Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Durant la première semaine de janvier, la moyenne quotidienne des infections à la COVID-19 à New York sur sept jours s’élevait à environ 43 000. Aujourd’hui, selon les données officielles, elle se situe sous la barre des 800, une chute vertigineuse illustrée par une autre donnée. La moyenne quotidienne des cas de grippe saisonnière sur sept jours a été plus élevée pendant la même période, soit 820.

Les cas d’hospitalisations ont également baissé de façon toute aussi importante, tout comme le nombre des décès. Cela dit, pas moins de 60% des électeurs de l’État de New York veulent avoir plus de données avant que ne soit levée l’obligation du port du masque dans les écoles publiques, selon un sondage du Sienna College publié ce mercredi.

Une bonne majorité d’électeurs (55%) estiment par ailleurs que la gouverneure de l’État, Kathy Hochul, n’aurait pas dû mettre fin à la preuve vaccinale ou au port du masque dans les lieux publics intérieurs.

Comme quoi de nombreux New-Yorkais ordinaires estiment qu’il est encore trop pour crier à la victoire sur le coronavirus.

24 réflexions sur “COVID-19 : prudence à New York, malgré la chute des cas

  1. gl000001 dit :

    « Une bonne majorité d’électeurs  » C’est quand même surprenant que la majorité agisse en fonction du principe de précaution. L’esprit scientifique se propage dans le population.
    Les bénéfices du 5G dans le vaccin ?

  2. richard311253 dit :

    Je rejoins ces nombreux New Yorkais.

    Je comprend aussi l’écoeurement généralisé face à la petite bête.

    Mais l’ensemble des gouvernements, après avoir plié devant une minorité, considérant qu’il est bien possible que la planète fera face à une autre vague, comment ça va se passer?

    S’il faut reconfiner en novembre prochain, mettons, avec cette certitude de pseudo victoire de la minorité anti tout, va ton revivre les blocus?

    Assisterons nous à la multiplication des blocus, qui peuvent varier tant les sujets pullulent, l’épicerie, l’essence, les taux d’intérêts, les taxes et l’inflation et que sais je encore.

    J’ai l’impression que nos gouvernements viennent d’ouvrir un joli panier de crabe, qui demandera du courage politique pour s’en sortir.

    Là j’ai peur, vraiment!

  3. marie4poches4 dit :

    Chat échaudé craint l’eau froide. Ce n’est pas la première fois que l’on pense que la pandémie tire à sa fin, on a qu’à penser à ce qui s’est passé entre la disparition de Delta et l’apparition d’Omicron, on croyait bien qu’on pouvait fêter le nouvel an! Puis bang!, environ 2 millions de québécois auraient été infectés.
    Alors j’attends des nouvelles du sous-variant d’Omicron avant de crier victoire.

  4. Apocalypse dit :

    ‘Comme quoi de nombreux New-Yorkais ordinaires estiment qu’il est encore trop pour crier à la victoire sur le coronavirus.’

    J’ose croire que PERSONNE n’aura l’arrogance de crier victoire contre la Covid-19. Ca fait deux(2) ans que l’humanité est à genoux et si on s’en sort, c’est peut-être que Dame Nature a envoyé une version du virus (i.e. omicron) qui nous sortira enfin de ce … cauchemar. 😱

    SVP … humilité! 😔

  5. Apocalypse dit :

    @marie4poches4 – 10:55

    En fait, depuis le début de cette crise de la Covid-19, on dit que plus de 50% des Québécois(es) ont été infectés par une version ou un autre du virus.

    Dans le cas d’omicron, c’est effectivement plus de 2 millions qui auraient été infectés. 🤔

  6. Madalton dit :

    Je pense la même chose pour le QC. Il y aurait encore 20 k cas par jour au QC et les hospitalisations baissent lentement. Il y a 100 nouvelles hospitalisations présentement. Il n’y a pas de presse d’enlever le passeport vaccinal pour les restaurants, gym, salles de spectacle et cinémas.

    Qu’en est-il de la précision des cas à NY. Si c’est comme au Canada où l’on ne fait presque plus de tests PCR comme auparavant, les données sur les nouveaux cas sont sous-estimées là aussi.

    Ce sont les hospitalisations qu’il faut regarder au lieu du nombre de cas. À NY, les hospitalisations sont en baisse de 47 % sur une moyenne mobile de 14 jours. Ça s’en va du bon côté.

  7. Fou pareil que les New-Yorkais soient plus prudents et allumés que les Québécois qui pleurent leur vie en convoi…..

    Faut avouer qu’Il ont été salement frappés par la covid….
    et qu’ils ont mieux assimilé les gestes barrières et la vaccination… pas donner à tout le monde d’avoir suffisamment de neurones qui vont dans le bon sens…

    Tant mieux si ça se résorbe dans les grandes centres…
    Faudra voir le temps que ça prendra pour les zones réfractaires et républicaines…
    Au Québec, les hospitalisations baissent lentement, mais les gens boudent la 3 eme dose… subitement les gens sont tannés… réflexe qui mettra, encore une fois, le Québec à risque cet automne et les farfadaas et autres illuminés iront se promener en convoi pour, encore une fois crier leur ignorance en exigeant de vivre comme « avant »….

    Avant n’existera plus…

    1. Je ne suis pas d’accord avec votre  »les New-Yorkais soient plus prudents et allumés ».
      Il y a 55% des N-Y qui sont pour continuer les mesures

      Ca veut dire qu’il y a 45% qui sont contre.
      J’ai aucune idée des % d’ici, mais je ne crois pas que l’on fait pire, et j’aime me bercer de l’illusion que l’on fait beaucoup mieux.

      On n’as 5% d’antivax et c’est eux que l’on voit a la TV, ca veux pas dire qu’il représente le 90% de vacciné.

  8. gl000001 dit :

    Dear Prudence.
    Won’t you come out to play !

    1. Haïku dit :

      gl000001
      Très approprié comme choix musical !
      👍🎵

  9. brady4u dit :

    APPRENDRE À VIVRE AVEC LA COVID ?

    Maintenant, on nous dit qu’il faut apprendre à vivre avec la COVID.

    Si l’on décode, cela veut dire qu’il faut apprendre à voir des gens mourir de la COVID, que mourir de la COVID fait partie de la vie comme mourir de vieillesse.

    Chaque jour, dans les colonnes nécrologiques, il y aura les personnes décédées de la COVID qui cotoieront celles décédées d’un cancer, d’un infarctus ou du diabète.

    Quand les experts en communictions prennent le dessus sur la Santé publique, voilà ce qui se passe.

    Pour ma part, je continuerai d’ppliquer les mesures barrières.

    1. Bartien dit :

      LOL

      As-tu porté ton masque quand tu es allé à Tawa mon simon??

    2. MarcB dit :

      Apprendre à vivre versus combattre la Covid?

      Si les données québécoises sont véridiques de 25% de la population l’ayant contractée lors de la 5eme vague, malgré les masques, fermetures, confinements, couvre-feu et passeport vaccinal, alors on n’a pas tellement le choix d’accepter que la Covid va continuer de se propager parmis la population, peu importe les mesures hygiéniques en place.

      Considérant que les vaccins offrent une bonne protection contre les hospitalisations, et que la plupart des non-vaccinés ont été, ou seront, protégés des cas graves suite à leur première infection, il faudra s’y faire et considérer la Covid comme un virus commun, au même titre que la grippe/influenza.

      A moins de découvrir un vaccin 100% efficace comme celui de la variole, la Covid ne disparaitra pas. Donc oui, si les hôpitaux ne sont pas débordés, il faudra commencer à vivre avec la Covid.

  10. — Won’t you come out to play !
    — Je peux pas, je suis confinée.

    Le plus drôle c’est que c’était le cas. Quand cette gagne de joyeux lurons était avec le Maharishi Mahesh Yogi, Prudence, la sœur de Mia Farrow, refusait de sortir et de se mêler aux autres, d’où cette chanson.

    1. gl000001 dit :

      J’ai toujours entendu dire que la dame s’était repliée sur elle-même en méditant un peu trop fort. Rien ne la faisait sortir de sa torpeur ! Alors les garçons dans le vent lui ont composé une chanson pour la faire sortir de sa quasi-catatonie !

      1. MarcB dit :

        Wikipedia confirme, avec références! Merci de m’avoir fait chercher l’origine de cette chanson!

        « According to Lennon, « She’d been locked in for three weeks and was trying to reach God quicker than anyone else ». »
        https://en.wikipedia.org/wiki/Prudence_Farrow

    2. gl000001 dit :

      L’histoire était donc exagérée 😉

  11. Gilles Morissette dit :

    « Comme quoi de nombreux New-Yorkais ordinaires estiment qu’il est encore trop tôt pour crier à la vctoire sur le coronavirus ».

    Voilà une phrase qu’on devrait tous garder en tête lorsqu’on parle du coronavirus.

    Oui, la situation est encourageante et on peut espérer un retour à une vie « presque normale »

    Oui, il faudra apprendre à vivre avec le virus car il fera partie de nos vies pour encore très longtemps.

    Cependant, ça ne veut pas dire qu’il faille balancer à vitesse Grand V toutes les mesures sanitaires.

    Il faudra toujours être sur nos gardes car ce foutu virus a une grande capacité de mutation.

    Les « combattants de la LIBÂÂÂÂRTÉÉ » qui sont venus brailler à Ottawa et à Québec sont bien naïfs s’ils pensent qu’on doit revenir « comme avant » et tout laisser tomber.

    NON, on ne reviendra jamais comme avant. Le virus a changé nos vies, nos façons d’agir, de se comporter, et ce, pour toujours.

    Il n’y a que ceux qui ont l’esprit fermé, qui sont de mauvaise foi qui n’ont pas encore compris ça.

    Ils préfèrent faire confiance aux Duhaime, Bernier, Rambo, les 2 Kevens, Anne Casabonne, Lucie Laurier et autres cinglés du net plutôt qu’aux experts de la santé publique.

    Et les moutons qui les suivent aveuglement sans poser la moindre question, qui se servent de leurs enfants comme boucliers humains lors des manifestations, ne valent guère mieux.

    Ils vivent dans leur petit monde parallèle et AUCUN argument ne pourra les convaincre qu’ils ont tort.

    Toute forme de discussion basé sur des faits scientifiques et vérifiables est IMPOSSIBBLE.

    J’en ai pris mon parti.

    Qu’ils aillent se faire foutre et qu’ils subissent les conséquences de leurs décisions.

    Pas de temps à perdre avec de hurluberlus semblables.

    1. AB road dit :

      2 gros Thumbs Up !!!
      M. Morissette .

  12. J’ai toujours trouvé ca ridicule de donner du lousse au mesure sanitaire lors des congé.

    Ca devrait être l’opposé, leur des congé il y a plus de gens qui voyage et qui rencontre d’autre gens. Avec plus de gens qui sortent de leur cercle sociale pour en rencontrer d’autre, c’est en ces moment la que l’on doit resserrer les mesures.

    On a été assez brillant pour faire le contraire du bon sense!

  13. jeani dit :

    Parlant des mesures sanitaires à conserver, patrick king qui s’est présenté devant le juge et qui a enlevé son masque en cours d’audience représente bien l’image de ces coucous qui vont continuer à défier ces mesures..

    L’imbécile a replacé son masque à la demande du juge en le portant sous le nez. Si j’avais été à la place du juge, je l’aurais obligé à porter son vrai chapeau bien blanc, avec deux trous devant les yeux. De un, ça l’aurait très bien représenté et de deux, les autres auraient été protégés.

    1. Madalton dit :

      Ou le condamner pour outrage au tribunal. Quin mon o$tie.

      1. jeani dit :

        @Madalton

        Effectivement, j’ai été surpris que le juge tolère ça. C’est, ni plus ni moins, de la défiance

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :