Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Au moins trois généraux russes, et peut-être quatre, ont perdu la vie parce qu’ils ont senti le besoin de se rapprocher de la ligne de front pour remonter le moral de leurs troupes découragées. Au moins deux hauts responsables du renseignement russe ont été assignés à résidence pour avoir fourni des informations erronées sur la situation politique et militaire de l’Ukraine, ou pour avoir tout simplement dit à Vladimir Poutine ce qu’il voulait entendre. Quelque 7 000 soldats russes sont morts au combat, selon une estimation conservatrice, soit plus de soldats américains tués pendant les guerres d’Afghanistan et d’Irak.

Ces données font partie d’un bilan établi à partir de sources russes, américaines et européennes, trois semaines après le début de l’invasion russe de l’Ukraine, selon le New York Times. Elles expliquent en partie pourquoi l’avancée terrestre de l’armée russe semble s’être arrêtée en Ukraine et pourquoi Vladimir Poutine doit de plus en plus se résoudre à bombarder du haut des airs des cibles civiles, dont ce théâtre de Marioupol où s’étaient réfugiées des centaines de personnes, selon des responsables locaux.

Sur le terrain, certaines troupes russes refusent de se battre ou meurent sans que personne ne recueille leurs restes. Je cite un passage de l’article du Times : « Les responsables du Pentagone affirment qu’un nombre élevé et croissant de morts à la guerre peut détruire la volonté de continuer à se battre. Le résultat, disent-ils, est apparu dans les rapports de renseignement que les hauts fonctionnaires de l’administration Biden lisent tous les jours : un rapport récent mettait l’accent sur le faible moral des troupes russes et décrivait des soldats qui garaient leurs véhicules et s’en allaient dans les bois. »

Mais les responsables américains ne croient que cette situation aura un effet sur les calculs de Vladimir Poutine. De commenter un ancien combattant qui fait partie de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants : « Il ne veut pas perdre. Il a été mis au pied du mur et continuera à sacrifier des troupes pour résoudre le problème. »

Pourra-t-il le résoudre ?

(Photo AP)

93 réflexions sur “Le bilan d’une armée déprimée

  1. gl000001 dit :

    Quelqu’un va le résoudre pour lui, pour l’Ukraine, pour la Russie et pour tout le Monde !
    Su un autre ordre d’idée … qui va prendre sa place et comment ça va se faire ? Je vote pour Navalny.

  2. danielm dit :

    Toute cette « opération » militaire est un fiasco qui devient maintenant un jeu de massacre. Sans contredit, Vladimir Poutine est un criminel de guerre. Ceux qui diront le contraire seront ses complices tout simplement. Il n’y a aucun contexte diplomatique qui tienne. Il livre maintenant la guerre à l’humanité, point final pour cet assassin patenté!

    1. chicpourtout dit :

      @danielm
      Vous avez parfaitement raison, P est un tyran, un sanguinaire prêt à sacrifier tout ses hommes d’armée et la population s’il le faut.

      Les oligarches commencent à en avoir assez et offrent des sommes d’argent pour que P soit trouver mort ou vivant…!!! Rien de moins.
      Un reportage fait par l’émission «60 minutes, Australie»
      Lien: https://youtu.be/QTQ4O4_a_Mo

      1. danielm dit :

        @ chicpourtout
        De toute façon, V.Poutine a déjà un pied dans la tombe et il le sait bien. Sa vie aura été une longue conspiration pour le pouvoir absolu dans une vision passéiste de la grande Russie soviétique. Il a joué les cartes de l’intimidation, de l’assassinat et du profit illicite (une hérésie pour celui qui se proclamait l’anti-corrupteur) . Sa chute sera à la mesure de sa grandeur factice.

      2. Djé dit :

        Mais si au final Put!n n’était qu’un pion pour ces oligarques? On ne sait pas ce qui se trame en coulisses (si coulisses il y a).
        Si on fait un parallèle avec ce que nous avons ici, au Canada, on dit que c’est une démocratie, mais au final ça ressemble souvent à une lobbycratie – c’est souvent les lobbyistes qui influencent le plus le gouvernement en place.
        Il y a peut-être un système similaire en Russie où les oligarques auraient leur mot à dire sur ce que fait Put!n… et peut-être que le remplacer serait dans le dessein de mieux servir leur cau$e.

        Pour l’instant c’est d’une infinie tristesse que ces peuples cousins se tirent dessus!

      3. Normand Latour dit :

        Merci pour ce lien chicpourtout😊

      4. chicpourtout dit :

        @Normand Latour
        Allez voir un des posts de M. Hétu précédent. J’ai mis un autre excellent lien du « 60 Minutes » Australia. Ils y font un portrait de P. avec des experts. De très bonnes questions y sont soulevées.

  3. Charlot dit :

    Vu de notre côté de la lorgnette, tout ceci ressemble à de bonnes nouvelles. MAIS, ne pas oublier qu’en temps de guerre, la désinformation et la propagande fonctionnent des deux côtés. Je n’aime pas ce que j’écris, j’espère me tromper, mais l’Histoire me semble une bonne référence, hélas.

    1. spritzer dit :

      On le saura assez vite, si ce n’est pas de la propagande et que les conditions sont telles que décrites, dans une semaine l’armée va se révolter ou ce sera la débandade.

      1. ProMap dit :

        spritzer – On ne le saura pas aussi vite que vous le dites. Au fait, pourquoi dites-vous cela aujourd’hui? Et non pas il y a deux semaines lorsque le convoi de tranckers (contraction de truckers pour la libarté et tanks contre les néo-nazis) de 40km « stallait » sur la route?

        Aujourd’hui, Putin a dit que « l’Opération militaire spéciale » était un succès.

      2. danielm dit :

        Pour un « succès », c’en est un! Il a foutu la merde partout, il a merdé totalement et maintenant tout le monde ramasse sa merde! Oui un être supérieurement intelligent (clever)!

      3. chicpourtout dit :

        C’est vous dire à quel point P vit dans « son propre univers »… croire que ses opérations militaires sont un succès.

    2. Benton Fraser dit :

      Disons que la propagande dans les démocraties est beaucoup plus difficile a pratiquer que dans les dictatures ou tous les médias sont sous le contrôle d’un seul homme.

      Je ne dis pas qu’elle n’existe pas, seulement ils ne peuvent pas toujours mentir, sur tout et tout le temps comme dans une dictature.

      Paradoxalement, devant des mensonges aussi gros que ceux de Poutine, il y a des types, comme Spritzer, qui y croit!

      Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde… sauf dans une dictature!

  4. AMC dit :

    Ca explique pourquoi les fermiers volent des tanks russes avec leur tracteur

  5. danielm dit :

    Que doit-on « négocier » avec ce tueur par procuration sinon sa reddition totale de criminel de guerre pour la cour internationale de La Haye? Les menottes seulement ou les chaines au pied? Et la Russie devra payer elle aussi pour ce errement inqualifiable. Et nous, nous devrons aider par tous les moyens l’Ukraine à se relever et nous devons l’accueillir les bras ouverts dans notre communauté internationale, cela inclut Ll’OTAN et l’UE.

    1. ProMap dit :

      danielm – Niet. J’imagine que Putin comprend le russe ukrainien, lui un spécialiste linguistique.

      1. danielm dit :

        нічого!

  6. P Lacerte dit :

    Quant à moi, qu’il s’y casse solidement les dents, que son armée soit décimée et s’en retourne avec ce qui en reste la queue entre les jambes…, avec les sanctions qui étoufferont son pays pour des décennies, on ne serait pas près de revoir la Russie comme une menace militaire pour ses voisins…..

    Si ce n’était de la souffrance immonde qu’il inflige à l’Ukraine ce faisant…… je rêve qu’on aille le reconduire jusqu’à Moscou à grands coups de JAVELINS/LMAW/Panzerfaust3

    Bombarder délibérément des écoles, des hôpitaux, des refuges dument indiqués….tirer sur des civils….

    ORDURES!!!!

    p.s. si jamais il osait lancer UNE seule frappe Nucléaire… qu’on le VITRIFIE cali$$$$

    1. _cameleon_ dit :

      Si seulement ce concept de ‘vitrification à sens unique’ existait on l’aurait !

      RONA / OTAN / NATO

      1. ProMap dit :

        _cameleon_ Ben justement demain je dois acheter une couple de panneau de plywood chez Rona. Je fais un check et je vous reviens.

    2. Bob Inette dit :

      Avant de lancer une frappe nucléaire,
      il a intérêt a vérifier de quel bord le vent souffle.

      Même chose pour ceux par qui viendrait la réplique
      .
      Les nuages radioactifs ne font pas la différence entre ukréniens, russes et tous leurs voisins !

      ((gros soupirs))

      1. galgator dit :

        Les soldats russes sont de la chair à canon pour Poutine. Ce qui m’inquiète le plus de ce tyran, c’est qu’une fois acculé au pied du mur il pourrait tenter dans une geste désespéré de se faire harakiri en pesant sur le gros bouton rouge. Et dites-vous que c’est bien Poutine qui attaquera le premier dans une attaque nucléaire car il l’a toujours fait pour avoir un pas d’avance. Et tant qu’à y être, il lancera la totale! Car il sait très bien que l’occident va répliquer en appuyant eux aussi sur le même bouton. La seule façon d’éviter cela est une élimination rapide de ce monstre.

      2. Dekessey dit :

        Faut espérer que ses généraux penseront à leurs enfants et refuseront d’obéir.

  7. _cameleon_ dit :

    De Félix … aux Ukrainiens ‘with love’ ♥.

    Le chant d’un patriote -Félix Leclerc
    https://www.youtube.com/watch?v=rNUWGo-iw-c&ab_channel=MiguelTremblay

    Demain je pars pour la guerre
    Avec mon grand chien qui aboie
    Des cailloux pleins ma gis de siére
    Et a mon coté gauche le droit.
    Je vais tuer sa majesté
    Qui dit m’attendre, qui dit m’aimer
    Cent fois par jour elle me trahit
    On doit mourir quand on trahit
    Je suis seul de mon équipage:
    Les gens d’ici sont peu violent.
    Parce qu’ils ont viande sous la dent
    Et ventre plein n’a pas de rage.
    J’ai dans mon sac 45 tours
    Chanson de la saint magie vautour
    Je me prépare a cette guerre
    Depuis l’esclavage de mon père
    Mes généraux sont des rivières
    Et mon état majeur le vent
    C’est lui qui me tien au courant
    Des mauvais coup qu’on va me faire
    Majesté je suis devant vous
    Sujet sans terre et sans abris
    Vos étrangers nous ont tout pris
    J’ai l’arme au point défendez vous
    Avant d’atteindre la colline
    Avant de crier feu vas-y
    On m’aura fait plier l’échine
    Je suis un pou dans se pays
    En même temps je suis un géant
    Qui a bâti géants soumis
    Qui a dormi, qui dort encore
    Pourtant, pourtant y est midi
    Et si demain mains dans les fers
    Vous me rejetez a l’exile
    Quelqu’un viendra finir ma guerre
    Peut-être votre fils ainsi soit-il
    Quelqu’un viendra gagner ma guerre
    Peut-être votre fils
    Ainsi faut-il

    Paroliers : Felix Leclerc

    PS Pardon @loup2

    « Je vais tuer sa majesté » !
    (Le pseudo Tzar)

    1. _cameleon_ dit :

      Bis
      Ainsi faut-il.
      Ainsi faut-il

    2. _cameleon_ dit :

      Quelqu’un pourrait-il traduire ce superbe texte de Félix en Ukrainien ?

      1. P Lacerte dit :

        Завтра я йду на війну
        З моїм великим гавкаючим собакою
        Камінчиків повно мого місця
        І з лівого боку правий.
        Я вб’ю її величність
        Хто каже чекати мене, хто каже любити мене
        Сто разів на день вона мене зраджує
        Ми повинні померти, коли ми зраджуємо
        Я один зі свого екіпажу:
        Люди тут не жорстокі.
        Бо в них м’ясо в роті
        І повний живіт не має люті.
        У мене в сумці 45 об/хв
        Пісня святого чарівного грифа
        Я готуюся до цієї війни
        З часу рабства мого батька
        Мої генерали — річки
        І мій головний стан вітер
        Він той, хто тримає мене в курсі
        Погані речі, які зі мною будуть зроблені
        Величносте, я перед тобою
        Безземельний і безпритульний суб’єкт
        Твої незнайомці забрали в нас усе
        У мене зброя на місці, захищайтеся
        Перед тим, як дістатися до пагорба
        Перш ніж кричати вогонь, йдіть вперед
        Вони змусять мене зігнути хребет
        Я воша в його країні
        При цьому я велетень
        Хто побудував покірних велетнів
        Хто спав, хто ще спить
        Проте сьогодні вже полудень
        А якщо завтра руки в праски
        Ти кинув мене назад у вигнання
        Хтось прийде, щоб закінчити мою війну
        Можливо, так і буде
        Хтось прийде і виграє мою війну
        можливо твій син
        Так має бути

        Автори: Фелікс Леклерк

        google translate

      2. _cameleon_ dit :

        @P Lacerte

        Superbe ! Merci.

        J’ai essayé la traduction Uk -> Fr. de Google et c’a corresponds parfaitement.
        Merci !

    3. _cameleon_ dit :

      Ok ??? Traduction ???

      ma gis de siére ?? ma gibecière (peut-être)

      Chanson de la saint magie vautour ??? Ouate de bird ?

      lui qui me tien ? lui qui me tient

      Vous me rejetez a l’exile ? me rejetez à l’exil

      Et autres …

      Quand la traduction / transposition trahis le texte.

      1. P Lacerte dit :

        Comme le légendaire bluesman Hubert Sumlin, sur une scène du festival de Blues de Trois Rivieres, il y a qq années…. la lunette d’oxygène au nez, avait dit…

        « I do my best you know… »

        😉

  8. probert dit :

    Je ne vois pas comment Poutine pourrait survive politiquement à cette guerre. La Russie ne pourrait pas devenir une grande Corée du nord. La société russe est trop ouverte sur le monde (je ne parle pas des trois dernière semaines) depuis 30 ans pour qu’elle accepte de se refermer et retourner dans le passé.

    1. ProMap dit :

      Vous tenez un point-là… mais ne nous emportons pas. Il ne faut pas vendre la peau de l’Ours avant de l’avoir « nettoyée ». (nettoyée, c’est moins agressant pour Putin, que l’original))

    2. Dekessey dit :

      @Probert
      Très bon point.
      Si c’est pour devenir un Afghanistan 2.0 et que Poutine s’entête, bonne chance avec son entourage et la population. Ce sera intenable.
      Sinon, pourrait-il négocier un accord quelconque avec l’Ukraine et retirer ses troupes en disant à son peuple: mission accomplie?
      Ça pourrait peut-être marcher un certain temps, à condition que les sanctions soient levées…

    3. Toile dit :

      Il y survivra certainement pas. Son long terme est terminé. Il vit sur du court terme: Le régime retirera sa figure, le régime mettra un autre visage au terme de la présente guerre, fort possiblement, et vogue le radeau de la méduse. Le régime passe avant.
      —-
      Gorbachov, Elstin….à
      Aux origines de l’autoritarisme actuel
      Octobre 1993, le libéralisme russe au son du canon= effondrement de l’Urss

      « Au-delà de l’affrontement entre personnalités, trois principaux enjeux se dessinent dans cette crise entre le président et le Parlement : la poursuite ou non d’une politique économique ultralibérale, le programme de « grandes privatisations » et le choix constitutionnel entre une république parlementaire et un régime présidentiel »

      La crise des institutions se profile dès avril 1993

      Gaïdar, principal concepteur du « choc », s’est expliqué dans un ouvrage paru en 2006. A la fois magistrale et très discutable, son analyse de la crise soviétique rejoint ce que pense depuis longtemps l’aile moderniste de la bureaucratie dirigeante, initiatrice de la liquidation du système soviétique. L’objectif de la nouvelle élite était de créer une classe de propriétaires, de façon à rendre tout « retour au socialisme » impossible.
      Les lendemains de l’« octobre noir » furent pourtant loin de combler les libéraux. Après leur échec aux élections législatives de décembre 1993, leurs chefs de file, Gaïdar et Boris Fyodorov, furent écartés du gouvernement en janvier 1994. L’expérience se termina avec le krach d’août 1998, qui signifia la faillite des idées néolibérales et des formations politiques eltsiniennes.

      Le système politique actuel a été construit en 1993. Après octobre, la Russie se retrouve avec un régime présidentialiste, un Parlement croupion, des partis anémiques, des élections régulièrement contestées, une bureaucratie centralisée à nouveau pesante et étouffante — sans parler des deux guerres de Tchétchénie et des atteintes aux droits humains. Les espaces médiatiques de liberté n’ont fait que se réduire… à l’exception près de l’internet.

      Le mouvement réellement démocratique né avec la perestroïka s’est brisé en octobre 1993, pour finalement déboucher sur une contre-révolution. Les idéaux d’autogestion socialiste, d’écologie, d’humanisme ont été renvoyés aux oubliettes des utopies dépassées.

      On peut voir une sorte de coup d’etat interne chez Elstine

      Véritable acte de guerre civile, le coup d’Etat du président Boris Eltsine débouchera-t-il sur le nouvel orde démocratique
      qu’il prétend instaurer ? Le décret du 21 septembre 1993 portant dissolution du Parlement, le blocus de la Maison Blanche, les affrontements sanglants qui ont suivi, la dissolution des assemblées locales (soviets) ont provoqué un traumatisme et engendré un vide institutionnel qui consacre le pouvoir de fait de la puissante administration présidentielle.

      Pendant près d’une décennie, la majorité des Russes en ont été distraits par l’obligation de trouver des stratégies de survie. A peine éveillés à la vie politique et à l’ouverture sur l’Occident, ils en ont été profondément dégoûtés. Cela contribue à expliquer la popularité durable de M. Vladimir Poutine au sein d’une population redevenue fataliste quant au fonctionnement du pouvoir, et aspirant à un retour de l’Etat pour sortir du chaos.

      On peut voir une sorte de coup d’etat interne chez Elstine

      Véritable acte de guerre civile, le coup d’Etat du président Boris Eltsine débouchera-t-il sur le nouvel orde démocratique
      qu’il prétend instaurer ? Le décret du 21 septembre 1993 portant dissolution du Parlement, le blocus de la Maison Blanche, les affrontements sanglants qui ont suivi, la dissolution des assemblées locales (soviets) ont provoqué un traumatisme et engendré un vide institutionnel qui consacre le pouvoir de fait de la puissante administration présidentielle.

      Lire un projet autoritaire existe.

      Où se situe Poutin ici ?
      réponse : Dans la succession directe d’Elstine.

      1990, Elstine est élu président du Soviet suprême de la République socialiste fédérative soviétique de Russie, ce qui fait de lui le premier président non communiste d’une république soviétique. Il joue un rôle-clé l’année suivante dans l’échec du putsch de Moscou et marginalise ensuite Mikhaïl Gorbatchev. Son action conduit, en quelques mois, à la dissolution de l’Union soviétique.
      Il devient ensuite le premier président de la Fédération de Russie et se voit réélu pour un second mandat, dans des conditions polémiques, en 1996. Sa présidence est marquée par des crises financières et politiques, ainsi que par des affaires de corruption. Affaibli par la maladie, il démissionne le 31 décembre 1999. Vladimir Poutine, qu’il a nommé président du gouvernement quelques mois auparavant, lui succède. Le voilà ti pas au pouvoir.

      Et là qui remplacera le grand Vlad?

      Note: le texte contient beaucoup de copier coller extrait des articles cités.

      https://www.monde-diplomatique.fr/1993/11/CHAUVIER/45755
      https://www.monde-diplomatique.fr/1991/06/KAPELIOUK/43591https://
      http://www.monde-diplomatique.fr/2014/10/CHAUVIER/50848

    4. Toile dit :

      Il n’y survivra pas. Il vit sur du temps emprunté. Sa face n’a plus la cote. Le régime est ce qui est important, pas le leader. L’histoire russe est truffée de coup d’etat. Tsar, Gorbachev, Elstine. Son tour arrive. Le hic c’est que ca sera qu’un faciès different. Le changement risque d’être variation sur le même thème

  9. jeani dit :

    À Kyiv, 8 à 10 degrés celcius la semaine prochaine. Pour les Ukrainiens, j’aurais souhaité, pour quelques jours, de bonnes averses de pluie. Malheureusement, du soleil à tous les jours.

    J’aurais savouré voir les tanks du criminel de guerre bien enlisés dans la boue.

    1. jeani

      ils le seront enlisés…. la neige fond et la terre devient une mer de boue sans pluie…

      1. ProMap dit :

        et ils vont cuire au soleil. Pas jojo quand même.

  10. les russes attaquent des cibles civiles… on en a la preuve… mais que ce soit un ordre direct de Poutine?? Qui peut le confirmer???

    Si le moral des troupes est si bas, bizarre que malgré tout, les soldats acceptent de bombarder des cibles civils…. y’a comme une contradiction dans les 2 affirmations….

    me semble que si les soldats abandonnent leur tank, on pourrait croire que les avions videraient leurs bombes toujours au même endroit ou dans des champs…

    les soldats des tanks sont plus déprimés que les pilotes ??

    toutefois, le résultat est clair…. les russes n’avancent plus….

    ne parlait-on pas de la 2 ème plus grande armée au monde??
    fascinant de voir les plus grandes armées du monde se faire botter le cul par des types en espadrilles avec une mitrailleuse dans la boite d’un pick-up et des routes piégées et l’autre par des champs de boue et une résistance farouche des ukrainiens…

    1. jeani dit :

      Au chat

      À la fin de la guerre, ça ne sera pas du Général Joe Blownov qu’on se rappellera, mais de celui qui a ordonné à son armée d’envahir le pays voisin.

      Et, celui qui a ordonné, c’est le dictateur poutine.

    2. chrstianb dit :

      Détrompez-vous. L’armée ukrainienne s’est réformée suite à la perte de la Crimée et à la guerre du Donbass. Les Américains et les Canadiens ont restructuré l’armée ukrainienne qui fonctionnait en silo à la soviétique. Cette armée fonctionne à l’occidentale en sous unités autonome très flexibles sur le terrain. On dirait que les russes en ont plein les bras…

      1. Guy Pelletier dit :

        C’est ce qu’il faut dans une guerre urbaine et ça fonctionne bien. Les grandes armée conventionnelles occupant les rues sont facile à indentifier et tirer d’autant que les militaires et rebelles connaissent bien leur terrain et sont aidés par la population savent se cacher pour piéger l’ennemi . Évidement ces armée d’invasion préfèrent en chasser le résidents et militaires pour leur propre sécurité.

    3. garoloup dit :

      « les soldats des tanks sont plus déprimés que les pilotes ?? »
      Les pilotes sont l’aristocratie de l’armée.. ils ne pataugent pas dans la boue, ils sont bien traités, mangent bien et ont un bon lit pour dormir…ça fait toute la différence.

  11. Gilles Morissette dit :

    Cette sale guerre est donc, selon ce qu’on peut en comprendre, un vrai désastre pour la Russie.

    Un désastre qui s’apparente fort avec ce qui s’est passé dans les années ’80 lors de l’invasion de l’Afghanistan.

    Cette invasion de l’Ukraine est un fiasco total dont la population et les militaires russes en paient le prix.

    Les morts s’accumulent, la destruction des villes se poursuit à un rythme infernal.

    On tire à l’aveuglette sur tout ce qui bouge, peu importe qui se trouve dans la ligne de mire.

    On vise n’importe quoi, écoles, hôpitaux, refuges pour des réfugiés fuyant les bombardements, etc.

    Avec les armes que l’Ukraine va recevoir, elle sera en mesure de causer encore plus de dommages à l’armée russe.

    La rage de Putin va décupler au point où il deviendra de plus en plus incontrôlable

    Il ira coûte que coûte au bout de sa folie, peu importe les conséquences, notamment le prix qu’il devra payer en perte de vies

    Il n’y a pas « 36 solutions » pour arrêter le massacre et mettre fin à cette guerre.

    Se débarrasser de Putin serait un premier pas dans la bonne direction.

    Il ne fait plus partie de la solution pacifique recherchée.

    C’est hélas, plus facile à dire qu’à faire.

    C’est pour cette raison que cette guerre n’est pas prête de se terminer à moins qu’on prenne les mesures pour écarter Putin du pouvoir.

    À suivre…

    1. ProMap dit :

      Vous avez raison. C’est comme un concentré de 10 ans en Afghanistan en un mois en Ukraine.

  12. Gilles Morissette dit :

    Vous voulez voir à quoi ressemble un sale traître, un salopard, une ordure, un fumier, prêt à trahir son pays afin d’assouvir ses ambitions et sa soif de célébrités?

    En voici un.

    1. Slyderv dit :

      Au fait le crtc à débranché RT et RT France aujourd’hui. Il n’est donc plus accessible sur le réseau câblé. Bon débarras ! On aurait dû faire la même chose avec Fox news durant la ballade des truckers, ça aurait peut-être refroidi les ardeurs de quelques décérébrés sanitaires å Ottawa.

    2. Bobo dit :

      Que s’attendre de plus de Tucker Carlsonofabitch qui est un agitateur de merde. Un être sans aucune décence mais qui donne un « bon show » aux frustrés amateurs de libââââârté.
      Go swim in the swamp and drown.
      Ouf! mes excuses mais ça fait un peu de bien.

      Vive les Ukrainiens.

  13. J Pollock dit :

    Vous pouvez compter sur Joe pour leur remonter le moral:

    100 drones Switchblades
    800 missiles anti-aérien Stinger
    2000 missiles anti-chars Javelin
    1000 fusils anti-blindée légers
    6000 bazookas AT-4
    20 000 000 de munitions seront expédiés en Ukraine dans le cadre d’une nouvelle aide de $800M.

    Beaucoup mieux que de vieux MIG-29 quasi-inutilisables.

    1. P Lacerte dit :

      Sans compter les excellents S-300 … si les bombardiers Russes peuvent échapper aux Stingers…ils n’échapperont pas au S-300

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      Ne manquent que quelque batteries de «Patriots» et l’affaire serait «ketchup»….en attendant les avions..

      https://www.army-technology.com/projects/patriot/

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Sans oublier ceci, la version terrestre du Phalanx.

        https://en.m.wikipedia.org/wiki/Counter_rocket,_artillery,_and_mortar

  14. Madalton dit :

    Excellent article du Wall Street Journal sur les combats à Voznesensk sur le compte Twitter de Richard:

    https://www.wsj.com/articles/ukraine-russia-voznesensk-town-battle-11647444734?st=z24ubrmo2xi9bq1&reflink=share_mobilewebshare

  15. NStrider dit :

    Petit vidéo métaphorique de l’invasion de l’Ukraine avec comme sous titre: Vlad se plante en faisant le frais

    https://youtu.be/52JsS7WQLh0

    1. Dekessey dit :

      YES!!! 😆
      Tellement approprié!!!
      Je l’avais déjà vu mais je l’avais oublié.

    2. Kelvinator dit :

      Il trébuche sur le tapis rouge qui lui était offert!
      Effectivement une belle métaphore pour ce mâle béta fort.

  16. Madalton dit :

    J’ai lu récemment que la Russie offrait aux familles des soldat morts une compensation de…90 euros 😳

    S’il y a vraiment 7000 morts en 3 semaines, les mères des soldats vont devenir de plus en plus agressives envers le gouvernement.

  17. Alexander dit :

    Si j’étais un soldat russe, je serais dégoûté de la situation. Il ne défend pas son pays, il agresse son voisin sans trop comprendre pourquoi.

    Poutine est encore puissant, mais c’est un être égocentrique qui se sert de ses soldats comme de la chair à canon pour assouvir ses ambitions et protéger son trésor de guerre. Ses milliards détournés de son peuple.

    La solution sera russe et viendra des russes. Ils méritent mieux que leurs pitoyables chefs.

    1. zcommezebulon dit :

      Non, il faudra entreprendre la dépoutinisation de la société russe avant.

  18. _cameleon_ dit :

    Et si on faisait appel à l’oncle de Boris ?

    Andrea Lindsay reprend La java des bombes atomique

  19. Samati dit :

    En voyant ce convoi détruit, les russes (et espérons Poutine) ont des raisons d’être déprimés.

    1. garoloup dit :

      Ouf! Ça fesse dans l’dash!!!

    2. ProMap dit :

      OUF, si cette vidéo confirme le contenu de ce billet, Réflexion impertinente :

      Au Québec, il nous faudra modifier une ex^pression culte en parlant d’une ratée totale : de « il a fait patate », nous devrons passer à « il a fait poutine ».

      À condition sine qua non que la tendance actuelle soit maintenue.

    3. John Dion dit :

      Et la brigade Azov a l’oeuvre à Marioupol. Oui l’extrême droite de la garde national ukrainienne, mais ç’est une des raisons pourquoi les russes ont de la grosse misère a prendre Marioupol.. Je ne suis pas défenseur de ce genre de groupe, mais j’aime bien savoir de quoi ont parle quant il est question de l’extrême droite ukrainienne.

      https://www.dw.com/en/the-azov-battalion-extremists-defending-mariupol/a-61151151

      1. Toile dit :

        Est ce des drones qui filment? Drones achetés’ des turcs auquel cas ?
        Le russe qui sort doit avoir le moral assez bas, merci.

      2. chrstianb dit :

        @Toile
        Quand c’est un plan assez fixe, c’est un petit drone commercial commandé par téléphone cellulaire.
        L’armée ukrainienne utilise beaucoup de petits drones pour faire de la reconnaissance et ensuite envoie la cavalerie…
        Un ancien pilote de chasse de l’aéronavale française explique assez bien ce qu’il se passe.
        Sur Youtube: « ATE » CHUET TOPGUN2SPEAKER
        Il a été formé aux États-Unis et a piloté du Super Étendard et du Rafale…

    4. Bobo dit :

      Les Ukrainiens détruisent des cibles militaires pendant que les sbires et les peseux sur le piton de missiles de Poutine détruisent des cibles civiles.
      Quel courage!

  20. Haïku dit :

    RE: « Le bilan d’une armée déprimée »(billet)
    ————–
    En parlant de déprime, OK let’s go….

    Citation malheureusement très ironique:
    « Si vous êtes déprimé, appelez quelqu’un.
    Et rappelez-vous, le suicide est une solution permanente à un problème temporaire. »
    (signé Robin Williams; RIP mon ami ♥️ )
    ————-
    « Dans les moments de déprime, avoir des amis à qui se confier est le meilleur antidépresseur connu à ce jour. »(Haïku)
    ————–
    « Chaque fois que j’déprime ça m’déplume ! »
    Dit à la façon de Marc Favreau/Sol ou d’un Freud farceur.😉

    1. Madalton dit :

      Robin Williams était atteint d’une maladie dégénérative incurable.

      https://www.tvanouvelles.ca/2014/11/11/la-cause-du-suicide-de-robin-williams-revelee

      1. Haïku dit :

        @Madalton
        OK, bien d’accord avec vous sur le fond.

        Mais Robin Williams était un génie de l’humour qui souffrait de bipolairité
        comme mon père qui s’est suicidé à l’âge de 59 ans.

        Calisse, de saint-sacrament de tabernak !!!
        Je suis plus vieux que mon père lors de sa mort.

  21. _cameleon_ dit :

    Et le sublime texte de Boris Vian:

    Mon oncle, un fameux bricoleur
    Faisait en amateur des bombes atomiques
    Sans avoir jamais rien appris
    C’était un vrai génie question travaux pratiques
    Il s’enfermait toute la journée
    Au fond de son atelier, pour faire ses expériences
    Et le soir il rentrait chez nous
    Et nous mettait en transe en nous racontant tout
    Pour fabriquer une bombe A
    Mes enfants croyez-moi, c’est vraiment de la tarte
    La question du détonateur se résout en un quart d’heure
    C’est de celles qu’on écarte
    En ce qui concerne la bombe H
    C’est pas beaucoup plus vache mais une chose me tourmente
    C’est que celles de ma fabrication
    N’ont qu’un rayon d’action de trois mètres cinquante
    Y a quelque chose qui cloche là-dedans
    J’y retourne immédiatement
    Il a bossé pendant des jours
    Tâchant avec amour d’améliorer le modèle
    Quand il déjeunait avec nous
    Il dévorait d’un coup sa soupe au vermicelle
    On voyait à son air féroce
    Qu’il tombait sur un os, mais on n’osait rien dire
    Et pis un soir pendant le repas
    V’là tonton qui soupire et qui s’écrie comme ça
    À mesure que je deviens vieux
    Je m’en aperçois mieux, j’ai le cerveau qui flanche
    Soyons sérieux, disons le mot, c’est même plus un cerveau
    C’est comme de la sauce blanche
    Voilà des mois et des années
    Que j’essaye d’augmenter la portée de ma bombe
    Et je n’me suis pas rendu compte que la seule chose qui compte
    C’est l’endroit où se qu’elle tombe
    Y a quelque chose qui cloche là-dedans
    J’y retourne immédiatement
    Sachant proche le résultat
    Tous les grands chefs d’État lui ont rendu visite
    Il les reçut et s’excusa
    De ce que sa cagna était aussi petite
    Mais sitôt qu’ils sont tous entrés
    Il les a enfermés, en disant soyez sages
    Et, quand la bombe a explosé
    De tous ces personnages, il n’est plus rien resté
    Tonton devant ce résultat
    Ne se dégonfla pas et joua les andouilles
    Au Tribunal on l’a traîné et devant les jurés
    Le voilà qui bafouille
    Messieurs c’est un hasard affreux
    Mais je jure devant Dieu en mon âme et conscience
    En détruisant tous ces tordus
    Je suis bien convaincu d’avoir servi la France
    On était dans l’embarras
    Alors on l’condamna et puis on l’amnistia
    Et le pays reconnaissant
    L’élu immédiatement chef du gouvernement
    Source : Musixmatch
    Paroliers : Alain Goraguer / Boris Vian

  22. danielm dit :

    Il n’y a pas de guerre propre, comme de guerre clinique, comme de guerre éclair, comme guerre de libération, il n’y a que la sale guerre, celle qui tue, qui élimine, qui détruit les gens, les choses et les rêves et tout cela, un soldat qu’il soit russe ou autrement en prend conscience un jour s’il lui reste encore assez d’humanité pour ce faire.

    1. danielm dit :

      Je vous suggère d’écouter le témoignage émouvant* de ce vétéran du Vietnam devenu poète: https://youtu.be/tixOyiR8B-8
      * Durée: 15 minutes

    2. richard311253 dit :

      Danielm, 22h28

      Vous avez raison, j’ajouterais qu’il n’y a pas de guerre juste.

  23. Bedjean. dit :

    Le Donald qualifiait Poutin de génie il y a trois semaines.
    Quel sans génie
    Même sa base ne pourra pas dire qu’il manque de jugement.

    1. Kelvinator dit :

      C’est un génie très stable comme Trump!!
      Son médecin le confirme!

  24. jeanfrancoiscouture dit :

    «Quelque 7 000 soldats russes sont morts au combat, plus que de soldats américains tués pendant les guerres d’Afghanistan et d’Irak.»

    Pas étonnant. Putin les a tout simplement envoyés au casse-pipe et le pire c’est qu’il s’en fout.

  25. Madalton dit :

    Hier soir, à Radio-Canada, Céline Galipeau mentionnait que la Russie espérait avoir l’appui de 40 000 soldats syriens. J’ai réécouté l’extrait pour m’assurer que j’avais bien entendu. Toute une logistique pour faire venir ces soldats en Ukraine.

  26. Layla dit :

    Et Lindsey G. Qui reprend l’expression de Joe Biden « c’est un criminel de guerre. Lu sur politicususa

    « One way or the other » Au temps des cow boy on aurait dit « mort ou vif😉

    Q: « Do you stand by your call to have Putin be assassinated? »

    Sen. @LindseyGrahamSC: « Yeah, I hope he’ll be taken out. One way or the other. I don’t care how they take him out…If John McCain were here he’d be saying the same thing…the world is better off without Putin. »

    Graham a dit: «Oui, j’espère qu’il sera éliminé. Je me fiche de la façon dont ils l’ont fait sortir. Je me fiche de l’envoyer à La Haye et de le juger. Je veux juste qu’il parte » … « si John McCain était ici, il dirait la même chose je pense ».

    « Il est temps pour lui de partir. C’est un criminel de guerre. J’aurais aimé que quelqu’un ait éliminé Hitler dans les années 30, alors oui, Vladimir Poutine n’est pas un leader légitime. C’est un criminel de guerre qui doit être traité par le peuple russe. Je ne demande pas d’envahir la Russie pour l’éliminer. Je ne demande pas d’envoyer des forces terrestres américaines en Ukraine pour combattre l’armée russe. Je demande au peuple russe de se lever et de mettre fin à ce règne de terreur pour vous et pour le monde en général. »

    1. Toile dit :

      La question est posée par plusieurs
      https://youtu.be/05vBRqWtFxo

    2. Madalton dit :

      Malheureusement, il pourrait être remplacé par pire que lui comme c’est arrivé souvent dans l’histoire.

      Better the devil you know than the devil you don’t!

      1. Toile dit :

        Partie intégrante de l’histoire russe et application des poupées russes. Bien peur que votre lecture soit la bonne.

      2. Kelvinator dit :

        S’il et pire, il ne fera pas long feu. Putin a fait exprès de mettre de côté quiconque pourrait lui faire de l’ombre, comme tout bon dictateur à l’ego démesuré. Qui d’autre d’assez connu pourra avoir un minimum d’autorité pour garder les gens en place?
        Peu importe qui lui succédera, il récoltera une multitudes de problèmes, et devra avant tout se protéger de ses proches, comme l’histoire de la Russie nous a montré à chaque fin de règne dictatorial.

  27. M.Rustik dit :

    Propagande? même sans le vouloir chaque côté préfère l’iterprétation qui lui colle le plus « à la peau ». Il y surement du vrai dans ces annonces, c’est rarement 100% falsifiée. Mais cette information d’une seule face d’une médaille, et souvent déformée, celà semble s’empirer depuis internet. L’annonce de la société de l’information est devenu la société de la désinformation, nous nous abreuvons qu’à ce qui polarise et appui son propre point de vue..

    Ce qui est certain ici, il y a déjà trop de morts… et ce depuis 2014.

    Des soldats russes démoralisés? Je ne sais pas, mais moi je le suis démoralisé. Je préfère la position politique ukrainienne dans ce conflit, même si aucun des belligérants ne peut montrer patte blanche, je trouve l’action russe disproportionnés et flirtant avec les crimes de guerre..

    Pour une espèce dite « intelligente », nous le démontront de moins en moins. Et comme je le répète tristement depuis mes 14 ans: « L’Homme n’apprend pas de son passé, il répète pour l’avenir ».. et 40 plus tard, l’Homme continue à me donner tristement raison.

  28. brady4u dit :

    SARKOZY NÉGOCIE POUR LA FRANCE

    La France ne boycotte lus la vodka russe.

  29. Mona dit :

    Guerre en Ukraine. Biden qualifie Poutine de “criminel de guerre”

    COURRIER INTERNATIONAL 16 03 2022

    Le président américain Joe Biden a franchi mercredi un Rubicon “rhétorique”, en traitant pour la première fois Vladimir Poutine de “criminel de guerre”. Le Kremlin a jugé le qualificatif “inacceptable et impardonnable”.

    “C’est la condamnation la plus sévère des actions de Poutine de la part d’un officiel américain depuis que la guerre en Ukraine a débuté il y a trois semaines”, remarque CNN. “Les officiels, dont Biden, évitaient jusqu’à présent d’affirmer que des crimes de guerre étaient commis en Ukraine”, préférant s’en remettre aux “enquêtes en cours” pour déterminer “si le terme pouvait être utilisé ou non”.
    D’autres dirigeants mondiaux ne se sont guère embarrassés de scrupules, souligne la chaîne américaine, notamment le Premier ministre britannique Boris Johnson, “qui a déclaré la semaine dernière que des crimes de guerre” étaient perpétrés en Ukraine.
    “Avant même l’attaque de l’Ukraine, Biden avait traité Poutine d’’assassin’, mais la qualification de ‘criminel de guerre’ représente une nouvelle escalade rhétorique”, observe le Financial Times. “Les États-Unis ont déjà sanctionné Poutine personnellement pour l’attaque de l’Ukraine, une décision rare à l’encontre d’un chef d’État en exercice”.

    “Inacceptable et impardonnable”

    El País relève que Joe Biden n’a pas prononcé l’expression-choc pendant son allocution consacrée à l’Ukraine, après la prise de parole du président ukrainien Volodymyr Zelensky devant les parlementaires américains, mais durant une réunion ultérieure sur la loi contre les violences faites aux femmes.
    “Un journaliste lui a demandé pourquoi il ne qualifiait pas [Vladimir Poutine] de ‘criminel de guerre’”, raconte le quotidien madrilène. “Biden, qui n’avait peut-être pas bien entendu la question, a répondu de façon automatique ‘non’, avant de revenir immédiatement sur ses pas pour dire : ‘Oh, je pense que c’est un criminel de guerre’”.
    Consciente qu’un pas avait été franchi, la Maison-Blanche s’est empressée de préciser que le président américain avait “parlé avec son cœur” en fonction de ce qu’il avait vu à la “télévision”, soulignant qu’un “processus légal du Département d’État déterminera” si le président russe peut effectivement être “accusé de crimes de guerre”.
    Le Kremlin a immédiatement réagi : “nous considérons comme inacceptable et impardonnable une telle rhétorique du chef de l’État [américain], dont les bombes ont tué des centaines de milliers de personnes dans le monde entier”, a déclaré le porte-parole de la présidence russe, cité par l’agence Tass.

    Théâtre bombardé

    Les propos de Joe Biden sont intervenus alors que de nouvelles attaques contre des civils étaient signalées par les autorités ukrainiennes, notamment dans un théâtre historique de Marioupol, “utilisé comme abri anti-bombes par des centaines de personnes”, rapporte Radio Free Europe-Radio Liberty (RFE-RL).
    “Le nombre de victimes est inconnu” mais quelque “1 200 personnes se trouvaient probablement dans le théâtre”, selon les autorités de la ville, qui ne pouvaient s’approcher des ruines de l’édifice “en raison des bombardements incessants” de l’armée russe dans le secteur.

    “Encore un crime de guerre horrible commis à Marioupol”, a accusé le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba. “Une attaque russe massive contre un théâtre où des centaines de civils innocents avaient trouvé refuge. Le bâtiment est entièrement détruit. Les Russes ne pouvaient pas ignorer qu’il s’agissait d’un refuge de civils”, a-t-il écrit sur Twitter.
    Plus tôt dans la journée, la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye “a ordonné à la Russie de suspendre son invasion de l’Ukraine”, soulignant qu’elle n’avait trouvé “aucune preuve” que l’Ukraine avait commis un génocide dans les régions russophones du pays – des allégations utilisées par Moscou pour justifier l’invasion, rappelle The Guardian.

    Les jugements de la CIJ sont contraignants en vertu de la charte des Nations unies, mais la cour n’a aucun moyen de les faire respecter. L’ordonnance de mercredi est donc “peu susceptible d’influer sur les choix de Poutine, mais elle offre une réfutation officielle de son prétexte pour démarrer la guerre”, note le quotidien britannique. »

    1. Toile dit :

      Théâtre bombardé: explication de Poutin. Ce n’est pas nous mais des extrémistes ukrainiens. Explication de même nature que pour la maternité à Marioupol.

      Sergei SKirpal. Voyez en quelques termes il en parle. Un salaud, un traitre à la patrie.
      https://youtu.be/XhkztCdbfgg

      En 2014 ( tiens une drôle d’année)
      https://youtu.be/dIMWYBPKCJA

      L’etat d’intoXication de Zarko.. le rendre bouffon.
      Visite de Macron au Kremlin : l’humilié. Voir vidéo du journal russe, organe officiel …
      https://youtu.be/otw5eZ9tKas

      Là dans ici et maintenant, pour les déserteurs : “Le peuple russe va simplement cracher ces traîtres comme une mouche qui a accidentellement volé dans sa bouche. Un tel auto-nettoyage naturel et nécessaire de la société ne fera que renforcer notre pays”. Nous les trouverons et les ecraserons comme des mouches ! Il punira ceux qui ne soutiennent pas la guerre.
      https://reelnouvelles.com/actualite/discours-aux-ministres-poutine-menace-les-traitres-cracher-comme-une-mouche/

      Analyse/ opinion du comment poutin manipule
      Attardons que sur la technique employée
      https://youtu.be/8ADJotsvwk4

      1. Mona dit :

        @Toile mille merci pour ces informations si bien documentées.

    2. Layla dit :

      @mona 3:13

      Si dire que Poutine est un criminel de guerre c’est “ Inacceptable et impardonnable”

      Que dire de la tuerie engendrée par cette guerre?

      « Les jugements de la CIJ sont contraignants en vertu de la charte des Nations unies, mais la cour n’a aucun moyen de les faire respecter. »

      Et voilà une fois de plus des lois sans outil. Et ça coûte combien tout ça?

      1. Mona dit :

        @Layla comme je suis d’accord avec vous …c’est quelquefois désespérant.
        D’autant que la qualification même du crime de guerre doit être fondée en droit …pour pouvoir tenter de poursuivre.

  30. Normand Latour dit :

    Le meilleur tireur d’élite « sniper » est canadien à 3,540 mètres. Record mondial.
    Plus de 3,5 kilomètres 😳😳
    Son nom est évidemment secret.
    J’aurais un petit contrat pour lui…🤔

    1. P Lacerte dit :

      Wali est déjà en Ukraine….

      Mauvaise nouvelle pour tout commandant Russe… 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :