Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La cavale des parents du suspect de la tuerie qui a fait quatre morts et sept blessés dans une école secondaire du Michigan mardi n’aura pas duré 24 heures. Inculpés vendredi après-midi pour homicide involontaires, James et Jennifer Crumbley ont été retrouvés aux petites heures samedi dans un édifice commercial de Detroit, où « ils semblaient se cacher », a indiqué le chef de police de cette ville, James White. Les fugitifs semblaient « en grande détresse », a-t-il précisé. Ils ont aussitôt été arrêtés et conduits à la prison du comté d’Oakland, en banlieue de Detroit.

L’inculpation très inhabituelle des parents en pareilles circonstances découle de l’achat d’un pistolet semi-automatique Sig Sauer calibre 9 mm pour leur fils, un adolescent de 15 ans, et leur refus de prendre les mesures appropriées après avoir été mis au courant du comportement inquiétant de ce dernier à l’école.

La veille de la fusillade, une enseignante de l’adolescent l’a surpris en classe en train de chercher des informations concernant des munitions sur son téléphone portable. Elle a alerté les administrateurs de l’école et les parents. La mère a tourné l’affaire en ridicule, assurant son fils dans un texto qu’elle ne lui en voulait pas et lui conseillant d’être plus discret la prochaine fois. Son message commençait par l’abréviation « LOL ».

Le lendemain matin, jour de la fusillade, les parents ont été convoqués à l’école après qu’un enseignant a trouvé une note alarmante que l’adolescent avait dessinée, avec des images d’un pistolet, d’une personne abattue et d’un emoji qui rit, ainsi que les mots « Du sang partout » et « Les pensées ne s’arrêtent pas. Aidez-moi ».

Les parents ont été informés qu’il devaient s’assurer que leur fils consulte un psychologue dans les 48 heures. Mais ils ont refusé de retirer ce dernier de l’école ce jour-là. Quelques heures plus tard, l’ado se serait rendu aux toilettes et en serait sorti avec son pistolet, dont il se serait servi en ouvrant le feu sur d’autres élèves et un enseignant.

Comme l’explique ici le New York Times, les administrateurs de l’Oxford High School sont également sur la sellette dans cette triste histoire. Pourquoi donc ont-ils permis à l’adolescent de rester en classe?

(Photo Prison du comté d’Oakland)

129 réflexions sur “Tuerie au Michigan : les parents arrêtés

  1. danielm dit :

    Toute cette situation est d’une tristesse sans fin et est largement attribuable à la libre circulation et la vente d’armes à feu aux USA d’abord et avant tout. Tout le reste est un épiphénomène de ce premier constat.

    1. danielm dit :

      Plus que jamais la prohibition des armes à feu aux États-Unis devient une étape essentielle de la reprise d’un apaisement social nécessaire.

      1. ouppss dit :

        Ouais, ben bonne chance…

      2. danielm dit :

        Vous voulez « bonne chance » dans l’état actuel des choses avec des fusillades à répétition à l’école, dans la rue et même à l’église! Les vendeurs de vestes et de véhicules blindés vont faire fortune.

      3. danielm dit :

        Vous voulez dire… Désolé pour le mot omis dans cette phrase.

      4. richard311253 dit :

        Danielm

        Vous avez tellement raison.

        Ce qui est troublant, c’est que toutes ces armes sont utilisées pour attaquer rarement pour se défendre. Toutes ces fusillades aux USA n’impliquent qu’un tireur, jamais d’échange de coups de feu entre civils.

        Cette distorsion de la compréhension du 2e amendement est mortelle.

        Toutes ces armes, c’est jouer avec le feu. C’est clair que le portrait que l’on voit aux USA aujourd’hui découle de cette incompréhension du 2e amendement.

      5. danielm dit :

        Richard, ce qui m’inquiète encore plus c’est cette contagion pour la fascination des armes à feu et leur emploi qui se propage maintenant au delà des frontières états-uniennes. Le « Gun Power » a toujours été l’arme des faibles dans mon modeste livre de ti-cul de la Rive-Sud et je pressens que la détresse grandissante des exclus de cette société encourage leur possession et, à la fin, leur utilisation par certains.
        Dans un monde malade, il faut éviter de procurer aux plus atteints des moyens de destruction qui dépasse leur propre individualité.

      6. @ richard311253

        C’est que ce sont seulement les bads guys qui ont des guns ainsi que les gens perturbés mentalement.

        De là l’importance d’armer tous les citoyens Américains comme ça quand un bad guy ou un malade mental sortira son gun les goods huys pourront l’éliminer immédiatement.

        Sarcasme.

      7. danielm dit :

        Je ne sais pas pourquoi mais je pense spontanément à ces vieux western avec Gary Cooper et compagnie.

      8. lanaudoise dit :

        Surtout les semi-automatiques!!! Le rédacteur d’une revue spécialisée a déjà perdu sa job pour avoir dit que ce genre de fusil n’avait pas sa place chez les vrais chasseurs… On est loin du mousquet, n’en déplaise aux originalistes de la Cour Suprême et de la petite clique du parti fédéraliste qui la contrôle (merci au mauvais génie de Charles Koch).

    2. galgator dit :

      On connaît déjà la réponse de la NRA : armez-les professeurs pour qu’ils puissent tirer les premiers!
      Le scénario est appelé à se répéter sans cesse dans ce pays. C’est rendu banale pour une majorité de citoyens jusqu’à temps … que ça touche directement un membre de leur famille. C’est là qu’il se rendent compte de toute la peine et les catastrophes que ce fléau peut causer.

      1. danielm dit :

        @ galgator
        Très juste. Mais en même temps jusqu’où sommes-nous prêt à laisser cette situation dégénérer? Même ici le phénomène prend de l’ampleur. Quant au NRA, il représente très bien la version actuelle du mouvement fasciste d’autrefois, i.e. l’intimidation par les armes et l’imposition des valeurs de la droite extrême.

      2. M.Rustik dit :

        @galgator, je vois déjà dans ma tête un professeur qui sort son gun et regarde le petit Tommy:
        « Tommy je ne vois plus tes mains, ne les place pas sous le bureau, je dois voir tes mains. Allez Tommy si non je vais devoir tirer le premier ».

        Autrement, je ne vois pas comment un prof aurait le temps de tirer en premier. Si un enfant perturbé entre dans la classe et tire, c’est déjà trop tard pour l’enseignant, pour l’agent de sécurité, pour le directeur… Et je suis d’accord avec vous, pour que beaucoup d’américains finissent pas comprendre ce non sens, il faut généralement qu’un membre de leur famille soit parmi les victimes.

      3. Igreck dit :

        À sa face même, armer plus de gens n’est pas une solution, comment dire… viable⁉️☹️

      4. Igreck dit :

        @galgator
        Tout à fait comme les anti-vaccins qui supplient leurs proches d’aller se faire vacciner… un fois rendus sur leur lit de mort❗️Aveuglement et abêtissement total☹️

      5. lanaudoise dit :

        Les exercices perturbent les pauvres enfants. Pas grave…

    3. Guy Pelletier dit :

      @danielm

      Surtout à la banalisation en en faisant des objets des produits de consommation comme les autres sans plus et non plus comme des armes pouvant tuer des gens si mal employés si mises dans de mauvaises mains. C’est cette banalisation qui conduit directement aux événements malheureux et l’insécurité chronique que vivent les Américains les amenant à s’armer encore et encore plus exigeant de pouvoir transporter avec eux leurs armes sur l’espace publique pour leur sécurité. L’affaire c’est que ça facilite ainsi la tâche aux « bad guys » qui veulent s’en prendre aux autres et faire des tueries de masse.

      Ils sont malheureusement pris dans un cercle vicieux qui ne fait que s’amplifier, chaque tuerie amenant les gens à s’armer davantage au grand plaisir des fabricants et vendeurs d’armes à feu et leur parti politique inféodé qui se foutent royalement de la santé et sécurité de leurs citoyens les $$$$$$US seuls comptant. tant qu’ils ne se réveilleront pas et feront payer chèrement ales représentants et politiciens des deux partis surtout des Républicains on s’entends qui mangent aux rateliers de l’industrie des armes à feu rien ne changera dans ce pays.

  2. danielm dit :

    Dans une société discriminatoire par la race, par la richesse, par l’éducation, par la culture (religieuse ou autre), le risque de confrontation est toujours très élevé. C’est pourquoi il faut éviter que des armes mortelles comme les armes à feu soient accessibles librement. Quant au contrôle restrictif, je n’y crois pas car il s’avère trop complexe et finalement peu efficace. Simplifions les choses, « No Gun » (l’infraction se résumant à la possession) et restriction sévère pour les forces de l’ordre et militaires.

  3. richard311253 dit :

    Peu importe le nombre d’armes, tant que les droits ne seront accompagnés des conséquences liées à la bonne marche de la société, ça ne peut marcher

    Je dirais que cette compréhension et acceptation du concept des droits et devoirs est le défi social majeur pour un avenir équilibré

    J’ajouterais que depuis que le monde est monde qu’elle société a réussi ce défi?

    J’ai beau cherché je ne trouve pas

    1. danielm dit :

      @ Richard
      On pourrait peut-être approfondir la question du droit de posséder des armes à feu de la façon suivante: les armes à feu sont conçues fondamentalement pour tuer et donc le « droit » d’en posséder et, par extension, de s’en servir est donc un droit de tuer sans égard aux circonstances bien entendu.
      Pouvons-nous accepter dans une société dite civilisée, un droit de tuer dont la procuration se traduit par la libre circulation et la vente des armes à feu? Pensons-y logiquement…

      1. richard311253 dit :

        Daniel, 8h17, le hic est le second amendement qui permet la possession d’une arme à feu dans le but de se protéger. Il n’est pas question d’attaquer ici

        C’est cette particularité de défense qui complique la solution. Ajoutons à cela la seule volonté de favoriser les droits sans tenir compte des devoirs, bin on a le portrait que l’on voit.

        Votre questionnement propose une réflexion de solution qui je dirais est valable au Québec mais pas mal moins au USA. La possession d’armes est fortement ancré chez nos voisins ce qui singularise la situation.

      2. danielm dit :

        Richard: Le deuxième amendement était surtout conçu dans l’optique d’une milice citoyenne, sorte de grade nationale avant l’heure. Cette nécessité a été depuis largement supplantée par la création de forces de l’ordre et militaires. À mon sens, cet amendement est devenu caduc depuis longtemps. Ce qu’il en reste est une interprétation pernicieuses que d’aucuns utilisent pour leurs intérêts.

      3. Igreck dit :

        C’est cela chercher à vivre au XXI e siècle selon les préceptes du XVIII e (1789, année de la proclamation de la Constitution des U$A)⁉️

      4. richard311253 dit :

        Danielm, 9h06

        Je rejoins à 100% votre propos.

        Le 2e amendement est caduque.

        Une des solutions pour équilibrer la société USA pourrait être de favoriser les installations de champs de tirs avec la garde de toutes ces armes. Tu peux posséder une arme, voire plurieurs, tu peux t’en servir au « stand » de tir mais toutes les armes sont cadenassées au champ de tir.

        Il va sans dire que de se balader avec un ar15 dans une manifestation serait condamnable et que la légitime défense ne pourrait être invoquer comme défense

      5. richard311253 dit :

        IIe amendement
        Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un État libre, le droit du peuple de
        détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé.

        Interprétation garantie!

        Lors de cette discussion, j’ai appris la différence entre caduc et caduque qui est le féminin de caduc.

        Que j’aime ce blog!

      6. Benton Fraser dit :

        Il y a ce lien que le « post » de temps en temps qui explique plus bien l’origine du 2ième amendement et le fait qu’il soit caduc… dès la signature de la Constitution américaine! (Ah la politique!)

        http://www.revueargument.ca/article/2016-06-17/674-pourquoi-le-deuxieme-amendement-de-la-constitution-americaine-est-il-un-amendement.html

      7. lanaudoise dit :

        Benton Fraser.

        J’aime beaucoup le dernier paragraphe:

        Les pères fondateurs américains avaient bien des défauts, mais ils avaient le mérite, disions-nous, de se savoir faillibles. En ce sens, ils n’ont pas écrit une bible, mais un document organique appelé à changer au gré des circonstances. Il serait souhaitable que ceux qui entretiennent un rapport quasi religieux avec la constitution américaine comme s’ils lisaient la parole divine se rappellent que les pères fondateurs américains eux-mêmes ne pensaient pas avoir créé une œuvre parfaite et éternelle, mais au contraire souhaitaient la voir amender au besoin. Et la meilleure preuve que les pères fondateurs envisageaient la possibilité que la constitution soit amendée est de se rappeler que les amendements contenus dans le Bill of Rights, amendements auxquels tiennent tant les Américains sont, justement, des amendements.

  4. Louise dit :

    Comment se fait-il que des adultes qui sont supposés être responsables n’ont pas entendu et répondu à l’appel à l’aide de ce jeune adolescent ?
    Il y avait plusieurs indices qui montraient que ce jeune n’allait pas bien. Il a même écrit « Aidez-moi »
    Ça ne peut pas être plus clair il me semble.

    Ce qui est encore plus incompréhensible que la négligence des parents c’est le manque de rigueur de la direction d’école dans le suivi du jeune homme.
    Ils ont fait venir les parents pour leur dire que leur enfant devait voir un psychologue rapidement.
    En cas de crise, rapidement c’est tout de suite et non pas renvoyer le jeune dans sa classe comme si de rien n’était.
    Il n’y a pas de psychologue ou de travailleuse sociale dans les écoles aux USA ?

    Une partie de leur jeunesse est en détresse mais on fait semblant de ne pas voir.
    Ah oui j’oubliais ! Ils sont contre le gaspillage d’argent dans les mesures sociales communissss.
    Quand vont-ils se réveiller ?

    1. danielm dit :

      D’accord avec vous Louise, mais ce qui me fascine encore plus dans cette histoire (comme dans d’autres d’ailleurs), c’est que ses parents lui ont donné (ou allait lui donné) une arme à feu et des munitions en « cadeau »! Je crois qu’il faut élargir le besoin d’encadrement à ceux-ci également…

      1. Louise dit :

        danielm

        Oui les parents sont les premiers responsables. Mon commentaire sous-entendait cela parce qu’on en avait déjà parlé hier.

      2. danielm dit :

        Désolé Louise car je n’avais suivi la discussion d’hier. Mea Culpa!

      3. Louise dit :

        Je souligne la part de responsabilité de la direction d’école parce qu’ils sont supposés être plus instruits, plus allumés et moins fanatiques des armes à feu que les parents.
        Ce sont des professionnels formés pour l’éducation, la compréhension et la protection des enfants.
        Ils ont été négligents eux aussi.

      4. danielm dit :

        Je pense qu’il faut aussi souligner que le personnel enseignant est trop souvent confondu avec celui de la police (pour les jeunes) et que l’éducation fondamentale qui devrait prescrire l’usage des armes à feu (ce qui n’est pas le cas de la société états-unienne) passe en premier par les parents. Implicitement le personnel enseignant devrait être protégé par la délégation du respect parental des enfants.

    2. Toile dit :

      « Il n’y a pas de psychologue ou de travailleuse sociale dans les écoles aux USA ?« 

      Si il y en a quelqu’uns mais ceux relèvent plus souvent du communautaire et ne possèdent strictement aucun pouvoir. Donc comment amener un cheval ( un poulain et ses picouilles, dans ce cas ci ), boire à l’abreuvoir? Même ici, le problème d’aide se pose dans la notion de volontariat qui s’applique mur à mur. En cas de stricte urgence, ce sont les corps policiers qui sont les premiers intervenants. Par contre je concède que fiston avait lancé une perche… non saisie. On aurait pu au moins l’apaiser ce qui est une forme de contrôle dans le report d’un passage à l’acte ou une éventuelle source d’informations sur un passage imminent du passage à l’acte qui t’amène à agir drette là. Les autorités scolaires se sont privées de ces informations. La suite est connue.

      1. Louise dit :

        Toile

        Oui ça prend le consentement des parents pour qu’un enfant voit un psychologue mais dans un cas d’urgence un professeur ou le directeur aurait pu essayer de désamorcer la bombe en parlant directement à l’adolescent. Si tu n’as pas accès à un bateau « take a kayak »
        Ils auraient pu fouiller son sac aussi. Ce n’est pas comme s’ils n’étaient au courant de rien.

    3. Toile dit :

      Je ne peux qu’hypotheser sur les qualifications et le jugement de la personne de la direction scolaire que les parents ont rencontré. Elle ne possède peut être pas ni l’un ni l’autre et bon technocrate à appliquer les consignes de référence établies. Point barre. Elle adhère elle même aux valeurs du port d’armes d’où la minimisation de la gravité de la situation ? Entéka, c’est une extra échappée. L’autre élément à considérer dans nos analyses, c’est l’écart sidéral qui nous séparent. Là bas, le port d’arme c’est normatif. Ici c’est inconcevable. On part donc avec une immense incompréhension de la situation.

    4. fylouz29 dit :

      Complètement d’accord. Il y a quelques années de cela, on a vu des établissements scolaires appeler la police pour mettre en état d’arrestation des p’tits flos pour avoir dessiné un gun ou autre niaiserie. Qu’est-ce qui s’est passé ?

    5. Igreck dit :

      Pauvre enfant qui est « tombé » sur ces deux « têtes de noeud » 🤪 en tant que parents. Ils sont eux-mêmes assez détraqués merci et avaient sans aucun doute besoin d’aide depuis longtemps. Comment pouvaient-ils aider leur fils en détresse. C’est ce genre de personnes qui sont embrigadés pas les Q-ânons et autres cons-pirationnistes de ce pays en perdition… morale⁉️☹️

    6. lanaudoise dit :

      La réaction de la direction n’a pas été à la hauteur, en effet. En fait, je pense que dès la découverte de la missive de l’adolescent, il y aurait fallu une intervention policière immédiate avec évacuation des lieux. Quand le feu est pris, ce n’est pas le temps de vérifier les extincteurs.

  5. Toile dit :

    Il se cachaient pas trop loin … environ 28 miles.

    La question du pourquoi les autorités scolaires ont permis le retour en classe est pertinente mais tout à fait illusoire si on ne remet pas en cause la sacro sainte patente toxique du port d’armes.

    Sous réserve, popa semble plus « équilibré » que moman ( lire moins dysfonctionnel). Il a tout même signalé la disparition de l’arme. Mais vu que c’est lui qui l’acheté pour fiston ( propriétaire au lieu de la loi d’où l’accusation d’homicide involontaire) on peut penser à juste titre qu’il cautionne le port pour un mineur. J’en déduis donc que de communiquer la disparition de l’arme rejoint seulement un désir de limiter les dégâts pour son lui- même. On parle ici de culpabilité relationnelle ( conséquences) et non valorielle. En termes de construction sociale c’est pas terrible. Sur ce, il ressemble à son conjointe quand elle encourage son rejeton. Un beau couple quoi….

  6. probert dit :

    Avoir un enfant en aussi grande détresse et ne pas être capable de voir et de comprendre, un tant soit peu la situation comme parents, en plus de la réaction des parents les jours précédents la tuerie, comment expliquer un aussi grand manque de jugement ?

    1. danielm dit :

      On peut présumer que les parents eux-même était sinon en détresse à tout le moins dans un stade d’incompréhension élémentaire de la situation de leur fils. L’aide psychologique dans ce cas devrait s’étendre aussi aux parents désemparés. Leur cavale a semblé bien démontré ce point en particulier.

    2. Toile dit :

      « comment expliquer un aussi grand manque de jugement ?« 

      Si vous saviez comment le facteur inter génération peut expliquer par lui même la pauvreté des valeurs: tu peux difficilement donner ce que tu as pas eu de sorte que tu intègres comme normal ce qui ne l’est pas et ca conditionne les briques de ta personne adulte en devenir. C’est valable en matiere de négligence, d’abus physiques, sexuels, de violence.

      1. Layla dit :

        Mes parents disaient ce que tu fais le mieux dans la vie c’est ce que tu as appris, et plus souvent qu’autrement c’est encore très vrai.

        Et c’est très vrai pour la mentalité inculquée très jeune concernant les armes à feu. Au début du Covid, les ventes d’arme ont eu une hausse importante. Il fallait se protéger. Après le 1/6 il fallait se protéger. Les armes sont au centre des solutions, alors que les armes sont au centre de bien des problèmes.

        Hier soir, je discutais de cette histoire avec mon fils, et il m’a dit as-tu vu les parents? Il semble ne pas avoir eu de meilleurs parents. C’est aussi ce que je pensais.

        Hier c’est ce que je me disais d’où m’a peur comme je l’écrivais que se sentant traqués ils commettent des gestes déplorables.

        Selon moi, le drame était déjà assez lourd sans en rajouter. Le policier confirme ce que je pensais en disant qu’il a trouvé ces gens en grande détresse.

        Il ne s’agit pas ici de déresponsabiliser ces parents, mais c’est évident que ce ne sont pas eux qui vont pouvoir accompagner leurs fils.

      2. probert dit :

        Oui, je suis bien conscient du facteur inter génération. Votre commentaire est très vrai et certainement très pertinent dans le cas présent.

  7. Charlot dit :

    J’ai lu avec attention les premiers commentaires de cette discussion et une chose m’a frappé: il s’agit de propos sérieux, polis, sensés, dépourvus de passion. Des propos de gens raisonnables et éduqués(attention, je n’ai pas dit instruits, avec respect, l’instruction n’ayant rien à voir ici). Malheureusement, c’est cette éducation qui, manifestement, manque cruellement dans ce débat aux USA. Il ne semble n’y avoir aucun espace de discussion qui ne soit pas pollué par la rage partisane. So…..

    1. Haïku dit :

      @Charlot
      Vous soulevez un très bon point ! 👍

    2. NStrider dit :

      Bon constat, mais j’ajouterai un petit bémol.
      Quand il n’y a pas d’enjeu réel tout est plus facile. Et il n’y a pas de vrai enjeux pour nous citoyen d’un autre pays.
      À titre d’exemple je trouve très triste qu’ils s’entretuent mais ça ne m’empêche pas de vivre ici sans crainte ou de dormir.
      Alors, à moins que quelqu’un soit clairement de mauvaise foi (il y en a quelques-uns qui commentent ici) ou que l’on véhicule des mensonges ou des demi-vérités, je vois peu de raison de m’enflammer.

  8. Toile dit :

    @Louise

    C’est bien le sens de mon propos. Les autorités scolaires se sont privées d’outils d’intervention en ne prenant pas au sérieux la détresse de fiston. Avec de bonnes techniques d’entrevues, fiston aurait pu vouloir parler de son plan dans l’optique de le soulager dans sa tension interne en voie de rupture car il est parfaitement conscient que cela est mal et que ses idées ne disparaîtront pas ( ce qui exclu toute défense d’inaptitude d’ordre psychiatrique). Ce faisant, ils auraient connu l’urgence d’intervention d’où mon intervenir « drette là ».

    1. Toile dit :

      Note
      Ici au Québec, «  le mineur de 14 ans ou plus peut consentir seul aux soins non requis par son état de santé. Toutefois, le consentement de ses parents ou de son tuteur est obligatoire lorsque les soins représentent un risque sérieux pour sa santé et peuvent lui causer des effets graves et permanents ». Soins = physiques et psychologiques

      Là bas, je ne sais pas si à 15 ans, il peut consentir seul.

      1. Toile dit :

        Oups… je ne sais pas s’il peut consentir seul.

  9. treblig dit :

    Je suis contre le 2e amendement… pour empêcher un carnage chez les possesseurs d’armes à feu.

    Selon le new england journal of medecine en 2016, les hommes possédants une arme à feu, sont 8 fois plus à risques de se suicider que ceux que ne possèdent pas d’armes. Cette proportion monte à 35 fois chez les femmes possédant une arme comparativement â celles ne possédant pas d’armes.

    Un carnage

  10. Je fais peut-être fausse route, mais je ne peux m’empêcher de penser à l’ambiance qui règne entre parents et personnel des écoles depuis quelques mois avec toutes ces tentatives d’intimidation, de menaces et d’agression et qui concernent la port du masque ou la vaccination.

    Je ne serais pas surpris si les parents dans cette cause particulière avaient démontré une forme d’arrogance ou d’agressivité envers les autorités scolaires qui ont eu un effet d’intimidation pour empêcher ces autorités de faire preuve d’initiative et de prendre des mesures que les parents auraient désapprouvées. C’est pourquoi une enquête portant sur les rencontres entre ces parents et les responsables de l’école s’avère nécessaire.

    1. Toile dit :

      Pas bête comme hypothèse. Mais cela ne diminue en rien des obligations. Ce qu m’interpelle aussi est la piètre importance que les autorités scolaires ont porté à la sécurité des enfants de leur institution. En minimisant la situation de fiston, ils ont ni plus ni moins signé l’arrêt de mort des autres. A ce titre, on pourrait plonger là aussi dans une forme de négligence criminelle. Mais là je rêve en couleurs. Par contre ca parle de la dérive morale.

  11. ghislain1957 dit :

    À regarder, un reportage de Arte TV: États-Unis, génération massacre.

    https://www.arte.tv/fr/videos/081591-000-A/etats-unis-generation-massacre/

  12. Alexander dit :

    Toujours la même chose.

    Des drames humains qui dégénèrent parce qu’on laisse libre cours à des armes dans les mains de gens psychologiquement dérangés.

    Ce n’est pas l’arme qui tue mais la main qui qui tient l’arme.

    Sauf qu’il faut protéger les gens contre eux-mêmes et surtout contre ceux qui peuvent souffrir des conséquences de leur maladie.

    On laisse trop facilement l’accès aux armes à des gens psychologiquement dérangés. Avec les conséquences funestes que l’on voit, hélas, trop souvent.

    Le manque de jugement des parents peut avoir des conséquences monstrueuses s’ils ne réussissent pas à encadrer leur enfant malade.

    On ne peut malheureusement pas sévir contre les parents dépassés par les événements à chaque fois, les prisons sont déjà pleines.

    Mais ça ne ramènera pas les victimes innocentes ce ces carnages.

    Les armes à feu sont des joujoux dangereux pour la société si elles ne sont pas confiées à des mains expertes.

    La liberté a un prix en vies humaines dans ce cas. Prix bien trop élevé en ce qui me concerne.

    1. Duduche dit :

      @Alexander: s’il est vrai que ce ne sont pas les armes qui tuent, les armes à feu sont créées dans le but de tuer. Et les armes de guerre le sont dans le but de tuer les humains. Souhaiter posséder des armes de guerres s’explique difficilement par d’autres raisons qu’avoir de quoi tuer des humains si l’opportunité se présente (quitte à la provoquer), cela même chez ceux qui ne pourraient invoquer des dérèglements mentaux malgré les apparences*.

      Une voiture, une hache ou une pelle sont conçues pour d’autres buts même si elles peuvent servir à tuer.

      * Je pense à quelques représentant(e)s du parti Républicain.

      1. gigido66 dit :

        Et j’ajouterais:
        Une accumulation de mots dans la gueule de certains hauts conspirationistes tuent et la démocratie et les gens!

  13. Stéphane dit :

    Ce ne sont pas les armes qui tuent, ce ne sont pas les véhicules béliers qui tuent, ce ne sont pas les propos hargneux qui tuent, ce sont les fous derrière. Nous diront-ils.

    Ils avaient pourtant là tous les indices de ces fous, deux-trois en même temps plutôt qu’un, du même clan de surcroît. Qu’ont-ils fait?

    Sans mauvais jeu de mots, je meure d’impatience d’entendre leurs prochains arguments…

    1. Stéphane dit :

      Je « meurs » bien entendu. Mais seulement d’impatience!

  14. danielm dit :

    Question aux états-uniens férus d’économie: Combien coûte à la société tous ces débordements attribuables à l’utilisation meurtrière des armes à feu? Ah! Ce n’est pas une question économique mais plutôt idéologique. OK je comprends maintenant, le « Gun Power »!

  15. Louise dit :

    Stéphane

    Le problème est aussi vieux que le début de ce pays.
    Comme le disait Stacey Abrams hier, pour apporter des changements ça prend du travail et de la patience
    et j’ajouterais beaucoup de persévérance.

    À mon avis l’éducation des jeunes est primordiale pour ouvrir leurs horizons et leur faire voir une autre façon de vivre en société. Aussi longtemps qu’ils seront éduqués dans la haine et la peur de l’autre, ils vont chercher à se défendre et à détruire.

    À l’école on apprend aux enfants les notions de base qui vont leur permettre d’acquérir de nouvelles connaissances mais est-ce qu’on leur apprend à régler les conflits ?
    La communication et la collaboration sont aussi essentiels que savoir lire et écrire dans un monde de plus en plus complexe et polarisé.

    1. Stéphane dit :

      Entièrement d’accord avec vous Louise, l’éducation.

      Mais malheureusement, à mon humble avis, les pro-armes sont à des années-lumière de l’éducation.
      Le seul lien entre ces adeptes-fous et l’école est… le fusil. Sont pas brillants, on en convient.

  16. POLITICON dit :

    Évidemment que l’école a un très grand rôle à jouer dans cette histoire. C’est quand même l’école qui relève des événements inquiétant et potentiellement dangereux. Elle a échoué en ne prenant pas la responsabilité de protéger les élèves et le personnel. Pour moi, les administrateur sont aussi coupables que les parents. Le rôle des parents met en lumière tout ce qui est possible aux States concernant les armes à feu. La possibilité d’en posséder un à l’âge mineur, pour la chasse, activités récréatives (atelier de tir) ou simplement le plaisir d’en posséder un et régler ses comptes. L’aspect psychologique de l’enfant à été mentionné mais aucun adulte en a pris la responsabilité.

    Évidemment, la sempiternelle question des armes à feu fait encore manchette. Ce sera du bla bla bla jusqu’à la prochaine tuerie. L’industrie des armes a une force de tir incroyable dans le monde politique. Il ne faudra pas non plus compter sur eux pour assurer la sécurité des citoyens et des enfants. Désolant…mais prévisible!

  17. Haïku dit :

    RE: la cavale des parents….
    ——-

    “A quoi bon fuir ? Oui, à quoi bon ? Puisque nul ne peut se quitter lui-même.
    Toute la sagesse de vivre tient là-dedans:
    savoir qu’il faut en sortir mais qu’on ne peut pas partir.”
    (Réjean Ducharme)

  18. anizev dit :

    Avant de jeter la pierre à l’administration de l’école, comme cela a été dit, ils ont probablement été menacés par les parents qui soutenaient à 100% fiston. Le climat est malsain et les conseils d’école se font crier après pour le port du masque, pour certains livres, etc. Les imbéciles ont le haut du pavé maintenant. Ils se croient tout permis.

    1. richard311253 dit :

      Anizev 10h57

      Bonne réflexion.

      C’est à se demander si les USA ne sont pas en apprentissage du « comment vivre en société »

      Pour atteindre l’équilibre, ne doit on pas expérimenter les extrêmes gauche et droite?

    2. Toile dit :

      Permettez que je me distance de votre propos. L’école aurait pu être sujette à des menaces, des intimidations? Ouain, pis ? Ca s’appelle porter ses culottes. L’école a aussi un devoir civique. Si ça va chez le diable, c’est foutu. On est condamné à l’immobilisme complice.

      A ce compte, c’est bien la peur paralysante qui aurait animée mes activités professionnelles.

      En tout tespect

      1. anizev dit :

        Je comprends votre propos. Je lisais un cas où une dame qui siégeait sur un conseil scolaire et qui avait l’objet de menaces. Le pire ensuite c’est sa fille qui a été par la suite intimidé et menacé par des adultes.
        Ils ne faut pas qu’ils sont fous braqués.

  19. Louise dit :

    Ce que je viens de lire dans le Huff Post de la semaine dernière.

    « Un enfant de 5 ans abattu par un garçon de 13 ans pendant le tournage d’un film pour les réseaux sociaux.
    Une fillette de 5 ans est morte après qu’un enfant de 3 ans a tiré par accident avec une arme déposée sur une chaise.
    Les violences par armes à feu ont fait plus de 40 000 morts de puis le début de l’année.
    274 enfants de moins de 12 ans figurent dans ce sinistre décompte. »

    La moitié de la population devrait être dans les rues pour dénoncer cette situation.
    Quand on voit des manifestations c’est pour protéger les foetus.
    C’est toute l’aberration d’une partie de la population qui semble avoir baissé les bras.

    1. Alexander dit :

      @Louise

      On a affaire à une société qui se préoccupe davantage de la vie avant la naissance que la vie après la naissance.

      Au Canada, c’est l’inverse.

  20. Cubbies dit :

    Vue de l’extérieur toute cette histoire dépasse les limites de l’entendement. Visiblement, Fiston était troublé. Les parents ont manqué cruellement de jugement avec l’achat du pistolet comme cadeau de Noel (il faut être disjoncté solide pour justifier ce cadeau mais enfin…),

    Les parents réagissent en minimisant les actions de Fiston: peut-être avaient-ils peur de le confronter? Bien des questions demeurent sans réponse.

    Les accusations d’homicide involontaire sonnent les cloches: la fuite des parents illustre leur lâcheté et le fait qu’ils sont prêts à abandonner Fiston à son sort.

    Malheureusement je crois qu’il y a d’autres familles dysfonctionnelles semblables chez nos voisins du sud.
    Un accès élargi aux armes est loin d’être rassurant.

  21. Igreck dit :

    « C’est avec impuissance et stupéfaction que nous assistons (ici aussi) chaque jour davantage à une déshumanisation de notre société. La violence, le non-respect, l’ignorance, la bêtise, l’intolérance, l’égoïsme, le rejet des valeurs de base, la censure n’ont jamais été aussi envahissants. Comment composer avec ce paradoxe ? D’un côté, le don de soi d’un professionnel de la santé épuisé ou d’un aidant qui va au-delà de ses forces pour sauver la vie de son prochain. Puis de l’autre, les « déconnectés » pour qui le « scoring » est une simple « game » et où la violence du Far West à balles réelles est un mode de vie. »

    https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2021-12-03/hausse-de-la-violence-sociale/le-bien-et-le-mal.php

  22. Igreck dit :

    C’est cela chercher à vivre au XXI e siècle selon les préceptes du XVIII e (1789, année de la proclamation de la Constitution des U$A)⁉️

    1. lanaudoise dit :

      En effet. La faction originaliste qui a pris le contrôle de la Cour suprême grâce à la présidence de Trump et aussi du quart des juges fédéraux!!! s’apprête à ramener les États-Unis dans un monde de fantaisie sous prétexte que les Pères fondateurs auraient été absolument stupides et incapables de s’adapter à l’évolution nécessaire à la vie en société. Dans ce monde de fantaisie, il n’y a pas d’avortement, les femmes obéissent à leur mari et leur père, les Noirs prennent leur trou, les pauvres sont corvéables à souhait, les riches ont tous les droits, dont celui de ne pas payer d’impôt et de décider de tout avec zéro plafond à leurs contributions électorales, les monopoles ont le droit d’étouffer la concurrence, le gerry-mondering est à glorifier et on peut empêcher les Autres de voter. Wow. Tout un programme.

      En désaccord avec la majorité de la volonté de la population? Bof, on va les prendre au jardin d’enfance et les modeler selon ce que devrait être Make USA great again.

      1. Igreck dit :

        Vous m’enlevez les « maux » de la bouche❗️

  23. fylouz29 dit :

    Des parents qui s’enfuient après avoir mis une arme dans les mains de leur fils, lequel s’en sert contre des camarades de classe et se se fait arrêter dans la foulée. Tout un sens des responsabilités.

    Je me souviens avoir lu dans ma jeunesse une nouvelle de SF. Je ne me souviens ni du titre, ni de l’auteur. C’était l’histoire d’un savant qui invente une super-bombe. Un soir, il reçoit la visite d’un inconnu qui lui explique venir du futur et lui demande de détruire toutes ses notes. Le savant refuse et l’homme s’en va. Une fois seul, le savant va voir son fils, handicapé mental. Il découvre alors avec horreur qu’en partant, l’homme venu du futur a déposé dans les mains de son fils un pistolet chargé.
    La conclusion est que seul un fou mettrait une arme mortelle dans les mains d’un individu n’ayant pas l’intelligence suffisante pour l’utiliser avec responsabilité.

  24. ctbourgeois dit :

    C’est dans cet état que des hommes lourdement armés ont envahis le Capitole de l’état en 2020 pour protester contre le confinement, d’autres sont même allés jusqu’à une tentative d’enlèvement de la gouverneure. Et maintenant, suite à ce présent drame, des écoles reçoivent des menaces, une psychose de peur s’est installée parmi la population.

    Que faire face à ce fléau de violence qui a été exacerbé davantage pendant au moins 4 ans par un président qui a lui-même fait des menaces explicites, a cautionné les actes violents de l’extrême-droite, a simulé tué des démocrates dans des caricatures, a provoqué une attaque violente contre la démocratie, etc. Des républicains élus et des adeptes fanatiques n’ont plus de scrupules à tenir ouvertement des propos haineux et inacceptables, tous les langages sont acceptés dans ce pays au nom de la liberté d’expression, aucun philtre malgré les conséquences.

    Quand l’exemple vient des dirigeants, on voit ce que ça donne, un pays où la violence des mots et des actes devient omniprésente, c’est un défi énorme d’enrayer leur influence néfaste chez des gens malléables déjà réceptifs et convaincus que ces comportements sont justifiés.

    1. Igreck dit :

      L’élite politique est sensée être la « crème » d’une société puisqu’elle remonte naturellement à la surface (des choses) et permet l’évolution des mœurs. Aux Zétats, on a inversé tranquillement la cruche sociale si bien que, pendant seulement quatre petites années, un Fou a été en mesure de brasser si solidement le con-tenu que la lie s’est accaparé presque toute la place, l’ancien fond trouble con-taminant complètement l’ensemble. Résultat : un pays cul-par-dessus-tête🤪

  25. jeanfrancoiscouture dit :

    Même si le ratio armes/habitants est de 1,20 arme à feu par habitant, un examen détaillé des statistiques nous apprend que seulement un tiers des Américains possède au moins une arme à feu. La vaste majorité des près de 400 millions d’armes en circulation appartient donc à une minorité de possesseurs. Le billet d’Élisabeth Vallet dans Le Devoir de ce weekend est très éclairant. Vu ces chiffres, il est étonnant que le pouvoir politique des amateurs d’armes à feu, manifestement minoritaires, soit si grand. Ne serait-ce pas aussi le résultat des pressions d’un lobby des fabricants, soit directement soit par l’entremise de la NRA? Un si gros marché demeure une belle source de revenus….et de contributions politiques.

    «Or, la dernière évaluation du nombre d’armes en circulation aux États-Unis par le Small Arms Survey date de 2018 : elle estimait alors le nombre d’armes en circulation dans la population civile aux États-Unis à 393,3 millions — 120,5 armes pour 100 habitants. Le Pew Research Center estime qu’en 2021, quatre adultes sur dix vivent dans un ménage où il y a une arme à feu, tandis qu’un tiers des Américains en possède une.»

    https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/651897/des-frontieres-et-des-armes?utm_source=infolettre-2021-12-04&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

  26. Apocalypse dit :

    @jeanfrancoiscouture – 11:58

    ‘… nous apprend que seulement un tiers des Américains possède au moins une arme à feu.’

    Petite question: 1/3 & 330 millions d’habitants = ?

    On ne parle pas d’une minorité – et une importante à part de cela – qui possède un téléviseur ou un IPhone, mais d’une … arme à feu! 😱

    1. kintouai dit :

      J’ajouterais à votre commentaire : l’autre statistique mentionnée par Vallet — un adulte sur 4 vit dans un ménage où il y a une arme à feu — est peut-être même plus révélatrice puisque, pour accepter une arme à feu dans le foyer, l’autre adulte du couple est sans doute en faveur des armes à feu, ce qui nous donne à peu près la moitié des adultes Amaricains qui sont assez tarés pour vivre avec une torche enflammée dans un magasin de poudre à canon. (Et ce qui donne encore plus de puissance au lobby des demeurés qui voient dans ces armes un prolongement de leur cerveau reptilien.

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @Apocalypse: Bien entendu, un tiers de 330 millions ça fait beaucoup de monde. L’adverbe «seulement» que j’ai utilisé découlait de la statistique voulant qu’il y ait 1,20 arme par habitant. La clameur populaire dans ce débat porte à croire que c’est une vaste majorité d’Américains qui non seulement tiendrait mordicus à son fameux 2nd Amendment mais posséderait aussi une arme.
      Le problème c’est que ce tiers est très mobilisé et surtout, ardemment soutenu par la faction républicaine qui en fait pratiquement une clientèle captive, l’argument de la peur de perdre leur 2nd Amendment ressemblant à la peur des «séparatistes» qui a longtemps été utilisée au Québec lors de campagnes électorales.

  27. Toile dit :

    L’autre chose possible serait l’absence d’un protocole scolaire en cette matiere ou sa méconnaissance de sorte qu’il y a eu cafouillage ou que le tout c’est fait en vase clos à travers peu de personnes. On devrait le savoir dans un avenir rapproché avec un genre « plus jamais ». Oui, oui, ca marche les «  plus jamais »……

  28. Dekessey dit :

    Moi je dis que ces parents ont le potentiels de devenir des héros au sein des conservateurs et républicains.
    Je ne serais pas surpris de lire une déclaration de Trump en ce sens.

    Ce pays est gravement malade.

    1. lanaudoise dit :

      Ils n’ont pas une tête de vainqueurs sur les photos de l’arrestation.

  29. Gilles Morissette dit :

    Voilà ce qui arrive lorsque des adultes censés être responsables, n’agissent pas face à un adolescent manifestement en détresse, et qui, en plus, a reçu come cadeau de Noël, un »gun ».

    Les adultes, à commencer par les parents et ls responsables de l’école ont failli à la tâche et n’ont rien fait pour lui venir en aide.

    Ils l’ont regardé plonger dans le délire et la folie alors que leur devoir était d’intervenir au PC afin d’empêcher que l’inévitable ne se produise.

    Cet adolescent était une bombe à retardement qui, le moment propice, finirait par exploser.

    Les parents ont préféré se pousser comme des poltrons, des lâches au lieu d’assumer les conséquences de leurs actes. Ils ont préféré se terrer comme des rats. Les « mugshots » de police ornant ce billet de M. Hétu les représentent bien.

    Ils me font tellement penser aux enragés et aux voyous qui ont envahi le Capitole. Ça jouait aux matamores en se prenant en selfie . Ces enfoirés étaient pas mal moins braves lorsque la police les a arrêté et qu’ils se sont retrouvés devant la justice.

    Les « gros tough » se sont transformés en « pissous », en lavettes. Comportement typique des adeptes de la secte des adorateurs de la CHOSE.

    Bienvenue à Trumpland. Bienvenue à l’Asile !!

    1. AB road dit :

      Trumpland et Asile, deux mots qui vont effectivement de pair…

  30. marie4poches4 dit :

    Un article intéressant sur les armes à feu à travers le monde avec graphiques où il est possible de choisir tous les pays qui nous intéressent concernant la quantité, le nombre de meurtres, tueries de masse, suicides

    https://www.cnn.com/2021/11/26/world/us-gun-culture-world-comparison-intl-cmd/index.html

    1. NStrider dit :

      J’aimerais bien avoir un portrait semblable avec uniquement les armes de poing. Je crois que les chiffres de plusieurs pays comme, à titre d’exemple,le Canada et la France sont composés presque exclusivement d’armes de chasse.
      Plus difficilement à amener à l’école ou au bar!

      Dans le même registre, je lisais dernièrement que plus d’enfants étaient morts au cours des dernières années que de militaires.
      Tout ça pour préserver le sacro-saint 2ème amendement, qui jamais ne disparaîtra 🤦🏻‍♂️

  31. lanaudoise dit :

    Une remarque. Pourquoi, nous au Canada, on doit tolérer qu’une compagnie américaine fabrique des fusils sans numéro d’identification grâce à l’Impression 3D? Tout un droit qu’elle a cette compagnie! Le problème se retrouve dans nos rues à nous.

  32. danielm dit :

    Une remarque parmi tant d’autres aussi pertinentes: j’entends souvent qu’on peut se servir d’autres objets pour semer la mort. c’est peut-être vrai mais il ne faut pas oublier que les armes à feu sont conçus spécifiquement pour tuer. Essaie de vous servir d’un pistolet comme marteau, vous verrez (Même Tuco s’y ait essayé sans succès! – Le Bon, la Brute et le Truand)

  33. danielm dit :

    Plusieurs jugeront irréaliste de prôner un monde sans arme mais, dans le cas contraire, on vise plutôt des armes sans monde… La seule utopie ici est de croire à la perpétuation d’une société violente, agressive et compétitive qui autorise la libre circulation et la vente d’armes à feu.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Comme beaucoup de gens, il m’arrive de rêver d’un monde où je n’aurais pas besoin de verrouiller mes portes ni d’éviter de fréquenter certains établissements, quartiers, villes ou pays. Or, aussi loin qu’on soit capable de remonter dans le temps, on trouve toujours des êtres dits «humains» qui abusent de leurs semblables de toutes les manières possibles.
      Plus cyniquement encore, quand je regarde l’activité économique générée par la criminalité, je dis que chaque jour il faudrait quasiment remercier notre criminel quotidien. Sans lui, pas d’emploi pour les policiers, avocats, juges, gardiens de prison, entrepreneurs et travailleurs qui construisent et entretiennent prisons et palais de justice, fabriquent tout ce qu’il faut pour mettre nos biens à l’abri sans oublier toutes ces compagnies d’assurance qui nous les remboursent si on se les fait voler. Et j’en oublie probablement de grands pans.
      C’est le génome humain au complet qu’il faudrait changer pour rendre l’espèce inoffensive, ne prenant rien à personne, ne mangeant que des céréales et laissant les autres créatures s’entre dévorer en paix à moins que le Créateur ne les modifie aussi pour éviter que le Lynx ne bouffe Bambi et que le fou-de-bassan n’avale pas le poisson vivant. 🙂

      1. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture
        Délicieuses réflexions !!!
        Chapeau bien bas ! 🎩 👌

      2. danielm dit :

        Intéressant mais comme certains diraient, en autant que cela n’arrive qu’aux autres!

  34. Apocalypse dit :

    @kintouai – 12:49

    Merci!

    Vous ajoutez des éléments inquiétants à une situation qui est déjà plus que troublante!

  35. danielm dit :

    J’entend aussi dire que seules les personnes expertes et responsables devraient pouvoir posséder des armes à feu. Mais on sait également que même parmi cette pseudo élite, il peut y avoir des épisodes hors-contrôles et aux effets dévastateurs. Le psyché d’un individu est quelque chose qui est souvent impénétrable comme dans cette affirmation devenu courante: « Pourtant il avant l’air d’un bien bon gars, je t’dis… »

  36. marie4poches4 dit :

    Joyeux Noël de la part d’un représentant du Kentucky!!!

    Thomas Massie
    @RepThomasMassie

    Merry Christmas!
    ps. Santa, please bring ammo.

    https://pbs.twimg.com/media/FFyIVyzX0AsYST0?format=jpg&name=small

    1. Haïku dit :

      @marie4poches
      Merci de l’envoi.
      —–
      OMG !!!
      On dirait une blague !

      1. marie4poches4 dit :

        Oui Haïku, une blague mais de mauvais goût étant donné la tuerie qui vient de se produire.Il me semble qu’is auraient dû se garder une ptite gêne…

      2. Gilles Morissette dit :

        @marie4pochesHaïku (04/12/2021 à 13:59)

        La bêtise humaine, la stupidité, l’imbécilité dans toute sa splendeur.

        Des beaux « guns ». Sans doute pour la chasse aux écureils !!

        La grande question? Ont-ils un lien de parenté avec les « Trailers Park Boys »?

        Comme dirait si bien Bart Simpson: « Joyeux Noël, bande de caves !!

    2. jeani dit :

      Au Kentucky, ces personnes veulent démontrer, à la face du monde, toute l’imbécilité du 2e amendement.

      Belle gang de morrons!

    3. Duduche dit :

      @marie4poches4: Cette photo pourrait être une caricature anti-gun nuts. On sent bien toute la fierté à préserver des traditions familiales comme tirer sur le voisin, blesser le cousin, se suicider d’une balle dans la tête.

    4. Toile dit :

      Insensé, complètement débile. A croire que tu n’existes pas sans arme. Et un représentant en sus. Je n’en dis pas plus, ma mère ne renierait…

  37. Apocalypse dit :

    @jeani – 14:20

    ‘… toute l’imbécilité du 2e amendement.’

    A l’époque où on a écrit cet amendement, il pouvait faire du sens, mais au 21ième siècle, c’est du délire.

    Les Cour de Justice ont sérieusement erré en ne bloquant pas l’utilisation de cet amendement pour justifier la possession et la libre circulation des armes dans une société moderne. Au fil des ans, on a ainsi causé la mort de dizaines et de dizaines de milliers de morts absolument inutiles!

    On a beau avoir un amendement, on aurait dû mettre en évidence qu’il ne s’appliquait pas à une société moderne au 21ième siècle où on peut compter sur des corps policiers et l’armée.

    Certains auront beau avoir l’argument qu’ils veulent se protéger contre un gouvernement qui perdrait la tête; bonne chance contre la police et l’armée, vous ne ferez pas long feu. 😮

  38. Apocalypse dit :

    @marie4poches4 – 13:59

    J’ose croire que c’est une mauvaise blague, sinon ils ont l’air – désolé du manque de diplomatie – d’une bande d’idiots! 🤮

  39. Apocalypse dit :

    HS – Un excellent texte de Boucar Diouf – paru sur Cyberpresse – sur la situation actuelle de la Covid-19 et les vaccins:

    https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2021-12-04/les-variants-s-additionnent-et-les-profits-se-multiplient.php

    Les variants s’additionnent et les profits se multiplient

    1. Haïku dit :

      @Apocalypse
      En effet l’article de Boucar Diouf offre une excellente analyse de la situation !

  40. loup2 dit :

    HS,
    J’ai écrit un commentaire lundi dernier—> https://richardhetu.com/2021/11/29/la-citation-du-jour-754/#comment-371072
    J’y parle des logiciels libre, *open source* comme disent les français.
    Le principe est simple. Tu rends disponible,tu partages le *code* de ta «trouvaille» et si il y a des failles, tout ceux qui ont des compétences peuvent changer le code pour y apporter les corrections nécessaire.
    Les systèmes d’exploitation Linux sont basé sur cette philosophie du partage, le contraire de microsoft et apple.

    Lisez le billet de Boucar: https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2021-12-04/les-variants-s-additionnent-et-les-profits-se-multiplient.php

    1. gl000001 dit :

      Je savais que son fils avait vécu en itinérance et qu’il s’en était plus ou moins sorti tant bien que mal. Mais je n’étais pas au courant de ce qui l’avait amené là. J’ai lu l’article ce matin mais j’avais même pas remarqué que ça venait de Francine Ruel.
      Quel monde de fou !

  41. HS mais pas tant…

    https://www.lapresse.ca/affaires/techno/2021-12-04/trump-recolte-1-milliard-pour-son-reseau-social.php

    les exemples de bêtises humaines se multiplient chaque jour….
    c’est exponentiel….

    Les USA creusent toujours plus loin….

    il serait temps qu’ils sortent une ou 2 bonnes nouvelles par semaine…. depuis trop longtemps ils en sont à 14 stupidités par jour et ça augmente sans cesse….

    1 milliard pour trump… quasi impossible… c’est impensable… illogique…. comment peut-il amasser autant de fric en si peu de temps? probablement une fake news…

    ça ne tient pas la route… une chose est sûre, les lousses de la bolt qui ont investi là-dedans ne verront jamais la moindre cent de retour….

    l’art de se faire fourrer en insistant….

    1. philippe deslauriers dit :

      Le milliard n’est pas pour trump, mais pour Digital World Acquisition Corp , qui vas PEUT-ÊTRE lancé le  »truth social »

      Et il n’y a pas de Milliard, juste une publicité qu’un groupe (tenue secret) se serait engager a peut-etre mettre 1 milliard dans DWA Corp

      Le succes de FB, autant polémique qu’il peut etre, tient a ces algorithmes et a de l’intelligence artificiel.
      Il n’y a rien de ca dans la platform du grand Débile… et il y avait déjà un groupe qui disait qu’il utilisait illégalament une plateform existante.

      Tant qua moi, cette annonce ce n’est rien d’autre que pour attraper d’autre poisson, qui vont acheter des actions… avant d’annoncer qu’il n’y auras pas de réseau sociale finalement que que tout tombe a l’eau.

      DWA vend des action a 50$ chacun pour une p-e.
      Le p-e ne se réalise pas, DWA ferme et rachette les action pour 1 $ chacun… ca fait une coupe de million dans leurs poche.

      Et l’abominable auras ca part.

      Et c’est débile de partisant qui se sont fait flouer, vont continuer a l’idolatrer et lui envoyé de l’argent.

  42. Stellaire11 dit :

    Les plus fanatiques des armes doivent déjà être en train de remplir un Gofundme pour payer la caution des parents!

    Pas sûr que cela va faire l’unanimité même chez les républicains d’en faire des héros de la gâchette.

    Ils doivent se garder une petite gêne à l’égard des jeunes morts et blessés de cette triste histoire, du moins je l’espère.

  43. Gilles Morissette dit :

    Allez voir le tweet de M. Hétu sur cet élu « répugnant » et sa famille de morrons, avec leurs sourires de décérébrés, qui se font photographier, pour une carte de Noël, avec leurs beaux « guns ».

    La représentation du côté sombre de ce pays dans toute sa laideur, sa décadence.

    « La Chute de l’empire américain » n’est plus seulement le titre d’un film, de la fiction. C’est la RÉALITÉ.

    Prenez le temps de lire tous les commentaires des internautes.

    De vrais bijous.

    Bonne lecture !!

    1. Mona dit :

      @Gilles Morissette 👍 oui
      « Décérébrés  » et hallucinés par le mythe du conquérant armé au point de ne pas se rendre compte de leur insanité face à quatre gamins qui viennent d’être tués.
      C’est une abjection.

    2. Haïku dit :

      Gilles Morissette
      Non mais, cette carte de Noël est surréaliste au cube ! 😱

  44. Igreck dit :

    HS
    Péril jaune
    Huawei est une compagnie qui a réussi à prospérer, entre autres parce qu’elle a très probablement volé de la technologie de la compagnie canadienne Nortel. Nortel qui a eu la naïveté de croire que Huawei jouait franc-jeu.
    Le gouvernement chinois clame à qui veut l’entendre qu’il ne contrôle pas la compagnie Huawei. C’est vrai. Mais le Parti communiste chinois (PCC), lui, a placé Huawei sous son contrôle.

    https://www.journaldemontreal.com/2021/12/03/la-scandaleuse-relation-entre-le-canada-et-la-chine

  45. Stellaire11 dit :

    Les plus fanatiques des armes doivent déjà être en train de remplir un Gofundme pour payer la caution des parents!

    Pas sûr que cela va faire l’unanimité même chez les républicains d’en faire des héros de la gâchette.

    Ils doivent se garder une petite gêne à l’égard des jeunes morts et blessés de cette triste histoire, du moins je l’espère.

    1. Haïku dit :

      @Stellaire11
      Je seconde !

    2. Duduche dit :

      @Stellaire11:si c’est comme pour Sandy Hook ou Parkland, il doit déjà y avoir des fanatiques pro-armes pour prétendre que c’est un coup monté. Il est probable qu’un Alex Jones a compris la leçon mais ça n’est pas le seul taré qui enflamme les conspirationnistes. Et il y a des élus comme Marjorie Taylor Greene qui propagent des faussetés immondes de ce genre (https://www.washingtonpost.com/nation/2021/01/22/marjorie-taylor-greene-parkland-sandyhook/).

      Même s’il est bien d’accorder de l’humanité à autrui, il est plus réaliste de ne pas attendre de décence de la part des plus fanatiques.

  46. Haïku dit :

    HS, quoique…
    Pour ceux d’entre vous qui ne peuvent se remettre de la violence armée aux States,
    je vous propose une pause musicale en l’honneur des victimes de ce fléau:

    L’orchestre de Duke Ellington avec Cootie Williams à la trompette:
    *https://youtu.be/2ErlcwMVGdw

  47. marie4poches4 dit :

    HS

    Si deux négatifs donnent un positif, 45 est-il en train de se dire stupide ou corrompu?

    Un « statement » de 45

    Anybody that doesn’t think there wasn’t massive Election Fraud in the 2020 Presidential Election is either very stupid, or very corrupt!

    https://twitter.com/jonkarl/status/1467327760288862213?s=20

    1. Ça lui apprendra à essayer de faire des phrases avec deux verbes.

  48. Madalton dit :

    Un professeur, de l’école Oxford où a eu lieu la tuerie, a dit à ses élèves le lendemain que Crumbley aurait dû tirer l’alarme de feu pour faire diversion et tuer tous ceux qui étaient sur sa liste. Un gros cave!

    https://www.rawstory.com/school-shootings-2655922278/

  49. Daniel Legault dit :

    Il ne faut pas oublier qu’il y a d’autres pays que les USA dans lesquels les armes sont à leur place.

    Notre seul problème au Canada, c’est que les USA sont nos voisins et que nous partageons une longue frontière terrestre avec eux.

    1. Mona dit :

      @Daniel Legault
      J’ai conscience que votre proximité des Usa rend le dossier cuisant.
      Mais moi qui suis de « l’autre côté du lac » je me sens aussi concernée que vous mes cousins car les conséquences de l’effondrement de la démocratie américaine nous concernent tous.
      Et les réseaux d’influence de l’extrême droite dans les institutions, les universités, le discours politique, médiatique…vont grandissants.

  50. Toile dit :

    Un petit peu HS mais tout même rien pour alléger nos inquiétudes, on est pas paranoïaque.

    https://www.lapresse.ca/actualites/chroniques/2021-12-05/ce-qui-se-passe-aux-etats-unis.php

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :