Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Par manque de courage ou par calcul politique, Ron DeSantis s’est abstenu d’attaquer de front Donald Trump lors du premier débat républicain, il y a un mois. S’il s’agissait d’un calcul politique, il n’a pas profité au gouverneur de Floride, dont la situation ne s’est pas améliorée dans les sondages nationaux, et qui a en fait empiré dans les sondages au New Hampshire. La semaine dernière, un baromètre le plaçait au cinquième rang derrière Trump, Nikki Haley, Chris Christie et Vivek Ramaswamy dans cet État qui tiendra la première primaire républicaine.

De toute évidence, DeSantis devra passer à l’offensive à l’occasion du deuxième débat républicain, qui aura lieu mercredi à la Bibliothèque présidentielle de Ronald Reagan à Simi Valley, en Californie. On s’attend notamment à ce qu’il revienne sur la déclaration récente de l’ancien président selon laquelle DeSantis a commis une « erreur terrible » en signant un projet de loi interdisant l’avortement après six semaines dans son État. Lors d’un rassemblement récent dans l’Iowa, où il jouera probablement son va-tout à l’occasion des caucus du 15 janvier prochain, le gouverneur de Floride a déclaré que les militants anti-avortement d’Iowa « devraient savoir que (Trump) se prépare à vous vendre ».

Nikki Haley pourra de son côté évoquer les récents sondages pour faire valoir qu’elle est la candidate républicaine la plus susceptible de battre Joe Biden. L’ancien gouverneure de Caroline du Sud et ambassadrice des États-Unis à l’ONU a fourni la meilleure performance lors du premier débat républicain, selon plusieurs observateurs. Reste à voir si elle pourra s’imposer de nouveau comme elle l’a fait à Milwaukee en attaquant non seulement Trump mais également en rabaissant le caquet de Ramaswamy, le plus trumpiste des candidats en lice.

Seulement six candidat républicains se sont qualifiés pour le débat de mercredi qui sera présenté par Fox New. Outre les trois candidats déjà mentionnés dans les deux paragraphes précédents, on retrouvera également sur scène l’ancien vice-président Mike Pence, le sénateur de Caroline du Sud Tim Scott et l’ancien gouverneur du New Jersey Chris Christie.

Trump, qui boycottera un deuxième débat d’affilée, doit prononcer mercredi soir un discours à Detroit devant des ouvriers, dont certains travailleurs de l’industrie automobile. Mardi, Joe Biden doit se joindre à un piquet de grève de l’UAW à Detroit, une première pour un président américan.

(Photo AFP/Getty Images)

21 réflexions sur “Débat républicain : DeSantis doit passer à l’offensive

  1. Madalton dit :

    Trop peu trop tard mon Ron.

    Parlant de vous vendre, c’est ce que tu as fait en Floride depuis ta réélection en novembre dernier. Tous tes projets de loi controversés n’ont jamais été abordés lors de ta campagne électorale. F.. you!

  2. Pierre S. dit :

    ——————–

    Le prévenu PO1135809 est facile à attaquer …
    91 chefs d’accusation dans 4 procès différents et pour la première fois
    de sa vie il doit faire bien attention à ce qu’il dit si il ne veux pas se ramasser en prison
    pour outrage au tribunal, entrave à la justice et intimidation de témoins ou officiers de justice.

    Mais le courage, dans le parti républicain, ça n’existe pas, ou si peu …

  3. Kelvinator dit :

    Haley n’a aucune chance en tant que femme indienne. Même chose pour Ramaswamy. Il y a beaucoup trop de vieux racistes blancs parmi les républicains pour que ceux-ci puisse espérer avoir une majorité. Soit ils ne comprennent pas leurs électeurs, soit ils font semblant de ne pas les comprendre. Le seul rôle de femme susceptible d’être accepté par les conservateurs est celle d’une trophy wife, qui parait bien et qui ne prends pas de décisions. Toutefois, les femmes conservatrices font comme si cette éléphant dans la pièce n’existait pas!

    1. Madalton dit :

      En plus, elle n’est pas assez radicale pour les républicains.

  4. Richard Desrochers dit :

    Peut-être que la question de l’avortement va être mise de l’avant lors de ce débat et suscitera la division. Les Républicains sont tellement bons pour se mettre d’accord sur les sujets qu’ils veulent éviter. Ils pourront y ajouter les coupures dans les services à la population.

  5. Philippe Deslauriers dit :

    Desantis vas centrer son discour sur la criminalisation de l’avortement, good!

     »Mardi, Joe Biden doit se joindre à un piquet de grève de l’UAW à Detroit, une première pour un président américan. »
    En tant que bon ripous, ils devront se prononcer contre car les dem son pour.
    Le donald ne pourras pas se prononcer d’être du même coté que Biden, alors il dira des niaiseries… comme d’habitude.

    Je vous fait une prédiction d’avenir – en partant du SI le donald gagnerait, ce qui m’étonnerait grandement.
    Le donald est un populiste.
    La criminalisation de l’avortement n’est pas populaire.
    Il voudras passer une loi pour protéger un minimum de droit a l’avortement.
    Les ripous seront fortement contre.
    Le donald diras (comme pour l’ACA) que c’est trop compliqué!

    Mais en attendant il y e auras qui voterons pour lui en se disant qu’il n’est pas pour la criminalisation de l’avortement!

  6. Gilles Morissette dit :

    DeSantis a laissé passer sa chance. Il est maintenant trop tard.

    Il lui faudrait offrir une performance hors-du-commun afin de combler l’écart le séparant de ses opposants, notamment Matricule PO1135809

    Il faudrait surtout lui injecter une forte dose de courage, ce qui, bien entendu, n’arrivera pas.

    La partie est terminé. Dommage pour toi mon « Ronnie » mais « les carottes sont cuites »

    GAME OVER!!

  7. michel dit :

    Je crois que ses peines perdue surtout pour lui, matricule1135809 a la main mise sur le parti républicains, même avec ces procès aux criminels, que cette individu veut faire reculer, le plus possible dans le temps, le parti républicains est condamné à suivre cette crapule envers et contre tous.

  8. loulaf dit :

    DeSantis par son discours radical et voulant diriger les States à la manière des talibans est fini pour la Présidence. Même s’ il ajuste quelque peu ses propos , il est trop tard. Il a l’ étiquette  » extrémiste » bien collée dans le front.

  9. michel dit :

    Espoir pour le parti Démocrate ci matricule1135809 est le candidats des républicains, ca candidature devrait aider tous ceux qui le déteste, à aller voté Démocrate pour en finir avec cette individu, et apprès que la justice le poursuive, et le traduit devant les tribunaux.

  10. michel dit :

    refaire texte; Espoir pour le parti Démocrate pour les élections de 2024, ci matricule1135809 est le candidats du parti Républicains, ca candidature devrait aider tous ceux qui le déteste à aller voté, Démocrate pour en finir avec matricule1135809, et apprès que la justice le poursuive, pour touts les crimes que cette ordure a faits.

  11. gl000001 dit :

    DeSantis est trop con.
    Trump est trop inculpé.
    Chris Christie est trop gros.
    Ramaswamy est trop indien.
    Haley est trop « passed her prime » comme disait Don Lemon. Personne pour le dire ici ?
    🙂

  12. Radamanthe dit :

    Moi j’aimerais qu’débat de mercredi soir une question leur soit posée à chacun d’entre eux: Si vous êtes élu président(e), qu’allez vous faire en tant que chef de la maison blanche et premier représentant du peuple des USA pour prévenir un shutdown du gouvernement par le congrès dont les membres sont majoritairement des républicains?

  13. Capucine dit :

    Ron, fait comme SNC Lavalin, repars sur un nouveau nom. Personne va se rendre compte de ça, surtout si tu en profites pour changer de sexe

  14. gl000001 dit :

    DeSantis fait plus de bévues que Biden. Biden ne mange pas son yaourt avec ses doigts.
    A l’hospice De Santis. Au plus crisse !!! Mettez-lui une couche car ça déborde !!

    1. Haïku dit :

      😅🤣 !!!

  15. gl000001 dit :

    J’hallucine ? Je vois 15 commentaires. Je rafraichis la page et j’envois 52. Je refraichis encore et ça retombe à 15.

    1. gl000001 dit :

      Mon erreur ! Sur WordPress, il y a des suggestions d’articles de blogue et ça montrait un article de Mr Hétu du 17 aout. Je n’avais pas rafraichi (et pas réfléchi), j’avais cliqué sur cet article.

  16. treblig dit :

    HS

    Il manque la nouvelle du jour.

    L’ancien président Donald Trump veut utiliser les pouvoirs du gouvernement pour enquêter sur NBC pour « trahison » s’il est réélu. En plus d’emprisonner ses opposants dans le même temps.

    On notera ici les réflexes d’un apprenti dictateur qui s’estime supérieur aux lois de ce pays

  17. michel dit :

    Matricule 1135809 es t un dictateur pur et dur, ce débile veut poursuivre tous ceux qui ose, parler de lui quand l`article en question ne lui plait pas, faut le faire et veut emprisonné tous ceux qui sont contre lui rien de moins, et le parti républicain avalise cela ces fous pas à peut près. Les américains réveillés vous avant qu`il ne soit trop tard.

  18. Benton Fraser dit :

    La seule offensive que De Santis connaît serait d’interdire les autres débatteurs de parler!
    Mais il semble que cela ne se pratique qu’en Floride!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :