Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Ce qui a mal tourné, c’est juste la stupidité du ‟wokisme”. Ne regardez pas seulement la Virginie et le New Jersey. Regardez à Long Island, à Buffalo, à Minneapolis, et même à Seattle, Washington. Je veux dire, cette folie de ‟définancer la police”, cette suppression du nom d’Abraham Lincoln dans les écoles. Les gens voient cela. Cela un effet nuisible sur les démocrates dans tout le pays. Certaines de ces personnes ont besoin d’aller dans un centre de désintoxication pour ‟wokes” ou quelque chose du genre. »

James Carville, ancien stratège de Bill Clinton, tentant d’expliquer mercredi soir sur PBS les résultats des élections de l veille, qui ont inclus l’élection d’une républicaine au poste de procureur de Seattle contre une démocrate qui prônait l’abolition de la police.

(Photo Getty Images)

69 réflexions sur “La citation du jour

  1. danielm dit :

    Cette obsession de vouloir qualifier de « woke » tout ce qui prône la tolérance et la prévention version la répression aveugle et réductrice commence à me dégouter royalement. Bien sûr il y aura toujours des opinions extrêmes de part et d’autre mais il faut surtout éviter de mettre tout le monde dans le même sac sinon comment pourrons-nous dialoguer et nous réconcilier dans un monde meilleur et progressif.

    1. danielm dit :

      Et j’ajouterais que la pensée radicale est souvent nécessaire pour réveiller l’attention de son entourage et provoquer la discussion mais l’histoire démontre que le pragmatisme l’emporte souvent sur l’extrémisme (mais malheureusement pas toujours cependant).

  2. chicpourtout dit :

    James Carville est connu pour « ne pas avoir sa langue dans sa poche ». Il « donne l’heure juste » que cela fasse l’affaire de certains ou non.

  3. danielm dit :

    Dans une société idéale, le rôle de la police serait très limitée à un rôle plus préventif et d’accompagnement. Dans cette perspective, j’ai un profond respect pour ceux et celles qui font ce métier et cette vocation dont certains font parti de ma parenté et de mes amis. Mais ce n’est pas à coup d’anti-émeutes ou de plus grandes prisons que nous diminuerons la criminalité, nous le savons bien maintenant.

    1. chicpourtout dit :

      Certainement @danielm. Je partage votre avis. Moi aussi dans ma famille il y a des gens de cet univers. « Abolir la police » comme disait cette candidate est de l’ordre du « wokisme » rien de moins. Cela démontre son manque de compréhension et de jugement.

      1. danielm dit :

        Il ne faut pas oublier que pour beaucoup de gens, nous vivons dans un univers de confusion dont profitent souvent les réducteurs de pensée. Il y a tout un travail, une mission, pour transmettre l’information des faits et des enjeux sur une base de discussion et de reflexion libres et ainsi assurer un meilleur esprit critique de ceux-ci.

    2. chrysologue dit :

      《Dans une société idéale, le rôle de la police serait très limité à un rôle plus préventif et d’accompagnement.》-danielm
      Je ne suis pas d’accord.
      Selon moi, le rôle de la police en est plus un d’intervention en cas de violence, d’accident et d’application de la loi (notamment le code de la route).
      Laissons aux travailleurs sociaux et autres professionnels du même genre le soin de s’occuper du dépistage, de la prévention et de l’accompagnement.

      1. danielm dit :

        Vous avez raison de dire que les forces policières doivent intervenir dans toutes les situations que vous décrivez. Elles sont souvent nos derniers recours dans des cas de violence, d’agression, d’accident et d’autres situations extrêmes et je peux vous dire qu’ils en paient le prix fort, physiquement et psychologiquement. Mais tout comme notre personnel médical, le société actuelle repose trop sur leurs épaules pour se décharger de leurs responsabilités. Quand aux TS, eux-aussi sont débordés par une situation où trop souvent nous détournons le regard…

  4. Apocalypse dit :

    Cette citation de James Carville me redonne confiance dans mes capacités d’analyses 🤣.

    De toute évidence, il n’y a pas eu beaucoup de – sans doute aucune – réflexion derrière cette citation. 🤦‍♂️

    Les sondages sont mauvais pour M. Biden et beaucoup de gens sont déçus par ce qui reste dans le plan de réconciliation. J’ai lu plusieurs commentaires à cet effet dans des vidéos de Secular Talk, The Young Turks et David Pakman.

    Il y a beaucoup d’appétit pour des mesures de gauche aux Etats-Unis et les politiciens n’écoutent pas. 😭

    1. garoloup dit :

       « Il ya beaucoup d’appétit pour des mesures de gauche aux Etats-Unis et les politiciens n’écoutent pas. »
      Ben voyons!!! Revenez sur terre!

    2. Bernard Ouellet dit :

      pas les politiciens qui votent,

  5. InfoPhile dit :

    « une démocrate qui prônait l’abolition de la police »

    L’abolition ? Eh ben ! Ça ressemble à de l’auto-sabotage.

    1. chicpourtout dit :

      L’art de se faire Hara Kiri….

  6. garoloup dit :

    Même ici au Québec, cette pensée wokiste nuit à la gauche…les dretteux s’en servent avec succès pour combattre les progressistes en.mettant en évidence les folies d’un petit groupe d’exaltés. .

    1. Achalante dit :

      Bof. Les dretteux se serviraient de n’importe quoi dit par la « gauche » pour en faire un épouvantail. Que ce soit le respect de tous (« wokisme »), la protection de l’environnement (« ils veulent vous prendre vos « chars »; tout va coûter plus cher! »), le filet social (« les BS sont touttes des paresseux qui profitent de votre argent! »), etc. Ils ne sont pas tenu au respect, ni même à la vérité, alors ils disent tout et n’importe quoi pour faire peur au monde et gagner des votes.

      Seule l’éducation peut en venir à bout, et c’est pourquoi ils sont contre l’éducation aussi.

      1. danielm dit :

        Vous définissez bien la pensée « martineau-esque » d’une certaine press-people québécoise!

      2. Igreck dit :

        Il faut prêter bien attention à la presse dite populaire car elle reflète les valeurs et les attentes de beaucoup de gens. Ne faisons pas l’erreur des élites politique, économique et sociale aus U$A qui ont tellement méprisé « The People » que ce dernier à jeté le bébé avec l’eau du bain. Résultat : les désastreuses années DESASTrump ❗️

      3. danielm dit :

        Je ne méprise aucunement la presse populaire mais quand elle devient « la » référence sociale et politique d’une société, je m’interroge. L’intellectualisme n’est pas une affaire d’élites mais bien d’opportunités sociétales qui va de pair avec l’éducation et l’accès à l’univers culturel. C’est aussi un fondement de la pensée critique.

      4. _cameleon_ dit :

        L’épouvantail (isme)
        est une stratégie politique vielle comme le monde.

        Elle fait appel au cerveau reptilien et son succès est inversement proportionnel à l’éducation des victimes visées.

      5. NicoDes dit :

        Achalante dit :
        04/11/2021 à 15:26
        Bof. Les dretteux se serviraient de n’importe quoi dit par la « gauche » pour en faire un épouvantail.

        C’est exactement l’impression que me donne les gens de droite que sont les GOP, le seul point à l’ordre du jour c’est  »répandre la peur », ça représente l’entièreté de leur programme, la pandémie aidant, la réussite est garantie.

        Ils utilisent tous les moyens afin de démontrer la dangerosité de l’idéologie démocrate, comme l’a souvent utilisé Dump  »vous n’aurez plus de pays, ils vont prendre vos armes, etc… » ou encore tout ce qui est relié à l’enseignement de la théorie de la race…

  7. gamacheg dit :

    C’est simple, les américains vont élire les démocrates uniquement si ils ne font pas peur. Donc ils ne doivent pas aller plus à gauche que le centre-droit sous peine de passer pour des communistes. Il faut également que le parti donne l’impression d’être uni derrière le Président. C’est comme cela que Clinton et Obama ont réussi à avoir un deuxième mandat. Et ce n’est vraiment pas le cas actuellement.

    1. Igreck dit :

      Voilà… Tout est dit dans ce résumé⁉️👍

    2. gl000001 dit :

      Ce n’est pas « l’impression que font les démocrates » mais plutôt « l’impression que les républicains font des démocrates ».

  8. danielm dit :

    Pour plusieurs américains victimes des inégalités sociales, raciales ou économiques, les forces policières sont devenues des outils de répression soutenus par la droite extrémiste ou non. L’abolition est donc un concept idéologique qui vise en fait à redonner à ces populations exclues le respect de leur égalité aux opportunités d’une société qui se dit multiculturelle et progressive.

    1. Igreck dit :

      Dans un monde où les communications sont réduites à leur plus simple expression faute de temps et parfois de compétence, l’utilisation d’un mot malheureux peut avoir des conséquences incommensurables : sous-financement (defund) au lieu de réallocation des sommes vers des activités plus positives (prévention, formation des policiers, etc ») Misère⁉️

      1. danielm dit :

        Très juste mais en même temps on mesure bien la valeur des mots dans cette société qui utilise une « nov-langue » réduite à sa plus simple expression.

  9. Apocalypse dit :

    @garoloup – 15:20

    Je vis sur Terre! 😉

    Les mesures de … GAUCHE … dans le plan de réconciliation avaient un large appui dans la population: entre 55 et 70% et même plus. On a presque vidé ce plan pour le faire passer auprès des Joe Manchin de ce monde qui sont des prostitués – mes excuses à ces dernières – pour les grosses corporations. 😖

    Un système de santé à guichet unique a aussi un large appui dans la population et encore là, les politiciens n’écoutent pas la population, mais les riches et puissants qui veulent le statu quo. 👿

    1. danielm dit :

      D’accord, il ne faut pas attendre de cette droite bien pensante et bien pesante qu’elle cherche vraiment établir un partage équitable de la richesse et des opportunités.

    2. Le probleme est la sur-représentation des ripous qui bloquent tout les projet des Dems, meme si la population est pour. Ils s’en foutent de la populaiton, tant que leur petit groupe votent pour eux.

      McTurtle le dit ouvertement, son partie n’existe pour rien d’autre que de mettre des baton dans les roues des Américains.

  10. constella1 dit :

    les américains vont élire les démocrates uniquement si ils ne font pas peur

    Et comme plusieurs de ces amerloques ont peur de leur ombre ils ne sont pas sortis de l’auberge

    1. constella1 dit :

      Mon comm faisait suite à celui de gamacheg

    2. Mona dit :

      @constella1 👍 coup de gueule salutaire 😉

  11. Igreck dit :

    THE recipe 
    La victoire de Glenn Youngkin au poste de gouverneur de Virginie offre à la droite américaine un « mode d’emploi » politique pour reconquérir le Congrès en 2022 en faisant campagne sur des thèmes chers à l’électorat conservateur et modéré tout en gardant à distance l’encombrant Donald Trump.

    Les mensonges et les faux-fuyants font recette ⁉️😡

    https://www.journaldemontreal.com/2021/11/03/le-succes-republicain-en-virginie-peut-etre-un–mode-demploi–pour-les-elections-de-2022

  12. Apocalypse dit :

    @danielm – 15:33

    Comme nous avons souvent dit, les Etats-Unis sont une oligarchie, un petit groupe de riches et puissants qui peuvent acheter LES politicien(ne)s et mener le show comme bon leur semble. 😖

    Des initiatives ont un large support – 70, 80% – dans la population et on ne peut les faire passer, c’est horrible!

    1. danielm dit :

      La combinaison de l’individualisme égocentrique, des pouvoirs économiques et politiques est la recette parfaite pour la corruption de l’âme et de ses intentions.

  13. Haïku dit :

    « Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple. »
    (Bertolt Brecht)

    1. danielm dit :

      « L’État, c’est moi! » – attribué à Louis XIV.

    2. Mona dit :

      @Haiku 💯inspiré Haiku💯👍

    3. gl000001 dit :

      Pour « dissoudre le peuple », ça prend lui : « Viktor nettoyeur »
      *https://www.youtube.com/watch?v=1e0ijKDRj_o

      1. Haïku dit :

        gl000001
        Bon rappel ! 😂
        (Très bon film en passant)

    4. Racza dit :

      @Haïku
      « Penser est un des plus grands divertissements de l’âme humaine »
      B. Brecht
      Mais où donc est passée l’âme humaine de ce pays ???

      1. Haïku dit :

        @Racza
        Très bonne question/réplique de votre part ! 👌

  14. _renaud dit :

    Il a raison pour les wokes mais je ne crois pas que ce soit LA raison principale pour expliquer cette situation.

    C’est le hangover de Trump, jumelé à la Covid qui ne veut pas partir, jumelé au fait que Biden est zéro inspirant. Pas seulement qu’il n’est pas inspirant, c’est le fait qu’il semble toujours faible et confus et que les américains aiment se projeter dans leur président.

    Ce que ça aurait pris c’est un candidat inspirant et charismatique mais pas un vendeur de chars usagés. Quelqu’un de contenu également qui possède l’intelligence et le caractère. Et idéalement quelqu’un de pas trop vieux avec encore beaucoup d’énergie.

    En fait ils avaient ce candidat idéal mais le problème c’est qu’il vient de faire deux mandats. Non mais sérieusement, est-ce que ce serait possible de faire une exception pour cette loi. Obama à 60 ans et 8 ans d’expérience pour le poste. 60 ans pour un président c’est parfait, le bon mélange d’expérience et d’énergie.

    1. Buttieg? Harris? etc…

      1. danielm dit :

        Oui, on pourrait extrapoler que Jo Biden avait cela en tête en nommant Kamala Harris dans son ticket de 2020.

      2. _renaud dit :

        Buttigieg oui, Harris non.

  15. Benton Fraser dit :

    La défense « Woke », c’est comme dire que la victime d’un viol est responsable de son malheur parce qu’elle aurait dû s’habiller convenablement!

    1. danielm dit :

      L’emploi du mot « woke » *** cache un profond mépris envers son interlocuteur et souvent une ignorance totale du sujet et de ses enjeux. (***que je déteste ce mot!)

  16. Je me répete, mais bon… Tant que les Dems ne donnerons pas aux états ripous ce que le politicien ripous demandent ils iront nul part!

  17. Benton Fraser dit :

    Paradoxalement depuis 50 ans, on retrouvait majoritairement le « wokisme » chez les républicains… et maintenant, ils en font un mouvement de la gauche!!!!

    1. danielm dit :

      C’est en fait cette nouvelle tendance à pervertir la signification originale des mots. Bien sûr tout le monde pense spontanément à Georges Orwell.

  18. Igreck dit :

    Ce qui est inquiétant pour la démocratie américaine est que les républicains puissent encore tirer parti de circonstances électorales normales pour remporter des élections alors que ce qu’est devenu ce parti – une organisation entièrement vouée à redonner le pouvoir par tous les moyens à un autocrate corrompu et déjanté – devrait « normalement » les disqualifier du jeu démocratique.😖

    Le rêve de Trompe : une démocrature❗️

    https://www.journaldemontreal.com/2021/11/04/un-signal-dalarme-pour-les-democrates

  19. Samati dit :

    Les démocrates, si ils ne se distancent pas des « wokes » risquent de voir un balayage républicain monstre qui les garderont loin du pouvoir pendant plusieurs années. Les gens votent sur des images plus que sur des idées. Le « wokisme », BLM, « defund the police », offrent aux républicains tous les outils nécessaires pour prendre d’assaut, tous les postes de pouvoir aux prochaines élections.

    Sans Trump, les républicains ne font pas peur aux personnes qui sont au centre de l’échiquier politique.

    1. danielm dit :

       » Sans Trump, les républicains ne font pas peur aux personnes qui sont au centre de l’échiquier politique. »
      Or à moins d’incident, Donald Trump demeure le seul candidat républicain à la prochaine élection présidentielle de 2024 et cela même l’électorat « centriste » américaine le sait pertinemment. Les démocrates font face à un « catch 22 » imparable pour le moment.

      1. Fabien Cool dit :

        @danielm « Or à moins d’incident, Donald Trump demeure le seul candidat républicain à la prochaine élection présidentielle de 2024 et cela même l’électorat « centriste » américaine le sait pertinemment. »

        Yup. Et on jase-là, si vous aviez à parier tout ce que vous avez aujourd’hui sur qui sera le POTUS le 21 Janvier 2025, seriez-vous confortable à miser sur un Joe Biden qui sera plombé d’un 1er mandat faible et qui sera âgé de 81 ans par surcroît, d’avoir le dessus sur Trump?

      2. danielm dit :

        D’accord si Biden se représente mais est-ce que ce sera le cas, rien n’est moins certain. Quant à Donald Trump, son intention est claire et celle de ceux qui le soutienne aussi dans la démolition graduelle de l’appareil gouvernemental et de son cadre législatif et règlementaire. Voulons-nous d’un monde de l’ouest où la loi du plus fort et du plus intimidant l’emporte au détriment de toute humanité? Que les états-uniens se prononcent…

  20. danielm dit :

    Les nouvelles sont si mauvaises au sud du 45 ième ces derniers temps qu’il faut se demander s’il est vraiment nécessaire de prendre encore des gants blancs pour qualifier et tenter de raisonner ceux et celles qui demeureront imperméable à toute approche critique de leur situation. La société états-unienne a-t-elle toujours une conscience et une moralité pour se sauver elle-même?

  21. senorflash dit :

    Il a raison, mais c’est un problème. Le fait de ne pas accepter le changement vers l’inclusion est visiblement palpable chez les américains… malheureusement cela nuit au démocrate qui refuse d’accepter le statu Quo (du moins une partie)

  22. Fabien Cool dit :

    Et les wokes vont balayer l’opinion de Carville du revers de la main parce qu’il est un homme blanc cisgenre, ce qui veut dire qu’il est dans le groupe dominant de la matrice d’intersectionnalité et a bénéficié du patriarcat blanc toute sa vie.

  23. Madalton dit :

    il faudrait que le Congrès vote sur le plan sur les infrastructures de 1 200 milliards déjà approuvé par le sénat au lieu d’attendre que le sénat vote sur le Built Back Better de 1,700 milliards. Un tien vaut mieux que deux tu auras.

  24. treblig dit :

    Il y a peu, la fédération des étudiants de l’université d’Ottawa a refusé de financer des cours de yoga pour cause d’appropriation culturelle. Idem pour certains étudiants de l’UQAM qui ont demandé à un étudiant blanc de couper ses dreads identifiés aux noirs.

    Derrière ces deux anecdotes, le wokisme pénalise fortement la gauche. La population ne suit pas.

    1. danielm dit :

      Dans les deux cas, je pressens un manque souverain de dialogue et une poussée d’intolérance propres à notre société actuelle. Qui devons-nous blamer et surtout resterons-nous simples spectateurs de ces affrontements extrêmes sous le couvert facile de la modération sécuritaire et éloignée? La population doit s’impliquer dans ce processus et à tous les niveaux, c’est une condition sine-qua-none à un retour civilisé des choses.

  25. brady4u dit :

    Le wokisme est à l’époque actuelle ce que le McCarthysme a été au début des années 1950.

    C’était l’époque de tous les excès et ce sont ces excès qui ont amené la chute des inquisitions sur les activités dites anti-américaines.

    Le wokisme, qui n’a pas tout faux, englobe malheureusement son lot d’extrémistes qui tient la dragée haute et a le monopole des microphones, des hauts-parleurs et des ondes.

    Quand la majorité silencieuse s’éveillera, le wokisme tombera pour paraphraser Alain Peyrefitte.

  26. Les ÉU sont passés de la carotte (le rêve américain, l’égalité, la liberté, l’enrichissement) au bâton (il n’y a plus que des menaces : l’immigration, les minorités, la peur d’être attaqué, les taxes, les déficits, le communisme, le wokisme: c’est le programme républicain, les menaces, et il se vend mieux que l’agenda démocrate.). Plus brièvement, la menace de perdre la carotte, perte dont se sont déjà assurés les Républicains.

    1. Haïku dit :

      Richard Desrochers
      Sages paroles ! 👍

      1. littlerob dit :

        Au New Jersey, le candidat républicain, Jack Ciattarelli, refuse toujours de concéder sa défaite. Il a perdu par 44,000 vois selon des sources que j’ai vu.

        ♫ Hit the road, Jack, and don’t come back no more no more no more no more–hit the road, Jack, and dontcha come back no more ♫ (mes excuse à feu Ray Charles).

  27. littlerob dit :

    *…par 44,000 voix…* *mes excuses…* Ouf.

  28. lanaudoise dit :

    Plutôt stupide comme déclaration. La parole révisionniste la plus puissante est celle du Tea Party. Et cela fait longtemps que cela dure. Ensuite, c’est déplacer le débat là où les républicains le veulent.

  29. Philippe Gauthier dit :

    Avec les émeutes et l’occupation des rues qui avaient eu lieu à Seattle entre autres il n’est pas étonnant qu’un républicain soit élu comme procureur général.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :