Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Qu’est-ce qui unit François Legault, Ronald Reagan, Barack Obama et d’autres présidents américains ? Selon la plupart des observateurs, ils ont été mauvais lors de leurs premiers débats télévisés en tant que candidats sortants, ce qui laisse croire qu’il s’agit d’un phénomène commun, voire universel. Reste à voir si le premier ministre du Québec saura ce jeudi soir suivre l’exemple des 40e et 44e présidents, qui ont offert de bien meilleures performances lors de leurs deuxièmes débats et rassuré bon nombre d’électeurs.

Le sujet a été abordé dans plusieurs articles et même quelques livres aux États-Unis, dont The Candidate: What It Takes to Win — and Hold — the White House, de Samuel Popkin, politologue et ex-conseiller de trois candidats démocrates à la présidence. Les experts soulignent que les présidents sortants ne sont pas seulement désavantagés par le fait qu’ils doivent défendre leur bilan. Ils notent que les occupants de la Maison-Blanche ont aussi perdu l’habitude d’être contredits après quatre années dans la bulle du 1600 Pennsylvania Avenue, où ils sont entourés de conseillers parfois flagorneurs. D’où leur mauvaise humeur qui se manifeste non seulement lors des débats mais aussi lors des répétitions.

Ainsi, à la veille de son premier débat contre Ronald Reagan, Jimmy Carter avait notamment tenté de mettre fin à l’une de ces répétitions après dix minutes tellement il était excédé par le conseiller qui jouait le rôle du candidat républicain. Reagan, à l’approche de son premier duel en tant que président, avait de son côté lancé un « Ta gueule ! » bien senti à David Stockman, conseiller économique, qui tenait le rôle du candidat démocrate, Walter Mondale.

Mal préparé, Reagan avait paru très confus lors de ce premier débat contre Mondale. Il avait lui-même qualifié sa performance de « terrible ». Et il s’était repris lors du deuxième débat, en désamorçant notamment avec humour les questions liées à son âge que sa performance du premier débat avait soulevées : « Je ne vais pas exploiter, à des fins politiques, la jeunesse et l’inexpérience de mon adversaire. »

Obama, lui, avait à peine paru mieux préparé ou disposé que Reagan lors de son premier débat en tant que président sortant. Qui plus est, il semblait décontenancé par le fait que Mitt Romney niait soudainement tenir les positions les plus controversées inscrites dans son propre programme. Chose certaine, l’image d’Obama, tribun éloquent et politicien compétent, venait de prendre un coup.

De commenter un analyste à l’époque : « En substance, la question posée est la suivante : s’il n’a pas été assez concentré pour bien se représenter lors de ce débat crucial avec l’ancien gouverneur Mitt Romney, dans quelle mesure est-il concentré sur le reste de son travail ? Le président est-il l’orateur inspiré ou le professeur magistral que nous avons vu dans le passé ? Ou est-il aussi hésitant face aux problèmes auxquels il est confronté dans le Bureau ovale qu’il l’a été face à son rival sur la scène de Denver ? »

Obama avait effacé les doutes lors du débat suivant, qui portait sur la politique étrangère plutôt que sur l’économie, thème majeur du premier débat. « Please proceed », avait-il dit à Romney à un moment du débat sur un ton qui ne laissait pas de doute sur celui qui était maître du jeu. « Veuillez poursuivre. » Pendant un moment, le candidat républicain avait perdu pied.

Bien sûr, la mauvaise humeur de François Legault n’aurait pas seulement transpiré qu’à l’occasion du premier débat entre les cinq chefs québécois, si je me fie à la plus récente chronique de mon collègue Patrick Lagacé. Mais le premier ministre aura l’occasion ce jeudi soir d’imiter Reagan et Obama, qui ont réussi à faire oublier leurs premiers (mauvais) débats en tant que présidents sortants.

(Photo capture d’écran)

74 réflexions sur “Histoires de débats : Reagan, Obama et… Legault

  1. Dekessey dit :

    Legault est avant-tout un homme d’affaire, un comptable rationel. Il n’a pas un orateur doué.
    Je ne m’attend pas à un miracle ce soir, mais il peut faire mieux.

    1. Les hommes d’affaire sont habitué a faire affaire avec des employés qui font ce qu’ils disent sans se faire contredire.

      Ce qui leurs donnent souvent des attitude de  »my way or the highway » comme on peut voir legeault et son tunnel.

      Legeault a dit qu’il avait un plan pour québec, et que son tunnel était une nécessité pour SON plan.
      Que avec son plan il y aurait beaucoup plus de transport dans son tunnel.
      Pas besoin d’un diplome universitaire pour comprendre que l’egeault parle d’étallement urbain sur la rive sud, chose qui n’est pas populaire dans la population, ce qui explique pourquoi il ne veut pas expliqué son plan – il sait que la population n’en veut pas de son plan!

      1. Dekessey dit :

        Je ne suis pas sûr que Legault tient tant que ça à ce tunnel. Ça me semble plus électoraliste qu’autre chose. Pas pour rien qu’il fait allusion aux études qui doivent être refaites suite aux changements des habitudes post-pandémie.

    2. Boozadvisor dit :

      « Un homme d’affaires, un comptable rationnel »
      Un homme d’affaires, certes. Un comptable rationnel? Pourquoi il laisserait présenter un cadre financier impossible pour les prochaines années (il n’y a que QS qui a présenté de quoi qui balance) et pourquoi parlerait-il d’une voiture de 32 000$ comme étant celle que quelqu’un de la classe moyenne peut s’offrir?
      Cet homme est complètement déconnecté de la population et encore plus de la classe moyenne, ou du moins ce qu’il en reste. Au mieux c’est un -ex- comptable de compagnie qui n’a rien de rationnel quand aux finances des travailleurs et familles de la classe moyenne.
      À titre personnel, j’ajouterai qu’on n’est même pas 19 000 citoyens, ici où il habite.
      Où nous habitons.
      Je travaille sur le pont d’église moderne, le seul point d’eau bénite du gouvernement de l’île, qu’on pourrait quasiment appeler village.
      Personne ne l’a aperçu. Ni à l’épicerie, ni dans nos locaux, ni son cortège n’a été vu, ni même juste pour une petite marche matinale.
      Pire encore, quand nos candidates jouent du coude à remettre des flyers par elles-mêmes, parfois aidés de citoyens, il ne s’est jamais pointé à date pour venir soutenir -sa- candidate qu’il espère voir démolir le château fort libéral qu’est notre circonscription depuis des décennies.

      (Je m’attends à ce que Gab performe encore ce soir)

      1. Kelvinator dit :

        Nadeau utilise plusieurs subterfuges pour faire passer son budget comme équilibré, mais c’est difficile de lui donner raison lorsque les dépenses (36M$) augmente plus que les revenus (25M$).
        Augmenter les taxes a souvent des répercussions négatives, qui sont minimisé par les partis de gauche.

      2. Boozadvisor dit :

        LaPresse a pondu un article détaillé sur le sujet, sur les budgets du parti. Je n’y ai pas vu de subterfuges auxquels vous faites allusion.

      3. Kelvinator dit :

         » Le cadre financier du parti est toutefois à l’équilibre puisqu’il met fin aux versements dans le Fonds des générations.  »
        Tout les partis qui dépense sans compter veulent sabrer dans le fond des générations. Je n’aurai pas cru que QS aussi était contre ce fond très utile. Vous parlez peut-être d’un article plus récent. Cet article fut fait avant l’annonce de milliards pour les transports collectifs à Montréal, payé avec l’argent de tout les québécois. Je n’ai pas trouvé de chiffres directement du parti, peut-être avez-vous plus d’informations que moi à ce sujet?
        https://www.lapresse.ca/elections-quebecoises/2022-09-09/cadre-financier-de-quebec-solidaire/568-millions-pour-faire-la-souverainete.php

      4. Boozadvisor dit :

        En fait c’est dans LaPresse + le 21 septembre, donc hier.
        https://plus.lapresse.ca/screens/da306f52-d3a7-490b-9e8e-5bf9bbd46097__7C___0.html

      5. Kelvinator dit :

        J’ai réussi à trouver le cadre financier sur le site de l’Assemblée nationale. https://assets.ctfassets.net/vgc87z7vc7p3/68fhfEaDnxDCToPr8AwXzU/21cbbbaa044135dd0c246bed28d8171f/E22-Cadrefinancier.pdf

        La moitié des revenus de QS vient du retrait des versements fait au fond des générations, qui sert justement à minimiser les effets de la dette.

        « Continuer à se priver de plusieurs milliards de dollars par année, parce que c’est ça le fond des générations, sous prétexte que la dette serait absolument alarmante, je pense que c’est un vieux réflexe qui appartient à une autre époque en politique québécoise, ou on mettait ces questions comptables avant le bien être des gens », a affirmé M. Nadeau-Dubois en point de presse lundi.

        Je crois que la dette est un problème important et qu’il faut se préparer. C’est facile balancer un budget lorsqu’on refuse de payer la dette. C’est ce que j’appel une entourloupe.

      6. Kelvinator dit :

        Cela dit, QS n’est pas le seul, tout les partis veulent aller piger dans le fonds pour financer leurs dépenses, mais à mon avis, QS est celui qui va en chercher le plus.

  2.  »Ils notent que les occupants de la Maison-Blanche ont aussi perdu l’habitude d’être contredits après quatre années dans la bulle du 1600 Pennsylvania Avenue »

    Après 2 ans d’état d’urgence ou PERSONNE ne peut le contredire et faire absolument tout ce qu’il veut sans avoir a s’expliqué, mesure qu’ils ont étiré le plus longtemps qu’ils le pouvaient… c’est sur que la bulle a du pété sévèrement quand il est tombé en élection où il doit tout justifié et ce faire interrogé.

    1. Kelvinator dit :

      Tout dépend de son entourage. Si un dirigeant s’entoure de yesman, comme Trump, c’est certain que le réveil sera brutal. Si au contraire les brainstorm encourage les points divergents, la transition vers l’élection risque d’être beaucoup plus facile.

      La qualité d’un dirigeant est souvent lié à la qualité de ses conseillers. C’est pourquoi Trump est doublement mauvais alors qu’il privilégie la loyauté sur la compétence, comme plusieurs dictateurs (Putin).

      1. De ce que je sais legeault a un cercle de conseillé très restreint et la bulle de décision est très petite – sur ce point je lui voit un rapprochement avec le donald – mais définitivement pas aussi pire que le donald!

  3. Kelvinator dit :

    Je suis curieux de savoir quel problèmes persiste à Joliette selon les atikamek. L’article de la presse ne parle d’aucun point en particulier, que des accusations génériques.
    Quel serait les exemples de racisme systémique à l’hôpital de Joliette qui perdure encore aujourd’hui? J’ai la forte impression que dans ce genre de débat, les gens parte avec des définitions différentes des mots, ce qui ne peut mener qu’à une incompréhension et une mésentente, si ce n’est pas de la frustration.

    Dans le cas de l’immigration entre autre, Legault a certainement été trop loin, mais dans le cas de Joliette, je cherche à comprendre quel est les remontrances atikamek exactement. Très difficile à trouver, étrangement.

    1. constella1 dit :

      Kelvinator
      Je suis comme vous je n’ai pas compris
      Juste compris ou pensé que c’était peut-être une sorte de façon de le faire mal paraître au profit de je ne sais quel autre candidat souhaité par eux.Voyez le résultat ici de ce que peut amener une incompréhension ou insuffisance de données claires
      Toujours très difficile et délicat de parler de cela sans se faire accuser de racisme dès qu’il s’agit d’une autre ethnie que la nôtre
      Mais il serait souhaitable d’être assez clair ds nos accusations pour au moins on en comprenne la finalité

      1. Kelvinator dit :

        Vous avez raison, parler de cette question peut rapidement devenir très émotif et couper court à toute possibilité de dialogue. L’article de la presse suite au débat le démontre bien (vous n’êtes pas premier ministre de Joliette…). On semble plus intéressé à ce lancer des étiquettes qu’à parler concrètement de problèmes. Il y a eu un long processus de vérification pour justement enrayer toute possibilité de biais à Joliette, dire que ce n’est pas réglé parce que Legault ne reconnait pas le racisme systémique est réducteur et opportuniste en période électorale. La période électorale est justement propice aux échanges factuelles à propos des détails, mais plusieurs préfère sombrer dans la caractérisation et lancer des étiquettes, autant Legault que les autres partis.

    2. el_kabong dit :

      Une personne meurt dans des conditions indignes et dans un environnement de racisme évident et, six mois plus tard, p.q.on vous l’affirme, vous croyez, comme Legault, que le «problème est réglé». Un ti-peu de peinture sur les énormes taches de rouilles et, tadam, toutte est beau…
      Et, comme Legault, vous transférez même la situation sur les victimes «Heille les autochtones, cé quoi le problème»

      Évidemment, comme Legault, quand on nie la réalité du racisme systémique, il est dis’cile d’avoir un débat rationnel et factuel quand tous les arguments statistiques sont ramenés à des considérations individuelles (ex. si on indique que les personnes racisées sont davantage interpelées pour rien par les policiers, ce sont « des individus » dans la police qui ont un problème)

      On ne peut pas discuter de façon rationnelle avec quelqu’un qui croit que la Terre est plate…

      1. Kelvinator dit :

        Voulez-vous le démontrer en employant les mêmes tactiques? Est-ce votre manière d’avoir un dialogue?

      2. Kelvinator dit :

        Vous savez surement les détails des reproches fait à l’hôpital de Joliette si vous êtes aussi crampé sur vos positions Puis-je en prendre connaissance S.V.P. plutôt que me restreindre à de simple accusations?

        Par le fait même, indiquez-moi quel est le racisme systémique dans la situation de Joliette actuellement?

      3. Ziggy9361 dit :

        @el-kabong…je suis un peu tard pour m’immiscer dans la conversation mais de toute évidence vous êtes comme Philippe
        Deslauriers vos jupons dépassent. Pour ce qui est de Legault,c’est vous qui lui prêter des intentions, moi non plus c’est pas mon préféré mais j’ai comme principe de me renseigner et d’être objectif.
        Je suis 100% d’accord avec vous pour ce qui s’est passé à l’hôpital de Joliette pour le sort que des racistes ont réservés à Mme Echaquan,vous rappelez-vous de son nom? Oui ah bon,donc Mr Legault à rencontré le mari Carol Dubé et père de ses 7 enfants pour s’excuser personnellement et au nom des Québécois pour ce dérapage raciste de la part d’infirmières qui je vous ferez remarquer pourrait être votre soeur ,votre voisine votre femme qui sait ,dans l’ensemble et pour la majorité les Québécois ne sont pas raciste et ont tous condamnés cette grossière erreur,selon vous congédier les responsables était-il suffisant ou la peine de mort aurait dû s’appliquer.

        Ce qui accroche pour faire cour, c’est que les Attikamek veulent absolument ainsi que Mr.Dubé que le « principe de Joyce »
        soit reconnu et appliqué par le gouvernement. Ce que le gouvernement refuse de faire pas seulement Mr.Legault,
        parce que au delà les évidences que tous le monde trouve qu’elles vont de soi, il y a que le gouvernement doit en même temps reconnaître qu’au Québec le racisme est systémique,aussi bien dire que l’on n’est pas près d’un accord.

        S’entêter sur cette parti du principe de Joyce équivaut pour le Québec à nier que la conquête en 1759 n’a pas eu lieu

  4. Apocalypse dit :

    François Legault va sans doute faire mieux, mais une performance étincelante, sans doute pas. Il n’a pas le niveau d’humilité qu’on pouvait voir chez Ronald Reagan et Barack Obama qui permet d’apprendre de ses erreurs. De plus, il n’est pas proche d’avoir l’envergure intellectuelle de Barack Obama.

    Il faudra cependant s’y faire, il aura – quand même – un mandat fortement majoritaire et nous devrons vivre avec lui pour les quatre(4) prochaines années… 🤦‍♂️😥

  5. Haïku dit :

    RE: Débats….
    ——
    « La victoire la plus difficile est celle que l’on remporte contre soi-même. »
    (Proverbe Français)

    1. ProMap dit :

      Cela aurait pu être le sous-titre du billet.

  6. Louise dit :

    Legeault, comme les autres politiciens, est au meilleur de sa performance lorsqu’il a confiance en lui et ne se sent pas menacé par des critiques ou des remises en question de ses politiques comme lorsqu’il gérait la pandémie.
    Quand il commence à s’attaquer à d’autres politiciens il devient exécrable parfois. Il en met trop, il ne sait plus sous quel angle aborder une faille de ses adversaires, il monte le ton dans les aigus et quand il est déstabilisé il se met le pied dans la bouche.
    Il aurait avantage à se faire confiance avec ses qualités et ses défauts et les gens le jugeront pour ce qu’il est.
    Il a tout à gagner à rester lui-même et à défendre ses positions plutôt que d’aller sur le terrain des ses adversaires.

  7. Gilles Morissette dit :

    Il a été largement démontré que les débats ont peu d’influence sur les résultats de l’élection.

    Dans les deux cas mentionnés par M. Hétu, les présidents Reagan et Obama, (on pourrait également rajouter GWB dans son débat contre Al Gore), ont malgré tout remporté l’élection présidentielle.

    Legault se retrouve, cette fois-ci, dans la position du meneur.

    Contrairement à M.M. Reagan et Obama, il a devant lui quatre adversaires qui veulent en découdre et qui vont se charger de lui rappeler ses « mauvais coups » (et il y en a eu à commencer par l’hécatombe dans les CHSLD lors de la pandémie).

    Autre réalité. Cette élection ne présente peu ou pas d’intérêt. On connait déjà le vainqueur. Ne reste qu’à déterminer l’ampleur de la victoire de la CAQ.(Consulter le site « Québec125 »)

    Idem pour l’Opposition officielle. Le PLQ le deviendra en raison de la forte concentation du vote dans le West Island qui lui assure au moins 17 élus.

    Le seul enjeu de cette élection sera de savoir qui formera la deuxième Opposition entre QS, le PQ et le PCQ.

    Je parie sur QS, ce qui serait pour ce parti une grande victoire et donnerait à GND une certaine visiblité.

    En termes clairs, la division du vote chez les partis d’opposition va favoriser la CAQ.

    Pour ceux que ça intéresse, la Boussole Électorale de la SRC souligne que Legault et GND sont les leaders qui sont perçus comme les plus compétents.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/boussole-%C3%A9lectorale-legault-et-nadeau-dubois-per%C3%A7us-comme-les-plus-comp%C3%A9tents/ar-AA1273V8?cvid=6dd3f17542fa4380956dbc318e78101b.

    Donc, à moins à moins que Legault ou un autre chef soit carrément mauvais et fasse une gaffe majeure, ce débat risque de ne pas changer grand chose aux résultats de cette élection.

    P.S. Si vous voulez rire ou vous désolez, lisez les commentaires des supporteurs de Duhaime dans l’article en lien.. Un mélange de frustration, de déni, de délire, de paranoïa et de tout ce que vous voudrez. Un pure délice.

  8. Capucine dit :

    Une personne qui excelle en débats démontre que cette personne excelle en débats. C’est tout.

    1. gl000001 dit :

      Excellent !! Mes salutations à Pépinot. 😉

      1. constella1 dit :

        gl000001
        Hahaha 👍

      2. Capucine dit :

        Pépinot va très bien, plutôt occupé avec le déménagement de la grande tour de Radio-Canada

    2. C’est en grande partie pourquoi je donne peu d’intéret au débats.

      Des questions sur le vif, donne une très bonne idée de comment le chef est.
      Comme exemple, Valerie Plante ne perds jamais de son sourire – ce que j’apprécie.
      Legault se raproche plus du goujat – insulte ces adversaire de woke, et dit qu’il feras son projets avec ou sans l’appuis de la population.

      Mais bon… je comprends que la population vote pour lui.
      Moi-même je n’ai envi de voté pour aucun des candidats.
      Je vais voté pour la député sortante de notre compté qui est libéral – si je pourrais je voterais pour la député et contre sa cheffe!

  9. M.Rustik dit :

    C’est la première fois depuis un bon moment ou je vais voter au Québec… et je dois dire que malgré qu’il y ait 5 parties, que je n’ai lu aucun programme digne de me convaincre de voter pour un parti en particulier.

    Pour les performances aux débats, oui Legault a été mauvais au premier débat, mais aucun autre candidat n’a été excellent (une mention honorable à St-Pierre Plamondon).

    Pour ce soir, j’ose croire que Legault va sourire (ses conseillers ont du lui dire d’arrêter de sucer des paperman). Faire un excellent débat? Comme plusieurs j’en serais très surpris.

    1. Radamanthe dit :

      L’image de Legault qui suce un paperman (homme de papier) passe mal dans ma tête… Vous vouliez sûrement écrire ‘peppermints’ ou ‘papparmanes’, n’est-ce-pas…

  10. gl000001 dit :

    Ce soir, je regarde le débat entre les Browns et les Steelers. Ca risque de courir beaucoup car leurs attaques aériennes ne sont pas au point encore. Il y aura peut-être des changements de quarts-arrière si la meilleure attaque devient la défense 😉 🏈

    1. Gilles Morissette dit :

      @gl000001 (22/09/2002 à 11:50)

      Excellent choix.

      Je vais faire exactement la même chose.

      Un match entre deux équipes de la même division, deux équipes qui se détestent.

      Je m’attends à un match intense, voire rude où les arbitres auront fort à faire afin de calmer les ardeurs des joueurs.

      Donc, on se souhaite un bon match.

  11. onbo dit :

    Je pense depuis longtemps que François Legault n’en veut pas du tunnel, pas plus que d’une troisième voie « pour le moment », c’est à dire pas pour la présente décennie.

    Il suffit parfois d’entendre. Ai lieu de dire.. « but her e-mails », lorsqu’on le questionne pour qu’il sorte les chiffres qu’il détient sur la question du 3e lien, il révèle comme second ou tiers argument, quasiment tout bas, « but il y a le travail à domicile »…!!!

    Cette simple allusion au travail à domicile soulève toute la question de l’organisation du travail pour la décennie présente:
    – le goût que les citoyens ont développé durant la pandémie pour travailler à la maison au lieu de se taper l’heure de pointe deux fois par jour. Cette donnée est primordiale avant de bâtir un tunnel de 6 à16 milliards selon le modèle choisi, les difficultés rencontrées durant la construction, les fameux « extras » hors devis qu’imposent la réalité et des besoins nouveaux ou imprévus, les marges d’erreurs, les travaux associés et les sorties ou entrées à améliorer.
    – Que ce soit par le pont Laporte achalandé ou par un grand détour par Beauport via St-David, les gens de Lévis mettront toujours un temps fou pour aller travailler à Québec.

    Si François Legault le dit tout bas presque, c’est pour ne pas perdre les supporteurs du 3e lien.

    Le 3e lien entre en conflit dans les discussions entre le tramway urbain et je peux le comprendre aisément.

    Je crois que ça coûterait moins cher de mette fin à des contrats de location de grands immeubles qui contraignent des gens à venir travailler au centre-ville. (achat d’une auto ou prendre le bus ou le tramway, l’essence, la perte de temps du trajet et des bouchons de circulation, la fatigue et les accidents de la route notamment)

    Pour mémoire, la construction de la grande tour à bureau en haute-ville de Québec a fait doubler et parfois tripler la valeur des maisons autour. Les taxes ont suivi. Les gens ont vendu à perte pour survivre et ont déménagé en banlieue. Des gens d’affaires ont proposé des condos et des immeubles à logements pour pallier la situation. Tout ça pour protéger les locations à termes 30 ans des grands propriétaires de ces immeubles.

    S’il était réélu, François Legault va devoir s’attaquer à cette question aigüe des travailleurs captifs de ces tours à bureaux devenues obsolètes et qui se ruinent à aller travailler aux dépens de leur budget, de leur santé, de leur temps de détente et de repos, quand le travail pourrait des dizaines de milliers de fois dans une ville moyenne comme le Grand Québec s’effectuer à domicile ou dans de petites coopératives de travail de quartier et accessibles à pied ou à vélo et jumelées à des CPE.

    Quel parti serait disposé à agir dans ce sens? C’est ma question électorale.

    1. gl000001 dit :

      Le tunnel est une promesse électorale qui revient souvent. Cette fois-ci, ça a semblé plus sérieux et elle a permis de voir l’opinion des autres partis là-dessus. Le PCQ n’est pas sérieux et déconnecté comme d’habitude. Le PQ semble raisonnable. QS bof ! Et le PLQ, joue son rôle de dénoncer le gouvernement. On ne sait pas ce qu’ils veulent réellement même si on voit maintenant la vraie madame Anglade !!

    2. Kelvinator dit :

      Vous mettez le doigt sur quelque chose.
      Plante demande aux gens de revenir au centre-ville, parce que c’est payant pour elle, mais en même temps vante la réduction des déplacements et les transports collectifs.

      Comme vous le soulignez, décentraliser les lieux de bureau serait déjà un bon début ; les compagnies paient moins du pied carré, les employés font des transit plus confortables. Le seul qui y perd est la ville qui percoit moins de taxes.!

  12. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 11:50

    « Ce soir, je regarde le débat entre les Browns et les Steelers. »

    Dans ce cas, nous serons au moins deux(2)! 😎

  13. jeani dit :

    Pour le débat de ce soir, une seule chose à souhaiter, que ce ne soit pas la pénible cacophonie de maternelle du premier débat.

  14. Apocalypse dit :

    @M.Rustik – 11:36

    « … que je n’ai lu aucun programme digne de me convaincre de voter pour un parti en particulier. »

    Nous serons encore dans la situation de choisir ce celui (ou celle) qui nous semble le (la) moins pire. 😖

  15. Apocalypse dit :

    @philippe deslauriers – 11:47

    « … et dit qu’il feras son projets avec ou sans l’appuis de la population. »

    On le voit avec le fameux 3ième lien, François Legault a décidé que le projet irait de l’avant et il semble n’y avoir rien à faire pour le faire changer d’idée. Pourtant, il existe de nombreux et très bons arguments contre ce projet.

  16. March dit :

    Quand tu tes bats contre 4 adversaires en même temps, c’est difficile de sortir gagnant. Pour ma part quand tu te bats a 4 contre 1 et que tu sors du débats debout sur tes 2 jambes sans être KO, c’est que tu as fait un bon débats.

    La CAQ étant un parti de centre droit, il est attaqué autant par la gauche que par la droite et chaque parti a un bout de programme qui peut faire mal à la CAQ, mais aucun des parties ne peut battre Legault sur plusieurs points.

  17. Apocalypse dit :

    @onbo – 11:51

    « Je pense depuis longtemps que François Legault n’en veut pas du tunnel… »

    J’espère que vous avez raison!

    Je surveille la politique Québécoise sans doute moins que vous, mais mon impression est qu’il le veut le 3ième lien.

    Dire qu’il le veut maintenant et après l’élection dire que le projet ne se fera pas, disons que ça va en faire hurler quelques-uns.

    1. Dekessey dit :

      J’ai l’impression que c’est simplement électoraliste.
      Pas pour rien qu’il parle d’attendre les fameuses études mises-à-jour, il pourra s’en servir comme échappatoire. Ça fera hurler quelques personnes à Québec et Lévis, mais au change il gagnera l’appui de beaucoup plus de monde.

  18. Apocalypse dit :

    HS – déjà une pause musicale. Un deux(2) minutes de pure bonheur avec J.S. Bach avec Grigory Sokolov au piano.

    *https://www.youtube.com/watch?v=HlvNKc5pYrk&ab_channel=PianoLibrary

    Grigory Sokolov – Gigue from Partita No. 1, BWV 825, J. S. Bach

    😍😍

    1. Haïku dit :

      @Apocalypse
      Superbe !! 🎵
      Merci ! 👌

  19. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu@richardhetu
    🧵à lire sur l’entrevue que le président d’Iran a refusé d’accorder à @amanpour
    à NY au prétexte qu’elle refusait de se couvrir la tête d’un foulard.

    Quel abruti!

    Une jeune femme de 22 ans est morte inutilement et j’ai cru comprendre que plusieurs civils sont maintenant morts suivant les protestations.

    Un jour, il faudra que quelqu’un m’explique pourquoi ces hommes font vivre l’enfer aux FEMMES? Ca veut donc dire qu’ils n’ont aucune considération, aucun respect pour les femmes, ce qui est un bijou de STUPIDITE lorsqu’on pense que ce sont des FEMMES qui leur ont donné la vie.

    Parfois, on regrette que le ridicule ne tue pas, car il se ferait un sérieux ménage sur la planète.

    1. ProMap dit :

      Le ridicule. Attendez, MTG prépare assurément un projet de loi pour au moins faire le ménage aux USA : le « Stupidity Felony Death Penality Act ».

      Si le projet est voté… oups RIP MTG.

  20. monsieur8 dit :

    Si j’étais Obama, je poursuivrais Richard Hétu.

    Se faire comparer à Legault, franchement, c’est insultant !!

    Je suis Solidaire.

    1. Richard Hétu dit :

      Vous n’êtes pas le premier à penser que je compare Legault à Obama. Vous blaguez peut-être. Je compare des situations, je pense que tout le monde l’a compris.

      1. monsieur8 dit :

        C’était une tentative de joke. Je voulais exprimer ce que je pense de Legault. J’avais bien saisi la situation que vous mettez en comparaison, i.e. un 1er débat raté.

        Ma blague a fait pout pout pout… désolé.

      2. Kelvinator dit :

        Il vous manque un lien pour que votre blague fonctionne!
        Legault a la solution!

      3. Moi j’avais compris le ton sacarstique, et je l’ai trouvé drole : )

        * Je ne comprendrai jamais ceux qui font l’amalgame que comparer des situations dans laquelle deux personne se trouve est l’équivalent de les comparer en leurs totalité.

      4. Haïku dit :

        @Kelvinator — 13:02
        Fin renard ! 😉👌

  21. Igreck dit :

    HS

    La guerre en Ukraine ☢️ et Putin 🤯

    https://www.journaldemontreal.com/2022/09/22/poutine-joue-le-tout-pour-le-tout

  22. Igreck dit :

    HS
    Putin ☢️

    Poutine est mal informé. Il s’est entouré de courtisans qui flattent ses idées les plus tordues. Il baigne dans une idéologie politique héritée en grande partie de la fin du 19e siècle. Il ne navigue pas sur internet.
    Ce que Poutine redoute, c’est la fin de son règne et la reprise de la marche de la Russie vers la démocratie. Il confond sa propre destinée avec celle de son pays. Une erreur commune à bien des dictateurs. Le système dictatorial qu’il a mis en place et sa crainte de tomber l’entraînent dans des décisions toujours plus irréfléchies et plus brutales. Voilà ce qui le rend particulièrement dangereux. Mais… face à lui, les autres pays ne peuvent que REFUSER de céder à son chantage.

    https://www.journaldemontreal.com/2022/09/22/poutine-nucleaire

  23. ProMap dit :

    Je comprends que le programme des partis est important, donc que le débat des chefs l’est en conséquence.

    Portant nous votons pour un(e) député(e) de notre circonscription électorale. Notre système électoral comporte donc un vice. Ce vice est accepté en tenant compte du système parlementaire que nous avons. Y a-t-il d’autres approches? Système présidentiel par exemple.

    J’ouvre une canne de vers, je sais. Ne me tirez pas de trop grosses roches svp.

    1. M.Rustik dit :

      @ProMap, tristement il est de moins en moins fréquent qu’un député s’éloigne de son parti sur un sujet, même pour un seul élément. Car il doit suivre « la ligne de parti », sans quoi, on lui indiquera la porte. Je rêve d’un parti politique qui serait capable d’embrasser les bonnes idées de ses concurrents et qui laisseraient ses membres représenter réellement leur circonscription et non pas suivre strictement la ligne du parti. Mais bon, je vais mourir et encore rêver à celà 😉

      1. gl000001 dit :

        C’est ce que Joe Manchin fait. Veut-on vraiment ça 😉
        Faites-vous en pas, dans le fond, je suis d’accord avec vous. Je vais même plus loin, il ne devrait pas y avoir de parti politique. Les élus devraient voter au mérite de la loi proposée.

      2. gl000000001, mon modele reviens au votre, les député propose et vote des lois sans nécessairement suivre les lignes d’un partie. Les député serait tributaire de leur district et non d’un partie.

    2. J’aimerais un systeme electorale ou ont vote pour un député et pour un premier ministre.
      Le premier ministre serait en charge de mettre en oeuvre les décisions décidé par l’assemblé des députés.

      Les député ne peuvent pas être ministre car il sont déjà occupé a représenté leur compté.
      Le premier ministre mets en place des ministres.

      Comme tout modèle celui-ci comporte des défaut et des qualités. Mais je crois que cela en serait un très égalitaire.

      1. ProMap dit :

        J’aime bien. Des similitudes avec les USA excluant le Collège électoral. En France, ils ont aussi un système présidentiel, mais je le connais très mal.

  24. ProMap dit :

    HS La juge Cannon semble rétropédaler.

    https://www.rawstory.com/aileen-cannon-2658324050/

    1. GOOD! Comme ca trumpidou pourras vraisemblablement pas porter son cas a la cours suprême – du moins la cours supreme ne devrait pas accepté de revoir son dossier.

  25. sousmarin dit :

    Hors sujet :

    According to Novaya Gazeta, classified 7th paragraph of Putin’s decree on mobilisation put number of mobilised at 1 million
    https://twitter.com/novayagazeta_eu/status/1572904793529630721

  26. Alexander dit :

    Monsieur Legault sait depuis longtemps qu’il sera réélu, et fortement majoritaire, tellement son opposition est faible et fragmentée.

    Cette campagne l’emmerde au plus haut point (et ça paraît) car il a pris plaisir à décider sans trop consulter avec les pouvoirs élargis qu’il s’est octroyés durant la pandémie.

    L’immense danger qui le guette, c’est la complaisance, l’usure du pouvoir et le sentiment de pouvoir tout décider sans trop consulter.

    Il table sur certains projets pharaoniques sans avoir démontré des études solides. Beaucoup de briques et de béton. Une vision d’une autre époque.

    Les débats? Une pathétique cacophonie où Pierre Bruneau, grand gentleman, a été obligé de les menacer de leur couper le son pour les faire taire.

    Au moins, il y’a de l’espoir quand on invoque les ratés de Messieurs Reagan et Obama.

    L’important est d’apprendre de ses erreurs et s’améliorer.

    J’espère que Monsieur Legault en prendra note à son tour.

  27. Pierre.s. dit :

    ————————

    Actuellement, F Legault apparait comme le moins intelligent et le moins habile socialement
    des 5 chefs. Il adopte une mauvaise posture et une mauvaise attitude lorsque contrarié.
    Il est actuellement incapable de débattre et de jouer la joute politique.

  28. Samati dit :

    Toucher au Fonds des générations est d’un ridicule consommé et indique une méconnaissance fondamentale des règles arithmétiques et de la Finance (pas de la comptabilité).

    En moyenne, le Fonds a un taux de rendement (Caisse de Dépôt) supérieur au coût d’emprunt. C’est donc avantageux pour le Québec d’investir dans le Fonds et de combler ses déficits en empruntant.

    Les partis qui prônent des retraits ou le non versement dans le fonds ont une vision à court terme et est une indication qu’ils ne pourraient pas bien gérer les finances de la province.

    1. monsieur8 dit :

      @samati: la dette du Qc est largement sous contrôle. Pourtant, la qualité des services gouvernementaux diminue.

      Il est grand temps d’investir pour redresser la barre: éducation, santé, lutte aux GES, infrastructures…

      Il n’y a que l’IEDM et le PCQ qui ne comprennent pas ça.

      PS: le jour où les « règles de la finance » placeront l’humain au centre des préoccupations, on les suivra.

      1. Samati dit :

        Si la dette est sous contrôle, il n’y a donc aucune raison de toucher au Fonds des générations. Son existence permet au gouvernement d’augmenter ses côtes de crédit et de payer moins cher pour ses emprunts. Il faut éviter de voir à court terme, de voir l’arbre mais pas la forêt.

      2. monsieur8 dit :

        Personne ne veut « toucher » au fond des générations.

        Plusieurs proposent de ralentir les paiements qu’on y fait, parce que plus vraiment utiles, et surtout parce qu’il y a des besoins criants. Ça n’aura aucune influence sur notre cote de crédit.

        Ça me parait logique.

      3. Kelvinator dit :

        La hausse alarmante des taux d’intérêt partout dans le monde à cause de l’inflation est une cause majeure du besoin actuel d’un tel outil. On ne peut pas dire qu’il « n’est pas vraiment utile. »

  29. sousmarin dit :

    Depuis JFK, il n’y a plus eu de grands présidents étasuniens et la qualité a nettement baissé, en atteignant le pompon avec qui vous savez.
    On peut appeler ce que l’on voit à la TV des débats, moi je parlerai plutôt de dialogue de sourds où chacun essaie de faire trébucher l’autre mais sans rien dire de notable ; l’air de parler pour ne rien dire ou la prestation de 2 bonimenteurs.

    Un président passe 90% de son temps à soigner les sondages ou la Bourse, même quand il ne peut se représenter…comme quoi, il pense plus à leur image et à ce qu’ils pourront gagner après leur(s) mandat(s) qu’au pays, sinon ils feraient le forcing, au second mandat ou au premier pour ceux qui ne représentent pas, pour passer des mesures, même impopulaires, qu’ils estiment justes !
    Mais bon, pour cela, il faut avoir réfléchi avant et avoir construit un programme complet cohérent, bâti sur un projet de société, et non quelques mesures disparates, arroser de pub, pour flatter sa base électorale.

    « Obama, tribun éloquent et politicien compétent » : oui pour le premier, plus douteux pour le second avec notamment une politique étrangère médiocre et sans aucune ligne directrice. Ne pas oublier notamment son discours virulent suite à l’emploi, à 8 reprises, par la Syrie d’armes chimiques contre sa population…qu’a-t-il-fait alors qu’il avait explicitement mis une « ligne rouge » à cet emploi ? Rien du tout ! Sur le coup, il est en partie responsable de la dérive de poutinette par la suite en laissant entendre que les menaces étasuniennes ne valent pas un kopeck !

  30. Carl Poulin dit :

    @ gl000001 votre 13:35
    Vous êtes surement un disciple de Platon qui disait qu’il valait mieux metre en place des gens qui ne voulaient pas le pouvoir politique afin de s’assurer d’éviter la corruption et d’avoir une gestion plus transparente et équitables des affaires de l’état.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :