Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Des explosions ont été observées jeudi dans plusieurs villes importantes de l’Ukraine, comme l’indique cette carte. Des missiles balistiques et de croisière ont notamment visés des aéroports et des quartiers généraux militaires près de Kiev, la capitale du pays, selon des responsables ukrainiens. Au sud, des soldats russes ont débarqué à Odessa. À l’est, des rebelles pro-russes et des soldats ukrainiens se sont affrontés le long de la ligne qui les sépare depuis 2014.

En annonçant le début d’une « action militaire spéciale» pour « démilitariser et dénazifier » l’Ukraine, Vladimir Poutine a adressé un avertissement aux États-Unis et à l’OTAN : « Quelques mots pour ceux qui seraient tentés d’intervenir. La Russie répondra immédiatement et vous aurez des conséquences que vous n’avez jamais eues auparavant dans votre histoire. »

Joe Biden a répliqué en affirmant que le monde « demandera des comptes à la Russie ». « Le président Poutine a choisi une guerre préméditée qui entraînera des pertes de vies humaines et des souffrances humaines catastrophiques », a-t-il déclaré dans un communiqué. « La Russie est seule responsable de la mort et de la destruction qu’entraînera cette attaque, et les États-Unis et leurs alliés et partenaires répondront de manière unie et décisive. »

Le président américain prendra la parole ce jeudi matin. Il annoncera de nouvelles sanctions contre la Russie. l’Union européenne doit faire de même.

Dans plusieurs villes, les Ukrainiens font la file devant les banques ou les stations d’essence. « C’est la panique, vous ne voyez pas ? » a déclaré Yevheni Balai, un citoyen de Slovyansk, en montrant une file d’Ukrainiens anxieux devant une banque fermée, prêts à tout pour retirer de l’argent. « Ils ont obtenu exactement ce qu’ils voulaient, ceux de l’autre côté, la panique et la déstabilisation. »

Un premier bilan ukrainien fait état d’une cinquantaine de morts, dont une dizaine de civils.

(Photo Getty Images)

82 réflexions sur “Des explosions partout en Ukraine

  1. Toile dit :

    Le « camarade » Vlad est animé de la conviction que la Russie,héritière revendiquée de l’ex-URSS, aurait donné en cadeaux, en fait abandonné, aux anciennes républiques soviétiques d’immenses territoires. Cette vision remonte à 1994 alors qu’il n’était encore que l’adjoint du maire de Saint-Pétersbourg et il citait notamment la Crimée. 20 ans plus tard, la péninsule ukrainienne était annexée par la Russie. Un petit saut dans le temps puis arrive la Georgie avec Ossétie du Sud et l’Abkhazie. Petit rappel : La Géorgie, qui cherchait désespérément à intégrer l’OTAN. Puis arrive les chars d’assaut non sans que prealablement la Région militaire russe du Caucase du Nord (SKVO) entamait un exercice militaire de grande envergure, « Kavkaz 2008 », prétexte parfait pour accumuler dans la région troupes d’élite, blindés et avions, forces qui sont tranquillement restées sur place à la fin de l’exercice. Un scenario qui ressemble à celui que l’on voit, non? Scene 2, prise 3.

    Poutine n’improvise pas. Il adapte sa stratégie, planifiée, aux circonstances.

    Mais je ne sais pas à quoi sert cette analyse, ca change rien sur le rouleau compresseur du terrain. Je n’aime pas invoquer Dieu mais faites donc que cette folie meurtrière cesse immédiatement ou à défaut que son organisateur soit foudroyé par sa propre medecine « neurologique ».

    1. Rick dit :

      D’accotd avec vous mais trump et sa meute de débiles seraient extrèmement tristes de voir ce dictateur lever les pattes.

      1. Toile dit :

        Et si dernier levait aussi les pattes…. etat d’euphorie.

  2. marylap dit :

    Je pense que la seule façon de régler le conflit est d’éliminer Poutine. C’est clair qu’il ne veut plus entendre raison et qu’il vit dans un monde parallèle. C’est plate à dire, mais sa mort réglerait bien des problèmes.

    1. gigido66 dit :

      Étêter l’armée, me semble la seule solution.

  3. Toile dit :

    « Quelques mots pour ceux qui seraient tentés d’intervenir. La Russie répondra immédiatement et vous aurez des conséquences que vous n’avez jamais eues auparavant dans votre histoire. »

    Aussi bien dire « soyez spectateur, observateur non participant ». Quand tout sera fini, vous n’aurez qu’à cautionner le résultat et conséquemment les nouvelles frontières de l’Ukraine…. si il en reste. Ca veut dire aussi que la Russie est prête à aggraver et à enflammer le monde pour sa propre vision du monde.

    Je me doutais bien que réveil serait brutal ce matin. Ostie.

    1. Rick dit :

      pas la Russie, plutôt Poutine.

      1. Toile dit :

        Correction pertinente en soit mais qui ne dit mot consent.

      2. gl000001 dit :

        Ils sont comme les chinois ou comme beaucoup républicains. Ils subissent la propagande du parti ou de Fox News.

    2. gigido66 dit :

      Pas la Russie, mais un seul malade!

  4. Toile dit :

    « Génial » dira la bête de cette agression. Il pourra la regarder sur sa tivi le gros défilé militaire. Live en plus.

  5. Duduche dit :

    C’est terrible! Même s’il était prévisible que Poutine finirait par agir en terroriste, on aurait pu croire qu’il se retiendrait devant une nation qui est historiquement proche de la Russie. Et, en terme de « nazisme », ça rappelle des précédents comme l’annexion de l’Autriche et l’invasion de la Pologne par Hitler, avec les mêmes excuses visant « à protéger la race ». La réplique de l’occident doit être forte mais c’est délicat pour éviter une escalade vers un conflit mondial. Ce qu’il faudrait espérer, c’est que la population russe ait enfin le courage de renverser l’autocrate qui est à la tête du pays. c’est dur à croire parce qu’elle subit passivement depuis longtemps ce régime et qu’il est clair que l’Ukraine n’a pas les moyens de faire subir aux russes ce qu’ils sont prêts à faire.

    Par ailleurs, ils vont dire quoi, les Républicains maintenant que les faits donnent raison à l’administration Biden? Vont-ils appuyer Poutine parce que le Gourou-45 l’admire?

    1. Kelvinator dit :

      Les républicains ne se trompe jamais. Ils persisteront dans leur délire, et leur coutera surement des votes.

      J’ai peu d’espoir pour le peuple russe. L’autocratie les a rendu servile et ils ont acceptés les nombreuses véléités guerrière de Putin. Putin a lui-même fait son propre culte de la personnalité en se montrant en bédaine ; les simple d’esprit boivent ses paroles et l’admire. Bien sur qu’il y a des groupes près à s’opposer, mais ils sont largement supplanté par les nombreux russes qui ont fait de Putin leur Fuhrer, et qui n’hésite pas à attaquer et martyriser les nombreuses minorités. L’exemple de la persécution sans borne des homosexuels démontre à quel point la société russe et parti à la dérive avec Putin. Toujours en faisant de la propagande conspirationistes en accusant TOUT les homosexuels d’être pédophiles, rien que ça…

  6. Toile dit :

    C’est peut être pas de circonstance vu la gravité de la situation mais l’application de l’etat d’urgence par le président ukrainien va rester en place contrairement à celle de notre premier ministre vire capot. J’ai comme la vague impression qu’il l’a invoquée que pour des raisons de redorure d’image, pour ne pas paraitre trop mou. Une fois cela fait, on retombe dans le mou. Au final, ca reste du mou. Je me vide le coeur.

  7. Mélanie dit :

    C’est inacceptable!
    Les sanctions contre la Russie ne changeront malheureusement rien. Si nous laissons la Russie faire sans réagir l’avenir sera très sombre pas seulement pour les ukrainiens pour nous tous.

  8. Loufaf dit :

    C’ est parti, le rat enveloppé d’ une peau de serpent( Poutin) va s’ emparer de l’ Ukraine au complet et gare à ceux qui voudraient se mêler de ce crime à grande échelle! Il est prêt pour une guerre mondiale ce psychopathe!
    Pas très rassurant pour le reste de la planète.

  9. Bartien dit :

    La dénazification qu’il dit…pourquoi ne pas commencer par les terroristes de Wagner

    1. Toile dit :

      Ben pcq l’allégeance est aux dollars sonnants peu importe l’idéologie.

  10. Mona dit :

    Et pendant ce temps la communauté européenne qui lance des mots contre ceux qui lancent des bombes.
    La honte.

    1. Kelvinator dit :

      Face à un Putin qui menace carrément de lancer des ogives nucléaires sur quiconque l’attaque, peuvent-ils vraiment faire des actions militaires? Les mots sont la seule solution malheureusement face à un dirigeants prêt à tuer des millions de gens…

      1. Mona dit :

        @kelvinator
        Comme d’habitude écrire court et très bien est un art … je ne l’ai pas.
        Je suis bien sûr d’accord avec vous.
        En fait, je regrette la Constitution inachevée de l’Europe qui, transformée en zone de libre-échange dure, n’a pas su unir ses forces face à telles situations prévisibles, où il ne s’agit pas d’attaquer mais d’être prêt à le faire.
        Ce qui n’est pas le cas.
        Et ceux qui misent sur ce resserrement et cette alliance vers un objectif commun, l’avaient déjà fait pour le Covid. On a vu le résultat.
        Triste pour des européens comme moi.

    2. Chanounou dit :

      Bien dérisoires en effet toutes ces déclarations, mais sans armée conjointe , quelle réponse… Quelle est la marge de manoeuvre? Poutine est tout sauf un diplomate, art oratoire pour lequel il n’a que mépris…

      Ai lu qq part ( Figaro? ) le ratio des chars de la Russie vs Europe ( à supposer qu’ils arrivent a unifier le commandement) : 12076 / à peine 800…..
      Sans les Anglais certes, mais qd bien même Boris l’allumé participerait, on est très très loin de faire le poids face au rouleau compresseur de l’Ours…. Et l’Ours le sait bien. Il nous tient pour l’instant au creux de ses sales pattes prêtes a broyer… On peut juste se demander a qui il vendra son gaz une fois qu’il aura ecrabouillé l’Europe occidentale

      Et tout le monde va devoir jouer fin pour éviter le cataclysme qui se profile si Vlad pose une revendication sur un corridor le reliant à Kaliningrad ( exclave russe sur la Baltique) et qui passerait forcément par les pays Baltes ( 30% de russophones en Lettonie…. sans passeport russe ni  » vraiment » letton ) vu a la TV hier soir:on les appelle la-bas « non-citoyens » et ils ont un
      passeport dit  » violet » indiquant ALIEN ! Le genre de truc que Vlad peut retourner comme un gant pour en faire un casus belli ….
      C’est l’hypothèse de Robert Kagan, politologue US qui semble très écouté

      1. Chanounou dit :

        Voila le lien sur l’interprétation
        de la situation de R.Kagan
        https://www.washingtonpost.com/opinions/2022/02/21/ukraine-invasion-putin-goals-what-expect/

      2. Mona dit :

        @chanounou 👌 heureuse de vous lire et d’accord avec vous.
        Malheureusement la constitution de l’Europe a été avortée et nous sommes donc très faibles.

      3. Ziggy9361 dit :

        Ce que vous dites me jette par terre, dans mon petit confort de nord-américain je me rends compte que je suis un ignorant des aléas de la géopolitique européenne. Je croyais que tout était au beau fixe dans cette UNION que les rêveurs comme moi voyait comme la prémisse d’un gouvernement mondiale.

        Au moins votre président se tiens debout,du moins en parole j’espère qu’il saura rallier les autres dirigeants à son humanité.

  11. gl000001 dit :

    Il s’excuse auprès des ukrainiens. Il ne fait que se défendre et les défendre face aux nazis de l’OTAN !!
    https://www.cnn.com/2022/02/24/europe/putin-ukraine-address-threat-intl/index.html

    Tout le monde le disait bien plus intelligent que le 45. Ben, c’est pas vrai. Son analyse ne résiste même pas 2 secondes. Il est aussi con mais bien plus retors et guerrier que l’autre cave. La Russie a toujours été en guerre depuis plus de 1000 ans. Il fallait que ça continue !!

    1. Kelvinator dit :

      Il semble être aussi hautement insécure, sinon pourquoi subir une chirurgie qui lui donne l’apparence rigide d’un zombie gonflé à l’hélium? Son égo est encore plus gros que celui de Trump!

      1. Mona dit :

        @Kelvinatore…👌 …pour ses groupies.
        Cet immonde a un soutien très féminin !

    2. Voici l’histoire militaire des États-Unis. Préparez-vous à une longue lecture.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_militaire_des_%C3%89tats-Unis

      1. gl000001 dit :

        Vous avez raison. Ca fait au moins 1000 ans que les USA sont toujours en guerre. 😉

  12. probert dit :

    On sait que la corruption est répandue en Russie. On sait que la peur de représailles par le Kremlin en fait taire plusieurs en Russie. Mais la peur d’un conflit armé en Europe qui risque de s’étendre ça va aller au delà de ça en Russie. La Russie a une armée professionnelle, des généraux et des diplonates d’envergure. Ils ne sont pas sans sans savoir les risques que nous courons tous, eux comme nous.

  13. Poutine agit comme les USA ont fait en envahissant l’Irak sous de faux prétextes… C’est le Tribunal International pour Poutine… ah oui… les USA ne reconnaissent pas cette institution pour « protéger » Bush fils….

    Il va de soi que toutes les entreprises, usines, bureaux d’intérêt européens, occidentaux ou d’ailleurs qui font affaire en Russie doivent cesser leurs activités et rapatrier tous leurs ressortissants… ce n’est même pas négociable de la part des entreprises….

    stopper toutes les exportations russes de par le monde… fini le caviar, la vodka et autres produits russes sur les tablettes du monde…

    il faudrait se pencher sur l’exclusion des athlètes russes de tous les sports professionnels en Occident et les expulser chez-eux…. Hockey, tennis, soccer, sport automobile, etc.. de même que tous les autres ressortissants russes…. Se retrouver en Russie pendant une guerre, apporterait passablement de tension dans le pays alors que le mélange des visions du monde se heurterait aux mensonges gouvernementaux et à la répression habituelle des forces de l’ordre…

    interdire, je ne sais trop comment, que le pétrole russe soit vendu…. que le gaz russe soit vendu….

    Comment croire que Poutine ait pu oser s’attaquer, sans raison, sinon un tissu de mensonges, à un voisin…

    c’est tellement ahurissant….

    Croit-il vraiment que la Russie ne subira pas des contrecoups à long terme de cette attaque idiote et qui ne servira qu’à tuer des gens pour une lubie psychotique…

    Un vieux con de 70 ans qui fait encore suer la planète … Comment les Russes ont-ils pu accepter que ce dictateur soit leur Image planétaire en le laissant les voler, les arnaquer, leur mentir et les maintenir dans une misère indécente… Ça semble si facile à fourrer tout un Peuple….
    Poutine est un criminel de guerre.

    Il faut un exemple et ça doit être lui…

    La planète doit être rapide à réagir et à maintenir un blocus de tous les autres pays…
    utopie bien sûr….

    la « vraie » guerre, celle-là, informatisée made in russia, n’a pas encore commencé….
    L’Occident est-elle prête à l’affronter? Rien de sûr….

    Poutine massacrera l’Ukraine et on passera à autre chose….
    faut penser à l’économie….
    on fera des marches de soutien, on enverra nos prières et nos pensées…

    ça parait plus horrible quand c’est Poutine… mais quand les USA nous entraient dans la gorge, de force, les armes de destruction massive de Saddam, on a dit « ça ne fait aucune logique » et on s’est dépêché de regarder ailleurs sans juger et punir les USA….

    Dans les 2 cas, la France a été la pays le plus actif pour chercher à calmer le jeu… les 2 fois, ça n’a pas suffi…..

    les 2 fois, un Président, imbu de sa puissance de feu, a attaqué un voisin sans raison valable….

    Les USA sont drôlement mal placés pour faire des leçons… et les sanctions économiques sont-elles véritablement la réponse à tout ça??

    Il arrive quoi si , par hasard, le complexe de distribution du gaz russe en Ukraine explose?
    L’Europe gèle, la Russie s’appauvrit et une récession mondiale frappe…
    ce qui aurait pour effet d’impliquer tout le monde dans ce bourbier….

    cette guerre inutile aura des répercussions, on le devine… mais de quelle ampleur… comme le virus, rapide et massive ou comme les changements climatiques, lente mais définitive….

  14. xnicden dit :

    Selon un journaliste du Financial Times basé à Moscou, Poutine a convoqué des oligarques à une petite réunion. https://twitter.com/maxseddon/status/1496804727199305728?s=20&t=V0Xb98OlTTdjcccASaNmWg

    Certainement pour faire passer le message que leur devoir patriotique est de ne pas se plaindre des sanctions qui les viseront. De toute façon ils ont eu amplement le temps de se préparer pour mettre à l’abri une bonne partr de leurs avoirs.

  15. Ziggy9361 dit :

    Ceux qui pense que de se cacher en dessous des couvertures va vous préserver du maniaque meurtrier qui a pénétré dans la maison, vous êtes dans l’erreur qui vous sera, nous sera fatale.
    Rien faire par peur de représailles, et condamné tout un peuple à des souffrances innommables, viols, tueries d’enfants,tortures occupation et mise à genoux de millions de personnes prsonnes,sans compter les exécutions sommaires des hommes qui défendent la patrie.

    Si rien n’est fait qui sera capable de se regarder dans un miroir, c’est l’Europe en premier lieu qui doit se lever et faire un rampart face à ce monstre, sinon les menaces non équivoque du débile russe lui indiqueront que rien ne poura l’arrêté de réaliser son phantasme de grande Russie
    et peut-être dans sa mégalomanie trumpienne de s ‘autoproclamé roi de l’Europe.

  16. Poutine veut recréer l’urss.
    Aucun des ancien pays de l’urss ne veut devenir des sujets de la russie. Plusieurs ont meme créer des démocratie qui sont en totale contradiction avec l’impérialisme de la russie.
    Mais poutine veut quand meme recréer l’urss, et se seras par la force.

    Il tueras des million de personne si il le faut, ca ne lui importe peu.
    Il sait que personne ne l’attaqueras car il a l’arme nucléaire.

    1. Toile dit :

      Heuh… moi je dirais la Grande Russie, du temps de Catherine, un empire nettement plus grand. Je pense à Damas, Syrie. Et puis le régime est assez similaire. Staline ou tsar,: une seule personne aux commandes.

    2. Mona dit :

      @Philippe deslauriers .
      Je suis globalement d’accord mais sur un point je seconde Toile.
      Poutine hait l’Urss.
      Il veut reconstruire la Russie impériale des russes blancs. Il se reve en tzar.

  17. Layla dit :

    Les sanctions…hier je lisais que la seule chose qui va arrêter Putin c’est que l’Occident lui donne l’Ukraine.

    Attaquer partout en Ukraine comme Kiev c’est ça sa déclaration d’indépendance pour la paix des deux oblasts de l’est.

    C’est insensé tout ça.

    1. Toile dit :

      Lui donner l’Ukraine, c’est lui donner le contrôle de la mer noire… à un pas du Bosphore. Beau chantage.

      1. Chanounou dit :

        Il la déjà le contrôle par la Crimée non??? Et par ailleurs il a aussi une façade tout a fait  » régulière  » sur la mer d’Azov ( rive est/ sud-est ) au nord de la Georgie et l’Azerbaidjan .. Peut-être pas de port en eaux profondes🤔…?

  18. cotenord07 dit :

    La justification pour cette invasion est ni plus ni moins frivole que la justification que les États-Unis ont utilisée en 2003 pour envahir l’Irak.

    Selon moi, ce qui rend les Occidentaux plus sensibles à l’invasion de l’Ukraine par les forces militaires russes, c’est que la population d pays envahi est constituée d’Européens à la peau blanche et qui sont surtout de tradition culturelle chrétienne (bien qu’il y ait des musulmans et des juifs en Ukraine), alors que les Irakiens ont la peau foncée et sont majoritairement de tradition culturelle arabo-musulmane (bien qu’il y ait une minorité chrétienne et peut-être maintenant quelques dizaines ou quelques centaines de juifs en Irak).

    Le ciblage effectué par les forces armées russes depuis quelques heures est tout à fait semblable au ciblage qu’effectueraient les militaires américains dans des circonstances similaires.

    Ce ciblage résulte d’une longue préparation que des membres de l’état-major interarmes ont effectuée, probablement sur une période de plusieurs mois (et peut-être de plusieurs années), à partir de cartes topographiques, de renseignements satellitaires, de renseignement recueilli sur le terrain par des espions ou des membres des forces spéciales en mission clandestine, etc., etc.

    Il vise d’abord et avant tout à neutraliser ou « ramollir » les moyens de défense de l’ennemi, de façon à faciliter la pénétration du territoire de l’ennemi par les forces terrestres de l’attaquant.

    En utilisant des missiles de croisière, des missiles conventionnels à moyenne portée ou de l’artillerie, afin de minimiser ses pertes, l’attaquant vise à neutraliser les moyens de défense de l’ennemi : aérodromes militaires ou aérodromes hébergeant des avions militaires, les avions militaires eux-mêmes, les batteries de défense anti-aérienne, les stocks de munitions, les quartiers généraux de l’ennemi, les sous-stations électriques alimentant les installations militaires de l’ennemi, etc., etc.

    Avec un tel ciblage, les pertes humaines devraient être surtout des militaires, mais il va y avoir aussi sûrement des pertes collatérales civiles, comme dans tous les conflits.

    Là où les choses vont peut-être se compliquer, c’est lorsque les forces terrestres russes vont pénétrer le territoire de l’Ukraine, après le « ramollissement » des défenses ukrainiennes.

    S’il y avait à partir de ce moment-là une forte résistance armée de la population civile ukrainienne et un mouvement insurrectionnel ou de guérilla dirigé contre les forces militaires russes, alors le nombre de pertes civiles pourrait augmenter considérablement au sein de la population ukrainienne.

    1. Chanounou dit :

      Bien d’accord avec votre paragraphe 2. C’était exactement notre discussion d’hier midi mais a propos du Kosovo, lui aussi essentiellement musulman…..

    2. Kelvinator dit :

      La différence est qu’il y avait une multitude de voix qui s’opposait à ces mensonges.

      Quel sont les voix dans la société russe qui dénonce ce massacre? Qui ose dénoncer Putin en Russie? Comment est rendu votre opinion de Putin maintenant? Est-il toujours aussi fort et aimé par sa population?

      1. cotenord07 dit :

        @ Kelvinator :

        Voici un petit rappel pour votre mémoire qui oublie ou qui a tendance à ne retenir que ce qui lui plaît dans sa revue de l’Histoire :

        En 2003, la population des États-Unis avait été tellement chauffée à blanc par la propagande mensongère de Bush, Cheney, Rumsfeld, Powell (probablement manipulé par les précédents…), Bolton, etc., relayée par les grands médias américains très réticents à contester le point de vue officiel, qu’il n’y a pratiquement pas eu d’opposition à l’invasion de l’Irak, et que les quelques dissidents se faisaient traiter de traîtres et parfois même agresser physiquement.

        En 2003, l’opposition de la France, de son président Jacques Chirac et de son ministre des Affaires étrangères Dominique De Villepin a valu à la France la fameuse campagne des « Freedom Fries », qui a vu la République française se faire boycotter, ostraciser et ridiculiser par le gouvernement des États-Unis pendant quelques années, jusqu’à ce que les pertes américaines sur le terrain et les révélations concernant la manipulation de l’opinion publique amènent une partie importante de la population des États-Unis à conclure que Chirac et De Villepin n’avaient pas tort.

      2. Kelvinator dit :

        Cordonnier mal chaussé… Vous parlez comme si seulement les républicains avaient la parole à cette époque, en oubliant évidemment le tôlée créé par cette invasion.

        Vous oubliez justement à quel point la population était opposé à cette intervention pour vous contenter de faits anecdotiques issu de cherry picking. La moitié était pour, l’autre moitié contre. Les USA ne sont pas la Russie, l’opposition aux décision belliqueuses sont nombreuse et très vocales.

        Pourquoi vous ne parlez que très rarement contre Putin?

    3. Samati dit :

      @ Vous tombez dans le piège de la pensée binaire. …pas votre genre.

      Il faut se rappeler que l’armée russe ne pense pas et n’agit pas comme les armées occidentales. On n’a qu’à regarder le bilan des interventions des russes à Grozny et en Syrie en particulier. Les russes visent à faire mal en visant prioritairement les populations et leurs institutions (hôpitaux, écoles, banques, etc). Plus de la moitié de la population de Grozny, surtout des civils, a été tuée par les forces russes lors des deux agressions contre cette ville et la république de Tchétchénie.

      1. cotenord07 dit :

        @ Samati :

        Je crois que, de votre côté, vous êtes très naïf en ce qui concerne le déroulement des conflits de nature insurrectionnelle, et que vous gobez trop facilement la propagande antirusse.

        Le conflit en Tchétchénie était à la fois guerre civile et une guerre insurrectionnelle à saveur djihadiste, qui a été très complexe et très cruelle.

        Un bon nombre de militaires russes capturés ont été torturés et exécutés de sang-froid par leurs adversaires, dont un bon nombre étaient des extrémistes djihadistes et des combattants étrangers, dont certains provenaient même de l’Ukraine…

        Ainsi, prenez un moment pour lire la biographie du combattant étranger ukrainien Oleksandr Muzychko (1962-2014), lorsque vous en aurez le temps…

        https://en.wikipedia.org/wiki/Oleksandr_Muzychko

        Par ailleurs, le court résumé que vous avez associé dans les derniers jours à la vidéo concernant l’écrasement du vol MH-17 de la Malaysian Airlines en Ukraine est aussi en partie erroné et partial. Cet événement tragique a été le résultat d’un ensemble d’événements beaucoup plus complexes que ce que laissait entendre votre commentaire.

        Le phénomène de la « pensée binaire » ne se trouve peut-être pas là où vous croyez, finalement…

      2. Kelvinator dit :

        Vous niez que les russes ont ciblé des hôpitaux et des écoles en Syrie? Ou vous essayer de changer de sujet pour éviter d’en parler?

        Vous accusez les autres d’Avoir une vision binaires, trop prête à « gober » la propagande pro-russe (???), mais jamais vous ne vous donnez la peine de démontrer ce que vous affirmez. Vous n’êtes surement pas aussi simpliste que Putin qui croit que répéter un mensonge sans jamais l’explique est une réponse suffisante aux accusations envers Putin? PAr exemple, en quoi le vol MH17 est-il « le résultat d’un ensemble d’événements beaucoup plus complexes que ce que laissait entendre votre commentaire. »?
        Vous ne vous gênez pas habituellement pour faire votre analyse, qui est souvent très juste, lorsqu’il n’est pas question de Putin par contre…

  19. spritzer dit :

    Dénazifier, des frappes sur des installations militaires et pas de plan pour occuper le territoire. Tout ça ne mène pas nécessairement à la troisième guerre mondiale si l’opération est menée rondement avec un minimum de morts. Le Donbass était menacé en permanence, mais c’est clair que Poutine a franchi le Rubicon et les États-Unis ne peuvent rien faire militairement. Il ne reste qu’à souhaiter une résolution rapide et le moins de morts possible mais il a menacé les criminels de guerre, et dit que la Russie connaissait leur nom, il va donc se régler des comptes.

    1. chrstianb dit :

      Dénazifier? Parlez-nous donc de Wagner…

    2. Ziggy9361 dit :

      @Guy,il n’y a pas place pour les voeux pieux, souhaiter le moins de morts possible ça paraît bien dans un texte mais au point de vue humain sa laisse à désirer.

  20. Samati dit :

    Déjà on compte des enfants parmi les victimes. Les militaires n’ont aucune morale. Ce sont des tueurs au nom d’une cause créé par leur dictateur.

  21. chicpourtout dit :

    Après avoir entendue les divers analystes politiques ce matin, ultimement, c’est la Chine qui changera la done dans ce conflit.
    Nous verrons leur position (bien qu’entre régimes comparables, il y a de bonnes chances pour qu’elle appuie la Russie).

    Depuis le début des pourparlers je ne rêve pas en couleurs… Vlad avait d’ailleurs subtilement déclarer sa mauvaise foi dès le début. Comment essayer de s’entendre avec quelqu’un qui s’est déjà «fait une tête»… Certes c’est l’affaire de la diplomatie mais bon…
    Je ne m’attend pas a des changements positifs spéctaculaires.

    Vlad veut l’Ukraine à tout pris «et à tout prendre». Il voudra briser Kiev pour commencer.
    L’Ukraine a des ressources tout de même limitées… même si les Américains leur viennent en aide, ce sera en bout de ligne un réel gachis.

    Chers lecteurs, envoyons nos meilleures pensées à tous les Ukrainiens ce matin. Ils auront besoin de notre support.

  22. Radamanthe dit :

    Poutine: « La Russie répondra immédiatement et vous aurez des conséquences que vous n’avez jamais eues auparavant dans votre histoire. » Malheureusement, la crainte d’une réponse nucléaire de la part de la Russie pour toute intervention de l’occident, devient de facto un permis d’envahir pour n’importe quel pays possédant l’arme nucléaire. Alors plus tard, ce sera la Chine qui entrera à Taiwan ou ailleurs en Asie du Sud-est sans réplique des occidentaux. Kim Jong-Un de la Corée du Nord assiste à une classe de maitre et prends des notes…

    1. Chanounou dit :

      Si Papa Einstein savait…., lui qui a fui le sombre regime nazi….!

  23. Haïku dit :

    Cher Vladimir,

    Vous êtes aussi brillant qu’un trou noir, et au moins deux fois plus lourd.
    👿👿👎👎

    1. Chanounou dit :

      Un peu HS ( quoique …) et bien que nous ne soyons que Jeudi mais faisant suite au Post d’hier, le superbe  » Mourir pour des idees  » de Tonton Georges B qui nous manque tant….
      Coucou à Haïku, le roi du 😉musical….

      https://youtu.be/iZpNgSaYWts

      1. Haïku dit :

        Chanounou
        Effectivement « l’idée est excellente  » 😉🎵

  24. Dekessey dit :

    Quel gâchis. Quelle horreur.
    Poutine le mégalomane en rêvait depuis longtemps et a décidé de tester l’ordre mondial. Les sanctions? Pffff. La Chine, autre pays dirigé par des débiles, ne refusera pas le pétrole russe.
    Je me demande d’ailleurs pourquoi il n’a pas bougé quand son petit caniche orange était au pouvoir. Il aurait eu ses félicitations, peut-être même son aide? 🙄 Possible qu’il attendait de négocier un accord avec les Chinois?
    Quelles seront les conséquences de cette agression? Si les sanctions ne l’affectent pas, Poutine pourrait-il être tenté de reconquérir les pays baltes?
    N’est-ce pas un scénario que le monde a déjà connu?
    😔

    1. Samati dit :

      Les pays baltes font partie de l’OTAN.

    2. Ziggy9361 dit :

      Content de voir qu’il y a encore du monde lucide.
      Bravo Dekessey👍👍👍

  25. Louise dit :

    L’Ukraine a déjà demandé son admission dans l’OTAN et ce sont les États-Unis et l’Allemagne qui ont refusé. Maintenant on vit les conséquences de ce refus.
    Est-ce que Poutine aurait osé attaquer l’Ukraine si ce pays faisait partie de l’Otan ?
    On ne le saura jamais mais cela aurait certainement constitué un frein aux visées expansionnistes de Poutine.
    Les sanctions économiques ne le font pas reculer. Pour l’arrêter il lui faudrait une bombe sur la tête.

    Je suis toujours abasourdie de voir qu’un seul homme peut entraîner le monde dans sa folie comme Hitler, Poutine, Trump etc…et qu’on soit si impuissants à les arrêter.
    Je crois que le silence ou la complicité des uns permet les massacre des autres.

    1. Madalton dit :

      Il faut dire que l’Ukraine ne répondait pas à toutes les conditions pour faire partie de l’OTAN et elle n’est pas près d’être conforme. Comme la Russie, d’ailleurs, qui a refusé de se conformer pour pouvoir joindre l’OTAN au début des années 2000. Voir les conditions pour joindre l’OTAN.

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89largissement_de_l%27Organisation_du_trait%C3%A9_de_l%27Atlantique_nord

    2. Mona dit :

      @Louise
      Primo Lévi, qui était sorti vivant des camps de la mort, s’est (selon Elie Weisel) suicidé en 1987 dégoûté de la reconstruction habile des bourreaux qui avaient œuvré en toute impunité, entourés de techniciens dont l’action criminelle était invisibilisée par la segmentation des tâches. Cette « banalité du mal », comme dit Hannah Arendt.
      Concept philosophique fondateur de nos sociétés technologiques dites modernes.

      Oui moi aussi je crois que » le silence ou la complicité des uns permet le massacre des autres ».

    3. Bobo dit :

      Je suis absolument d’accord avec vous pour constater le manque de clairvoyance (ou la lâcheté) des États-Unis et l’Allemagne dans leur refus d’admettre l’Ukraine dans l’OTAN.
      Cela aurait sans doute fait réfléchir un peu plus Putin avant de mettre son plan à exécution. Un « bully » ne comprend que les arguments musculaires de ses adversaires.
      Pour ce qui est de la peur d’admettre un pays qui n’est pas une « démocratie », faut voir le risque qu’a pris l’OTAN en admettant la Hongrie. Viktor Orban n’est pas un modèle dans le genre.
      L’OTAN se retrouve dans une situation semblable à celle de Neville Chamberlain avant la 2è guerre mondiale. Beaucoup de mots et peu d’actions.
      Les sanctions financières feront bien rigoler Putin et ses acolytes. Lui a eu l’intelligence de protéger ses arrières en faisant des câlins au dirigeant de la Chine.
      Pauvres Ukrainiens.

  26. Trump ayant accentué la polarisation de la politique Américaine (Républicain versus démocrates) Les USA se trouvent affaiblis intérieurement car quoique fasse Monsieur Biden FoxNews et autres médias de droite anti démocrates (lire parti démocrate) seront toujours contre toutes action de Monsieur Biden et des démocrates.

    Tout au long de sa présidence, Trump a exprimé son admiration pour des dirigeants autocratiques comme le président russe Vladimir Poutine, tout en critiquant les alliés et les institutions américaines comme l’OTAN. Selon les experts, la disposition amicale de Trump envers Poutine et son dédain pour les normes internationales et démocratiques ont enhardi le président russe, ainsi que d’autres dirigeants hommes forts dans le monde.

    Fiona Hill, qui a été la principale conseillère sur la Russie au Conseil de sécurité nationale de l’administration Trump, a déclaré dans une tribune du New York Times lundi (24 janv 2022) que l’influence de Trump sur les États-Unis donnait à Poutine l’occasion de renouveler son agression envers l’Ukraine.

    « Du point de vue de la Russie, les difficultés intérieures de l’Amérique après quatre années de présidence désastreuse du président Donald Trump, ainsi que les dissensions qu’il a créées avec les alliés des États-Unis, puis le retrait précipité de l’Amérique d’Afghanistan, signalent une faiblesse », a déclaré Hill.

    Finalement il ne faut pas oublier un point des plus important :

    Trump a contribué à affaiblir l’Ukraine militairement et politiquement lors de son passage désastreux à la Maison-Blanche.

    C’est Trump qui a révoqué l’aide militaire de 400 Millions à l’Ukraine en 2019. Il ne faut pas oublier que l’Ukraine recevait bon an mal an une aide militaire des USA.

    1. _renaud dit :

      Trump n’a eu aucune influence dans ce conflit.

      1. Pas présentement mais son influence le fut lors de ses 4 ans comme POTUS.

        Et les impacts on les voit présentement

  27. NStrider dit :

    Est-ce que quelqu’un qui a suivi cet incident, plus étroitement que je ne l’ai fait, peut me dire on en sont les volontés de couper l’accès de la Russie au système financier SWIFT?
    SWIFT permet le transfert de l’argent d’une banque à l’autre dans le monde entier. Ce serait l’une des mesures financières les plus dures qui pourrait être pris, endommageant l’économie russe à court et à long terme.

    Cette décision pourrait couper la Russie de la plupart des transactions financières internationales, y compris la perception des sommes dues pour la production de pétrole et de gaz, qui représentent plus de 40 % des revenus du pays.

    En contrepartie plusieurs pays européens dont l’Allemagne vont voir leur facture énergétique grimper au plafond. Et je ne sais donc pas s’ils vont osez le faire d’où ma question.

    1. Samati dit :

      @ NStrider

      Pas seulement les pays européens, la Chine qui est le plus important importateur de pétrole, va devoir payer très cher ses importations et créer des troubles à l’interne auprès de la population appauvrie par cette hausse soudaine des prix.

    2. marie4poches4 dit :

      Selon Reuters, c’est peu probable pour le moment

      Reuters
      @Reuters

      EU unlikely to cut Russia off SWIFT for now, sources say http://reut.rs/3LXfa59

      https://twitter.com/Reuters/status/1496797101677850630?s=20&t=4n-ahx7CxMLuWF_-7qBaqA

      1. NStrider dit :

        Merci pour l’info.

  28. Ceptik dit :

    Un humble haïku pleure de cette sinistre photo.

    Nuage assassin
    Des camarades d’hier
    Et maisons brisées

    1. Haïku dit :

      Ceptik
      Exquis !

    1. Haïku dit :

      Cré Chapleau ! 👍

  29. Gilles Morissette dit :

    Voilà c’est parti pour une guerre qui risque d’être sale et sans merci.

    Une guerre qui fera de nombreuses victimes principalement parmi la population civile.

    Quele horreur. Tant de souffrances inutiles, tout ça pour satisfaire l’égo surdimensionné d’un despote cruel et sanguinaire.

    J’ose espérer que l’Histoire jugera sévèrment cet homme qui aura sûrment une place d’honneur au Panthéon des dictateurs qui ont marqué l’Histoire du Monde mais dans le mauvais sens du terme.

    PUTIN EST UNE SALE ORDURE.

    Voilà, c’est dit !!

  30. Chanounou dit :

    Communiqué de la chancelkerie autrichienne
    ——–‐‐–‐————————————————
    « L’Ukraine craint pour son existence en tant qu’État. Et le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy craint pour sa vie après l’attaque russe. Le chancelier autrichien Karl Nehammer (ÖVP) rend compte d’un appel téléphonique dramatique avec Kiev.

    Lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre bavarois Markus Söder (CSU), Nehammer a décrit le contenu d’un récent appel téléphonique avec le président ukrainien Volodymyr Zelenskyj. Il craint non seulement pour la pérennité de l’Ukraine, mais aussi pour sa vie et celle de ses concitoyens. Selon les rapports, il y a de violents combats en Ukraine, il y a beaucoup de morts et les infrastructures civiles sont affectées »

    Live-Übersetzung
    Feedback geben
    https://translate.google.com › …

  31. Bartien dit :

    La blague du vendredi aura besoin d’être bonne en maudit pour me faire sourire.

  32. Toile dit :

    @cotenord

    Il y avait un petit quelque chose d’agaçant pour moi dans vos interventions. Un malaise, un inconfort, des interventions qui suscitent une incompréhension . Comme un feu jaune qui s’allume. Mais mettre le doigt dessus et les mots, pas encore. Comme vous etes respecté dans cette communauté et même sollicité pour votre expertise, je me suis gardé une réserve. Ben « voyons, ca doit pas être ça qu’il dit «, «  erreur de traduction », russe primaire » etc…

    Je me suis douté que vous ne pourriez résister à des répliques explicatives de vos points. Bien de la corde à vous, ce qui m’engrange de l’information.

    J’ai été souvent confronté professionnellement par ces sentiments. Dans le doute, je prenais du recul tant que j’avais pas identifié le pourquoi. Puis bingo.

    Marc B a mis en mots mon inconfort : « Je commence sérieusement à trouver irritante votre manie de prendre l’information qui vous convient pour pouvoir nous donner des informations millitares plus ou moins pertinentes ». Christophe de suisse, votre souffre douleur, a contribué à mon cheminement. Tous ces sous entendu, ces non dits, ces distorsions volontaires des faits dont vous occultez ce qui vous plait et votre franche allégion à l’univers « russe », ce ton gentil et correct presqu’amical, le tout sous le couvert d’un bon samaritain de l’histoire avec une attitude condescendante comme si on savait rien. Une affaire charmante quoi. Ben difficile d’être en maudit contre une personne charmante qui se veut notre phare dans cette grisaille intellectuelle qui est la notre. Ici, il faut y voir charmeuse plus que charmante. La charmeuse utilise ça comme outil de persuasion, de manipulation, la charmante n’a pas cette intention détournée. C’est un venin que vous crachez, un venin quasi toxique.

    Cela me va que vous soyez pro russe mais franchement assumez votre choix plutôt que d’agir en sous-marin torpilleur. Je lirai vos posts mais tenterai d’y réagir le moins possible désormais.

    Les passifs agressifs m’ont toujours fait réagir. Le premier signe, c’est la confusion chez moi. C’est ce lien qui s’assimile en moi. Cela ne figure plus au DSM, soit, mais cela ne les fait pas disparaître pour autant.

    Pour les passifs agressifs , ça commence généralement par le ressenti, la patience qui vous manque en raison d’un mur que vous frappez. Mais ne vous trompez pas, j’ai une solide expertise clinique. J’ai dû fournir au bas mot 2,000 rapports, tous sujet à interrogation soit par des organismes de contrôle soit par des contre interrogatoires en règle dans les tribunaux. Faque on apprend à bien cerner et à bien soupeser sous peine d’être classé de façon irrémédiable non crédible.

    Voilà, c’est dit. Je ne reviendrai plus sur le sujet et je sais que mon opinion risque de soulever l’ire. J’assume mon propos. Ma ligne est tranchée. Affaire classée dans ma tête.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :