Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«L’alliance des gauchistes et des capitalistes woke espère réguler les pensées les plus intimes de chaque Américain, de l’âge scolaire à la retraite. Et ils ont formé les agents de l’application de l’orthodoxie woke à surveiller les dissidences ou les mauvais comportements», écrit le sénateur républicain du Missouri Josh Hawley dans une tribune dénonçant la «censure» et la «culture du bannissement» que le New York Post annonce à sa Une.

Hawley explique dans son texte qu’il a lui-même été victime de cette censure et de cette culture à la suite de son vote au Congrès pour s’opposer à la certification du résultat de l’élection présidentielle en Pennsylvanie. Vote survenu après l’assaut du Capitole des États-Unis par des partisans de Donald Trump qui voulait stopper cette certification. La maison d’édition Simon & Schuster a annoncé qu’elle ne publiera pas un livre du sénateur aux ambitions présidentielles évidentes (un concurrent prendra la relève). La chaîne d’hôtel Loews a fait savoir de son côté qu’elle refusera d’accueillir une activité de collecte de fonds pour le politicien de 43 ans. «Nous devons défendre le droit de chaque Américain à être entendu», écrit encore Hawley, condamnant notamment la «censure» exercée par les géants d’internet sur les réseaux sociaux.

P.S. : Parlant de la «culture du bannissement», certains estiment que la collaboratrice du New York Times Lauren Wolfe en a été victime. Elle a été virée après avoir tweeté que l’arrivée de l’avion de Joe Biden à la base aérienne d’Andrews, la veille de son investiture, lui avait donné la chair de poule (le journaliste Glenn Greenwald a été un des premiers à dénoncer cette partialité qu’il jugeait excessive; des internautes de la droite lui ont emboîté le pas) :

88 réflexions sur “La Une du jour

  1. POLITICON dit :

    ET LA LIMITE?

    Il y a une limite à propager des faussetés et inciter des gens à se battre contre la vérité au risque de perdre leur vie pour une cause perdue. C’est grosso-modo ce qui s’est passé le 6 janvier. Si je suis bien sa ligne de pensée, les entreprises privées ont tout à fait le droit de se dissocier de ce genre de discours qui appelle à l’émeute, aux mensonges, aux théories farfelues et qui verse dans la démagogie tout en demandant des fonds pour poursuivre leur lubie.

    Hawley est un profiteur, un anti système, une anti démocratique plus enclin à crier à l’injustice pour des faits alternatifs que condamner le discours de Qanon rempli d’accusation ahurissants et profondément injustes. Qu’il mange sa pilule, le personnage est un séditieux qui s’est fait prendre les culottes baissées devant le monde entier. Bravo aux entreprises qui lui tournent le dos!

  2. March dit :

    La liberté d’une personne arrête quand la liberté d’une autre personne commence.

    1. Achalante dit :

      Mais ne savez-vous pas que ces personnes ont le droit de crier leurs opinions sur *tous*les toits, même ceux qui ne leurs appartiennent pas? (Sarcasme, bien sûr.)

      Ils n’avaient jamais eu à rendre de comptes pour leurs opinions délétères, et maintenant, ils subissent des conséquences, alors ils se rebiffent. « Pour les privilégiés, l’égalité est de l’oppression. »

  3. Pierre s. dit :

    ——————————-

    ne autre belle peuve que le sénateur Hawley est complètement fèlé …
    lui qui a aveuglément supporté un président qui a voulu baillonné plus de 81 millions
    d’électeurs américains qui lui avait indiqué la porte de la MB …..

    Il sont complètement fou ces extrèmistes de droite et surtout
    ils sont perpétuellement en plein délire de projection et de persécution.

    1. Toile dit :

      « ils sont perpétuellement en plein délire de projection et de persécution »

      Dans le cas, en autre, de Hawley et de Cruz, le sont ils vraiment ou ils alimentent ces projections pour des fins strictement personnelles?
      Dans le premier cas, et ce malgré la gravité, c’est bêtement la stupidité intellectuelle et l’ignorance volontaire qui les animent. Dans une optique manipulatrice, l’intention serait manifeste, ce qui est un facteur aggravant car ils ne peuvent plaider l’ignorance ni l’innocence ( dans tous les sens du terme). A faire fermer la trappe au pc et à expulser de leurs fonctions. Suffit non seulement la participation à la sédition mais aussi au maintien d’un bouillon de culture toxique, entrave majeure à leur serment.

      1. Guy Pelletier dit :

        @Toile

        Tout à fait, ils devront êtres accusés d’avoir complotés pour voler l’élection et de sédition. Évidement TOUTES fonctions de représentants du peuple de quelque fonctions publiques que ce soit devraient leur être interdite a commencer par leur poste au Congrès ou au Sénat qui devrait leur être enlevé. Ces gens qui ont complotés contre leur peuple, leur pays la constitution les lois et règles de leur pays sont des traites et devront êtres traités comme tel……………………….

    2. Mario Dupuis dit :

      Pour moi, TOUS les extremistes (droites, gauches… etc) sont deconnectes de la realite,

  4. Léo Mico dit :

    Pourquoi Hawley n’est pas encore arrêté par le FBI pour incitation à l’attaque du Capitole ?
    Il a une immunité ?

  5. marylap dit :

    « Je suis censuré » crie le moron dans les pages d’un journal à grand tirage. Le gars a encoreune job même après avoir endossé une insurrection alors qu’une journaliste perd la sienne seulement pour avoir dit qu’elle avait des frissons. Chercher l’erreur.
    Je pense que quelqu’un devrait montrer cette bande-dessinée à Hawley :
    https://xkcd.com/1357/

    1. Pierre s. dit :

      —————————

      Voila, ils sont drôle ces crétins du GOP qui prétendent qu’ils sont censuré …
      pourtant on n’entend qu’eux ….. Hawley, Taylor-Green, Gaetz, Cruz ….

      Parlant de cruz, j ai une question.
      Natif de Calgary, il était de la course à l’investiture républicaine en 2016
      en quoi est il illigible a dvenir président n’étant pas né aux USA ????

      1. treblig dit :

        @Pierre S.

        La mère de Cruz est américaine. Elle transmet donc automatiquement sa citoyenneté à ses enfants par les liens du sang ( C’est la même chose au Canada).

        Chose comique quand Cruz a voulu se débarrasser de sa citoyenneté canadienne, qui lui avait été accordé lors de sa naissance au Canada, pour garder uniquement sa citoyenneté américaine, le Canada lui a demandé une preuve de sa nouvelle citoyenneté. Selon les lois internationales, vous ne pouvez pas être un apatride. Vous appartenez à l’un des 192 pays officiellement reconnus.

      2. Gina dit :

        @Pierre s.
        Le ventre de sa mère représente le territoire américain .

  6. ghislain1957 dit :

    Une chance qu’il n’est pas en Corée du Nord, c’est le peloton d’exécution pour avoir seulement écouté une émission de télé enregistrée sur DVD entrée illégalement au pays. Que le GOP continue dans cette voie et c’est la scission garantie.

  7. treblig dit :

    On a toujours pensé, du moins dans les pays industrialisés, que le capitalisme et la démocratie marchaient main dans la main. Que celle-ci ( la démocratie) servait de caution morale et idéologique au libéralisme ( au sens économique du terme) qui entraîne des inégalités sociales.

    On apprend donc, sans trop de surprise, que certains dirigeants occidentaux laisseraient facilement tomber la démocratie dans le but de préserver le capitalisme.

  8. Bidulen dit :

    Des éternelles victimes qui ne sont pas assez intelligents pour comprendre qu’ils sont les vrais agresseurs. Ils ne peuvent pas comprendre qu’il faut protéger la société contre leur agression et leur haine. Ils revendiquent leur droit de détruire.

  9. Mystik dit :

    L’histoire de Lauren Wolfe m’a bien fait rire. Nous savons tous que les journalistes du NYT, du WAPO ou de CNN sont aussi neutres et impartiaux que ceux de Fox News, aussi bien les laisser s’exprimer librement. C’est un autre beau legs de Donald Trump, les masques sont tombés, il faut être dans le déni sans bon sens pour ne pas s’apercevoir que les médias de masse américain ne sont guère mieux que Pravda de nos jours.

    HS. On peut finalement fermer les livres sur Rogers, il n’est pas un gagnant, point barre. Pareil comme Marino, et dans un certain sens, Peyton Manning, excellent à empiler les stats en saison régulière mais s’écrase en séries.

    1. Benton Fraser dit :

      Zzzzzzz

    2. Pierre s. dit :

      —————————-

      A Rogers, Marino etc sont victimes des journalistes et des médias
      qui refusent de voir en eux les gagnants qu’ils sont réellement ….

    3. gl000001 dit :

      RoDgers !! Quelles sont les stats sur la probabilité de gagner un Super Bowl pour un joueur de la NFL ? Un sur 50 arrive à le gagner ? Un gagnant pour 49 loosers selon vous !! C’est de la méga-cancel culture ça !!

      1. Mystik dit :

        @gl000001 Avec une fiche 1-4 en finale de la NFC, Rodgers égale maintenant la marque de
        l’inestimable Rex Grossman!

    4. Média de masse!!!!!
      Vas-tu finir par te réveiller bibitte ?

    5. jcvirgil dit :

      @Mystic

      1- C’est vrai que les médias américains sont fortement influencé par le parti politique derrière lequel leurs dirigeants et propriétaires se rangent et ils interprètent l’actualité en passant par ce filtre

      2- Pour ce qui est du football auquel j’ai recommencé à m’intéresser avec la pandémie …Rogers a très bien joué hier et les Packers auraient probablement gagné n’eut été de la décision catastrophique de leur coach d’opter pour un botté de placement à la fin du 4e quart au lieu d’y aller pour le touché….

      1. richard311253 dit :

        @jcvirgil vous écriviez,

        « C’est vrai que les médias américains sont fortement influencé par le parti politique derrière lequel leurs dirigeants et propriétaires se rangent et ils interprètent l’actualité en passant par ce filtre »

        Vous et Mystik soulevez un point intéressant, on peut se poser la question sur l’impartialité des journalistes d’aujourd’hui alors que rapporter la nouvelle est devenu accessoire, commenter la nouvelle étant devenu la norme.

      2. Mystik dit :

        @JcVirgil Pour Rodgers, il n’a pas su capitaliser sur les trois interceptions de Tom Brady. Avant ce botté de placement au 4ième quart, au 3 ième essai, il avait un boulevard qui lui aurait possiblement donner un toucher ou, au moins, un 4ième essai et 3-4 verges s’il avait fait la course. Il a plutôt tenter une passe dans un double marquage.

        A la fin de la journée, il a remporté un seul Supebowl en carrière et il a maintenant une fiche de 1-4 en final de la NFC, that’s just not good enough.

        Joe Flacco aussi a gagné un Superbowl lol.

      3. jcvirgil dit :

        @Richard 311253

        En plus de la partialité de leurs nombreux chroniqueurs, il y a aussi la sélection des nouvelles qu’ils mettent à l’avant plan et celles qu’ils choisissent de passer sous silence selon qu’elles soient conformes ou pas à leur agenda politique.

      4. richard311253 dit :

        @jcvirgil, 8h44

        Y a pas à dire, il y a une réflexion généralisée qui se doit d’être fait sur l’ensemble de notre société, ça craque de partout et ce dans tous les domaines.

        Peut être serez vous d’accord avec ceci, comment peut-on gérer sainement une société alors que l’objectif ultime est de garder le pouvoir et pour y arriver, il ne faut pas déplaire, brusquer, prendre des décisions impopulaires, dire ce que les gens veulent entendre, la langue de bois ?

        Aurions-nous atteint les limites de cette façon de faire ?

      5. steelgun dit :

        Vous oubliez la couverture défensive absolument catastrophique au deuxième quart, avec 6 secondes à jouer avant la mi-temps. La seule chose que tu dois couvrir c’est la longue passe, ils ont tout couvert sauf cet aspect du jeu. Même moi j’aurais mieux coaché.

      6. jcvirgil dit :

        @Richard 311253 8h44

        En plus de remercier tous ceux qui ont contribué à votre élection en ouvrant les offres du trésor public pour soigner leurs intérêts. Le plus bel exemple des limites des gouvernements issus de partis politiques est pour moi leur inaction dans le cas des paradis fiscaux.

        Pour moi c’est clair qu’à moins d’en venir à un financement entièrement public des partis politiques , il faut tout simplement les abolir et trouver un autre moyen pour faire gérer nos sociétés par des gens imputables de leurs actions qui doivent aller dans le sens du bien commun. I

      7. richard311253 dit :

        @jcvirgil.

        Lors de l’émission de Pénélope Mcquade l’automne dernier, son invitée, une économiste de renom avait fait une étude sur les paradis fiscaux et les dégâts que cela occasionnaient.

        Sa solution, un impôt à hauteur de 12,5% à quiconque gagne de l’argent partout sur la planète, ni plus ni moins et sans échappatoire possible.

        Selon elle, il y aurait suffisamment d’argent pour régler l’ensemble des problèmes de faim, de pauvreté, d’inégalités, se structures mobilières de la société et j’en passe des meilleures.

        Le gros de la population verrait une augmentation significative de leurs revenus, qui serait réinvestie dans la société, société de consommation oblige et les plus riches, bien qu’ils paieraient beaucoup plus d’impôts, ne seraient pas écrasés par plus de 40% d’impôts, voire plus.

        Voie intéressante mais la volonté y est-elle et que dire de son application !

      8. Achalante dit :

        @jcvirgil 9h30: Je préfère une solution lus radicale. L’élimination des partis politiques, point. Chacun s’occupe de son compté, et une fois élus, ils s’entendent entre eux pour passer les lois qui conviennent à la majorité du pays. Pas de ligne de parti qui favorise une minorité parce qu’ils ont été élus sur d’autres politiques plus populistes.

        Entre temps, je crois que d’interdire aux entreprises de contribuer, et avoir des limites strictes sur le montant maximal (pas de super-PAC qui masquent les montants donnés) serait un bon début.

      9. kelvinator dit :

        « 1- C’est vrai que les médias américains sont fortement influencé par le parti politique derrière lequel leurs dirigeants et propriétaires se rangent et ils interprètent l’actualité en passant par ce filtre »

        Avez-vous déjà envisager la possibilité la plus simple? Le rasoir d’Ockham? Soit que les positions politique est le fruit d’une ligne éditoriale conservatrice ou progressive, il n’y a que deux choix. Nous passons tous l’actualité à travers le filtre de nos opinions. C’est tout de même excessif d’être aussi critique envers les autres et se dispenser toute forme de critique semblable.

        Votre filtre étant qu’il y a toujours un organisme caché derrière, qu’il y a toujours causalité, alors que la majorité du temps ce n’est qu’une simple corrélation. Un journaliste de gauche n’est pas automatiquement assujetti à George Soros s’il écrit des chroniques! Un journal de gauche écrit pour des gens de gauche, parce que c’est son auditoire cible. Ça n’a rien à voir avec une quelconque influence de groupe cachés.

      10. kelvinator dit :

        jcvirgil dit :
        « Le plus bel exemple des limites des gouvernements issus de partis politiques est pour moi leur inaction dans le cas des paradis fiscaux. »

        Comment un gouvernement peut changer les lois d’un autre gouvernement souverain pour qui le paradis fiscal est primordial à sa survie économique? C’est la difficulté des paradis, c’est en dehors du controle gouvernementale. Pourquoi leur reprocher quelque chose qu’il sont impuissant à faire, autrement que par une invasion militaire?

    6. @Mystic (25/01/2021 à 07:35)

      Vos commentaires sur le football sont AUSSI NUS que ceux que vous faites sur la politique américaine.

      La partie s’est joué sur deux jeux. Le TD des Bucs sur le dernier jeu en première demi (un très mauvais « call défensif des Packers) et l’échappée de Aaron Jones au début du 3e quart qui a conduit à un TD des Bucs. on se retrouvait alors à 28-10 au lieu de 14-10.

      Une pente difficille à remonter contre un QB expérimenté comme Brady.

      Rodgers a connu un bon match mais ce sont ces deux erreurs qui ont coulé les Packers. Je n’ai pas parlé de la pénalité d’interférence contre les Packers dans les derniers instants du match car ce n’est pas ce « call » qui leurs a coûté la partie.

      Tu ne peux jouer du football de rattrapage contre un QB expérimenté comme Brady et espérer gagner le match. Malgré tout,les Packers sont revenus et auraient pu gagner le match.

      On pourra dire ou penser ce qu’on veut des Packers, jouer au gérant d’estrade comme vous le faites si bien, ce ne sont pas des « lâcheurs » ni des pleurnichards comme le sont les « Dretteux » dans votre genre.

      1. Mystik dit :

        @Gilles Morissette  » Une pente difficille à remonter contre un QB expérimenté comme Brady. Rodgers a connu un bon match mais ce sont ces deux erreurs qui ont coulé les Packers. »

        Coudonc, avez-vous regardé le match? Le très expérimenté Tom Brady a lancé trois interceptions en deuxième demie. Elle était là l’opportunité de remonter la pente mais Rodgers n’a rien foutu avec ces revirements.

        « On pourra dire ou penser ce qu’on veut des Packers, jouer au gérant d’estrade comme vous le faites si bien, ce ne sont pas des « lâcheurs » ni des pleurnichards comme le sont les « Dretteux » dans votre genre. »

        Lol. Dans la conférence de presse d’après match, Rodgers pleurnichait et a garrocher son coach en « dessous du bus » encore une fois plutôt que de se pointer du doigt pour cette défaite.

  10. Martin cote dit :

    Je pensais qu’avec l’arrivée de Biden comme president….La decence serait de mise mais non..à attendre les commentaires d’huluberlus d’extreme droite comme celui-ci, ou Rubio ou plein d’autres…..j’ai l’impression que les Etats-Unis ne sont pas sortis du bois…

  11. Toile dit :

    Il y a toujours du Murdoch sous roche….
    Quelle cochonnerie que ce media de relayer une telle merde. A bien oui, 1 er amendement oblige !

    1. Toile dit :

      Oups… mauvaise touche : 2 eme.

      1. Youno dit :

        @Toile vous aviez raison dans votre premier post, la liberté de la presse contre les actions de l’État est dans le 1er amendement. le 2ième est pour le droit de posséder des armes

  12. A.Talon dit :

    «Blablabla gauchistes blablabla woke blablabla censure blablabla contrôle de la pensée blablabla…» (J.Hawley-Répu)

    PARANOÏA typiquement trumpeuse. Ne nous laissons pas impressionner par ces séditieux haineux. Tous les moyens sont bons pour faire avancer leurs pions, y compris retourner nos propres lois contre nous. Comme bien d’autres de son espèce, Hawley devra justifier devant l’Histoire son appui inconditionnel au dictateur en herbe orangé.

  13. Chanounou dit :

    « Père, pardonnez-leur, ils ne savent pas de quoi ils parlent « ….🙏🙏🙏

    Je suis sidérée par ces opinions extrêmes de gens qui n’ont pas la moindre idée de ce que vivre dans un pays communiste veut dire…. Et je ne parle pas de civilisations assez éloignées de « l’American way of life » comme la Corée du Nord mais tt bêtement de pays européens comme l’ex-Tchecoslovasquie , la Pologne, les Pays baltes ex URSSiens ou encore la DDR ….
    Je cherche le titre anglais du film  » la Vie des Autres » et je le tweete à Hawley , histoire qu’il se rende compte de ce que cela représente d’avoir un mouchard 24/24 installé dans son grenier , chargé d’épier ts les faits et gestes d’un couple…. ! Cetait ça vie en Allemagne de l’Est jusqu’en 1989….
    Si vous ne l’avez pas vu, je ne vous dis pas la finalité de toute cette affaire d’espionnage domestique! …

    Ici Biden serait vraiment un centriste avec bien sûr une aile de chaque côté… et ainsi que je l’ai déjà posté, je suis à peu près sûre qu’A.Merkel pourrait prendre quelqu’un comme lui ds don gouvernement. Et elle en a soupé du communisme / socialisme pour et dur l’Angela….
    Vous savez pourquoi elle est Docteur en physique et non pas en Sciences humaines ou en langue et civilisation
    russe comme ses goûts et son histoire familiale l’y auraient peut-être portée ?
    Lu ds sa biographie( celle de J.P Picaper) :  » J’ ai choisi la Physique, car il n’y a pas de Physique communiste ! »….

    Donc vraiment…: » Pere, pardonnez-leur !

    1. March dit :

      Je suis d’accord avec vous.

      Regardez ce qui se passe dans un pays communiste comme la russie. Vous dites un mot contre le gouvernement, au mieux, vous êtes en prison pour le restant de votre vie. au pire, vous êtes empoissonner. Le communisme comme le faschisme est deux idéologie politique qui ne fonctionne qu’avec une forte répression. Le GOP et fox news ont peur des communistes mais ils veulent imposé une idéologie fachiste. Même résultat pour la population mais deux philosophie économique différente. Désinformation par des média de propagande, musellement de la science, des penseurs et universitaire. Dérive vers le populisme de gauche ou de droite mais avec le même but au final. Tout ce qui ne pense pas comme nous est éliminé.

      Les gens qui disent qu’on vit dans une dictature présebtenent devrait aller visiter le musée de la terreur à Berlin (ancien siège social des SS) ou le camp de concentration sachsenhausen, comp oû les détenu politique était emprisonner.

      Quand tu vois un mur avec un trou de balle dedans et que ce trou est à la hauteur de tes yeux, il est facile de deviner ce qui avait entre le mur et le tireur. Ça c’est de la dictuature.

      1. Benton Fraser dit :

        Il n’y a pour ainsi dire pratiquement jamais eu de pays communiste. Des pays comme l’URSS ne sont que des système fasciste mal assumé, du moins, sous un faux nom!

        Je comprends que pour un type très à droite… tous les autres semblent à gauche, c’est dans leur perspective.

        Nonobstant cela, la position politique est comme un cercle (vicieux)…. les extrêmes finissent par se rejoindre!

  14. lechatderuelle dit :

    toujours la même tactique…. se victimiser alors que le débat n’en est pas là…

    en mélangeant les débats, ils s’assurent d’un chaos de réponses et donc de profiter de tout ça pour éviter les vraies questions …

    les gens, facilement dépassés, n’y comprendront plus rien et abandonneront rapidement …

    crier à la censure est « pratique » car en ciblant les participants à l’insurrection, ceux-ci seront d’une certaine façon muselés…. en prenant les devants en criant à la censure, il pourra dire « Voyez,je vous l’avais dit »….

    ça marche avec les enfants…. et semble-t-il ça marche avec le peuple USA….

    comment crier à la censure en Première page d’un média? Les USA sont franchement mal barrés….

    on devine que le chaos n’est pas terminé….les républicains ont le don de remplacer un idiot par un autre…. de GW Bush à trump à Hawley… la pente est raide vers le bas… et le pire est que ce Hawley n’est qu’une copie de la bêtise…. Cruz, Rubio et autres sont tout aussi capable d’être chaotique et de mauvaise foi…

    tant que le peuple leur donnera un sentiment de pouvoir, ces types profiteront de la situation…. bientôt on les entendra crier à la discrimination…. ils se victimiseront d’être des hommes blancs et riches…. ça s’en vient….

    1. Les gens vraiment censurés n’ont pas de tribune pour dénoncer la censure. Ils ne font pas la une des journaux.

      1. Achalante dit :

        Trop évident pour eux. Ils avaient l’habitude d’avoir la main dans le pot de bonbons, maintenant ils se font refuser un nanane même si ils ont encore les mains pleines, et c’est la crise.

  15. A.Talon dit :

    «Nous devons défendre le droit de chaque Américain à être entendu» (le répugnant Hawley)

    Pourvu qu’ils aient la bonne couleur de peau et les bonnes valeurs ultra-conservatrices, bien entendu. On croirait entendre son maître orangé dégueuler contre les médias sociaux en prétendant qu’ils ne laissent pas assez de place à l’expression politique de ses zombies d’extrême-droite. Pour ces ultra-dretteux, la seule proportion acceptable dans les médias c’est 100% d’opinions ultra-dretteuses. Rien d’autre. Vive la démocratie trumpeuse!

    1. Pierre s. dit :

      —————————-

      en supprimant des votes légaux de milliers d’américains et en
      gardant de force un criminel à la maison blanche …. bravo mon Josh, un vrai
      champion de la démocratie ca.

    2. Aube 2005 dit :

      Son maître orangé, comme vous dites, a transféré l’ambassade états-unienne a Jérusalem.
      C’est comme les assidiques, ici nous sommes des nazis et des hitler. Ils se foutent de tout le monde.
      Que voulez-vous, le peuple élu a droit de vie ou de mort sur le reste de la planète.

  16. MarcB dit :

    Est-ce que le mensonge est couvert par la liberté d’expression (1er amendement)? Là est la question.

    En 1776, les pères fondateurs voulaient permettre aux nouvelles idées de circuler. Ils voulaient éviter qu’un gouvernement puisse baillonner ses citoyens ou ses journalistes.

    Est-ce qu’ils voulaient cautionner la liberté de mentir? Est-ce qu’ils voulaient forcer les médias à permettre la diffusion de fausses informations, ce que Hawley, Trump et sa gang souhaitent? Je ne pense pas.

    1. Benton Fraser dit :

      De types comme Hawley veulent mentir sans en assumer les conséquences…

      Le rôle de la presse est de rapporter les faits et les nouvelles…. non les mensonges!

  17. A.Talon dit :

    «le journaliste Glenn Greenwald a été un des premiers à dénoncer cette partialité qu’il jugeait excessive; des internautes de la droite lui ont emboîté le pas»

    Deux poids, deux mesures. Malhonnêteté intellectuelle typiquement trumpeuse. En principe, je suis contre la culture du bannissement, l’un des plus gros chancres de la gauche radicale à la QS. Mais pour les suprémacistes, extrême-dretteux et autres néo-nazis, je suis prêt à faire exception à la règle. Tout pour se débarrasser d’un tel cancer. Aux grands maux, les grands moyens.

    1. jcvirgil dit :

      @A Talon

      Un extrême fait face à l’autre. C’est vrai que l’extrémisme des suprémacistes est condamnable mais l’extrémisme woke qui met tous les blancs dans le même panier et les rend collectivement responsables pour les crimes historiques commis contre les minorités l’est tout autant.
      D’ailleurs durant la manifestation au Capitole c’est une minorité qui a commis les gestes inadmissibles que l’on sait, les autres qui étaient présent souvent en famille étaient présents pour exprimer leur désaccord concernant le dernière élection et en démocratie le droit de manifester fait partie des droits du peuple.

      Je ne pensais pas un jour défendre la droite qui est à l’opposé des convictions que j’ai toujours défendu , mais la gauche identitaire aujourd’hui emprunte un bien curieux chemin en cherchant l’affrontement entre les divers groupes de la société plutôt que l’amélioration des conditions de vie générales.

      1. A.Talon dit :

        «C’est vrai que l’extrémisme des suprémacistes est condamnable mais l’extrémisme woke qui met tous les blancs dans le même panier et les rend collectivement responsables pour les crimes historiques commis contre les minorités l’est tout autant.»

        Bien dit. Mais ce mal se répand maintenant au sein même de nos universités québécoises avec pour résultat des imbécillités comme les deux crisettes de l’été 2018 sur l’affreuse «appropriation culturelle» perpétrée par l’horrible metteur en scène Robert Lepage. Jugé, condamné et exécuté en quelques jours par ceux-là même qui prétendent vouloir créer une société nouvelle exempte de discrimination. Dire que Robert Lepage est l’un des pionniers de la diversité dans le monde artistique québécois… C’est d’une bêtise à faire pleurer. Vrai toutefois qu’il est Québécois, Blanc et Francophone. Une tare. Il mérite donc d’être châtié par les zélés du «canadian multi-culturalism».

        «mais la gauche identitaire aujourd’hui emprunte un bien curieux chemin en cherchant l’affrontement entre les divers groupes de la société plutôt que l’amélioration des conditions de vie générales.»

        Exactement. Un jour, il faudra bien dire ouvertement que le racialisme multi-culturaliste n’est rien d’autre qu’une nouvelle forme de racisme. Je suis pour une cohabitation harmonieuse dans la diversité mais totalement contre une version 2.0 de la ségrégation ethnique ou une nouvelle forme de suprémacisme.

    2. Achalante dit :

      Sauf qu’il n’y a pas de culture du bannissement. Juste une culture d’imputabilité, où les gens subissent des conséquences pour leurs discours ou actions haineux ou criminels. Personne n’a été mis en prison pour avoir dit des absurdités haineuses, ils ont juste perdu leur droit de le crier partout. Et la plupart des « victimes » se sont rapidement trouvés de nouvelles plateformes où pérorer.

      C’est comme les pro-vie qui ne sont pas pro-vie mais anti-choix, ou la peur du socialisme : les gens de la droite adorent détourner un message en jouant avec les mots. Parce que si ils jouaient franc-jeu, ils perdraient le débat. Alors en associant leurs positions avec une idée vertueuse (protection de la vie) et les idées des autres avec des concepts vils (communisme, censure), ils manipulent l’opinion publique à leur guise, mais ça ne veut pas dire qu’ils ont raison.

  18. absalon dit :

    Je ne pense pas que condamner la « cancel culture » soit bien fondé s’agissant d’une opposition à la propagation de fausses nouvelles ou à une tentative de coup d’état.

    Ce discours pourrait néanmoins s’avérer efficace à moyen terme auprès d’un électorat modéré, exaspéré par les excès du « wokisme ».

  19. A.Talon dit :

    Peut-être est-il bon de rappeler qui est ce petit personnage. Voici ce qu’en dit le Lincoln Project.

  20. InfoPhile dit :

    C’est rendu que les séditieux fascistes et autres extrémistes « anti-démocratie » sont des victimes !

    On savait que la gang de Trump, à l’instar de leur chef mafieux, avait du front tout le tour de la tête. Faudrait qu’ils réalisent que leur front pourrait servir de cible pour un peloton d’exécution. Ça les calmerait peut-être; encore que le calme, la tête froide et réfléchie, ce n’est pas tellement dans la nature des extrémistes.

    Une démocratie qui ne s’engage pas envers elle-même à se protéger et à assurer sa pérennité en en brandissant les moyens, afin qu’il n’ait rien d’équivoque, ne peut n’être que transitoire. Idem si elle baisse la garde ou se ramollit au point où l’ennemi s’autorise à la challenger ou pire, en l’occurrence, à condamner la moindre entrave à son idéal fasciste.

    En fait, il ne suffit que d’appliquer la loi. Rien de sorcier ou d’ésotérique.

  21. Léo Mico dit :

    « Ouin, ouin, mes discours racistes et anti-démocratiques ont des conséquences, je ne supporte pas ça ! »
    « Ouin, ouin, les gauchistes disent des choses qui me déplaisent, je ne supporte pas ça ! »

    1. Ils n’encourage pas seulement le fascisme, mais aussi le fâchisme.

      1. Achalante dit :

        Joli jeu de mot. Bravo!

  22. Benton Fraser dit :

    « Woke », paradoxalement le mot fréquemment utilisé par une droite extrémiste… pour endormir leur base!

    C’est comme le « faite vos recherches » des complotistes…

  23. richard311253 dit :

    La liberté d’expression, est-ce le droit de dire ce qui nous passe par la tête, tout le temps, sur l’ensemble des moyens de communication mis à notre disposition ?

    Le « gaslighting » est-ce acceptable, sachant que sa base est l’influence dirigée d’un objectif défini ?

    Doit-on être imputable de ce que l’on dit et écrit ?

    Qui déciderait de ce qui est vrai et faux ? Ici n’est-ce pas jouer à dieu alors qu’une partie de l’électorat républicain croit de bonne foi que l’élection a été truquée en faveur de Biden ? Cette situation est-elle provoquée par le « gaslighting » ?

    Nous pouvons ergoter sur le droit inaliénable de la liberté d’expression mais peut-on oublier que ce droit inaliénable est trop souvent une variation adaptée partielle à ses besoins du moment ? Pris au pied de la lettre, tout peut être dit, sur le ton de l’impulsivité, sur les croyances du jour sans tenir compte de la puissance des mots et de l’influence positive/négative que ces paroles engendreront.

    Ce qu’à écrit le sénateur Hawley, est possiblement basée sur « sa » vérité avec cet objectif tendancieux de détourner un maximum de gens de « la » vérité.

    C’est possible aussi que cela soit un tout autre scénario, je ne fait que rapporter l’expression de mon raisonnement.

    La liberté d’expression c’est avant tout un privilège mais il faut bien admettre que si il est accepté que la liberté d’expression soit un vecteur de paix, n’en va t’il pas de même pour la violence ?

    Politicon à 7h12 pose la bonne question, ET LA LIMITE ?

    En effet, elle est où la limite ?

  24. Certains Républicains continuent avec la fausse affirmation des élections truquées. Ces non-patriotes représentent le pire de la politique qui me la fait tant détester dans ces moments.

  25. A.Talon dit :

    Voilà la preuve qu’ILS se sont tous donné le mot. Ces séditieux haineux passent déjà à l’attaque contre le nouveau gouvernement démocrate élu majoritairement par la population américaine. Aucun répit, aucun remord, aucune décence. Des fous dangereux.

    «L’ex-porte-parole de la MB @SarahHuckabee
    annonce sa candidature au poste de gouverneur d’Arkansas et clame sa victoire sur « les médias, la gauche radicale et leur ‘culture du bannissement’ ». Tous les aspirants conservateurs au pouvoir martèlent ce thème ces jours-ci.» (tweet de R.Hétu)

  26. Senorflash dit :

    Non mais donc. Il crie a la censure dans un journal? Il y voit l’ironie ? Alors que l’autre perd sa tribune on lui en offre une.

  27. Niouininon dit :

    On voit tous les jours ce qui arrive quand on ne muselle pas les inconscients du pixel, qui disent du grand n’importe quoi, sur n’importe qui, à n’importe quel sujet. Donc filtrer ce qu’ils veulent écrire dans les médias, c’est la job des proprios de ces médias. C. à d. ne pas publier les dérapages d’une ou plusieurs personnes, qui n’apportent absolument rien d’édifiant à l’espace public.

    Ces « déblatéreurs » peuvent en dernier recours se partir un blog sur le WWW, en faire la promotion et dire ce qu’ils veulent comme faussetés. Leur audience alors consentante sera plus ouverte à les entendre, seul point positif de cette saga.

  28. A.Talon dit :

    Comme si le 6 janvier dernier ne suffisait pas à nous convaincre, la plus récente éructation du répugnant Hawley est un exemple supplémentaire que ces séditieux haineux sont en guerre contre la démocratie. Une guerre «sainte» au bénéfice de leurs propres intérêts. Une guerre sale qu’ils sont prêts à gagner coûte que coûte. Des fous dangereux.

  29. MarcB dit :

    Hors sujet, mais quand même proche: Rudy se fait poursuivre par Dominion pour 1.3G$!
    « Dominion sues Giuliani for $1.3 billion over ‘Big Lie’ about election fraud »
    https://www.cnn.com/2021/01/25/politics/dominion-lawsuit-giuliani

    1.3G $. Ouch! Pas certain que RudyG est solvable pour ce montant, mais bon:
    1) ça devrait occuper RudyG pour un certain temps,
    2) ça envoit un message à tous ceux qui propagent des mensonges. Peut-être que Fox News, et ses commentateurs, vont faire plus attention?

    1. gl000001 dit :

      Ils vont dire que c’est du « cancel lawsuit » ?

      1. Une mode lancée par DT.

    2. Carl Poulin dit :

      @ MarcB
      Tous ont droit à la liberté d’expression…mais certains doivent en assumer les conséquences, c’est aussi ça la démocratie. Et j’espère que les Républicains au sénat qui ont encore une parcelle de justice dans leur tête et leur cœur feront tout pour faire un procès juste et équitable à leur ancien trouble-fête.

  30. citoyen dit :

    comme le serment d’hippocrate pour les médecins, il devrait y avoir un serment démocratique pour les élus pour se protéger contre les intrusions populistes.

    1. gl000001 dit :

      Le serment, ça devrait être de ne pas mentir.

    2. Bartien dit :

      Sont pas supposés défendre la Constitution? Un bon début de serment ça!!

      Bonne journée mon toujours très réactif citoyen

      1. gl000001 dit :

        Il est est temps qu’ils apprennent c’est quoi un serrement des couilles !!!

    3. Boileau dit :

      @ mitoyen
      Tout ce que les répus connaissent … c’est le serment d’hypocrite !

    4. Achalante dit :

      Il y en a un; celui de protéger la constitution. Sauf que leur parole n’a aucune valeur. Ils croient à un dieu qui veut ce qu’eux veulent, alors violer un serment fait main sur la Bible, ça n’est pas un problème de conscience. Leur dieu leur pardonnera parce qu’ils l’ont fait « pour la bonne cause ». (Leurs poches.)

    5. Ziggy9361 dit :

      Ce serment existe mais ce n’est pas pour une frivolité,c’est pour défendre la constitution ,chose qu’il
      tansgresse allègrement pour mettre de l’avant leur carrière et promouvoir leur vision manichéenne
      de leur conception de leur supposé muselage.

  31. marcandreki dit :

    J’ai lu hier que ce Hawley a déjà défendu le droit des miliciens de s’exprimer, comme ceux d’Oklahoma City en 1995, contre les méchants médias qui les traitent de racistes.

    En ce qui me concerne ce type est un suprémaciste. Case close

    https://www.rawstory.com/josh-hawley-oklahoma-city-bombing/

  32. jcvirgil dit :

    Quand aux réseaux sociaux et autres partenaires de la confrérie des GAFAM on constate qu’ils sont beaucoup plus rapides à statuer sur la liberté d’expression qu’à négocier avec les gouvernements pour payer leur juste part de taxes et impôts sur leurs pharaonesques profits et participer ainsi à l’amélioration des infrastructures physiques et sociales des pays où ils ramassent la manne…

  33. Louise dit :

    Ceux qui réclament la liberté d’expression sans limites ont oublié que cette liberté comporte aussi des responsabilités sinon on retourne à l’âge de pierre où il n’y avait aucune règle de vie en société.

    Comment vivrait-on si les pays n’avaient pas de frontières, si on n’avait pas le droit de propriété, si on pouvait passer sur les feux rouges sans conséquences ?
    Les règles de vie en société ont été élaborées au fil des ans pour améliorer notre qualité de vie et rendre nos rapports avec les autres plus agréables.
    Ceux qui réclament la liberté d’expression sans limites ne semblent pas comprendre que les mots peuvent blesser et conduire à des comportements inacceptables et même destructeurs.

    Elle est où la limite alors ?
    La limite est claire et elle est contenue dans un seul mot RESPECT.
    Quand on respecte les autres on peut exprimer ses idées, ses croyances et ses valeurs sans problème.
    Les problèmes arrivent quand commencent les insultes, l’intimidation, les menaces et la violence.
    Quand quelqu’un n’est pas capable de mettre ses propres limites, je suis d’accord avec la censure comme on a fait avec Trump, malheureusement trop tard.

    Josh Hawley a décidé de représenter ses concitoyens dans le cadre d’une institution démocratique, il n’a qu’à se plier aux règles de cette institution sinon il n’a pas sa place là.

    1. Haïku dit :

      Louise
      Sages paroles !!
      Chapeau bas. 🎩👌👌

  34. AB road dit :

    « censure et culture du bannissement » , mon c…l

    Qu’est-ce ce Hawley avait à dire pendant ces 4 dernières années où son gourou ne cessait de traiter de « fake news » ou pire encore « l’ennemi du peuple », les médias qui rapportaient ses grotesques mensonges quotidiens. ???

  35. Alexander dit :

    Va falloir revoir le rôle des médias. Traditionnels et sociaux.

    Est-ce qu’ils sont vraiment les gardiens de la vérité ou des faits, ou est-ce simplement rendu des machines à cash qui génèrent un trafic et les profits qui vont avec?

    Ils ont leur idéologie propre et leur clientèle cible propre.

    Tu écoutes Fox ou CNN, tu as deux versions souvent contradictoires. Beaucoup de désinformation de part et d’autre. Les faits sont altérés continuellement.

    Tu lis le WP ou le NY Times, on s’éloigne du NY Post. Juste pas les mêmes clientèles.

    Je ne suis pas pour la censure, mais l’incitation à la violence, c’est peut-être la ligne à tirer.

    L’invasion du Capitole, c’est une incitation à la violence, ce n’est plus de la contestation pacifique.

    Il fallait réagir.

  36. FlorentNaldeau dit :

    De toute évidence, lorsqu’il est entré au Capitole le poing en l’air le 6 janvier dernier, le petit Josh a attrapé une crampe. Il s’est probablement dit que tant qu’à ne pas pouvoir abandonner cette posture, il valait mieux prendre fait et cause à fond la caisse avec les forces pro-DT.

    Une partie de ce qu’il avance est exact. Il y a en effet un certain courant d’hypersensibilité et d’intolérance qui amène nombre de personnes à non seulement ne pas vouloir adhérer aux positions contraires aux leurs, mais aussi à vouloir activement les bannir et à pratiquer la « cancel culture ».

    Cette approche existe autant à gauche qu’à droite. Mais il ne faut pas non plus en exagérer l’importance et ne pas non plus confondre les choses, ce qu’il fait allègrement.

    La liberté d’expression n’est pas associée à une garantie de publication; les plates-formes Web, éditeurs ou autres médias n’ont aucune obligation de relayer un discours simplement parce qu’il est exprimé. Surtout lorsque des considérations commerciales son en jeu. Si JH est devenu nuisible au potentiel de ventes de son livre, l’éditeur peut tout à fait légitimement annuler le contrat. Tout comme les médias sociaux ne sont pas tenus d’accueillir n’importe quelle publication ou opinion; mais puisqu’ils l’ont fait jusqu’à présent, ils ont entretenu la fausse impression qu’aucune limite ni réserve ne peut être appliquée.

    De tout temps les médias et éditeurs ont fait des choix; certaines chroniques ne sont pas publiées, des manuscrits sont refusés, etc. Il ne faut donc pas y voir une nouvelle pratique dangereusement tendancieuse.

    Par ailleurs, le cas de Wolfe semble un peu plus complexe que ce qui est rapporté dans le billet. Elle ne serait pas une « employée » du NYT et n’a donc pas été « virée » . Elle n’avait aucun contrat avec le journal, pas même à titre de pigiste; puisque le journal était sa principale source de revenus, elle pourrait probablement arguer que son statut était proche de celui d’un entrepreneur dépendant. Ce qui donne tout de même au NYT une plus grande latitude dans l’exercice de son droit de gestion. Reste à clarifier quels en étaient les véritables motifs, ne serait-ce que par souci de transparence.

    https://wwd.com/business-news/media/nyt-rebukes-claims-on-lauren-wolfe-twitter-firing-controversy-1234712306/

  37. Hawley a beau chercher à redorer son blason et à refaçonner l’Histoire, il restera toujours collé avec son étiquette de « sale traite », de celui qui a vendu son honneur et son intégrité à une fripouille.

    Qu’il ne vienne pas brailller qu’il est victime de « censure », lui qui, avec » DiaperDon » et quelques autres (Cruz, Brooks, etc), a allumé la mèche qui a conduit à l’explosion de haine et de violence au Capitole.

    Surprenant que ce sale type n’ait pas encore été arrêté pour inctation à l’insurrection. Jimagine que c’est une question de temps avant qu’on lui passe les bracelets « Les inséparrables », qu’on l’amène faire un tour de « char de police » et qu’on voit sa tronche de faux jeton sur un « mugshot de police ».

    La liberté d’expression comporte également des responsabillités et des limites à ne pas dépasser. Il semble que Howley et d’autres têtes de noeud comme le blogueur « Mystic » n’aient pas encore saisi cette nuance.

  38. igreck dit :

    Isolationnisme moral 🧐

    Le « refus d’apprendre ». Refus « lié à la croyance dans le caractère “exceptionnel” des États-Unis, c’est-à-dire la conviction que ce pays est si singulier que rien de ce qui s’est fait ailleurs ne peut s’appliquer à lui ». Autrement dit, les Américains seraient aveuglés par leur magnificence.
    😇
    https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2021-01-24/l-isolationnisme-moral-des-americains.php

  39. kelvinator dit :

    Glenn Greenwald est la dernière personne crédible pour critiquer l’objectivité des journalistes, lui qui répète à chaque fois des versions édulcoré des plus récents complots de la droite ; État-profond, Main Stream Media, votes frauduleux, Nie l’ingérence russe.

    Un moment historique donne la chaire de poule habituellement.
    C’est ce qu’a ressenti Lauren Wolfe, mais puisque Greenwald recherche activement des exemples qui confirme son biais, ça ne m’étonne pas qu’il emboîte le pas des commentateurs de droite. Ils ont tellement de points en commun!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :