Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Il n’a pas réussi à obtenir la condamnation de John Gotti père, mais il s’est repris avec Junior, l’envoyant derrière les barreaux pendant six années et demi en 1999. En tant que procureur fédéral du district sud de New York (Manhattan) et avocat de la défense, Mark Pomerantz (photo) a été mêlé à une vingtaine de procès impliquant des personnalités liées à la mafia. Spécialiste des crimes en col blanc, il a pris congé récemment de son cabinet juridique pour se joindre à l’équipe du procureur de Manhattan Cyrus Vance et enquêter sur les affaires de Donald Trump, selon le New York Times et le Daily News de New York.

Vance s’intéresse à de possibles fraudes fiscales et bancaires impliquant l’ancien président et son organisation. Il cherche notamment à déterminer si l’Organisation Trump a menti aux prêteurs et aux autorités fiscales locales concernant la valeur de ses propriétés pour obtenir des prêts et des avantages fiscaux. L’enquête du procureur de Manhattan continue à prendre de l’ampleur et inclut désormais des propriétés de Trump à New York, dont la Trump Tower sur la 5e Avenue.

Il est très rare que le bureau du procureur de Manhattan fasse appel à l’aide d’une personne de l’extérieur dans le cadre d’une enquête. Selon le Daily News, Pomerantz a notamment interviewé l’ancien avocat personnel de Donald Trump, Michael Cohen, qui avait déjà répondu à cinq reprises aux questions de l’équipe de Cyrus Vance.

Le Times souligne que le procureur de Manhattan continue d’attendre avec impatience la décision de la Cour suprême concernant les déclarations d’impôts de Donald Trump et de son organisation. Ces documents sont cruciaux à l’aboutissement de l’enquête. La plus haute instance, après des mois de retard, pourrait rendre sa décision sous peu, selon le quotidien de référence de New York.

Rappel : après avoir acquis le surnom de Teflon Don, John Gotti père a été déclaré coupable devant un tribunal fédéral de Brooklyn. La question est maintenant de savoir si Donald Trump pourra un jour revendiquer son surnom.

P.S. : Nous voici déjà rendus à la dernière journée de la première campagne de financement de ce blogue en 2021. J’invite donc chaleureusement tous ceux et celles qui n’ont pas encore eu le temps d’y contribuer de le faire aujourd’hui. Et un grand merci aux autres qui sont déjà passés à l’action!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo Getty Images)

27 réflexions sur “Après Gotti, Trump

  1. Mona dit :

    Face à Trump il faut des professionnels très expérimentés et inoxydables !!
    We hope so 😏

    1. Chanounou dit :

      @Mona,
      . »..des professionnels expérimentés et inoxydables « .
      Je plussoie et rajoute au portrait : dotés d’une colonne vertébrale en acier ( inoxydable, lui aussi 😉), fermes, stoïques , inébranlables et surtout, surtout
      IN-COR-RUP-TI-BLES…. ,
      car n’ayant aucun cadavre dans le placard…
      Bref, des saints !!!!

      1. Mona dit :

        Oh merci @chanounou je poussoir a mon tour que vous ayez plussoyé…
        Chanounou je m’amuse parceque je pensais que ce verbe était du vieux français…et après vérification je vois qu’il a été créé sur internet au XXIeme siècle ! Trop drôle, je suis vraiment has been 😉😂

      2. Mona dit :

        Oups ! Je plussoie …

  2. Marilyne dit :

    Je souhaite que justice soit rendu en fin de compte.

  3. kyrahplatane dit :

    La requête transmise à la Cour Suprême doit être très convaincante pour
    que ces juges conservateurs vote pour que les rapports d’impôt
    du mafieux soient transmis aux enquêteurs.
    On se croise les doigts.

  4. gl000001 dit :

    Procureur, c’est ton heure
    Procure-nous cette immense bonheur
    Travaille avec … conviction
    😈

    1. Achalante dit :

      👏🏼

      1. Haïku dit :

        👏 x2

  5. Maïs1988 dit :

    Pendant ce temps GW Bush, D Cheney, D Rumsfeld, M Albright, H Kissinger coulent des jours paisibles, sans jamais avoir été inquiétés…

    Et Julian Assange est toujours emprisonné et Edward Snowden doit toujours se réfugier en Russie pour être libre…

    1. gl000001 dit :

      What a country. America, I love it !

    2. Aux États. quand il est question de vies humaines, personne ne sourcille. 45 n’est pas inquiété pour sa responsabilité criminelle quant à la Covid.
      Mais dès que l’argent est en cause, la Justice se réveille.

    3. treblig dit :

      @maïs1988

      Un parfait exemple de « whataboutism » votre commentaire. On poursuit enfin Trump mais whatabout Kissinger, Albright , Rumsfeld…?

      Donc on peut pas poursuivre Trump tant que Kissinger, Albright Rumsfeld… n’ auront pas passés devant un tribunal. Ce qui mets Trump à l’abris des poursuites pour longtemps. Tant qu’à y être on ne pourra poursuivre Trump tant que les membres du Ku Klux Klan n’auront pas été poursuivis avant, ou tous les fraudeurs de l’impôt, ou le massacre des Indiens de Wounded Knee..

      Bravo champion

    4. titejasette dit :

      @Maïs1988 7h34

      GW Bush, D Cheney, D Rumsfeld, M Albright, H Kissinger, etc… sont p-être des apprentis fraudeurs d’impôt en comparaison avec the Greatest. Le ministère n’ouvre pas un dossier pour tenter d’aller courir auprès des montants de type « peanut ».

      Par ailleurs, ces personnalités ont eu l’intelligence de ne pas se vanter de leur fortune, d’étaller leur richesse et leur dépenses extravagantes.

      ‘Ils se coulent des jours paisibles sans jamais avoir été inquiétés…’ Ah oui ? Qu’en savez-vous ? Ils ont été « audited » sans que personne ne le sache… Le fisc a fermé leur dossier. Oups ! ils ont oublié de vous en informer ? Monsieur le Parain ?

    5. MarcoUBCQ dit :

      Gare aux sophismes Maïs.

    6. Guy Pelletier dit :

      @Maïs1988

      L’affaire c’est que les actes que vous leur reprocher auraient été commis dans le cadre de leurs fonctions officielles à la direction de leur pays, ces personnes bénéficiant de facto d’une immunité comme n’importe qui travaille au service d’un pays d’un État si ces actes et décisions ont été prises dans l’intérêt supérieur de leur pays non dans leur INTÉRÊT PERSONNEL et en passant ce qui est reproché et enquêté au sujet de Trump ce sont ses affaires personnelles celles de son entreprise commerciale donc des intérêts strictement privés qui n’ont rien à voir avec les affaires de l’État quand il dirigeait les USA. Donald Trump au contraire des autres ne bénéficie nullement d’une pseudo immunité en ce qui regarde ses affaires personnelles encore moins celles d’avant qu’il soit président des USA alors qu’il n’était qu’un citoyen comme les autres devant respecter TOUTES les lois comme tous les autre citoyens et hommes d’affaires.

      Mais bon quand on veut noyer le poisson pour protéger son idole on manipule les faits et fait des amalgames qui ne tiennent pas la route…………..

    7. jcvirgil dit :

      @Mais 88

      C’est une bonne question, mais ce ne sont pas les mêmes crimes commis. Les États-Unis ont refusé l’autorité du tribunal pénal pour les droits de l’homme de La Haye. Ces malfrats ne voyagent donc plus à l’extérieur du pays de peur qu’il leur arrive une histoire semblable à celle de Pinochet dont un juge espagnol avait exigé la détention en attendant de voir s’il pouvait être obligé à comparaître pour les atrocités commises durant sa dictature.
      On se rappelle bien qu’il avait demandé d’être rapatrié au Chili pour des raisons de santé et comment il s’est levé de sa chaise roulante et est parti en courant sur le tarmac de l’aéroport à l’arrivée de l’avion qui devait venir ramasser cette vidange. .

      Pour ce qui est de la possibilité qu’ils soient traduits devant les tribunaux aux États-Unis c’est impossible , il y aurait trop de complices à faire comparaître ! Quand aux cas de Assange et Snowden ils servent d’exemple à tous ceux qui seraient tentés de dénoncer les crimes commis par l’État américain et ses agences de *sécurité*.

  6. Toile dit :

    On fait facilement le constat que l’équipe de Vance est tenace, soucieuse de s’entourer de personnes compétentes pour établir une preuve de haute qualité. C’est un baume de savoir que la justice se tient debout devant cette clique de mafieux. Comme j’ai hâte à la suite des choses. Du pop corn en vue, du vrai et du bon.

    Teflon Don, moi je lui donne illico le titre.

  7. Guy LB dit :

    T**** est déjà Teflon Don !
    Rien, même pas les pires turpitudes, ne lui colle ni au corps, ni à la conscience. Il ne faut pas souhaiter que lui soit attribué ce surnom, voyons donc !
    Il faut au contraire prier très fort tous les saints du ciel qu’il ne lui soit jamais attribuable après le passage du cyclone Vance dans ses affaires. Quand toutes les m****s qu’il a causées lui seront retombées dessus et lui resteront bien collées au corps, pas seulement aux chaussures, on lui trouvera bien un surnom approprié. Le concours est ouvert…

  8. Apocalypse dit :

    ‘Le Times souligne que le procureur de Manhattan continue d’attendre avec impatience la décision de la Cour suprême concernant les déclarations d’impôts de Donald Trump et de son organisation. Ces documents sont cruciaux à l’aboutissement de l’enquête.’

    ‘continue d’attendre …’ Sérieusement?

    Ca ne s’invente pas! 😢

    On parle depuis des années d’avoir accès à ces rapports d’impôts parce qu’on pense que des crimes ont pu être commis et on … entend encore et encore. Rien pour faire changer d’avis ceux qui sont cyniques envers le système de Justice; encore une fois, pourquoi faire simple lorsque tu peux faire compliquer.

    La belle Justice à vitesse variable 😱.

  9. Loufaf dit :

    Je crois que la cour suprême n’ aura pas trop le choix de répondre aux demandes des procureurs, car elle juge selon les lois et non par allégeance à t….. surtout si l’ organisation et l’ un des actionnaires sont soupçonnés de crime. N’ oublions pas qu’ il y a des milliers de juristes aux states qui ont l’ œil sur les décisions de la CS et les analysent.

    C’ est certain que t…. fera traîner les choses le plus longtemps possible , en souhaitant que les condamnations arrivent avant quatre ans, afin de l’ effacer définitivement du paysage politique.

  10. Layla dit :

    Un jour ce sera son tour.son comptable a accepté de témoigner avec R.Mueller mais en ayant la garanti d’immunité, c’est un fait…il manque que les preuves tangibles…une question de temps.

  11. MarcoUBCQ dit :

    Une démocratie se base sur la bonne foi des citoyens, on l’aura compris particulièrement bien depuis 2016. Quand un citoyen est de mauvaise foi il bousille toute la patente, comme Machintrucchouette l’a bien démontré avec sa tentative dictatoriale minable, baclée et improvisée de seconde en seconde. La mauvaise foi est à la base de tous nos maux en 2021: Toute personne ne sachant pas reconnaître la réalité, ou après l’avoir nié longtemps ne sachant plus la reconnaître, est incapable d’entretenir des relations justes et équitables avec autrui. Ces personnes de mauvaise foi abusent de tout un chacun en projetant leurs pires défauts sur tous ceux qui font de leur mieux pour être humains et harmonieux avec les autres.

  12. jcvirgil dit :

    Le principe qui dit quand tu brasses de la merde ça pue pourrait entraîner bien d’autres procès dans ce monde des *affaires*, du blanchiment d’argent des banques , des paradis fiscaux etc.

    On dit que la réalité dépasse la fiction, mais la fiction peut-elle dépasser la réalité ?Dans le troisième volet de sa trilogie sur le narcotrafic intitulé *La frontière * l’auteur Don Winslow met en scène un personnage qui est en fait le gendre d’un milliardaire populiste de New-York qui se présente à la présidence des États-Unis. Une chance qu’il change les noms de Trump en Dennison et Kushner en Lehner sinon on jurerait que c’est eux.

    La partie de l’intrigue où ils sévissent repose sur le fait que Art Keller maintenant directeur de la DEA constate après plus de quarante ans à combattre les cartels qu’il ne sert à rien de faire des saisies , ni même de faire emprisonner ou assassiner les dirigeants des cartels de la drogue au Mexique ,qui ont maintenant décidés d’inonder le marché américains avec des produits transformés de l’héroine comme le Fentanyl. Ils sont en effet aussitôt remplacés par d’autres, les guerres entre cartels pour le contrôle des territoires font des dizaines de milliers de morts au Mexique et la drogue continue d’entrer aux États-Unis.

    Keller laisse donc d’importantes cargaison de drogue atteindre le marché de New-York et remonte la filière des complicités grâce à un agent infiltré pour aboutir finalement à une rencontre où Lehner(Kushner) , coincé dans un immense projet immobilier au coût de milliards de dollars risque la faillite quand les banques lui retirent leur financement.

    Alors que la réunion entre les principaux est mise sous écoute grâce à la complicité d’un des partenaires du projet devenu informateur suite à un chantage porte un micro , la DEA apprend que la possibilité de sortir de l’impasse est offerte par une banque mexicaine qui déjoue les lois sur le blanchiment d’argent en acceptant l’argent des dirigeants des cartels désirant investir dans le projet dans le but de blanchir leur argent avec comme bonus d’avoir une entrée à la tête même du gouvernement américain.

    Ce pourrait être une formidable théorie du complot surtout quand on se repasse toutes les affaires où les banques se servent de leurs lessiveuses dans les paradis fiscaux pour blanchir l’argent du crime

  13. Alexander dit :

    Certains pensent que ces poursuites sont un règlement de comptes politique.

    On oublie que Trump comme citoyen est un homme d’affaires. Il a droit à une défense pleine et entière, mais s’il fait des fraudes fiscales ou financières, il doit en être redevable comme tout citoyen. Et être condamné s’il est trouvé coupable, sans immunité.

    Comme un simple citoyen.

    Ce qui m’agace, c’est qu’il aura accumulé les abus de pouvoirs comme président en toute immunité.

    Les preuves étaient accablantes, et on l’a acquitté pareil. Avec des procès bidons dignes d’une mauvaise farce.

    Pas un seul simple citoyen aurait eu droit à pareil traitement de faveur.

    Inacceptable.

  14. Ziggy9361 dit :

    Diaper Don versus Dapper Don
    Au départ faut se rappeler qu’il existe deux sorte de justice,disons que la justice de l’homme nous est la plus famillière,exemple tu vol, tu tue,tu vas en prison mais tu peux aussi subir concurremment une justice
    Karmanique relié à tes agissemenrs et don le degré d’intensité a un lien directe avec tes crimes,un autre exemple John Gotti mort en prison d’un cancer à 61ans après avoir été condamné à la prison à vie.
    Le teflon a ses limites même pour Dapper Don.

    Diaper Don n’a pas rencontré encore son Waterloo,quand même bizarre la célèbre défaite de l’empereur
    Napoléon face au Tzar de russie sert pour établir ce parallèle. Trump a connu de nombreuse faillite en bien,mais aussi morale son narcissisme lui a permis de s’en sortir comme la plupart des négationniste qui rejette la faute sur les autres avec des faux fuyants et des déclarations sorti de nulle part sauf
    peut-être de leur esprit perturbé par un traumatisme refoulé,exemple récent Rush Limbaugh probablement un être charismatique mais détourné par le besoin de reconnaissance vers le côté sombre de la force.

    Je vais me contenter de vous dire quela justice karmanique a une mémoire qui s’inscrit dans le temps,nul ne peut y échapper, alors même si Trump aurait sévit dans un autre siècle que celui-ci cette justice l’aurait rattrapé d’une façon implacable,durant l’inquisition en Espagne Diaper Don les auraient avouésses fautes et jevous laisse imaginé lesconséquences.

  15. Pomarantz est une grosse pointure. Ce n’est pas sans raison que le Bureau du SDNY est allé le chercher afin de s’occuper de ce dossier.

    La cause s’avère complexe et il y a de nombreuses ramifications. Il est le juriste tout désigné pour tenter de démêler et mettre à jour toutes les magouilles de « DiapeDon »

    Si la SCOTUS donne le OK pour les rapports d’impôts de la CRAPULE, il aura accès à des éléments de preuve qui pourraient s’avérer très incriminants.

    Il faudra faire preuve de patience car ce genre d’enquête peut durer des mois, voire quelques années.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :