Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Après avoir échoué à présenter un cas même plausible de fraude généralisée ou de complot devant un tribunal, le président a maintenant recours à la subversion de la volonté du peuple et au renversement des élections. Il est difficile d’imaginer une action pire et plus antidémocratique de la part d’un président américain en exercice.»

Mitt Romney, sénateur républicain de l’Utah, formulant la critique la plus sévère de la part d’un membre de son parti à l’égard de Donald Trump, qui tente de bloquer la certification des votes au Michigan et dans d’autres États-clés. Cette certification, qui doit avoir lieu lundi au Michigan, officialiserait la défaite du président sortant.

P.S. : À noter que Romney est né à Detroit, au Michigan, et que son père George a servi en tant que gouverneur de cet État.

(Photo AP)

75 réflexions sur “La citation du jour

  1. Angela E Harker dit :

    Quelle pitoyable machination de la part de Trump. On n’en sortiront jamais……..

  2. Sebb dit :

    Pour ce qui est de la subversion et des rencontres qu’il veut faire aujourd’hui… n’est-ce pas criminel ?

    1. Labinne2 dit :

      Nous ne sommes pas a un acte criminel près avec ce président.

    2. Achalante dit :

      N’oubliez pas qu’il croit (de même que plusieurs Républicains) qu’un président en exercice ne peut commettre de crime, qu’il est protégé par sa fonction. Alors qu’est-ce que ça change qu’il respecte les lois ou non pour lui? De toutes façons, ça ne l’a jamais beaucoup gêné. Une entente hors cour sans déclaration de culpabilité, et il retourne à ses magouilles.

  3. POLITICON dit :

    Mitt Romney n’est pas parfait mais au moins, il a toujours fait part de son opinion ouvertement et sans détour contrairement à ses collègues républicains. De tous les républicains, il est le seul à avoir fait face directement à Donald Trump et il n’a jamais tenté de le protéger. Malheureusement, les républicains creusent leur tombe en se réfugiant derrières les mensonges de Trump. Y aura-t-il un avenir pour le parti républicains après Trump?

    1. Magellan dit :

      Le problème est que Mitt semble bien seul à dénoncer les agissements du despote, ça aurait plus d’impact s’il y avait un front commun de républicains. Mais je ne me fais pas d’illusion.

  4. Toile dit :

    Message clair et sans équivoque au pays des singes 🐒 sourds, muets et aveugles.

    Bon anniversaire Président Biden. Gardez votre santé, vous en aurez besoin, le pays aussi.

  5. FBeauchamp dit :

    Les sénateurs républicains sont très bons au jeu de la cachette. Le prochain qui parle mourra par tweeticide!

    1. danielm dit :

      Excellent ce mot tweeticide! En fait depuis l’avènement de Donald Trump, combien en ont été victimes? Enfin, certainement moins de celles du Covid…

    2. Alexander dit :

      « Tweeticide »

      J’adore ce néologisme.

      Trump aura détruit tellement de réputations avec ses tweets incendiaires.

      De l’abus de pouvoir sur deux pattes.

      Une arme de destruction massive.

      Twitter et Facebook sont les nouvelles armes nucléaires de désinformation et de destruction de vie et de réputation.

      1. FBeauchamp dit :

        Tot à fait d’accord avec Alexander. Le combat est maintenant contre cette dé-information.

        Lire aussi la série de tweets d’Edward Norton, très lumineux ( dans le fil tweeter de Richard Hétu).

  6. kintouai dit :

    Un Ripoux qui se tient debout, mille autres qui restent couchés à lécher la m… qui s’écoule de la couche pleine de leur président diarrhéique.

    Quel beau tableau que ce GOP (le sigle du parti ressemble au hoquet d’une personne qui va vomir).!

    Pauvre Meurika ! On pourrait dire qu’elle est bien à plaindre ces jours-ci, mais elle n’a que ce qu’elle mérite !

  7. March dit :

    La seule fraude prouvé lors de cette élection, c’est celle que Trump essaye de faire présentement en volant les élections. Le problème est que si une personne démocrate crie à la fraude, ça vient fragiliser encore plus le processus démocratique.

    La seule manière de vaincre ça est de l’intérieur de GOP, donc il faut donc que McConnell certifie que Biden à gagné. Sinon, il va être complice de cette fraude.

    Par contre, comme Cris Kreb l’a dit, avec tous les recours fait par l’équipe de Trump qui se sont avéré des truc non fondé et recomptage effectué, on peut déclarer que cette élection est l’élection la plus sure de l’histoire des USA. Je suis certain que ceux qui ont dépouillé les votes depuis le 3 novembre ont été très minutieux dans leur travail car ces personnes savaient le potentiel de crier au vol de la part du pire président de l’histoire des USA.

    Quand Tucker Carlson commence à dire qu’il y a plus de preuve de l’existence des aliens que de fraude durant cette élection, ça veut tout dire.

    1. danielm dit :

      Merci de souligner l’importance des travailleurs d’élection qui ont été soumis à une pression extraordinaire en novembre 2020. Ce sont eux qui seront les vrais vainqueurs de cette élection en préservant son processus démocratique même si imparfait (comme plusieurs autres d’ailleurs).

    2. Guy Pelletier dit :

      @March

      Exact, après avoir donné toutes les possibilités juridiques pour que Trump aille au bout de ses démarches il est plus que le temps que McConnell déclare cette élection gagnée par les Démocrates qu’il exige que Trump en prenne acte et commence la transition des dirigeants du gouvernement à défaut de quoi le Sénat procéderait rapidement à sa destitution et son remplacement par le vice président Mike Pence pour assurer une transition démocratique et normale du gouvernement des États-Unis…………….S’ils ne le font pas tout de suite ils mettent en jeux l’élection du Sénat de janvier prochain. Assez c’est assez monsieur McConnell et les autres Républicains………………..

    3. Dekessey dit :

      Fucker Carlson?
      Ce minable vaurien hypocrite sans scrupule a vraiment dit ça? Il approuve donc la nomination d’un … démocrate?

      1. Samati dit :

        Tout à fait. On peut l’entendre sur Youtube dénoncer Giuliani et ses complots impliquant le fantôme de Chavez.

    4. En ne s’adressant qu’à ses troupes et en contestant sans vergogne le Système Électoral US par des recours futiles qui ne lui servent finalement qu’à à se victimiser et galvaniser ses fans, Trump pourrait-il compter éventuellement sur un appui populaire suffisant parmi les 49.x % des électeurs qui ont voté pour lui, ( que pour sa personnalité littéralement sans autre programme que des mots d’ordre comme « MAGA » et « GET RID of OBAMACARE » etc ) pour fomenter un soulèvement armé déplorable connaissant le niveau d’armement de ses supporters et le statut incertain des militaires advenant le cas ?

  8. Denis Leroux dit :

    Trump devrait s’exiler dans un pays de l’Amérique du Sud. Il pourrait devenir président à vie d’une république de bananes. Il est pathétique.

    1. danielm dit :

      L’Amérique du sud nous répond qu’ils n’en veulent pas! (Gardez vos ordures chez vous, qu’ils disent)

  9. Carl Poulin dit :

    PORCTUS s’est torché avec la constitution américaine et la justice et Barr en a fait autant. Qu’ils bouffent les pages de ces amendements et lois qu’ils ont souillé et qu’ils s’étouffent avec.

    1. franlabrecque dit :

      La Constitution et la démocratie l’andouille ne sait même pas ce que c’est, l’ado de 74 est totalement nul.
      Ne sait pas lire non plus, ayoye.👎

  10. Qu’est-ce qu’il a ce pays pour laisser faire ce tricheur à la vue de tous. Il y a des limites à être habitué aux fourberies de cet escroc.
    Soulevez-vous! Manifestez!

  11. Guy Pelletier dit :

    Après avoir donné toute la corde nécessaire pour que Donald Trump se pende lui-même le temps est venu ou Mitch McConnell le leader des Républicains et son parti déclarent les Démocrates vainqueurs incontestés de l’élection et exigent que Donald Trump démissionne sur le champ et laisse la place au vice président Mike Pence pour organiser immédiatement la transition de gouvernement à défaut de quoi ils devraient êtres eux aussi accusés de complicité de détournement d’élection comme ce devra être le cas envers Donald Trump et ses complices une fois le nouveau gouvernement en place. A défaut de quoi ça en sera fini de la confiance dans la démocratie aux USA et toutes les dérives qui viendront avec cette perte de confiance………………..Pourquoi donc les gens monsieur et madame tout le monde respecteraient les lois et la constitution de leur pays si le président et les représentants Républicains ne les respectent pas eux mêmes les bafouent éperdument……………..

    1. danielm dit :

      Leur attitude passéiste s’explique dans la crainte de perdre leur base électorale inflexible et totalement imperméable à toute espèce de compromis avec les progressistes sociaux (lire communistes athées).

      Les républicains se savent menacés car ils ont atteint un plateau électoral qu’ils ne pourront peut-être jamais dépasser puisque le taux de participation du vote républicain a atteint un sommet pour cette élection. Seul le désistement ou encore le morcellement du vote progressif démocrate peut leur donner une autre chance de gagner.

  12. danielm dit :

    La déclaration de Mitt Romney est intéressante mais ne représente qu’un républicain isolé (depuis longtemps) au sein d’un parti assujetti fortement à son pouvoir central du tandem Trump-McConnell. Romney est d’ailleurs en décalage quasi-constant sur plusieurs autres questions et est perçu comme un perdant parmi les républicains.

    1. Guy Pelletier dit :

      @danielm

      Romney tout au contraire est a se démarquer nettement des suiveux et si les autres ne le suivent pas il sera bientôt bien mieux vu dans son propre parti par la majorité silencieuse des modérés que les suiveux et sans couilles. Il commence sérieusement à se faire tard pour les Républicains qui vont se mettre à dos la plus grande partie de leur base électorale celle des modérés s’ils continuent a faire fi des résultats électoraux clairs et net et se coller sur Trump qu’ils doivent eux-même répudier et congédier………………

      1. danielm dit :

        En fait Mitt Romney est en rupture du clan Trump depuis un bon moment déjà. Il ne faut pas oublier qu’en 2018 qu’il a voté en faveur du premier chef d’accusation (abus de pouvoir) visant à la destitution du président (mais pas le second cependant).

  13. Martin cote dit :

    Romney dit tout haut ce q beaucoup de republicains pensent mais qui n’osent le dire de peur de recevoir un tweet ravageur du mafioso en chef…….

  14. ghislain1957 dit :

    Le seul républicain qui a des couilles lui donnant le courage ET une colonne vertébrale lui permettant de se tenir debout face à tRump.

  15. hijoshima dit :

    Test

  16. Daniel A. dit :

    Personnellement, je crois sincèrement qu’il y a des républicains qui font bien leur travail. Ce n’est pas parce que Trump demande aux responsables républicains de bloquer la certification des votes qu’ils vont nécessairement s’exécuter. Je fais confiance à la solidité des institutions démocratiques.

  17. Louise dit :

    20 novembre 2020………………………………20 janvier 2021

    Encore deux mois à attendre la jouissance de voir ce criminel sortir de la Maison Blanche.

    Lundi c’en sera presque fini pour lui l’espoir de renverser les résultats des élections.
    Que va-t’il faire par la suite ?
    Il va faire une tentative pour corrompre les grands électeurs républicains afin qu’ils changent leur vote en sa faveur.
    Après que va-t’il faire ?
    Il va pratiquer la politique de la terre brûlée: congédiements, destruction de documents, décisions autoritaires et insensées. Tout pour laisser à Joe Biden un champ de bataille dévasté.

    BONNE FÊTE quand même Joe !

    1. danielm dit :

      On pourrait dire qu’avec le saltimbanque Donald Trump, c’est tous les jours sa fête! (celle de Joe Biden évidemment)

    2. FBeauchamp dit :

      Qui sait? Certains états vont peut-être désigner leur propres grands électeurs partisans pour le vote du collège le 14 décembre prochain?

      La suite demain lest es enfants!

  18. ghislain1957 dit :

    @ Louise

    « Il va pratiquer la politique de la terre brûlée… »

    C’est déjà commencé avec les congédiements.

    1. danielm dit :

      Et peut-être même la politique de la tête brulée! On a vu hier que celle de Rudy avait commencé à chauffer sérieusement.

    2. gigido66 dit :

      Les déchiqueteuses vont « chauffer »!

  19. ProMap dit :

    Allez, Mme « Il a appris sa leçon » Collins, un petit effort! Un petit « I’m concerned » au.moins.

    1. xnicden dit :

      Pwut être comme cadeau de Noël à ses électeurs? 😂

  20. lechatderuelle dit :

    L’exaspérant trump qui n’en finit plus d’essayer de lire entre les lignes pour tenter de démontrer qu’il est plus fin que la moyenne des ours est une chose….
    les fonctionnaires en sont une autre….

    trump tente de trouver un « passage secret » dans la Constitution pour demeurer en place et faire jaillir sa vérité….
    ce sont les dernières cartouches en sa possession….

    derrière et autour de lui, tout va dans le sens du droit…
    des dossiers et des documents sont classés, protégés, sécurisés…. des accès deviennent limités… les préparatifs pour la transition sont en place…

    plus aucun des membres de la famille trump ne gravitent autour du pouvoir…
    les « alliés » de trump sont menottés (théoriquement) et tenus loin du pouvoir…..

    de plus en plus trump est un mauvais décor…

    sa pathétique agonie en tant que président doit subit une pression de la rue…. du monde des affaires…. des intellectuels du pays….

    une fois la date de l’élection passée, les gens ont retrouvé leur apathie… fatigués des quelques semaines d’effervescence…
    l’acharnement bête de trump devrait être perçu comme un outrage envers le Peuple…. ce type ne respecte pas la décision du Peuple… et que fait le Peuple? ah oui il meurt de la covid….

    On se demande ce que les républicains tentent d’obtenir en regardant leur candidat faire un fou de lui encore et encore….
    Veulent-ils tester les remparts légaux des élections? Simple curiosité intellectuelle.
    Veulent-ils enlever les moindres appuis du futur gouvernement en tuant l’effervescence de l’élection, biffant la fameuse « lune de miel » d’un nouveau gouvernement?…. Simple option partisane.
    Veulent-ils mesurer qui sont les « partisans » dans leur rang? simple réalignement interne en se cherchant de trump.

    Ce mauvis film sert à quelque chose? Dans tout bon film d’intrigue il y a 2 classiques « à qui sert le crime » et « suivre l’argent »….
    l’être humain étant ce qu’il est, la raison se trouve là…

    trump n’est que le pantin utilisé dans cette saga ridicule…. trump n’a pas l’intelligence ni l’esprit stratégique pour élaborer des scénarios aussi complexes… trump est le chiffon jetable utilisé….
    On lui susurre ;a l’oreille des options et lui, il mord à l’hameçon….. donc à qui sert cette mascarade?
    à première vue, les Républicains.
    Ensuite, vient la religion.

    suivre l’argent est aussi en amont de trump….
    Quel secteur financier, quel groupe fait de l’argent comme de l’eau et en fera encore plus si trump demeure en place….
    le complexe militaire, pétrolier et sécurité en font peu importe qui est président…..

    Curieux de voir quand et comment trump sera jeté par ceux qui le poussent aussi loin dans son délire….

    1. richard311253 dit :

      @Lechatderuelle,

      Tellement !

      De toute cette saga, vous savez le leader fou qui ……, ce que je retiens c’est que ça se passe aux USA.

      Que dans ce pays, le phare de la démocratie planétaire, un personnage mal intentionné peut faire basculer la plus démocrate des démocraties.

      Que retiendra le pays de ce 4 ans funeste pour la démocratie ?

      L’histoire va s’écrire.

    2. karma278 dit :

      @ chatderuelle
      « L’exaspérant trump qui n’en finit plus d’essayer de lire entre les lignes (…) »

      Alors là, vous fabulez!
      Tiny ne sait pas lire, tous en conviennent.

      Alors, vous savez, lire entre les lignes, c’est de la haute voltige pour un cerveau comme le sien 😜

      Tiny est incapable de haute voltige, bone spurs et autres causes médicales obligent…

      1+1 =0, la nullité absolue. Or, dans le cas de Tiny, c’est le maximum possible.

      Comme disait mon défunt ancêtre: « Tu rentres pas un gallon dans une pinte »

  21. Capitaine B dit :

    Dénoncer trump est déjà un début, mais qu’en est-il de dénoncer Pence, Barr, McConnell ou tous ses collègues qui pourrait mettre un terme a toutes ces niaiseries?

    Ça fait un bon p’tit bout de temps que Romney reconnaît que ce que fait trump c’est de la m**de. Il lui arrive de protester et voter contre. Mais il lui arrive aussi de se boucher le nez et avaler.

    Vraiment avoir des couilles, il aurait déjà quitté le parti et il s’afficherait comme indépendant.

    1. lechatderuelle dit :

      Capitaine B sans doute que Romney regarde « après » trump…

      trump n’est pas la finalité…. ce n’est qu’un abcès dans la face des républicains ….ça fait suer, ça dérange, mais sauf une petite cicatrice, ça part…. et les gens qui te regardent finissent par ne plus voir la cicatrice….

      Romney est possiblement »commandé » par le Parti pour rapprocher les balises autour de trump…. aidant les « indécis » à reculer sans crainte…

      Dans un clan, les membres demeurent unis, peu importe ce qui se passe… sinon c’est la débandage en désordre….

      mais ça doit grenouiller et affuter les couteaux dans ce parti!!

  22. Loufaf dit :

    Nous assistons en temps réel et en direct, à une tentative de vol électoral par le parrain de la MB. Le parti républicain est mort, c’ est maintenant le parti de dt.
    A part Romney, qui s’ élève contre ce vol pur et simple? Si personne ne proteste, c’est qu’ on cautionne ses actions criminelles.
    Cette attitude pourrait bien se retourner contre les reps en Géorgie pour les 2 sénateurs. Quand tu vois Moscow Mich se tenir à côté du parrain, les gens voudront peut-être 2 sénateurs honnêtes au sénat et nous comptons sur Stacey Abrams pour leur rappeler.

    1. lechatderuelle dit :

      Loufaf Au contraire…. les républicains laissent trump aller aussi loin qu’il le veut…. y’a aucun support de la « machine »…. trump y va avec ses « hommes », enfin son homme… sa théorie…. sa défense….

      le parti républicain est assis sur ses mains, car, en étirant la décence, trump est dans les limites permises…
      ce n’est pas tant trump qui compte pour les républicains qui savent tous, que Biden est le prochain Président des USA….
      ce qui compte pour eux est, sans doute, de mesurer combien de camps y a-t-il dans leur rang, qui est avec qui, qui sont les « pivots » qui parviennent à faire serrer les rangs des membres….

      possible que les républicains gagent du temps par bête opportunisme partisan…. ce qui serait cynique….

      mais trump n’a que le mauvais rôle et sera le sacrifié pour le parti…une mise à mort médiatique…

      à qui profite tout ça…..???

    2. xnicden dit :

      Les républicains innondent la Georgie de publicité…Juste cette semaine ils ont dépensé 13.5 millions $ en pub.

      https://twitter.com/JamesArkin/status/1326934041141125120?s=19

      Sans compter le fait que des grosses pointures telles les sénateurs Scott, Cotton et Rubio y font campagne pour les républicains.

  23. Citoyen dit :

    tout le monde sait que la politique est devenue une gamique médiatique et il serait bon de réduire la pollution numérique.

  24. Dit en passant dit :

    Faut pas rêver en couleur avec les Républicains. McConnell, Collins, Graham ont été réélus, malgré toutes les vomissures qu’ils ont produites depuis 4 ans. Alors pour le vent chaud dans le coup, ça sera pas avant 6 ans. Cruz en a encore pour 4ans, Rubio pour 2 ans. Ça peut donc déconner encore solide avant la moindre tentative de contrôle.
    J’ai plus l’impression que les Répugnants veulent savoir jusqu’où ils peuvent pousser le bouchon avant que ça sautes, histoire de préparer la nouvelle génération. Et quand ça va sauter, c’est entièrement la faute à Trump, pas au républicains.

  25. FlorentNaldeau dit :

    À noter qu’un autre Sénateur Républicain a lui aussi dénoncé les tactiques des DT. Ben Sasse du Nebraska a souligné que les avocats de DT refusent de répéter leurs accusation de fraude lorsqu’ils sont devant les tribunaux, puisque contrairement à leurs conférences de presse (qu’il qualifie de « wild ») ils sont alors sous serment. Il a déclaré « nous sommes une nation fondée sur des lois, pas sur des tweets ». La Sénatrice Joni Ernst de l’Iowa a pour sa part indiqué que ce qu’il faut dans les circonstances ce sont des preuves et qu’aucune n’a été présentée.

    Lentement, mais sûrement le parti chemine.

    Du côté de DT, je me demande s’il tient vraiment à aller jusqu’au bout dans une apparente tentative de détourner le processus électoral ou s’il ne s’agit pas, une fois plus, tout simplement d’un geste de politique-spectacle.

    DT tient à être celui qui a le contrôle. Il est donc naturel qu’il souhaite être l’auteur du scénario de sa sortie, de manière à disposer par la suite du matériau de départ pour proclamer une interprétation des faits lui permettant d’entretenir l’image d’une victime de lâches manœuvres des Démocrates et de leurs complices dans les médias, dans les tribunaux et parmi certains traîtres Républicains ou fonctionnaires renégats.

    Il pourra ainsi continuer d’entretenir la flamme, de dominer le parti et de lever des fonds, que ce soit en vue d’une autre campagne en 2024 (j’y crois peu) ou pour préparer le passage vers Don Jr. à titre de son héritier politique et de futur second Président Trump.

  26. Alexander dit :

    Trump est un criminel, tout le monde l’a bien compris.

    Pourquoi Romney est le seul républicain à parler avec clarté et décence, même s’il n’est pas parfait?

    Pourquoi? Par simple calcul politique de l’élection du Sénat en Géorgie. L’élection est tellement serrée que la moindre division dans les rangs républicains serrait suffisante pour faire basculer le sénat aux démocrates, ce qui serait la vraie catastrophe pour les républicains.

    Alors, on se bouche le nez et on endure les frasques de Trump et Giuliani jusqu’en janvier. On remarque que les deux clowns ont été déboutés partout à date. On les laisse sévir en limitant les dégâts politiques.

    Et on travaille activement pour faire passer les deux sénateurs républicains en Géorgie.

    Pas très élégant pour la démocratie et l’éthique, mais leur devise est: « La fin justifie les moyens. »

  27. richard311253 dit :

    Peut être HS !

    Que reste t’il à 45 comme recours légaux, dit-il ? Tout lui a été refusé.

    Ira t’il jusqu’au coup d’état ? Est-ce que cette manipulation (corruption) de fonctionnaire peut être considérée comme un coup d’état ? Quel est le niveau de gravité d’un tel acte venant d’un président. Peut-il être envisagé que ce geste demeure impuni ?

    Ça m’intrigue au plus haut point car cette semaine il a été question de gracier ce dernier, alors où est la ligne qu’il ne faut pas dépasser ? L’a t’il franchi déjà car c’est bin beau penser à la base électorale de l’autre, encore faut-il ne pas oublier la sienne.

    Lechatderuelle à 8h29

    Excellent ! Cette idée de mesurer les camps à l’intérieur DU camp républicain, bonne idée de creuser cette idée là.

    Ce qui soulève chez moi cette question, un des objectifs serait-il de revoir l’idéologie républicaine face au Trumpisme ?

  28. Jean dit :

    Idéalement, il faut que les démocrates aille chercher les deux sénateurs de la Georgie mais je pense que Mitt Romney pourrait à l’occasion voter avec les Démocrates au Sénat

  29. jeanfrancoiscouture dit :

    Georgia State: 10 millions d’habitants; 3% de la population totale des USA; deux sénateurs à élire (réélire?) et ce, juste avant l’entrée en fonction du Président Biden; Un parti républicain qui tient à conserver à Mitch McConnell le droit d’emmerder le président pour quatre ans, le temps de préparer la revanche.
    Dans un système où les dépenses électorales nagent dans le délire d’un capitalisme débridé, on imagine sans peine le déferlement de publicité, de visites de «personnalités influentes», de magouilles pour bloquer le vote de ceux qui ne «méritent pas de voter», de coups tordus et autres moyens plus ou moins licites pour remporter ce vote crucial.
    Et tous ces politiciens de carrière, particulièrement ceux que Donald Trump a déjà ouvertement méprisés, (Cruz, Rubio et als) qui sont déjà à l’œuvre pour perpétuer son héritage. C’est à n’y rien comprendre. Des gens qui, comme disait mon défunt oncle Maurice, n’ont «ni honte ni honneur» et qui se précipitent dans les Écuries d’Augias mais pas pour les nettoyer, juste pour y brasser le purin. Tout ça me donne le tournis mais surtout la nausée.
    Et ceux qui ont le courage de protester se comptent sur les doigts d’une seule main, et encore il reste des doigts inutilisés. Qu’est-ce que Mitt Romney gagne à rester dans cette galère? Vrai que son conservatisme lui interdit de traverser le parquet et se ranger de l’autre côté mais quand même; surtout qu’il n’a absolument pas besoin de ce job pour gagner sa vie, il pourrait juste rentrer dans ses terres.

    https://www.expressio.fr/expressions/les-ecuries-d-augias-nettoyer-les-ecuries-d-augias

  30. xnicden dit :

    Les républicains veulent de toute évidence ne pas susciter la colère des trumpistes…
    Ils doivent avoir des chiffres leur montrant qu’être boudés par eux pour l’élection des sénateurs de Georgie ferait mal. Chaque point de pourcentage compte.

    Sans compter que chaque minute de temps d’antenne que Trump syphonne est du temps de moins passé à questionner McConnell et les élus républicains sur ce qu’ils font.

    Comme continuer de bloquer un vote sur une aide financière aux américains.

    Ou tenir une audition dénonçant les médecins et bureaucrates qui empêchent l’accès au traitement par hydroxychloroquine aux malades de la covid. Ça ne s’invente pas.

    https://twitter.com/ashishkjha/status/1329646434644336642?s=19

  31. christal dit :

    Est-ce que Lincoln Project a cessé ses activités ?
    Je suis probablement bien naïf, mais il me semble que ce pourrait être utile en ce moment.

    1. Anne-Marie dit :

      Non, j’ai pu regarder une ou deux vidéos depuis la fin des élections

    2. Layla dit :

      Lincoln Project
      Ils font des conférences internet.

      Mais cette semaine, j’ai été inondé par des vidéos du groupe « Republican for the Rule of Law » don’t je suis aussi abonnée.

      Un extrait du site… « We are fighting to make sure that the laws apply equally to everyone, from the average citizen to the president of the United States. We believe in fidelity to the Constitution, transparency, and the truth. »

    3. Layla dit :

      @christal
      Voici la toute dernière vidéo de ce matin sur le Michigan

      https://youtu.be/lkuzLFjO1yU

  32. Jean Saisrien dit :

    Says Mitt the enabler…

    Ta yeule Mitt, TA YEULE !!!

  33. Layla dit :

    « Malfaisant » ce pseudo dieu vengeur.

    Je n’ai rien d’autres pour le décrire.

    Personne n’a le droit d’être plus heureux que lui ou moins malheureux que lui.

    Souvent, je me dis si j’avais fait ou dit le un millième de ce qu’il dit et fait mes enfants me renieraient.

    Le jeune Barron qui va en classe comment il se sent? Veux veux pas, il va devenir comme sa famille à force de se faire une carapace il va se réfugier dans le déni, la honte c’est très difficile à porter.

    1. danielm dit :

      Je crois bien que le jeune Barron (« her son » like Donald have the habit to call him) sera bien protégé par sa mère.

      1. chicpourtout dit :

        Dans ma revue de presse matinale quotidienne, je lisais dernièrement Denise Bombardier qui disait que Barron est autistique. Ce sera un tout défi… il n’a pas choisit son père. Lui qui se permet de rire et d’imiter des handicapés physiques dans ses rallyes. Je plains ce pauvre garçon… Ne vous demander pas en partant pourquoi il l’appelle «her son», déjà il donne le ton…

    2. karma278 dit :

      On spécule, mais Barron est élevé par Melania, qui malgré tout,
      aime profondément son fils.

      A-t-elle suffisamment d’influence pour éviter à Barron les lacunes émotives des autres enfants?
      Pour lui éviter l’endoctrinement du « I’m so mistreated »?

      Je ne sais pas. Mais clairement Barron aura reçu une éducation très différente de ses demi-frères/soeurs.

      Je me souviens de son lapsus:  » SHE has a child », en parlant de Meliana et Barron

      Bref, Barron is HER son, not his.

      1. danielm dit :

        Ah vous m’avez bien devancé, chapeau!

      2. karma278 dit :

        🎩

      3. Layla dit :

        @Karma 278
        Les trois premiers de DT c’est Ivana qui avait la garde, j’ai déjà lu que ce n’est que vers l’âge adulte qu’elle a donné la responsabilité à DT de faire leurs éducations.
        Elle lui aurait dit voilà ce que j’en ai fait à toi maintenant, dans mes mots.

        Je n’ai aucun doute que Melania aime vraiment son fils, mais elle ne peut pas lui épargner les affres de la honte, ce qu’elle a elle-même à gérer, j’imagine qu’elle doit se convaincre et le convaincre en disant je ne suis responsable que de ce que moi je dis et fais.

  34. spritzer dit :

    Romney parait bien sur la photo, il a gardé juste un peu de gris…

    1. Samati dit :

      Votre commentaire s’adresserait davantage à l’un de vos favoris dont vous semblez donner beaucoup de crédibilité à ses théories farfelus de complot : Rudy Giuliani

  35. Le seul qui pratique la corruption et la fraude électorale est Bunker Boy.

    Il le fait ouvertement au sus et au vu de tous sous les applaudissements de la bande de consanguins de sa secte d’adorateurs et sous le silence complice des élus Républicains qui préfèrent regarder ailleurs.

    Il faudra que d’autres élus sortent de leur mutisme et dénoncent haut et fort les agissements de la Crapule-En-Chef sinon ils risquent d’être jugé très sévèrement par leurs électeurs.

    Les Américains sont victimes d’une tentative de Coup d’État, d’une attaque frontale envers la démocratie et la Constitution Américaine.

    Le Congrès doit agir. Le recours au 25e amendement devient de plus en plus urgent car ça semble le seul moyen d’arrêter cette folie.

  36. M.Rustik dit :

    Il était temps!!! Que plus de gens se lèvent. Les autres qui se taisent? Coupable par association, car le minable orange est vraiment allé trop loin.

  37. FlorentNaldeau dit :

    @xnicden, 09h23

    Vous avez tout à fait raison. Le Georgie doit être un facteur crucial dans les réflexions des leaders et autres élus Républicains et ces calculs dictent à peu près certainement leur conduite.

    Ce faisant ils se font les complices de manœuvres qui discréditent le processus électoral dans son ensemble et pourraient dégoûter les électeurs de participer aux prochaines élections.

    De plus, s’il arrivait que les recours arrivent à reporter, retarder, modifier ou même annuler les résultats du 3 novembre, l’impact serait plus large que simplement la présidence. En effet, chaque État certifie en un seul bloc les résultats de toutes les courses, à tous les niveaux.

    Il n’y a pas de certification distincte pour la présidence.

    Le silence de ces Républicains cautionne donc des gestes qui auraient comme résultat la mise en veilleuse de toutes les élections dans les états visés par les recours juridiques, même celles que les Républicains ont remportées, que ce soit aux deux chambres du Congrès ou dans les législatures des États.

  38. onbo dit :

    « «Après avoir échoué à présenter un cas même plausible de fraude généralisée ou de complot devant un tribunal, le président a maintenant recours à la subversion de la volonté du peuple et au renversement des élections. Il est difficile d’imaginer une action pire et plus antidémocratique de la part d’un président américain en exercice.» »

    ‘Se cacher dans le fond de la salle du Sénat, se taire sur le mode opératoire tronqué de McConnell lors du procès en destitution de Donald Trump et finir quand même par voter pour le maintien en place d’un dangereux Président. Il est difficile d’imaginer une action pire et plus antidémocratique de la part d’un Sénateur américain en exercice qui en 2008 et 2012 avait pourtant aspiré à la présidence des USA, avec comme colistier la poche de thé Paul Ryan, celui là même qui a offert les coupures de taxes aux plus riches pour Donald Trump.

  39. Alexander dit :

    Romney est profondément stratégique.

    En prenant ses distances de Trump comme sénateur, il se positionne pour détenir la balance du pouvoir au Sénat.

    Les sénateurs modérés comme Romney, Collins, Markowsky et Sasse auront la balance du pouvoir au Sénat, encore plus que McConnell..

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :