Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La juge fédérale de Floride Aileen Cannon a refusé jeudi soir la demande du ministère de la Justice de soustraire les documents classifiés saisis par le FBI à Mar-a-Lago de l’examen d’un expert indépendant qu’elle a choisi. Il s’agit du juge fédéral de New York Raymond Dearie, qui devrait avoir complété son travail le 30 novembre, selon Cannon, une jeune juriste nommée à la magistrature par Donald Trump.

La décision signifie que le ministère de la Justice ne pourra pas utiliser les documents classifiés pour poser des questions à des témoins ou explorer de nouvelles avenues dans son enquête criminelle visant l’ancien président. Elle soulève en outre des questions jugées absurdes par plusieurs juristes, à savoir notamment si le privilège de l’exécutif s’applique à un exécutif – le président – qui ne l’est plus.

Le ministère de la Justice a l’intention d’en appeler de cette décision. Il s’était cependant dit favorable à la nomination du juge Dearie, un des candidats proposé par les avocats de Trump.

Même si elle a donné une victoire à Trump, dont l’objectif est de mettre des bâtons dans les roues de la justice, comme il a l’habitude de le faire, la juge Cannon a fait quelques concessions au ministère de la Justice. Elle a demandé au juge Dearie de s’attaquer d’abord aux 100 documents classifiés saisis à Mar-a-Lago (sur un total d’environ 11 000 documents), suite de quoi elle pourrait modifier ses directives, c’est-à-dire donner au ministère de la Justice l’accès à ces documents avant que tous les documents soient examinés pour savoir si certains d’entre eux doivent être retournés à Trump.

Elle a aussi précisé que le ministère de la Justice pourrait poursuivre son enquête sur « le déplacement et l’entreposage des documents saisis, dont ceux qui sont identifiés comme classifiés », en autant que leur contenu ne soit pas discuté. Et elle a ordonné à Trump d’assumer le coût de l’examen des documents.

La juge Cannon a défendu sa décision de nommer un expert indépendant à la demande de Trump et d’interdire temporairement au ministère de la Justice d’utiliser les documents classifiés en affirmant vouloir « assurer au moins l’apparence d’équité et d’intégrité dans des circonstances sans précédent ».

Plusieurs juristes estiment qu’elle a plutôt démontré que la justice ne s’applique pas également à tous aux États-Unis. Dans le cas qui nous intéresse, avoir eu un jour le pouvoir de nommer des juges peut avoir eu un avantage.

(Photo capture d’écran)



61 réflexions sur “Documents de Mar-a-Lago : la juge Cannon maintient sa décision

  1. March dit :

    S’il est avéré que la très grand majorité des documents soit retourné aux DOJ et que l’orange est inculpé, est-ce qu’il y a un mécanisme pour renvoyer la juge pour incompétence. Je ne suis aucunement juriste, mais je pense que j’ai 10 000 plus de jugement qu’elle même si je ne connais pas les lois.

    1. Simonolivier dit :

      La seule façon est la destitution par le Congrès dont les deux tiers du Sénat. Won’t happen.

      1. Igreck dit :

        La Bêt(is)e a complètement empoisonné la fonction publique en plaçant ce genre de potiche à des positions stratégiques du « corps » institutionnel.

  2. treblig dit :

    Fin novembre, le tout est repoussé aux calendes grecques et, surtout, après les midterms. En espérant que la cour d’appel change cette décision.

  3. POLITICON dit :

    Fin novembre ressemble à une date qui aurait été proposée par Donald car elle coïncide après l’élection de mi mandat et donnerait la possibilité à une chambre des représentants à majorité républicaine de renverser toute décision qui pourrait être prise par le comité du 6 janvier ainsi que miner Biden et Garland dans leur chasse aux sorcières. Trop peu trop tard car ces documents ont été soigneusement épluchés par Donald et cie pour une période allant d’un an à un an et demi. Donald, étant plus vite que la Justice s’est octroyé le droit de faire ce qu’il veut à Mar-a-Lago, la Maison Blanche de la mafia et du petit peuple.

  4. marylap dit :

    « Elle a ordonné à Trump de payer les frais de l’examen ». Ouin, Ben quelqu’un n’aura pas son salaire.

    1. cotenord07 dit :

      On peut au moins se réjouir du fait que les 100 documents classifiés qui sont les plus importants pour l’enquête seront traités de façon prioritaire par le juge Dearie, lorsqu’il commencera son examen des documents.

    2. Achalante dit :

      Le ministère de la justice pourra peut-être saisir des objets d’arts et autres pour se rembourser. Les traces laissées sur les murs et planchers suite à leur disparition de MaL le rendront fou!

  5. Mona dit :

    En gros dans la démocratie américaine il suffit d’acheter les bons juges et les contre-pouvoirs explosent en vol …
    Moi je jette mes cours de droit aux orties 😉

    1. chanounou dit :

      @Mona,
      C’est pas les mêmes, les cours de droit d’une rive al’autre de l’Atlantique…. !
      En tous cas, ces interprétations oiseuses du Droit et de la Justice ne me donnent nullement envie de connaître ce pays de près…
      Comme quoi, même s’ils sont loin d’être parfaits, nos systèmes juridiques du Vieux Continent ont quand même gardé une bonne dose de GBS qui fait complètement défaut au pays de John Wayne et Mickey réunis…

      1. Mona dit :

        @Chanounou 👍 le problème est que je connais trop de « vieux » universitaires qui rabâchent à tout va que la démocratie américaine est la meilleure par son équilibre des pouvoirs … « tu parles » d’un équilibre quand la justice, la politique, les universités, la presse … sont dépendantes de financements du monde économique. Une vraie bouillie pour les chacals 😉

    2. Duduche dit :

      @Mona: les Républicains des USA semblent avoir inventé la « monarchie républicaine ». C’est une contradiction dans les termes mais l’absurdité est une valeur MAGAnée.

      1. Mona dit :

        @Duduche 👍 oui une association de Monarchie américaine dépendante du « grand kapital ».
        Ou comment perdre sa santé mentale.
        C’est d’ailleurs ce que les pertinentes juxtaposition des billets de Mr Hetu provoquent : de quoi d’ailleurs franchement « péter un câble (ou une durite ) au choix.
        😄

      2. Haïku dit :

        @Duduche
        Fort bien formulé ! 👍

      3. chanounou dit :

        @Duduche,
        Eh bien , permettez moi de vous dire que les errances juridiques et l’ incroyable mélange des genres entre les pouvoirs, nullement séparés aux Etazunis comme le souligne@Mona , me font, en ces temps de « Queen Mourning  » préférer de TRES loin les monarchies constitutionnelles à l’anglaise ou à la scandinave à cette parodie de démocratie qui règne aux States….
        Bouffie d’orgueil à sen faire péter les bretelles mais incapable d’assurer à chacun de ses citoyens majeurs l’organisation d’élections dignes de ce nom tout comme d’assurer une séparation des pouvoirs, garante de la vraie démocratie.
        Feraient pas mal de revenir aux sources ( le Vieux Continent) pour y reprendre des leçons

      4. Mona dit :

        @chanounou 👍 bravo.

      5. Laurent Pierre dit :

        En fait les pères fondateurs ont accouché d’une république aristocratique à l’époque et non démocratique. L’aristocratie républicaine, c’est le cas de le dire se maintient toujours, de plus en plus teintée de théocratisme toutefois. Alors les USA comme étant le nec plus ultra de la démocratie on repassera. Pour ce qui est du très surévalué merveilleux Check n’ Balance, on a vu ce qu’en a fait en moins de deux un cancre ignare comme 45. La pitoyable saga des documents subtilisés par le Burglar King est l’exemple éloquent du dysfonctionnement du système politico-judiciaire étasunien. Les USA, comme l’a déjà si bien dit Lincoln: « un gouvernement des Riches, par les Riches, pour les Riches » qui se paient des politiciens, des juges, des shérifs etc. Pour assurer leur pérennité.

      6. Mona dit :

        @Laurent Pierre 👍👌excellent 🎩

  6. jeani dit :

    La « justice » et la  » juge » aux USA, du temps de trump.

    On ajoute aussi qu’elle veut « assurer au moins l’apparence d’équité et d’intégrité dans des circonstances sans précédent ».

    Dixit, une juge qui représente très bien ceux qui veillaient au grain et qui s’assuraien que l’application de loi et l’ordre se protége un bandit.

    Équité et intégrité, ça ne va certainement pas avec l’ordure trump. Je pense que je vais la rire « jaune » pour un bon boutte.

  7. Loufaf dit :

    La chose a commis un geste sans précédent et la juge lui laisse une chance de s’ en tirer!
    C’ est clairement un retour d’ ascenseur.
    Le DOJ doit continuer en cour d’ appel où espérons le, les juges ne sont pas tous inféodés au gros fêlé.
    Selon la décision de la cour d’ appel, nous verrons jusqu’ à quel point la justice a été corrompue.

  8. MarcB dit :

    Ces décisions de cette juge pourraient avoir un effet inverse aux mid-terms et favoriser les démocrates en galvanisant le vote de ceux-ci, offusqués par ces décisions contreversées.
    Et du même coup rendre les voteurs républicains complaisants, tels des militaires russes se pensant tellement supérieur aux forces Ukrainiennes. 😁
    On verra dans un peu plus d’un mois.

    1. Mona dit :

      @MarcB … si seulement !
      Mais j’ai tellement été déçue par les démocrates américains que je n’ose plus rêver.

      1. MarcB dit :

        Vous avez probablement raison, mais je suis un éternel optimiste…

      2. Mona dit :

        @MarcB ☺️ et vous avez raison parceque les enchaînements peuvent nous étonner. Et c’est bien la complexité du vivant. Alors vive la vie qui finira par l’emporter sur ces monstres mortifères !!

  9. Toile dit :

    Le contraire eu été etonnant: elle aurait été en pleine contradiction avec un argumentaire parfaitement incohérent à la base. Bon, il reste l’appel. Accrochons à l’espoir.

  10. xnicden dit :

    « Elle a demandé au juge Dearie de s’attaquer d’abord aux 100 documents classifiés saisis à Mar-a-Lago (sur un total d’environ 11 000 documents), »

    Et ce alors que, comme l’a rappelé M. Hétu hier, « les avocats de Trump n’ont pas eux-mêmes déclaré en cour que les documents de Mar-a-Lago avaient été déclassifiés, de peur sans doute d’être accusés de parjure. »

    Et pas un traite mot sur les lois mises en cause.

    Bienvenu en Absurdistan.

    Le tout commande un appel OPC.

  11. Ziggy9361 dit :

    Contrairement à Éve au paradis, la juge Canon n’a pas croquer la pomme mais à mordu à pleine dents le champignon
    vénéneux ce qui l’a corrompus.

    1. gigido66 dit :

      Parlez-vous de « Tiny mushroom »?

  12. cotenord07 dit :

    On peut au moins se réjouir du fait que les 100 documents classifiés qui sont les plus importants pour l’enquête seront traités de façon prioritaire par le juge Dearie, lorsqu’il commencera son examen des documents.

  13. ProMap dit :

    Elle est courageuse disait trump. Non pas du tout, elle a plutôt peur de te déplaire. De la lâcheté.au mieux, pas loin d’une décision mafieuse. Al Capone l’aurait vraiment aimé et comblé ses désirs les plus chers.

    Mais comme dit Toile 7:59, le contraire aurait surpris tout le monde. Tant qu’à s’enfoncer, allons-y gaiement.

  14. gl000001 dit :

    @Mr Hétu. Petite coquille  » la juge Connor a fait quelques concessions au ministère de la Justice.  »
    « Connor » comme dans Sarah Connor ». Peut-être avez-vous récemment vu le film : Terminator – Le jugement dernier. On espère que ça sera son dernier jugement et que sa charge de juge sera … terminated !!

    1. Haïku dit :

      Bon rappel ! 😉

    2. Gilles Morissette dit :

      @gl000001 (16/09/2022 à 08:21)

      HA. HA !!

      J’adore votre comparaison avec le personnage de Sarah Connor du film « The Terminator », quoique la juge en question se nomme « Cannon » et non « Connors ».

      Pas grave.On espère que quelqu’un dira à cette juge la célèbre réplique « Hasta La Vista » (Traduction: « Au revoir »).

      Dégagez madame la Juge. Vous n’avez ni les qualifications, encore moins les compétences pour occuper ce « job »

      1. gl000001 dit :

        Mr Hétu avait bien écrit « juge Connor ». Il a corrigé son texte depuis. 😉

  15. Samati dit :

    Hors sujet

    Une tour en feu en Chine. Des centaines de morts

    https://twitter.com/nexta_tv/status/1570731318572634112

    1. xnicden dit :

      Merci du partage. Quelle horreur. 🙁

    2. Jamais au grand jamais, un gratte ciel est supposé brulé comme ca!

      C’est comme si l’extérieur était fait d’un enduit goudronné comme le dirigeable hindeburg!

      Note: c’est l’extérieur du building qui brule, pas nécessairement l’intérieur, donc pas nécessairement des centaines de mort.

      1. Dekessey dit :

        « Jamais au grand jamais, un gratte ciel est supposé brulé comme ca! »

        C’est un gratte-ciel made in China…

      2. gl000001 dit :

        S’ils ne sont pas incommodés par la fumée …

  16. titejasette dit :

    Si le tout est remis après les élections de mi-mandat, les électeurs ne seront pas au courant de tous les dessous de cette affaire. Mais est-ce que le peuple n’a pas déjà une idée de la toxicité de la Chose ?

    « Ces décisions de cette juge pourraient avoir un effet inverse aux mid-terms et favoriser les démocrates en galvanisant le vote de ceux-ci, offusqués par ces décisions controversées » – MarcB

    Le DoJ prendra le temps qu’il faut pour trouver tous les méfaits que Trump a causé à la sécurité nationale et internationale. Si de très mauvaises choses sortent en 2024 ou après, Trump ne pourra accuser les démocrates de vouloir salir un adversaire politique. Trump n’est plus dans la course à cause de ses incitations à la violence (hier) et à cause de cette affaire. Trump n’est plus dans mes cauchemars la nuit.

    Les concessions de la juge Cannon vont-elles permettre aux agents du FBI de trouver des bombes puantes et de les fuiter de temps en temps, mine de rien ?

    Mon point est le suivant. Quelle est la raison d’être de la juge Cannon ? Mettre un couvercle sur le chaudron et retarder le tout pour que les fumés des choses puantes ne se répandent pas dans l’atmosphère. Eh Ben, peine perdue, le DoJ va finir par tous les sortir, entre autres il doit établir des Lois et règlements clairs pour tracer la ligne rouge à ne pas franchir par le prochain président à la fin de sa présidence.

    Il reste un mois et demi avant les élections et si la Fed continue d’augmenter les taux d’intérêt, la popularité du parti démocrate et de Biden vont dégringoler. Il y a des soucis plus importants que cette affaire à résoudre, à mon avis.

  17. Alexander dit :

    Encore gagner du temps, jusqu’aux Mid Terms pour espérer tout foutre en dessous du tapis.

    Vieille stratégie d’avocats que d’étirer l’élastique. Même le tout puissant DoJ s’y casse les dents, bloqué par une obscure juge qui s’invente des raisons pour contribuer au blocage.

    Comment ne pas être cynique fasse à cette justice à deux vitesses?

    Mais vous savez quoi? Le problème d’étirer l’élastique est d’atteindre le point de rupture. On en approche et un élastique pété, ça te saute en pleine face et ça fait mal.

    Ben mal.

    La Loi du Retour va s’appliquer. Bang!

  18. Léo Mico dit :

    Je ne comprends toujours pas pourquoi cette juge n’a pas l’obligation de se récuser ?

    Elle est en train de défendre la personne qui l’a nommée

  19. Toile dit :

    Ne cherchez pas l’erreir elle porte une jupe. Je lui souhaite une carriere caheoteuse, un eternel banc de punition. Ca existe des juges suspendus. Dans ce cas ci, j’omettrais le « sus »

  20. Toile dit :

    Caline, c’est plate de ne pas voir ses fautes de frappe.

    1. titejasette dit :

      @Toile

      J »écris mes textes sur Word, j’utilise le correcteur. Une fois que j’ai terminé, je fais un copier et je colle le tout ici sur l’espace COMMENTAIRE

  21. nefer111 dit :

    Ça prends vraiment une foutue république de banane pour qu’une juge nommée par un criminel corrompu, illégitime et disgracié puisse présider la cause obstructionniste de ce même disgracié illégitime …

    1. Haïku dit :

      Exactement !

  22. chatderuelle dit :

    avant ou après les élections de mi-mandat devrait, logiquement, avoir peu d’impact…

    si les braves électeurs ne sont pas fait une idée pour ces élections après 6 ans de conneries républicaines, rien n’y fera…

    le problème est et demeure le peuple…

    si cette gang n’y voit pas de problème qu’un ex-président tripatouille dans les documents secrets, les amène avec lui, les laisse trainer et en perd quelques uns… alors y’a pas de problème….

    si cette gang ne croit pas que trump ment et fraude… et s’ils sont incapable de se faire une idée sur l’ensemble de l’oeuvre de trump parce que l’inflation rend les pleins d’essence difficiles… ben c’est ça qui est ça…

    la juge est un accessoire, une distraction dans toute cette affaire…
    au final ce sera l’opinion publique qui mettra la pression ou non sur le choix aux élections qui approchent….

    les documents volés… ma foi, les USA et « sa » justice laissent songeur…
    les petits se font ramasser en 2 temps 3 mouvements… les pleins?? ça dépend de beaucoup de « facteurs atténuants »….

    les décisions farfelues de cette cause représentent très bien ce peuple parano et inconséquent… alors pourquoi être surpris??

  23. Anizev dit :

    Question : comment les républicains s’ils deviennent majoritaires au congrès et au sénat pourraient-ils arrêter les nombreuses enquêtes dont celles-ci ou les accusations sur Trump ?

  24. Gilles Morissette dit :

    La décision de la Juge Cannon n’a absolument rien de surprenant. Cette personne remplit parfaitement le rôle que les Républicains attendaient d’elle au moment de sa nomination, et ce, malgré le fait que « l’American Bar Association » (Le Barreau américain) la jugeait « non-qualifié » pour occuper ce job ».

    On s’enfonce dans l’absurdité, l’incompétence crasse, l’argumentaire douteux afin de justifier l’Injusticiable.

    La Justice américaine vient, encore une fois, se couvrir de ridicule avec ce jugement, bien que la Juge Cannon ait fait quelques concessions au DOJ.

    L’important pour LA CHOSE et ses sbires est qu’on va enterrer cete affaire jusqu’après les « Mid-terms » ce qui était l’objectif recherché.

    Une Justice qui protège une CRAPULE du fait que c’est un ancien président, un personnage douteux, influent, qui a sa secte d’adorateurs dont certains sont tellement « fêlés » qu’ils iraient jusqu’à tuer pour lui.

    Justice digne d’une république bananière comme à Santa Banana.

  25. titejasette dit :

    Regardez les bons côtés de la vie politique USA.

    Avant, j’ai eu une opinion « pas pire » du parti républicain. Maintenant avec Trump et son populisme, je vois très clairement quels sont les dangers de voter pour le parti républicain. Je ne pensais jamais être aussi choquée des découvertes auxquelles je suis confrontée depuis que Trump est élu.

    PS. Quand j’ai juste qq lignes à mettre dans mes commentaires, je les écris directement ici, sans faire l’usage du correcteur. Mes excuses pour mes fautes

  26. A la page 6 de 10 de la décision de la juge:  »The September 5
    Order does not restrict the Government from conducting investigations or bringing charges based
    on anything other than the actual content of the seized materials; from questioning witnesses and
    obtaining other information about the movement and storage of seized materials, including
    documents marked as classified, without discussion of their contents. »

    Donc la juge permets que l’enquête se poursuive, que les temoins soit interrogé, et que le DOJ portes des accusation.
    Mais ne veut pas qu’il soit question du contenu des documents tant qu’il ne sont pas revues.

    A la page 9: And finally, in light of the Government’s stated concerns, the Court will direct the Special Master to prioritize review of the approximately 100 documents marked as classified (and papers physically attached thereto), and thereafter consider prompt adjustments to the Court’s Orders as necessary.

    Les 100 documents classifié seront revue en premier et ensuite la Juge vas considéré un ajustement a sa decision.
    La ca bug. Considéré sur quel base? elle ne peut connaitre le contenu de ces documents puisqu’il sont classifié.
    Ces documents CLASSIFIÉ sont la propiété du gouvernement, il est ridicule que la juge refuse qu’il lui soit remis pleinement.

    Et la conclusion de la decision:
    And the Court remains firmly of the view that appointment of a special master to conduct a review… … is fully consonant with the foregoing principles and with the need to ensure at least the appearance of fairness and integrity under unprecedented circumstances.

     »au moins l’appareance d’équité (fairness) » donc sa décision est de pour présenté une apparence d’équité, mais pas une équité comme tel, parce qu’on personne n’as jamais eu un mots a dire sur ce dont les enquêteur peuvent ou pas utilisé pour faire des accusations.
    D’autant plus que habituellement c’Est en cours que cela est débattu.

    Le seul avantage a cette masquarade, est que trump ne pourras pas demandé que la cours démette les accusation par ce que les enqueteurs ont utilisé illégalement des documents pour fabriqué la preuve.

  27. Gilles Morissette dit :

    HS

    Tout comme M. Hétu et probablement plusieurs d’entre vous, je n’ai pas écouté le « Face-à-Face d’hier sur TVA..

    D’après ce que j’ai lu et entendu, je n’ai pas manqué grand chose quoiqu’on souligne les bonnes performances de Pierre-Paul Plamondon (PQ) et de Gabriel Nadeau-Dubois (QS).

    Non j’ai plutôt regardré le match de footnall de la NFL (TNF) entre les Chiefs et les Chargers.

    Bon match. Belle remontée des Chiefs en fin de partie pour se sauver avec la victoire (27-24).

    Le quart-arrière de Chargers Justin Herbert a été blessé en fin de match.

    Espérons que ce ne soit pas trop sérieux.

    1. chatderuelle dit :

      Gilles Morissette
      formule du débat à revoir… très cacophonique, les chefs ne respectant que rarement le temps de parole de l’autre… chacun voulant couper la « plogue qui passera aux nouvelles », le bout de phrase punché de l’autre…

      Des questions parfois du champ gauche aux chefs… mais à peu près rien sur les manières de réaliser leur vision… ce qui a bien aidé Duhaime qui se permettait des slogans habituels… Duhaime n’a pas su profiter de son « habitude » en communication… c’est l’éternel jamais content… ce n’est pas de sa faute, mais son timbre de voix… pas évident.

      Anglade a tenu son bout en s’accrochant sans cesse à la loi 96… elle a très peu parlé de son cadre financier…

      St-Pierre-Plamondon et Nadeau-Dubois ont été très bons… ils gardaient le cap… les 2 vainqueurs du débat, sans contredit.

      Legault a eu une soirée difficile… mettons que ça reculait vite dans sa zone pour garrocher la rondelle en zone neutre… il a joué safe… c’est encore enfargé en parlant du racisme systémique, cette fois… mais bon… les sondages sont tellement favorables que ça importe peu….

      un débat qui ne fera pas changer d’idée aux électeurs…

  28. Apocalypse dit :

    J’ai écouté une couple de vidéos hier soir – MeidasTouch et MSNBC – où on a littéralement qualifié la juge Cannon de « corrompu » et ce n’était pas la première fois. L’appareil judiciaire devrait être sérieusement inquiet de cette situation qui discrédite tout le système.

    Plus que certain qu’au Canada et au Québec, l’appareil judiciaire ne la trouverait pas drôle.

    D’ailleurs, on l’a vu récemment avec une juge au Québec qui s’inquiétait qu’on critique une décision dans les médias. Je ne suis pas d’accord avec elle, mais on voit qu’on veut projeter la bonne image avec les décisions du système.

    Aux Etats-Unis, on parle de plus en plus d’un système de Justice à deux vitesses, alors on devrait se poser de sérieuses questions dans ce système.

    1. cotenord07 dit :

      @ Apocalypse :

      Il y a aussi au Québec un danger assez évident de politisation du système de justice.

      La CAQ et le PQ ne se gênent pas pour affirmer régulièrement qu’un juge ou une juge qui a pris telle ou telle décision a été nommé(e) « par Ottawa » ou est associé(e) « aux libéraux ».

      On voit cela assez régulièrement lorsqu’il est question de la loi 22 sur la laïcité, ou encore des lois et de la réglementation linguistique (p. ex. la loi 98).

      Nous n’en sommes pas encore rendus au niveau de confrontation extrême qui existe aux États-Unis, mais il faut être aux aguets.

      1. cotenord07 dit :

        Corrections : loi 21 et loi 96.

        J’ai mal jonglé avec les chiffres… 🙂

  29. sousmarin dit :

    Etre nommée juge fédérale à son âge était déjà suspect, maintenant l’on sait que ses « compétences » ne sont pas juridiques…espérons qu’elle végète dans une obscure petit cour de première instance et ne se retrouve jamais en cour d’appel.
    Espérons également que les D soient majoritaires aux 2 chambres, et retrouvent leur courage perdu, afin de dégager le système de vote « flibustier » et archaïque pour ensuite faire un grand ménage des juges fédéraux, y compris dans la CS.

  30. Apocalypse dit :

    @cotenord07 – 09:52

    « Nous n’en sommes pas encore rendus au niveau de confrontation extrême qui existe aux États-Unis, mais il faut être aux aguets. »

    Je suis tout à fait d’accord!

    On commence à voir des signes que la façon de faire de la politique aux Etats-Unis commence à s’inviter au Canada, au Québec et donc, comme vous dites, il faut être aux aguets.

  31. Jean Létourneau dit :

    « Dans le cas qui nous intéresse, avoir eu un jour le pouvoir de nommer des juges peut avoir eu un avantage.  »

    Vous faites dans l’euphémisme, Monsieur Hétu. Ou bien vous avez peur des représailles ? 😉 (/ironie)

  32. Igreck dit :

    HS
    Pendant ce temps dans le plusse beau pays 🇨🇦 au 🌍

    Le jupon trumpiste du PCC n’a pas tardé à dépasser⁉️

    https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2022-09-15/les-appuis-au-depute-alain-rayes-se-multiplient/ne-touche-pas-a-mon-depute-il-travaille-fort-pour-notre-region.php

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :