Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Joe Biden a fait état lundi de « renseignements en constante évolution » laissant croire que le gouvernement russe explore des options de cyberattaques potentielles contre les États-Unis. Il a dans le même souffle exhorté le secteur privé à renforcer « immédiatement » leurs « cyberdéfenses ». « Il s’agit d’un moment critique pour accélérer notre travail visant à améliorer la cybersécurité nationale et à renforcer notre résilience nationale », a indiqué le président américain dans une déclaration écrite.

L’administration Biden craint depuis le début de la crise ukrainienne que le Kremlin tente de répliquer aux sanctions économiques imposées par les États-Unis contre la Russie en recourant à des activités « malveillantes » dans le cyberespace contre des cibles américaines.

La semaine dernière, j’avais signé dans La Presse un article où des experts s’étonnaient que la Russie n’ait pas encore orchestré de cyberattaques d’importance contre l’Ukraine ou les pays occidentaux, y compris les États-Unis. Mais ils laissaient tous entendre que la Russie avait probablement des attaques en réserve.

Jusqu’à maintenant, les renseignements américains ont semblé prévoir avec précision à l’avance ce que la Russie préparait.

(Photo AP)

26 réflexions sur “Biden met en garde contre des cyberattaques russes

  1. la question est de savoir si l’Occident peut « attaquer » la Russie de la même façon???

    il me semble que cette option devait être mise en action plus tôt que tard par l’Occident… c’est même surprenant que ce ne soit pas déjà en fonction…

    on peut parier que les entreprises russes ne sont pas mieux protéger contre les cyberattaques que les multinationales occidentales….

      1. P Lacerte dit :

        Désolé, apparemment c’est extrait d’un jeu…. 🤔🤬😓

    1. Layla dit :

      @P.Lacerte 16:04

      Grand merci pour cet article, c’est de ce genre de lecture que je nourris mes espoirs en faveur de l’Ukraine. Comme l’auteur le dit « Parler d’impasse obscurcit la qualité dynamique de la guerre. » et moi je me tiens loin de ceux qui tiennent ce genre de discours, même insérer très subtilement dans un discours.

      Je lisais l’article et je me disais ben voyons donc il n’est pas dit au début que l’auteur a été dans l’armée, tellement il fait ressortir une stratégie militaire qui me rejoint au plus au point.
      J’ai mis de côté ma lecture quelques instants histoire d’aller vérifier si oui ou non il était un militaire ou un ex militaire, et bien non rien ne l’indique.

      Il dit selon moi très justement qu’on nous montre… 

      « les images
      -d’hôpitaux détruits,
      -d’enfants morts et
      -d’immeubles détruits qui traduisent avec précision la terreur et la brutalité de cette guerre,
      mais elles ne traduisent pas ses réalités militaires. »

      Il dit encore et j’adore… « Pour le dire le plus clairement : si les Russes rasent une ville et massacrent ses civils, il est peu probable qu’ils aient tué ses défenseurs, qui feront des choses extraordinaires et efficaces à partir des décombres pour se venger des envahisseurs. » J’applaudis avec force cette dernière phrase.

      Je déplore que des gens ne voient que la terreur et la brutalité, les morts et les blessés. si l’Ukraine avaient été l’attaquant je ne dirais pas qu’ils doivent continuer, mais justement au nom et malgré tous ces morts ils doivent continuer, sinon toutes ces personnes seraient mortes pour rien…Ils ne doivent pas céder.

      Selon l’auteur, il y a des indicateurs très négatifs qu’entend l’armée russe, et son moral en prend un bon coup, selon l’auteur…comme…
      « Et puis il y a les indicateurs négatifs de l’autre côté –
      -pas de capitulations ukrainiennes,
      -pas de paniques notables ou
      -d’effondrements d’unités, et
      -quelques précieux  quislings locaux cet… »

      Il a raison de dire que « Malheureusement, l’armée russe redoublera frénétiquement d’efforts dans la seule chose qu’elle fait bien : bombarder des villes et tuer des civils. »

      Mais, il a encore plus raison de dire que c’est là que nous devons continuer à faire notre part et il donne quelques exemples.
      Mais pour moi le plus marquant c’est quand il écrit: « Avant tout, nous devons annoncer qu’il y aura un plan Marshall pour reconstruire l’économie ukrainienne, car rien ne renforcera leur confiance comme le fait de savoir que nous croyons en leur victoire et avons l’intention d’aider à créer un avenir digne d’un peuple désireux de se battre si résolument pour sa liberté. »

      Oui je crois en leur victoire…

  2. Toile dit :

    Fort possible, un outil dans le coffre à outil. Au moins, il n’a pas fait comme l’autre: je considérai cela comme un acte d’agression.
    Et oui, à date les services de renseignements américains semblent opérer avec perspicacité.
    Ca a l’air que les pays baltes, Lituanie en tête, sont bien bons la dedans : détections de cyber attaques.

  3. Gilles Morissette dit :

    Les USA ont avantage à bien se préparer car il est à peu près certain que les Russes sont en train de préparer quelque chose qui aura des impacts sérieux sur les systèmes de sécurité américains.

    L’avertissement du président Biden n’est certes pas anodin.

    Les Russes ont prouvé lors de l’élection présidentielle de 2016 ce dont ils sont capables.

    Cependant, cette fois-ci, les USA ne sont pas dirigés par un pantin, une marionnette, un « p’tit chien de poche » à la solde de Putin.

    Ça peut faire la différence, espérons-le.

  4. Gérard Séguin dit :

    Biden, lui fait confiance a ses experts. Il se prend pas, pour ce qu’il n’est pas. Tout simplement il est un bon gestionnaire. Longue vie,,jusqu’a 2024.

  5. Haïku dit :

    RE: cybersécurité :
    ——-
    « Un ordinateur en sécurité est un ordinateur éteint. Et encore… »(Bill Gates)
    ———
    « L’homme et sa sécurité doivent constituer la première préoccupation de toute aventure technologique. »(Einstein)

    1. Mona dit :

      @Haïku 👏👏 formidable et visionnaire cette citation de Einstein !!
      C’est beau l’intelligence quand même 😉

      1. Haïku dit :

        @Mona
        Gracias. 👌

    2. Mona dit :

      @Haïku…mon mari me lit et dit  » beau, non, terrible pour ceux qui ont les moyens de comprendre ! »

    3. Benton Fraser dit :

      « Si c’est gratuit sur Internet, c’est que vous êtes le produit! »

      1. Haïku dit :

        @Benton Fraser
        Songé celle-là ! 👌

  6. Quinlope dit :

    C’est sûr que Biden ne va pas annoncer que les U.S.À. préparent également des cyber attaques contre la Russie.

  7. Cotenord07 dit :

    Les cyber menaces russes sont depuis un bon moment sur l’écran radar du gouvernement des États-Unis…

    « Russia Cyber Threat Overview and Advisories », U.S. Cybersecurity and Infrastructure Agency (CISA), adresse URL :

    https://www.cisa.gov/uscert/russia

    Reste à savoir jusqu’à quel point les gouvernements des états, les grandes entreprises de distribution d’énergie et les entreprises privées en général se sont préparés pour faire face à ces menaces et les contrer…

  8. jeani dit :

    Les Russes et surtout, le dictateur poutine, avaient utilisés un virus vraiment dommageable pour la sécurité des USA en 2016.

    Qui sait, ils pourraient faire sortir le virus malodorant trump de son bunker de marde-à-lago pour infester à nouveau son pays.

    Voilà la meilleure arme du criminel de guerre.

    1. Haïku dit :

      @jeani
      Ouch !!

  9. Mona dit :

    « Un jour, vous allez vous réveiller et comprendre ce que nous avons compris : la guerre est déjà là », dit Volodymyr Zelensky

    C’est qu’à dit le président ukrainien lors d’un entretien exclusif à l’Union des médias publics européens.

    Pendant que Moscou amplifie ses opérations aériennes et navales, selon le Pentagone.

  10. zcommezebulon dit :

    Une Cyberarmée informatique mondiale pour l’Ukraine 👇
    https://avenues.ca/decouvrir/techno/le-front-informatique-de-la-guerre-en-ukraine/

  11. Loufaf dit :

    C’ est certain que Putin veut se venger des États- Unis plus particulièrement. Et quoi de mieux que de paralyser un grand pan de leur économie. Une méga super attaque informatique est tout à fait dans le domaine de criminalité des trolls russes. Et pourquoi pas paralyser le Canada tant qu’ à faire, après tout Trudeau et ses ministres sont interdits d’ entrée en Russie.
    Les Occidentaux doivent donc , sans aucun doute , redoubler de vigilance et de protection pour leurs systèmes informatiques.

  12. Toile dit :

    @M. Hétu

    Un problème dans le cyber espace? Ai voulu mettre un complément à mon billet de 16ho5 – la force des pays baltes, fers de lance dans les contre attaques cybernétiques. Ce matin, une pensée en ce jour de la poésie. Idem qq autres fois. Disons environ 5-6 perdus. Merci à l’avance.

  13. marcandreki dit :

    Tout à fait hors sujet.

    Un homme de la Caroline du Nord a abandonné son chien dans un refuge convaincu que son animal était gay. Il l’avait vu tenter de monter un autre mâle.
    https://www.rawstory.com/owners-dump-dog-at-animal-shelter-because-they-thought-he-was-gay/

    J’ai toujours pensé que QAnon était une patente russe. Que ça servait assurément les intérêts de Vlad le petit. Mais il fallait pour que ça marche une terreau fertile.

    Il y a aux États-Unis des gens si profondément stupides que la seule chose à faire pour eux n’est pas de sécuriser leur NIP contre des cyber attaques, mais plus simplement d’appuyer sur le bouton DELETE.

  14. marcandreki

    Wow…

    je suis sans mot….

    En tout cas, ça m’a fait bien rire… Vive les USA…. la connerie est florissante….

  15. Je vous rassure tous : si les Russes étaient si efficaces dans le cyber-espace, Truth Social serait un immense succès !

    1. Haïku dit :

      @Richard Desrochers
      J’appuie votre réflexion ! 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :