Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les lecteurs plus âgés de ce blogue se souviennent peut-être de Peter Arnett, correspondant de guerre d’origine néo-zélandaise qui a longtemps travaillé pour CNN. C’est cependant au service de l’Associated Press qu’il s’est fait connaître, remportant notamment le prix Pulitzer en 1966 pour ses reportages au Vietnam. Après la bataille de Bến Tre en 1968, il a recueilli auprès d’un major américain une célèbre déclaration qui pourrait s’appliquer à terme aux attaques russes contre Kiev, Kharkiv et plusieurs autres localités ukrainiennes : « Il est devenu nécessaire de détruire la ville pour la sauver. »

Le major américain faisait allusion à la décision des commandants alliés de bombarder Bến Tre sans tenir compte des pertes civiles, pour mettre en déroute le Vietcong. Sa déclaration a par la suite été modifiée et fixée ainsi dans la mémoire collective : « Nous avons dû détruire la ville afin de la sauver. »

Une chose est certaine : la Russie a bel et bien tué lundi des civils à Kharkiv, une des villes les plus russophones de l’Ukraine, qu’elle prétend vouloir libérer. Et les bombardements contre la deuxième ville d’Ukraine se poursuivent mardi, pendant qu’un imposant convoi militaire russe avance vers Kiev. Les médias et les réseaux sociaux font notamment état d’une importante explosion au centre-ville.

« Frappes barbares de missiles russes sur la place centrale de la Liberté et le quartier résidentiel de Kharkiv», a tweeté le ministre des Affaires étrangères ukrainien Dmytro Koubela mardi.

Au moins dix personnes auraient été tuées dans ces frappes, selon le ministère de l’Intérieur ukrainien.

Lundi, les forces russes ont tué au moins neuf personnes dans le bombardement d’un quartier résidentiel de Kharkiv, dont une famille de cinq personnes qui ont été incinérées dans leur voiture, selon le maire de la ville, Igor Terekhov.

« Ce n’est pas seulement une guerre, c’est le meurtre du peuple ukrainien », a-t-il dit dans une vidéo.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a pour sa part accusé la Russie de crimes de guerre à Kharkiv. Il a déclaré que 16 enfants ukrainiens ont été tués au cours des quatre premiers jours de l’attaque russe. Le nombre des hôpitaux et autres structures civiles qui sont endommagés ou détruits par les forces russes sont également à la hausse.

« Aujourd’hui, les troupes russes ont bombardé Kharkiv en utilisant l’artillerie à roquettes », a déclaré le président Zelensky dans une vidéo publiée sur sa page Facebook tard lundi. « Il s’agit, sans aucun doute, d’un crime militaire. Une ville paisible. Des quartiers résidentiels paisibles. Pas un seul objet militaire en vue. »

Le renseignement britannique résume ainsi la situation militaire en Ukraine :

Le pire est encore à venir.

(Photo Reuters)

95 réflexions sur “« Détruire la ville pour la sauver »

  1. Ceptik dit :

    « Le pire est encore à venir. »
    « Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. » Albert Einstein
    La quatrième… qui se fera à coups de gourdin mutuels sur l’occiput, des millions d’années après un nouveau cambrien et un passage obligé en Barbarie et Cruauté.

    1. Bob Inette dit :

      Je ne sais pas comment on fera la Troisième Guerre mondiale,
      mais je sais comment on fera la quatrième : avec des bâtons et des pierres.
      (A. Einstein)

  2. treblig dit :

    Poutine a déjà perdu la guerre. Celle de l’opinion publique mondiale qui se mobilise contre l’envahisseur russe. Et celle économique ou les mesures de rétorsion prisent par l’Occident contre la Russie font mal. Très mal. Penser pacifier un peuple en colère de 45 millions avec les armes est en train de virer au cauchemar.

    1. MarcB dit :

      Exact. Même si Poutine réussi à prendre militairement l’Ukraine, les sanctions ne disparaitront pas. Et les Ukrainiens vont continuer à mener une guérilla grâce à des armes qui proviendront de l’Occident. L’histoire se souviendra de Poutine comme du boucher de Kiev.

      Sa seule porte de sortie « honorable » serait sa démission suivi d’une retraite dorée dans son palais au sud de Sotchi. Il ne le fera pas, mais peut-être que les oligarches aidés par l’armée pourraient lui suggérer « fortement ».

  3.  » Détruire la planète pour la sauver….. »
    Extrait d’un livre trouvé sous les vestiges radioactifs d’un immeuble quelque part en Europe de l’ouest.

    1. Haïku dit :

      Ouch !

  4. probert dit :

    Même quand les combats auront cessé, la Russie sera devant le choix de se débarrasser de Poutine ou de rester couper du reste de l’Europe et d’une grande partie du monde.

    1. Louise dit :

      Ce matin on apprend que le Canada par la voix de Mélanie Joly a porté plainte contre Poutine à la Cour pénale internationale pour crime de guerre.
      C’est ce qu’il fallait faire même si cette procédure risque d’être très longue.
      Poutine ne s’en sortira pas facilement.

  5. Karine Arakelian dit :

    C’est tellement triste… 😢 Ça me rappelle de ce qui s’est passé (et pas terminé d’ailleurs) en Arménie.
    Je compatis avec le peuple ukrainien.
    J’espère que Poutine aura un jour ce qu’il mérite.

  6. ProMap dit :

    Ceptik – « qui se fera à coups de gourdin mutuels sur l’occiput, des millions d’années après un nouveau cambrien et un passage obligé en Barbarie et Cruauté. »

    Harry Seldon (Trilogie Fondation, Asimov) n’aurait su mieux dire. Des millénaires de barbarie à moins d’établir une Fondation qui raccourcirait cette période de barbarie. Elle est où la Fondation pour sauver la Terre?

    Je fait de l’esprit de bottines, certes, car à court terme Putin a absolument besoin de crier victoire et plus le temps avance, plus cela urge. Même la Chine commence à trouver cette guerre dérangeante.

    1. Haïku dit :

      @ProMap
      Bien vu !

  7. Franklin Delano Romanowski dit :

    « Le pire est à venir. »

    Oh que oui! Personne ne parle de paix ou cessez le feu, au contraire, les « Pundits » américains veulent ouvertement la guerre avec la Russie maintenant, leur mot de code est « no fly zone over Ukraine ». Hilary Clinton parle même de changement de régime en Russie sur les émissions de nouvelle en prime time!

    1. probert dit :

      Le changement de régime en Russie doit venir de la rue, comme ce fut le cas lors du printemps arable.

    2. MarcB dit :

      @FDR
      Et votre solution est évidemment de laisser Poutine prendre le territoire Ukrainien qui lui plait, et désarmer l’Ukraine pour qu’elle soit sans défense la prochaine fois.

    3. gl000001 dit :

      C’était quoi le meeting hier entre les russes et les ukrainiens ? Ils ont joué aux pichenottes ?
      Ce sont les russes qui ont amené la guerre.
      On l’aime bien madame Clinton mais elle ne décide rien. Guérissez-vous d’elle.
      Vous par-contre, vous décidez de dire des niaiseries comme d’habitude !!

      1. Je ne sais pas si Hilary Clinton tire les ficelles derrière le parti démocrate, mais je suis certain que Joe Biden ne décide de rien.

    4. ProMap dit :

      FouDuRoi – Ce sont les Ukrainiens qui demandent ce no fly zone. L’Otan (vous savez sûrement que les USA font parti de l’Otan, peut-être que non, m’enfin) n’accède pas à cette demande pour des raisons évidentes. Un changement de régime? Absolument, une démocratie peut-être? Il est vrai qu’ici au Canada, nous vivons dans un régime totalitaire imposant les soins de santé pour tous, idem pour l’éducation,etc. Mais nous travaillons à rétablir la démocratie au Canada, n’est-ce pas?

    5. chrstianb dit :

      Mais quand le dirigeant d’une puissance nucléaire fait du chantage avec ses armes de destruction massive alors que son territoire n’est pas touché, oui, il faut un changement de régime à Moscou au plus sacrant.
      Poutine vient de démontré qu’il doit partir.

    6. March dit :

      Poutine ne veut pas d’un cessez le feu tant que l’Ukraine ne sera pas mis à sa botte. Parlez de cessez le feu avec Poutine est comme parlé a un mur.

      En passant, ce n’est pas les USA qui ont attaqué la Russie, c’est une réaction planétaire contre l’invasion Russe.

      Il a juste a retiré ses armées et il va y avoir un cessez le feu. Jamais l’Ukraine va bombarder la Russie. Le contraire par contre, on le voit a tout les jours depuis plusieurs jours.

    7. Dekessey dit :

      Hein??
      Newsflash: C’est Putin qui a attaqué l’Ukraine pour la « dénazifier »!.
      C’est aussi lui qui a mis sa force nucléaire en état d’alerte.
      Biden n’a pas régit afin de calmer le jeu.
      Zelenski a envoyé une délégation en Biélorussie pour discuter d’un cesser le feu.

      Pourquoi cette mauvaise foi?

    8. constella1 dit :

      Suggestion face à vos commentaires si pertinents en ce moment
      Offrez vos services à Putin vous le brave caché derrière don clavier

  8. titejasette dit :

    Je suis sans mot.

    Avant de commencer ma journée de travail, je vous refile un dernier lien concernant le boycott contre la Russie

    Le géant de l’énergie BP a annoncé dimanche qu’il se débarrassait de sa participation de 19,75 % dans Rosneft, une compagnie pétrolière contrôlée par la Russie, ce qui pourrait entraîner une charge coûteuse de 25 milliards de dollars pour la major pétrolière britannique….

    Shell, Total et Exxon vont se prononcer sous peu…

    « Je peux les appeler, les exhorter, eux et toutes les autres entreprises. S’ils veulent sauver la paix, s’ils veulent sauver la vie des civils, ils doivent cesser de faire des affaires avec la Russie. »

    « Arrêtez vos affaires avec la Russie. Si vous avez un motif moral, faites-le immédiatement sans aucun délai. Faire du commerce avec la Russie, c’est financer l’agression, le meurtre de civils et la destruction de villes pacifiques »

    https://www.cnbc.com/2022/03/01/ukraine-foreign-minister-kuleba-condemns-big-oil-links-to-russia.html

    1. La Chine ne lâchera pas la Russie, car elle sait qu’elle sera le prochaine cible des pays  »libres ».

      1. gl000001 dit :

        Résumé de la dernière semaine pour vous : La Russie est l’agresseur. La cible est l’Ukraine.

      2. oeufoulepoussin

        quel lien tordu….

        rien ne prouve votre argumentaire….

        la Chine ne sera pas une cible …. à moins d’agir en imbécile guerrier….. espérons que les prochains gouvernements, peu importe les pays, USA inclus, seront tenus responsables des atrocités perpétrées sous leur autorité….

      3. Duduche dit :

        @têteoupoulet: vous avez reçu un appel de Xi Jinping pour savoir ce que pense la Chine?

        Ils sont toujours ridicules, ceux qui critiquent la liberté de l’occident en tenant des propos qui, s’ils étaient dirigés contre les régimes totalitaires, leurs vaudraient de sérieux problèmes. Un des défauts de la démocratie est qu’elle doit accepter son détournement par des propagandistes anti-démocratie. Mais c’est aussi une de ses qualités.

      4. Guy Pelletier dit :

        Est bonne est bonne ou voyez vous des supposes agression des Usa et leurs Allier contre la Chine. Etes vous a préparer les lignes de propagande du gouvernement chinois qui va par contre prendre acte de la volonté du monde d etre solidaire contre l agression de la Russie et toutes les conséquences économiques qui va déstabiliser durablement ce pays.

      5. Je suis surpris que vous ne soyez pas au courant des tensions entre la Chine et les USA.
        https://www.lesoleil.com/2021/11/06/chine-etats-unis-la-rivalite-en-six-citations-446a36a4c55ebafe4e826483fc8b3c13

  9. Toile dit :

    La confirmation d’une très sale guerre qui a toutes les caractéristiques de s’étendre . Le « pire est encore à venir » ? Oui, sans conteste. Mais le pire prendra quelle forme, quel niveau de violence, quelle intensité, quelle ampleur? On est pas devin mais on imagine. Un vrai cauchemar vivant. Réveillez vous quelqu’un, quelque part. Ca fait tic tac à la montre de l’humanité.

  10. March dit :

    A part les conspi adorateur de l’orange. Est-ce qu’il y en a encore qui pense qu Poutine est un gentil garcon?

  11. Ceptik dit :

    « Pourrait-on enfin parler un peu de moi? » (Donald Trump)

    1. ProMap dit :

      Ceptik – Elle est superbe!

    2. gl000001 dit :

      Message au 45 : si tu es si bon avec Poutine, va dont le voir pour lui dire d’arrêter. Tu vas te gagner le Nobel de la paix 😉

      1. ProMap dit :

        gl000001 – « J’peux pas. Les vols USA-Moscu sont interdits par cet incompétent de left-radical Biden. » tiré de Draft Dodger 201, Trump University

      2. Madalton dit :

        Un aller simple

  12. Cotenord07 dit :

    Vladimir Poutine se fout de l’opinion internationale, tout au moins en ce qui concerne ce conflit.

    Je crois qu’il est peu probable qu’il sorte à nouveau du territoire de la Fédération de Russie, sauf peut-être pour visiter des pays qui sont amis ou qui ne souhaitent pas couper avec la Fédération de Russie pour des raisons pragmatiques : Chine, Inde, Brésil, etc.

    Il est donc très peu probable qu’il comparaisse un jour devant la Cour internationale de justice, qui siège à La Haye, aux Pays-Bas.

    Si par hasard cette possibilité est portée à son attention, il va probablement rétorquer cyniquement et sèchement que les États-Unis eux-mêmes ne reconnaissent pas la compétence de la Cour internationale de justice, et qu’on y a jamais vu comparaître George W. Bush, Dick Cheney, Donald Rumsfeld et leurs comparses.

    Ainsi va la vie.

    Il y a encore aujourd’hui des dirigeants politiques qui peuvent causer énormément de misère et de dommage dans le monde, sans subir de conséquence.

    Concrètement, il faut maintenant que les pays occidentaux dans leur ensemble se préparent à accueillir le très grand nombre de réfugiés qui sont sortis d’Ukraine dans les derniers jours, et ceux qui vont suivre.

    « Maps: Tracking the Russian Invasion of Ukraine, At least half a million refugees flee Ukraine », The New York Times, le 28 février 2022, hyperlien :

    https://www.nytimes.com/interactive/2022/world/europe/ukraine-maps.html

    1. Toile dit :

      « Si par hasard cette possibilité est portée à son attention« .

      Par hasard ? Comme un fait divers, un irritant de la vie ? Explications.

      1. Cotenord07 dit :

        @ Toile :

        J’aurais dû préciser « si par hasard cette possibilité est portée à son attention en public », par des journalistes en conférence de presse, par exemple.

        Selon moi, Vladimir Poutine ne rencontrera plus jamais des journalistes (qu’ils soient russes ou étrangers) sans être absolument sûr de contrôler entièrement le message.

        Merci d’avoir posé cette excellente question.

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      «..visiter des pays qui sont amis..»

      Si, comme le disait si bien Charles de Gaulle “Les états n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts.”, a fortiori, je persiste à penser que ce genre de dictateurs non seulement n’ont pas d’amis mais sont prêts à tout et n’importe quoi pour protéger leurs intérêts y compris berner, dominer et trahir leur propre peuple.

  13. Loufaf dit :

    Tirer sur la population civile, pour supposément la libérer du nazisme!
    Le tsar psychopathe peut faire croire n’ importe quoi à son peuple par désinformation et propagande , mais pas au reste du monde.

    Je ne sais pas comment cette guerre évoluera , mais rien ne va arrêter Putin. Il se doit de garder l’ image d’ un autocrate sans pitié.
    Sa disparition pure et simple serait la seule solution, car si un seul pays de l’OTAN vient à la défense de l’ Ukraine avec des armements, c’ est la troisième guerre mondiale.

  14. Louise dit :

    « Ce n’est pas seulement une guerre, c’est le meurtre du peuple ukrainien »

    Après le téléphone de Macron hier, Poutine avait promis de ne pas s’attaquer à des cibles civiles.
    On voit que c’est tout le contraire qui se passe.
    Pourquoi perdre du temps à négocier avec ce menteur hypocrite qui reste assis bien confortablement dans son bunker à l’abri de tout danger ? Quel lâche !

    L’image est contrastante avec Volodymir Zélenski qui se tient courageusement debout parmi les siens.
    Il y a aussi tous ces braves Ukrainiens qui restent sur place pour défendre leur pays et je leur souhaite beaucoup de courage, ils ont toute mon admiration.

    1. ProMap dit :

      Nous discutions samedi soir justement de ce courage des Ukrainiens. Je me suis demandé à haute voix si, dans la même situation j’aurais ce courage. Ma réponse, aussi à haute voix : peut-être que oui, mais aussi peut-être que non. J’ai douté de moi. Alors permettez que je partage votre admiration.

      1. Madalton dit :

        Moi, je m’interroge si tous les Pro-armes et les défenseurs du 2e amendement aux ÉU seraient aussi braves que les ukrainiens, et ce, même contre une armée moins puissante que celle de la Russie.

  15. POLITICON dit :

    POUTINE ET SA RÉALITÉ ALTERNATIVE

    Ce matin, j’écoutais Poutine dans une annonce concernant les raisons de son opération militaire en Ukraine. En faite, j’écoutais un meurtrier tentant de justifier ses meurtres pour se disculper et remettre la faute sur les autres. Ce n’est pas une grande surprise. Plusieurs points ont marqué mon attention dont entre autres, celui ou il demande de respecter le choix des pro-russes en Crimée. Ces pro-russes étant brimés dans leur droit et surtout mal traités par les nazis ukrainiens depuis 2014.

    Je me suis dit, comment cet homme qui n’a cessé de miner la démocratie dans son pays: tué, assassiné, emprisonné, empoisonné des journalistes et des personnes osant s’opposer à ses politiques et son gouvernement, peut-il prétendre aujourd’hui accorder une grande importance au choix politiques des pro-russes en Crimée et même en Ukraine. Demander que l’on respecte leur choix? Cet homme a tué toute démocratie si petite et émergente qu’elle a été dans les années 90 pour en faire une dictature. Comment peut-il penser avoir une graine de crédibilité en a prétendant accorder une importance majeure aux choix des citoyens d’un pays qu’il prétend vouloir libérer en tuant des civils qu’ils soient pro-russes ou non!

    Poutine incarne aujourd’hui l’axe du mal à lui seul. Il utilise maintenant une propagande nucléaire pour défendre son trône mais il ne faut pas se laisser leurrer par ce tueur. Ses prétentions belliqueuses doivent être tuées dans l’oeuf et de façon brutale s’il le faut et pour ce faire, il faut qu’il goûte à sa propre médecine. Celle de se voir pourchassé comme il le fait avec Zelensky, peut importe ou il se trouvera sur la planète. Qu’il vive à tout jamais comme homme suivi, traqué, encerclé. Que sa tête soit mise à prix comme celle du président ukrainien mais justifié pour crime contre l’humanité.

    1. C’est un point de vue que je comprends et que je partage en partie.
      Essayons maintenant de comprendre comment cette folie a commencé.

      1) Pour Putin, l’Ukraine ne peut et ne doit pas passer à l’Otan. Plusieurs diront que le processus peut être long pour obtenir cette adhésion, d’autres diront que le moment était venu pour accepter rapidement l’Ukraine dans l’Otan.
      2) Pour les européens et l’OTAN, cette demande était irrecevable, ni négociable, car l’Ukraine était dans son droit de choisir son camp.
      3) Putin a fait comprendre (en référence à sa ligne rouge), qu’il ne permettrait jamais à l’Ukraine de passer à l’ouest, et qu’il était prêt à se battre pour arriver à ses fins.
      4) Malgré cela, les européens et l’Otan n’ont pas voulu tenir compte des menaces de Putin.
      5) La guerre a éclaté.
      6) Lorsque Putin a fait référence à un usage possible de ses armes nucléaires, il a simplement dit à ses interlocuteurs qu’il irait jusqu’au bout pour empêcher l’Ukraine de changer de camp.
      7) C’est vrai que Putin est un vrai salaud, qu’il est ignoble, et tout et tout, mais je comprends que les européens et l’Otan l’ont sous-estimé, ou pire, l’ont laisser attaquer l’Ukraine pour en venir à la situation actuelle, soit une désapprobation quasi mondiale de son régime.
      8) Comme toujours, personne n’a vraiment pensé comment toute cette situation allait se finir.

      1. oeufoulepoussin

        cette psychose de l’OTAN n’était qu’un prétexte, pas la raison de tout ceci….

        personne ne l’a sous-estimé….
        sauf que personne ne pouvait savoir où en était son délire…..

      2. Alors, qu’elle était la raison de Putin alors ?
        Ne me dite pas qu’il a perdu l’esprit, qu’il est dans un délire, etc….

        Un simple rappel de la crise de Cuba en 1962.
        – C’est en ces termes qu’au cours d’une allocution télévisée prononcée depuis la Maison Blanche dans la soirée du 22 octobre 1962, John Kennedy annonce aux Américains et à l’opinion mondiale que les Soviétiques ont entrepris d’installer à Cuba des fusées et des bombardiers capables d’atteindre le territoire des États-Unis, et qu’il n’est pas question pour son pays de tolérer cette menace.

        Si les russes n’avaient pas reculés, on ne serait pas ici en train de se jaser.

      3. Duduche dit :

        @têteoupoulet: vous essayez de rendre l’occident responsable des caprices meurtriers d’un autoritaire mais c’est totalement injustifié car Poutine n’a pas à dicter à l’Ukraine, un pays indépendant, quoi faire. L’occident n’a pas non plus dicté à l’Ukraine quoi faire. C’est pourquoi il est sot de prétendre qu’il a encouragé Poutine à envahir l’Ukraine. Celui-ci s’est donné de bien mauvaises excuses (« dénazifier et sevrer l’Ukraine »).

        Si un de vos voisins vous menace de vous casser la figure si vous faites la moindre réparation à votre maison, vous allez laisser votre toit qui coule se dégrader et vos fondations qui se fissurent s’effondrer pour ne pas le fâcher? Et s’il vient quand même vous casser la figure parce qu’il vous a entendu discuter de travaux avec d’autres voisins, vous lui trouvez des circonstances atténuantes (vous n’auriez pas dû le provoquer en parlant de travaux)?

      4. Peut-être qu’il était préférable d’empêcher l’Ukraine de rejoindre l’Otan…..pour le moment. Putin n’est pas éternel, et un jour quelqu’un le remplacera. En Syrie, et je ne vous cache pas qu’il y a un autre monstre qui gouverne ce qui reste de la Syrie, un mouvement de liberté est née il y a 10 ans qui a généré plus de 400 000 morts. Rien n’a changé depuis. Assad est encore au pouvoir.

      5. el_kabong dit :

        @oeufoupoussin

        Relisez votre point 2) jusqu’à ce que vous compreniez que c’est le seul point important : l’Ukraine est un pays indépendant, libre de ses choix…

        Et quand vous aurez compris, vous comprendrez que votre point 3) n’a aucun sens…

      6. Madalton dit :

        Biden a dit récemment à Putin que l’Ukraine ne serait pas acceptée dans l’OTAN avant au moins 15 ans et que tous les 2 ne seraient plus en poste à ce moment-là.

        Biden explique dans ce lien que l’Ukraine est loin de respecter les critères pour être acceptée dans l’OTAN.

        https://www.nbcnews.com/politics/politics-news/biden-says-it-remains-be-seen-if-ukraine-will-be-n1270807

      7. On avait également promis aux russes que l’Otan ne s’étendrait jamais au delà des frontières connues de l’époque.
        https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2021-12-24/elargissement-de-l-otan-a-l-est/comment-l-occident-a-trompe-la-russie.php

      8. spritzer dit :

        C’est à cause du conflit avec le Donbass qui dure depuis 8 ans, des bombardements, des ultra nationalistes (pour ne pas dire autre chose) qui posent une menace constante aux russophones du Donbass et en général en Ukraine. La Russie a dit avoir fait parvenir aux États-Unis des preuves de massacres qu’ils n’ont pas voulu rendre publique parce que les images sont insupportables. C’est pour ces raisons qu’ils ont envahi l’Ukraine, neutraliser les ultra nationalistes (pour ne pas dire autre chose) et démilitariser le pays. Tout ça a été dit maintes fois par les dirigeants russes.

      9. C’est certainement une des raisons qui ont incité les russes à agir plus radicalement, mais je crois que le but ultime était de faire tomber le gouvernement à la faveur d’un gouvernement pro-russe.
        La guerre éclair avec la prise de Kiev ne s’est pas déroulée comme prévu, et une sortie de crise pacifique devient de plus en plus difficile à se réaliser.

      10. spritzer dit :

        @oeufoulepoussin

        Je ne pense pas qu’ils envisageait de prendre Kiev en 3 jours et que toute l’opération serait terminée en une semaine. Ils n’ont pas non plus tant de soldats sur place, j’ai lu quelque chose comme 50 000, mais ils ont peut-être amené des renforts mais c’est difficile d’être précis. Je pense qu’ils seraient content que Zelensky reste en place, en autant que l’influence des ultra nationalistes soit terminée. Zelensky a été élu en promettant d’améliorer les relations avec la Russie, mais comme Trump, il a été contrecarrer. 😉

    2. Guy Pelletier dit :

      A-t-il respecte le desir et choix des Tchetchene et Georgien de faire leur independance de la Russie ou l a-t-il empecher brutalent? Pourquoi donc a-t-il armé des « rebelles » d’un pays souverain sinon pour foutre le bordel dans ce pays pretexter devoir intervenir pour proteger les russopho es. Il a pu pendant un bon moment berne bien du monde dont moi-meme mais ca ne marche plus. Il est clair qu il cherche a rebatir la Sainte Russie et qu il lui reste peu de temps devant lui vieillissant et malade.

  16. Mona dit :

    Une brève et pertinente étude sur la réalité économique de la Russie, ses projets depuis dix, ses limites et les,conséquences sur l’économie mondiale des mesures nécessaires prises par l’Occident.
    Michel Santi est un des meilleurs économistes (macroéconomie) que nous ayons.

    https://michelsanti.fr/crack/russie-un-desastre-en-direct

    1. Dekessey dit :

      Instructif.
      Merci

    2. ProMap dit :

      Mona – Très informatif cet article. Pas jojo pour la Russie. Pas mieux pour les reste de la planète. Dans ces conditions, la lutte contre les changements climatiques se décale dangereusement..

      1. Mona dit :

        @Promap 👏 merci et oui, malheureusement à nouveau les projets pour une humanité meilleure sont englouties par les urgences.

    3. titejasette dit :

      @Mona

      Merci de l’article. Ce que je retiens: La Chine pourrait se « servir » de l’isolement de la Russie pour lui presser le citron. Ce serait génial ! Ces diaboliques asiatiques… ce n’est pas pour rien qu’ils ont les yeux bridés.

      1. Mona dit :

        @titejasette 👌 oui les chinois sont d’un réalisme très déroutant pour les occidentaux.
        Je les côtoie dans l’art contemporain et croyez moi, qui suit plutôt de comportement méditerranéen ( lisible pour eux, émotionnelle + affective … aïe aïe )…je ne vais pas au front pour négocier : perdue d’avance 😉🙄

      2. titejasette dit :

        @Mona

        J’ai du sang bleu. Aïe aïe !

    4. Ziggy9361 dit :

      Certains dirigeants russes,ont décidés que pour leur bien la population devait se serrée la ceinture pour prémunir la classe dirigeante des mesures de rétorsion économiques et laissé la population crever de faim.

      « Si il ne reste plus de pain manger de la brioche’

    5. Layla dit :

      @Mona 8:07

      Premièrement merci Mona pour cet excellent article. J’en ai fait un copié-collé avec mention IMPORTANT.

      Je retiens que la Banque centrale de la Russie avec ses réserves peut assumer le coût d’une année entière d’importations et 75% de sa dette envers l’étranger, sauf que…

      avec l’exclusion de SWIFT il lui sera difficile d’utiliser ses réserves.

      Pourquoi selon l’auteur de l’article « car quasiment plus aucun importateur ni exportateur étrangers ne seront en mesure de payer ou de recevoir ces devises – ce trésor de guerre – si industrieusement accumulées par l’Etat russe. »

      Il ajoute:

      « Un gel des avoirs de la banque centrale russe détenus auprès d’institutions étrangères aura également des conséquences majeures sur l’équilibre macroéconomique intérieur du pays. »

      Il ajoute:

      « la paralysie induite par le blocage SWIFT et de celui des réserves déposées à l’étranger ne laisse à la Russie que deux options, l’une pire que l’autre, à savoir le contrôle des capitaux accompagné d’une hausse frénétique de ses taux d’intérêt. »

      Les russes depuis les 8 dernières années ont dû accepter beaucoup de sacrifices et au final ils se retrouvent paralyser.

      La partie de la Chine dans tout ça je vous le laisse découvrir en lisant l’article. Un point de vue qui me parle.

      Idem pour la partie qui nous concerne il suggère « un choc inflationniste mondiale de taille »

      1. Mona dit :

        @Layla 👏 merci

  17. Gilles Morissette dit :

    Cette fois, on ne peut plus nier l’évidence même.

    On a affaire ici à un véritable massacre, une tentative délibérée d’exterminer par tous les moyens possibles, une population civile.

    Ce n’est plus une question de gagner la guerre, c’est devenu une question d’anéantir un pays au complet.

    Putin est devenu complètement fou.

    Sa soif effrenée de pouvoir l’a amené à faire partie du Panhéon des tristement célèbres tortionnaires qui ont marqué l’Histoire de l’Humanité.

    Je ressents une profonde rage, une impuissance totale, une tristesse infini devant tout ce que subit le peuple ikranien.

    Le massacre d’enfants me touche particulièrment alors que je viens de perdre il y a à peine quelques jours ma petite-fille de 5 ans.

    La mort d’un enfant, peu importe les circonstances, est et demeure une tragédie.

    Un massacre d’une telle envergure, dûment planifié et exécuté par une armée de tueurs sanguinaires sans morale, se nomme UN MEURTE.

    Ce n’est pas sans nous rappeler des relents de guerres antérieures menés par des sociopathes aussi fous que Putin.

    J’aimerais croire que ce salopard va devoir répondre de ses actes devant la Justice du TPI mais j’ai de sérieux doutes.

    Au pire, il sera isolé du reste monde et peu de Chefs d’États voudront être vu avec lui. Il deviendra infréquentable.

    Les sanctions économiques prises contre la Russie font très mal, selon ce qu’on en sait.

    La population russe commence à en subir les contrecoups. Les marchés financiers sont ébranlés, la valeur du rouble dégringole. Toute la planète retient son souffle devant des perspectives peu encourageantes.

    Putin s’en sacre, bien « protégé » par sa fortune probablement planqué à l’abri dans des abris fiscaux.

    Certains vont dire: La révolte va finir par gronder. L’opposition à cette guerre va continuer de s’amplifier à l’intérieur même de la Russie.

    Putin s’en balance car il a les moyens de la réprimer comme en fait foi ce lien.

    https://www.lapresse.ca/international/europe/2022-02-28/manifestations-contre-la-guerre-6000-arrestations-en-russie.php

    Pendant ce temps, à Mar-A-Largo, il y a un autre sociopathe qui le qualifie de « très intelligent » et qui ne cesse de le louanger.

    La monde a basculé dans la folie.

    Qui va pouvoir arrêter tout ça !!

    1. _renaud dit :

      En moins d’une semaine la Russie est devenue une grosse Corée du Nord.

    2. Louise dit :

      Gilles Morissette

      « Le massacre d’enfants me touche particulièrement alors que je viens de perdre il y a à peine quelques jours ma petite-fille de 5 ans. »

      J’avais lu que votre petite guerrière avait changé son armure pour des ailes d’ange.
      Je suis de tout coeur avec vous et votre famille dans cette douloureuse épreuve.

      1. Gilles Morissette dit :

        @Louise (01/03/2022).

        Merci Louise pour votre soutien.

        Merci à tous ceux et celles qui,sur ce blogue, ont pris le temps de m’envoyer des messages de sympathie et de soutien.

        Ca me va droit au coeur.

        C’est une période difficile à passer mais on va y arriver.

        Notre princesse guerrière nous a quitté dans la paix et la sérénité, entouré des siens et au son de la trame sonore du film « La Reine des Neiges (Frozen) » son film préféré.

        Un grand moment d’émotions.

        MERCI

      2. Bonjour,
        N’étant pas un habitué de ce site, je vous souhaite mes sincères condoléances pour la perte de votre petite princesse.

    3. Cotenord07 dit :

      @ Gilles Morissette :

      Sincères condoléances pour la perte de votre petite-fille, Monsieur Morissette.

  18. titejasette dit :

    La Russie + La Chine + quelques autres pays joueurs mineurs. On verra bien si ces pays « associés » vont pouvoir comparer leur croissance et progrès (à long terme) avec la combinaison des autres pays USA + les grands et petits pays de l’Europe. Mauvais calcul selon mon opinion.

    Même si l’Ukraine est perdue et prise sous le joug russe, plus de la moitié des pays de la planète l’ignorera et le banira. Où est son gain ?

    Mauvais calcul selon mon opinion (je radote ?). Mes enfants ou petits-enfants le sauront

    1. Toile dit :

      C’est en effet un calcul étrange et foncièrement déroutant tant c’est fou, sociopathique. J’arrive pas à classer ca dans ma tête. A quand les camps d’extermination des « nazis » ?

  19. Chanounou dit :

    Marginal certes, mais significatif: la Ville de Mu ich vient de signifier son congé a Valery Guerguiev

    Traduction en F. disponible.

    https://www.n-tv.de/panorama/Muenchen-entlaesst-russischen-Chefdirigenten-article23163943.html

  20. La Cour Pénale Internationale ….

    Poutine n’en perdra pas le sommeil…..

    La Russie reconnait-elle cette institution??
    Les USA ne la reconnaissent pas…..

    un autre outil à 2 vitesses…

    Poutine finira ses jours en Russie, bien terré dans un de ses châteaux…. peu importe le résultat de « sa » guerre….

    malheureusement, son aura est et demeure encore très forte en Russie… beaucoup plus forte qu’on ne le croit….
    le déni est une arme terrifiante…..

    on l’a vu avec la pandémie… le déni résiste à beaucoup d’invraisemblance ….
    on l’a vu quand les USA ont attaqué l’Irak ….
    on l’a vu avec le convoi des con….
    on le voit avec trump depuis maintenant 5 ans…

    Poutine a ses supporteurs… son ombre planera longtemps sur la Russie, malgré l’Ukraine, malgré la misère, malgré nous….

    Cette guerre Poutine la fait pour la Russie… les citoyens boivent ses paroles, par crainte peut-être, mais ils suivent la rhétorique, suivent la philosophie …
    ils ont accepté depuis 22 ans… ils ont accepté plein d’entorses à leurs règles politiques, accepté de modifier leur Constitution, accepté sa vision des choses…

    La Russie vit cette réalité poutienne depuis 22 ans… ça ne se change pas en une semaine….
    quand on voit les médias russes agir comme Fox news, on comprend que la route est déjà minée …

    si aux USA, Fox news et ses vendeurs de mensonges peuvent manipuler les citoyens qui ont, pourtant, accès à de la « vraie » information on constate avec effroi qu’en Russie cette manipulation est « at large »..

    Quand c’est rendu que dans les écoles on déforme déjà l’actualité pour que ça fitte avec le message des autorités…
    c’est un tantinet plus radical que la censure des livres aux USA, que d’enseigner le dessein intelligent même si ça s’en va sur la même route….

    L’Ukraine se fera massacrer, sous nos yeux, devant notre refus de les appuyer physiquement, de peur des répercussions plus globales que ça peut engendrer….

    Les armes atomiques qui devaient « décourager » toute attaque injustifiée deviennent maintenant des preneuses d’otages….
    y’a pas de solution….
    on le sait tous….

    aucune sauf si Poutine ordonne à sa gang de reculer… et il ne le fera pas.

    Pendant combien de décennies la Russie sera-t-elle emmurée et bannie de la communauté internationale??
    Jamais assez longtemps nous diront les survivants ukrainiens….

  21. Alexander dit :

    Cette guerre insensée a été initiée par les russes et ce sont les russes qui ont le pouvoir de l’arrêter.

    Poutine, loin d’atteindre son rêve de grandeur russe, pourrait devenir un paria sur toute la planète, et entraîner son peuple dans son sillage.

    À force de tricher, piller, voler, écraser, Poutine va subir la plus grande force de l’univers, le retour du balancier. En plein visage.

    Une chose est sûre, son attaque nous rappelle que la planète aspire à la paix. Et va prendre les grands moyens pour l’atteindre. Ce qui est triste, c’est que c’est le peuple russe qui va payer pour la folie de ses chefs.

    1. Alexander

      et si Poutine se disait, « les USA l’ont fait pendant des décennies, pourquoi pas la Russie? »

      L’Occident mesure mieux l’horreur d’une invasion quand ça la concerne….

      et encore, y’a plein de gens en occident qui semblent indifférents, qui cherchent des excuses, des justifications à Poutine …
      plein de gens qui tentent de séparer Poutine et sa guerre et les athlètes russes…

      l’Occident ne pense qu’à elle… encore….

      la Russie commet un crime contre l’Humanité….
      malheureusement, ils sont combien de dirigeants dans ce monde, à commettre des crimes contre l’Humanité à chaque jour et ce, depuis toujours???

      il y a certainement une vingtaine de pays, aujourd’hui, qui font dans le crime contre l’Humanité à plus petite échelle…mais avec les mêmes résultats insensés face à notre indifférence et notre ignorance occidentales…

      la planète n’a jamais été en paix…..

      1. Guy Pelletier dit :

        Justement et si cette crise serait le réveil nécessaire des peuples du monde pour à l avenir se lever devant toutes agressions d un pays sur un autre incluant les USA.

      2. Bien dit.
        On cherche surtout à comprendre pourquoi le monde ferme les yeux sur certains conflits, et qu’ils sont prêts à vivre l’holocauste nucléaire pour défendre d’autres causes.
        À croire qu’il exsite des humains et des sous-humains.

        Voici quelques exemples:
        – Conflit palestinien
        – Guerre du Yemen
        – Guerre de Syrie
        – Guerre en Somalie
        – Despotes supportés par l’Occident (Égypte, Arabie Saoudite, Vénézuela, etc….)
        et autre, et autre, et autre……

  22. Pour faire suite a commentaire de Gilles Morissette et titejasette.
    Il faut également se questionné sur notre rapport avec Chine et autre pays dictatorial. Faire des affaire avec eux c’est supporter les dictature.

    On peut se dire que c’est leur pays et que c’est pas notre probleme.
    Mais putine vient de nous le prouver, c’est dictateur, lorsqu’il s’enrichissent ne restent pas juste a leur frontiere.

    La chine fait déja des massacre dans son pays.
    Elle s’attaque a la démocratie de hong kong.
    Et elle a un regard impérialiste sur Taiwan.

    On attends quel attaque pour agir? Ou on commence a prendre dès maintenant nos distance?

    Oui, il y auras un prix a payé, mais il vaudras mieux que une troisieme guerre mondial, financé a meme notre porte feuille.

    1. Toile dit :

      Et que dire des ouighours, des tibétains, une affaire internationale classée?

  23. Jocnob dit :

    Il n’y a personne dans l’entourage de ce salaud capable de lui régler son compte? Définitivement?

  24. chrstianb dit :

    Début de lézarde dans le mur de Poutine? Deux oligarques demandent l’arrêt de la guerre en Ukraine. Et pas des moindres Mikhail Fridman et Oleg Deripaska.
    https://twitter.com/CNN/status/1498296975242022917

    1. Madalton dit :

      Fridman est né à Lviv en Ukraine et ses parents y sont encore.

      https://www.ft.com/content/9b3ab6bb-f782-43fb-8afc-42d937147463

  25. Haïku dit :

    Cher Putin de président,

    « Ce monstre qui porte sur son visage la noirceur de son âme. »
    (C. Baudelaire)

  26. monsieur8 dit :

    La résistance des Ukrainiens est remarquable! Quelqu’un pensait qu’elle tiendrait tête à l’armée Russe? Cette résistance, et l’attitude héroïque de Zelenski, sont un message puissant à la communauté internationale : on se bat ici, aidez-nous.

    Ça fait plaisir de voir le « petit » tenir tête au bully. Mais en même temps, ça me stresse un peu… Peut-on imaginez Poutine rentrer chez lui vaincu, piteux? Dans sa tête, peut-il perdre? Jusqu’au ira-t-il pour s’assurer de gagner?

    C’est cette dernière question qui me stresse ! On commence à avoir un début de réponse avec les bombardements sur des cibles civiles… Avec Poutine, je ne vois pas comment ça pourrait bien finir.

    Il faut l’éliminer lui, physiquement.

  27. Madalton dit :

    Le pire est à venir. Selon Fiona Hill, une experte reconnue de la Russie et sur Putin et aussi ancienne membre du Conseil de Sécurité Nationale, pense qu’il y a un grand risque que Putin utilise l’arme nucléaire, et ce, même avant que Putin fasse sa déclaration de samedi.

    Elle mentionne, entre autres, que Putin a averti Trump dans une de leur dernière rencontre mais que Trump n’a pas saisi le message. Putin lui a dit qu’il avait des missiles hypersoniques et Trump lui a répondu que les ÉU en auraient eux aussi. Putin lui a répliqué qu’effectivement que les ÉU en auraient mais que lui les avaient déjà.

    https://www.rawstory.com/trump-putin-nuclear/?e=carltetu1@gmail.com&utm_source=&utm_medium=email&utm_campaign=9926&recip_id=532340&list_id=1

  28. Cotenord07 dit :

    La position officielle de la Fédération de Russie face à la Cour pénale internationale est relativement bien présentée dans cet article de RIA Novosti (média d’information qui est contrôlé par le gouvernement de la Fédération de Russie et qui présente fidèlement le point de vue de ce gouvernement, à propos de tous les enjeux politiques)..

    &&&&&

    Traduction réalisée à l’aide DeepL, sans vérification exhaustive et rigoureuse de la fidélité de la traduction par rapport au texte original en russe.

    &&&&&

    Le Kremlin rejette catégoriquement les accusations de crimes de guerre lancées par Kiev

    Le secrétaire de presse Peskov : le Kremlin rejette les accusations de crimes de guerre de Kiev

    MOSCOU, 1er mars – RIA Novosti. Moscou a rejeté les accusations de Kiev de crimes de guerre sur le territoire ukrainien, a déclaré le porte-parole de la présidence, Dmitri Peskov.

    « Nous le rejetons catégoriquement. Et puis, après tout, la Russie n’est pas partie à la CPI », a-t-il déclaré en réponse à une demande de commentaire sur les déclarations des représentants de la Cour pénale internationale concernant les preuves dont ils disposeraient.

    La semaine dernière, les autorités ukrainiennes ont demandé à la CPI d’ouvrir une procédure pour génocide contre la Russie. Le procureur de la Cour internationale, Karim Khan, a déclaré qu’il suivait de près la situation et a rappelé que l’instance pouvait enquêter sur tout acte de génocide, crime contre l’humanité ou crime de guerre qui aurait eu lieu en Ukraine depuis 2014. Il a ensuite déclaré que la Cour pénale internationale s’y attellerait « dès que possible ».

    La Cour pénale internationale ne fait pas partie des Nations unies ; elle a été créée en vertu du Statut de Rome, signé en 1998. Toutefois, elle ne peut pas juger des États mais des individus, notamment pour des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et des génocides.

    La Russie et l’Ukraine ont signé le statut en 2000 mais ne l’ont pas ratifié. En outre, les autorités russes ont renoncé à devenir partie à la CPI en 2016, après que la cour a jugé que le retour de la Crimée « équivalait à un conflit international ». Le Kremlin a déclaré que cela était contraire aux intérêts nationaux.
    Ces dernières semaines, la situation dans le Donbas s’est sérieusement aggravée, Kiev concentrant une grande partie de son armée sur la ligne de contact et intensifiant le bombardement des républiques populaires de Donetsk et de Louhansk, en utilisant du matériel interdit par les accords de Minsk. Dans ce contexte, le 19 février, les autorités des républiques ont demandé à la Russie de reconnaître leur indépendance.

    Deux jours plus tard, le 21 février, Vladimir Poutine a signé des décrets reconnaissant la souveraineté de la LNR et de la DPR, et le 24 février, il a annoncé le lancement d’une opération spéciale visant à démilitariser et dénationaliser l’Ukraine. Le chef de l’État a déclaré que son objectif était de protéger les habitants de Donbas.

    Le ministère de la Défense a souligné qu’il ne visait pas les biens civils sur le territoire ukrainien, mais uniquement les infrastructures militaires, et qu’il n’y avait aucune menace pour les civils.

    &&&&&

    Hyperlien pour la version originale de l’article (en russe) :

    https://ria.ru/20220301/kreml-1775832056.html

    1. chrstianb dit :

      Heu… oui, c’est la position du Kremlin qui est connue. Rien de neuf. Vous venez de l’apprendre?

  29. Toile dit :

    @cotenord 07

    « J’aurais dû préciser « si par hasard cette possibilité est portée à son attention en public », par des journalistes en conférence de presse, par exemple.

    Selon moi, Vladimir Poutine ne rencontrera plus jamais des journalistes (qu’ils soient russes ou étrangers) sans être absolument sûr de contrôler entièrement le message.

    Merci d’avoir posé cette excellente question.« 

    —-

    Précision superflue voire anecdotique. Et depuis quand un dictateur ne contrôle pas son message et son environnement? Exemple parfait sur un continuum de 20 ans pour Vald. Rien de nouveau sous le soleil.

  30. Jacques dit :

    Je ne veux pas devenir alarmiste mais…
    Imaginons la moumoutte orangée (ou un de ses dérivés) au pouvoir si la putain à Poutine décide d’élargir sa frontière au Nord, pour prendre les réserves de pètrole de l’Arctique.
    Comprendre viser les territoires au Nord de notre pays.
    Comment réagirions-nous face aux USA mollusques et admirateurs des actions de Putin?

    Je fabule, je l’espère, mais peut-être pas tant que ça….

  31. Apocalypse dit :

    ‘Live to fight another day?’

    Peut-être que les Ukrainiens devront se poser cette question à un moment donné. Vladimir Poutine est rendu beaucoup trop loin pour reculer et va mettre les ressources pour finir le travail. 😭

    ‘Le pire est à venir (Madalton – 08:52)’

    Oh que oui! Rappelons que l’aviation Russe a bombardé des hôpitaux en Syrie. On ne reculera donc devant rien pour atteindre l’objectif. Les Ukrainiens ont bien tenu jusqu’à présent, mais un renfort massif s’en vient et là, ça va faire mal. 😰😱

  32. Madalton dit :

    La Russie va frapper les infrastructures de Kiev et demande aux civils qui vivent près de celles-ci de quitter.

  33. M.Rustik dit :

    Les invasions barbares…
    Quand tu es gros et fort, tu déclares des guerres et tu bombardes. Et tu te surprends que des gens réagissent contre toi… avec des moyens moindre.

    Les armes des barbares ont juste évoluées. Et les barbares sont plus souvent qu’autrement dans les establishment politique que chez le peuple.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :