Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Il est loin le temps où Andrew Cuomo recevait des éloges pour ses conférences de presse sur l’épidémie de coronavirus, dont New York a été l’épicentre aux États-Unis au printemps dernier. Ces jours-ci, le gouverneur démocrate de l’Empire State doit se défendre d’avoir cherché à dissimuler le nombre de résidents de maisons de retraite ou d’établissements de soins de longue durée qui ont succombé à la COVID-19 dans son État.

Il y a deux semaines, la procureure de l’État de New York Letitia James a publié un rapport accusant l’administration Cuomo d’avoir sous-estimé ce nombre par milliers. Ce rapport a forcé l’État à reconnaître pour la première fois que plus de 3 800 décès liés à la COVID-19 impliquaient des résidents de maisons de retraite ou de foyers de soins de longue durée qui sont morts à l’hôpital.

Fin janvier, le bilan officiel de la COVID-19 s’est de nouveau alourdi chez les résidents de maisons de retraite ou d’établissements de soins de longue durée dans l’État de New York, passant de 12 743 à environ 15 000, à la suite d’une demande d’accès à l’information d’un groupe conservateur.

Ce qui nous mène à la plus récente controverse : mercredi, la conseillère principale d’Andrew Cuomo, Melissa DeRosa (photo), a déclaré à des parlementaires new-yorkais que l’État avait décidé de ne pas dévoiler l’été dernier les données exactes sur le nombre de décès dans les établissements pour personnes âgées de peur qu’elles soient utilisées «contre nous» dans le cadre d’une enquête du département de Justice américain.

Le New York Post a obtenu un enregistrement de cette conversation entre DeRosa et les parlementaires. L’admission de la conseillère de Cuomo a indigné les élus démocrates et républicains de New York, qui réclament l’ouverture d’une enquête sur cette affaire.

DeRosa a déclaré aux parlementaires que la décision de l’administration Cuomo avait été prise au moment où Donald Trump «commençait à tweeter que nous tuions tout le monde dans les maisons de retraite» et à attaquer des gouverneurs démocrates, dont ceux de New York, du New Jersey et du Michigan.

Mais cette excuse ne semble satisfaire personne à New York, comme l’illustrent ces tweets d’élus démocrates :

Le gouverneur Cuomo était déjà critiqué pour sa décision, remontant à mars 2020, de recommander aux maisons de retraite et aux établissements de soins de longue durée d’accepter des résidents atteints de la COVID-19 qui venaient d’être traités à l’hôpital et dont la situation était jugée stable. À l’époque, l’idée était de libérer des lits d’hôpitaux pour des cas plus graves. La politique a été abandonnée en mai 2020 après la multiplication de décès liés à la COVID-19 dans les maisons de retraite de New York. Depuis, les républicains et les conservateurs accusent le gouverneur Cuomo d’avoir du «sang sur les mains».

(Photo AP)




20 réflexions sur “COVID-19 : le gouverneur de NY accusé de camouflage

  1. Carl Poulin dit :

    Dossier chaud à suivre.

    1. treblig dit :

      Le problème vient du fait que le coronavirus ajoute aux facteurs de risques déjà présents chez les patients

      Dis autrement, une personne en phases terminale de cancer qui meurt prématurément pour cause de complications liés au covid est-elle morte du cancer ou du coronavirus ? Tout tourne autour de cette définition. Et la majorité des personnes âgées dans les centre d’hébergement ont des comorbidités associés au virus.

  2. Benton Fraser dit :

    Trump laisse aller et ce sont les élus locaux qui paient pour malgré qu’ils ont pris les choses en main!

  3. lechatderuelle dit :

    eh misère…. peu importe le décideur, il est très maladroit de les pointer du doigt, une fois la crise passée, pour avoir pris des décisions…

    personne ne comprenait comment le virus fonctionnait…

    ne pas tenir un registre précis du nombre de morts en pleine crise doit être une réalité pour une très grande proportion des décideurs qui combattaient la crise….
    pas de quoi s’exciter le poil des jambes…

    ils ont retourné des vieux qui allaient mieux dans des centres de vieux… bon… pas une grande idée, mais quand N-Y croulait sous les cas, ils ont pris une décision….

    Fallait en prendre des décisions parce que le fédéral n’en prenait pas…

    Toujours indécent de fesser sur un gars qui est allé au bat … surtout que plusieurs n’ont pas osé prendre le leadership pendant la crise et ne le prennent pas plus en février 2021….

    Bientôt on va apprendre que les USA ont 100 000 morts de plus répartis partout dans le pays…

    Grosse tempête dans un verre d’eau…

    quelle belle diversion pendant le procès de machin….

    ah les hasards….

    1. Shaun Karter dit :

      @lechatderuelle « Grosse tempête dans un verre d’eau… »

      Vous avez bien lu le billet? Voici la section clé :

      « la conseillère principale d’Andrew Cuomo, Melissa DeRosa , a déclaré à des parlementaires new-yorkais que l’État avait décidé de ne pas dévoiler l’été dernier les données exactes sur le nombre de décès dans les établissements pour personnes âgées de peur qu’elles soient utilisées «contre nous» dans le cadre d’une enquête du département de Justice américain. »

      En d’autres mots, on appelle ça « Entrave à la justice ». C’est pas une pacotille.

      1. Guy LB dit :

        @ Shaun Karter :
        Peccadille, pas pacotille ! De la pacotille, c’est de la marchandise de piètre qualité.

      2. simonolivier dit :

        Encore changé de pseudo?

  4. Gaétan Julien dit :

    Avec un président comme Donald Trump qui se foutait carrément du covid pas étonnant qu’on trouve un gouverneur tenté de tourner les coins rond en sachant qu’il ne se feras pas critiquer en haut lieu!

    1. gl000001 dit :

      Oui, mais Cuomo est démocrate.

  5. jeanfrancoiscouture dit :

    Ne pas laisser aux seuls détracteurs le soin d’écrire leur version d’une histoire: Prendre la micro, le clavier ou la plume et donner sa propre version sans faux-fuyants. La vérité «vraie» est le seul remède pour dissiper un malentendu ou se sortir d’un mensonge même s’il fut fait avec ce qu’on pensait être de bonnes raisons.
    Je serais bien désolé si le gouverneur Cuomo se révèle être vraiment «croche», lui qui fut si impressionnant durant cette crise si mal gérée par le gars de la Maison Blanche.

    1. Igreck dit :

      D’autant plus qu’il a fait quasi la même erreur que notre PM Legault en voulant à tout prix libérer des lits dans les hôpitaux à la lumière de l’hécatombe italienne. Qu’auraient-ils fait à sa place le hypocrites qui aujourd’hui lui lancent des pierres❓

  6. Mona dit :

    Merci Mr Hetu de nous en informer !
    Franchement c’est écœurant de bêtise d’attaquer Cuomo pour des décisions datant d’une période aussi troublée, durant laquelle Trump coupait les vivres aux états démocrates, menaçait, harcelait, refusait l’avis des experts, envoyait les gens au casse pipe… et de responsabiliser Cuomo qui était une cible de Trump.
    Pour diluer la responsabilité de Trump, du Gop, du parti républicain, des fascios de tous poils, on ne peut pas trouver mieux.
    Des belles images destructrices que les trumpistes vont se régaler à dresser en pièce montée !
    Je suis furieuse.

    1. Sans oublier que c’est meme ripous s’offusquait du port du masque et s’opposait a tous les mesures établi par  »un démocrate ».

      en gros… ceux qui disait que c’était un hoax… on le culot de dire maintenant que le gov en as pas fait assez.

      Alors que l’on sait que plein d’autre état gérer par des ripoux minimise le plus possible le décompte des morts, certain états ont meme été accuser de falsifié leur résultats.

    2. Igreck dit :

      De toute manière, en cette matière, les Repus n’ont plus AUCUNE crédibilité (à cause de leur débilité)❗️

  7. Rick dit :

    Dans ma ville de banlieue, on a fait la même erreur de retourner dans leur RPA au sortir de l’hôpital les aînés atteints mais pas parfaitement guéris…et puis ça s’est répandu dans l’établissement comme un feu de broussailles…c’était la pratique du moment, dans toute l’Amérique.

  8. Ziggy9361 dit :

    Bien dit Mona, j’en profite pour ajouter mon grain de sel à votre commentaire ,je crois que nous allons recevoir des tentatives de détournement de notre regard du procès du pire président des Étatsunis.

    Les supposés scandales garochés sur le plancher sans les nuances appropriées dans un seul but
    de changer la discussion qui prime sur tout ,le chatiment de votre gros cri… de gourou mallfaisant.

    Après avoir fait votre travail de sénateurs républicains de facon Impartiale vous les sortirez vos scandales,commancez par être présent ou sa compte dans le moment si vous voulez qu’on vous accorde de la crédibilité.

  9. Cubbies dit :

    Malheureusement, il y a eu des bavures, des erreurs et des décisions néfastes prises par les différents paliers de gouvernement face à l’ampleur de cette pandémie sans précédent. Des décisions qui ont coûté des vies: aux USA, au Canada, au Québec. Il y a aussi eu des décisions pertinentes.

    Gouverner c’est diriger. Diriger c’est de prendre des décisions. Diriger de façon responsable, c’est de prendre des décisions, les assumer et accepter les conséquences.

    Il faut surtout souhaiter que le bilan de ces décisions soit positif le plus souvent possible.

    La position prise par l’administration Cuomo ne semble pas la plus éclairée avec le recul et jette un ombrage sur le travail du Gouverneur. Voilà un exemple où Trump ne voulait pas assumer la responsabilité de la gestion de la Covid. En d’autres mots, on lance le problème dans la cour des états et qu’ils s’arrangent avec ça.

  10. stellaire11 dit :

    C’est facile de trouver des poux à un gouverneur démocrate (et je ne dis pas qu’il n’a pas merder sur ce point-là),mais quand on regarde ce qu’on fait les gouverneurs républicains comme Ron De Santis de la Floride (Manipulation éhontée des statistiques de la Covid et prosécution d’une lanceuse d’alerte), Kristi Noem du Dakota du Sud, qui s’est foutue du pire bilan de la Covid pour un état américain, Kevin Stitt, le gouverneur de l’Oklahoma, farouchement anti-masque, qui avait participé à un rassemblement électoral du Donald organisé sans masques ni distanciation sociale, et a été atteint du Covid, etc…

    Facile de jeter la pierre quand lui au moins ne s’est pas pogné le beigne…

  11. Guy LB dit :

    Grave erreur
    de jugement de l’administration Cuomo que d’avoir cherché à camoufler des chiffres défavorables. Ces gens-là, qui ne sont pas des imbéciles, devaient pourtant savoir que ça finirait immanquablement par sortir. C’est triste de fournir pareille occasion aux républicains, qui ne vont pas se gêner pour faire dévier l’attention du public ailleurs que sur les monstruosités du Gros Citrouillon. Le pire, c’est que l’erreur derrière cette poussée de statistiques mortuaires n’avait rien d’exceptionnel; c’était comme on faisait partout dans le pays.

    Ceux qui se demandaient pourquoi Cuomo ne se présentait pas à la présidence en dépit de sa popularité ont peut-être leur réponse : un certain manque de jugement…

  12. Gina dit :

    À New-York , la communauté juive hassidique comme ici ne respecte les mesures sanitaires et il y a beaucoup de personnes âgées dans la communauté qui résident dans les maisons de retraite . Et le gouverneur Cuomo pour ne pas se mettre à dos avec une majorité de la communauté n’a pas voulu dire au public ce qui se passe vraiment là . Brooklyn où réside un de mes amis me montrait des vidéos où les gens vivaient comme si le virus n’existait pas . Plusieurs des résidents du quartier affichaient leur sympathie pour donald trump . Il y a toujours un prix à payer pour les politiciens qui veulent garder leur électorat intact . Garder son électorat au temps de trump était difficile . Certaines personnes de la communauté appuyaient trump pour diverses raisons malgré des propos antisémites de ses supporters . Le dossier d’Israël venait en premier lieu et la liberté des pratiques religieuses . La complexité politique des États-Unis est dure envers les politiciens . On verra comment Cuomo en politicien habile s’en sortira

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :