Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le représentant démocrate du Texas Henry Cuellar, le plus conservateur du groupe démocrate à la chambre basse du Congrès, a déclaré victoire mardi soir à l’issue du deuxième tour de la primaire qui l’opposait à Jessica Cisneros, jeune avocate progressiste. Comme seulement 175 voix séparent les deux candidats après le dépouillement de plus de 95% des suffrages, aucun média n’a encore confirmé le verdict de ce scrutin qui retient l’attention bien au-delà des frontières de la 28e circonscription du Texas. Mais si Cuellar finit par l’emporter, il devra dire un grand merci à Nancy Pelosi, qui est aujourd’hui vilipendée par la gauche démocrate.

Il va presque sans dire que Cuellar n’aurait probablement pas survécu à son adversaire si la présidente de la Chambre des représentants et ses principaux lieutenants ne l’avaient pas soutenu. Comme je l’expliquais dans un article publié dans La Presse lundi, ce soutien étonne dans la mesure où Cuellar est le seul représentant démocrate à s’opposer au droit à l’avortement. Il est aussi en faveur de certaines politiques préconisées par les républicains en matière d’immigration et d’armes à feu. Sa résidence et son bureau de campagne ont par ailleurs fait l’objet de perquisitions menées par le FBI en janvier dernier dans le cadre d’une enquête qui demeure mystérieuse (son avocat affirme qu’il n’en est pas la cible).

En défendant son appui, Pelosi a déclaré qu’elle favorisait toujours les représentants démocrates sortants, qu’ils soient progressistes ou plus conservateurs. Ce qu’elle n’a pas dit, c’est que Cuellar est probablement le seul à pouvoir défendre le siège qui est le sien depuis 2005. Car sa circonscription, qui inclut une partie de San Antonio et s’étend jusqu’à la frontière du Texas avec le Mexique, est de plus en plus attirée vers le Parti républicain, après avoir été longtemps un château fort du Parti démocrate. Et la victoire d’une candidate progressiste dans la primaire démocrate aurait vraisemblablement accéléré ce mouvement.

L’avortement fait partie des enjeux qui expliquent la défection de certains électeurs démocrates de la circonscription, dont 75% des habitants sont hispaniques. L’immigration en est un autre, aussi étonnant que cela puisse sembler. Qu’à cela ne tienne, ce tweet publié mardi soir par Alexandria Ocasio-Cortez illustre non seulement la colère de plusieurs progressistes mais également leur refus de concevoir ou d’admettre que Cisneros n’était peut-être pas la candidate idéale pour défendre le siège de Cuellar :

(Photo Texas Tribune)

35 réflexions sur “Comment Nancy Pelosi a (probablement) sauvé un démocrate antiavortement

  1. Nefer111 dit :

    Qu’est-ce que je disais déjà hier … ah oui, ABJECTE !!!!

  2. ralbol dit :

    Autant chez les Républicains que chez les Démocrates, cette obsession de la victoire les amène à choisir comme candidats des gens dont la plus grande qualification pour le poste est le pouvoir d’attirer des votes.

    …et Nancy, « Je viens d’une famille catholique italo-américaine largement pro-vie… », pourrait-elle sentir une diffuse remontée des sentiment familiaux..?

    Va savoir.

  3. Ziggy9361 dit :

    Plutôt d’accord avec A.O.C. ça ne sert pas la cause de sauver des semis-républicains qui mettent des avons dans les roues de l’évolution
    avec Mancin et Sinéma l ‘exemple est assez éloquent

    1. Ziggy9361 dit :

      …des bâtons…

    2. Igreck dit :

      Malheureusement peut-être, ce qui sert LA Cause c’est d’être au pouvoir❗️Si tu ne peux être élu-e, tu ne peux voter pour (ou contre) des lois qui font avancer les choses… et les mentalités. Et de toute façon, les élu-e-s ne sont-ils pas le reflet de leur société. Si tu ne te reconnais pas dans cette société, déménage☹️

  4. oeufoulepoussin dit :

    Je suppose que plusieurs démocrates annuleront leurs votes le jour de l’élection.
    C’est ce que je ferais. Un anti-avortement + pro armes n’aurait jamais mon vote.

    1. Achalante dit :

      Et si, en annulant votre vote, vous permettez au candidat républicain, encore pire, d’être élu? C’est la très mauvaise situation dans lequel les électeurs démocrates seront placés…

      1. oeufoulepoussin dit :

        Élire des républicrates amène son lot de problèmes, comme on a pu le constater avec Manchin.
        https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1848768/manchin-contre-reformes-biden

        Si les démocrates sont si bas dans les sondages, c’est en partie grâce à ces prises de positions qui ont empêché ou retardé Biden à livrer ce qu’il avait promis.
        Sans compter que les progressistes du parti se voit, encore une fois, trahi par l’establishment.

        Si on oublie cette tranche progressiste, ceux-ci s’abstiendront de voter aux prochaines élections, ou pire. tenteront de former un troisième parti.

        Continuer de présenter candidats des pro-avortement ou pro-armes chez les démocrates ne feront pas changer les choses, car ceux-ci ne se joindront pas à l’idéologie du parti lorsqu’il auront à voter sur ces sujets.

      2. Kelvinator dit :

        Faire la guerre aux progressistes en multipliant les insultes et accusations envers les centristes donne plus de vote aux démocrates?

        On parle du Texas içi, personne de ‘Defund the Police » ne se fera élire là…
        Il faut minimalement comprendre comment le collège électoral fonctionne pour gagner, ce qui échappe totalement aux progressistes qui ne font aucun compromis. La démocratie est avant tout consensuel, pas unanime.

      3. oeufoulepoussin dit :

        Si j’étais un démocrate au Texas, et qu’on me proposait à l’élection présidentielle deux candidats prônant le bannissement des cliniques d’avortement, je suis désolé, mais je m’abstiendrais de voter.
        À moins qu’un candidat indépendant se présente et réponde à mes 2 ou 3 critères incontournables,

        Et quand il s’agit de compromis, ce n’est pas un mot que les républicains semblent comprendre.

        Alors, si les démocrates veulent se donner une chance de remporter la présidentielle de 2024, je les invites à écouter un peu plus la branche progressiste, parce que chaque vote comptera au final.

      4. Kelvinator dit :

        Pourtant, il s’est déjà fait élire!

        Une progressiste n’a pas de chance de se faire élire au Texas. Alors soit on laisse le Texas au GOP, soit ce sont des candidats centristes qui se font élire. Les gens qui pense comme vous sont une petite minorité au Texas malheureusement, il faut faire avec. La frange progressiste n’habite pas le Texas. Et puisque le Texas est le 2e état le plus peuplé, il est primordial d’y élire des représentants.

        Donc soit vous acceptez un démocrate à droite socialement, soit c’est un républicain encore plus à droite.

      5. oeufoulepoussin dit :

        La question que je me pose est la suivante.

        Est-ce que cela fait de moi un progressiste si je suis pour l’avortement, et pour un meilleur contrôle des armes à feu ?

        Je me mets à la place d’un parent du Texas qui a perdu son enfant dans la plus récente tuerie, et qui est décidé à se battre pour faire changer les choses, mais qui se retrouve avec deux représentants pro-armes.

        Je comprends très bien votre point de vue sur la façon que fonctionne le système électoral américain, mais en y réfléchissant, je comprends mieux cette désillusion des américains qui ont de plus en plus de difficulté à voir la différence entre un vote pour le parti démocrate vs le parti républicain.

        Heureusement, je suis canadien, et bien heureux des valeurs que notre société prône. Je me bouche parfois le nez lorsqu’arrive le temps de voter, mais notre démocratie est en bonne santé lorsque je la compare avec nos voisins du sud.

      6. Kelvinator dit :

        Cela fait de vous un progressistes lorsque vous vous opposez aux centristes, ou des démocrates qui ont des positions à droite économiquement ou socialement, pour prôner le placement uniquement de candidats progressistes.

        Si les gens ne voient pas la différence entre les démocrates et les républicains, comme plusieurs en 2016, c’est simplement qu’ils sont politiquement analphabètes. Combien de gens qui avoue ne rien connaitre en politique disent supporter Poilièvre chez les conservateurs?? C’est exactement la même chose chez les américains… Plusieurs se borne aux apparences uniquement.

      7. Merci pour votre réponse.

        Selon vous, si je suis pour l’avortement ou pour le renforcement des mesures de contrôle des armes, est-ce que je suis considéré comme un centriste au sein des démocrates ou un progressiste ?

        Concernant Poilièvre, il représente pour moi tout le contraire des valeurs que je privilégie. Malheureusement, je crois qu’il remportera la victoire contre Charest. Mais se sera très différent lors des prochaines élections fédérales. Il aura de la difficulté à percer en Ontario, au Québec et dans les maritimes. Probablement que les libéraux remporteront encore une fois l’élection, non pas qu’ils ont bien fait ces dernières années, mais bien faute d’avoir mieux.

      8. Kelvinator dit :

        Je vois les progressistes selon leur propension à accepter au sein du parti des idées contraire. Leur capacité à accueillir des gens avec des opinions distinctes, alors qu’eux demandes aux autres démocrates de les accepter.

        L’appui à l’avortement et le controle des armes à feu est très majoritaire au parti démocrate. Je ne crois pas que cette seule question puisse différencié les centristes des progressistes. C’est plutôt les questions de Defund the Police, les discours anti-establishment, anti-corporatiste ou l’appui à l’idée que l’establishment a fait exprès pour tasser Sanders, plutôt que se rendre à l’évidence que son discours ne rejoint pas la majorité démocrate.

        Demandez-vous combien de gens ont des idées opposés à Poilièvre, mais qui vote pour lui tout de même simplement parce qu’ils haïssent les libéraux et le gouvernement en général encore plus? Aucun politicien ou parti n’est parfait. Je crois que l’on vote toujours contre le moins pire. Si par hasard on croit qu’un politicien en parfait et sans reproche, on a des lunettes roses inévitablement, ou on est incapable d’accepter les critiques venant des opposants. C’est le problème de plusieurs groupements progressistes aux USA à mon avis, ils sont trop campé sur leurs position et attaque quiconque diverge le moindrement. JE crois que l’Establishment démocrate fait beaucoup plus pour inclure les progressistes que le contraire. Le but avoué de plusieurs est de faire leur propre parti, mais le collège électoral rend cet objectif inutile et même conre-productif pour les idées de gauche. Il ne faut pas oublier que les USA sont de loin le pays le plus conservateurs de l’hémisphère occidental. On ne peut juger uniquement avec nos valeurs canadiennes, surtout lorsqu’on parle d’élections tenus dans les États du sud.

      9. Merci.

        Je suis d’accord avec ce que vous avez dit.

        Je crois qu’il aurait été plus judicieux d’avoir un représentant démocrate au Texas, qui ne soit pas nécessairement progressiste, mais à tout le moins en faveur de l’avortement et du contrôle des armes.

        Mais bon, ce qui est fait en fait. Nous aurons certainement l’occasion d’analyser les résultats des mid-terms dans quelques mois.

      10. Kelvinator dit :

        « Sans compter que les progressistes du parti se voit, encore une fois, trahi par l’establishment. »

        Les progressistes ne sont-ils pas les seuls démocrates à avoir voté contre le plan justement? Comment peut-on prétendre que la mise en place de ce plan est crucial pour attirer les progressistes si ce sont les seul qui ont voter contre?

        Comment calculez-vous que cela leur a fait perdre des vote?

      11. Jean Létourneau dit :

        @oeufoulepoussin 16h35

        Machin, c’est au Sénat on parle ici du Congrès.

        Coté Sénat, il est évident qu’avoir un sénateur démocrate en Virginie occidentale serait un atout., faut pas rêver. Il y a même des chances que Machin flippe repu-pis-plein s’il pense avoir plus de chances de conserver son poste das une future élection, possiblement en 2024.

      12. oeufoulepoussin dit :

        Manchin était un exemple, mais peu importe, car ce qui est voté à la chambre des représentants doit aussi être approuvé au final par le Sénat.
        Compte tenu que que le nombre de sénateurs n’est que de 100, il est plus facile pour un sénateur républicrate de faire mal paraître son président. Je me demande même si on n’a pas payer Manchin pour créer autant de merde.

        Ben non, le soudoiement, on ne le voit que dans les films.

  5. sousmarin dit :

    A un moment donné, il faudra que les citoyens se posent la question s’ils préfèrent donner leur voix à celui qui dit ce qu’ils ont envie d’entendre ou à celui qui dit ce qu’il pense même s’ils ne sont pas en tout point d’accord avec lui.

    Quant aux responsables politiques actuels, on voit que l’important est d’avoir des élus et non les idées ou la politique qui sera appliquée ensuite…qui sème la vacuité, récolte rien du tout.

    1. Igreck dit :

      Voir ma réponse à Ziggy un peu plus tôt☹️

  6. Bidulen dit :

    Pelosi veut une majorité démocrate sur papier au lieu d’être minoritaire à la chambre. On joue (au républicain) avec le feu. Mais AOC, que j’aime, n’est pas dans la réalité politique idiote américaine. L’idéalisme des valeurs démocrates est à mettre au rancart dans les circonstances si on veut rester majoritaire.

    1. Il faut savoir mettre de l’eau dans son vin, surtout au Texas, où conserver ses acquis au congrès sera très difficile. On se rappellera que cet état a gagné deux représentants à la suite du dernier recensement. L’augmentation de latino-américains en est la principale raison. Malgré que ceux-ci soit majoritairement démocrates, les prévisions donnent deux sièges républicains en plus, gerrymandering aidant.

      J’aime bien AOC, mais je fais confiance à Pelosi pour la stratégie.

      1. Gérard Séguin dit :

        @Jean Létourneau tout est la, L’expérience versus la jeunesse. AOC , je lui souhaites d’ajuster ses approches par acquisition d’expérience par le mentorat.

  7. Apocalypse dit :

    On peut dire sans craindre de se tromper que l’establishment du parti démocrate n’est pas l’ami des progressistes.

    Tant qu’il n’y aura pas un renouvellement de la – vieille – flotte du parti, les progressistes ne seront jamais bienvenus. 😢

    Pour un, je me demande si Bernie Sanders – qui a une certaine appréciation dans la population – n’aurait pas dû fonder un vrai parti progressiste pour faire avancer ses idées de gauche. Dans le parti démocrate, même s’ils ont le pouvoir, les idées de M. Sanders ne vont nulle part, alors pourquoi ne pas avoir pris un risque? 🤔

    Je me répète, mais être Américain, je ne voterais pas pour le parti démocrate parce que je le trouve meilleur que le parti républicain, mais tout simplement parce qu’il me semble moins pire. 🤦‍♂️

    1. Kelvinator dit :

      « On peut dire sans craindre de se tromper que l’establishment du parti démocrate n’est pas l’ami des progressistes. »
      Vous trouvez que le contraire est plus vrai? JE dirait que oui, les progressistes ont déclaré la guerre à l’establishment depuis que Sanders a prétendu être victime d’élection truqué par l’establishment… Combien de progressistes pensent encore comme ça? Vous aussi?

      1. Kelvinator dit :
        25/05/2022 à 20:49
         » Sans compter que les progressistes du parti se voit, encore une fois, trahi par l’establishment.  »
        Les progressistes ne sont-ils pas les seuls démocrates à avoir voté contre le plan justement? Comment peut-on prétendre que la mise en place de ce plan est crucial pour attirer les progressistes si ce sont les seul qui ont voter contre?

        Je crois avoir manqué cette réplique de votre part. Voici ma réponse.
        À ma connaissance, les progressistes se sont ralliés au plan Biden. Ils ont probablement fait des demandes additionnelles, ce qui est correct, mais ils se sont à la fin rallié au parti. C’est ma compréhension, qui est peut-être fausse.
        https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1848768/manchin-contre-reformes-biden

      2. Kelvinator dit :

        Merci aussi pour votre apport à la discussion, c’était très intéressant.

        Le squad au complet a voté contre.
        Je n’ai jamais compris leur position et personne n’a pu m’éclairer sur leur « stratégie ». J’y vois seulement une vengeance ou du chantage.
        https://www.cnn.com/2021/11/05/politics/infrastructure-bill-house-democrats-voted-no-republicans-voted-yes/index.html

      3. Ce n’est pas encourageant pour la suite des suites chez les démocrates.
        Il faudra espérer que les républicains aient également du tiraillage à l’interne (pro Trump vs ????)
        afin d’espérer une victoire des démocrates en 2024.

        En attendant, il y a les mid-terms.

  8. Interdiction de controler la vente d’arme d’assault, criminalisation de l’avortement, censure de livre et de sujet dans les écoles (certain vont jusqu’à brulé des livres), police des élections + restriction au droit de vote, etc, etc, etc…

    Dans pas long les états ripous vont mettrent en place des police « de la vertu » (police religieuse) comme dans les pays musulman extrémiste.
    Ces polices ont un code de morale très élévé POUR LES AUTRES et ca fini toujours en déchéance…

    Je suis rendu au point de me demande quel est le but de parler de la banalité Usiennes (je refuse de les appelé American) d’une tuerie de masse au US.

  9. Apocalypse dit :

    @Jean Létourneau – 13:06

    ‘J’aime bien AOC, mais je fais confiance à Pelosi pour la stratégie.

    Ma confiance en Nancy Pelosi est au zéro absolu. Une femme multimillionnaire, en place depuis trop longtemps qui est complètement déconnectée de Monsieur et Madame tout le monde. 😞

    1. Kelvinator dit :

      Imaginez avec AOC comment ça se serait passé?
      Elle qui fut sélectionné à la base parmi une foule de candidat parce qu’elle est jolie… Les progressistes aussi peuvent être superficiel.
      « Gradually, AOC became their favorite, not only because she was extremely smart but also because she was “really pretty”. »
      https://www.theguardian.com/books/2022/mar/06/take-up-space-review-alexandria-ocasio-cortez-aoc-book

    2. Jean Létourneau dit :

      Je me fous de son portefeuille. Pelosi sait mener ses troupes de la même façon que M&M McTortue (que j’excècre) le fait coté Sénat, mais pour la mauvaise équipe. L’expérience ça se trouve pas dans une boîte de Cracker Jack.

  10. Kelvinator dit :

    Ah, la pensée magique de la gauche progressiste qui croit que le sud entier est vendu aux plans de Bernie…

  11. Gilles Morissette dit :

    On peut comprendre la déception et la frustration de AOC.

    Cependant, il va falloir que les progressistes comprennent que Cuellar est d’abord et avant tout le choix d’électeurs qui se sont exprimés lors d’un scrutin.

    La démocratie n’est pas un buffet où on prend ce qui nous convient.

    Il faut savoir accepter la réalité, même si elle ne fait pas notre affaire.

    Il est assez clair que les idées véhiculés par Cuellar (avortement, armes à feu, etc) ne sont pas au diapason avec celles des progressites.

    Cependant, il a été, je le rappelle, le choix des électeurs démocrates et, par respect pour le processus démocratique, les progressistes devraient l’accepter que ça leurs plaise ou non.

    Ce n’est pas en boudant dans leur coin et en faisant une « crise du bacon » qu’ils vont faire avancer leur cause et que le Parti Démocrate va sauver se peau lors des Mid-terms.

    Ils devraient se rappeler que c’est lorsqu’on est au pouvoir qu’on peut faire bouger (un peu) les choses, pas en étant dans l’Opposition.

    Ils devraient également se rappeler ce qui s’est passé en 2016 lors de la présidentielle.

    Pour avoir boudé Clinton et être resté bien assis « sur leur steak », les USA se sont ramassés avec un « gangster » à la MB et le pays ne s’en est pas encore remis.

    S’ils veulent répéter l’expérience, libre à eux.

    Cependant qu’ils ne viennent pas brailler après les élections si jamais les « Répugnants » reprennent à la fois, la MB et le contrôle du Congrès.

    Ils l’auront bien cherché.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :