Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Votre visite ne reflète pas seulement le fort soutien du Congrès américain aux liens bilatéraux – elle envoie également un message au monde que les démocraties sont solidaires face aux défis communs. »

Tsai Ing-Wen, présidente de Taïwan, saluant la visite de Nancy Pelosi dans l’île revendiquée par la Chine dans un tweet publié au moment du départ de la présidente de la Chambre des représentants.

P.S. : Le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi a condamné la visite de Pelosi au lendemain de l’annonce par son pays de la tenue d’exercices militaires autour de Taïwan en guise de représailles : « Cet acte viole gravement le principe d’une seule Chine, porte malicieusement atteinte à la souveraineté de la Chine, […] suscite une forte indignation au sein du peuple chinois et provoque une large opposition au sein de la communauté internationale. Cela prouve une fois de plus que certains politiciens américains sont devenus des “fauteurs de troubles” dans les relations sino-américaines, et que les États-Unis sont devenus le “plus grand trouble-fête” de la paix et de la stabilité régionale dans le détroit de Taïwan. »

P.P.S. : Dans une brève intervention à Taipei, Pelosi avait réaffirmé l’importance du pacte unissant les États-Unis à Taïwan. « Il y a 43 ans, avec la loi sur les relations avec Taiwan, l’Amérique a fait la promesse fondamentale de toujours se tenir aux côtés de Taiwan. Et sur cette base solide, nous avons construit un partenariat florissant fondé sur nos valeurs communes d’autonomie et d’autodétermination, axé sur nos intérêts communs en matière de sécurité dans la région et dans le monde entier. Aujourd’hui, le monde est confronté à un choix entre la démocratie et l’autocratie. La détermination de l’Amérique à préserver la démocratie, ici à Taïwan et dans le monde entier, reste inébranlable. »

(Photo AP)

48 réflexions sur “La citation (taïwanaise) du jour

  1. marylap dit :

    Quelqu’un devrait dire à la Chine que les Taiwanais ne veulent pas être des Chinois. Et c’est difficile de leur en vouloir.

    1. gamacheg dit :

      Et la population de Hong-Kong ne désirait pas être des chinois. Et regardez le résultat aujourd’hui.

    2. MarcB dit :

      Je dirais plutôt que les Taïwanais veulent être des Chinois libre, tout comme beaucoup de « Chinois Continentaux ».
      Un jour il y aura une seule Chine, j’espère de tout coeur que ce sera une union décidée démocratiquement.

      1. garoloup dit :

        Vous rêvez en couleurs et en trois dimensions…

  2. Kelvinator dit :

    LOL
    -Les USA seraient les fauteurs de trouble à cause d’une visite diplomatique comme il s’en fait très régulièrement entre Taïwan et les USA.
    -Pendant ce temps la Chine multiplie les exercice militaires, les intrusions dans l’espace souverain taiwanais, et relance ses accusations et ses menaces.

    C’est évident qu’un seul des deux veut créer du trouble, la Chine.
    Si vous croyez que c’est les USA qui sème le trouble, j’ai un pont à vous vendre!

    1. belwet dit :

      Est-ce le vieux pont Champlain?

    2. Dekessey dit :

      « Pendant ce temps, la Chine… »
      sans oublier l’occupation du Tibet et le traitement à Hong Kong et du peuple Ouïghours..,
      🙄

  3. chrstianb dit :

    On peut lui donner ça, Nancy Pelosi est cohérente avec son action politique passée.

  4. Kelvinator dit :

    Imaginez le tolé si les USA interdisaient à la Chine de faire affaire avec la Corée du Nord en la menaçant de représailles militaires?
    Lorsque les tensions montait avec Kim Jung, les USA demandait à la Chine de ne pas aider la Corée du Nord, mais jamais ils ont utilisé les menaces militaires pour arriver à leur fin. J’ai l’impression que la Chine n’a tellement pas utilisé sa diplomatie depuis longtemps qu’elle a oublié largement comment le diplomatie fonctionne!! Donner des prêt pour asservir les pays pauvre n’est pas vraiment de la diplomatie. Il y a 2-3 ans, lors de confrontation avec le Japon pour des îles près de Taïwan, la Chine a immédiatement eu recours au militaire pour faire des menaces et de pressions. C’est un pattern récurent qui est encore pire que celui appliqué par les USA durant la guerre froide. Donc on ne peut critiquer le deuxième sans critiquer le premier si on veut garder une certaine cohérence historique.

    1. belwet dit :

      Sauf que les fonds commencent à se tarir pour « aider » les pays pauvres (Afrique et autres…) du côté de la Chine

  5. jeani dit :

    « Cet acte viole grandement le principe d’une seule Chine »

    M. Wang Yi, faudrait peut-être demander l’avis des Taïwanais au cas où?

    Mme Pelosi d’ajouter: « La détermination de « l’Amérique » à préserver la démocratie, ici à Taïwan et dans le monde entier, reste inébranlable »

    Petite farceuse va! Vous avez bien fait de ne pas spécifier les Etats-Desunis dans votre intervention.

    1. Haïku dit :

      @jeani
      Touché !!

  6. Loufaf dit :

    Bien sûr la réaction de la Chine est de jouer les intimidateurs devant Taïwan.
    Espérons que ça en reste là.
    Tant qu’ aux paroles de Pelosi:  » La détermination de l’ Amérique à préserver la démocratie ici et dans le monde entier reste inébranlable ».
    Elle devrait commencer à répéter ces paroles dans son propre pays dont la démocratie est très gravement malade et menacée.

    1. Alain dit :

      C’est de l’aveuglement volontaire – c’est dans l’ADN des américains

    2. chrstianb dit :

      «Elle devrait commencer à répéter ces paroles dans son propre pays dont la démocratie est très gravement malade et menacée.»
      Petites remarques ici. C’est Nancy Pelosi qui a lancé les deux tentatives de destitution de trump. C’est elle qui a déchiré le discours de l’Union de trump.Elle a tenu tête au bully en chef lors de la paralysie gouvernementale provoquée par trump.
      C’est bien beau lui mettre sur le dos les défaillances démocratiques des États-Unis, mais actuellement, c’est le GOP qui mène le bal pour cette maladie.

      1. Et ça n’augure pas bien avec la Cours Suprême repue-talibane qui doit rendre une décision dans Moore vs Harper, peut-être avant les mid terms. Un jugement qui pourrait creuser l’abysse qui divise les démocrates et les repus-pis-pleins jusqu’en… Chine!

      2. Kelvinator dit :

        Bof, le sophisme de tu quoque est souvent invoqué lorsqu’on s’oppose à un groupe et qu’on n’a pas d’argument à faire valoir.
        D’autant que si on regarde minimalement le problème de la démocratie aux USA, nous savons tous içi à quel point c’est un problème difficile à surmonter qui ne se regle pas par une rencontre diplomatique et des déclarations… Les démocrates n’ont aucun impact sur la psyché conspirationniste des républicains MAGA. C’est de la mauvaise foi avant tout à mon avis.

    3. Igreck dit :

      En effet, après le passage du Donald à la Maison (dorénavant moins) Blanche, les U$A devraient se garder une Tite gêne en parlant de démocratie. Ceci dit, le pays du Xi-eux est un modèle d’autocrassie😡

    4. onbo dit :

      @Loulaf

      Souvent, la meilleure façon pour un leader d’être entendu(e) dans son propre pays, c’est de parler depuis l’étranger, dans une circonstance officielle, dans un contexte exceptionnel et dans une situation pertinente et qui s’y prête favorablement.

      Croyez-vous que ces paramètres sont rencontrés dans la visite et la prise de position de Nancy Pelosi à Taïwan?

      Pelosi n’est-elle pas la leader choisie démocratiquement par les Représentants de la Chambre, eux-mêmes élus au suffrage universel par les citoyens-électeurs dans leur circonscription électorale?

      Croyez-vous qu’on puisse raisonnablement estimer qu’elle a parlé au nom de tous les citoyens US dans son voyage en tant que légitime House Majority Leader?

  7. Layla dit :

    Le monsieur bien pensant du NYT qui joue au golf avec Joe Biden et pense que ça fait de lui un monsieur qui sait tout, ce tweet le remet à sa place contrairement à ses doutes le leadership de Tawain a apprécié la venue de Nancy Pelosi.

    « Je doute sérieusement que le leadership actuel de Taïwan, au cœur de son cœur, veuille cette visite de Pelosi maintenant… » lien du billet de M. Hétu d’hier.

  8. POLITICON dit :

    DÉMOCRATIES ET AUTOCRATIES: GUERRE EN VUE

    Peut-être sommes nous rendus à la croisée des chemins. Celle qui annonce l’inéluctable guerre entre les démocraties et les autocraties dans le monde.  »Au total, 60 pays ont subi une baisse des droits politiques et des libertés civiles au cours de l’année écoulée, tandis que seulement 25 se sont améliorés.  » (NOUVEAU RAPPORT : Les régimes autoritaires remettent en question la démocratie en tant que modèle mondial dominant / Freedom House, février 2022)

    Les adeptes de l’autoritarisme gagnent du terrain et nos démocraties sont fragiles en ces temps de guerre, d’inflation et possiblement de récession. Pelosi est une courageuse qui ne plait pas à tout le monde mais cette octogénaire continue à porter le flambeau de la liberté dans le monde comme un rappel que nos démocraties ne sont pas aussi solides que nous le pensons. C’est un combat de tous les jours et nous en avons eu la preuve le 6 janvier 2021. Nous verrons bien si elle a eu raison de visiter Taïwan à court et moyen terme.

    1. Igreck dit :

      Chacun de nous doit défendre les valeurs démocratiques et les institutions qui les concrétisent. À commencer par chez-nous où des démagogue comme Poilièvre 🐰 et Éructe DuHaine se servent de la haine pour gagner de Pouvoir😡

      1. Igreck dit :

        Nous serons en effet bientôt appelés à sortir de notre torpeur si nous voulons éviter que des grossiers personnages ne prennent le contrôle de nos vies😰

      2. garoloup dit :

        Je pense que ce cette droite ultra conservatrice se peinture dans le coin…au Canada, qui prendra au sérieux les élucubrations de Poil-de-lièvre à part un 10% de la population « antitoute ». Même chose au Québec avec Du Haine!

  9. Madalton dit :

    Une manie dans ce coin de la planète où les dictateurs tirent des missiles quand ils sont contrariés. 🖕Xi!

    1. xnicden dit :

      Pendant 5 secondes j’ai cru voir un pouce en l’air 🤣

  10. Gilles Morissette dit :

    La réaction de la Chine est typique des « bully de fond de cabanon ».

    On menace, on « parle fort » et on reproche aux autres ce qu’on est nous-mêmes.

    Les expressions comme « fauteurs de trouble » et « le plus grand trouble-fête » s’appliquent très bien à ce pays.

    Comme je l’ai dit hier, Mme Pelosi a fait preuve de cran, de détermination et elle a été fidèle à ses convictions.

    Peu importe ce qu’on pense de cette visite. elle a lancé un message fort au peuple taïwanais ainsi qu’à la Chine.

    Tant pis pour ceux que ça dérange.

  11. Igreck dit :

    La méthode Pelosi 👍
    Nancy Pelosi croit que son geste de soutien à Taiwan est « important ». Comme il est important de faire un choix clair « entre l’autocratie et la démocratie ». Entre l’intimidation et l’audace d’y résister. Encore et encore. Voyez-vous, peu de politiciens américains peuvent se vanter de laisser un testament politique plus cohérent que cette femme de 5 pieds 5 pouces. Très peu.

    https://www.lapresse.ca/international/chroniques/2022-08-03/la-methode-pelosi.php

    1. xnicden dit :

      👏👏

  12. Layla dit :

    « Aujourd’hui, le monde est confronté à un choix entre la démocratie et l’autocratie. La détermination de l’Amérique à préserver la démocratie, ici à Taïwan et dans le monde entier, reste inébranlable. »

    Nancy Pelosi est bien réaliste, préserver la démocratie est au menu du jour de plus en plus dans son pays et ailleurs.

    La détermination de Nancy Pelosi de préserver la démocratie ne serait ce qu’aux USA est mémorable.

    Elle ne ménage aucun effort, et elle l’a prouvé avec le comité 1/6 lorsqu’elle n’a pas laissé entrer les deux loups de DT dans la bergerie. Grâce à sa détermination elle a évité que ça vire en un show burlesque.

    1. xnicden dit :

      Bien dit

  13. Pierre.s. dit :

    ——————————

    dans l’épisode de la détention des deux Michael on a pu voir tout le sens de l’éthique douteux
    et l’instrumentalisation de la justice à des fin bassement politiques pour justifier des représailles
    dont la légitimité était à prouver.

    Pour le reste, les USA sont de moins en moins une démocratie …. alors Taiwan joue un jeu bien dangereux.

  14. Pierre.s. dit :

    ————————

    Drôle cet émois de la Chine à propos de la visite éclair de Mme Pelosi à Taiwan.

    Alors que, faut il s’en souvenir, quand la Chine à invité l’idiot Trump à une visite officielle en Chine
    et que pendant 3 jours ils ont prit un malin plaisir à le tourner en ridicule sans même qu’il s’en rende compte
    ben là y en avait pas de problème.

    C’était complètement surréaliste de voir l’idiot Trump défiler et se prêter à tout les protocoles sans même comprendre
    ce qui se passait sou le regard amusé des dignitaires Chinois qui peinaient à cacher leur amusement devant
    un Fake président américain aussi faible et imbécile.

  15. el_kabong dit :

    Madame Pelosi est venue et repartie et les scénarios catastrophes des alarmistes (avion escorté, détourné voire abattu, etc) n’ont évidemment pas eu lieu… pas plus que les « conséquences graves » de cette visite, annoncées par ces mêmes alarmistes n’auront davantage lieu (je prends les paris)…

    La Chine va aboyer beaucoup, taper du pied, déplacer, lancer quelques jouets et ça va s’arrêter là… tel que déjà mentionné, la Chine ne va pas déclencher un guerre pour une visite diplomatique (qui a déjà eu lieu dans le passé, d’ailleurs)…

    1. _renaud dit :

      La Chine ne va pas déclencher une guerre mais elle a les moyens de faire mal économiquement aux USA (ainsi qu’au Canada, évidemment).

  16. _renaud dit :

    Ce n’est pas seulement le timing qui est mauvais pour la sortie de Pelosi, c’est l’idée même de la sortie. A part mousser son testament politique je ne vois pas ce qui pourrait sortir de positif de cette sortie.

    Cette approche ne fonctionne pas avec les autocraties. La seule chose qui pourrait fonctionner c’est la force mais comme on le voit présentement en Russie les USA ne veulent pas partir en guerre. Et c’est correct, évidemment que tu ne veux pas partir en guerre sauf qu’une fois que tu as déterminé que tu ne veux pas partir en guerre tu ne vas pas créer des tensions inutiles.

    Ce n’est pas comme si la Chine allait se lever demain matin et émettre un communiqué officiel en disant qu’il s’excuse et que le discours de Pelosi leur a fait voir les choses sous un autre angle.

  17. Mona dit :

    Version chinoise …
    Les chinois soulèvent une incohérence entre la politique américaine qui, officiellement reconnaît un seul état chinois incluant Taiwan, et dans sa démarche traite l’île de Taiwan comme un état indépendant.

    « La traîtrise des Etats-Unis sur la question taiwanaise ne fait que nuire à leur crédibilité nationale (MAE chinois) »

    http://m.french.china.org.cn/orgdoc/doc_1_31445_2300232.html

    Les Etats-Unis doivent assumer l’entière responsabilité de l’escalade des tensions à travers le détroit de Taiwan (porte-parole chinoise)

    http://m.french.china.org.cn/orgdoc/doc_1_31445_2300000.html

    1. Haïku dit :

      @Mona
      Excellente observation !
      On dirait même détecter une « touche » de la novlangue de G. Orwell dans les vomissures de ce « diplomate » chinois. 😈

  18. Kelvinator dit :

    Je me suis demandé pourquoi la Chine réagit aussi vivement contre cette visite à Taïwan.
    Il y a bien sur le congrès du parti qui s’en vient et la nécéssité d’unir le pays contre un ennemi commun. Beijing l’a même fait avec le Canada simplement parce que le Canada avait trainé Meng Wengzou en cour. La Chine a fabriqué de toute pièce une prétendu infection au covid par un colis postal venant du Canada, et ça a fonctionné : le Canada était le pays le plus haït par les chinois. Lorsqu’un pays fabrique des mensonges pour mousser la haine d’un pays, tout le monde s’y oppose, comme W. Bush en Iraq avec ses WMD.

    Bref, Xi a affreusement peur pour agir ainsi. Pourquoi a-t-il peur?
    -Parce que les américains se rapproche de plus en plus de Taïwan.
    -Parce que l’image de la Chine s’est considérablement terni à l’étranger depuis Xi
    -Les USA sont parti d’Afghanistan, leur laissant amplement de marge de manoeuvre militaire.
    -Le Japon songe à se réarmer suite à l’invasion russe en Ukraine.
    -Les pays occidentaux ont démontré qu’ils sont capable d’une forte cohésion lorsqu’il est temps de tenir tête à une puissance impérialiste qui ne respecte pas le droit international, dans ce cas la Russie, mais la définition s’applique également à la Chine.
    -Parce que la Chine fait face à des problèmes économiques et sociaux sans précédent qu’elle n’a pas connu depuis plus d’une générations, diminuant d’autant son ascendance sur la population, d’où le besoin de se rallier derrière un ennemi commun.

    Il y en aurait d’Autres, mais c’est ce que je souligne jusqu’à présent pour motiver le choix questionnable de la Chine d’être aussi vindicative, surtout lorsque le monde entier se soucie de ses visées impérialiste4 sur Taïwan après l’invasion ukrainienne.

    1. Pierre.s. dit :

      ——————-

      la réponse est plus bête et plus simple que ça.

      La Chine a vraiment adoré pouvoir bénéficier d’un idiot pendant 4 ans à la maison blanche.
      Et en coulisse ils font des pieds et des mains pour espérer avoir 4 ans de plus à partir de 2024
      avec un idiot utile à la présidence des USA.

  19. Daniel Legault dit :

    On pourrait être plus précis: Les USA ne veulent pas déclencher une guerre nucléaire parce que Poutine semble assez fou pour le faire.

  20. ralbol dit :

    « La détermination de l’Amérique à préserver la démocratie, ici à Taïwan et dans le monde entier, reste inébranlable. »

    On souhaite que dès son retour, Nancy s’attaque à « préserver la démocratie, ici aux États-Unis »…

  21. InfoPhile dit :

     » elle envoie également un message au monde que les démocraties sont solidaires face aux défis communs »

    Disons que ça ne paraît pas trop en ce qui concerne l’Arabie Saoudite, Les Émirats-Arabes-Unis ou Israël. Ni dans le temps avec Pinochet. Et ces démocraties voudraient libérer le monde ?

    Faut croire que la solidarité est un concept, disons, malléable et propre à d’abord satisfaire le complexe militaro-industriel. Le reste n’est que lâche endoctrinement profondément « ensillonné ».

    1. Kelvinator dit :

      Qu’est-ce que vous reprochez exactement aux démocraties d’avoir fait contre les démocraties en Israel, EAU et Arabie Saoudite?

      Les démocraties étaient tous uni contre les plans malsains de Kushner et Trump en Palestine.
      Les démocraties ont dénoncé très fortement les crimes de ben Salmane.
      Pinochet? Vous avez besoin de remonter aussi loin pour accuser les démocraties?

      Je comprends très mal votre haine des démocratie à la lueur de votre commentaire.

    2. Kelvinator dit :

      Je suis vraiment préoccupé par votre radicalisation.
      J’ai malheureusement connu beaucoup trop de gens sombrer dans cette haine aussi diffuse et immatérielle ciblant des groupes anonymes, qui les ronge depuis le début du covid avec ces nombreuses théories du complot.

  22. M.Rustik dit :

    Monde bizarre… superbe discours de Pelosi, j’adore, mais j’adore ce bout: « Aujourd’hui, le monde est confronté à un choix entre la démocratie et l’autocratie. »

    Mais quand même celui qui prononce ces mots a une démocratie fissurée, c’est plus difficile d’en comprendre la véritable portée.
    Quand la démocratie est en net recul dans le monde, comme l’indique clairement l’IDEA (extension de l’ONU) dans le rapport suivant,
    https://www.idea.int/gsod/sites/default/files/2021-11/etat-de-la-democratie-dans-le-monde-2021-syntese.pdf

    Rapport duquel je partage ici une des conclusions:
    « Les gouvernements démocratiquement élus, y compris les démocraties établies, adoptent de plus en plus des stratégies autoritaires. Ce
    processus de recul démocratique a la plupart du temps bénéficié d’un important soutien populaire. »

  23. cotenord07 dit :

    Les manœuvres militaires annoncées par la République populaire de Chine (RPC) semblent avoir commencé.

    Reuters et d’autres médias affirment en effet que des drones de la RPC auraient approché ou survolé l’île de Kinmen (aussi connue sous le nom de Quemoy), qui est située tout près du littoral de la Chine continentale, mais qui est contrôlée et administrée par Taïwan.

    Les militaires taïwanais ont dû tirer des leurres ou d’autres projectiles afin de neutraliser ces drones.

    L’article de The Telegraph que je donne en référence contient une carte qui illustre les 6 zones maritimes entourant l’île de Taïwan, dans lesquelles la RPC va déployer des navires de guerre.

    Outre Taïwan et les États-Unis, le Japon est préoccupé par ces manœuvres, car il y a un peu au nord et à l’est de l’extrémité nord de l’île de Taïwan de petites îles qui sont sous souveraineté japonaise.

    « Taiwan fires at ‘Chinese drones’ amid tensions with Beijing »
    Prase-résumé : « Taipei’s defence ministry claims Beijing sent drones to gather intelligence on security on Taiwan’s Kinmen islands »
    By Our Foreign Staff
    The Telegraph
    4 August 2022 • 2:50am

    https://www.telegraph.co.uk/world-news/2022/08/04/taiwan-fires-chinese-drones-amid-tensions-beijing/

  24. oeufoulepoussin dit :

    Retour de Nancy Pelosi de Taiwan.

    https://twitter.com/JoelSasseville/status/1555221352092688389/photo/1

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :