Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le moins je parle de Candace Owens, le mieux je me porte. Cela étant dit, je contreviendrai aujourd’hui à cette règle hygiénique personnelle pour signaler la sortie de cette opportuniste et propagandiste conservatrice contre Harry Styles, qui vient d’entrer dans l’histoire en tant que premier homme à paraître en solo (et en robe) en couverture du magazine Vogue. Selon la promotrice du mouvement Blexit, le chanteur et acteur britannique incarne le déclin de la masculinité occidentale engendré selon elle par l’influence du marxisme dans l’éducation de nos enfants. «Ramenez les hommes virils», a-t-elle lancé dans un tweet viral.

Je suis prêt à parier ma casquette que Donald Trump entre dans la catégorie des hommes que Candace Owens considère virils. Et pourtant, les critiques du même homme pensent exactement le contraire. Je cite en exemple la journaliste et auteure féministe Susan Faludi, qui signait récemment un texte sur le sujet dans le New York Times :

«La grande honte n’est pas que M. Trump ait introduit une masculinité anachronique dans le Bureau ovale, mais qu’il ait utilisé le Bureau ovale pour populariser une marque très moderne de virilité compensatoire – avec une surprise à la clé. Les caractéristiques de la masculinité ornementale contemporaine – être apprécié comme objet du regard, jouer l’enfant perpétuel, se percher sur un piédestal et se regarder dans un miroir – sont celles-là mêmes que les femmes ont, pendant un demi-siècle, lutté pour démanteler en tant que caractérisations dépréciatives et misogynes de la féminité. La préoccupation pour la popularité, le glamour, la célébrité, l’apparence – quelles sont ces qualités si ce ne sont celles que recherchaient les consommatrices d’antan? Si M. Trump revendique un rôle sexuel stéréotypé traditionnel, c’est un rôle qui a longtemps appartenu aux femmes.»

Dans l’entrevue qu’il a accordée au magazine Atlantic à l’occasion de la sortie du premier volume de ses mémoires, Barack Obama y est allé de sa propre réflexion sur l’image de la masculinité offerte par Donald Trump, ou plutôt sur le fait que son successeur ne représente pas une certaine image de la masculinité américaine : «Je pense au héros masculin classique de la culture américaine lorsque vous et moi étions jeunes : les John Wayne, les Gary Cooper, les Jimmy Stewart, les Clint Eastwood même. Il y avait un code … le code de la masculinité avec lequel j’ai grandi et qui remonte aux années 30 et 40 et avant cela. Il y a une notion selon laquelle un homme est fidèle à sa parole, qu’il prend ses responsabilités, qu’il ne se plaint pas, qu’il n’est pas une brute – en fait, il défend les personnes vulnérables contre les brutes. Et donc, même si vous êtes quelqu’un qui est agacé par le wokeness et le politiquement correct, qui veut que les hommes redeviennent des hommes et qui est fatigué de voir tout le monde se plaindre du patriarcat, je pensais que le modèle ne serait pas Richie Rich – celui qui se plaint, qui ment, qui ne prend la responsabilité de rien.»

Autrement dit, le problème de la masculinité occidentale, ce n’est pas probablement pas Harry Styles qui l’incarne le plus ces jours-ci. Je remercie Candace Owens de m’avoir lancé sur cette piste. Une fois n’est pas coutume.

(Photos Getty Images)

81 réflexions sur “C’est quoi un homme viril?

  1. marylap dit :

    Elle s’est attaquée à la mauvaise personne. Les fan d’Harry Styles on dû lui tomber dessus. Personnellement, je pense qu’un homme célèbre accepte de poser dans des robes est une bonne chose. Il est grand temps d’en finir avec tous ces clichés toxiques sur ce qu’un « vrai » homme doit faire ou ne pas faire. Ils causent beaucoup trop de tort, que ce soit aux femmes qu’aux hommes.

  2. Léo Mico dit :

    Ah ben, le marxisme est enseigné dans les écoles aux USA.

  3. Roger Allard dit :

    Un homme, ça sacre, ça fume, ça boit, ça se gratte le paquet, ça bat son char, ça fou.., etc.

    Ceci dit, ça peut changer avec le temps, un homme.

  4. Haïku dit :

    « le déclin de la masculinité occidentale engendré par l’influence du marxisme dans l’éducation de nos enfants. »(dixit Candace Owens).
    —–
    Sérieux ?…….
    Mouahaha !!! 🤣🤣

    1. Ziggy9361 dit :

      Haïku ça, sa s’appelle un beau gros rire bien gras d’un vraie homme avec du coffre.😁

  5. MarcoUBCQ dit :

    Encore une autre personne qui a peur du changement. Décidemment, les États-Unis sont en partie un pays de rétrogrades.

    1. Réal Tremblay dit :

      @MarcoUBCQ

      Rétrograde assurément. On a qu’à regarder les films et les séries les plus populaires sauf quelques exceptions. Beaucoup d’armes et de virilité.
      La virilité est comme l’intelligence dans le sens qu’il est difficile de la définir. Ce n’est ni masculin et ni féminin. Ces deux concepts sont trop soumis aux stéréotypes que chaque époque a imposé à la population.
      Moi j’opte pour un état d’être sans obligation de se définir par rapport au sexe opposé. Il y a beaucoup d’hommes en autorité qui aurait avantage à exprimer leur -féminité-. Peut-être que cette planète se porterait mieux.

  6. treblig dit :

    Si mes souvenirs cégépiens sont bons de mes amis marxistes des années 70, l’homosexualité est une déviation petite-bourgeoise qui doit être corrigée dès l’arrivée au pouvoir des socialistes.

    Chose certaine dans ses écrits, Marx ne parle pas parlé pas de l’homosexualité ( ni de l’environnement ou de la condition féministe par ailleurs).

    1. Richard Desrochers dit :

      Pour la condition féminine, je ne parierais pas que Marx n’en a pas parlé, mais Engels y a consacré un livre.

  7. MarcB dit :

    La vision de Candace Owen est très binaire et achaïque: la société doit avoir des hommes et des femmes modèles! Biologiquement, ça tient la route, ça prend des chromosones mâles et femelles pour faire des bébés, mais dans la société, pourquoi fait-on encore la différence entre les rôles féminins et masculins? Je me demande encore pourquoi on inscrit encore le sexe sur nos passeports et autres documents officiels. Dans mon cas, il n’y a pas encore de douaniers qui a vérifié. Sérieusement, ça change quoi? Et qu’un homme porte une robe ou des pantalons, c’est seulement une question de culture. Est-ce que les écossais sont efféminés parce qu’ils portent des jupes?

    1. Claire Thomas dit :

      J’ai vécu quelques années dans le nord de l’Écosse – à Inverness – et y ai fréquenté un Écossais qui portait régulièrement le kilt: je n’ai de ma vie rencontré d’homme aussi viril. Est-ce Sean Connery avait l’air efféminé en kilt ?

      1. Richard Desrochers dit :

        La reine Victoria était très allumé par les Écossais en kilt. Elle était moins victorienne que son époque, d’ailleurs.

      2. MarcB dit :

        @Claire Thomas
        Sean Connery est *beaucoup* viril en kilt qu’habillé ainsi:
        https://assets.considerable.com/wp-content/uploads/2019/05/02115928/zardoz-12.jpg

    2. Achalante dit :

      Mais surtout, si les femmes peuvent aujourd’hui porter le pantalon, pourquoi les hommes devraient ne pas avoir accès aux robes? 😉

      On parle de « masculinité toxiques » lorsque l’image imposée de la masculinité (par les hommes eux-mêmes, mais aussi certaines femmes comme Mme Owen) sont astreignantes et empêche les hommes d’être eux-mêmes. De plus, cette image est souvent une de virilité violente, qui s’explique avec ses poings et impose sa volonté aux autres.

      On parle de « masculinité performative » lorsque les hommes étouffent ce qu’ils sont en public pour se conformer à une image définie par la société, ou un sous-groupe de celle-ci. « Un homme, ça ne pleure pas, c’est fort, ça a du poil, … »

      Quand aux qualités morales, n’en déplaise à M. Hétu, elle ne sont pas l’appanage de l’homme, mais devraient s’appliquer à tous, peu importe le genre.

      La vraie façon de savoir si quelqu’un est un « vrai » homme? Demandez-oui si il est un homme. Si la réponse est « oui », vous avez devant vous un vrai homme. (À moins, évidemment que la réponse soit sarcastique, alors je vous laisse décider! 😉 )

      La seule question vraiment complexe est de savoir si quelqu’un est un être humain décent…

  8. el_kabong dit :

    « … le déclin de la masculinité occidentale engendré selon elle par l’influence du marxisme dans l’éducation de nos enfants. »

    Un autre exemple typique de la drette profonde de phrase creuse, totalement sans fondement, énoncée comme une vérité absolue.
    Je serais curieux d’avoir un seul exemple de « marxisme dans l’éducation de nos enfants »…

  9. lechatderuelle dit :

    ah les stéréotypes que les deux sexes véhiculent depuis la nuit des temps…..

    il n’y a pas de « vrais » hommes ou de « vraies » femmes….

    il y a des hommes et des femmes… et les 2 sexes ne devraient jamais être opposés… continuellement mis un face à l’autre…

    diviser le monde de façon binaire est archaïque et largement dépassé….

    on voit les ravages de cette vision des sexes… des femmes poupées barbies pullulent et des machos crétins qui cognent et qui tuent par frustration pullulent…

    qu’un mec porte une robe, ce qu’on peut s’en balancer….. tout comme on s’en tape qu’une femme porte un pantalon….
    Faudrait lui rappeler à ce dinosaure que nous sommes en 2020, pas en 1220…..

    une des responsabilités des bien-pensants dans son genre est d’évoluer….

    c’est dans ces moments, qu’on constate les très petits pas de l’Humanité polluée par les stéréotypes entretenus par le conservatisme et les religions…

  10. Nady dit :

    Qu’est-ce qu’elle veut dire par « The East knows this?  » Elle n’a jamais vu les traditionnels kimono, les djellabas, les magnifiques costumes traditionnels chinois?

  11. ghislain1957 dit :

    Se prénomme « Candace » c’est pas ça qui fait le plus viril mettons…

    1. gl000001 dit :

      Surtout que c’est une femme 😉

  12. Pierre Lesage dit :

    Ce que Karl Marx eut pu dire et écrire… ouf!

  13. Rick dit :

    Les arabes de plusieurs pays musulmans et les indiens (de l’Inde) portent de grandes robes…de même le pape et le clergé catholique. Rien de nouveau sous le soleil… c’est un faux-débat qui pourrait tirailler les « woke »: un homme portant une robe fait- il de l’appropriation culturelle en prenant les vêtements du sexe opposé ou bien est-il avant-gardiste en promouvant la gent féminine?

    1. Achalante dit :

      Ces pseudos-chrétiens devraient pourtant savoir que Jésus ne portait pas le pantalon! 😉

  14. Duduche dit :

    Le cas de la déviance du bouffi-45 mis à part, les hommes en robe qui enseignent aux enfants, on les trouve plutôt du côté des religions que du marxisme. J’imagine que Mme Owens n’a pas de problème avec ça.

  15. On est vraiment rendus là ?

  16. Pierre S. dit :

    ——————–

    pour Donald un homme viril c’est un menteur misogyne raciste et voleur ……

    1. Robert Giroux dit :

      ET agresseur sexuel : Grab them by the pussy !!

  17. Mystik dit :

    Vous pensiez qu’on avait fini d’entendre parler de Trump après sa défaite? Vous remarquez comment on l’a mis au centre de cette histoire qui ne le concernait pas pour 5 cennes?

    Ça va être comme ça pour les deux prochaines années. Il a été trop payant pendant 4 ans, on ne le laissera pas tomber aussi vite, on va trouver le moyen de l’impliquer dans absolument tout pour les deux prochaines années.

  18. Pierre S. dit :

    —————————-

    Mais au final, Trump n’est pas un homme mais un gamin mal élevé et braillard
    un pleutre qui se cache pour écoeurer tout le monde et surtout, un enfant roi à qui tout est dût
    mais qui lamente continuellement et se vautre dans le rôle de la victime.

  19. treblig dit :

    Après vérification, Mars parle très peu d’homosexualité ou. même ou même de sexualité en général. Comme la plupart des intellectuels de son époque, il était très collet-monté côté cul.

    Par contre Staline était férocement contre. Dans une loi de 1931, l »homosexualité est vue comme une maladie mentale susceptible de 5 années de prison

    1. Madalton dit :

      On peut dire que Putin pense encore la même chose.

    2. chicpourtout dit :

      Inutile de remonter si loin, l’homosexualité était toujours écrite encore dans le DSM…
      Une chance que nous avons eu M. P.E. Trudeau pour décriminaliser la chose! Ciel! on serait encore au temps de la charette et du boeuf… L’homosexualité existait pourtant du temps des Romains et était vue comme une chose tout à fait  »normale » et naturelle….

      1. Achalante dit :

        Ah, mais ces Romains-là étaient polythéistes. Quand le Christianisme s’est implanté, il a apporté ses idéaux de tribus nomades basées sur un « clan » familial, où tout homme se devait d’avoir plusieurs enfants, et le plus de garçons possible, pour aider à défendre le clan contre leurs ennemis.

  20. Pierre S. dit :

    —————————-

    pour ce qui est de comment Trump va se comporter dans son après présidence ….
    les derniers jours ont été très évocateurs a mon sens de la suite des choses. Depuis le
    3 novembre Trump est complètement sonné. à part dire de la merde sur le système
    électoral américain et mentir de façon grossière sur le résultat de l’élection, trump est
    complètement mort, inapte et déconnecté de la réalité … mais encore plus, isolé.
    Oui il y a quelques renifleux de pets du Gop qui le suivent timidement mais rien de
    très convaincant …

    Par contre le vrai dommage c’est le doute qu’ils sèment dans la tête des partisans vulnérable et
    aisément manipulables.

  21. Benton Fraser dit :

    Je doute fortement qu’un homme qui fait continuellement la danse du bacon soit un exemple de virilité….

    1. Madalton dit :

      et un homme qui a tout fait pour ne pas aller au Vietnam.

    2. Richard Desrochers dit :

      Whining bitch, voilà la vraie virilité !

  22. lechatderuelle dit :

    Biden explique sa vision de la suite des choses….

    ouf que ça va crier du côté républicain…..
    le mot Socialiste va résonner….

    salaire minimum de 15 $ l’heure… des garderies,…. des écoles financées…. des emplois syndiqués….. des énergies vertes… des autos électriques….

    pour la 1 ere fois depuis 2016, les américains se font offrir un avenir…..

  23. Absalon dit :

    Déjà imagine-t-on John Wayne ou Clint Eastwood se teindre en blond et se couvrir le visage de fond de teint ou d’auto-bronzant ? Je ne pense pas.
    Ce n’est pas son pire défaut mais Trump a indéniablement un petit côté Michou (propriétaire d’un cabaret transformiste montmartrois récemment décédé).

  24. Apocalypse dit :

    Susan Faludi et Barack Obama: 👍👍👏👏

    Maintenant je vais y aller de mon appréciation de la soi-disant virilité de Donald Trump et je n’irai pas dans la dentelle: ‘Donald Trump a montré durant sa présidence qu’il était un lâche et un lâche ne sera jamais un homme viril’.

  25. gl000001 dit :

    Je ne connais pas ces deux personnes. Wiki à l’aide.
    Candace : très jolie jeune femme noire. Une activiste pro-trump. Ca part bien mais ça finit mal !!
    Styles : chanteur de One Direction. Un succès fabriqué donc !!
    trump : trop chialeux et irresponsable pour être considéré comme viril.
    Obama : très viril.
    Mr Hétu: très viril.
    Biden : il conduit une Corvette 67 !!! Ca veut tout dire.

    1. danielm dit :

      Il faut que je déniche une Corvette 1967 au plus tôt!

      1. chicpourtout dit :

        Il va vous manquer une chose encore @danielm 😉
        Le gros signe du zodiac avec la chaine dorée dans le cou :)) ahahah!!!

      2. chicpourtout dit :

        De toute manière, si votre photo est bien la vôtre… vous n’avez certainement pas besoin de cela et encore moins d’une vieille corvette… 😉

      3. danielm dit :

        Merci de votre appréciation et, en effet, photo et pseudo ne sont pas empruntés.

      4. chicpourtout dit :

        C’est tout en votre honneur! 😉

      5. Robert Giroux dit :

        J’espère que que vous êtes en moyen$$

      6. danielm dit :

        Ah ça! Pas vraiment et je n’ai pas de talent de modéliste pour me contenter de la version miniature à assembler!

    2. Dekessey dit :

      « Mr Hétu: très viril. »

      D’où tenez-vous cette information?

      😉

    3. chicpourtout dit :

      trompette est certainement le moins viril des hommes public… Ouach!
      Imaginez un peu, décoiffer sa moumoutte synthétique….!! :((

      1. danielm dit :

        C’est peut-être le grand drame de sa vie, comme quoi l’argent ne peut pas tout acheter et sûrement pas une dégaine comme Clint Eastwood. H.s. vous vous souvenez d’une séquelle de Back to the future avec le canadien Micheal J. Fox dont on demandait son patronyme et qui répond spontanément: Eastwood, Clint Eastwood. Hilarant!

      2. chicpourtout dit :

        Ce sont des questions de  »tendance » et de mode aussi. Il y a plusieurs années, je trouvais belle Gwyneth Paltrow et maintenant je la trouve fade. Monica Bellucci demeure pour moi la plus belle femme au monde à la fois féminine et mystérieuse.

      3. danielm dit :

        Vous avez bien raison de souligner comment les goûts « esthétiques » peuvent évoluer avec le temps. J’ai toujours pensé que la vrai beauté est celle de l’intérieur qui transcende vers l’extérieur. Cette beauté-là est doublement précieuse.

      4. chicpourtout dit :

        Ahhahh! Cela me fait toujours sourire @danielm quand les gens disent cela. Tout le monde sait cependant que c’est inexact… Le premier contact que nous avons avec les gens dès les premiers instants est qq chose de « physique » si je peux me permettre l’expression. Les gens se regardent, s’examinent, posent une sorte d’évaluation d’ensemble sur l’autre. On sait d’instinct, si on peut faire un peu confiance ou non, etc. Par le propos on reconnaît si le niveau social est équivalent, en éducation, civilité, culture générale, etc. Toutefois, à la base cela reste la même chose pour tous, il y a des affinités qui sont naturelles et d’autres pas.

      5. danielm dit :

         » … il y a des affinités qui sont naturelles et d’autres pas. » Mais n’est-ce pas là précisément où l’extérieur devient le reflet de l’intérieur? 😉

  26. Toile dit :

    Candace Owens : « Candace Owens, une conservatrice noire, affirme que « le suprémacisme blanc et le nationalisme blanc ne sont pas un problème » », News 24,‎ 21 septembre 2019 . Wikipedia

    Bon, je suppose qu’une fois cela dit, l’influence du marxisme dans l’éducation de nos enfants est une farce monumentale. Nous ne sommes pas éduqués ni même instruits de cette matière sauf pour les quelques cours de macro économie au CÉGEP pour les ceuces qui s’y rendent et qui s’y intéressent.

    Mais est ce un vrai débat, vraiment parce que l’habit ne fait pas le moine mais les sans culottes… oh quel drame il y a quelques centenaires.

  27. danielm dit :

    Tout ce beau monde républicain (et conservateur) semble nager dans la confusion (mentale) la plus profonde. D’un coté, ils admirent les « vrais » hommes de l’est issus de l’ancien régime communiste et de l’autre, ils accusent l’enseignement du marxisme comme vecteur de féminisation de la masculinité « ouestienne ». Parions qu’il s’agit somme tout d’un ramassis d’analphabètes dysfonctionnels.

  28. Candace Owens est une pauvre personne, rétrograde, bourré de clichés, de préjugés sur la mascunilité et beaucoup d’autres sujets.

    Associer la « supposé décadence du mâle » au marxisme démontre une ignorance crasse.

    Un peu de lecture ne lui ferait pas de tort.

    Comment peut-elle parler de la « virilité  » de Bunker Boy, un homme grossier, vulgaire, sexiste, misogyne qui a été trop « pissou » pour faire son service militaire.

    On croirait entendre l’imbuvable Jeff Fillion lorsqu’il s’adresse à sa secte.

    Si pour être un « vrai mâle, je dois:
    1. « Boire comme un trou »;
    2. Faire des « jokes de mononcle »:
    3. Tenir des propos dégradants envers les femmes;
    4. Poser des gestes déplacés envers les femmes;
    5. Conduire mon « char » comme un « cinglé »;
    6. N’avoir aucun égard pour l’environnement;
    7. Écouter les radios-vidanges de Québec;
    8. Me foutre des mesures de santé publique en temps de pandémie;
    9..Etc.

    Merci mais je passe mon tour. Je préfère rester comme je suis quitte à ne pas passer pour un gars « viril » aux yeux de certains dinosaures.

    La masculinité n’est pas le concept réducteur qu’en fait Owens. C’est une question d’attitude, de respect, de générosité, de responsabilité.

    Comme à son habitude, le président Obama en a donné une définition juste auquelle j’adhère.

    Pendant ce temps, notre CS a rendu une décision concernant la demande de recous collectif des « Courageuses » contre Gilbet Rozon.

    Que penser de tout ça ?

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/laction-collective-des-courageuses-contre-gilbert-rozon-rejet%c3%a9e-par-la-cour-supr%c3%aame/ar-BB1b3MqO?li=AAanjZr

    1. danielm dit :

      J’aime bien: « 7. Écouter les radios-vidanges de Québec; » et j’ajouterais participer à des karaoké dans des bars…

  29. stellaire11 dit :

    Ces stéréotypes à la con ont fait énormément de mal à beaucoup d’hommes et de femmes en les mettant dans un carcan impossible à vivre. On a tous des côtés mâles et femelles à géométrie variable selon les individus. Peux-t-on vivre et laisser vivre ? En quoi cette diversité de genre nous nuit ? Si elle aime des hommes « virils », pourquoi chialer sur ceux qui ne le sont pas. Qu’est-ce que cela lui enlève ? Elle manque de choix ?

    Si on regarde du côté de la famille Trump, le modèle est pour le moins perverti : tout pour l’apparence, le show, rien pour la fiabilité et le respect des autres. Personne ne s’est engagé dans l’armée, leur œuvre de charité était de la fraude et le mensonge est leur pain quotidien. Certainement pas un modèle de famille pour nos enfants !

    1. igreck dit :

      Pour ma part, le genre de femmes artificielles et blingbling, bêtes à manger du foin, qui peuplent l’univers des mâles Trump me dit beaucoup sur le genre d’hommes que sont ces derniers.

      1. kelvinator dit :

        Ça ressemble étrangement à l’écosystème féminin de FOX…

  30. Marco dit :

    La diversité est naturelle, tellement que même les fourmis et thermites ont toutes leur personnalité. Un homme conformiste ça existe, et ça se défini par son artificialité (fake). Oui, Donald est fake, mais alors presque totalement. Une autre sophiste que cette Candace Owens.

  31. Allez écouter la déclaration du président-élu Biden que M. Hétu a placé en lien sur son compte Tweeter.

    Ça fait du bien d’entendre des propos aussi sensés, réalistes et présidentiels.

    Ça fait changement de toutes les conneries qu’on pu entendre depuis 4 ans.

  32. Louise dit :

    Je remarque que beaucoup d’hommes répondent à ce billet. C’est parfait parce que c’est à eux de définir et d’expérimenter leur masculinité.
    Je n’ai jamais aimé que les hommes me disent comment être une femme, j’imagine que c’est la même chose pour les hommes.

    J’ai quand même mes préférences dans mes rapports avec mes semblables et ce n’est pas une question de féminin ou de masculin. J’aime les personnes qui sont vraies, qui expriment ce qu’elles pensent et ce qu’elles ressentent tout simplement. Les personnes respectueuses d’elles-mêmes et des autres.
    Ça n’a pas l’air trop compliqué mais c’est souvent un long apprentissage.

    Candace Owens dit qu’aucune société ne peut survivre sans des hommes forts.
    Est-ce qu’elle veut dire forts comme Trump ? Faites-moi rire !

    1. Michèle dit :

      👍👏🏻

    2. igreck dit :

      « … qu’aucune société ne peut survivre sans des hommes forts… »
      Oui, à l’Âge de pierre !? 🦍

      1. Haïku dit :

        « Et sur cette pierre, je bâtirai mon Église,
        et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. » 😉

    3. chicpourtout dit :

      @Louise
      Moi j’aime les personnes bien dans leur peau. Celles qui aiment la vie, la bonne humeur et la joie pétillante! Les rayons de soleil qui apprécient la la vie! (malgré le fait que ce n’est pas toujours facile et/ou du « gâteau » comme ont dit). Ce sont des natures prédisposées au bonheur.

  33. Ziggy9361 dit :

    Si le sujet est bien une robe porter par un homme alors la tout dépend de la longueur si la dite robe est longue c’est qu’il va à un bal il n’y a pas de quoi fouetter un chat par contre si la robe est très courte genre mini-jupe au ras du pompon dans le cas des femmes et au ras du paquet dans le cas des hommes surtout si il a les jambes très poilus signe de vérilité associé au mâle avec un haut taux de testostérone et à qui je conseille de ne pas faire sa Sharon Stone de lui même mais pire encore si debout le gland et son corollaire dépasse de la robe alors la nul doute qu’il est très virile ou bien son tailleur est un obsédé.

    Sérieusement si Candace à le moindrement de notoriété dans son milieu et qu’elle parle au travers de son chapeau il ne faut pas se surprendre qu’un farmer du Wisconsin rurale pour qui c’est bien le dernier soucis est une opinion tordu sur le sujet même si dans le fond il s’en tape.

      1. gl000001 dit :

        J’aime mieux cette version.

      2. Haïku dit :

        @gl000001
        😉 !!

        Ou peut-être cette version-ci ?
        Cold Play/ »Orphans »..

        *https://youtu.be/EUxsb0Zpe8w

  34. _cameleon_ dit :

    Voilà un ‘modèle’ qui pourrait inspirer DT alias Delirium Tremens:

    Plaisirs Gastronomiques – Quiche
    https://www.youtube.com/watch?v=z5eR-PbOvbQ&list=PLFYsD7CkELMEG7TZ_q69WiLaAdNEouMi0&index=2

    et 14 autres.

    1. Haïku dit :

      Très rigolo ! 😉
      Merci pour ces recettes/pub.

  35. Mystik dit :

    Les modèles de masculinité, pour moi, étaient Frank Sinatra et Clint Eastwood.

    Est-ce que je les imagine faire des pitreries de la sorte? Non. Je me demande à quoi rime ce cirque? On cherche à accomplir quoi exactement?

  36. Ziggy9361 dit :

    Trump en speedo,très virile,son premier médecin a dit de lui qu’il avait un magnifique poitrail comme il n’en avait jamais vu.😂😂

    1. Bobo dit :

      Comment on pourrait savoir si il porte un speedo ou s’il est tout nu ?

    2. igreck dit :

      Heurk ! 🤢

  37. kelvinator dit :

    Ça semble évident que c’est une campagne de PR du chanteur et du magazine. La preuve c’est qu’on en parle. Ce n’est pas vraiment ainsi qu’il s’habille quotidiennement.

    Après que certain utilise cela comme généralisation pour attaquer la gente masculine, c’est décevant mais à la hauteur de leur moyens.

  38. Stemplar dit :

    @Richard Hétu

    « (…) Je suis prêt à parier ma casquette (…) »

    La même que vous aviez failli manger?

  39. A.Talon dit :

    L’acteur britannique Peter Serafinowicz est probablement l’un des tout premiers à avoir deviné la véritable nature du Drumpf. Les paroles prononcées par la Chose dans ces extraits vidéos sont exactement les mêmes qu’elle a prononcée en public. Seule la voix a été changée.

    «The Best of Peter Serafinowicz’s Sassy Trump»

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :