Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Sauf erreur, aucun sondage national n’a encore indiqué que Ron De Santis est devenu le candidat préféré des électeurs républicains en vue de l’élection présidentielle de 2024. Mais un deuxième sondage vient de sortir qui donne l’avance au gouverneur de Floride sur l’ancien président dans un État. Mené par l’Université du New Hampshire dans l’État du même nom, le premier à tenir des primaires présidentielles, le sondage indique que De Santis serait le premier choix de 39% des électeurs républicains du Granite State, alors que Trump récolterait 37% des voix.

Le premier sondage donnant une mince avance à De Santis sur Trump dans un État avait été réalisé en février dernier dans le Sunshine State par l’Université du Nord de la Floride. Il créditait le gouverneur républicain de 44% des intentions de vote chez les républicains contre 41% pour l’ex-occupant de la Maison-Blanche. Si l’on tient compte des marges d’erreur, les deux hommes sont à égalité en Floride comme au New Hampshire. Mais cela ne devrait pas suffire à effacer l’agacement de Trump.

L’ancien président ne devrait pas apprécier davantage le long portrait que l’hebdomadaire The New Yorker consacre à De Santis dans son numéro courant. Il fait peu de doute que le gouverneur de Floride nourrit des ambitions présidentielles. Et il ne semble pas être dû genre à vouloir attendre son tour ou à respecter les normes de bienséance.

« Ron est la personne la plus égoïste que j’aie jamais côtoyée », a confié au New Yorker un ex-coéquipier de De Santis au sein de l’équipe de baseball de Yale. « Il a toujours aimé embarrasser et humilier les gens. Je parle au nom des autres – il était le plus gros con (the biggest dick) que nous connaissions. »

Mais ce même coéquipier a ajouté, en faisant référence à l’intellect de De Santis : « C’est la partie la plus frustrante. Il est si intelligent et si créatif. Vous ne pouviez même pas plagier son travail. Il prenait un angle, et tout le monde savait qu’il n’y avait qu’une seule personne qui aurait pu le faire. »

Bref, une bataille entre Trump et De Santis, deux brutes, ne manquerait pas d’intérêt. Mais l’ancien président oserait-il se mesurer à un aussi gros bully – mais plus intelligent et discipliné – que lui-même ?

Sur ce, je renouvelle mon pressant appel à ceux qui n’ont pas encore contribué à l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2022 – mais qui ont l’intention de le faire. S’il vous plaît, ne tardez pas un instant de plus, surtout si vous vous apprêtez à décrocher pour le début de vos vacances estivales. Et merci de tout coeur à tous ceux et elles qui ont déjà apporté leur soutien !

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photos AP)



42 réflexions sur “Sondage : l’autre État où De Santis battrait Trump

  1. Léo Mico dit :

    « [Il] est la personne la plus égoïste que j’aie jamais côtoyée. Il a toujours aimé embarrasser et humilier les gens. Il était le plus gros con que nous connaissions »

    Petit jeu : on parle de Trump ou de De Santis ?

    1. gl000001 dit :

      Mettons la maxime au gout du jour : C’est cagoule blanche ou blanche cagoule ?
      oKoKoK, j’exagère peut-être un peu 😉

      1. Mona dit :

        Et bin non, pour moi vous n’exagèrez en rien car les deux « brutes » comme dit Mr Hetu s’allieront au pire pour gagner, cagoule blanche, noire ou marron … qu’importe la couleur pouvu qu’ils aient l’ivresse du pouvoir et de l’accumulation de fric 😡
        Bon je me sers un verre de Saumur … je suis en Anjou ! 🍷🍷🍷

      2. Mona dit :

        A notre @gl00001 bien sûr !!

      3. gl000001 dit :

        Moi ça sera une bonne bière allemande dans 20 minutes. Il y a deux party de profs autour de chez moi. Les jeunes terminaient aujourd’hui. On va aller faire un tour avec mon ancienne professeure d’épouse.

  2. marie4poches4 dit :

    45 ne se présentera jamais face à De Santis car il sait qu’il va frapper son Waterloo. Il trouvera un tas d’excuses, dira que ça ne vaut pas la peine car les élections son truquées mais seulement contre lui, les élites ne veulent pas de lui, bla bla bla….

    Mais misère que j’ai peur de De Santis!!!

    1. marie4poches4 dit :

      et désolée si je me répète, De Santis battrait Biden contrairement à 45.

      Biden 50
      Trump 43

      DeSantis 47
      Biden 46

      1. constella1 dit :

        Avec ce sondage s’il s’avérait vrai on souhaiterait presque que la Chose se présente
        Mais ne prenons pas de chance !!

    2. Haiku dit :

      @marie4poches
      Très ntéressante réflexion !

    3. Layla dit :

      @Marie4Poches 14:59

      Moi aussi si De Santis se présentait j’en tremblerais de peur. Parce que contrairement au petit baveux en chef, l’autre n’a peur de rien.

      1. marie4poches4 dit :

        En effet et si quelques conseillers ont pu faire changer les pires idées de 45, ça ne serait pas le cas avec De Santis.
        Les démocrates sont mieux de se trouver un excellent candidat au pc.

  3. Toile dit :

    Wash….
    2016 : je n’y croyais absolument pas qu’un con comme la bête puisse être candidat présidentiel encore moins président. Je me suis mordu pendant 4 ans. Et encore aujourd’hui.
    2022 : oui c’est possible que tu aies plus con que potus 45. Imaginons qu’il gouverne le usa avec les mêmes critères que la Floride ce qui plus que vraisemblable. La bêtise coast to coast…. débordant de la terre plate ! Les talibans au pouvoir, rien de moins.

  4. Layla dit :

    « Ron est la personne la plus égoïste que j’aie jamais côtoyée », « Il a toujours aimé embarrasser et humilier les gens. Je parle au nom des autres – il était le plus gros con (the biggest dick) que nous connaissions. »

    Un autre qui tout comme Rusty Bowers aurait pu s’arrêter là. Mais non…il faut qu’il s’agenouille…

    « …Il est si intelligent et si créatif. Vous ne pouviez même pas plagier son travail. Il prenait un angle, et tout le monde savait qu’il n’y avait qu’une seule personne qui aurait pu le faire. »

  5. Dans un débat, les couteaux voleraient bas, très bas même. Et pas sur les idées ou les politiques, ils ont les mêmes ! Alors ce serait des attaques personnelles.
    Mais de Santis ne fait pas l’objet d’un culte. Il y a peut-être pas mal d’extrémistes à droite qui voteraient pour lui, mais je doute qu’il gruge beaucoup dans la base de Trump. On ne verra pas en lui l’Élu de Dieu.

    Par ailleurs, Farron Cousins maintient que dans un débat, de Santis est facile à désarçonner, il se désagrège à la moindre opposition. Il est agressif quand il parle à ceux qui l’approuvent, mais devant quelqu’un qui ne lui ferait pas de quartier, Cousins pense qu’il perdrait la face.

    1. Layla dit :

      @Richard Desrochers 15:16

      Je ne connais pas ce Farron Cousins, son opinion mérite réflexion.

      1. Il vit en Floride, et suit de très près de Santis et tout ce qui se passe aux États. Il travaille beaucoup avec des avocats et anime deux chaînes sur YouTube : Farron Balanced et The Ring of Fire. Et il ne mâche pas ses mots !

  6. ralbol dit :

    « l’autre État où De Santis battrait Trump »

    Si De Santis bat Trump, j’espère qu’il le battra dans un état critique…

    1. gl000001 dit :

      J’étais dans un état second. Je l’ai comprise à la deuxième lecture seulement 😉

      1. Haïku dit :

        Idem pour moi. 😉👌

  7. Layla dit :

    « une bataille entre Trump et De Santis, deux brutes… »

    Pas juste des brutes, des sales brutes.

    Mon idée même si on dit que les cons ça osent tout. Je ne crois pas que DT oserait mais je le vois tout faire pour empêcher De Santis de gagner, il disait qu’il ne pourrait pas accepter de perdre contre Joe Biden, un autre mais pas Joe Biden.

    Mon idée si De Santis gagnait se serait pour DT une insulte, surtout si on dit qu’il est plus intelligent que lui et que dans sa tête de fêlé il est convaincu qu’il n’y aura plus aucun président républicain autre que lui.

  8. treblig dit :

    Héhé, que du bon. La lutte De Santis/Trump va diviser la famille républicaine. On applaudit. Suffit maintenant que la commission du 6 janvier ralentisse ses travaux pour ne pas «  brûler «  Trump trop rapidement dans l’opinion publique républicaine avant les midterms de 2022.

    Si les républicains entrent en mode guérilla aux prises avec de nombreuses luttes intestines, les chances des démocrates sont meilleurs.

  9. constella1 dit :

    Contribution faite m Hetu
    Pour ce qui est du sondage
    De la Run à Santis ou De la Trumperie c’est pareil
    Deux lamentables choix

  10. Madalton dit :

    Dump and Dumper…

    1. constella1 dit :

      Madalton
      Très juste 👍

  11. ralbol dit :

    « Bref, une bataille entre Trump et De Santis, deux brutes, ne manquerait pas d’intérêt. »

    Donc, De Santis et Trump, ce sont les deux choix que le seul autre parti politique du système électoral américain pourrait présenter aux électeurs…

    Deux résidus des années ’50, deux dinosaures, deux vendus, deux petits opportunistes prêts à toutes les bassesses pour prendre le pouvoir.

    Ça fait pitié.

    Arrêtez la planète, j’veux débarquer !

    1. marie4poches4 dit :

      Il y a d’autres choix mais pour le moment ils ne sont pas de taille

      DeSantis 39%
      Trump 37%
      Pence 9%
      Haley 6%
      Pompeo 1%
      Noem 1%
      Cruz 1%

      1. Ceux qui votent pour Cruz, ce sont ceux qui aiment sa femme ?

      2. ralbol dit :

        De toute évidence, les républicains choisissent leurs candidats par un concours de Limbo tellement la barre est pas haute…

  12. Apocalypse dit :

    « Mais l’ancien président oserait-il se mesurer à un aussi gros bully – mais plus intelligent et discipliné – que lui-même ? »

    M. Hétu s’aventure terrain humoristique! 🤣

    On parle ici de Donald Trump et la réponse ne fait aucun doute: OUI!

    Si rien n’empêche ce dernier d’essayer à nouveau de devenir président en 2024, ce n’est pas M. De Santis qui va le faire changer d’avis.

  13. Loufaf dit :

    Si l’ ancien camarade de DeSantis dit qu’ il est un gros con, alors il a forte chance d’ être choisi par les reps.Ils ne seront pas trop dépaysés après les 4 ans de la chose.

  14. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu@richardhetu
    Comme dirait #TFG, une machine bien huilée…

    Quote Tweet

    Alex Daugherty@alextdaugherty
    .@SenSchumer doesn’t endorse Biden’s plan for a gas tax holiday and doesn’t commit to putting a bill on the floor

    En effet! 🤣🤣

  15. Apocalypse dit :

    @ralbol – 15:47

    « Donc, De Santis et Trump, ce sont les deux choix que le seul autre parti politique du système électoral américain pourrait présenter aux électeurs… »

    Si cela peut vous rassurer – et sans doute pas – j’ai cru comprendre que Mike Pence allait embarquer dans la course! 👿

    1. Pence serait un soulagement, s’il remportait la course : la base de Trump voulant sa mort n’irait pas voter aux présidentielles, et les Démocrates l’emporteraient !

  16. Gilles Morissette dit :

    De Santis, LA CHOSE, tout un choix.

    C’est comme choisir de mourir d’un cancer ou d’un infarctus.

    La finalité est la mêrme sauf que la façon de l’un est moins longue que l’autre

    C’est « blanc bonnet » et « bonnet blanc ».

    Deux enfoirés de salopards, sauf que DeSantis est plus hypocrite et risquerait de mieux passer auprès des Édentés.

    Tout ça est bien beau mais l’arrivée de Pence dans la course pourrait changer la donne de façon considérable.

    À suivre…

  17. Alexander dit :

    La question qui tue:

    Préférez-vous Trump ou De Santis comme président?

    1. gl000001 dit :

      « Qui tue ? ». Trump a tué plus de gens avec sa gestion stupide de la Covid. DeSantis en aurait fait autant surement.
      Donc, match nul. Très très nul !!!

    2. Demandez-moi si je préfère l’arsenic ou le curare.

      1. Haïku dit :

        Ou le Novitchok ?

  18. Guy dit :

     »L’Amérique pleure » des Cowboys Fringants me vient souvent en tête quand je pense aux USA.

    À l’étranger, un autre malade vient de déclencher une fusillade…

    Aux USA, un autre malade veut devenir président 🙁

  19. les républicains fouillent les poubelles avec acharnement depuis trop longtemps…. ouf que leurs candidats sont pitoyables….

  20. gl000001 dit :

    HS : encore de la faute à Biden et des Woke !!
    Le « Macaroni and Cheese » de Kraft change de nom pour « Mac and Cheese ».
    – L’emballage sera bleu démocrate.
    – Le macaroni sera placé comme un sourire pour attirer les petits enfants.
    -Et « mac » … pour faire honneur à l’ordinateur de Apple dirigé par un gay !!!
    On s’en va le Monde ??????? JE SUIS OUTRÉ 😉
    Robert Kraft CEO de la compagnie et proprio des Patriots de la Nouvelle-Angleterre est un républicain pourtant. Il n’est pas MAGA, il est RINO. Un MACARINO plutôt qu’un MAGARONI !!!
    https://www.cnn.com/2022/06/22/business-food/kraft-mac-and-cheese-name/index.html
    😉

  21. marie4poches4 dit :

    HS

    Herschel Walker connait bien son pays…

    If it’s the worst state, why are you here? Why don’t you leave? Go to another. There’s what 51 more other states you can go to.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :