Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Pour l’instant, le soulagement canadien au départ de M. Trump l’emporte probablement sur les inquiétudes que les décrets de M. Biden ont ravivées, et sur les craintes qui persistent au Canada concernant la politique au Sud. Pour vraiment panser les blessures des quatre dernières années, M. Biden ferait bien, lorsqu’il rencontrera M. Trudeau, de montrer que les États-Unis apprécient vraiment la profondeur de leur lien unique avec le Canada. Aider à assurer le retour des deux Michael serait un bon début. Le président pourrait également rassurer les Canadiens en leur disant que leurs intérêts seront pris en compte dans le cadre de la politique du ‟Buy American”. Étant donné que le Canada a moins accès aux vaccins contre les coronavirus que les États-Unis, le fait de signaler qu’il est prêt à partager quelques doses serait également très populaire. Mais pour vraiment tracer un trait sur l’administration Trump, M. Biden devrait simplement montrer que l’Amérique est prête à marcher aux côtés de son voisin, plutôt que de lui donner des coups de pied.»

La page éditoriale du New York Times, proposant à Joe Biden des mesures concrètes pour rétablir la relation des États-Unis avec le Canada.

(Photos AP et PC)

62 réflexions sur “La citation du jour

  1. gigido66 dit :

    Je ne peux qu’applaudir cette prise de position du New York Times. 👏👏👏.
    Espérons, maintenant, que ça se concrétise dans de brefs délais.

    1. Haïku dit :

      Je seconde ! 👌👏👏

  2. Roger Allard dit :

    Trudeau ira en élection prochainement. Alors, tout signe d’apaisement et de collaboration sera bienvenu.

  3. Denis Bergeron dit :

    Le problème, c’est lors du coup d’état des républicains pour remettre les trumpistes au pouvoir, ceux-ci risque de se virer contre le cancer socialiste-communiste du Nord qui a accepté Biden et s’est réjoui du départ du messie.

    1. gl000001 dit :

      Quel coup d’état ?

    2. Lukas dit :

      Le coup d’état annoncé du 4 mars, j’imagine, ou, quand cette date passera sans rien, juste une lubie, celui de la prochaine date déterminée par les shamans QAnon qui recoivent encore des $$$ de leur moutons…
      Tant qu’il y aura une $$$ à faire sur le dos des moutons anonymes, soyez assurés qu’on va encore en entendre parler…

      1. gl000001 dit :

        Ha ça 😉
        Des moutons avec des AR-15, ça reste des moutons. Ils vont se faire tondre par les raseurs de Q.;-)
        Je l’ai déjà dit, il y a une fortune à faire du coté de centre de désintoxication. Après les accros au sexe, il y a les accros au Q.

      2. danielm dit :

        Vous voulez dire du « Q »!

  4. christian reny dit :

    moi aussi j’applaudis cet
    édito

  5. ghislain1957 dit :

    On peut au moins être sûrs d’une chose, Biden sera coopératif et ne traitera pas le premier ministre du Canada, quel qu’il soit, de faible et d’hypocrite. Biden est civilisé et il sait comment traiter ses alliés.

  6. Mario Dupuis dit :

    @ Roger Allard:
    En e que son esperant que les Liberaux se maintiennent toujours au pouvoir… Parce que le bilan du gouvernement Trudeau au sujet de la pandemie n’est pas tres brillant.

    1. Mario Dupuis dit :

      Oublie les premiers caracteres… j’ai frapper sur les mauvaises touches de mon clavier par erreur.

  7. Toile dit :

    Il certain que la nouvelle administration ne pratique plus la «  politique du coup de pied » aux alliés. La page est tournée nette. Jusqu’où ira la politique de la main tendue et/ ou du respect de l’allié dans le contexte d’un buy America quand on sait que les démocrates ont eu aussi une notion pointue de la protection de leur marché? Cela sera à voir.

    La covid frappe fort. 2 des 3 grands transporteurs routiers du Quebec opèrent avec une demi flotte de camion, faute de pièces disponibles pour les remplacer. Un moteur a ete envoyé par avion de l’europe au Wyoming sinon l’attente aurait été de 3 semaines + le temps de réparation. Un utilise ses camions comme pièces détachées pour faire rouler les autres. Les entrepôts québécois sont assez bien remplis sans être à capacité maximale. Ca revient de Californie avec ce qui fut chargé et souvent sous le grade payé.

  8. Mystik dit :

    « Étant donné que le Canada a moins accès aux vaccins contre les coronavirus que les États-Unis, le fait de signaler qu’il est prêt à partager quelques doses serait également très populaire. »

    Un petit chausson avec ça?

    Est-ce qu’ils pourraient pas nous envoyer DeSantis à la place pour qu’on puisse avoir qq’un capable de mettre ses culottes et d’ aller nous chercher des vaccins?

    C’est ben beau le cabinet « diversifié » de Justin mais on a besoin de plus que du paraître présentement.

    1. gl000001 dit :

      DeSantis va faire empirer les choses et bien après, il va bouger pour se montrer en sauveur. Tactique connue. Ou tactique conne, c’est selon 😉

  9. Gaétan Julien dit :

    Faut pas trop en demandé aux Américains, même avec Obama les relations était plutôt tiède bien que courtoise, ils vont aimer le Canada quand ça servira leur intérêt rien de plus!

  10. constella1 dit :

    que l’Amérique est prête à marcher aux côtés de son voisin, plutôt que de lui donner des coups de pied.»

    Voilà bien tout le problème en partant
    L’Amérique c’est TROIS pays PAS LES USA
    Ça me fait suer
    Si tu marches pas ds mon deal je t’écrase moi ton gros voisin obèse le plusss meilleur pays du monnnnnnnde

    Ceci dit je ne peux qu’être d’accord avec l’auteur de l’article et souhaite vraiment que les choses se passent telles que suggéré
    Je reste sceptique toutefois sur l’ouverture et la conciliation des amerloques même si c’est Biden qui est aux commandes
    Mon côté pessimiste sans doute
    Ne dit-on pas chat échaudé craint l’eau froide
    Ouvrons l’œil et le bon
    On verra bien

  11. titejasette dit :

    Ca va pas bin, son affaire

    Stacey Abrams among long list of nominees for Nobel Peace Prize

  12. Michèle dit :

    Wow, belle prise de position, en effet! L’auteur de ces lignes serait-il canadien par hasard???

    1. titejasette dit :

      @Michèle 13h41

      Je n’ai pas compris votre question. A tout hasard, je vous mets le lien au sujet de Stacey Abrams

      https://www.cnbc.com/2021/02/01/stacey-abrams-among-2021-nobel-peace-prize-nominees-.html

      1. Michèle dit :

        @titejasette
        Mon commentaire était par rapport au billet de M. Hétu, et non à propos de Stacey Abrams. Je me questionnais, un peu à la blague, si celui qui a écrit ces ‘propositions’ sur le Times était en fait canadien, compte tenu de l’attention qu’il porte au Canada.
        Désolée pour la confusion 🙂

  13. titejasette dit :

    Je vous ai lu et vous ne me semblez pas avoir compris cette prise de position du NY Times.

    Biden était le VP de Obama pendant 8 ans et cette administration a toujours été courtoise et respectueuse envers un des ses alliés les plus importants, le Canada. Ce n’est pas juste au niveau économique. C’est à tous les niveaux, soit politique, affaires étrangères, etc..Maintenant que Biden a pris les rênes du pays, Biden ira poursuivre vraisemblablement les mêmes relations harmonieuses avec le Canada.

    Si le Canada était « maltraité, insulté par les ÉU, et ce, sous l’Administration Obama, la prise de position du NY Times serait justifiée. Alors pouquoi cette page éditoriale du NY Times ? Pourquoi, connaissant le tempérament paisible de Biden, le journaliste a insisté pour écrire cet article ?

    Voilà ! Il l’a écrit pour faire la leçon à Trump. Il n’y a pas de mal à vouloir faire du protectionnisme pour son pays. Le Mexique, le Canada, et les autres le font. Il faut le faire dans le respect des autres.

  14. Apocalypse dit :

    ‘La page éditoriale du New York Times’

    Quelle agréable surprise du New York Times: 👍👍👏👏.

  15. Pierre S. dit :

    ———————

    argument lethal à servie à Biden ….

    Soyez meilleur que votre prédécesseur.

    1. Gaétan Julien dit :

      Un enfant de deux ans pourrait accomplir cet exploit!

  16. lechatderuelle dit :

    Étrange éditorial … Depuis quand les USA s’intéressent et respectent leurs voisins???

    Suffit de regarder l’entente sur le bois d’oeuvre…. aussitôt l’entente signée, des taxes excessives ont été et sont encore imposées sans jamais les rembourser au Canada…..
    L’entente du Libre échange 2.0 … encore des tracasseries ….

    Jamais les USA ne tendent la main… pas dans leur ADN…..

    1. kintouai dit :

      👏👏👏👏👏👏👏

    2. Mystik dit :

      @lechatderuelle Reagan et Mulroney étaient chummy chummy. Idem pour Clinton et Chrétien. C’est probablement ce qu’ils entendent par « respect ».

      Le problème est que personne de sérieux ne respecte Justin…

      1. Pierre S. dit :

        ———————————————

        Les américains viennent de se débarasser d’un imposteur qui était la risée de la planète
        alors sérieusement, avec Justin, la Canada n’est pas si mal représenté bien au contraire.
        Même qu’il a plutôt un bon capital de sympathie contrairement à l’antipathique Harper
        qui manquait clairement de sens diplomatique et p-e même de civilité.

      2. igreck dit :

        Harper : le gros colon du Tim Horton ! Quel 🍩 ❗️

      3. @Mystic (01/02/2121 à 14:25)

        On vous rassure tout de suite.

        La seule personne sur ce blogue qui n’est pas prise au sérieux et qui ne suscite AUCUN respect de la part des autres blogueurs est vous-même !!

        C’était mon « compliment » de la journée.

        LOL XXX

      4. MarcoUBCQ dit :

        @ Mystik (14:25) Vous avez tendances à faire des affirmations que vous attribuez à la majorité ou à ceux qui voient clair, alors que ce ne sont souvent que votre pensée, que vos opinions, que votre point de vue. C’est ennuyant, ça n’apporte pas de substance à la conversation et donc à la compréhension, et c’est répétitif à donner la nausée. Je vous lis quand même car c’est fascinant de voir quelqu’un ne rien exprimer tout en s’acharnant à répéter les mêmes vieilles formules. Parfois vous amenez des arguments intéressant et convaincant, mais ça tend à être noyé dans vos formules éculées. Mouillez-vous un petit peu et vous verrez peut-être que vous pouvez sortir de ce jeu puérile qui consiste à confronter tout un chacun par goût unique de jeter les quilles à terre. Mais peut-être préférez-vous rester dans vos positions passéistes, sûr que vous seul détenez la vérité.

        Ce blog est intéressant parce que la richesse des points de vus exprimés y est infinie. Mais cette richesse est absente de vos commentaires. Vous vous répétez sans cesse. Je vous invite à emprunter un autre chemin.

      5. gl000001 dit :

         » personne de sérieux ne respecte Justin…!
        Bin oui. Restez dans votre cauchemar.

      6. Benton Fraser dit :

        Lapsus Moustik:
        « Le problème est que personne de sérieux ne respecte Trump… »

      7. constella1 dit :

        Obama est un ami de Justin

        Suffit juste de lire les bons articles

      8. igreck dit :

        Cheap shot ! Comme toujours❗️👎

    3. igreck dit :

      Ce qui est à toi est à 🇺🇸 et ce qui est à moi est rienqu’à 🇺🇸 !

  17. lanaudoise dit :

    Dans l’affaire des 2 Michael, face Trump gagnait et pile, il gagnait encore. Qu’est-ce qu’il s’en contrefichait de leur sort, qui n’étaient que des pions pour lui. On ne peut que s’attendre à mieux.

  18. igreck dit :

    Nous partageons la plus longue frontière au monde (près de 9 000 km) mais lorsque nous la franchissons nous nous retrouvons à des lieus de notre pays. Certains pays très éloignés géographiquement sont beaucoup plus près de nous en matières de valeurs !

  19. MarcoUBCQ dit :

    Ceci peut paraître hors sujet, mais je vois maintenant que ceux qui aiment Donald vivent dans un paradigme qui se meurt. En quoi ça influence les relations du Canada avec les USA? Quand tu ne saisis pas tes clients tu ne peux pas leur offrir les services et les produits qu’ils vont acheter, alors tu scies la branche sur laquelle tu es assis, en insistant qu’autrefois cette branche était assez basse pour qu’il n’y ait pas chute après que la branche ait quitté l’arbre. Les fidèles de Donald avec qui je communique s’accrochent à des attitudes passées qui vont les rendre inapaptés aux nouvelles réalités humaines. Ceux que je connais sont des personnes très respectables et soucieuses des autres. Par exemple, un d’entre eux était directeur d’un hotel, et quand un de ses employés lui a appris que sa femme était mourante, il l’a dispensé de travail avec paye complète.

    Cependant ils sont dans le refus de l’homosexualité, les personnes transgenres, dans la croyance que le « trickle down » est efficace, que les armes sont un objet essentiel pour vivre, etc. Ils sont fermés au dialogue sur nombreuses de leurs croyances et valeurs. Le monde va les dépasser et ils vivront probablement dans une certaine amertume le reste de leur vie, comme quelqu’un qui s’habille encore selon une mode qui est totalement dépassée, et donc devenue grotesque aujourd’hui. Leur incapacité à voir au-delà des frontières de leur état ou même de leur ville/village va les amener à s’isoler de plus en plus dans un passéisme qui va étouffer leur vitalité.

    Tout ça pour dire que ce pays va péricliter à cause d’une grande partie de la population, maintenant minoritaire et le devenant de plus en plus à l’avenir, qui refuse de s’adapter. Ironiquement, ces gens seront dépendant, durant leurs vieux jours, de ceux-là même qu’ils détestent aujourd’hui. Les États-Unis sont désormais une ancienne puissance, qui va perdre un peu plus de son rayonnement chaque année. La montée en puissance de la Chine a été fulgurante, ainsi son déclin le sera aussi. Après commencera un nouveau monde, dans lequel tout le monde tirera sur la couverte en même temps, pour en terminer une fois pour toute avec ces enfantillages politiques.

  20. 110% en accord avec cet éditorial.

    Le président Biden et le P.M. Trudeau devraient se rappeler que nos deux pays sont non seulement de grands alliés mais également des partenaires commerciaux et surtout des amis. Ce serait un bon début.

    Nous partageons une frontière commune de 8 891 Km. Nous avons donc intérêt à avoir de bonnes relations car des milliers d’emplois de part et d’autre de la frontière en dépendent.

  21. Pierre S. dit :

    ——————————

    L’interdépendance entre le Canada passe clairement au dela de Biden et Trudeau …

    Ceci dit …. imaginez si nous avions été frappé par la pandémie et l’imposture Trump avec
    un pied de céleri comme Andrew Scheer …… ou pire, Maxime Bernier comme premier ministre.

  22. treblig dit :

    L’une des tâches premières de Biden, comme il l’a lui-même souligné, est ce rétablir les ponts avec ses alliés. Ça commence par le Canada. Le respect et l’amitié entre les 2 pays ne fera pas oublier qu’ils ont des intérêts divergents sur quelques dossiers dont le bois d’oeuvres. Ça fait partie de la job que de gérer ces situations

    Trump se plaignait ouvertement que les pays de l’OTAN ne dépensaient pas suffisamment pour leur sécurité ( il visait surtout le Canada et l’Allemagne) laissant la facture aux États-Unis. Il oubliait 2 choses : le Canada n’a pas, comparativement aux USA, d’ennemis parmi les autres pays de la terre. Et de deux, avec une frontière non gardée par l’armée de 5 000 kms, les États-Unis économisent beaucoup.

    1. gl000001 dit :

      « Ça commence par le Canada. »
      Exact. Nous sommes leur plus proche allié. Si les relations reviennent au beau fixe (sauf les éternelles escarmouches sur le bois évidemment) ça va montrer au reste du Monde que les USA veulent réellement reprendre leur place. Ils ont intérêt à ce que ça marche.
      En terme informatique, nous serions le beta test, le dry run, le stress test.

    2. gl000001 dit :

      « le Canada n’a pas, comparativement aux USA, d’ennemis parmi les autres pays de la terre. »
      Lorsqu’on a légalisé le cannabis, les russes ne nous aiment pas beaucoup.
      Et nous sommes une zone tampon avec les russes. Une autre raison pour nous avoir comme très bons amis.

    3. treblig dit :

      Euh… Divergence entre 5 000 kms et 9 000 kms sur la longueur des frontières. Je concède que j’ai oublié la frontière de l’Alaska et du Canada ( 2 477 kms). Il me reste à trouver 1500 kms.

      1. gl000001 dit :

        t**** fait dire que c’est le long du Colorado qui est bordé au sud par le Mexique et au nord par la Canada.

  23. Louise dit :

    C’est certain que les relations entre les deux dirigeants va être plus cordiale mais je ne crois pas que cela va apporter de grands changements concernant le buy America.
    Ce sont les hommes et femmes d’affaires des deux côtés de la frontières qui vont essayer de négocier des avantages respectifs et les délégués des deux pays vont attacher les ficelles.
    Mais si les négociations se font dans un climat plus serein, c’est déjà ça de pris.

  24. martin_c dit :

    @ treblig
    Le TPS n’a pas été appliquée !

  25. lechatderuelle dit :

    hors sujet…. la météo vient mettre son nez dans la saga USA….

    Déplacements réduits à l’essentiel, aéroports, écoles et centres de vaccination fermés : déjà ralenti par la pandémie, le nord-est des États-Unis était quasiment à l’arrêt lundi en raison d’une tempête de neige massive, avec quelque 50 cm attendus notamment à New York.

    De la Virginie au Maine, de Washington à Boston, des dizaines de millions d’habitants étaient en état d’alerte face à cette tempête remontant vers le nord. Les conditions étaient proches du blizzard, avec des vents allant jusqu’à 80 km/h accompagnant d’abondantes chutes de neige.
    Agence France Presse…

  26. SergeMtl dit :

    Réponse à Treblig

    Le calcul des frontières a été effectué par les mêmes ingénieurs qui se sont trompés de 1 kilomètre sur un tracé de 5,2 kilomètres pour le métro de Laval…

  27. Daniel Legault dit :

    Le Canada défend ses frontières, a Bagotville, il y a des abris en béton dans lesquels ils y a des CF18 armés dans lesquels les pilotes attendent un ordre décoller.

  28. POLITICON dit :

    CANADA: UNE MENTALITÉ DE SUIVEUX

    Tant que le Canada ne diminuera pas ses exportations vers les USA, ne tentera pas de vendre ses produits aux autres pays, il sera toujours le laquais de service du voisin. Plus de 70% de nos exportations traverse la frontière Sud et nos 37 millions d’habitants ne valent pas grand chose auprès des 325 millions d’Américains prônant le nationalisme à toutes les sauces. Quand notre principale client achète les 2 tiers de nos produits, c’est lui qui décide des prix et c’est lui qui dicte les règles commerciales. Pour ne pas perdre des emplois dû à cette dépendance, le castor plie l’échine et rentre les dents. Pourtant, nous sommes véritablement un pays riches. Notre territoire est tellement grand que nous n’avons aucune idée de toutes les richesses qui s’y trouvent. Notre sous-sol et tous les minerais qui s’y trouvent sont notre avenir et si nous pouvions diminuer nos exportations vers les States à 30% nous ne serions plus dépendant du capitalisme sauvage à l’américaine. Le bois d’oeuvre est un exemple frappant des pertes que nos communautés subissent sans pouvoir lever le petit doigt. Nos forêts sont exploitées sans retour sur l’investissement escompté.

    Biden peut bien jouer le gentil, il y a aura quelqu’un d’autre dans 4 ans et ainsi de suite. Cherchons et signons des ententes avec d’autres acheteurs et tenons nous debout pour une fois. Ce n’est pas nouveau, notre économie est tributaire de ce géant et dans ma tête, c’est une mentalité de colonisés qui nous habitent depuis 1867. Le Canada n’existerait pas sans les States, réveillons-nous!

    1. MarcoUBCQ dit :

      Les Canadiens sont beaucoup plus ouverts sur le reste du monde, caractéristique de tous les petits pays (en population). Je suis sûr que nos entrepreneurs regardent déjà à l’international, pour se débarasser de leur dépendance face aux États-Unis.

    2. loup2 dit :

      Il faut *transformer* ici.
      Jamais je croirai que nous sommes pas capables de transformer en produit *fini* nos abondantes matières premières.
      Au Québec nous avons les compétences techniques, l’énergie renouvelable.
      Sommes nous encore au temps de Duplessis avec la vente du minerai de fer à une piastre la tonne?
      L̈́argent elle se fait avec le produit transformé.

      Ça prend pas l’économiste le plus dégelé d’la boite pour comprendre ça 😉

      1. igreck dit :

        Correction pour Duplessis : il vendait notre minerai de fer 1 cenne la tonne (selon le mythe fondateur!)

    3. lechatderuelle dit :

      POLITICON et voilà!!…

      le Québec a pris le virage du bois d’ingénierie… mais ailleurs au Canada, la Colombie-Britannique, par exemple, vend encore du bois en tronc d’arbre….
      le Canada vend beaucoup trop de 2X4 comme si c’était la fin des fins pour le bois….

      la paresse de plusieurs entreprises et surtout le peu d’empressement du gouvernement canadien de développer de nouveaux marchés, de peur de froisser les USA explique cette dépendance du Canada en matières premières face aux USA….

      c’est encore pire en exploitation des métaux… pratiquement rien ne se transforme au Canada ou au Québec…. le Fer, entre autre est sorti du pays en boulettes… pas en produits finis… même affaire avec le nickel…. etc…

    4. Helene dit :

      À POLITICON
      Votre analyse est remplie de bon sens. Mais le GBS n’est pas toujours aux rendez-vous.

  29. Daniel Legault dit :

    Dans le cas des Michael, ils ont été arrêté à cause de la demande de minus trump.

    Le minimum aurait été d’avoir un peu d’aide des américains dans ce cas, mais avec minus trump, il avait eu ce qu’il voulait pourquoi perdre son temps à aider.

  30. igreck dit :

    « comme quelqu’un qui s’habille encore selon une mode qui est totalement dépassée, et donc devenue grotesque aujourd’hui. Leur incapacité à voir au-delà des frontières de leur état ou même de leur ville/village va les amener à s’isoler de plus en plus dans un passéisme qui va étouffer leur vitalité. « 
    Cela me fait penser à une communauté d’Outremont et de Côte St-Luc !?

  31. igreck dit :

    « La montée en puissance de la Chine a été fulgurante, ainsi son déclin le sera aussi.« 
    Exactement comme les étoiles : plus elle sont massive, plus elles brûlent d’hydrogène et plus vite elle s’effondrent sur elles-mêmes ❗️ ⭐️💥

  32. _cameleon_ dit :

    Ok !

    « montrer que les États-Unis apprécient vraiment la profondeur de leur lien unique avec le Canada » Check !

    « Aider à assurer le retour des deux Michael » Check ! Cough.
    « … leurs intérêts seront pris en compte dans le cadre de la politique du ‟Buy American »Check ! Cough, cough, euhhh Cough ! (voir commentaires plus haut)

    « … il est prêt à partager quelques doses serait également très populaire » Ouais mais des rat de marrée répus. (pun intented) déferleraient !

    « …M. Biden devrait simplement montrer que l’Amérique est prête à marcher aux côtés de son voisin »

    Ok pour moi en autant qu’ils gardent leur distances (min 2 mètres / 6 pi. 6po. or so US).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :