Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Il n’y a aucun endroit où je me sente en sécurité. Savez-vous ce que l’on ressent lorsque le président des États-Unis vous prend pour cible ? Le président des États-Unis est censé représenter chaque Américain, pas en cibler un. Mais il m’a ciblée. Lady Ruby. »

— Ruby Freeman, ancienne préposée au scrutin dans le comté de Fulton (Géorgie), évoquant lors d’une déposition présentée par la commission du 6-Janvier le cauchemar qu’elle et sa fille ont vécu après que Donald Trump et ses alliés les ont accusées faussement d’avoir participé à une fraude électorale qui aurait permis à Joe Biden de battre le président sortant dans le Peach State.

P.S. : Wandrea Arshaye Moss, la fille de Lady Ruby, a témoigné en personne du calvaire que lui ont réservé les partisans de Donald Trump. Sur Facebook, l’un d’eux a écrit : « Sois contente que nous soyons en 2020 et non en 1920. »

P.P.S. : Nous poursuivons la deuxième journée de l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2022. J’invite tous ceux et celles qui célébreront la fête nationale des Québécois vendredi à ne pas attendre au dernier jour pour apporter leurs contributions ! Et merci aux autres qui l’ont déjà fait !

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo Reuters)

27 réflexions sur “La citation du jour III

  1. Layla dit :

    « Sois contente que nous soyons en 2020 et non en 1920. »

    Franchement les USA semble régresser vers 1920.

    1. Jean dit :

      Je me demande s’il s’agit d’une régression vers 1920, ou un progrès vers 1920, compte tenu de la mentalité de trop de Républicains imbibés du Far West du 19e siècle…

    2. Sebb dit :

      On dirait qu’on s’approche de 1860… civil war….

      1. Haïku dit :

        Sebb
        Très bon point !

  2. NStrider dit :

    Je ne suis pas juriste, je fais donc dans l’ultracrépidarianisme et j’en suis conscient, mais est-ce que « lady Ruby » et sa fille n’ont pas tout ce qu’il faut sous la main pour entamer une poursuite en diffamation?
    Certes, il faut des poches creuses pour entamer une telle poursuite contre le 45 et Giuliani, mais, il doit bien y avoir quelques avocats démocrates qui pourraient le faire contre une part des compensations. Ou tout simplement pour le faire condamner et érafler sa réputation de « Teflon Don » auprès de sa secte.

    1. gl000001 dit :

      « L’ultracrépidarianisme est un comportement consistant à donner son avis sur des sujets à propos desquels on n’a pas de compétence crédible ou démontrée. Il peut être rapproché de la cuistrerie. » -Wiki
      J’aime déjà ce mot 😉
      Et on peut facilement dire que le 45 fut le plus grand ultracrépidarianiste !! Huit syllabes … six de trop pour lui.

    2. Léo Mico dit :

      @NStrider :
      je suppose qu’elle préfère vivre cachée que mourir abattue par un ultra-maga après avoir porté plainte contre Trump.

      1. NStrider dit :

        On repassera pour le « cachées » après leur témoignage d’aujourd’hui.

    3. marie4poches4 dit :

      Elles poursuivent Rudy et ont réglé à l’amiable avec OAN.

    4. Layla dit :

      @NStrider 16:12

      She and Ms. Freeman eventually sued The Gateway Pundit for defamation and brought a separate legal action against Mr. Giuliani and another right-wing media outlet, One America News Network. In April, the network agreed to a settlement with the two women.

      https://www.nytimes.com/2022/06/21/us/shaye-moss-georgia-trump-january-6.html

    5. Ce serait génial qu’elles le poursuivent et qu’il perde. Battu par deux femmes noires « en colère ». La plus grande humiliation. Il ne se montrerait plus jamais en public après ça.

      Qu’elles aient aussi une pensée pour Giuliani.

  3. Madalton dit :

    Au moins, en 1920, il n’y avait un bandit comme Trump comme POTUS. De plus, en 1920, madame Ross n’aurait jamais été engagée comme scrutatrice. Seuls les hommes blancs occupaient ces postes.

    Je ne comprends pas pourquoi tous ceux ayant fait des menaces n’ont pas été traduits en justice.

  4. MarcoUBCQ dit :

    La tentative de coup d’état du Capitol résultait d’une escalade de folie. Ce qui se passe présentement aux USA ressemble à une autre escalade de la folie, violente de toute évidence. C’est bel et bien la violence qui est cautionnée par ces « républicains ». Le mot lui-même est galvaudé car ce parti est devenu le parti de la violence. Les violicains? Ou les violeurs?

    N’importe: Ce sont des salauds aux intentions manifestement malveillantes. Car un salaud, c’est ça ou pas?

  5. Micheline L dit :

    Ce fut la journée la plus émotive des auditions. Celle qui aura le plus d’influence sur la suite, enfin, je l’espère. J’en suis sortie triste, dégoûtée, fâchée, révoltée, enragée. Surtout enragée! J’en veux à Trump, bien sûr, mais aussi à tous ceux qui l’ont encouragé dans sa folie et sa cruauté. Hélas, l’horreur continue.

  6. loup2 dit :

    Une chanson engagée avec un texte qui « fitte » parfaitement avec notre situation présente et à venir, malheureusement.

    -Dans une grande réserve
    En haut des États
    Le parlement s’énerve
    Pour l’arrivée du Président

    Y sont tous invités
    Les ministres, les pantins
    Les souffleurs, les pots de vin
    Les « grosses gommes » anonymes
    Discours caméléons
    La censure en prime
    Échangent librement
    Des promesses d’élection

    On a les pluies acides
    Le « fast food » insipide
    L’arsenal de missiles
    Made in U.S.A.

    Le Président s’avance
    Il est fier d’annoncer
    Qu’on fait tous partie
    D’une belle société

    Armée pour la paix
    Le cash va rentrer
    Et l’histoire ne fait
    Que recommencer

    Comme dans tous les westerns
    Y’a des cowboys et des indiens
    Et la cavalerie
    Se garde le « punch » pour la fin

    Welcome Yankee, welcome Yankee

    Pendant ce temps-là
    Y’a ceux qui lancent un cri
    Ceux qui n’ont pas les mots
    Pour se défendre
    Pendant les discours
    Et les feux d’artifices
    Y’a tous ceux qui se demandent
    Si un jour ça va changer

    Welcome Yankee, welcome Yankee

    Les arpents de neige
    Au nord du grand nord
    Autrefois poétique
    Sont devenus stratégiques
    J’arrête sur l’autoroute
    Prendre un autre café
    On annonce l’arrivée
    D’un autre président

    Dans les tranchées bureaucratiques
    Les couloirs informatiques
    On annonce l’arrivée d’un autre Président

    Richard Séguin

    https://youtu.be/9QGqWUEghGw?t=1

  7. ralbol dit :

    « Savez-vous ce que l’on ressent lorsque le président des États-Unis vous prend pour cible ? »

    Mais le Dohnald s’en fout.

    Pour lui, ne compte que ce qu’il peut faire pour se grandir, s’enrichir, sans égard à qui il détruit pour arriver à ses fins.

    Pour lui, c’est ça être « fort ».

    Sociopathe, psychopathe, salaudpathe.

    1. Étant dépourvu d’humanité, il ne peut comprendre ce que ressentent des êtres humains. Il ne fait pas la différence entre une fourchette et un juge, entre une télécommande et un électeur, entre une pantoufle et un sénateur.
      Pardon, pour cette dernière paire, il a parfois raison, moi aussi je les confonds parfois.

      1. Haïku dit :

        @Richard Desrochers
        Idem pour moi ! 😂

  8. marie4poches4 dit :

    🍿🍿🍿

    Alex Holder, un documentariste qui a eu accès à 45, sa famille et Pence durant la campagne électorale entre septembre 2020 et janvier 2021 coopère avec le comité et aurait déjà remis des documents. Il témoignera le 23 juin. Il aurait des vidéos et entrevues avec l’entourage de Trump et Trump lui-même avant, durant, après le 6 janvier. Mais le 6 janvier il n’était pas à la MB semble-t-il.

    ‘What the F-ck Is This?’ Team Trump Blindsided by Jan. 6 Committee Getting Doc Footage.

    On apprend que Ivanka était en accord avec papa pour qu’il mène son combat.

    Ivanka Trump, in interview with the filmmaker Alex Holder recorded on Dec. 10, 2020, she sounded very different about her father’s claims of widespread fraud than the portion of her testimony that the committee released, per a snippet the Times saw »

    He has to take on this fight. Look, you fight for what you love the most and he loves this country and he loves this country’s people, and he wants to make sure that their voice is, is heard and not muted.”

    https://www.politico.com/newsletters/playbook/2022/06/21/scoop-jan-6-panel-subpoenas-unseen-trump-tapes-00040911

    1. Madalton dit :

      Entre le 10 décembre et le 6 janvier, elle a pu constater que la fraude ne tenait pas la route.

  9. marie4poches4 dit :

    Qu’est-ce que MTG essaie de nous faire comprendre?

    https://twitter.com/i/status/1539364075028852736

    1. Qu’elle a trouvé un tuyau ?

    2. karma278 dit :

      Franchement, Marie 4, que de questions, si peu de réponses
      Je m’essaie

      Qu’elle est déterminée et marche d’un pas convaincu vers la lumière au bout du tunnel?
      « There’s a orange freight train a’coming,
      And all you hear is the *beautiful* whistle »

      ou

      Qu’elle ne sait pas s’habiller à son avantage?
      Qu’elle a oublié sa mitrailleuse?
      Ou serait-ce un cri HELP?

      Sachant par amples démonstrations, qu’Elle ne comprend rien à rien.
      Comment voulez-vous qu’elle essaie de faire comprendre quoi que ce soit à qui que ce soit.

      Je m’avoue vaincu (et non vingt culs) et sans réponse, question trop complexe?

  10. karma278 dit :

     » Le président des États-Unis est censé représenter chaque Américain, pas en cibler un.  »

    You bet. Voilà l’essentiel du trumpisme.
    Quand on traite nos concitoyens comme des ennemis, voire « enemy of the people » comme Tiny 45 l’a fait envers les média, ça donne exactement cela. Eux et nous. Pas nos chers concitoyens, des ennemis, rien de moins.

    Us and them!
    Tiens, Pink Floyd. Est-ce une chanson politique?
    Tout ce que je sais, c’est que ce texte me bouleverse toujours autant, sinon plus maintenant que jadis.

    https://www.youtube.com/watch?v=LezoMi3yftM

    En voici les paroles:

    Us and them
    And after all, we’re only ordinary men
    Me and you
    God only knows, it’s not what we would choose to do
    Forward he cried from the rear
    And the front rank died
    The General sat, and the lines on the map
    Moved from side to side
    Black and blue
    And who knows which is which and who is who
    Up and down
    And in the end, it’s only round and round and round
    Haven’t you heard it’s a battle of words
    The poster bearer cried
    Listen son, said the man with the gun
    There’s room for you inside
    (They’re maybe gonna kill ya.
    So like, if you give ’em a quick, short, sharp, shock, they don’t do it again.
    Dig it? I mean he get off light, come to think.
    Of rationalising it, once.
    It’s only a difference, but why go and ruin it?
    I mean good manners don’t cost nothing, do they, eh?)
    Down and out
    It can’t be helped, but there’s a lot of it about
    With, without
    And who’ll deny it’s what the fighting’s all about
    Out of the way, it’s a busy day
    I’ve got things on my mind
    For want of the price of tea and a slice
    The old man died

    BAD karma qui s’engrange aux usa.
    SAD!

    1. Haïku dit :

      @Karma278
      Effectivement cette chanson est un chef d’œuvre !
      Merci pour le rappel ! 👍🎵

  11. Gilles Morissette dit :

    Lady Ruby aura été, malheureusement, une des nombreuses victimes des mensonges lancés par LA CHOSE

    On ne parle plus ici d’une personnalité publique, d’un politicien ou de quelqu’un de connu.

    On parle ici d’un simple citoyen qui a prêté serment d’accomplir son devoir.

    Voilà où la folie, la démence de TFG aura conduit ce pays.

    Ne venez plus dire que les faussetés et les accusations proférés contre l’intégrité des responsables électoraux ne sont que des banalités sans importance.

    On a ici, un exemple concret des dommages physiques et psychologiques que peuvent avoir des paroles et des gestes sur des gens innocents.

    TINY BRAIN est un dangereux sociopathe.

    Il est l’équivalent d’un « serial killer » incapable de la moindre compassion envers ses victimes.

    Le GBS voudrait qu’il ne redevienne JAMAIS PLUS président des USA.

    Essayez de faire comprendre une telle évidence à un ramassis de fanatiques lobotomisés qui sont en adoration devant le Veau d’or. et qui irait jusqu’à recourir à la violence pour lui plaire.

    C’est MISSION IMPOSSIBLE !!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :