Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Certains sondages lui donnent une avance sur le gouverneur républicain du Texas Greg Abbott dans un affrontement hypothétique. Mais cela justifie-t-il que l’on prenne au sérieux les aspirations politiques de Matthew McConaughey? L’acteur vient d’accorder une interview à Kara Swisher, animatrice de la balado Sway, qui fournit quelques pistes de réponse.

Il faut d’abord préciser que le natif du Texas, reconnu pour ses oeuvres philanthropiques, n’est lui-même pas convaincu du bien-fondé d’une campagne pour le poste de gouverneur de son État. « Est-ce que c’est un endroit pour faire un vrai changement ou est-ce que c’est un endroit où les dés sont pipés d’avance. Vous y allez, vous mettez juste un tas de pansements, dans quatre ans vous sortez et ils les arrachent », a déclaré l’acteur à Swisher. « Cela ne m’intéresse pas. »

McConaughey n’a évidemment pas une haute opinion de l’univers politique, qu’il décrit comme « un sac à rats » et une « entreprise brisée ». Il se dit qu’il pourrait emprunter d’autres voies pour « aider et même guérir les divisions ». Il n’a rien de mal à dire, soit dit en passant, au sujet de l’ancien représentant démocrate du Texas Beto O’Rourke, candidat potentiel au poste de gouverneur, qui lui a ni plus ni moins reproché de ne pas être un homme d’idées.

McConaugh se dit opposé à la loi anti-avortement du Texas, la qualifiant de « juvénile dans son application ». Mais il ne semble pas trop savoir quoi dire ou penser à propos de la loi électorale S.B. 1 jugée discriminatoire envers les Noirs et les Latinos.

Je cite dans le texte son échange avec Swisher sur le sujet :

Le Houston Chronicle a publié un compte-rendu de cette interview. Je me contenterai de dire que plusieurs lecteurs de ce blogue en savent plus sur la loi électorale du Texas que Matthew McConaughey. Alright, alright alright?

(Photo Getty Images)

23 réflexions sur “Faut-il prendre au sérieux Matthew McConaughey ?

  1. Léo Mico dit :

    « Je me contenterai de dire que plusieurs lecteurs de ce blogue en savent plus sur la loi électorale du Texas que Matthew McConaughey »

    C’est amusant, c’est exactement ce que j’ai pensé !

    Mais je trouve cela très grave : si Matthew McConaughey a à peine entendu parler de la restriction des droits de vote au Texas, ça doit être pareil pour la majorité des texans…

  2. Haïku dit :

    « Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance. »
    (Proverbe Chinois)

  3. Youno dit :

    Comme on dit au Texas: «All Hat no cattle» peut-être

  4. Loufaf dit :

    C’ est certain que je verrais Beto plutôt que McConaughey comme gouverneur du Texas. Il semble ignorant des lois du Texas et zéro expérience politique.

    Cependant, on peut citer Arnold comme gouverneur de la Californie qui s’ en est tiré pas trop mal et le gros fêlé qui s’ est retrouvé prezzidant des Etats- Unis ( une catastrophe).

    Mais McConaughey peut- il faire pire que Abbott?

    1. Dekessey dit :

      « McConaughey peut- il faire pire que Abbott? »

      Pas certain qu’un acteur soit un bon politicien mais vous avez un point.

  5. Layla dit :

    « Faut-il prendre au sérieux Matthew McConaughey »

    Oui mais dans le sens qu’il faut le tasser au plus vite.

    Oui… comme ils auraient dû prendre le candidature de DT au sérieux, comme celle de Marjorie Taylor Greene, comme celle de Laureen la gâchette.

    1. gigido66 dit :

      Misère! Les mots me manquent!
      « À chacun son métier », 🤬🤬🤬 »et les vaches seront bien gardées »

      1. gigido66 dit :

        J’ajoute à ce commentaire…quoiqu’au Texas en ce qui concerne les vaches, ça peut aller, mais en politique ‼️on fonde beaucoup trop d’espoir sur ce plan…

  6. Layla dit :

    « McConaughey n’a évidemment pas une haute opinion de l’univers politique, qu’il décrit comme « un sac à rats » et une « entreprise brisée ».

    L’autre disait « Drain the swamp »

    1. gl000001 dit :

      La mienne c’est « bancs de requins qui ne mangent entre eux ». Ca se tient 😉

  7. Apocalypse dit :

    Les acteurs et actrices prennent d’assaut le monde politique, nous sommes sauvés! 🤦‍♂️

    Misère, la bouteille de vodka est encore vide; je cours en acheter une autre et on se reparle on peut plus tard 🤣.

  8. jaylowblow dit :

    En général, je rage quand j’entends le « il ne peut pas faire pire que celui qui est là en ce moment » en parlant d’un candidat « outsider ». C’est comme si ton garagiste t’offrait de te faire un traitement de canal et que tu lui disais « ok tu peux pas faire pire que mon dentiste ». Par contre, dans le cas du Texas c’est différent. Ce gouverneur fait tout ce qu’il peut pour ramener cet état au moyen-âge et donc une plante verte serait moins nuisible que lui. Elle ne ferait rien de bon mais ne ferait rien mauvais non-plus, ce qui serait une amélioration comparé à Abbott.

    Donc, si McConaughey devenait gouverneur et qu’il ne faisait absolument rien ce serait déjà mieux que ce qu’on doit endurer actuellement. Par contre, sa confusion à propos des restrictions au droit de vote me rend perplexe. C’est un dossier dont les médias ont parlé abondamment durant les derniers mois. Il veut se présenter comme gouverneur mais ne suit pas l’actualité politique? Pas super crédible le gars.

  9. gigido66 dit :

    HS
    Publié à 11h38 La Presse +
    ÉTATS-UNIS

    « La Californie criminalise le retrait non consenti du condom… »
    Enlever subrepticement son condom durant une relation sexuelle, sans le consentement de la partenaire, expose à des risques d’infections sexuellement transmissibles comme le VIH et de grossesse non désirée. De plus en plus dénoncée, elle reste peu souvent punie par la loi à travers le monde, mais le sera désormais en Californie.

    Tiens-toi mon tithomme!

    1. constella1 dit :

      Gigido66
      Merci de l’info

      👏👏👏👏

  10. Helene dit :

    Ce n’est pas parce que tu as et as eu un certain succès sur écran que tu as nécessairement ce qu’il faut pour gérer les affaires d’un état. Égo surdimensionné ?

  11. A la défense d’Arnold, il avait de très bonne connaissance politique avant d’etre élus… il a juste choisi le mauvais camp (ripous) ou les mauvaise idée (conservatuer) pour la californie.

    Ce qui m’inquiète ce n’est pas tant les artistes qui veulent etre des politicien, mais la population qui sont prêt a voter pour eux.

    Si oprah le veux, elle peux devenir présidente des US anytime! Meme si elle n’as aucune expérience et/ou connaissance en politique.
    Pour ceux qui disent (pour elle et pour d’autre); « c’est une personne qui a réussi en affaire, il/elle feras des merveilles si elle gérait le pays. » -> Non! et pas du tout! Avoir réussi en business c’est de trouver un moyen de vider les poches des autres pour remplir les tiennes. La politique est (supposé être) tout le contraire et se doit d’être inclusif (versus égoiste en business).

  12. jeanfrancoiscouture dit :

    C’est quand on entend certains acteurs célèbres s’exprimer -ou juste tenter de s’exprimer- sur des sujets complexes que l’on constate la différence entre être capable de rendre comme du monde les pensées d’un auteur/scénariste et la capacité de penser par soi-même. Développer un discours aussi cohérent que ceux que l’on rend sur un écran parce que l’on est effectivement un excellent acteur peut s’avérer une tâche ardue, comme on le constate chez McConaughey et plusieurs autres comédiens.

    Ronald Reagan, acteur moyen, ne fut pas un grand président mais il n’a pas déconsidéré la fonction comme le fit un Donald Trump et comme le feraient sans doute bon nombre de politiciens professionnels républicains si, par un malencontreux hasard, ils mettaient la main sur le fauteuil de la Maison Blanche sans parler du calamiteux Donald Trump, ni acteur, ni politicien professionnel mais un as comme fauteur de troubles.

    1. garoloup dit :

      N’oubliez pas que Beto est un homme d’affaires qui a bien réussi!

    2. Oui, certains acteurs, mais pas tous. Pierre Curzi, Yves Montand, Micheline Lanctôt sont des noms qui me viennent à l’esprit instantanément, ils y en a plusieurs autres.

      Matthew McConaughey est un acteur que je respecte, en tant qu’acteur. Je l’ai entendu deux fois en entrevue, il est très intéressant et impliqué dans sa communauté, très localement, pas dans des grosses organisations très visibles, Ce sont ses pairs qui l’encouragent à se présenter. Il sait qu’il a la côte, il sait aussi qu’il n”est pas un vrai politique..

      Le bon côté des choses, c’est qu’il ne peut pas faire pire qu’Abbott. Mais il doit certainement y avoir une candidature de meilleure qualité, enfin j’imagine. Au fait, se présente-t-il comme R ou D ?

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Vous avez raison. Certains acteurs ont plus de coffre que d’autres. C’est pour cela que je n’ai pas généralisé.
        S’agissant du proverbe «chacun son métier….» je n’ai jamais oublié la réplique de Marcello Mastroianni à qui un intervieweur avait demandé un avis politique. Le grand acteur avait répliqué que sont métier était celui d’acteur, pas de politicien ou de commentateur de la chose. Que son avis personnel, même s’il en avait un, n’était pas d’intérêt public. Le seul fait d’être un acteur connu n’était pas suffisant pour s’adonner au métier de critique politique. J’avais été très impressionné pas sa réserve et la manière dont il l’avait exprimée. J’aurais aimé pouvoir conserver cette réplique ou la retrouver mais la technologie n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui.

      2. Jean Létourneau dit :

        jeanfrancoiscouture – 08/10/2021 à 16:47

        J’ai trouvé ce segment d’entrevue de Mastroianni où il parle un peu de son engagement politique qui n’est pas très différent du citoyen ordinaire, selon lui. C’est à la RTS en 1976 (Radio-télévision suisse).

  13. jeanfrancoiscouture dit :

    @Jean Létourneau: Merci infiniment pour cette belle «retrouvaille» avec Mastroianni. Quel réalisme et quelle franchise face à lui-même, à la vie et à la gestion de l’image par les publicitaires.. Le même ton clair sans mépris ni condescendance que celui dont je me souvenais dans cette autre entrevue qui m’avait tellement marqué.

  14. sousmarin dit :

    Si l’on arrêtait de considérer que la politique est un métier, on aurait peut être pas toujours les mêmes abrutis qui, à force de s’asseoir sur les mêmes discours, encore et encore, ressemblent à des hémorroïdes sur pattes et, allez savoir, peut-être verrions nous arriver des personnes avec quelques parcelles d’idées qui ne soient pas prédigérées…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :