par les voisins, et l’autre de te dire « Quoi tu ne le savais pas? »

    Honnêtement je dirais que je déteste « presque » plus Sarah que DT, surtout quand elle a le front de dire « faite avec sincérité ». Cette femme est vraiment MÉCHANTE. Désolée Sarah mais si tu vis des heures difficiles voire l’enfer c’est ton problème, ne vient pas te venger sur nous.

    1. Richard Desrochers dit :

      Je présume que DT n’a pas eu à lire un post-it pour dire à Poutine « I hear you » en toute sincérité

  28. jeanfrancoiscouture dit :

    Pourquoi diable perdre du temps à spéculer sur ce que ces deux personnages ont bien pu se dire alors qu’ils étaient seuls avec leurs interprètes? Il n’y a à peu près qu’une chose dont nous soyons certains: Rien de bon ne peut émerger de tractations entre ces deux-là. Cela dit, je m’en retourne sur la terrasse finir mon Chablis avec ma blonde. Bonne soirée tout le monde.:-).

  29. CBT dit :

    Je ne crois pas plus Poutine que Trump, Poutine dément depuis belle lurette qu’il n’a jamais interféré dans la campagne électorale américaine 2016, qu’il n’a jamais ordonné l’empoisonnement d’opposants et de traîtres russes, etc…comment croire que cet homme dit la vérité surtout lorsqu’il s’agit de maintenir son pouvoir en Russie ?

    Il a aussi un pouvoir sur Trump, sinon tout cette mise en scène n’aurait pas eu lieu, est-ce qu’on en saura plus, probablement pas, Trump est un lâche qui ne pourra jamais avouer quoi que ce soit qui le condamne, seulement s’il est confronté à la loi fermement, je l’espère un jour.

  30. gl000001 dit :

    A l’automne, juste avant les élections de mi-mandat. Il veut se reprendre et bien paraitre. Mouhahahha ! Il va encore se planter.

  31. Benton Fraser dit :

    _______________

    J’ai comme l’impression que Trump ne rendra compte à aucun membre de son entourage sur la nature de ces discours et qu’il l’emportera dans sa tombe.

    Pendant ce temps, du côté russe, il va sortir bien des affaires de cette rencontre, des choses dites et beaucoup plus encore des choses qui n’ont pas été abordées!

    En faite, les russes et Poutine vont faire dire n’importe quoi, dans leurs intérêts, de cette rencontre!

    1. Layla3553 dit :

      @Benton Fraser 21:07

      « En faite, les russes et Poutine vont faire dire n’importe quoi, dans leurs intérêts, de cette rencontre! »

      Bien d’accord avec vous.

      DT et Sarah vont répliquer quoi exactemen?t «  Fakes Russia » « Fakes Poutine » « Fakes Kremlin » ou Poutine c’est l’ennemi du peuple américain?

      Et Sarah dira je me suis trompée il manquait un mot à ma déclaration « faites avec sincérité » j’ai oublié « « PAS faites avec sincérité » ne pas mettre le PAS fait une grande différence.

      P.S
      Merci pour vos interventions je les apprécie beaucoup.Layla

  32. chrstianb dit :

    Pendant qu’on spécule sur le tête-à-tête Trumpoutine, Trump continue en catimini la destruction de l’état fédéral: L’administration Trump s’attaque à la loi protégeant les espèces menacées mise en place en 1973 par Nixon.
    http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201807/19/01-5190176-ladministration-trump-sattaque-a-la-loi-protegeant-les-especes-menacees.php

    1. Benton Fraser dit :

      En bon patriote, Trump facilite l’extermination de l’emblême des États-Unies, l’aigle à tête blanche!!!

    2. xnicden dit :

      Vous me faites penser…Ce qui est vraiment épuisant pour tout le monde c’est qu’il y a tant de fronts ouverts en même temps…. Politique étrangère, enquête russe, démantèlement des agences de l’État, nominations judiciaires dont à la SCOTUS, non protection du système électoral, sabotage de Obamacare, ronde numéro 2 du budget, etc. C’est plus qu’un marathon; c’est une série de triathlons qui se déroulent en même temps au rythme d’une saison de baseball…

      1. Pile-Poil dit :

        Alors, onous n’avons qu’à nous mettre dans la peau d’un gars à tête vide et il est bien facile de comprendre que c’est impossible à gérer pour lui. Retenir tout ça?

        Bien plus facile de se faire rapporter des dossiers comme espèces menaçées, bon, je coupe là-dedans. Je signe ….on passe au suivant. L’uranium, ok, on met une surtaxe…… je signe, merci.
        Suivant….commandez-moi deux burgers et ça presse.

    3. Emma dit :

      Çà voyez-vous, c’est le genre d’action que je ne parviens pas à comprendre. Il y a toujours une logique plus ou moins tordue dans ses décisions mais dans tous les cas, c’est assuré que ça lui rapporte, d’une façon ou d’une autre.

      Mais dans ce cas-ci, qu’est-ce qui l’allume ? Ça n’a pas été instauré par Obama. Ça ne touche pas au 2e amendement. Est-ce qu’il existe un lobby des exterminateurs patentés d’espèces menacées d’extinction dont j’ignore l’existence ? Ou est-ce que plus simplement ça ouvre la porte à du développement et/ou de la construction sur des sites qui seraient autrement protégés ? Comme aurait dit Line Beauchamp, je suis pantoite…

      1. xnicden dit :

        « Ou est-ce que plus simplement ça ouvre la porte à du développement et/ou de la construction sur des sites qui seraient autrement protégés ?  » Bingo.

      2. Pile-Poil dit :

        Avec lui, rien de logique. Tout simplement brouiller les pistes pour en mettre plein la vue. Je travaille fort. Démontrer qu’il pose des gestes, sans les comprendre bien sûr. Pas grave, je peux changer d’avis, si cela me le dit. Next….

        Tout est de l’esbroufe. Un show, et il est dans l’estrade. Parlez de moi, en bien ou en mal, mais parlez de moi.

        Avec monsieur le président, il faut penser au premier niveau. Sinon, nous nous égarons inutilement.

      3. CBT dit :

        Je crois qu’il se cherche des dossiers pour faire du mal, tout simplement…il gruge les lois et les ententes, comme si tout l’univers dépendait,de sa propre évaluation. qu’il sauve les EU, c’est même un comportement maniaque sa façon de prendre des décisions, il décide tout à coup que toutes les ententes internationales sont mauvaises, rien pour appuyer ses décisions de façon logique, seulement la raison est que tout le monde profite des américains.

      4. chrstianb dit :

        @Emma
        Une autre suggestion est que ce gouvernement est composé de libertariens (Tea Party) qui veulent le plus de déréglementation de l’État, un État le plus petit possible.

  33. xnicden dit :

    Un humoriste a suggéré qu’une traduction en russe serait de mise pour aider les camarades à suivre l’actualité. Voici le résultat de son travail:

    « (…) All this talk of names has led us to wondering how American names are translated into Russia so the Russian people can follow the story too. To help them, and to help you our dear reader(s), here is a handy chart of the English name followed by its Russian translation:

    Vladimir Putin — Vladimir Vladimirovich Putin

    Donald Trump — The Idiot (Oh relax, Trumpsters, it’s a Dostoyevsky reference.)

    Mike Pence — Mikhail Pensk

    Mike Pompeo — Who?

    John Bolton — Ivan Mustachovich

    Fox News — TASS

    Mariia Mariia Butina — Natasha Fatale

    Dana Rohrbacher — Dana Rohrbacher

    Lindsey Graham — Anna Karenina

    Paul Ryan — Pavel Munster

    Devin Nunes — GRU Agent 7

    National Rifle Association — The Kremlin

    Mitch McConnell — Cherepakha (…) »

    https://medium.com/@stevebouchard/nra-newly-russianized-americans-910ae2a92f88

    1. xnicden dit :

      Drôle! Mais le 911 devrait décliner avoir la compétence de porter assistance puisqu’il ne s’agit pas d’un humain. 🙂

      1. Emma dit :

        LOL
        Ayoye…

      2. Pile-Poil dit :

        C’est pourtant une espèce actuellement menacée!

    2. chrstianb dit :

      Il manque «Fake News». Peut-être que la dame n’a pas eu le temps de le dire avant l’effondrement du gars…

  34. xnicden dit :

    @ Pile-Poil 23:26 Effectivement impossible à gérer pour lui. Mais le GOP se sacrifie pour lui éviter de penser.

    1. Pile-Poil dit :

      Il semble que même de ce côté, ce n’est pas fort! Je les vois faire les mille pas, qui arrivera le premier avent qu’il,ne s’enferme dans sa chambre. Les feuilles au vent….qui ou quel sujet sera la vedette du jour?

      Allez, je vous signe ces deux là, et laissez-moi tranquille.

      Les espèces menacées? Il doit penser que c’est de la monnaie.

  35. kintouai dit :

    J’ai l’impression que les interprètes ont dû s’amuser autant que Missandei quand Daenerys a voulu acheter des Immaculés dans Le Trône de Fer :

    Putin : Dis à ce gros enfoiré que s’il n’abolit pas la loi qui m’empêche de toucher mon pognon, je révèle au monde qu’il est le pire trouduc né d’une pute que la Terre a jamais porté.

    Interprète : Le président Poutine a exprimé le désir que votre Magnificence se penche sur le dossier de la loi Magnitski afin qu’il puisse récupérer les 200 milliards qu’il a placés en Occident, étant entendu que vous toucherez une ristourne importante sur cette somme.

    Putin : Et dis à ce crétin fini que je m’apprête à envahir les pays Baltes et que je veux qu’il se couche comme un petit chien-chien qu’il est.

    Interprète : Le président Poutine souhaite protéger les Russophones des pays Baltes, martyrisés par les locaux, et envisage, pour ce faire, de faire rentrer dans le giron russe ces trois pays, en espérant que la grande Nation que sont les États-Unis n’interviendront pas dans l’espace vital de la Russie. .

    Et tutti quanti…

  36. Jean Saisrien dit :

    Ça me rassure de savoir que ces deux dinosaures du Deap State, le Secrétaire à la Défense James Mattis et le directeur du renseignement national Dan Coats, ne soient pas impliqués dans ces petits détails insignifiants…
    …en autant que « Jarhead » et Ivanka puisse conseiller Le Donald pour la finale de la saison 2 de « POTUS, The Apprentice! »

  37. papitibi dit :

    Sarah Huckabee Sanders a pour sa part énuméré ainsi les sujets abordés lors du tête-à-tête d’Helsinki : «aide humanitaire à la Syrie […], sécurité israélienne, […] réduction des arsenaux nucléaires de la Russie et des États-Unis …

    Bin oui, bin oui, l’aide humanitaire à la Syrie

    Trump aurait accepter de discuter d’aide humanitaire à la Syrie, lui qui veut pas voir un seul Syrien en sol américain… Lui qui avait déclaré après la dévastation de porto Rico (dont les habitants ont la citoyenneté US!!!) que si les Porto-Ricains sont incapables de se relever tout seuls, on va quand même pas payer très longtemps pour eux!

    Et puis, l’expression AIDE HUMANITAIRE, ça fait pas partie des 32 mots que maîtrise la Créature aux traits vaguement humanoïdes!

    La sécurité d’Israël? Ça intéresse Poutine. ça? Par ailleurs, si ça préoccupait VRAIMENT Caîus DÉTRITUS 45, n’aurait-il pas dû savoir que le déménagement plutôt controversé de l’ambassade US à Jérusalem risquait au contraire d’attiser la haine et de compromettre ainsi la sécurité d’Israël ???

    La réduction des arsenaux nucléaires? Elle est bonne, celle-là, de la part d’un type qui a promis d’accroître la domination nucléaire de son pays et même de l’exporter dans l’espace.

    Juste Pour Rire / Just for Laughs ne sont-ils pas à la recherche de jeunes talents capables de radoter, d’imiter des handicapés et de passer rapidement du coq à l’âne?

    1. Richard Desrochers dit :

      Je crois que ce que Trump comprend par « aide humanitaire à la Syrie », c’est renvoyer le plus possible de Syriens en Syrie. Pour les aider.

  38. Toile dit :

    @igreck

    Fort interessant votre intervention en lien avec votre expertise en affaires internationales cf les regles d’accompagnement d’interpretes.
    Le seul hic, c’est que trumpitude dejantée n’a que faire des regles. Etant un génie stable à l’oeil percant, qui comprend tout en 60 secondes, se plier à du élémentaire et du protocolaire, c’est une perte seche d’energies. Sur, sur que cette rencontre n’avait qu’une lunette de green money. Opinion

    1. Daniel A. dit :

      @Toile

      Vous confondez tout.

      1) Ce n’est pas igreck qui a fait ce commentaire, mais moi.

      2) Vous pouvez avoir l’opinion que vous voulez de Trump. C’est votre droit et je le respecte.

      3) vous dites n’importe quoi en affirmant que Trump peut se foutre des règles d’accompagnement en matières d’affaires internationales.

      4) J’essaye d’apporter ma modeste contribution à ce blog en fonction de mon expertise. Vous avez le droit de contester cette expertise. Mais serait-il possible de le faire en tentant de rehausser le débat.

  39. Lily D dit :

    Trump et Poutine ont-ils concocté un plan gagnant pour les élections de mi-mandat? Chose certaine, ils ont tout intérêt à donner la meilleure image possble de leur rencontre en prétendant avoir discuté des sujets chauds de l’heure. Les attaques incessantes de Trump contre les médias relèvent plus de la dictature que de la transparence. Les Américains vont-ils réagir avant qu’il soit trop tard? Hitler aussi avait son lot d’admirateurs transis. Trump ne laissera pas le pouvoir lui échapper. Il est certain qu’il se voit président à vie.

  40. Apocalypse dit :

    @papitibi – 00h36

    Excellent post!

    La liste des sujets abordés, selon Sarah Huckabee Sanders: des sujets qui ne sont pas proche d’intéresser Donald Trump et/ou pour lesquels il ne connait absolument rien! On s’inquiète beaucoup de ce deux heures en tête à tête des deux hommes, sans doute avec raison.

    On s’arrache encore plus les cheveux depuis hier avec l’annonce de l’invitation de M. Poutine aux Etats-Unis cet automne, c’est complètement surréaliste … what the hell is going on?

  41. Apocalypse dit :

    HS – Pour ce qui est de l’annonce sur les espèces menacés, un deux que ça ne s’affiche même pas sur l’écran radar de Donald Trump, à moins que Barack Obama soit intervenu dans ce dossier. Le président est très facile à manipuler, à influencer, alors on peut passer qu’un individu ou un groupe voit dans son intérêt plus de laxisme dans la protection des espèces en danger, pour des raisons financières, bien entendu, alors on a réussi à le faire pencher du mauvais côté … encore une fois.

    Je pensais que Donald Trump serait mauvais comme président, mais ça fait déjà longtemps qu’on a atteint le point de …. biblement mauvais. Un rage de détruire tout ce qui permet de mettre, de garder de l’ordre dans une société pour lui permettre de fonctionner. Il veut littéralement un monde sans règle où lui et les puissants peuvent faire ce qu’ils veulent lorsqu’ils le veulent.

    C’est vraiment un cas de diva et ça presse.

    La civilisation existe justement parce qu’il y a des règles et des lois sinon, c’est le chaos!

    1. dynopax dit :
  42. Lecteur-curieux dit :

    Bret Stephens a un certain talent de scénariste :

    https://www.nytimes.com/2018/07/20/opinion/trump-putin-meeting-transcript.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :