Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pr_Harvard_study_pic.0

4 645 : nombre d’habitants de Porto Rico qui sont morts dans les trois mois ayant suivi l’ouragan Maria, selon une étude indépendante de l’Université Harvard, qui contraste avec le bilan officiel de 64 morts dont Donald Trump s’était félicité en affirmant que l’île n’avait pas connu une «vraie catastrophe» comme La Nouvelle-Orléans en 2005.
(Photo Getty Images)

31 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. M. David dit :

    Donald Trump va continuer de s’abreuver avec ses propres nouvelles, celles qui lui sont favorables et qui sont mensongères. Cet un être immonde qui mériterait vraiment de se faire humilier aux prochaines élections. Cela dit, il vs contester les résultats de toutes les manières possibles et imaginables. Je serais même prêt à parier qu’il pourrait tenter de changer la constitution afin de pouvoir être élu plus de deux fois comme président, tellement il se trouve excellent.

  2. eau-vive dit :

    Est-ce que les américains sont au courant de ces chiffres-là ?
    Si oui qu’est-ce qu’ils attendent pour s’indigner?
    Je crois qu’ils sont encore trop nombreux à vivre dans le confort et l’indifférence.
    Ou alors ils se sentent tellement impuissants qu’ils doivent penser qu’il n’y a rien à faire.
    C’est au mois de novembre qu’on va voir ce qu’ils ont dans le ventre.

    1. gigido66 dit :

      Malheureusement, je pense que les Américains sont anesthésiés, ils dorment « au gaz », leur cerveau ne réagit pas vite…et pendant ce temps les ténèbres s’emparent petit à petit des États-Unis.

  3. Rej dit :

    Pour les américains, Porto-Rico, c’est loin et ça ne les concerne pas vraiment. Misère.

  4. papitibi dit :

    4645 décès…
    Mais y a pas de preuve à l’effet qu’ils ne seraient pas tous morts de vieillesse! Après tout, un hispano de 25 ans c’est déjà un vieillard, non?

    Y a pas de preuve non plus qu’ils se seraient pas entre-tués! Après tout, c’est violent, c’te race-là!

    Y en a sûrement qui sont morts noyés – après tout, comme l’a appris le distingué POTUS avant le photo-op où il lançait généreusement des rouleaux de Scott Towels, il y a des huge quantités d’eau autour de Porto Rico!

    Les Mainstream Media inventent vraiment n’importe quoi pour salir la réputation par ailleurs irréprochable de ce bienheureux POTUS.

  5. Myka dit :

    Les partisans de Donald détestent les américains démocrates et vont jusqu’à les considérer comme des traîtres… Imaginez maintenant ce qu’ils peuvent avoir à battre du sort des portoricains. Si seulement Donald avait un resort de Golf là-bas, y’aurait un secteur du territoire qui serait bien desservi 🙁

    1. Nikoniste_99 dit :

      il en avait un, il a fait faillite…. de plus, Puerto Rico est un territoire américain et si je me souviens bien, ils ne votent pas ou ne peuvent voter car ce n est pas reconnu. ( SVP Corrigez moi si je fais erreur ). Donc, pourquoi le Trumpeux ferait quelque chose pour du monde qui ne sont pas blancs…

      1. simonolivier dit :

        @nikoniste Vous avez raison. Les résidents de Porto-Rico ne votent pas aux élections fédérales. Ils n’ont ni sénateur ni représentant au Congrès. Toutefois, ils sont citoyens des USA à part entière et peuvent voter s’ils se déplacent dans un état. Il y aurait plusieurs centaines de milliers de Portoricain qui auraient quitté l’ile et résiderait maintenant en Floride. Possiblement assez pour changer la donne dans cet état.

      2. gigido66 dit :

        Et surtout qui ne peuvent voter!

    2. Layla3553 dit :

      Il en a déjà eu un “Trump a délaissé le fait que son parcours de golf sur l’île était défaillant, comme beaucoup de ses autres plans d’affaires ratés », a déclaré le communiqué. « L’échec a laissé aux contribuables portoricains une facture de près de 33 millions de dollars. des escroqueries qui le rendent plus riche et con une famille laborieuse.  »

      On peut lire aussi”Mais Craig McCann, un analyste financier, a déclaré que le cours se dirigeait vers la faillite avec ou sans l’implication de M. Trump”

      Sauf que Dt a empoché …La télé-réalité a signé deux accords avec le club en 2008, un accord de licence pour le nommer Club de Golf Trump International Porto Rico, et un accord de gestion qui a donné à M. Trump le contrôle du club en échange d’une part du bénéfice.

      En 2012, il avait pris plus de 600 000 $ en frais de gestion du club.

      Mais ce n’est pas DT et cie qui a payé pour la licence et permis et avocat bla bla pour faire inscrire son nom comme j’ai déjà lu.

      https://www.independent.co.uk/news/world/americas/donald-trump-puerto-rico-owe-33-million-golf-club-bankrupt-coco-beach-golf-club-a7970201.html

    3. Toile dit :

      Euh….il a eu un ressort et a laissé une facture de 33 millions aux contribuables.

      « Donald Trump is facing fresh scrutiny over the bankruptcy of a golf club he managed in Puerto Rico after blaming the Atlantic Ocean for his Government’s inadequate response to Hurricane Maria’s devastation.

      The US president said “a thing called the Atlantic Ocean” made it “tough stuff” for FEMA, the US federal disaster relief agency, to respond to a crisis that has left 3.4 million people without electricity.

      Those comments have led to renewed claims that the 70-year-old « owes » the islanders money himself after the failure of the Coco Beach Golf Club, renamed the Trump International Golf Club Puerto Rico after the businessman took it over ».

  6. joslapatate dit :

    Incroyable de vivre dans l’abnégation constante.
    No wonder qu’il dort seulement quelques heures par nuit

  7. Jean Saisrien dit :

    >>4 645 : nombre d’habitants de Porto Rico qui sont morts dans les trois mois ayant suivi l’ouragan Maria

    Ouin… pas comme si c’étaient de vrais être humains!
    …et pas vraiment américains so… ¯\_(ツ)_/¯

    Sérieusement, c’est carrément scandaleux mais, le débile profond dira qu’ils seraient morts quand même ou n’en parlera juste pas.

    1. Sueurs dit :

      Comme dirait quelq’un que je connais, il s’en contre cr…sse ils ne votent pas dans cet état…

  8. treblig dit :

    Porto rico à un statut hybride : un état libre associé avec les États-Unis. Il y a 5 millions de porto-ricains qui vivent aux USA et 3 millions qui vivent sur l’île. Porto-rico , jusqu’ en 2006, était plus ou moins une sorte de paradis fiscal ou les entreprises américaine délocalisaient leurs profits.

    Le congrès à mis fin à ce statut. L’île de Porto-rico finançait, depuis les années 70, son déficit avec des bonds émis sur le marché américain. Et la présence d’entreprises américaines soutenaient cette dette.

    Depuis 2006, la dette n’a cessé d’augmenter . Elle atteints 74 milliards en 2017 et les bonds porto-ricains sont classifiés « junk bonds » donc invendables. L’île est ni plus ni moins en cessation de paiements.

    Et elle n’est pas capable de se relèver des effets d’un ouragan. Simple de même.

  9. Toile dit :

    La liste des infamités de cet être abjecte est fournie, presqu’aussi longue de celle des mensonges.

    Avec la destruction occasionnée par Irma, c’est là que pour moi il a pris le fond de cave. Impossible d’oublier la stupidité sans nom, l’ignorance crasse et la bassesse de la personne. C’est un constat désormais étalon.

    Un temps fou qu’il a pris pour réagir. Fallait voir comment la gouverneur l’implorait une assistance et qui lui a valu de lui lâcher quelques jurons et de le contredire. Déjà aux prises avec une économie catastrophique, tout ce qu’il trouve d »humain » à dire c’est de leur reprocher cet état alors que lui même avait contribué à flouer à la hauteur de quelques millions via son « merveilleux » golf. Le lancer du papier de toilette: carrément inhumain. Un fou qui jette des peanuts. Et pour comprendre l’étendue de la culture de la bête: Puorto Rico, une île entourée d’eau, loin loin dans l’océan. Une île entourée d’eau !

    Pas américains ces petits insulaires, juste des latinos .

    C’est là qu’il sait péter la face à tout jamais pour moi. Final bâton. Point de non retour. Immonde, il le sera à jamais.

    Nombre de décès….fake news va.
    J’arrête car j’ai des pensées pas du tout chrétiennes.

    1. sorel49 dit :

      La lenteur de l’Andouille et de l’administration fédérale à répondre à la demande de secours d’urgence était scandaleuse. Bon d’accord, Porto Rico est une île et il n’y a pas de pont pour acheminer de l’aide, mais les États-Unis n’ont ils pas la plus puissante Navy du monde et sans tenir compte de sa garde côtière et ses Marines. S’ils voulaient vraiment aider, les secours auraient pu être acheminé en 48 heures .

      1. Madalton dit :

        Les britanniques sont arrivés avant les américains aux Îles vierges. Pas fort.

      2. Aube2005 dit :

        Lorsque c’est pour envahir un pays pour leur voler leurs matières premières, l’armada arrive en grand nombre et bien armée pour défendre les pauvres populations.

    2. Layla3553 dit :

      Je comprends vos pensées. Je suis tellement fâchée depuis hier avec Matthew Charles qui a dû retourner en prison et ce que je viens de lire sur PortoRico, vraiment je ne sais pas combien de temps je vais être capable de me censurer.

  10. xnicden dit :

    If faut dire aussi que la couverture des médias somme toute limitée n’a pas mis de pression sur les autorités:

    « (…) And yet, even as U.S. citizens in Puerto Rico continued to die in 2017, media quickly dropped their focus on the crisis. The first Sunday after the storm, the five major political talk shows cumulatively dedicated less than one minute to coverage. And the overall coverage of the crisis sharply declined after President Donald Trump visited the U.S. territory on October 3; a Media Matters study found that prime-time cable news coverage of Puerto Rico’s recovery plummeted after that date. 

    As the mismanaged recovery continued, media largely talked about the ongoing crisis only when a major scandal was reported, and even then the coverage was negligibleand quickly faded. (…) »

    https://www.mediamatters.org/blog/2018/05/29/study-finds-hurricane-maria-killed-thousands-more-government-claims-media-need-do-better-puerto-rico/220321

  11. defier dit :

    Est-ce possible?

    Pendant que se déroulait un drame à Porto Rico, nous regardions tous ailleurs, les deux mains sur nos oreilles. Le New York Times, le Washington Post, CNN ne nous ont pas rapporté le drame de Porto Rico. Est-ce possible?
    Un aveuglement collectif!

    Bonne journée quand même

  12. z6web dit :

    M. Hétu, petite erreur dans le titre du billet. On dit le chiffre et non la chiffre.

  13. franceau dit :

    Monsieur Hétu, pourriez-vous, s’il vous plaît, corriger le problème de mise en page qui fait apparaître la date trop près de la première ligne des commentaires. Comme dirait mon ami du lac St-Jean: C’est vraiment déplaisant.

    1. Emma dit :

      Franceau,

      En attendant, vous pouvez laisser la première ligne vierge.
      Ou inscrire une phrase courte sur la première ligne. Ou faire un retour de chariot vers les 2/3 de la première ligne. Dans tous les cas, ça fonctionne et règle votre problème.

  14. Benton Fraser dit :

    Faut croire que le Scott-Towel n’a pas suffit….

  15. fallaitquejteuldise dit :

    Finalement Trump avait vu juste; pourquoi investir et rétablir l’électricité dans une ville qui va compter bientôt, 4645 habitants de moins? «  Les citoyens vont comprendre je mets l’argent dans des projets plus pressant comme la construction d’un mur pour nous protéger des animaux qui viennent du sud… »

  16. igreck dit :

    @gigido66
    On parle d’environ 40% d’électeurs, pas 40% d’États-uniens, qui soutiennent la « Citrouille » (orange à l’extérieur, vide en grande partie à l’intérieur). Les électeurs de bonne volonté, de ce pays en voie de perdition, ont l’opportunité de virer (your are fired) ce parfait abruti qui met l’équilibre mondial en danger. S’ils le font pas, ils mériteront d’être congédiés du monde civilisé. Ils investiront le club « sélect » des pseudo démocraties telles la Putin de Russie, l’incroyable Israel de Bibi, le mastodonte de Xi et tutti quanti. Aux urnes citoyens !!!

  17. ghislain1957 dit :

    Porto Rico un état abandonné à lui-même depuis que cette île a perdu le statut de paradis fiscal pour les entreprises américaines. Y’a plus moyen de faire de l’argent là, ben qu’ils s’arrangent. C’est ça la société américaine.

  18. Richard Desrochers dit :

    « … dans ce pays-là, l’affaire de tout le monde, sans aucune exception, est d’augmenter sa fortune. Aussi l’argent est le seul culte universel; la quantité qu’on en possède est la mesure de toutes les distinctions ». (Talleyrand, Lettre à lord Landsdowne, 1895)

    1. Richard Desrochers dit :

      Oups, 1795.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :