Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Août 2019 : Barack Obama lance une initiative destinée à combattre le gerrymandering, terme désignant le découpage partisan des circonscriptions électorales. Un de ses objectifs est de permettre aux démocrates de devenir majoritaires dans 17 chambres législatives de 13 États en 2019 et 2020 pour retirer aux républicains le plein contrôle sur le découpage électoral qui suivra le recensement de 2020. Le 44e président confie à son ancien procureur général, Eric Holder, et à l’organisation National Democratic Redistricting Committee le soin d’exécuter cette mission cruciale. Le résultat? Un flop total.

Le Parti démocrate peut se réjouir d’avoir remporté la Maison-Blanche mais il n’a réussi à conquérir la majorité dans aucune des chambres législatives ciblées en 2020, comme le souligne ici le magazine Mother Jones. Au Texas, par exemple, il n’avait besoin que de neuf sièges sur la vingtaine qui était à sa portée pour prendre le contrôle de la Chambre des représentants de l’État. Il n’en a gagné qu’un seul. Même dans les États où Joe Biden a battu Donald Trump, y compris la Pennsylvanie, le Michigan et le Minnesota, il a frappé un noeud. Il a même réussi à perdre les deux chambres du parlement du New Hampshire.

Les démocrates se consolent en disant qu’ils ont maintenu le statu quo malgré l’avantage dont jouissent les républicains grâce aux cartes électorales «gerrymandées» dans la foulée de leurs victoires électorales et du recensement de 2010. Ils soulignent en outre que des États comme le Wisconsin et le Michigan sont désormais dirigés par des gouverneurs démocrates. Mais les républicains de plusieurs États du Sud, dont le Texas, la Floride, la Caroline du Nord et la Géorgie, pourraient profiter des résultats de 2020 pour augmenter leur représentation à Washington grâce au prochain découpage électoral.

Et ce n’est pas la Cour suprême qui les empêchera, ayant conclu en juin 2019, par 5 voix contre 4, que le découpage partisan des circonscriptions électorales était parfaitement constitutionnel.

(Photo AP)

44 réflexions sur “Le grand flop d’Obama

  1. Isabelle Royer dit :

    Beau lapsus, le « décourage » électoral

  2. Lyne dit :

    Est-ce voulu ou c’est un lapsus le mot décourage électoral (4e ligne et avant-dernière ligne) ?

    1. Richard Hétu dit :

      autocorrect…

      1. Carl Poulin dit :

        C’est réconfortant de savoir que vous goûtez aussi à la médiocrité des correcteurs « intelligents ».

  3. Apocalypse dit :

    ‘… par 5 voix contre 4, que le décourage partisan des circonscriptions électorales était parfaitement constitutionnel.’

    Consternant! 😢😢😢

    C’est à croire que dans ce pays, personne ne sait ce qu’un ‘système démocratique’, une ‘démocratie’.

    Ca explique sans doute pourquoi les Etats-Unis ne sont PAS une démocratie, même s’ils passent leur temps à s’en vanter.

  4. chrstianb dit :

    Qu’est-ce qui explique ce flop?

  5. chrstianb dit :

    Oublier ma question, je n’avais pas vu le lien vers l’article de Mother Jones…

  6. Youno dit :

    C’est, selon moi, le plus gros problème du système électoral américain avec le collège électoral.

  7. Senorflash dit :

    Constitutionnelle, oui

    Morale, non

    Mais l’intelligence, l’éthique et la morale ont quitté ce pays depuis longtemps

  8. maxwell70 dit :

    Et ils veulent même en faire un « official form of election’s rigging » (ndlr: article satirique en passant):
    https://www.sacurrent.com/the-daily/archives/2020/11/30/the-mendoza-line-lawmaker-files-resolution-making-gerrymandering-texas-official-form-of-vote-rigging

  9. MarcoUBCQ dit :

    Gerrymandering: Bel euphémisme pour tricherie aux yeux de tout ceux qui ont les yeux ouverts.

    1. Haïku dit :

      CQFD !!
      👌👌👌

  10. chicpourtout dit :

    Malgré tout, voici le clin d’oeil du jour en cette journée de pluie…
    On a bien besoin de rire un peu… Il n’y a rien comme le sourire radieux, contagieux et l’humour de Barak 😉
    Voici donc : https://youtu.be/w28OqqTrCbA

    1. Haïku dit :

      En effet, un merveilleux clin d’oeil. 😉👏👏

      1. chicpourtout dit :

        Tenez Haiku, voici de quoi sourire largement et rire encore 😉
        Pour tous les lecteurs et M. Hétu!
        Voici : https://youtu.be/_VTp-UFxEHA

      2. Haïku dit :

        chicpourtout
        Superbe ! 🤣🎵
        Merci du partage.
        Ça fait du bien.

    2. _cameleon_ dit :

      @chicpourtout ♥

  11. renalavo dit :

    J’ai essayé de comprendre le principe du gerrymandering dans l’article du « Mother Jones », mais je m’y suis perdu. trop compliqué.

      1. renalavo dit :

        @ Dekessey 19:07 – O.K.! Donc, par déduction, les Répus sont plus expérimentés que les Démos dans cet exercice de passe-passe. Cela explique tout.

  12. treblig dit :

    Disons les choses honnêtement, encore une fois, la très bonne organisation du parti républicain l’emporte dans les chambres législatives des états. Seules les mairies des grandes villes démocrates lui échappe.

    Sauf que l’exercice du gerrymandering se complique d’élection en élection. Le parti républicain manque tout simplement d’électeurs. Il devient de plus en plus difficile de redessiner les districts électoraux à grands coups de sharpies pour assurer une surreprésentation républicaine. Il ne faut pas oublier que la chambre des représentants ( ou se concentre le gerrymanderind) a encore voté majoritairement démocrate. Alors, oui encore une distorsion mais de plus en plus mince.

    1. Ce qui va compliquer ce travail, ce sont les mouvements de population entre états, comme le Texas où de plus en plus de gens arrivent d’autres états, souvent bleus, et viennent changer le portrait démographique et électoral de l’état. Dans quelques années, le Texas, qui s’approche du violet, pourrait changer au bleu. Ceux des états rouges ont l’air de moins bouger — après tout, être conservateur, c’est faire du surplace.

      1. treblig dit :

        @Richard desrochers

        Le Texas subit le même sort que la Californie il y a 30 ans. Les nouveau arrivés en provenance du Nord, les latinos et les Californiens votent démocrates. À l’époque de Reagan, il y avait encore une vingtaine de district californiens qui votaient républicains. Il y en a 7 actuellement.

  13. Le gerrymandering, c’est à peu de choses près la façon dont les empires coloniaux ont divisé l’Afrique, le Moyen-Orient et même une partie de l’Europe en « nations », sans tenir compte des ethnies, des communautés, des langues, des religions, mais en portant leur attention sur les ressources naturelles, leur propre intérêt et la concurrence que ces empires se livrait entre eux. Maintenant, les ÉU appliquent ce principe aux groupes électoraux.

    1. igreck dit :

      Très bon parallèle !

  14. stemplar dit :

    Décourage (coquille) ou découpage, les deux se valent.

    1. Haïku dit :

      Bien vu ! 😉👍

      1. Haïku dit :

        En complément:
        -« La plus grande forme de régionalisme est celle de l’État par le découpage du pays en régions. »(Anonyme, 😉).

  15. M.Rustik dit :

    Gerrymandering = tricherie étatique, qui est tant qu’à moi digne des pires tricheries électorales. Quand des juges assermentent une telle pratique, tu comprends alors que ce pays, qui a une telle pratique autorisée par ses plus hauts magistrats, est corrompu jusqu’à la moëlle.

  16. kelvinator dit :

    « que le découpage partisan des circonscriptions électorales était parfaitement constitutionnel. »

    Seule les républiques bananières rendent légitime un tel affront à la démocratie.

  17. David Luneau dit :

    C’est vraiment un système merdique que celui des États-Unis qui encourage la triche républicaine. C’est pourtant tout-à-fait antidémocratique. Enfin, ce n’est pas pour rien que ce pays n’est plus que 25e quant à l’indice des démocraties! https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Indice_de_d%C3%A9mocratie#:~:text=les%20d%C3%A9mocraties%20sont%20les%20pays,un%20indice%20inf%C3%A9rieur%20%C3%A0%204.

  18. Samati dit :

    Dernière nouvelle :

    Scott Atlas resigns as Trump’s special adviser on coronavirus

    1. Haïku dit :

      Uh oh….
      Quelle perte ! 😉😉

    2. igreck dit :

      Le radiologue qui se prétendait épidémiologiste serait devenu radioactif !?!

      1. Haïku dit :

        ☢ ? 😉

  19. lechatderuelle dit :

    Les USA ont le système politique qu’ils méritent… voilà tout…

    Personne ne s’offusque dans la population, parmi les intellectuels ou la faune médiatique, ni même parmi les commentateurs politiques… donc ça laisse supposé que tous sont `a l’aise avec ce genre de magouille qui est, en plus entérinée par la justice….

    Alors pourquoi s’insulter…

    ils finiront par constater que leur système empêche toute évolution sociale …

  20. Le « gerrymandering » n’est qu’une autre façon de maintenir la tricherie au dépend de la démocratie.

    Que la SCOTUS ait déclaré « constitutionnel » un tel système en dit long sur les pratiques électorales en vigueur dans un pays qui se permet de donner des leçons de démocratie au reste de la planète.

  21. chicpourtout dit :

    Yes!! @Samati
    Vous faîtes ma journée!
    Cet homme n’avait vraisemblablement aucune compétence pour agir dans ce dossier. Il viens de goûter  » à la sauce trompe »… 😉

  22. kintouai dit :

    Quand on voit et qu’on entend la grosse saleté de pourriture vomir à tous vents, pour sa base de tarés, tout en étant soutenu par les déjections poltronnes qui tiennent lieu de représentants et de sénateurs républicains, que l’élection qui vient de se dérouler est frauduleuse, tandis que ce parti de fumiers se vautre depuis des lustres dans les magouilles électorales, on ne peut que constater le déclin — que dis-je, la ruine — de cette pseudo-démocratie qui se disait encore hier, dans la bouche de son futur président : « prête de nouveau à guider le monde ».

    Eh ben ! Mon cher Biden Powell, t’as beau être « toujours prêt » et t’as beau être cent fois moins pire que le trouduc hémorroïdal que ton peuple de tarés a élu en 2016, ton pays reste et restera une fosse à purin que seule une fraction de l’humanité aura encore envie de fréquenter.

    Si j’étais Américain, j’aurais tellement honte que je n’oserais révéler ma citoyenneté à aucun étranger.

  23. renalavo dit :

    Pour terminer ce billet: nous, les voisins du nord, devons continuer d’être extrêmment vigilants, car nous sommes directement sous leur influence.

  24. Tom de Boston dit :

    Je serais intéressé de connaître le vote populaire cumulatif pour les sièges législatifs. On pourrait être surpris. Lors de l’élection de 2018, par exemple, les républicains ont remporté 77% des sièges de la Chambre des représentants pour la Caroline du Nord malgré une répartition égale du vote populaire entre démocrates et républicains.

  25. Ceci prouve que les USA ne sont plus une démocratie

    1. Tom de Boston dit :

      Cela le devient de moins en moins.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :