Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Après la publication des données démographiques du recensement de 2020, de nombreux analystes ont prédit que le « gerrymandering » pourrait à lui seul permettre aux républicains de gagner assez de sièges pour remporter la majorité à la Chambre des représentants à l’occasion des élections de mi-mandat. Or, comme je l’explique dans cet article publié ce lundi dans La Presse, le redécoupage partisan des circonscriptions électorales est un jeu qui peut se jouer à deux. Et les démocrates ont pris les devants sur les républicains dans ce jeu cette année. Selon les projections de Dave Wasserman, référence en la matière, le « gerrymandering » pourrait leur permettre d’ajouter deux ou trois sièges à leur total.

Et les démocrates de Joe Biden se mettent soudainement à rêver à la possibilité de défier l’histoire en novembre prochain, comme le rapporte ce lundi le site Politico. Le « gerrymandering » n’est pas l’unique explication de cet optimisme pour le moins étonnant. Trois autres facteurs pourraient jouer en faveur des démocrates d’ici novembre prochain : l’économie (le taux de chômage est à son plus bas, la croissance est forte et l’inflation pourrait commencer à décliner); la pandémie (le pic de l’Omicron ayant été atteint, un retour à la normale se pointe à l’horizon); les républicains (l’enquête du Congrès sur le 6-Janvier et Donald Trump pourraient nuire à leurs candidats).

Mais, et il faut le répéter, l’histoire n’est vraiment pas du côté des démocrates. Le parti au pouvoir à la Maison-Blanche subit habituellement des pertes au Congrès lors des élections de mi-mandat. Il y a certes eu des exceptions depuis la Deuxième Guerre mondiale : les démocrates de Bill Clinton ont réussi à gagner des sièges à la Chambre des représentants en 1998 et les républicains de George W. Bush ont fait de même en 2002.

Mais, de grâce, ne misez pas votre fortune là-dessus. De confier un stratège démocrate à Politico : « Si vous combinez le redécoupage électoral et la nomination par les [républicains] de personnes folles, c’est ainsi que nous pourrions gagner. Mais je ne voudrais pas de ces chances à une table de poker. »

P.S. : La première de trois campagnes de financement de ce blogue en 2022 s’ouvre de belle façon en ce premier lundi de février. Un grand merci à ceux et celles qui y ont déjà contribué et aux autres qui le feront d’ici la fin de la journée !

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo Getty Images)



24 réflexions sur “Élections de mi-mandat : les démocrates se mettent à rêver…

  1. mertin_c dit :

    Contribution faite. Encore merci Mr Hetu.

  2. McCarthy qui s’est plaint sur Fox que le gerrymandering des Démocrates était malhonnête, mais qui n’a jamais, comme les autres républicains, voté pour l’éliminer quand les Démocrates le proposaient. Et qui ajoute que s’ils font ça, c’est parce qu’ils n’ont pas de programme.
    Le seul programme Républicain, c’est la Grande Projection.

  3. titejasette dit :

    C’est plus fort que moi. Je ne peux m’empêcher de mettre à ce moment-ci ce HORS SUJET qui est si inspirant pour tous.

    « La Ville d’Ottawa réclame 1800 policiers supplémentaires…

    Le ministre des Transports Omar Alghabra a indiqué que le gouvernement de l’Ontario a le pouvoir d’appliquer le Code de la route et donc de suspendre les permis commerciaux des entreprises de transport et de suspendre l’assurance automobile des conducteurs qui bloquent les rues d’Ottawa…

    Dans une lettre ouverte publiée dans le Globe and Mail, l’ex-gouverneur de la Banque du Canada et de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, appelle les autorités à faire appliquer la loi et à retracer les fonds qui soutiennent le « convoi de la liberté ».

    « C’est de la sédition, écrit-il. C’est un mot que je ne croyais jamais utiliser au Canada. Cela veut dire “incitation à la résistance ou à une insurrection contre une autorité légitime”. »

    Aucun des ministres fédéraux présents en conférence de presse n’a voulu utiliser ce mot pour qualifier cette manifestation…. »

    https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2022-02-07/manifestation-a-ottawa/la-ville-d-ottawa-reclame-1800-policiers-supplementaires.php

    1. MarcB dit :

      Dans la même veine, « Un juge de la Cour supérieure de l’Ontario accorde une injonction de 10 jours pour empêcher les camionneurs stationnés dans les rues du centre-ville d’Ottawa de klaxonner sans relâche. »
      *https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1860411/injonction-provisoire-manifestation-camionneurs-klaxons-ottawa

      OK. Maintenant y-a-t-il quelqu’un qui pourrait m’expliquer comment cette injonction sera appliquée? Est-ce que l’injonction s’applique aussi aux voitures qui klaxonnent? Sinon, « quelles grosseurs de camions » est visée par l’injonction?

      1. titejasette dit :

        @MarcB « …..suspendre les permis commerciaux des entreprises de transport et de suspendre l’assurance automobile des camionneurs… » – La Presse

        Sans ces documents, on leur enlève les joujoux (camions) aux camionneurs…les klaxons sont des accessoires aux camions, lesquelles accessoires vont se taire pour la fin des temps

      2. titejasette dit :

        MarcB

        Les voitures qui klaxonnent n’émettent pas les mêmes genres de bruit que ceux du camion. Normalement les gros camions ne passent pas par là. Juste les autos…

        L’application de la loi est simple. Je ne vois pas où est le problème.

      3. MarcB dit :

        @titejasette

        Ce n’est pas un loi, c’est une injonction. Faire appliquer une injonction n’est pas aussi simple que de donner une contravention. Il faut que l’injonction cible clairement à qui elle s’applique. Tous les camions à Ottawa? Il faut aussi que l’injonction soit communiquée aux délinquants. Ce n’est pas une loi qui a été publiée dans les gazettes officielles.

        Et est-ce que l’injonction s’applique au propriétaire du camion, au conducteur, ou à ceux qui appuient sur le klaxon…

        Et quand une injonction n’est pas respectée, c’est un outrage au tribunal, donc la cause doit passer devant un juge. Ca alourdit encore plus le processus.

        Une injonction fonctionne bien quand il y a une cible et une action précises, dans ce cas, j’ai l’impression que ce sera les avocats qui seront contents ($$$).

      4. titejasette dit :

        @MarcB

        1- Un policier ne se précipite pas sur un conducteur (camionneur ou voiture) à chaque fois que celui-ci émet un klaxon discret pour communiquer avec les autres conducteurs.

        « « quelles grosseurs de camions » est visée par l’injonction? » Les camionneurs qui veulent enmerder les résidents du secteur font aller leur klaxon pendant des minutes/heures continues. Aussitôt qu’un des leurs arrête de klaxonner, un autre prend la relève. Si le secteur est interdit à la circulation des camions, il n’y aura plus de « concert symphonique ». C’est un secteur où quelques camions de déménagement passent une/deux fois par mois. C’est pas mal tout comme traffic de camions. Les déménageurs devraient dorénavants demander un permis pour y circuler ? (c’est une suggestion comme ça)

        Vous vous demandiez « Il faut que l’injonction cible clairement à qui elle s’applique. Tous les camions à Ottawa? »

        Laisser leur le temps de clarifier tous ces détails. C’est pas si sorcier comme détails. Ca demande un peu de jujottes de la part des spécialistes en injonctions et des ingénieurs en circulation. Ce problème n’est pas un problème en soit. Vous insistez sur des détails non pertinents sur un blogue où fréquentent très peu de juristes. Je ne passe pas ma soirée avec vous pour en discuter car je ne connais pas tous les détails de l’injonction (ni vous-même ?)

        2- Il y a des secteurs où des pancartes « ne pas klaxonner » sont clairement indiquées (ex: près de hôpitaux) C’est le moment de cerner le secteur et le définir avec précisioin.

        Rambo me semble être très coriace. Il va revenir, comme promis.

        Je ne vois toujours pas de problèmes. Je ne vous reviendrai pas pour d’autres commentaires

      5. Achalante dit :

        @MarcB : Il me semble que c’est clair: ça s’applique à tout camion dont le klaxon est actionné sur une période prolongée. Normalement, un coup de klaxon dure, quoi, une demi seconde? Trois à cinq, si vous êtes vraiment fâchés? Au-delà de dix, c’est déjà abusif; une minute et plus, on confisque.

        Évidemment, ils pourraient klaxonner par à-coups, et prétendre que ce n’est pas continuel, mais ce serait de la mauvaise foi. Si le klaxon sonne plus souvent qu’il se tait, on applique.

      6. MarcB dit :

        Oui, mais il existe déjà des lois qui couvrent l’usage abusif du klaxon. Une injonction ne changera rien. C’est un peu comme on passait une injonction pour respecter les lois.
        Si les policiers ne font pas respecter les lois, vont-ils faire respecter les injonctions?

    2. jeani dit :

      Messieurs, Mesdames qui faites partie de ces policiers, c’est assez le serrage de mains, c’est le temps d’appliquer la loi.

      1. Le chef de la police d’Ottawa, le maire d’Ottawa, les PM de l’Ontario et du Canada ne font rien. Comme a dit J.-F. Lisée sur RDI, c’est le festival Ponce Pilate

  4. Loufaf dit :

    Pour gagner les midterms, il faudrait que l’ économie monte en flèche et que Biden remonte passablement dans les sondages..
    Mais faisons comme les démocrates, rêvons!

    1. NStrider dit :

      Pas sérieux! Avez-vous regardé les résultats de 2021 avant de commenter?

      https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2021-12-20/president-biden-s-economic-performance-has-proved-unbeatable
      Vous avez déjà vu mieux comme « montée en flèche » ? Faites moi savoir.

  5. la police d’Ottawa a fait preuve d’incompétence crasse dans ce dossier…

    Comment pouvaient-ils laisser le chemin aussi largement ouvert et sans surveillance réelle…. ??
    Le Parlement canadien a eu quelques attaques lors des dernières années… et pourtant, autant la police d’Ottawa que la GRC ont fait preuve d’amateurisme….

    Les entendre gémir à la télé depuis une semaine est aussi plutôt pathétique…..

    Ils peuvent enterrer les fanatiques sous une montagne de contraventions et de mandats d’arrêt…. cependant ça exige du cran et de l’audace…. le chef de police n’en a pas…. l’entendre gémir qu’il est dépassé … que des camions c’est quasi impossible à déplacer… qu’ils sont exténués…. misère….

    Comment croire que 200 fanatiques peuvent, aussi facilement, bloquer la ville du Parlement de des ambassades!!???

    200 bienheureux qui tiennent en otage la ville du gouvernement!!
    Félicités par des politiciens conservateurs en plus, dont l’un des plus fanatiques veut devenir le Chef!!

    coudonc y mettent quoi dans l’eau du Parlement??

    Quelle belle image de pee-wee pour le Canada tout entier…

    1. Léo Mico dit :

      @lechatderuelle :

      200 fanatiques, financés avec 10 millions de dollars qui vient en bonne partie de l’extrême-droite américaine.

      Ce n’est pas une manifestation ce qui se passe à Ottawa. C’est plus ou moins une tentative de renverser Trudeau, menée par une organisation étrangère.

  6. jeani dit :

    trump et autres démagogues qui se mêlent de ce qui se passe au Canada.

    Faut lire ce que le simili a à dire. Un vrai ti-comique, pas drôle pantoute!

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2022-02-07/manifestation-a-ottawa/gofundme-denonce-par-trump-apres-le-gel-de-la-cagnotte-des-camionneurs.php

  7. Helene dit :

    Les démocrates se mettent à rêver…
    J’aime bien le 3ième facteur, l’enquête du Congrès sur le 6 janvier et dt, pourrait nuire à la candidature des républicains, j’espère!!!

  8. Layla dit :

    Je sais que ce n’est pas facile à gérer tout le venin qu’il crache, mais ses opposants savent jouer dans sa tête plus que jamais, ils savent comment le faire sortir de ses gonds, et comme il veut toujours avoir le dernier mot, il va beurrer de plus en plus épais. Ça va être laid…très laid mais j ‘ai très confiance.

    Ses crises de bassinette trouvent de moins en moins d’écho.

  9. Madalton dit :

    Une autre élément à considérer est la mobilisation des électeurs. Quand on essaie de les empêcher de voter, ils sortent en plus grand nombre pour exercer leur droit de vote.

  10. treblig dit :

    Il est reconnu que les démocrates ont de la difficulté «  à faire sortir le vote » aux midterms. Les voteurs démocrates sont difficiles à se mobiliser en dehors des présidentielles. Alors que les républicains sont toujours mobilisés peu importe l’élection.

    L’angle d’attaque mobilisateur pourrait être le suivant en 2022 : la démocratie est en danger depuis le 6 janvier 2021 et les républicains ne respectent pas la constitution.

    Frapper constamment sur ce clou d’ici le mois de novembre pourrait être bénéfique.

  11. Gilles Morissette dit :

    Ça reste difficile pour les Démocrates mais la partie est « jouable »

    Il y a beaucoup de « si » dans l’équation et il ne faudrait pas grand chose pour faire dérailler ce bel optimiste.

    Il est vrai que l’enquête du Congrès sur les évènements du 6 janvier 2021 peut être un élément jouant en faveur des Démocrates mais est-ce que ce sera suffisant pour faire pencher la balance en leur faveur?

    Ça reste à voir.

    Il n’en reste pas moins que beaucoup d’Amerloques n’en n’ont rien à foutre du fait que cette élection (Mid-Terms) pourrait être un test pour l’avenir de la démocratie.

    Le défi des Démocrates sera de mobiliser leur électorat afin de lui faire réaliser la gravité de la situation.

    Beau défi.

  12. marie4poches4 dit :

    HS en lien avec billet sur les documents déchirés

    Il y a environ 2 ans, 45 dit que Pelosi a commis un acte illégal en déchirant la copie de son discours du state of the union puisque selon lui, il s’agit d’un document officiel 😂

    https://snappytvpoc-vh.akamaihd.net/i/media/video/NBC_News_Digital/960/81/158109469,1830_n_msnbc_brk_trump_pelosi_illegal_200207_6,1553_n_msnbc_brk_trump_pelosi_illegal_200207_5,2462_n_msnbc_brk_trump_pelosi_illegal_200207_4,2122_n_msnbc_brk_trump_pelosi_illegal_200207_3,0879_n_msnbc_brk_trump_pelosi_illegal_200207_2,1283_n_msnbc_brk_trump_pelosi_illegal_200207_1,.mp4.csmil/master.m3u8?__b__=1000

  13. sousmarin dit :

    Pour gagner aux EU, il faut tricher donc trichez donc, Messieurs les démocrates !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :