Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Tous les Américains âgés de 65 ans et plus sont admissibles au programme d’assurance-santé public Medicare. Et depuis des années, des démocrates proposent de permettre aux administrateurs de ce programme d’utiliser leur immense pouvoir d’achat pour négocier à la baisse le prix des médicaments des personnes âgées avec l’industrie pharmaceutique. Une version de cette approche permettrait au gouvernement fédéral d’économiser plus de 450 milliards de dollars sur 10 ans. Elle fait partie des sources de revenu envisagées par les démocrates pour financer leur ambitieux plan de 3 500 milliards de dollars sur dix ans pour élargir le filet social et lutter contre le changement climatique.

Or, trois représentants démocrates démocrates ont défait mercredi une telle mesure lors d’un vote tenu au sein de la commission de l’Énergie et du Commerce de la Chambre des représentants. La mesure a été adoptée par une autre commission de la Chambre, mais il n’est pas assuré que les trois représentants récalcitrants – Scott Peters (Californie), Kurt Schrader (Oregon) et Kathleen Rice (New York) – voteront pour l’ensemble du plan lorsqu’il sera soumis à un vote à l’occasion d’une séance plénière. Les démocrates jouissent d’une mince majorité de quatre sièges à la Chambre.

Le lobby de l’industrie pharmaceutique se bat furieusement contre la mesure sur le prix des médicaments. Celle-ci réduirait ses profits pharamineux et, selon Big Pharma, les investissements nécessaires à la découverte de nouveaux médicaments. Peters est d’autant plus sensible à cet argument que sa circonscription, qui inclut San Diego, compte plusieurs entreprises pharmaceutiques. Lui et Schrader sont également les démocrates recevant le plus d’argent de l’industrie pharmaceutique.

Le sénateur indépendant du Vermont Bernie Sanders n’a pas caché son indignation à la suite du vote du trio de représentants modérés sur une mesure qu’il défend depuis des années. « Il n’y a aucune excuse pour que tous les démocrates ne la soutiennent pas », a déclaré le président de la commission du Budget du Sénat. « Il est maintenant temps pour le Congrès de faire preuve de courage et de s’opposer à la cupidité de l’industrie pharmaceutique. Le peuple américain n’acceptera pas de se rendre. »

Cette histoire démontre que les sénateurs démocrates modérés Joe Manchin et Krysten Sinema ne sont pas les seuls à être en position de torpiller un des chantiers les plus importants de la présidence de Joe Biden.

(Photo Twitter)

35 réflexions sur “Comment Big Pharma influence les démocrates

  1. marylap dit :

    Il est vraiment temps pour les États-Unis d’abolir les donations corporatives.

  2. Charlot dit :

    « Le peuple américain n’acceptera pas de se rendre. »

    Ça tombe mal, Big Pharma non plus!

    1. Haïku dit :

      Charlot
      Bien vu !

  3. kelvinator dit :

    « Il n’y a aucune excuse pour que tous les démocrates ne la soutiennent pas »
    Sanders ne manque pas d’ironie!

    1. Mona dit :

      @kelvinator
      Sanders est cohérent…rare en politique ! Quelle pourcentage du parti démocrate représente t-il ?ernst.m2@gmail.com

      1. kelvinator dit :

        Lui-même a tenté des blocages depuis que Biden est là. Pour les nominations autant que les budgets.

  4. Apocalypse dit :

    ‘Le lobby de l’industrie pharmaceutique se bat furieusement contre la mesure sur le prix des médicaments.’

    SVP donner de l’argent à ces pauvres, pauvres pharmaceutiques. S’il fallait qu’elles fassent faillite, avez-vous imaginer ce qui pourrait arriver? 🤦‍♂️

    Plus sérieusement, avec la Covid-19 et les vaccins, elles nagent littéralement dans les milliards de dollars et devinez quoi? Ce n’est pas assez.

    On peut se demander jusqu’où elles sont (seraient) prêtes à aller pour avoir toujours plus de $$$? 🤔

  5. jeani dit :

    Quelle belle merde la politique à quelque niveau que ce soit et ce dans tous les pays du monde. Aux USA, la plus grande démocratie au monde (gros SIC) sont très loin d’être les premiers de classe.

    On fait croire qu’on s’en va en politique pour représenter ses commettants et une fois élu, on fait tout pour garder sa job. Les principes et le respect du mandat initial s’en vont chez le diable dès que le poste est en danger où que les élections pointent à l’horizon.

    Les exceptions sont très rares malheureusement.

  6. Mona dit :

    Que ça arrive au bon moment, non, que ce soit sur un bon sujet, non, mais que cela soit salutaire pour révéler l’hypocrisie des « représentants  » populaires qui ne représentent que les intérêts des lobbys qui les financent pour mieux se représenter eux-mêmes… bin oui.

  7. constella1 dit :

    « Le peuple américain n’acceptera pas de se rendre. »

    Il n’est jamais vraiment parti… ne peut donc pas se rendre
    Il continuera de tourner en rond pour se rendre nulle part

  8. Madalton dit :

    Pourtant Trump était aussi pour la baisse des coûts des médicaments et il menaçait d’acheter les médicaments directement du Canada.

    Il devrait y avoir quelques représentants républicains pour voter avec les démocrates.

    https://www.ctvnews.ca/health/trump-signs-order-pushing-to-allow-drugs-to-be-imported-from-canada-1.5039482

    1. el_kabong dit :

      « Il devrait y avoir quelques représentants républicains pour voter avec les démocrates. »

      Effectivement, s’il est important de dénoncer la corruption, quand on la trouve chez des démocrate, on pourrait aussi mettre l’emphase et dénoncer tous ces représentants ripoux-libans qui ont l’intention de voter pour cette loi…

  9. Tom de Boston dit :

    « En Amérique, ils appellent cela du lobbying. Partout ailleurs dans le monde, ils l’appellent ‘Corruption et pots-de-vin’. »

    https://ifunny.co/picture/in-america-they-call-it-lobbying-everywhere-else-in-the-I4hYNaUt7

  10. Haïku dit :

    « Il m’est arrivé de prêter l’oreille à un sourd. Il n’entendait pas mieux. »
    (R. Devos)

    1. ProMap dit :

      Devos aurait mieux fait de prêter de l’argent. Le sourd aurait immédiatement compris.😉

    2. Igreck dit :

      Haïku
      Savoureuse celle-là❗️Cré Devos⁉️

  11. ProMap dit :

    Un des arguments de ces trois représentants est que ce projet de loi visant à réduire les coûts exorbitants des médicaments est « fiscally irresponsible.”. J’avoue mon ignorance, mais je ne vois pas le rapport. Kekun peut-il éclairer mes pauvres neurones?

    1. Richard Hétu dit :

      Je pense qu’elle parle de l’ensemble du plan. Mais je n’en suis pas sûr. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas utilisé cette déclaration. Elle ne tient pas debout, peut-être à cause d’une absence de mise en contexte.

      1. ProMap dit :

        Merci!

  12. Alexander dit :

    Quand tu achètes les votes, c’est ça que ça donne.

    Tu ne travailles plus pour la population, tu travailles aux retours d’ascenseur pour ceux qui, financièrement, t’ont fait monter au pouvoir.

    On parle toujours des républicains, mais quand on gratte sur le financement de démocrates, on y retrouve la même chose.

    Aux EU, tout s’achète, et particulièrement les politiciens. Et avec la bénédiction de la Cour Suprême, si je me rappelle bien.

    Au Canada, on appellerait ça de la corruption. Aux EU, c’est business as usual.

    1. Igreck dit :

      D’immenses « maisons closes » en somme ! Toutes blanches à l’extérieur mais à l’intérieur oh la la⁉️

    2. Nefer111 dit :

      J’ai jamais été aussi contente d’être Canadienne que depuis les 5-6 dernières années !

  13. spritzer dit :

    Ces trois-là, entre autres, s’opposent à une mesure que 90% des américains appuient et ils sont supposés s’en tirer à l’urne ? Si j’étais un de leurs électeurs démocrates, ils perdraient mon vote.

    1. spritzer dit :

      Peut-être que s’ils perdent une élection ou une nomination à cause de leur position sur la question, un emploi bien payé les attend chez les Big Pharma…

    2. philippe deslauriers dit :

      ca fait partie du probleme… si il n’as pas ton vote, ca veux dire qu’il seras remplacer par un ripous…

    3. simonolivier dit :

      Petite question niaiseuse. Combien de républicains approuvent cette mesure? SFA…Alors avant de domper sur les démocrates on pourrait le faire sur les ripoux.

  14. PROBERT dit :

    Les américains utilisent tous les moyens pour empêcher leurs concurrents étrangers de bénéficier d’un quelconque avantage de leur gouvernement respectif (exemple du bois d’oeuvre). Mais eux, ils subventionne indirectement plusieurs de leurs industries en payant ou en autorisant des prix astronomiques sur les produits de ces industries américaines. Pour exemple, les médicaments et les fournitures militaires. J’ai encore en mémoire l’exemple d’un marteau acheté 1200$ par l’armée à Boeing comme outil recommandé pour l’entretien de ses avions.

  15. Igreck dit :

    Lorsque j’étais jeune, le conducteur de notre autobus scolaire criait souvent : « Avancez en arrière, (p’tits morveux)❗️ » Lorsque ce sont des adultes ont devrait alors parler de lècheux et suceux de fric⁉️😡 Ils devraient mieux lire (ou relire) leur merveilleux Livre de chevet où il est question du chas 🪡 d’une aiguille❗️

  16. _cameleon_ dit :

    A ne pas confondre: Big Pharma & Big Mama Thornton

    Big Mama Thornton – I smell a rat
    https://www.youtube.com/watch?v=eQi-524GfdA&ab_channel=MorenoRosDJ

    ’cause SHE can smell the rats … !

    1. Haïku dit :

      Wow, quelle voix !!

  17. _cameleon_ dit :

    HS Le ‘wokisme’ vu du Qc.

    Je commence à avoir mal au cœur de lire ces inepties des valets du JdM et al.

    Isabelle Hachey La Presse
    « Le woke dans tous ses états »

    https://www.lapresse.ca/actualites/chroniques/2021-09-16/le-woke-dans-tous-ses-etats.php

    Quand une certaine droite pervertit un concept ‘noble’.

    1. Igreck dit :

      Tout ce qui est exagéré devient insignifiant… tout⁉️

  18. _cameleon_ dit :

    Et cette ‘certaine droite’ inclue bien sur notre PM, qui semble ‘faire son éducation’ auprès de Bock-Coté, Martineau et al.

  19. Jean Létourneau dit :

    Dans le contexte de la COVID, je ne vois pas comment les pharmaceutiques n’auraient pas les investissements nécessaires à la découverte de nouveaux médicaments. Ces compagnies doivent rouler sur l’or par les temps qui courent.

  20. citoyen dit :

    cela est bizarre que personne ne soit antigouv, antiintérêt, antimoney, antimedia, antiprice, antipersonaldata dans ce milieu là.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :