Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Cessez-le-feu immédiat et retrait des troupes russes de l’Ukraine : telles sont les demandes présentées par la délégation ukrainienne à la délégation russe lors de pourparlers tenus lundi à la frontière avec le Bélarus, selon la présidence ukrainienne. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui ne fait pas partie de la délégation ukrainienne, a lui-même douté du succès de cette rencontre, qui n’a pas diminué l’intensité des attaques russes dans son pays.

Pendant ce temps, la Russie subit les effets des sanctions économiques imposées par les pays occidentaux, comme le résume le New York Times : « Le rouble s’est effondré, la bourse a fermé et le public s’est précipité pour retirer de l’argent lundi […]. Dès le début de la journée, la monnaie russe a perdu jusqu’à un quart de sa valeur en quelques heures. S’efforçant d’enrayer ce déclin, la Banque centrale russe a plus que doublé son taux d’intérêt directeur, interdit aux étrangers de vendre des titres russes et ordonné aux exportateurs de convertir en roubles la plupart de leurs recettes en devises. »

Plus de 500 000 personnes ont quitté l’Ukraine pour se réfugier dans les pays avoisinants, selon le chef de l’agence des Nations unies pour les réfugiés. Kiev demeure dans la ligne de mire des troupes russes. Et le Bélarus s’apprête à envoyer des troupes en Ukraine, selon les renseignements américains.

(Photo Getty Images)

44 réflexions sur “Les demandes de l’Ukraine

  1. Cotenord07 dit :

    Bonjour à tous les visiteurs du blogue, et en particulier à celui où à ceux qui sont basés en Suisse (heure de Montréal + 6 heures) et qui passent leur nuit entière à le surveiller et à y poster des commentaires, avant d’entamer une dure journée de travail à Montreux… C’est sans doute en partie cela, l’éthique de travail des Suisses…

    Selon la mise à jour de l’AFP publiée dans le quotidien La Presse, les dirigeants occidentaux ne sont pas vraiment inquiétés par la possibilité d’une escalade nucléaire de la part de la Russie :

    « Menace nucléaire pour « impressionner »

    Le ministre de la Défense britannique, Ben Wallace, a estimé que la menace nucléaire de Vladimir Poutine avait pour but d’« impressionner », mais ne constituait pas un « changement significatif » de la stratégie russe en matière de dissuasion.

    Ses propos font écho à ceux du premier ministre Boris Johnson qui a déclaré dimanche que la menace agitée par M. Poutine était une « distraction de la réalité de ce qui se passe en Ukraine », où les forces russes rencontrent « plus de résistance, que ce que s’imaginait le Kremlin ». »

    De son côté, la Fédération de Russie affirme qu’elle a maintenant la suprématie aérienne sur tout le territoire de l’Ukraine et affirme avoir réalisé d’autres progrès dans le conflit :

    « Suprématie aérienne » de la Russie

    L’armée russe a revendiqué la « suprématie aérienne » sur toute l’Ukraine après la destruction des systèmes ukrainiens Buk M-1, S-300 et de cinq avions de combat.

    Elle a également affirmé avoir encerclé la ville de Kherson (sud, 290 000 habitants) et pris le contrôle de la ville de Berdiansk, sur la mer d’Azov, (110 000 habitants).

    L’armée russe a aussi assuré que Moscou « contrôle entièrement la zone entourant la centrale nucléaire de Zaporijié », dans le sud-est. »

    On peut évidemment investir un certain espoir dans les négociations d’aujourd’hui, mais, compte tenu du fait que les membres des peuples slaves ont la réputation d’avoir la « tête dure » lorsqu’ils sont en situation de conflit, il ne faut pas se faire trop d’illusions…

    Source : « Le point sur l’invasion par la Russie », Agence France Presse, dans La Presse, le 28 février 2022, hyperlien :

    https://www.lapresse.ca/international/europe/2022-02-28/guerre-en-ukraine/le-point-sur-l-invasion-par-la-russie.php

    1. Toile dit :

      Comme vous le relayer, la fédération de la Russie affirme que. Allez savoir.

      Je me serais bien passer de votre préambule. Ça me semble mesquin et inutile.

    2. Autrement dit :

      Moscou « contrôle entièrement la zone entourant la centrale nucléaire de Zaporijié », dans le sud-est.

      Elle est peut être là la menace nucléaire : en reproduisant la catastrophe de tchernobyl.
      Horrible!

    3. Christophe de Suisse dit :

      @Cotenord07

      Tous comme votre amour pour la mère patrie, j’apprécie vos efforts de vouloir faire de moi, votre nouvelle obsession. Vous êtes un obsédé et c’est indiscutable 😉

      Pour faire rapide après quelques heures de votre nouvelle analyse géostratégique aux doigts mouillés à l’aide de deepl.com 😉

      En ce qui concerne la menace nucléaire, ce sujet a déjà maintes fois débattus et encore une fois vous enfoncez des portes ouvertes avec un grand temps de retard. C’est bien ce qui fait que vous me faites sourire depuis 4 jours avec votre théorie toute personnelle sur la « tirade » nucléaire, revisitée à votre sauce à l’aide de votre traducteur magique. Ceci étant, vous n’êtes plus à une contradiction prêt 😉

      Il est maintenant 1:50 en Europe ce 1er mars 2022 :
      Constat :

      – La Pologne viens d’annoncer l’envoi de 20 avions MIG 29. L’Europe va suivre.

      – Les Ukrainiens font la queue pour obtenir des armes et combattre l’agresseur avec succès. Au 6e jours, Kiev est toujours debout 😉

      – Les Russes font la queue pour retirer de l’argent afin de survivre ces prochains semaines, car le monde économique russe viens de totalement de s’effondrer. La bourse n’a pas été ouverte 😉

      – La Suisse vient de saisir 23 milliards de CHF (31 milliards de $ Canadien) alors que selon vous, nous sommes neutre 😉

      – Rien ne se passe comme prévu par votre mère patrie, malgré vos dénégations. La population Russe commence à comprendre ce qu’il se passe réellement a ces portes. Depuis ce matin, plus possible de prendre un vol pour rejoindre un pays Européen ou le Canada.

      – Vous avez un passeport Russe ? Sauf cas très exceptionnel (diplomate, humanitaire), vous ne pouvez plus voyager en Europe, en Suisse. (36 pays au total sur le continent Européen a ce stade. Et encore la liste continue à s’allonger, heure après heure).

      – Pour répondre à votre questionnement dans un autre message de ce jour, le chef de l’État Major Gerasimov a éventuellement démissionné pour éviter d’être poursuivis par la Cour internationale pénale (CPI) qui a ouvert ce soir une enquête pour «crimes de guerre» et «crimes contre l’humanité» ?
      https://www.icc-cpi.int/Pages/item.aspx?name=20220228-prosecutor-statement-ukraine

      C’est effectivement un grand succès de votre mère patrie qui a réussi en 5 jours à être mises au ban de la communauté mondiale, y compris de l’ONU.

      Qui êtes-vous @Cotenord07 ?

  2. Toile dit :

    Eu égards aux pourparlers tenus lundi à la frontière, de deux choses l’une:
    1- pour améliorer le climat de confiance, quand on est de bonne foi, ont aurait été légitiment en droit de croire qu’un cessez le feu aurait été applicable du coté russe.
    2- En tacticien opportuniste, le dictateur ( je m’assume) maintient l’offensive pour bien faire comprendre à l’Ukraine ( et conséquemment aux autres intéressés) qu’il ne reculera pas.

    Les événements militent en faveur du 2 d’autant que la Biélorussie lève des pans de sa «souveraineté » pour « accommoder » son maître dans son plan machiavélique.

    1. Zelenski se sent en position de force avec l’arrivée des mesures financières, d’une campagne russe hésitante et d’une résistance ukrainienne hors du commun. Je n’entrevois donc aucune avancée sur cette négociation. Il faudra attendre la prochaine ronde de négociation pour espérer voir la lumière au bout du tunnel…. de la Manche. En attendant, la situation évoluera en fonction des forces et des nouvelles armes qui seront mises dans la bataille.
      Les russes ont fait preuve de beaucoup de retenue jusqu’à maintenant. On dénombre peu de mort civil, malgré les pertes importantes du côté des belligérants. Mais cette situation pourrait changer.

    2. Cotenord07 dit :

      @ Toile :

      Il n’est pas rare que les belligérants mènent des négociations sans que les combats soient interrompus.

      Cela a été le cas pendant la Première et la Deuxième Guerre mondiale, la Guerre de Corée, la Première Guerre du Vietnam (impliquant la France) et la Deuxième Guerre du Vietnam (impliquant les États-Unis).

      Nonobstant l’aspect moral, en ce qui concerne la partie qui domine le conflit, il y a peu d’intérêt à relâcher la pression sur la partie la plus faible, car cela inciterait la partie la plus faible à rehausser ses exigences ou ses conditions de reddition.

      1. Je suis d’accord. J’irais même plus loin. Les parties ont tout intérêt à renforcir leurs positions (gains de terrains, menaces, etc…) avant d’entreprendre les négociations. Le recours aux armes nucléaires en est un exemple.

      2. Toile dit :

        C’est bien ce que j’ai écrit : en tacticien opportuniste. Je maintiens ma lecture. Scénario 2

      3. Christohe de Suisse dit :

        Cotenord07,

        Je me dois de vous corriger afin de ne pas laisser croire certain aspect de vos tentatives d’intox.

        Il n’y a qu’UN seul belligérant, il s’agit de la Russie et vous semblez l’avoir oublié.

        Vous n’allez tout de même pas contester ce point factuel ?

  3. Toile dit :

    Je reprends mon propos du précédent billet.
    ——
    Ramzan Kadyrov, président tchétchène, et ses troupes appelées les Kadyrovtsy.

    Ces troupes,réputées que trop tristement pour être sans foi ni loi, sont préparées à épauler la Russie quel qu’en soit le prix. On sait le carnage fait à Grozvny. Ils s’y connaissent en guérilla urbaine et en torture tout genre. Or ces troupes ont été mobilisés par leur président Ramzan Kadyrov, et se tiennent prêts à combattre aux côtés des soldats de Vladimir Poutine ou sont déjà parties. Peu importe, la seule évocation donne froid dans le dos.

    Ce mec a fait une déclaration : « «Je saisis l’occasion pour conseiller au président Zelensky, jusqu’à ce qu’il soit l’ancien président de l’Ukraine, d’appeler notre président, le commandant en chef Vladimir Vladimirovitch Poutine, et de présenter ses excuses». Ouch…et le jusqu’à ce qu’il soit l’ancien président de l’Ukraine ! Clair et net. Aucune confusion possible sur la finalité.

    https://www.cnews.fr/monde/2022-02-27/guerre-en-ukraine-qui-sont-les-kadyrovtsy-les-terrifiantes-troupes-tchetchenes-de

    Je fais des additions. Ceci plus les amendements constitutionnels de la Biélorussie et trouve que ça pue le conflit à plein nez pour longtemps. Avec énormément de violence, du carnage. J’ose même pas penser aux conséquences réelles tellement elles sont effrayantes.

    1. Cotenord07 dit :

      @ Toile :

      En ce qui concerne les « forces spéciales » tchétchènes de Kadyrov (c’est ainsi qu’il les désigne, je crois), le gouvernement de la République d’Ukraine a affirmé dans les derniers jours qu’elles auraient été mises en déroute.

      Samati a même publié une vidéo à ce sujet hier.

      Si les affirmations de l’Ukraine sont vraies, on ne connaît pas encore l’étendue de la déroute : quelques combattants, la moitié ou les trois quarts du contingent, etc., etc. ?

      1. Samati dit :

        Il était question d’un convoi.

      2. Christophe de Suisse dit :

        @Cotenord07,

        Vous prenez beaucoup de temps et d’oxygène à vous répondre.
        Les affirmations de l’Ukraine sont correctes et ceux des autres observateurs internationaux aussi.
        https://www.marianne.net/monde/europe/qui-est-kadyrov-le-bras-arme-de-poutine-qui-a-envoye-10-000-de-ses-soldats-en-ukraine

        Ça fait quelque temps que vos déclarations, laissent bien à entendre votre admiration pour les hommes forts et pour un irrespect des droits humains.

        Votre admiration de Kadyrov le confirme. En ce qui me concerne, je me dois de vous classer dans une catégorie que je vais taire par respect.

        Je sais, vous n’avez pas cette pudeur et c’est bien ce qui fait notre différence.

        Qui êtes-vous @Cotenord07 ?

    2. spritzer dit :

      Les Tchétchènes n’y vont pas pour faire un massacre chez les civiles et il n’y aura pas de torture. L’armée russe est disciplinée.

      1. Chanounou dit :

        @ Spritzer
        Mouais…. « L’armée xyzwk est disciplinée.  »

        Je ne suis pas sûre qu’il existe sous le soleil une armée qui soit  » disciplinée  » au sens où vous l’écrivez. L’Histoire est pleine d’ exactions en tous genres par les troupes, elles aussi en tous genres et , hélas, en la matière, l’imagination humaine ( à fortiori desinhibée par l’alcool , l’effet de groupe, la vantardise ou simplement le  » je pisse plus loin que toi… » ) ne connaît pas de limites.
        Je vous trouve bien optimiste et confiant…., mais je serais ravie que vous ayez raison!

      2. spritzer dit :

        @Chanounou

        Remarquez que les Tchétchènes sont envoyés pour s’occuper de ce que les Russes considèrent le noyau dur neo nazi. C’est lugubre mais je pense qu’ils vont plutôt éliminer que torturer. Un membre de l’état major russe a dit, au point 9, traduit par Google:

        « Kadyrovtsy, formé pour combattre les terroristes dans des conditions urbaines et qui a suivi une formation appropriée, nettoiera les racines. »
        http://alternatio.org/events/all/item/100200-my-ne-amerikantsy-voennyy-ekspert-oproverg-glavnye-mify-o-spetsialnoy-voennoy-operatsii-na-
        ukraine

      3. Christophe de Suisse dit :

        @spritzer

        Oui, ils vont aller faire du tourisme au soleil selon votre affirmation.

        Je vous invite à prendre connaissance des rapports du Conseil de l’Europe et de l’ONU qui conteste vos propos.
        https://www.lefigaro.fr/flash-actu/tortures-en-tchetchenie-le-conseil-de-l-europe-epingle-la-russie-20190311

        Oui, le truc, c’est que ce personnage est ses complices, tortures et tue, c’est documenté et incontestable.

        Pourquoi défendre de telles personnes aussi malsaines ? Quel est votre intérêt ?

  4. titejasette dit :

    Les sanctions commencent à faire effet. Il y en aura d’autres sanctions qui s’en viennent…

    A) Le commentaire suivant a été rédigé par 10 ambassadeurs et hauts-commissaires résidant à Singapour

    « Les dirigeants du Groupe des Sept (G7) se sont réunis le matin du 24 février et ont convenu de restreindre la capacité de la Russie à faire des affaires en dollars américains, en euros, en livres et en yens. Cela limitera la capacité de la Russie à faire partie de l’économie mondiale et réduira la capacité de la Russie à financer et à développer son armée.

    Le G7 et l’Union européenne ont également pris des mesures pour imposer de fortes sanctions et de nouvelles limitations sur ce qui peut être exporté vers la Russie. Nous avons pris des mesures pour couper les principales banques russes du système financier international et sanctionné d’autres élites russes et les membres de leur famille. Nous avons également empêché le gouvernement russe – et ses entreprises d’État – de lever des fonds auprès d’investisseurs américains ou européens, et nous prévoyons de couper plus de la moitié des importations russes de haute technologie.

    Nos alliés et partenaires mettent en œuvre des mesures similaires. Ces actions unifiées vont restreindre l’accès de la Russie au financement et à la technologie pour les secteurs stratégiques de son économie, isoler la Russie des activités financières dans le monde entier et dégrader sa capacité industrielle pour les années à venir. »

    https://www.cnbc.com/2022/02/28/commentary-freedom-will-prevail-in-ukraine.html

    Cependant, il y a quelques contraintes…

    Le plus grand marché de crypto-monnaies du monde, Binance, affirme qu’il ne bloquera pas les comptes russes malgré la demande de l’Ukraine.

    – Jesse Powell, PDG de Kraken, a déclaré sur Twitter que la société « ne peut pas geler les comptes de nos clients russes sans une obligation légale de le faire. »

    https://www.cnbc.com/2022/02/28/binance-will-not-block-russian-accounts-after-ukraine-request.html

  5. Je vous partage ce résumé fait par un reporter de Bloomberg.
    Nikos Chrysoloras

    @nchrysoloras

    We seem to be tailspinning into chaos. I have covered crises before, but nothing comes even close:

    1) BP decided to take a hit of as much as $25 billion, just to leave Russia immediately.

    2) Russia’s bond market is collapsing

    3) Russians lined up at cash machines around the country to withdraw foreign currency

    4) Unless there’s a surprise de-escalation, Monday may turn out to be a dramatic day for the ruble, Russian stocks, and European markets

    5) The European Union closed its airspace to Russia. The blockade applies to any plane owned, chartered or otherwise controlled by a Russian person. Unprecedented

    6) The decision to exclude Russian banks from the SWIFT messaging system could result in missed payments and giant overdrafts within the international banking system

    7) The EU is going after oligarchs. Essentially now the entire political and economic elite of the country is sanctioned

    8) The U.S. Embassy in Russia said citizens in the country should consider departing *immediately*

    9) The EU also banned all transactions with the Russian central bank, severely curbing its ability to use foreign currency reserves to cushion the devastating blow from the sanctions

    10) The situation on the front is unclear, but it seems Ukrainian facilities containing nuclear waste suffered damage – Ukraine Reports Damage to Two Nuclear Waste Facilities

    11) Putin says he put his nuclear forces on « high alert ». Unclear what this means and what are his intentions. On the tactical side, things are definitely not going as well as he had hoped

    12) Could planned talks lead to some sort of resolution? Unclear what could a mutually acceptable solution be

    there is no #13

    14) Meanwhile, Chancellor Olaf Scholz announced plans for a massive boost in defense spending in the latest historic policy shift in Germany triggered by Russia’s invasion of Ukraine.

  6. Samati dit :

    L’armée russe semble maintenant viser des cibles civiles ( centre d’achat et appartements) comme à Grozny.

    Zelensky a annoncé la formation d’une Légion internationale pour défendre le pays contre l’invasion russe.

    1. Le danger de recourir à des  »mercenaires », est qu’ils peuvent être plus difficiles à contrôler.

    2. Toile dit :

      Retour sur 07h33

      « Il était question d’un convoi ». D’un convoi de militaires russes « ordinarius » ou des troupes de Kadyrov ? Moi j’ai rien vu de tel en ce qui concerne spécifiquement ces dernières. Peux me tromper, c’est si facile en ces temps.

      1. Cotenord07 dit :

        @ Toile

        Le tweet (provenant du gouvernement de la République d’Ukraine) affirmait qu’il s’agissait de combattants tchétchènes.

        On voyait des corps sur le chemin et le long du chemin, mais les images ne pouvaient pas vraiment nous permettre de confirmer qu’il s’agissait de combattants tchétchènes.

      2. Samati dit :

        Vous pouvez voir le lien posté hier à ce sujet.
        Si vous avez un compte Twitter vous pouvez suivre NEXTA qui rends compte de la situation en direct de différentes villes du pays. Certains vidéos et images sont cependant difficiles à regarder. Les russes se préparent à massacrer les résidents pour satisfaire la folie du petit dictateur Poutine.

      3. Cotenord07 dit :

        @ Samati :

        En ce qui concerne vos prévisions de massacre de la population civile par les militaires russes, on verra bien, mais j’en doute.

        Si les forces armées russes avaient vraiment voulu s’en prendre à la population civile à grande échelle, cela aurait déjà eu lieu.

        Des pertes collatérales civiles ont lieu dans tous les conflits, y compris ceux auxquels participent les militaires américains.

        Et des militaires « pommes pourries » ou mal encadrés qui se vengent sur des civils ou des captifs, il y en a potentiellement dans toutes les forces armées, y compris les forces armées américaines (My Lai au Vietnam, Abou Graib en Irak, etc., etc.) et les forces armées canadiennes (scandale de la Somalie au début des années 1990).

      4. Samati dit :

        @Cotenord7

        Kharkiv, une ville surtout russophone est l’objet d’attaques importantes sur des cibles civiles. Voir tweet de R. Hétu

      5. Christophe de Suisse dit :

        @Cotenord07

        Vous doutez à nouveau au doigt mouillé ou selon votre sentiment ou encore votre traducteur en ligne ?

        La réalité :
        Au 5e jour : 352 civils ukrainiens ont été tués, dont 14 enfants.
        https://nordeclair.sudinfo.be/914922/article/2022-02-28/la-situation-au-cinquieme-jour-de-guerre-en-ukraine

        Ce chiffre va méchamment augmenter ces deux prochains jours dès l’instant ou les dernières attaques sont plus violentes.

        La Cour internationale pénale (CPI) a ouvert ce soir une enquête pour «crimes de guerre» et «crimes contre l’humanité».
        https://www.icc-cpi.int/Pages/item.aspx?name=20220228-prosecutor-statement-ukraine

        Vous me faites pitié dans vos commentaires, même si je sais que vous n’avez aucune empathie et vous le démontrez au fil de vos affirmations lunaires.

    3. Une autre arme que les russes utiliseront, sont les réfugiés qui ce comptes actuellement par centaine de milliers, mais dont le nombre ira en grandissant (millions).

  7. Toile dit :

    @Samanti

    J’ai pas twitter, Instagram et &. J’ai un cellulaire dans un tiroir que je prends parfois dans certains voyages, l’internet et aussi électricité. Je peux presser Twitter et voir mais depuis 2 jours faut faire vite pour lire car il y a un grand encadré pour souscrire, créer un compte. J’y arrive quand même.

    1. gl000001 dit :

      Je crois que dans Chrome on a pas l’encadré. C’est peut-être le adblocker dans Chrome ? Je vais regarder ça éventuellement.

  8. titejasette dit :

    Attention au doublon

    A)Le commentaire suivant a été rédigé par 10 ambassadeurs et hauts-commissaires résidant à Singapour

    « Les dirigeants du Groupe des Sept (G7) se sont réunis le matin du 24 février et ont convenu de restreindre la capacité de la Russie à faire des affaires en dollars américains, en euros, en livres et en yens. Cela limitera la capacité de la Russie à faire partie de l’économie mondiale et réduira la capacité de la Russie à financer et à développer son armée.

    Le G7 et l’Union européenne ont également pris des mesures pour imposer de fortes sanctions et de nouvelles limitations sur ce qui peut être exporté vers la Russie. Nous avons pris des mesures pour couper les principales banques russes du système financier international et sanctionné d’autres élites russes et les membres de leur famille. Nous avons également empêché le gouvernement russe – et ses entreprises d’État – de lever des fonds auprès d’investisseurs américains ou européens, et nous prévoyons de couper plus de la moitié des importations russes de haute technologie.

    Nos alliés et partenaires mettent en œuvre des mesures similaires. Ces actions unifiées vont restreindre l’accès de la Russie au financement et à la technologie pour les secteurs stratégiques de son économie, isoler la Russie des activités financières dans le monde entier et dégrader sa capacité industrielle pour les années à venir. »

    https://www.cnbc.com/2022/02/28/commentary-freedom-will-prevail-in-ukraine.html

    B) Les sanctions commencent à faire effet, mais il y a quelques contraintes…
    Le plus grand marché de crypto-monnaies du monde, Binance, affirme qu’il ne bloquera pas les comptes russes malgré la demande de l’Ukraine.

    – Jesse Powell, PDG de Kraken, a déclaré sur Twitter que la société « ne peut pas geler les comptes de nos clients russes sans une obligation légale de le faire. »

    https://www.cnbc.com/2022/02/28/binance-will-not-block-russian-accounts-after-ukraine-request.html

    Réaction (Bluff ?) du putain de Putine

    Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré lundi que le président russe Vladimir Poutine était « plutôt indifférent » aux sanctions de l’Occident.

    Lors d’un point de presse, M. Peskov a déclaré que les sanctions comprenaient des « dispositions plutôt absurdes » visant Poutine personnellement.

    Il a ajouté que « la réalité économique de la Russie avait changé, mais il n’y a aucune raison de douter de l’efficacité et de la fiabilité de la banque centrale. »

    « La Fédération de Russie se préparait à l’avance aux éventuelles sanctions. Même aux sanctions les plus sévères », a-t-il également déclaré aux journalistes.

  9. Loufaf dit :

    Un cessez-le-feu aurait été plus approprié pour négocier  » de bonne foi ».Mais continuer à terroriser la population est plus dans la méthode Putin.
    Une propagande sera organisée en Russie contre les occidentaux pour les sanctions qui touchent leurs institutions, comme si les sanctions ne sont pas des représailles à cause de l’ invasion de l’ Ukraine.
    N’ oublions pas le personnage de Vlad: un rat au regard de serpent, menteur, manipulateur, hypocrite et sournois.
    La prochaine cible , Zelinski? Car sans lui pour soutenir son peuple, la bataille des envahisseurs aurait été plus facile et Putin ne doit plus l’ avoir dans les pattes pour installer son fantoche à la tête de l » Ukraine.

  10. Louise dit :

    Ca fait 8 ans aujourd’hui que les troupes russes ont commencé à envahir la Crimée, ce qui a abouti à son annexion le 18 mars de la même année.
    L’ONU a alors voté une résolution non contraignante pour condamner cette invasion puis tout le monde est retourné à ses affaires comme si de rien n’était.
    Poutine a compris que l’Occident n’était pas prêt à s’impliquer dans ce conflit et c’est ce qui l’a encouragé à pousser plus loin son invasion de l’Ukraine comme on le voit depuis quelques jours.
    Cependant ce qu’il n’avait pas prévu c’est la riposte de l’Occident cette fois-ci. Et cela déjoue tous ses calculs et dépasse même ce qu’il avait pu anticiper.

    Je crois que ce qui a beaucoup aidé les pays occidentaux à s’impliquer davantage c’est l’implication du président Zelenski, de son armée et de la population en général.
    S’ils sont prêts à sacrifier leur vie pour sauver leur pays, c’est la moindre des choses qu’ils reçoivent de l’aide de leurs alliés.
    Enfin le monde se réveille !

  11. Toile dit :

    @cotenord

    Il est vrai que le tweet venait des forces armées ukrainiennes mais de là à soutenir avec aplomb en 7h21que cela impliquait les forces spéciales tchétchènes pour ensuite vous rétractez à 7h51 en écrivant que « les images ne pouvaient pas vraiment nous permettre de confirmer qu’il s’agissant de combattants tchétchènes », mettons que ça manque pour le moins de rigueur. C’est exactement ce que l’on a besoin pour bien comprendre sinon on tombe dans la snoutte.

    1. Cotenord07 dit :

      @ Toile :

      Allez voir les images de la vidéo qu’à affichée Samati hier.

      Si vous pouvez conclure hors de tout doute raisonnable que les cadavres sont ceux de combattants tchétchènes tués par des militaires ou miliciens ukrainiens, je vous lève mon chapeau (d’un point de vue métaphorique, car je j’en porte pas), puisque cela signifie que vous êtes pas mal bon dans l’expertise visuelle de cadavres…

      1. Toile dit :

        Je ne suis pas visionnaire. Par contre, ca enlève toujours pas le ramollissement de vos propos entre les deux posts….à 30 minutes près. Rigueur svp.

      2. Cotenord07 dit :

        @ Toile :

        Je ne comprends pas l’expression « (…) ramollissement de vos propos (…) ».

        Si vous êtes allusion au fait que j’ai d’abord utilisé l’expression « forces spéciales » pour désigner les combattants tchétchènes, il s’agit tout simplement d’une expression que j’ai vue dans plusieurs médias occidentaux (dont le Daily Mail, un tabloïd britannique) pour désigner ces combattants.

        Ces combattants tchétchènes forment une milice de grande envergure qui est aux ordres de Kadyrov. Ils ont acquis une réputation de férocité dans le passé, mais je ne suis pas en mesure de fournir une appréciation de leur valeur militaire et de leur sens de la discipline.

        Les cosaques, qui sont présents dans plusieurs régions de la Russie et qui ont de fortes traditions militaires, forment eux aussi des milices militaires ou paramilitaires qui supplémentent l’armée régulière russe dans certaines opérations.

      3. Christophe de Suisse dit :

        @Cotenord07,

        Vous avez encore : « lu un truc, compris que, imaginé » mais encore mieux vous faites un aveu :
        Je vous cite : « mais je ne suis pas en mesure de fournir une appréciation »

        Alors l’appréciation est connue. Ce sont des personnes qui torture et qui tue. Je vous invite à lire les rapports de 2016, 2017, 2018, 2019 du Conseil de l’Europe et de l’ONU.

        Comme je sais que vous préférer de prendre du temps de lire des sites russes au travers d’un traducteur, je souhaite vous éviter la lecture de l’ensemble des rapports de plus de 150 pages au travers d’un résumé.
        https://www.lefigaro.fr/flash-actu/tortures-en-tchetchenie-le-conseil-de-l-europe-epingle-la-russie-20190311

        Comme déjà exprimé, vos expertises sont l’équivalent de l’épaisseur du fromage que j’étale sur ma tartine chaque matin.

  12. Samati dit :

    @Toile

    Twitter est un outil formidable pour recevoir des nouvelles de presque toutes les agences. J’accède mon compte de mon ordinateur, de ma tablette et de mon téléphone. La publicité est discrète. Twitter est loin d’être aussi invasif que Facebook que je n’utilise plus sauf en mode privé.

    1. Toile dit :

      Je sais mais c’est un choix de dinosaure que j’assume. Ma propre turpitude.

  13. Toile dit :

    @Cotenord
    « Ces combattants tchétchènes forment une milice de grande envergure qui est aux ordres de Kadyrov. Ils ont acquis une réputation de férocité dans le passé, mais je ne suis pas en mesure de fournir une appréciation de leur valeur militaire et de leur sens de la discipline.

    Les cosaques, qui sont présents dans plusieurs régions de la Russie et qui ont de fortes traditions militaires, forment eux aussi des milices militaires ou paramilitaires qui supplémentent l’armée régulière russe dans certaines opérations ».

    Cours d’histoire inutile.

    1. MarcB dit :

      Selon AFP, certains diplomates russes commencent à dévier du discours officiel:
      « Permettez-moi de présenter nos excuses au nom de tous les Russes dans l’incapacité de prévenir ce conflit, a dit M. Anissimov en russe… »
      Oleg Anissimov est chef de la délégation russe d’une réunion de l’ONU sur le climat (GIEC?).

      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1865206/guerre-ukraine-giec-russe-excuse-onu

      1. MarcB dit :

        oups… @Toile j’ai fait répondre plutôt que laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :