Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Colin Powell, le premier secrétaire d’État américain noir, est décédé des complications de la COVID-19, a annoncé sa famille sur Facebook ce lundi matin. Âgé de 84 ans, il était doublement vacciné et traité à l’hôpital militaire Walter-Reed. Né dans le Bronx de parents d’origine jamaïcaine, il avait gravi tous les échelons militaires pour atteindre le poste de chef d’état-major de l’armée américaine sous George Bush père. À ce titre, il avait supervisé plusieurs crises, dont l’invasion du Panama en 1989 et l’opération Tempête du désert à la suite de l’invasion du Koweït par l’Irak en 1990-1991.

L’histoire se souviendra notamment de son intervention du 5 février 2003 devant le Conseil de sécurité des Nations unies où il avait tenté de convaincre la communauté internationale de la présence d’armes de destruction massive en Irak. La France et le Canada avaient fait partie des pays que sa démonstration n’avaient pas convaincu. Il allait plus tard regretter d’avoir fait confiance aux renseignements que lui avait fournis la CIA.

Powell avait songé à briguer la présidence en 1996 contre Bill Clinton. Mais il avait renoncé à une candidature, avouant ne pas avoir la passion nécessaire pour la politique. On avait aussi dit à l’époque que sa femme craignait pour sa vie s’il se présentait, et ce, en raison de la couleur de sa peau.

À partir de 2008, Powell avait commencé à se distancier du Parti républicain, en annonçant son appui à Barack Obama à la présidence.

(Photo AFP/Getty Images)

48 réflexions sur “Colin Powell succombe à la COVID-19

  1. gl000001 dit :

    « À partir de 2008, Powell avait commencé à se distancier de se parti, en annonçant son appui à Barack Obama pour la présidence. »
    Trop souvent, c’est lorsqu’ils sortent de la politique qu’ils commencent à comprendre et à devenir sympathique. Et ça se voit à l’inverse également. Regardez Coderre qui redevient épais en ne voyant pas de problème à avoir une fraudeuse dans ses rangs.
    Une exception récente, Guy Nantel qu’on a vu hier soir à TLMEB. Il aurait été bon en politique et et il est toujours aussi bon critique de notre société.

  2. GUY LAFAILLE dit :

    RIP.

  3. marylap dit :

    Mes condoléances à la famille.
    Je veux pas avoir l’air méchante, mais pourquoi ça n’a pas pu être Pompéo à la place ?

    1. Igreck dit :

      Ou mieux… VousSavezQui⁉️

    2. anizev dit :

      Parce que même le virus n’est pas capable de le sentir

      1. Haïku dit :

        Ouch !!! 👍👍

      2. Sueurs dit :

        J’espère que son tour viendra… avant qu’il ne détruise le pays.

      3. Robert Giroux dit :

        COVID-19 n’est pas de taille à affronter MORONAVIRUS-45 !

    3. Jehan Lambert dit :

      Parce que le Karma n’existe pas! La preuve : Trump.

      1. kintouai dit :

        Désolé de vous contredire, mais l’existence de Trump n’est pas en elle-même une preuve que le karma n’existe pas.

        La loi du karma est la suivante : tout acte, bon ou mauvais, a des répercussions dans la vie présente OU dans la suivante.

        C’est d’ailleurs ce qui explique que des salopards comme Trump semblent avoir une belle vie présentement et peuvent même mourir sans qu’aucune conséquence de leurs actes ne vienne les hanter. Attendez la vie suivante !

        Par ailleurs, on se désole souvent de voir de bonnes personnes être affligées par le malheur. Ces personnes auraient tout simplement mal agi dans une vie antérieure et auraient accumulé du mauvais karma, qui leur revient comme un boomerang dans leur vie actuelle.

        Qu’on croie ou non au karma, il reste la seule explication possible à la souffrance des enfants et aux inégalités à la naissance.

        L’autre explication — l’absurdité de la vie — est tout à fait possible, mais elle ne laisse aucun espoir.

  4. Toile dit :

    L’histoire ( la vraie) retiendra, retient toujours à date, sa contribution à un grand mensonge. Par chance, il a su prendre un recul. Cela n’atténue pas l’erreur magistrale, le début d’une boucle du « Grand mensonge ». Mais rendu là, est il vraiment mort de la Covid? J’ai bien hâte d’entendre les mots de condoléances des ripoux.

    Morale: même doublement vacciné, on est pas à l’abri de la grande faucheuse.

    1. simonolivier dit :

      Oui mais avait-il déjà des problèmes de santé? Il avait tout de même 84 ans.

      1. Toile dit :

        Désolé pour l’imprécision de mon écrit. Vous devez lire dans mon propos du sarcasme: on le sait tous, la Covid est un grand mensonge. D’où il est il vraiment mort de la Covid ? .

      2. marie4poches4 dit :

        @Simonolivier

        GEN Powell was successfully fighting multiple myeloma, a cancer of blood cells, and that fight compromised his immune system — which was a profound challenge when he contracted COVID.

        https://twitter.com/jaketapper/status/1450099373619154951?s=20

    2. Igreck dit :

      Un mensonge à quoi… 2 000 000 000$❗️Le mot « grand » est un grand euphémisme ⁉️

      1. monteregien dit :

        Igreck, je crois qu’il vous manque trois zéros. L’invasion de l’Irak a coûté pas mal plus que deux milliards$.

      2. Igreck dit :

        En effet… VERTIGE⁉️😱

      3. Bruno Landry alias Robert Cash et son explication sur les zéros manquants. Qui, incidemment s’applique parfaitement au CataschTrumph Orange:

      4. Igreck dit :

        😂👍

      5. Haïku dit :

        @Jean Létourneau
        Excellent rappel ! 😂

  5. Igreck dit :

    HS
    À quoi pouvait-on s’attendre d’autre de la part de quelqu’un qui a passé toute sa ch***** de vie en marge des tribunaux. Quelle meilleure façon de gagner du temps jusqu’à novembre 2024😡 Surtout si le système juridique de son foutu pays permet toutes les entourloupes imaginables👎

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-10-17/enquete-sur-l-assaut-du-capitole/quels-pouvoirs-a-le-congres-face-aux-manoeuvres-de-trump.php

  6. brady4u dit :

    J’ai toujours eu un immense respect pour le général Colin Powell et je suis convaincu qu’il a été instrumentalisé par la CIA pour aller raconter à l’ONU son boniment sur les armes de destruction massive en Irak.

    Il avait été proprement déculotté par Dominique de Villepin.

    https://www.youtube.com/watch?v=RNxU-tN8qNc

    Ce fut une erreur magistrale de l’Amérique qui en paie encore le prix avec le reste de l’Occident que d’avoir créé un parfait déséquilibre dans cette région du monde.

    Il aurait fait un excellent président dont les aspirations auraient pour son pays et non pas par Monica Lewinsky.

    Lorsque je pense au général Powell, je ne peux m’empêcher de penser également à Condoleezza Rice qui avait toutes les qualifications pour la présidence.

    Adieu général Powell, vous avez bien mérité de la patrie.

    1. Robert Giroux dit :

      Une guerre désastreuse à tous points de vue (sauf pour des compagnies comme Halliburton et Blackwater) en termes de coûts humains et monétaires qui a exacerbé la menace terroriste plutôt que de la diminuer. MAGA !

  7. Robert Giroux dit :

    Colin Powell a surtout été instrumentalisé par Dick *War For Profit* Cheney et son homme de main Donald Rumsfeld qui trafiquait les rapports de la CIA qui mettaient en doute la présence d’armes de destruction massive en Irak.Il s’est fait roulé ds la farine mais, à l’époque, il n’avait certainement pas été difficille à convaincre du contraire !

  8. Robert Giroux dit :

    *UN WARMONGER EXPLIQUE LA GUERRE À UN PEACENIK*

    PeaceNik : Pourquoi avez-vous dit que nous envahissions l’Irak ?
    WarMonger : Nous envahissons l’Irak parce que c’est une violation de Résolution 1441 du Conseil de sécurité.
    Un pays ne peut être autorisé à violer les résolutions du Conseil de sécurité.

    PN : Mais je pensais que beaucoup de nos alliés, y compris Israël, étaient en violation de plus de résolutions du Conseil de sécurité que l’Irak.
    WM : Il ne s’agit pas seulement des résolutions de l’ONU. L’essentiel est que l’Irak pourrait avoir des armes de destruction massive, et le premier signe d’un « pistolet fumant » pourrait bien être un champignon atomique au-dessus de New York.

    PN : Nuage champignon ? Mais je pensais que les inspecteurs en armement disaient que l’Irak n’avait pas d’armes nucléaires.
    WM : Oui, mais les armes biologiques et chimiques sont le problème.
    PN : Mais je pensais que l’Irak n’avait pas de missiles à longue portée pour nous attaquer ou nos alliés avec de telles armes.
    WM : Le risque n’est pas que l’Irak nous attaque directement, mais plutôt les réseaux terroristes auxquels l’Irak pourrait vendre les armes.

    PN : Mais pratiquement tout pays ne pourrait-il vendre des produits chimiques ou biologiques ?
    Nous avons vendu nous-mêmes pas mal en Irak dans les années 80, n’est-ce pas ?
    WM : C’est de l’histoire ancienne. Écoutez, Saddam Hussein est un homme maléfique qu a un bilan indéniable de répression de son propre peuple depuis le début des années quatre-vingt. Il gaze ses ennemis. Tout le monde s’accorde à dire qu’il est un meurtrier lunatique avide de pouvoir.

    PN : Nous avons vendu du matériel chimique et biologique à un avide de pouvoir meurtrier fou ?
    WM : Le problème n’est pas ce que nous avons vendu, mais plutôt ce que Saddam a fait.
    Il est celui qui a lancé une première frappe préventive sur le Koweït.
    PN : Une première frappe préventive sonne mal. Mais notre l’ambassadrice en Irak, April Gillespie, était au courant
    et n’a t’elle pas donné le feu vert à invasion du Koweït ?

    1. Robert Giroux dit :

      WM : Parlons du présent, d’accord ? A ce jour, l’Irak pourrait vendre ses armes biologiques et chimiques à Al Quaida. Oussama
      BenLaden lui-même a sorti une cassette audio appelant les Irakiens à des attaques-suicides contre nous, prouvant un partenariat entre les deux.
      PN : Oussama Ben Laden ? Le but n’était-il pas d’envahir l’Afghanistan pour le tuer ?
      WM : En fait, il n’est pas certain à 100% qu’il s’agisse vraiment d’Oussama Ben Laden sur les bandes.
      Mais la leçon de ces enregistrements est la même : il pourrait facilement y avoir un partenariat entre al-Qaida et Saddam Hussein
      à moins quenous agissions.

      PN : Est-ce la même cassette audio où Oussama Ben Laden étiquette Saddam d’être un infidèle laïc ?
      WM : Vous manquez le point en vous concentrant simplement sur la bande. Powell a présenté un dossier solide contre l’Irak.
      PN : Il l’a fait ?
      WM : Oui, il a montré des images satellites d’une usine de poison d’Al Qaida en Irak.
      PN : Mais cela ne s’est-il pas avéré être une cabane inoffensive d’une partie de l’Irak contrôlée par l’opposition kurde ?

      WM : Et un rapport du renseignement britannique…
      PN : Cela ne s’est-il pas avéré être une copie obselète d’une thèse écrite par un étudiant ?
      WM : Et les rapports des laboratoires d’armes mobiles…
      PN : N’étaient-ils pas juste des rendus artistiques ?
      WM : Et des rapports d’Iraquiens sabordant et cachant des preuves aux inspecteurs…?
      PN : Cette preuve n’a-t-elle pas été contredite par l’inspecteur en chef, Hans Blix ?
      WM : Oui, mais il y a beaucoup d’autres preuves tangibles qui ne peuvent pas être révélées
      car cela compromettrait notre sécurité.
      PN : Il n’y a donc aucune preuve accessible au public d’armes de masse destruction en Irak ?

    2. Robert Giroux dit :

      WM : Les inspecteurs ne sont pas des détectives, ce n’est pas leur travail de trouver des preuves. Vous manquez le point.
      PN : Alors à quoi ça sert ?
      WM : Le point principal est que nous envahissons l’Irak parce que la résolution1441 menaçait de « graves conséquences ».
      Si nous n’agissons pas, le Conseil de sécurité deviendra une société de débats sans importance.
      PN : L’essentiel est donc de faire respecter les décisions du Conseil de sécurité ?
      WM : Absolument… à moins que cela ne se prononce contre nous.
      PN : Et s’il se prononce contre nous ?
      WM : Dans ce cas, nous devons diriger une coalition de ceux qui veulent envahir l’Irak
      .
      PN : Coalition des volontaires ? Qui c’est?
      WM : Grande-Bretagne, Turquie, Bulgarie, Espagne et Italie, pour commencer.
      PN : Je pensais que la Turquie refusait de nous aider à moins que nous ne leur donnions des dizaines de milliards de dollars.
      WM : Néanmoins, ils peuvent maintenant être disposés à nous soutenir.
      PN : Je pensais que l’opinion publique dans tous ces pays était contre la guerre.
      WM : L’opinion publique actuelle n’est pas pertinente. La majorité exprime sa volonté en élisant des dirigeants pour prendre des décisions.
      PN : Ce sont donc les décisions des dirigeants élus à la majorité qui sont importantes ?
      WM : Oui.

      PN : Mais George Bush n’a pas été élu par les électeurs. Il a été sélectionné par le Collège électoral
      WM : Je veux dire, nous devons soutenir les décisions de nos dirigeants, peu importe comment ils ont été élus,
      car ils agissent dans notre meilleur intérêt. Il s’agit d’être un patriote. C’est l’essentiel.
      PN : Donc si nous ne soutenons pas les décisions du président, nous ne sommes pas patriotiques ?
      WM : Je n’ai jamais dit ça.

      PN : Alors qu’est-ce que tu dis ? Pourquoi envahissons-nous l’Irak ?
      WM : Comme je l’ai dit, parce qu’il y a une chance qu’ils aient des armes de destruction massive
      qui nous menacent, ainsi que nos alliés.
      PN : Mais les inspecteurs n’ont pas pu trouver de telles armes.
      WM : L’Irak les cache évidemment.

      PN : Vous le savez ? Comment?

      WM : Parce que nous savons qu’ils avaient les armes il y a dix ans, et elles sont toujours introuvables.
      PN : Les armes qu’on leur a vendues, tu veux dire ?

      WM : Précisément.

      1. Robert Giroux dit :

        PN : Mais je pensais que ces armes biologiques et chimiques se dégradaient à un état inutilisable après dix ans.
        WM : Mais il y a une chance que certaines ne se soient pas dégradées.

        PN : Tant qu’il y a ne serait-ce qu’une petite chance que de telles armes existent, nous devons envahir?
        WM : Exactement.

        PN : Mais la Corée du Nord a en fait de grandes quantités de produits chimiques utilisables,armes biologiques ET nucléaires ET missiles à longue portée qui peuvent atteindre la côte ouest ET ils ont expulsé les inspecteurs des armes nucléaires, ET ont menacé de transformer l’Amérique en une mer de feu.

        WM : C’est une question diplomatique.
        PN : Alors pourquoi envahissons-nous l’Irak au lieu d’utiliser la diplomatie ?

        WM : Vous n’écoutez pas ? Nous envahissons l’Irak parce que nous ne pouvons laisser les inspections s’éterniser.
        L’Irak a tergiversé, trompé et nié pendant plus de dix ans, et les inspections nous ont coûté des dizaines de millions.

        PN : Mais je pensais que la guerre nous coûterait des dizaines de milliards.

        WM : Oui, mais ce n’est pas une question d’argent. C’est une question de sécurité.

        PN : Mais une guerre préventive contre l’Irak n’enflammerait-elle pas les sentiments des musulmans radicaux contre nous,
        et diminuer notre sécurité ?

        WM : C’est possible, mais il ne faut pas laisser les terroristes changer notre manière de vivre.
        Une fois cela fait, les terroristes ont déjà gagné.

        PN : Quel est donc le but du Department of Homeland Security avecdes alertes terroristes codées par couleur et le Patriot Act ?
        Ne change-t-il pas notre façon de vivre?

        WM : Je pensais que vous aviez des questions sur l’Irak.

        PN : Je le fais. Pourquoi envahissons-nous l’Irak ?

        WM : Pour la dernière fois, nous envahissons l’Irak parce que le monde a demandé à Saddam Hussein de désarmer,
        ce qu’il n’a pas fait. Il doit maintenant faire face aux conséquences.

      2. Robert Giroux dit :

        PN : Donc, de même, si le monde nous appelait à faire quelque chose, comme
        trouver une solution pacifique, nous aurions l’obligation d’écouter ?

        WM : Par « monde », j’entendais les Nations Unies.

        PN : Alors, nous avons l’obligation d’écouter les Nations Unies ?

        WM : Par « Nations Unies », j’entendais le Conseil de sécurité.

        PN : Alors, nous avons l’obligation d’écouter le Conseil de sécurité ?

        WM : Je voulais dire la majorité du Conseil de sécurité.

        PN : Nous avons donc l’obligation d’écouter la majorité du Conseil de sécurité?

        WM : Eh bien… il pourrait y avoir un veto déraisonnable.

        PN : Dans quel cas ?

        WM : Dans ce cas, nous avons l’obligation d’ignorer le veto.

        PN : Et si la majorité du Conseil de sécurité ne nous soutient pas du tout?

        WM : Alors nous avons l’obligation d’ignorer le Conseil de sécurité.

        PN : Cela n’a aucun sens.

        WM : Si vous aimez tant l’Irak, vous devriez vous y installer.
        Ou peut-être en France, avec tous les autres singes de reddition mangeurs de fromage.
        Il est temps de boycotter leurs vins et fromages, cela ne fait aucun doute.

        PN : J’abandonne !

        FIN

      3. Haïku dit :

        @Robert Giroux
        Superbe scénario !! 👌
        Chapeau bien bas ! 🎩

  9. jcvirgil dit :

    Il a finalement succombé à une véritable *arme de destruction massive *..mise au point dans le laboratoire de Wuhan…

    1. AB road dit :

      Pas pire, pas pire, JC…

    2. kintouai dit :

      « Il a finalement succombé à une véritable *arme de destruction massive *..mise au point dans le laboratoire de Wuhan…»

      …laboratoire financé en partie par les Amaricains !

      1. Haïku dit :

        OK.
        Mais permettez-moi un ajout nuancé.
        Quand un documentaire cite Rand Paul et Mike Pompeo comme témoins,
        j’ai un sérieux doute quant à la véracité de la recherche.

  10. Toile dit :

    @marie4poches4

    Vous m’encouragez. Soeurette en est affectée. Elle est en rémission, pour l’instant suite à sa greffe. Vertebroplastie faite: la maladie rendait ses os comme du fromage gruyère d’où douleurs à peine supportables malgré des narcotiques. Là, on est dans le dentaire par dessus la tête. Grosse chirurgie en milieu hospitalier cette semaine pour une section de mâchoire nécrosée suite à un curetage fait malgré contre indication à cette fin en raison du zometa, un retardeur de cellules dites cancéreuses.

  11. Apocalypse dit :

    @simonolivier – 08:50

    ‘Oui mais avait-il déjà des problèmes de santé?’

    La réponse est oui: cancer! 😢

    Il semble que les traitements ont diminué, voir détruit, son système immunitaire; ça fait donc que les complotistes peuvent aller se rhabiller.

  12. Haïku dit :

    Colin Powell RIP…
    ———-
    « Je crois à l’immortalité et pourtant je crains bien de mourir avant de la connaître. »
    (R. Devos)

    1. Robert Giroux dit :

      « Ce n’est pas que j’ai peur de la mort,
      je veux juste ne pas être là quand ça arrivera ». – Woody Allen

  13. chrstianb dit :

    Powell souffrait de myélome multiple, un cancer hématologique, qui diminue les défenses immunitaires face aux virus. Le vaccin n’a pas été suffisant. Si le système immunitaire est à zéro, il ne produira pas les anti-corps en réponse au vaccin. D’où la nécessité d’une 3e dose pour ces gens et le plus important: la nécessité d’un personnel médical vacciné adéquatement.
    Son décès aura au moins fait œuvre utile avec un exemple pour la vaccination obligatoire du personnel médical.

    1. Toile dit :

      C’est ca. Ils sont dans la rubrique des immunosupprimés.

  14. Igreck dit :

    HS
    😱
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-10-18/decryptage/trump-a-la-place-de-pelosi.php

    Et dire qu’ils ont assassiné JFK, MLK, RFK… 😡 un petit effort Guys⁉️
    Toujours les meilleurs qui meurent les premiers☹️

    1. gl000001 dit :

      Vous vous rendez compte que vous ne pourrez jamais plus entrer aux USA 😉
      Echelon is watching you !
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Echelon
      😉

      1. Haïku dit :

        Je pensais la même chose.

    2. Igreck dit :

      Si Trompe a pu dire des choses pas mal plus incriminantes et qu’il ne soit pas encore inquiété par leur justice (avec un petit C), je trouverai bien le moyen de me disculper. Entk je ne retournerai pas aux U$A avant un maudit bout de temps… trop dangereux pour les bonnes gens❗️

  15. Igreck dit :

    Gen. Powell a été la « caution morale », écran de fumée pratique d’un gouvernement de $ALOPARD$ va-t-en-guerre❗️😡

  16. senorflash dit :

    bon bien les anti-vax viennent de se trouver un bouc émissaire, puisqu’il était doublement vacciné et qu’il est mort pareil.

    1. Benton Fraser dit :

      Ils vont oublier le bout ou il combattait un cancer et qu’il avait le système immunitaire à zéro….

      1. Haïku dit :

        Exactement !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :