Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Vous aurez sans doute remarqué que je ne me suis pas encore livré à une analyse des résultats de l’élection présidentielle de 2020. Je n’ai pas non plus tiré de savantes conclusions à partir des données fournies par les sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote. La raison principale tient au fait que ces sondages sont vraisemblablement trompeurs et seront certainement modifiés et raffinés au cours des prochaines semaines. Quant aux résultats finaux, ils ne sont pas encore connus.

Mais une projection nous permet de constater que la victoire de Joe Biden devient de plus en plus considérable. On sait déjà que le président désigné a obtenu plus de voix que le recordman précédent, Barack Obama, qui avait récolté 69,5 millions de votes en 2008 (Donald Trump a également franchi la barre des 70 millions). Mais le démocrate devrait dépasser le cap des 80 millions de voix. Selon une projection de Nate Silver du site FiveThirtyEight, il devrait en fait atteindre 81,8 millions de voix quand tous les votes auront été dépouillés.

Avec une telle récolte, la marge de victoire de Joe Biden devrait être de 4,3 points de pourcentage. «Ce n’était pas une élection particulièrement serrée», a tweeté le politologue de l’Université de Virginie Larry Sabato en comparant les résultats de 2020 à ceux de 1960,1968,1976 et 2000, et en priant les médias de ne pas perpétuer un «faux scénario».

Sabato a écrit ce tweet en tenant pour acquis que Biden battrait le président sortant par 4 ou 5 millions de voix et récolterait 306 grands électeurs. En réalité, le président désigné devrait coiffer le président sortant par environ 7 millions de voix. Je reviendrai ici donner mon grain de sel sur ce qu’une telle victoire signifie…

(Photo AP)

68 réflexions sur “Vers un total de 81,8 millions de voix pour Biden?

  1. Daniel dit :

    Et Trump ne veut toujours pas concéder la victoire .

    1. chicpourtout dit :

      Il est dans ce que l’on appelle le déni. C’est la toute premiere phase dans un deuil. Il faut lui donner le temps « d’atterrir ». C’est ce qu’il fait en ce moment en retrait.
      Après c’est la phase de la colère (ouch… mais c’est ça…) où il sera mécontent de la réalité. Ensuite, viens celle de l’acceptation. La personne n’a plus le choix d’être avec ce qui est. Maintenant, pour ce qui est en la durée de chacune des phases eh bien là cela est variable d’une personne à l’autre je le crains.
      Une chose est certaine, il va finir par reconnaître qu’il a perdu ses élections mais ce ne sera pas forcément de gaité de cœur…
      Avec son tempérament et considérant son âge, je crois qu’il se rendra à l’évidence que c’est peine perdue, il se retirera mais restera plein d’amertume. Au golf il aura amplement le temps de « se déposer » dans cet atterrissage forcé…
      C’est mon hypothèse.

  2. Boileau dit :

    Sachant de quel côté venait la suppression de votes, c’est une très belle victoire.

    1. marylap dit :

      Effectivement. Considérant tous les efforts des Républicons pour entraver le vote, les gens devaient être très motivé à sortir le Loser de la Maison-Blanche

  3. gl000001 dit :

    7 millions de majorité. C’est normal car l’histoire qu’on lit partout est qu’il y a un problème « systémique » dans les procédures électorales à la faveur des démocrates. Depuis très longtemps en plus. J’imagine que le gerrymandering est la pour compenser.
    Méchante gang de brainwashés. Les mêmes qui ont chialé contre Hillary il y a 4 ans. Elle avait reconnu sa défaite au moins !!

  4. garoloup dit :

    Comme on peut le constater, les démocrates ont triché à un niveau inimaginable. (D. Trump)

    1. ProMap dit :

      Le sans nom (ou le 100 noms si vous préférez) devra changer sa rhétorique : « Ce ne sont plus des millions de votes que les Démocrates ont inventés, ce sont des milliards, beleive me »

      1. Richard Desrochers dit :

        « I lost, by a lot ! », ne dira-t-il pas.

    2. Réal Tremblay dit :

      @garoloup

      Est-ce que Trump a mentionné le Dakota du nord avec un cochon qui s’est fait élire en prenant la place d’un décédé? Je ne pense pas et je ne serais pas surpris que des bulletins aient été truqués par des partisans du Président. Qui se ressemblent, s’assemblent.

  5. Mystik dit :

    Le plusincroyable est que ce vote était fort probablement (genre 95%) un vote contre Trump lol.

  6. richard311253 dit :

    Analyse personnelle.

    De cette élection aux scores stratosphériques, Biden et 45, je constate la force démocratique de la population, quelle qu’elle soit, et de sa capacité à exprimer sa volonté. je retiens aussi que dépendamment de son option politique, démocrate ou républicain, le mode de vote diffère (vote par anticipation, poste, en personne etc.), du moins pour cette élection, c’est flagrant.

    Il y a certainement des leçons à retenir sur ce sujet pour les deux camps et des ajustements à apporter. Tout le monde à le droit de voter et tous ces votes doivent être compter. Que les états aient des différences sur les manières de fonctionner, c’est de la plomberie, tracasseries diront certains, l’important étant ailleurs.

    45 fut pour moi, au tout début, une distraction, un genre de plaisir coupable alors que tous les matins, j’écoutais les nouvelles en me demandant ce que le bon 45 me réservait. Au fur et à mesure de ce curieux mandat, mon plaisir coupable c’est mué en déplaisir mal assumé. Voyant l’horreur distillé par cet homme à l’égo hors proportion, son insensibilité face au malheurs de trop d’américains, la somme des drames humains causés par la magnificence de son soi, aujourd’hui me révulse, me révolte.

    Le positif est que numéro m’a démontré par 4 que la démocratie est un privilège, pas un acquis et que ce privilège fragile peut être mis en pièce par un personnage aux fortes capacités de persuasion et qu’une fois installée, cette persuasion est difficilement délogeable tant elle est insidieuse.

    Pour cette raison, un autre 4 ans de cette médecine aurait été catastrophique pour la démocratie planétaire.

    Alors ce matin je lève mon chapeau au peuple américain qui a dit nom, haut et fort, à la bêtise.

    1. gl000001 dit :

      « exprimer sa volonté »
      Bof ! Avec tous les gens qui se désinforment en écoutant trump et sa gang, est-ce bien « leur » volonté ? Est-ce qu’un brainwashé exprime « sa » volonté, « ses » idées ?

    2. Robert Giroux dit :

      La moitié du peuple américain a dit « enough is enough. »
      L’autre moitié a dit, « On veut quatre années supplémentaires de mensonges, de racisme, de démagogie…
      de sectarisme, de fondamentalisme religieux, de misogynie, de malhonnêteté intellectuelle, d’irresponabilité chronique, de népotisme …

      1. richard311253 dit :

        @gl000001 et Robert Giroux.

        Dites moi, quelle est votre définition de démocratie ?

        Une majorité d’américains a signifié a 45 la porte. Que voulez-vous de plus ?

        Maintenant, je suis aussi surpris que vous deux et d’autres aussi du 70 millions de vote pour 45. Je ne me l’explique pas sinon par ce pouvoir qu’il a de galvaniser les membres de son parti . C’est ce qui me fait dire que la démocratie n’est pas un acquis mais un privilège.

      2. simonolivier dit :

        @richard311253 Dans les 70 millions, il y en a un grand nombre qui se sont pincés le nez et ont voté pour Trump pour différentes raisons. Peur du « socialisme », leur porte-feuille en premier, les réductions d’impôts et autres. Dans la communauté où j’avais une maison jusqu’à récemment, plusieurs ont voté Trump pour une des raisons suivantes. Surtout, les gens d’origine Cubaine devenues riches et ayant peur du « socialisme ».

  7. Layla dit :

    Les tiers partis auraient obtenus plus de 2,500,000 votes, ce me semble aussi très élevés.

    Avec une si grande majorité il sera difficile de trouver que l’élection a été volé par les démocrates.

    Je suis révoltés depuis hier de lire que toute cette histoire d’élection volée serait pour amasser des fonds sous un faux prétexte qui en grande partie serviraient à réduire le déficit de campagne de DT.

    Après l’annonce de L.Graham versant le premier 500,000$ pour le fond de défense j’avais demandé dans un post qu’est ce qui arriverait avec cet argent s’il n’y avait pas de poursuites sentant déjà la magouille. Misère il semblerait que magouille il y aura encore et encore.

    Et à qui le GOP doit-I’il?

    Ces fonds manquants expliqueraient peut-être pourquoi lors de ses derniers rallys les navettes de retour n’étaient pas suffisantes que je ne serais pas surprise. Vitement un premier café.

    1. ProMap dit :

      Layla – Graham dit qu’il a sorti 500K$ pour le fond de défense. Venant de lui, je me permet un gros doute. Je va le crère qund je va vouère le chèque. Un gars qui sur la fin de la campagne, quelques jours avant l’élection, quémandait à tous et à chacun quelques sous pour l’aider à se faire élire. Et voilà, il est capable de sortir un demi-million sans problème?! Aussi menteur que l’innommable.

      1. Carl Poulin dit :

        @ ProMap
        Le très méprisable Lindsay Graham devrait se la fermer, sa parole ne vaut plus un clou rouillé. Il pourra toujours se consoler en jouant au golf à Mar-a-Liars avec le menteur en chef.

    2. Carl Poulin dit :

      @ Layla
      Justement, un des tweets de M. Hétu nous révèle avec preuve à l’appui que 60% des dons recueuillis pour payer les frais d’avocats pour les poursuites de contestation du vote serviront à éponger une partie de la dette de campagne du gros enfoiré…un inième faillite en vue?

    3. Madalton dit :

      En 2016, il avait dit que ce n’était pas vrai que Clinton avait 2,9 millions de votes de plus. Que les démocrates avaient triché.

    4. Guy Gibo dit :

      Layla Je suis convaincu que tout comme moi vous n’avez rien cru au sujet de ce premier 500 000 US versé par Graham… Il l’a probablement fait mais avec l’argent des autres.

    5. Réal Tremblay dit :

      L’argent qui est collecté pour les poursuites va servir dans certains cas pour la dette du parti 50% et 50% pour les recours. Dans d’autres cas ça va se rendre jusqu’à 60% pour la dette et 40% pour les poursuites. Même déchu, Trump ne peut pas se retenir de faire une -petite vite- avec des dons. Un vrai de vrai cross… Oups! Pitié M. le modérateur, je n’ai pas écrit le mot au complet.

  8. Loufaf dit :

    80 millions de votes! C’ est quand même un exploit pour un  » endormi »!
    Le gros twit ne pourra pas se vanter d’ avoir remporté le meilleur vote populaire de tous les temps!
    Il aura beau crier à la fraude, 10 millions d’ écart ( lui a obtenu 70 millions) , il est impossible qu’ une telle fraude existe!
    Il faudrait un moment donné que quelq’un lui ferme sa grande gueule , afin que la passation du pouvoir se déroule normalement.
    Mais je n’ en reviens toujours pas, que 70 millions de personnes aient votées pour cet escroc, en toute connaissance de cause!

    1. Réal Tremblay dit :

      70 millions? Impossible. Il doit y avoir de la fraude. Hi! Hi!

  9. Emalion dit :

    Finalement, je commence a croire que les sondages était pas si way-out que ce que l’on pensait au début.

  10. sorel49 dit :

    Très bonne nouvelle. S’ils peuvent éviter le recomptage à la Pennsylvanle

  11. Carl Poulin dit :

    Est-ce que tout les États ont confirmé la victoire d’un ou l’autre des candidats? J’avais prédit 308 grands électeurs pour les Démocrates. Le taux de participation est le plus élevé de l’histoire des élections américaines et si jamais le chiffre de plus de 80 millions de votes en faveur de Biden se confirme cela serait représentatif de l’écoeurantite aiguë de l’ensemble de la population envers cette pourriture d’administration. Et pendant ce temps aucun des tinamis fascistes du gros con n’a exprimé ses félicitations au nouveau président élu démocratiquement et légalement.

    1. Madalton dit :

      Pas encore. Il y’a des États qui peuvent recevoir des votes jusqu’au 23 novembre. L’Alaska a cessé de compter le 4 novembre et ont 56 % des votes comptés. Il y a aussi les votes provisoires à compter pour certains États comme pour la PA et NC, entre autres.

  12. monteregien dit :

    Et pourtant, Biden risque de ne pas pouvoir nommer un seul juge à la Cour suprême (à comparer aux trois de Trump), sauf peut-être en remplacement de Stephen Breyer, un progressiste, mais encore… Avec une majorité au Sénat, les Républicains (en supposant qu’ils remportent les deux sièges de la Georgie au Sénat) risquent de bloquer tout successeur que Biden pourrait vouloir nommer. Visiblement, ils n’ont plus de gêne. Mais peut-être Biden pourrait avoir, malgré tout ce qu’on pense d’elles, les votes de Collins et Murkowsi.

    1. Carl Poulin dit :

      @ moteregien
      Collins et Mukowsi? Deux vires capots de la trempe de Lindsay Graham. Il faut que les Démocrates y mettent toute la gomme pour remporter les deux postes de sénateurs de la Georie s’ils veulent gouverner en paix

      1. chicpourtout dit :

        Absolument! Autrement, ils vont se faire bloquer systématiquement tous leurs projets.

  13. Sjonka dit :

    Les démocrates devraient faire passer des publicités démontrant l’hypocrisie des républicains bien contents des résultats des votes à leur avantage pour la chambre et le sénat mais crie au vol et fraude pour le potus. Petit détail, pour les trois élections, c’était sur le même unique bulletin de vote !

  14. Louise dit :

    Souvent sur ce blogue plusieurs ont dénoncé l’apathie des américains devant les abus de pouvoir et les dénis de Trump, ce qui nous amenait à nous inquiéter du déclin de la démocratie dans ce pays.

    La participation massive au vote est très rassurante. Non la démocratie n’est pas en phase terminale chez nos voisins. C’est certain qu’il y a une grande fracture dans la façon de concevoir l’organisation de leur société et d’anticiper l’avenir de leur pays mais ils ont le choix d’adhérer à l’une ou l’autre des propositions.

    Les démocrates ont choisi en grande majorité de faire évoluer leur pays vers des valeurs plus humaines, plus inclusives, plus pacifiques et il faut s’en réjouir.

    1. stellaire11 dit :

      Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi ce vote massif pour Biden ne s’est pas traduit par un vote pour les sénateurs ou la chambre des représentants, où les démocrates n’ont pas performé ?

  15. Mabuse dit :

    @ Carl Poulin – « Et pendant ce temps aucun des tinamis fascistes du gros con n’a exprimé ses félicitations au nouveau président élu démocratiquement et légalement. »

    Voilà en effet qui est sidérant. L’administration refuse même de collaborer avec la transition et refuse tout accès aux équipes de Biden, le tout pouvant perdurer jusqu’en décembre, alors que les votes certifiés des Grands Électeurs seront transmis au Congrès.

    Sauf à la présidentielle, il semble que les Républicains ont progressé partout, dans les législatures des États et à la Chambre des Représentants. Ils ont également de bonnes chances de conserver la majorité au Sénat. Comment peut-on encore alléguer fraude alors que les Républicains n’ont pas mal fait du tout, malgré Trump. Le peuple a voté républicain dans une très grande proportion mais a voulu se débarrasser de Trump.

    Y a-t-il quelqu’un d’assez allumé dans le GOP pour que le parti se débarrasse du virus-45 qui l’a infecté? La vraie question: qu’est-ce que le GOP a à gagner à continuer de défendre l’indéfendable?

    Je ne connais pas la Géorgie, mais le refus obstiné de Trump et du GOP de reconnaître l’évidence devrait beaucoup aider Tracey Adams et les démocrates lors des élections sénatoriales de janvier et peut-être même leur procurer la majorité au Sénat.

  16. PROBERT dit :

    J’ai compté combien de présidents américains il y a eu depuis ma naissance en 1953, incluant Joe Biden. 13! Et durant le même temps dire que je n’ai connu qu’une seule reine du Canada! (Pour être plus complet, il faudrait aussi dire qu’il y a eu 12 premiers ministres du Canada durant le même temps)

    1. Robert Giroux dit :

      La monarchi
      e règne mais ne dirige pas !
      La reine n’a aucun pouvoir… même pas ds son propre pays.
      C’est un peu comme un ornement sur le capot d’une voiture de luxe !

  17. Mona dit :

    Sans vouloir nous casser le moral ni nous abattre, voici un article du journal financier, auquel je suis abonnée, qui livre une analyse des possibilités de nuisance de DT.

    A rajouter les fonds nécessaires à récolter pour éponger les dettes de sa campagne.
    Et le harcèlement nécessaires pour nettoyer ses jauges et protéger son cheptel de porcs (bon c’est pas gentil pour les cochons ;-))

    Quand Trump peut encore faire beaucoup de nuisance.

    https://www.lecho.be/dossier/electionsusa/donald-trump-peut-encore-faire-beaucoup-de-degats/10263921

  18. ProMap dit :

    Partant de ces 81,8 millions de votes et 7 millions de différence, cela donnerait Biden 53% et l’autre 47%. En effet, ce 47% de vote pour un escroc s’explique mal pour nous. Je crois cependant qu’une bonne partie de ce 47% est un vote contre le socialisme, enfin ce que les Républicains désignent par le mot socialisme. Une peur viscérale de perdre ses acquis. C’est une question de valeur.

    Comme le dit Emalion, les sondages n’étaient pas dans le champ autant que l’on peut imaginer. Le processus de collecte et de décompte des votes est fiable. La magouille électorale ne se situe pas à ce niveau. Elle prend forme avec le gerrymandering qui, bien que sans impact théoriquement sur le vote pour la présidence, accentue le débalancement antidémocratique induit par le Collège électoral tenant compte de la répartition démographique actuelle. L’autre forme de magouille réside dans la manipulation éhontée des lieux de votes dans certains états. En somme, tout le problème se concentre dans l’établissement de la carte électorale. Cet établissement doit être dépolitisé, point.

    1. ProMap dit :

      Correction. L’impact de la carte électorale et de la répartition des bureaux de vote se situe principalement au niveau du Congrès. Sans ces magouilles, les Républicains sont morts, même dans plusieurs états à dominance rurale.

  19. Mona dit :

    …Ses auges…à cochons

  20. Mystik dit :

    Une analyse que j’ai vu passer en fin de semaine qui faisait plein de sens. Le GOP veut que Trump débarasse mais ils veulent aussi s’assurer qu’il ne revienne pas dans le décor en 2024. Chose certaine, si Trump se présente à la course d’investiture de 2024, Trump va remporter la course à l’investiture en 2024.

    1. chicpourtout dit :

      Ce ne sera probablement pas lui mais un de ses enfants… il sera trop vieux et « usé »…

  21. jcvirgil dit :

    C’est clair qu’il y a eu vote massif anti Trump lors de cette élection. Espérons seulement que les dénonciations de fraudes électorales bidons ne pousseront pas une grande puissance à annuler le résultat de cette élection et à assommer la population américaine avec des sanctions économiques pour les punir d’avoir mal voté, comme l’a fait l’État voyou au Vénézuéla, en Bolivie et auparavant au Honduras parce que ses dirigeants n’aiment pas les résultats. 🙂

    1. Madalton dit :

      Il y aurait 10 % des républicains qui auraient voté pour Biden. Ils ont peut-être voté pour des républicains aux autres postes.

  22. NStrider dit :

    Ça fait déjà quelques jours que Nate Silver à
    À fait état de ce 4,3% et ce qui m’a ait frappé ce n’est pas tant la victoire décisive au plan du vote populaire que le clivage dramatique de cette nation. 70 000 000 de personnes ont voté pour le 45, 70 000 000 de personnes qui soit croient à ses mensonges, soit sont fondamentalement racistes, soit mettent de l’avant un argument moral moral alambiqué (je suis pro vie, mais pour la peine de mort, pour la séparation des enfants immigrants de leur parents, pour l’accentuation des écarts entre les riches et les pauvres, pour…pour…) soit y voit un avantage financier à ses mesures fiscales. Et ça ça me décourage de la vision qu’ont nos voisins de ce que devrait être une société évoluée. Je suis loin de dire que ce que nous avons ici est parfait mais au moins j’ai l’impression que le droit et les devoirs collectifs sont moins au service des désidératas individuels.

  23. marcandreki dit :

    Tous ces votes ne comptent pas car ils ont été manipulés par un superordinateur du Deep State.

    Vous croyez que je blague? lisez plutôt ceci. O réalité alternative, quand tu nous tiens

    https://www.rawstory.com/2020/11/trump-world-clings-to-conspiracy-theory-by-from-hoax-artist-that-secret-supercomputer-changed-votes/

    1. Haïku dit :

      Merci pour le lien. 👍
      Tout simplement atterant ! 😨😨

  24. FlorentNaldeau dit :

    Avec de tels chiffres, au vote populaire et au Collège électoral, on ne pourra pas dire que le victoire de JB n’est pas décisive.

    Surtout que toutes les élections présidentielles récentes aux ÉU ont toutes été décidées par des marges relativement minces; si ma mémoire est exacte, le vainqueur n’atteint généralement même pas les 5 % d’avance sur son rival.

  25. Senorflash dit :

    Lindsay Graham devrait peut-être regarder ça puisqu’il est le roi de l’opportunisme (probablement pire que Trump, puisque trump était tout simplement fou, lui il est en connaissance de cause et il c’est répudié lui même a quelques occasiosn)

  26. Niouininon dit :

    Beaucoup plus significatif que le nombre de « grands électeurs ». Et on se souvient d’Hillary qui avait 3 millions de votes de plus en 2016, une autre aberration de ce système politique de l’ère jurassique… Un jour, quelqu’un quelque part, dans ce pays, va moderniser le système électoral, faudra quelqu’un de très neutre… Mais cela n’existe pas aux USA…

  27. Pierre S. dit :

    —————————-

    Que Trump fasse bien attention ….

    Des enquêtes comme il réclame pourraient très bien démontrer des
    magouilles républicaines bien plus que des magouilles démocrates.
    C’est lui qui était à la MB … et qui s’est d’ailleur servi illégalement de ce lieu
    comme du théatre de sa réélection ….

    C’est d’arguments comme ca que vont se servir les autorités quand viendra le moment de le
    sortir définitivement de la MB. Et en bon pleutre qu’il est, il va quitter en vitesse, se sauver à l’abris
    quelque part, et, bien à distance, il va déverser son fiel ses attaques et ses menaces. ….

    le trait de personnalité le plus présent chez Trump ?

    Il est un peureux.

  28. gigido66 dit :

    Le parti républicain a tout mis en oeuvre pour entraver le déroulement démocratique de l’élection. Que ce soit par le fait d’empêcher des électeurs de voter par toutes sortes de subterfuges tels
    le gerrymendering, l’emplacement bien ciblés des bureaux de vote souvent inaccessibles, le refus aux anciens détenus dans certains états à cause de leur dette d’incarcération impayée, l’intimidations par certains groupes de gros bras armés ( les soit disant patriotes)…,
    Ils ne comprennent tout simplement pas comment cette stratégie mise de l’avant pour voler la victoire n’a pas fonctionné. Alors, il ne reste plus qu’à accuser l’autre d’avoir agi illégalement.
    Certains leaders du parti républicain sont tout simplement d’une extrême malhonnêteté et grandement corrompus, pensons aux « Mc Turtle », L. Graham, Ted Cruze, Perdue, Pence…la liste est longue.
    Pas étonnat qu’ils s’alignent tous en arrière de la Chose et l’encouragent à contester…qui se ressemble, s’assemble…

  29. Alexander dit :

    Ce que je retiens, c’est 150 millions. 150M d’électeurs qui se sont impliqués et donner leur voix.

    C’est ce qui est bon pour la démocratie, s’impliquer et parler haut et fort. Le peuple a parlé. Et fort comme jamais.

    Obama l’a bien dit: VOTE! Il en avait fait une grande lecture en un seul mot.

    Car les absents ont toujours tort, et l’être humain a horreur du vide.

    C’est bon que la victoire démocrate soit nette mais pas écrasante. Ça va obliger Biden à des compromis et nul mieux que lui peut se faire entendre des deux côtés en ramenant le pays au premier rang des priorités.

    Le pouvoir est un privilège, en abuser et il te sera retiré.

    Trump l’aura appris à ses dépens.

    La décence et le respect reviennent à la MB. Reste un vaccin efficace et on aurait le plus beau des cadeaux de Noël en cette année hors-normes.

    Le respect et la santé.

    Pour tous.

  30. Gina dit :

    Et de dire de quoi se mêle Poutine pour dire qu’ il attend un résultat officiel pour féliciter le gagnant . Ça , c’est vraiment de l’ingérence russe . C’est une une ingérence assez maladroite

  31. Maïs1988 dit :

    En 2008 (Obama vs McCain), 229,945,000 électeurs étaient inscrits. 131,407,000 (57.1%) se sont prévalus de leur droit de vote. Obama avait obtenu 69,498,516 votes, McCain 59,948,323.

    En 2020 (Biden vs Trump), 239,247,000 électeurs étaient inscrits. Environ 165,000,000 (72%) se sont prévalus de leur droit de vote. On comprend que le vainqueur va avoir plus de la moitié des votes, donc bien au-delà de 80 millions. C’est normal.

    Ce qui pose problème est la singularité dans l’élection 2020. Historiquement, de 50 à 60% (une moyenne de 55%) des électeurs inscrits se prévalent de leur droit. Cette année, et c’est unique dans l’histoire des 100 dernières années aux USA, plus de 70% des électeurs sont allés voter. C’est de 10 à 20% de plus!…

    Bien sûr qu’il y a eu des magouilles dans cette élection. Mais si vous pensez que le vol de votes, les trucages, empêcher des électeurs de voter, faire voter des morts, voter à répétition, des « robocalls », jeter des ballots entiers, sont l’apanage exclusif des Républicains, qui oui ont un historique très « riche » dans ce domaine, j’ai un pont à vous vendre à Brooklyn!

    1. NStrider dit :

      Vous dites : « On comprend que le vainqueur va avoir plus de la moitié des votes, donc bien au-delà de 80 millions. C’est normal. »
      C’est justement ce qui ne s’est pas produit en 2016 et en 2000, Bush et le 45 ont gagné le vote du collège électoral sans gagner le vote populaire.

    2. madjinka dit :

      « … faire voter des morts … » du CORONA ? Car si s’est le ca, certains se seront vengé avant de partir non ? … Bon je sors ..

  32. Michigan dit :

    vivement le 20 janvier 2021 a midi que Biden prête serment

  33. Cette victoire de Biden ressemble de plus en plus à un « landslide », un balayage, un rejet sans équivoque de Bunker Boy et son administration de gangsters.

    80 millions de voix en faveur de Biden. ce n’est pas rien même s’il faut reconnaître que 70 millions de votes en faveur de Bunker Boy n’est guère rasurant. Cela illustre la fracture entre les deux Amériques. Celle du GBS, de l’empathie, du respect, de la compassion, de la justice sociale, etc et celle de Bunker Boy (racisme, haine, intolérance, fermeture d’esprit, etc).

    Biden a décidé de ne pas attendre que le président lui concède la victoire pour aller de l’avant avec les dossiers qu’il entend traiter dans les premiers mois de son administration.

    Dans son cas, on pourra dire que « les bottines suivent les babines ».

    C’est de bonne augure.

  34. Capitaine B dit :

    Pour ceux qui se demandent encore comment 70 millions de répus ont pu voter du mauvais bord, cet article de rawstory pourrait vous apporter un début de réponse. Des spécialistes en santé mentale l’aurait prédit!

    https://www.rawstory.com/2020/11/whats-wrong-with-68-million-americans-expert-says-trumps-mental-illness-infected-48-of-the-electorate/#.X6asuF1TXKE.link

    Voyez trump comme un gourou plutôt qu’un président.

    1. richard311253 dit :

      Un gourou ? Sacrée piste de réflexion ! cela expliquerait bien des choses en effet.

      J’aime bien aussi l’explication de Simonolivier qui écrit : Dans les 70 millions, il y en a un grand nombre qui se sont pincés le nez et ont voté pour Trump pour différentes raisons. Peur du “socialisme”, leur porte-feuille en premier, les réductions d’impôts et autres. Dans la communauté où j’avais une maison jusqu’à récemment, plusieurs ont voté Trump pour une des raisons suivantes. Surtout, les gens d’origine Cubaine devenues riches et ayant peur du “socialisme”.

      C’est aussi un point de vue intéressant qui segmenterait plus le type de voteurs pour 45. C’est facile de les imaginer comme une bande d’abrutis sans envergure.

      Gourou certes mais pas que !

  35. jeanfrancoiscouture dit :

    Plus de 80 millions! Excellente nouvelle. Et Mitt Romney qui aimait insister sur le «fait?» que Joe Biden et Donald Trump étaient presque à égalité avec plus ou moins 70 millions CHACUN ce qui justifierait une approche intransigeante des Républicains face aux décisions du nouveau président. De la part de ceux qui, avec une marche bien plus petite, ne se sont pas gênés pour entrer de force une A-C. Barrett à la C.S. cela n’est même pas étonnant. Attendons-nous, comme le dit la chanson, à ce qu’il y ait «du vent dans les overalls». Les républicains ne vont pas céder un pouce de terrain. Ils ne vont même pas faire semblant durant quelques jours pour ensuite pouvoir oser dire «on a essayé».

  36. Mystik dit :

    Trump, en plus, a amélioré

    1. Mystik dit :

      Parti trop cite. Trump, en plus, a amélioré ses pourcentages chez toutes les minorités visible lol. C’est insensé.

  37. FlorentNaldeau dit :

    Après vérification, je dois corriger les chiffres que je citais de mémoire dans mon message précédent.

    BO en 2008 avait devancé son adversaire par 7 % du vote populaire, ce qui dépasse le plafond de 5 % que j’indiquais; toutefois, pour sa réélection le résultat est revenu dans la norme, soit une avance de seulement 4% sur MR, adversaire pourtant moins inspirant que le précédent.

    Les années Clinton peuvent difficilement faire partie de la comparaison puisque Ross Perot a fait une percée inhabituelle pour un tiers candidat; il a obtenu 19 % des voix en 1992 de sorte que BC a été élu Président avec seulement 43 % du vote populaire.

    Entre-temps, je suis fortement déçu que la directrice du General Services Administration refuse pour l’instant d’utiliser la discrétion que lui confère la loi et invoque l’incertitude qui plane sur le résultat pour ne pas autoriser le versement des fonds fédéraux nécessaires à lal transition; sa décision empêche même l’équipe de Biden de communiquer avec l’appareil fédéral pour amorcer le processus. Souhaitons que sa pusillanimité soit de courte durée.

  38. Autrement dit :

    Une question pour vous M. Hêtu : le GOP pourrait -il s’allier avec les libertariens dans les Etats ou le vote est serré pour revendiquer la victoire? En faisant l’addition des votes dans cesÉtats, cela pourrait supplanter lerésultat démocrate. J’ai estimé que ce calcul pouvait changer 57 votes de grands électeurs et atteidre 271 votes pour Trump. Cette manoeuvre est-elle possible?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :