Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Il n’y aura pas un pied de mur de plus construit sous mon administration. » Il y a de cela près de deux ans, Joe Biden a pris cet engagement lors d’une entrevue avec des journalistes noirs et hispaniques. Le candidat présidentiel du Parti démocrate faisait allusion au mur que Donald Trump avait promis d’ériger le long de la frontière des États-Unis avec le Mexique. Or, tout indique que le successeur de Trump trahira cette promesse.

L’administration Biden a effet approuvé jeudi dernier un plan visant à achever une section du mur frontalier près de Yuma, en Arizona. le plan prévoit de combler quatre espaces sans barrière qui contribuent à faire de la région l’un des couloirs les plus fréquentés pour le passage de l’immigration clandestine.

Est-ce à dire que Joe Biden s’est rangé à l’opinion de Donald Trump selon laquelle un mur est nécessaire pour stopper l’immigration clandestine ? Le ministère de la Sécurité intérieure a justifié la décision de l’administration Biden en faisant valoir que les travaux visant à combler les brèches dans le mur permettront de mieux protéger les migrants qui peuvent glisser sur une pente ou se noyer en traversant le fleuve Colorado.

Mais la vraie raison de cette décision est peut-être politique. Le problème de l’immigration clandestine est l’une des vulnérabilités du sénateur démocrate d’Arizona Mark Kelly, qui défendra son siège en novembre. Il demandait depuis un certain temps déjà que soient comblées les brèches du mur de Donald Trump dans la région de Yuma.

Et voilà que l’administration Biden comblera ses voeux.

(Photo AP)

23 réflexions sur “Quand Biden s’engage à compléter une partie du mur de Trump

  1. Denis Bergeron dit :

    Nous ne comptons plus les promesses trahies par cette administration. Sérieusement, toutes ses promesses de gauche ont été trahis, sauf celle pour fermer le pipeline de l’Alberta.

    1. gl000001 dit :

      Je blâme trump pour une seule promesse trahie : celle qu’il serait « présidentiel » 🤡

  2. gl000001 dit :

    Tous les gouvernements élus trahissent leurs promesses. Ils veulent se faire réélire et ça prend de l’argent. Grow up !!

  3. Bidulen dit :

    Biden écoute trop Fox News! Trop de violeurs, drogués… y passent. Pourtant, c’est dans le GOP actuel qu’on trouve ces best people!

  4. Gilles Morissette dit :

    Le président Biden a-t-il trahi une promesse? Probablement oui, du moins sur le plan technique.

    Cependant, il faut examiner le contexte avant de porter un jugement et de crier au « scandale ».

    S’il ne s’agit que de combler des brèches dans ce qui existe déjà, ça peut d’une certaine façon, se justifier.

    Le « Mur de la Honte » est, hélas, là pour rester.

    On s’entend qu’il n’aurait JAMAIS dû être construit et rien ne démontre qu’il a contribué à diminuer le flux d’immigration illégale.

    Il est moralement injustifiable et on sait que son financement s’est fait au détriment d’autres programmes ou services giouvernementaux.

    Ceci étant dit, il faut examiner le problème sous un autre angle.

    À moins de le démolir complètement (ce qui serait très coûteux) ou de le laisser se dégrader (ce qui serait politiquement suicidiare pour les Démocrates) il fait l’entretenir et le réparer au besoin.

    Le même principe s’applique à n’importe laquelle structure existant.

    Finalement, on doit conclure que le président Biden est encore pris pour réparer les dégâts causés par son prédécesseur.

    Ce ne sera pas le premier ni le dernier.

  5. brady4u dit :

    L’ARRIVÉE DE NANCY PELISI À TAIPEI

    1. brady4u dit :

      PELOSI et non pas PELISI

  6. POLITICON dit :

    Réparer les brèches créées par Trump, c’est ce que Biden fait depuis qu’il est président. Biden n’est pas très populaire et rien n’est gagné pour les démocrates aux primaires et aux présidentielles. La politique est une course pour le pouvoir et le fait que le président fait son possible pour améliorer les chances de son parti est louable.

  7. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 10:19

    « Tous les gouvernements élus trahissent leurs promesses. Ils veulent se faire réélire et ça prend de l’argent. Grow up !! »

    Comme ça, notre société en est rendue à accepter n’importe quoi, à justifier n’importe quoi et on se demande pourquoi on a les politiciens qu’on a …

    Joe Biden a dit quelque chose durant sa campagne et il s’apprête à trahir cette promesse, il aura donc menti; peut-être que vous trouvez cela drôle, mais ça ne l’est pas, mais du tout.

    Dans la vie, lorsqu’on découvre que quelqu’un a menti sur quelque chose d’important, on met en doute TOUT ce qu’il dit et tant qu’à y être, on le traite de MENTEUR.

    Je me fous des justifications, tu nous as dit quelque chose et tu as trahi ta parole. Je ne peux donc avoir confiance dans rien de ce que tu dis et en fait, c’est ce que pensent bien des gens des politicien(ne)s.

    Sur ce blogue, la grande majorité ont une pensée binaire, si on critique les républicains, on ne peut critiquer les démocrates; NEWS FLASH, vous pouvez critiquer les DEUX!.😎

    1. gl000001 dit :

      « Comme ça, notre société en est rendue à accepter n’importe quoi, »
      Pauvre vous !! C’est comme ça depuis toujours. L’expression « promesse électorale » est depuis toujours synonyme de « mensonge ». Come on !!
      « Pensée binaire ». Vous inclus. Ce qui, encore une fois, vous discrédite totalement de faire ce genre de conseils !!

      1. jeani dit :

        @gl

        Il y a parfois des gens qui croient être les seuls à avoir le pas. Ils pointent les autres et oublient sciemment de se regarder dans le miroir.

        Ce que vous avez écrit à 10h19 m’a semblé être un constat de votre part. Je ne vois vraiment pas que vous ayez trouvé ça drôle ou que vous étiez d’accord avec les promesses et leur non réalisation.

        Ou, je n’ai vraiment pas compris votre intervention…

    2. Gilles Morissette dit :

      @Apocalypse (02/08/2022 à 11:07)

      Le moins que l’on puisse dire, tout en restant « poli », est que votre vision de la politique est complètement et totalement SIMPLISTE.

      On dirait le « raisonnement » d’un ado frustré d’avoir été privé de son « nanane ».

      Encore mieux. On jurerait avoir affaire à un « bon curé moralisateur  » en train de semoncer ses fidèles, comme dans les années ’40-’50 !!

      Ne manque que les « Feux de l’Enfer » pour compléter le tableau!!

      GET A LIFE. Grandissez un peu.

      Dans la « vraie vie, ça ne fonctionne pas toujours comme on voudrait.

      Tout n’est pas « blanc » ou noir ».

      Tout n’est pas tranché au couteau.

      Toutes les routes ne sont pas en ligne droite.

      Parfois, on doit manquer à ses promesses, ce qui ne veut pas dire qu’on est un MENTEUR.

      Ce sont les circonstances qui peuvent nous amener à le faire.

      Une personne raisonnable, doté de jugement et de discernement, de GBS, est capable de comprendre ça.

      Cependant, je suppose que c’est trop vous demander !!!

      N’importe lequel parent vous dira qu’il a déjà dû parfois manquer à sa parole face à ses enfants.

      Toutefois, il est important de leurs en donner les raisons et de bien les expliquer.

      Ils seront certes déçu mais ils finiront par comprendre.

      Désolé de crever votre bulle mais il faut parfois faire des compromis pour atteindre ses objectifs, surtout en politique lorsqu’on détient une mince majorité comme celle des Démocrates au Sénat et qu’on doit composer avec diverses tendances au sein d’un parti.

      Le seul qui a une pensée binaire pour ne pas dire sectaire est vous-même mon cher « ami ».

      Bienvenue dans la réalité !!

  8. Alexander dit :

    Faut quand même trouver des moyens physiques de réduire l’immigration illégale qui semble un fléau à la frontière sud.

    Des murs, des patrouilles, des drones, des barrières, des caméras, peu importe. Une combinaison de tout ça.

    Une frontière ne doit quand même pas être une passoire.

    C’est juste que Trump politisait le Mur à excès.

  9. ralbol dit :

    Mais…

    …la politique, pendant des millénaires, c’était « n’importe quoi pour le pouvoir »

    Nous avons beaucoup évolué depuis.

    Maintenant c’est « n’importe quoi pour un vote » !

  10. _renaud dit :

    technicalité

  11. ralbol dit :

    « …compléter une partie du mur de Trump »

    Si c’est le mur de Trump, faudrait pas oublier de le capitonner…

  12. Layla dit :

    De ce que je me souviens il y avait eu un mur avant DT.? Ai-je rêvé cela?

    1. constella1 dit :

      Colmater afin qu’il soit plus sécuritaire ,ajouter quatre sections tout cela est très précis et clair au moins
      Qu’il serve à élire ce dem en nov et bien si on pense à toutes les magouilles perversités et horreurs qu’un répugnant peut faire pour se faire élire ou réélire disons que la marche est haute avant de les rejoindre ds les ligues majeurs
      Ce n’est pas le première ni la dernière promesse qu’un parti au pouvoir modifiera sa promesse

  13. probert dit :

    À notre époque où des réseaux organisés amènent tous les jours des milliers d’immigrants potentiels aux portes des USA, et où les conditions de vie dans plusieurs pays d’Amérique du sud sont épouvantables (pauvreté, violence…), il est évident que les USA vont devoir changer leur approche concernant la façon d’accepter des immigrés. Chercher une approche qui fasse preuve d’humanité, tout en étant relativement dissuasive.

  14. ralbol dit :

    « Il n’y aura pas un pied de mur de plus construit sous mon administration. »

    Biden a tenu promesse.

    Y’a pas un pied de construit.

    C’est 1 kilomètre.

  15. Guy Pelletier dit :

    Qu’on le veuille ou non en Europe aux USA et ailleurs dans le monde l’entrée massive d’immigrants clandestins causes de sérieux problèmes aux communautés devant gérer cet afflue de gens, n’ayant ni les ressource$$$$ ni suffisamment de logements ni d’emplois à leur offrir pour les accueillir et s’occuper convenablement d’eux. Il y a aussi une limite à ce que peuvent payer les payeurs de taxes pour des programmes sociaux. Imaginez les problèmes sanitaires avec lesquels ils se ramassent, c’est tout simplement ingérable et déguelasse!!!!! Cela a directement contribué à la sortie de la Grande Bretagne de l’UE. Les Français, Italiens et d’autres citoyens de l’Europe industrialisé sont royalement exaspérés de tous ces migrants entrants librement dans d’autres pays de l’UE de l’espace Shengen pour se retrouver chez eux au point ou de plus en plus prônent la sortie de leur pays de l’UE pour que leurs pays retrouvent leur pleine souveraineté sur leurs frontières. Si un certain courant politique ne prend garde à cette exaspération de plus en plus grandissante le retour du balancier risque de faire mal, l’UE d’éclater.

    Qu’on le veuille ou non les Démocrates à prendre cette crise qui en est bien une à la légère contribuent directement à la montée de la droite et des Républicains qui en profitent allègrement. Les Américains sont pleinement en droit de fermer leurs frontières à L’IMMIGRATION ILLÉGALE et ça n’a rien de dogmatique ni d’extrême………………..

    Je sais ça fait droitiste de dire cela dans un monde de plus en plus polarisé ou le centre est complètement évacué.

  16. Anizev dit :

    Comme Canadiens ou comme Québécois on serait les premiers indignés si on constatait une entrée massive d’immigrants inégaux. Il faut toutefois se demander pourquoi ces gens risquent leur vie et comment on peut régler le problème à la source, dans leur pays.

  17. Pierre.s. dit :

    ———————————

    Que Biden laisse aller ….

    à voir le climat social et politique extrèmement toxique aux USA , ce sont les Mexicains
    qui vont finir par compléter le mur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :