Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Il y aura un autre moment pour que je parle de la vérité et de l’éthique dans la situation qui m’implique. Mais permettez-moi de dire dès maintenant que lorsque le gouvernement politise les allégations et que les gros titres condamnent sans faits, vous sapez le système judiciaire et cela ne sert ni les hommes ni les femmes. […] Le rapport de la procureure générale a été conçue pour être un pétard politique sur un sujet explosif. Et ça a marché. Il y a eu une ruée politique et médiatique. La vérité éclatera avec le temps, j’en suis sûr. »

Andrew Cuomo, gouverneur de New York, cherchant à se disculper lors d’un discours d’adieu prononcé quelques heures avant son remplacement par la lieutenante-gouverneure Kathy Hochul dans la foulée d’un rapport l’accusant de harcèlement sexuel à l’endroit de 11 employées actuelles ou anciennes de l’État.

(Photo capture d’écran)

65 réflexions sur “La citation du jour

  1. chicpourtout dit :

    Mais oui.. on vous crois M.Cuomo…

  2. Haïku dit :

    « On n’apprend pas aux vieux singes à faire des grimaces. »
    (Proverbe Français)

    1. chicpourtout dit :

      😉 @Haiku

      1. Haïku dit :

        Merci ! 😉

  3. Sueurs dit :

    On fait ce qu’on peut pour sauver son image de politicien qui en autres temps a été un modèle. Faut parfois payer cher quand on se croit tout permis. Il y en a qui a un qui a été à tête du pays et on attend encore pour voir si un jour il sera démasqué.

    1. Franlabrecque dit :

      Vous parlez sans doute du poudré orange Sueurs, ça viendra on l’espère ardemment.👎

  4. Apocalypse dit :

    Au risque de passer pour ‘pas fin’ une autre fois, j’aime de moins en moins cet homme. 😠

    Il aurait sans doute le plus grand intérêt à se faire invisible des médias et de la population pour un bout de temps.

    1. ProMap dit :

      Apocalypse – Idem. Est-e que quelqu’un aurait dû lui dire avant son topo médiatisé : Dis byebye à tout le monde, parle de tes réalisations si tu veut, mais pour ce qui s’en vient « Ferme ta yeule ». Pourquoi fait-il exactement ce qu’il dénonce? Pourquoi politiser les causes qui lui pendent au bout du nez? Pourquoi politiser ces 11 femmes?

      Et si la vérité qui éclatera sera identique à celle que les médias ont communiqués?

      1. ProMap dit :

        Hum. Mal formulé avec fautes en plus. Je reformule:
        Et si la vérité qui éclatera confirme les informations que les médias ont communiqués ?

      2. ProMap dit :

        maudit que ça va mal : « communiquées ». Et je ne peux même pas blâmer mon correcteur. Je commence ma pénitence :

        « Je crois en Dieu, notre Père qui êtes aux cieux, Pardonnez-moi mes offenses… »

      3. Heureusement que vous avez corrigé, je me retrouvais avec du quasi Giuliani : la vérité sera identique à la vérité.

  5. titejasette dit :

    C’est très bien dit, Monsieur le Gouverneur. Je ne vois pas quel autre type de discours il peut tenir.

    Il s’exprime toujours aussi bien qu’avant. Maintenant quand vous voudrez, vous pouvez revenir et retrouver une tribune pour vous expliquer C’est bien triste pour lui de finir sa vie politique drette-là comme ça ? Même s’il y a une infine possibilité qu’il soit innocent, 11 femmes qui parlent c’est beaucoup !

    Ciao ! Next…

  6. Pierre S. dit :

    ———————–

    De ces tyrants qui se campent dans le rôle de victime …. incroyable quand même.
    Et oui pour l’instant il n’est jugé coupable de rien et la justice doit faire son travail.
    Mais la moindre des chose aurait été de garder le silence et de quitter dans la discrétion.

    Il en aura été visiblement incapable …

  7. jeani dit :

    Ces 11 femmes sont toutes des menteuse et des perverses! (Gros sarcasme!)

    1. ProMap dit :

      Gros sarcasme! C’est un nouveau surnom de Trump?😉

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @jeani,13:53:« Ces 11 femmes sont toutes des menteuse et des perverses! (Gros sarcasme!)»

      Peut-être comme toutes celles -peut-être aussi quelques «ceux»- qui sont tombés sur la tête de Pascale Nadeau à la SRC???

      Voyez ce qu’on en pense chez Paul Arcand. https://www.985fm.ca/nouvelles/opinions/417762/processus-du-depart-de-pascal-nadeau-cest-innommable-cest-odieux-cest-indigne-de-radio-canada-nathalie-normandeau

      Qu’en pensez-vous?

      1. jeani dit :

        @jeanfrancoiscouture

        Difficile parfois de prendre position.

        J’ai été moi-même congédié (sans entrer dans les détails, entente de confidentialité). Après six mois, reprise de mes fonctions antérieures, avec pleine compensation. Avant mon retour, c’est le DG qui a dû prendre de grandes vacances indéfinie.

        Lorsque le congédiement est injuste, la douleur et les effets sont néfastes pour toute la durée du « congé » et, même après.

        PS Je suis un fan de Nadeau, mais pas de Arcand ou Normandeau

      2. Louise dit :

        jeanfrançoiscouture

        Au début de cette affaire je prenais la défense de Pascale Nadeau mais en lisant quelques témoignages qui donnent l’autre côté de la médaille, je suis moins certaine que les reproches qu’on lui a faits n’étaient pas justifiés.

        « « On ne traite pas une employée de cette façon (…) C’est innommable, c’est odieux, c’est indigne de Radio-Canada. »

        Peut-être que cette phrase pourrait aussi s’appliquer à Pascale Nadeau dans la façon dont elle s’adressait à ses subordonnés ? ? ?

      3. Haïku dit :

        @Louise — 15:09
        Bien d’accord avec vous.
        J’ai lu quelques témoignages qui donnent l’autre côté de la médaille.
        Et ce n’était pas jo-jo.

      4. AB road dit :

        Idem pour moi, Louise.

        Attendons la suite…

      5. Margueritep dit :

        CBC a « sorti » Wendy Mesley / le côté francophone a « flushé » Pascale Nadeau!! C’est rendu ça la culture Radio-Canada!!! ZÉRO classe!! La cinquantaine est interdite pour les femmes dans cette boîte!!! Ils n’évoluent pas du tout…!!!!

  8. Apocalypse dit :

    @ProMap – 13:51

    ‘Pourquoi fait-il exactement ce qu’il dénonce? Pourquoi politiser les causes qui lui pendent au bout du nez? Pourquoi politiser ces 11 femmes?’

    Excellentes questions! Je suis tout à fait d’accord!

    Il fait exactement ce qu’il dénonce 🤦‍♂️; temps d’engager un avocat et l’écouter.

  9. Apocalypse dit :

    @ProMap – 14:08

    ‘« Je crois en Dieu, notre Père qui êtes aux cieux, Pardonnez-moi mes offenses… »’

    Il n’était pas nécessaire d’aller aussi loin … 🤣.

    Je vois des fautes dans des posts des participant(e)s, mais n’en fait pas cas, car je trouve cela impoli. En autant que je comprends ce qu’ils (ou elles) veulent dire, c’est parfait!

    1. jeani dit :

      En autant que je comprends????

  10. Stéphane dit :

    « Gros sarcasme! C’est un nouveau surnom de Trump? » – ProMap

    Ça pourrait bien! N’empêche, ces deux-là auraient pu être copains comme cochons!

  11. Louise dit :

    …. vous sapez le système judiciaire….. »

    Son petit discours n’a pas été fait pour défendre le système judiciaire mais plutôt pour sauver son égo.
    La seule chose qui aurait pu sauver son honneur aurait été de ne pas poser les gestes qui lui sont reprochés. Point à la ligne.

  12. quinlope dit :

    Comme Giuliani, autrefois héros, maintenant zéro.

    1. Haïku dit :

      Bien dit! 👌

  13. Stéphane dit :

    « Il aurait sans doute le plus grand intérêt à se faire invisible des médias et de la population pour un bout de temps. » – Apocalypse

    Ça l’aiderait vous croyez? Ne dit-on pas que de ne rien répondre, c’est approuver?

    D’une manière ou d’une autre, on ne ramène pas un steak bien cuit à médium saignant, surtout une semelle de botte!!! 

  14. titejasette dit :

    « La vérité éclatera avec le temps, j’en suis sûr. » – Andrew Cuomo, gouverneur de New York.

    Onze femmes ont témoigné contre lui. Pour le faire blanchir de ces accusations, les 11 femmes doivent se rétracter. Oui Oui ça viendra, j’en suis sûre moi-aussi.

    Est-ce que quand les politichiens ouvrent leurs bouches, c’est toujours comme ça, pour rien dire ? Malheuresement OUI !

    Mauvais discours. Pourquoi ne pas dire… J’aurais aimé avoir une procès. mais un long procès nuiera au parti (ne pas confondre avec mes parties !), aux intérêts de la ville… J’ai coupé court au processus pour …(donner les raisons ici soit les valeurs morales et étiques d’un vaillant chevalier servant). Quant à mentir il faut être bien préparé et bien conseillé.

  15. Senorflash dit :

    Il a raison mais le système judiciaire est trop lent… ce qui impose le système populaire. Souvent pas très « juste » mais foutrement plus rapide.

    Mais pour Cuomo… c’mon man…

  16. Igreck dit :

    Test

  17. _cameleon_ dit :

    Positif ! Ah non !

    1. Haïku dit :

      Coquin va ! 😂

  18. Carl Poulin dit :

    @ Louise 15:09h
    C’est très facile d’accuser quelqu’un sous le couvert de l’anonymat. Si les anonymes accusateurs l’ont fait pour se protéger de soit disantes représailles de la part de Mme. Nadeau dans le but d’obtenir des avantages professionnels ultérieurs à son congédiement déguisé, laissez moi vous dire qu’Ils vont frapper un mur de béton juridique.
    Pierre Nadeau et sa fille Pascale sont des monuments de l’information à Radio-Canada depuis plus de 60 ans. Ses accusateurs anonymes ne méritent plus d’être à l’emploi de la société d’état tout comme les trois administratrices qui l’ont dégommé sans lui permettre de se défendre.
    Hier, dimanche soir, le bulletin d’information de Radio-Canada portrait encore le nom de Pascale Nadeau, trouvez l’erreur!

    1. Haïku dit :

      @Carl Poulin
      Remarque amicale:
      Je crois que Louise a peut-être lu cet article dans la Presse…

      *https://www.lapresse.ca/arts/chroniques/2021-08-21/telejournal-de-pascale-nadeau/climat-malsain-sur-le-plateau.php

    2. AB road dit :

      Peut-être, cependant , le fait d’être l’enfant d’un « Monument » ne fait pas de toi-même automatiquement une autre « Monument » sans reproches.

      Attendons la suite des choses afin d’en savoir plus afin de se faire une idée plus précise de cette saga.

      Cette histoire n’est pas s’en me rappeler la “saga Gilbert Sicotte » …

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @AB road: «Cette histoire n’est pas s’en me rappeler la “saga Gilbert Sicotte » …

        Justement, parlons-en de cette affaire Sicotte. Cet acteur d’expérience et professeur enseigne à des «would be» acteurs dont certains ont des difficultés à atteindre le niveau de jeu souhaité. Ils-zou-elles n’ont pas apprécié le ton du professeur.
        Mais, que diable, s’imagine-t-on que lorsqu’on joue, on ne fait affaire qu’avec des personnages «gentils»? ou encore que l’on n’est appelé à jouer que des personnages qui nous ressemblent donc faciles à jouer?
        Non, Les meilleurs acteurs sont capables de jouer toute espèce de rôle et, si la nature ne nous a pas doté d’un talent naturel de caméléon, on doit apprendre le métier. Et ce métier s’apprend parfois à la dure, comme dans les sports de contact. J’ai été joueur de hockey et si les entrainements ne nous préparent pas à la «vraie game», on risque d’avoir de sacrées surprises quand on joue «pour vrai» ce qui arrivait quand on faisait monter à un niveau supérieur des joueurs habitués à dominer facilement leur niveau. Le choc était parfois brutal.
        J’ai aussi connu l’école à cette époque où on ne parlait pas de l’apprentissage «ludique» des difficultés du français ou de n’importe quelle matière. Nous étions notés sur chaque matière et les bulletins étaient chiffrés; en outre, tous les élèves apparaissaient sur une seule feuille, en ordre alphabétique avec la note pour chaque matière avec la moyenne au bout ainsi que le rang sur 30 et ce, chaque mois de l’année scolaire.
        Et je n’ai vu personne faire de dépression ou menacer de se suicider pour de mauvaises notes ni de premiers de classe qui auraient snobé les collègues moins bien notés. Je me rappelle encore de certains devoirs de français qui m’étaient revenus copieusement colorés de rouge et de bleu marquant à grands et gras traits les fautes dans mon texte. Suis-je allé me plaindre au frère directeur d’une correction stigmatisante ou ai-je plutôt bien compris la leçon et fait attention pour la suite des choses?
        Par la suite, dans le merveilleux monde du travail, j’ai eu affaire à toute sorte de gens y compris des collègues au comportement déplaisant et en de plus rares occasions, un patron pénible. Dans le cas des collègues, c’était vite réglé. J’envoyais valser -métaphoriquement, bien sûr- ceux au comportement déplaisant. Quant aux supérieurs immédiats, comme je le disais souvent: «celui qui signe mon chèque de paie a une certaine marge de manœuvre» mais il y avait une ligne que je ne leur aurait jamais permis de franchir. Un seul s’en est approché et à un certain moment il a flairé le danger et battu en retraite.
        Cela fait que je suis toujours sceptique devant les cris d’orfraies de ceux et celles qui, surtout anonymement, se plaignent de collègues ou de patrons exigeants, surtout de nos jours alors qu’existent plein de mécanismes de règlement de problèmes justement là pour calmer les appréhensions de ceux et celles qui ont l’épiderme trop sensible face aux vicissitudes de la vie qui, comme le dit si bien la chanson «never promised you a rose garden».

  19. Carl Poulin dit :

    C’est payant de nos jours d’accuser un riche personnage de délits sexuels mineurs qui ce sont produits plusieurs années avant les mises en accusation.
    J’ai peloté plusieurs femmes dans ma vie sans leurs avoir demandé leur autorisation. Le contexte de l’époque s’y prêtait tout simplement. Selon vos charmes masculins, lorsque la femme ne refusait pas vos caresses, cela signifiait qu’elle était réceptive et consentante à accepter une relation sexuelle. CRISSE!!!!! C’est donc rendu tordu les rapports Hommes-Femmes dans notre soit disante société moderne. Ah oui, lui c’était un politicien qui a abusé de son pouvoir.
    .

    1. jeani dit :

      « J’ai peloté plusieurs femmes dans ma vie sans leur avoir demandé leur autorisation. »

      Sérieux Carl? J’ai eu le bonheur de travailler dans une profession où mes collègues féminines représentaient 95% du groupe. Il ne m’est jamais venu à l’idée de peloter une fille qui ne m’avait pas signifié son désir d’être « pelotée ».

      La phrase que vous avez écrite aurait pu facilement être dite par l’affaire orangée. J’ose croire que vous avez utilisé une mauvaise tournure de phrase.

      Les rapports hommes/femmes ne devraient jamais se passer ainsi.

      1. Il était peut-être au cégep du Vieux-Montréal au début des années 70 ? Moi-même j’ai été « peloté » par des femmes (filles plutôt) à cette époque, quoique je n’aie jamais tenté la même chose. J’attendais le consentement avant… J’ai peut-être manqué des occasions… Autre temps, autres mœurs…

    2. A.Talon dit :

      «J’ai peloté plusieurs femmes dans ma vie sans leurs avoir demandé leur autorisation.»

  20. januo dit :

    Personnellement, j’en ai soupé du tribunal de l’opinion publique où chacun condamne ou absout sur la base d’informations partielles. Laissons les tribunaux faire leur travail.

  21. Benton Fraser dit :

    Voilà plusieurs années, notre grand patron non convoque à une rencontre sur l’intimidation et le harcèlement au travail. Y était présent notre superviseur et l’équipe de 5 TI.
    Après la rencontre le grand patron nous demande si l’on a des questions et/ou en discuter en groupe. Là, à la surprise du tous, le grand 6’3″ de notre groupe (le reste du groupe tournait au tour de 5’7″!) ce dit victime d’intimidation et de harcèlement de la part de tout le reste du groupe!

    Cela nous a scié les jambes.

    Il nous a fait part qu’il était écœuré qu’on l’appel (seulement a l’intérieur du groupe) « la fuse ». Le problème est que l’on était tous regroupe dans un bureau ouvert et le type pêtait aux 10 minutes et ça puait comme c’est pas possible. Il disait toujours que c’était un problème de santé récurant et qu’il ne pouvait rien mais l’on lui disait qu’il avait surtout du mal à digérer son régime haut en fibre et poids chiche, le type étant un athlète de haut niveau en marathon et iron man.

    Le superviseur avec même transformé notre salle de réunion connexe a notre bureau en bureau pour lui seul. Le problème, c’est que le midi, il ne dinait pas à la cafétéria (deviné pourquoi) mais dans son bureau… et laissait la porte ouverte de son bureau pour aérer., (Et il se lâchait lousse le midi!!!)
    Maudit qu’on sacrait à 13h00 lorsqu’on entrait dans le bureau commun! (Il ne voulait pas ouvrir la deuxième porte…. donnant sur un couloir où les gens circulent beaucoup!)

    Beeeennn…. on l’appelait « la fuse »!

    On s’est tous excusés!!!!

    P.S.: Le superviseur a par la suite débloqué un budget de quelques milliers de dollars pour y installer un puissant échangeur d’air dans son bureau!

    1. Haïku dit :

      Excellent récit ! 😂👌

    2. gl000001 dit :

      Un de mes amis m’a raconté qu’à son travail, qu’une personne s’est plainte de harcèlement de la part les autres gens de son équipe. Les RH ont enquêté et au final, c’est le plaingard qui s’est fait mettre dehors car le « harcèlement » dont il se disait victime était des demandes répétées pour qu’il suive les standards de documentation et de programmation. Ses applications revenaient tout le temps avec des bugs et des non-conformités. Il s’arrangeait toujours pour dire au client que c’était la faute des autres.

    3. A.Talon dit :

      Je constate que vous avez gaspillé une précieuse source de gaz naturel. De quoi chauffer tout l’édifice, si je comprends bien.

      1. Haïku dit :

        😂🤣 !!!

  22. titejasette dit :

    @Carl Poulin 18h09

    Les hommes qui font semblant de ne pas comprendre ce jugement « injuste » que vit Cuomo font semblant de ne pas comprendre qu’il puisse exister 2 types de relation homme/femme

    1- Il y a la relation de type lapin/lapine. Le beau lapin renifle tous les coins/recoins de son terrier, fouine partout, passe ses pattes baladeuses partout et s’accouple avec tout ce qui bouge. Les lapines sont heureuses et acceptent toutes les queues qui passaient par là, surtout si certaines queues sont plus riches que d’autres, plus performantes, plus ceci, plus celà…C’est l’harmonie des 2 sexes. Selon moi, Carl Poulin a essayé de séduire toutes les lapines avec ses charme d’Apollon. L’objet sexuel a su plaire à ces femmes et cet objet a su répondre à leur besoin.

    Monsieur a p-e les poches profondes ? Alors là, elles n’ont pas vu qu’il est laid comme un pou.

    2- Il y a la relation de type patron/employé. Dans cette relation l’homme un pouvoir sur l’emploi de la femme (ou l’emploi de son mari). Naturellement, elles ne peuvent pas refuser votre offre de couchette (laquelle offre est considérée comme un ordre).

    Ne me dites pas que ce type de chantage n’existe pas. Ce chantage existe non seulement entre homme/femme mais aussi entre jeunes et vieux => Quand vous détenez un pouvoir sur les vieux, vous leur faites subir de la maltraitance.

    Quand vous détenez un pouvoir sur un gérant de banque, vous pouvez lui demandez une rançon.

    A l’école, on appelle ça du taxage.

    Dans le cas du taxage, la victime peut payer son dû en argent mais si elle n’a pas de l’argent, elle peut aussi ouvrir ses jambes et accepter de se faire violer.

    C’est dégouttant, n’est-ce pas Carl Poulin ?

    1. titejasette dit :

      l’homme un pouvoir => l’homme a un pouvoir (Dans #2 , première ligne)

  23. Apocalypse dit :

    @Louise – 15:09

    ‘Au début de cette affaire je prenais la défense de Pascale Nadeau mais en lisant quelques témoignages qui donnent l’autre côté de la médaille, je suis moins certaine que les reproches qu’on lui a faits n’étaient pas justifiés.’

    Moi aussi, j’ai lu le texte disant que Pascale Nadeau n’était peut-être pas la sainte que plusieurs pensent.

    Elle est à Radio-Canada depuis combien d’années? Vingt, trente ans? Disons que tout d’un coup, on découvre que c’est un petit tyran, j’ai des doutes.

    Nous vivons une époque où il y a toujours quelqu’un d’insulter de quelque chose, alors quelqu’un a peut-être voulu se venger de manière incognito et cela a marché.

    Pascale Nadeau a essayé de savoir ce qu’on lui reprochait et cela sans succès, du moins pour plusieurs semaines, disons que cela fait tiquer. Comme des participants l’ont mentionné, ça cloche dans la cabane de Radio-Canada et ça ne date pas d’hier. 🤦‍♂️

  24. A.Talon dit :
    1. Haïku dit :

      @A.Talon
      RE: « I’m not a crook ».
      Pertinent parallèle ! 👌

  25. titejasette dit :

    Pourquoi Cuomo n’a pas insisté pour avoir un procès ? C’est de la foutaise de prétendre que c’est pour le bien du parti, dans les intérêts de la ville… La réputation du Gouverneur prime avant tout. Pourquoi il ne s’est pas battu âprement ?

    L’absence du procès me rend perplexe. Mais c’est son choix…

  26. Haïku dit :

    RE: le cafouilli de l’affaire Pascale Nadeau….
    ————
    -« Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige,
    tu n’échapperais pas à la calomnie. »(Shakespeare).

    -« Qui calomnie n’échappe pas à être calomnié.
    Tout le monde en a goûté la saveur.
    Elle est amère ! »(T. Gatabazi).

    Oufff !!

    -« Je connais une arme plus terrible et plus meurtrière que la calomnie;
    c’est la vérité. »(J. Crétineau-Joly).

  27. A.Talon dit :

    PAUSE MUSICALE

    En l’honneur de _caméléon_, voici le grand succès international «Despacito» du Portoricain Luis Fonsi, interprété dans sa langue originale par la chanteuse sud-coréenne JeA du groupe «Brown Eyed Girls». Talentueuse, n’est-ce pas?

    1. Haïku dit :

      A.Talon
      Absolument délicieux ! 🎵👌

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @A.Talon,23/08, 23:23: «Talentueuse, n’est-ce pas?»

      Absolument. Mais attention, les «wokes» vont crier à l’appropriation culturelle et, au vu des paroles très chaudement suggestives de cette chanson, exiger qu’elle soit précédée de mises en garde idoines. 🙂

  28. Daniel Legault dit :

    Pour Pascale Nadeau, j’ai beaucoup de difficulté avec une suspension d’un mois qui n’a pas été précédée d’avertissement.

    En plus, si on ne précise pas la faute, comment la personne peut s’améliorer?

    Les gens en ressources humaines et les patrons sont à l’aise avec cette façon d’agir?

    1. Haïku dit :

      @Daniel Legault
      Bon point,
      mais allez lire cet article de la Presse…

      *https://www.lapresse.ca/arts/chroniques/2021-08-21/telejournal-de-pascale-nadeau/climat-malsain-sur-le-plateau.php

      1. Daniel Legault dit :

        Je l’ai déjà lu.

        J’ai géré du personnel et suivi plusieurs cours.

        Normalement, on a la succession suivante:

        – avertissement verbal avec description du comportement non acceptable;

        – avertissement écrit avec idem;

        – appel aux ressources humaines pour aide qui vont suivre le processus suivant:

        – avertissement écrit avec description du comportement non acceptable;

        – suspension avec description du comportement non acceptable.

        Pascale Nadeau nous dit qu’elle ne sait pas ce qu’elle fait qui est répréhensible;

        Soit elle ment ou soit la direction et les ressources humaines font n’importe quoi.

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @Daniel Legault: «Les gens en ressources humaines et les patrons sont à l’aise avec cette façon d’agir?»

      Absolument pas «à l’aise avec ça». Et puisque la mode est aux «EX» en tout genre qui sont partout pour «opinioner», je vais aussi me prévaloir de mon statut d’ex-VPRH, d’ex-patron et d’ex-enquêteur pour affirmer que la SRC a géré ça tout croche.

  29. InfoPhile dit :

    @Carl Poulin à 18:09

    Même après plusieurs heures de retenue, votre commentaire m’écoeure tout autant.

  30. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 23:23

    I’ll be damned 🤣 … J’ai aimé! Une pièce vraiment très plaisante. 😍

    Le gars avec les lunettes jouant de la guitare 👏👏🙏.

    1. A.Talon dit :

      Comme les Québécois, les Sud-Coréens sont pourris de talents dans le domaine des arts. La raison en est fort simple: leur pays est entouré de géants, leur pays est peu peuplé par rapport aux autres, ils ont un terrible historique d’invasions étrangères, ils ont un voisin très hostile et leur culture est très minoritaire sur le continent. Comme nous.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :