Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Personne ne confondra jamais Joe Biden avec Barack Obama. Mais l’ancien vice-président a tenté de profiter de la popularité de son ancien patron jeudi matin en diffusant une vidéo de 15 minutes au cours de laquelle les deux hommes ont abordé plusieurs sujets, dont la gestion du coronavirus par Donald Trump, la santé, l’économie, la brutalité policière et le leadership présidentiel.

«La chose en laquelle j’ai confiance, Joe, c’est ton cœur et ton caractère, et le fait que tu vas pouvoir rassembler le genre de gouvernement qui se soucie des gens et qui rassemble les gens», a déclaré Barack Obama au cours de l’échange filmé dans son bureau de Washington.

L’équipe de Joe Biden avait diffusé plusieurs extraits de la vidéo au cours des deux journées précédentes afin de susciter l’intérêt autour d’un événement illustrant à la fois la réalité d’une campagne menée en pleine pandémie et le désir d’un ancien président d’aider un ancien collaborateur à battre un successeur qu’il considère comme une menace pour son pays.

Les deux hommes sont arrivés masqués à leur rendez-vous et se sont assis à bonne distance l’un de l’autre. Ils sont souvent revenus sur le sujet de Donald Trump.

«Peux-tu imaginer, étant président, de te lever et de dire : « Ce n’est pas ma responsabilité, je n’en prends pas la responsabilité?», a dit Joe Biden au cours de l’échange.

Et Obama de répondre : «Ces mots ne sont pas sortis de notre bouche pendant que nous étions au pouvoir.»

Donald Trump n’a pas résisté jeudi à l’envie de commenter la vidéo du duo Biden-Obama :

58 réflexions sur “Les deux font la paire, ou presque

  1. marylap dit :

    « Ils ont fait un mauvais travail » dit le pire président de l’histoire des États-Unis. Trump a été élu grâce à l’ingérence russe et il a perdu le vote populaire. Je me garderais une petite gêne si j’étais lui.

    1. Benton Fraser dit :

      C’est surtout au moment où Trump plonge dans le scandal du « pussy grabber » que Comey ré-ouvre l’enquête sur Hillary et hop, on oublie la main de Trump! (Pour refermer l’enquête parce qu’il n’avait rien 2 semaines avant le vote)

      Cela a eu un impact….

    2. Achalante dit :

      En quelque part, il a un peu raison, par contre. Il n’aurait pas été élu sans avoir promis aux racistes de défaire l’héritage du premier président noir. Et sans le sexisme face à son adversaire lors de l’élection. N’eut été de ces deux raisons, même l’ingérence russe n’aurait pas empêché Mme Clinton d’être élue.

    3. Réal Tremblay dit :

      Les deux présidences sont antipodes l’une de l’autre.

      Obama/Biden: Ils ont fait ce qu’ils on pu malgré les Républicains qui bloquaient systématiquement leurs actions sauf si ça allaient dans leurs intérêts. C’est pas arrivé souvent à ma connaissance.

      Trump/Pence: Ils font tout ce qu’ils veulaient sauf exceptions et décisions de cour. Beaucoup d’actions dans l’ombre du parti qui généralement gardait le silence.

      Conclusion: Malgré les entraves insurmontables la plupart du temps. le bilan des premiers est correct dans les circonstances. Pour les deuxièmes ont peut en conclure que le bilan est bon selon le point de vue des conservateurs qui ont vu les décisions de l’administration prises selon vision d’une société.

      Et Trump dans tout ça, tel un voleur, s’est approprié les bons coups des premiers et a rejeté sur leur dos ses innombrables erreurs de jugement. Un escroc jusqu’au bout des ongles.

      C’est ma vision mais probablement que je suis un vilain socialiste-terroriste qui veut le bien de ceux d’horizons diverses qui l’entourent et avec qui il doit apprendre à vivre en harmonie, du moins tendre vers cet objectif.

    4. Serge Montpetit dit :

      Ne pas oublier le FBI, ( Comey ) 11 jours avant l’election.

  2. La seule chose qui me vient à l’esprit
    « Vas donc chier Donald »

    1. Sueurs dit :

      Ben d’accord avec votre énoncé Jean Louis…

    2. chicpourtout dit :

      @jeanlouischarette
      Bon…
      Disons que je suis d’accord avec votre énoncé mais que je ne pourrais le transmettre dans ce blogue en ses mots.
      Je me contenterai de dire l’expression suivante:
      « Quand t’es plein de soupe, t’es plein de soupe… »
      Les gens sont libre de remplacer « la soupe » par ce qu’ils veulent…😉

    3. Alain Fournier dit :

      Bien dit. Depuis un certain temps ce type n’a d’autre nom que 《le salaud》. Les gens de mon entourage savent très bien de qui je parle lorsque j’utilise cette expression qui, autrement, ne fait pas partie de mon vocabulaire.

  3. papitibi dit :

    Bêon… la bouche de l’un et les oreilles de l’autre sont à un demi-kilomètre de distance; si – dans ces conditions – ils parviennent à tenir une conversation, il faut en conclure que:

    a) Biden n’est pas sourd
    b) Biden ne manque pas de souffle
    c) Biden est encore une HEUNESSE, en parfaite santé!

    The Thing va devoir se rendre à l’évidence: il n’a plus d’argument à faire valoir! 😁

  4. Emalion dit :

    il faudrait que quelqu’un lui rappel qu’il a battu Clinton pas Obama et avec l’aide de son patron Putin

    1. Louise Tanguay dit :

      C est ben vrai merci nous le rappeler, j ai bien hâte de voir les debats.

  5. NStrider dit :

    Je reprends une thèse que le 45 a réfuté. Effectivement c’est à cause de Obama, si le 45 ce retrouve à la tête de ce gouvernement. Premièrement, si Obama ne l’avait pas ridiculisé en public lors du dîner des correspondants, il ne serait pas là à chercher à détruire son héritage politique. C’est venu chercher son narcissisme « profond » et comme il ne carbure qu’à son image, c’est le feu qui l’anime
    Deuxièmement, l’accession d’un Afro-américain à la présidence a réveillé le racisme latent d’une bonne partie de la population. On ne construit pas un pays sur une base esclavagiste sans que cela laisse des traces profondes dans la psyché collective.

    1. Philippe Douville dit :

      Trump est là parce que Obama ne pouvait solliciter un 3e mandat et que James Comey a choisi d’intervenir à un bien mauvais moment dans la campagne d’Hilary…

      1. NStrider dit :

        Vous parlez du comment les choses se sont déroulées. De la mécanique. Et en passant, probablement que plusieurs anciens présidents auraient été réélu si la constitution n’avait pas été modifiée pour empêcher le 3ième mandat. Je parlais plutôt du pourquoi. Du déclencheur à la base de la candidature du 45.
        Vous avez entièrement raison en ce qui a trait au timing « déplorable » de Comey

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @NStrider.Vous avez sans doute raison mais j’inverserais juste l’ordre de vos arguments.
      Le désormais fameux «Dîner des correspondants» dont, à l’époque, j’ai regardé deux fois plutôt qu’une cette allocution qui a mis à mal l’Ego surdimensionné d’un Donald Trump incapable d’auto dérision a plutôt été la goutte qui fit déborder le vase.
      Le «premièrement» fut cette élection d’un «noir» à la présidence qui fit ressortir encore davantage ce côté mesquin de Donald Trump qui a passé au moins deux ans à dénoncer cette affaire de certificat de naissance sans oublier cette insistance à sortir à tout bout de champ le «middle name» de Barack «Hussein» Obama, ce «métis musulman??» né d’une mère américaine blanche et d’un père africain.
      Et depuis bientôt quatre longues années, cela a empiré. Il ne fallait donc pas s’attendre à ce qu’il demeure silencieux devant ce tête à tête très «distancié» (14 pieds d’une tête à l’autre!! Comptez les tuiles au plancher) dans un «salon» digne d’une impersonnelle et absolument symétrique suite d’hôtel. Cela ne respire absolument pas la petite rencontre sympathique de deux copains au hasard d’une sortie en ville. Le tout me semble pas mal moins spontané que le discours de Mme Occasio-Cortez à la Chambre.
      Je ne suis pas certain que cela sera très efficace parce que trop «stagé».
      Qu’en pensent nos collègues blogueurs?

      1. NStrider dit :

        Comme nous ne sommes pas dans la tête du 45 ( Dieu , m’en préserve!) on ne saura jamais, mais j’achète votre analyse. Quant à la rencontre, effectivement je dirais plus « stagée » qu’impromptue mais compte tenu de l’âge vénérable du candidat, je dirais COVID oblige.
        Et le commentaire du 45 sent le désespoir.

      2. Toile dit :

        Primo, le discours de Madame Occasio-Cortez peut paraître spontané mais il est tout sauf cela. Il est extrêmement réfléchi, soupesé. C’est comme le professionnel au tennis, ça parait facile.

        Secondo, sur votre question. Ça devrait pas être un point tournant de la campagne mais la chose est tout de même pertinente à montrer.

    3. NStriedr a raison quand à la blague de Monsieur Obama au sujet de Trump. Cela a réveillé un haine latente chez Trump.

      Il a aussi raison pour le racisme latent que Monsieur Obama a réouvert.

      Mail il fallait un Monsieur Obama et il en faudra encore plusieurs avant que certains ne découvrent que tous ont est égaux.

      1. Sck026 dit :

        La haine de 45 n’était en aucun cas latente en lui.
        Il l’a cultivé toute sa vie
        depuis son ensemencement
        jusqu’à son éclosion

        Et 44 est noir et
        Socialiste et
        gentil et
        sa femme MICHELLE
        ne laisse pas GRABBER LE PUSSY
        par le premier pervers venu
        Et il a de TREMENDOUS d’autres défauts

        Cet homme a la haine viscérale

  6. titejasette dit :

    HS « Judge blocks federal officers from targeting journalists in Portland anti-racism protests »

    Les agents fédéraux ne doivent pas prendre pour cible les journalistes ou les observateurs juridiques lors des manifestations antiracistes qui se déroulent à Portland, Ore, a déclaré un juge, étendant une interdiction qui était déjà en vigueur pour la police locale et offrant une victoire aux militants locaux.

    Le juge Michael Simon a émis une ordonnance de restriction temporaire contre le Département de la sécurité intérieure et le Service des Marshals des États-Unis tard dans la journée de jeudi dans une affaire portée devant les tribunaux par l’Union américaine des libertés civiles au nom de personnes qui observaient et rapportaient les manifestations.

    Simon a déclaré dans l’ordonnance que les tactiques qui ont été utilisées par les agents fédéraux, y compris la preuve qu’ils avaient spécifiquement ciblé des journalistes et des observateurs légaux qui étaient clairement identifiés et qui ne violaient pas la loi, soulevaient de sérieuses questions sur les violations potentielles du premier amendement.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

    1. titejasette dit :

      Ajout à mon 9h47

      La décision du juge mentionnée ci-dessus concerne la ville de Portland.

      La requête du groupe de militants de Chicago (voir mon post d’hier) fera partie d’une décision séparée et ne devrait pas tarder.

      A suivre…

      1. Haïku dit :

        Merci pour l’info !

  7. Papi dit :

    Et quel président endosse le beau Donald ?

    1. Haïku dit :

      Bibi Netanyahu entre autres. 😉

  8. jcvirgil dit :

    J’aime bien l’ironie qui se dessine derrière le *presque* ….

    Obama a représenté un formidable espoir de changement tandis que Biden lui c’est le changement dans la continuité en moins pire que Trump .

    Remarquez, ce serait bien difficile de faire pire même en se forçant.

    Cette publicité est là pour convaincre l’électeur mou démocrate se rendre au bureau de scrutin malgré le Covid.

    Ça va prendre cependant un vice-président inspirant pour susciter l’enthousiasme. Pourrait-il choisir Obama ? 😎

  9. gl000001 dit :

    Deux grands hommes et un ti-cul qui se plaint parce qu’il n’a pas réussi à faire la moitié du quart de 1% de ce qu’ils ont fait. Il a surfé sur la vague que ses prédécesseurs ont créé et il a essayé de détruire cette vague en plus !!
    Il se plaint car il est un mauvais surfeur et s’est planté à tous les jours dans la crisse de vague. Un maudit jaloux.

    1. Aube 2005 dit :

      Vous vous trumpez; Trumpet a très bien soigné le 1%. Rappelez-vous les baisses d’impôts UNBELIEVEBLE.!
      Quant au 99% des autres. il les a envoyé ch…r et continue avec la COVID.

      1. gl000001 dit :

        Bien vu !!

  10. ghislain1957 dit :

    « They did a terrible job! »

    Dixit le responsable d’une crise sanitaire qui a contaminé plus de 4,100,000 personnes et en a tué près de 147,000, qui a créé la pire récession depuis 1929 et le plus grand nombre de chômeurs aux zétats-zunis!

    1. Achalante dit :

      Comme d’habitude, il faut renvoyer les insults à l’expéditeur, avec ce type : « I did a terrible job! »

  11. POLITICON dit :

    QUAND ON NAÎT CON, ON EST CON!

    Si DT s’était fermé la gueule à chaque fois qu’il voulait dire quelque chose, il serait peut-être en meilleure position dans les sondages. Son problème aujourd’hui, c’est qu’il a fait de la Maison Blanche un genre de téléréalité tragi-comique dont plusieurs MAGA se sont dissociés. Tout simplement parce qu’il doivent travailler, payer leur maison, élever une famille, vivre en paix. Ils n’ont absolument rien en commun avec ce milliardaire qui joue au golfe, profite du système pour s’enrichir avec l’argent des citoyens. La mauvaise gestion de la pandémie et la démagogie de DT sur ce sujet mortel n’ont fait que ternir son image de président patriote qui se bat pour ses citoyens. Il a dit en pleine séance de presse qu’il ne prenait aucune responsabilité. C’est la faute à Obama et Biden, c’est la faute aux Chinois, c’est la faute à Faucci, c’est la faute aux gouverneurs démocrates pendant que du même souffle il parlait de cloroquine, d’injection de détergent et de lumières occulte dans les poumons.

    Si seulement Trump s’était fermé la gueule avant chaque niaiserie, chaque mensonge, chaque insulte, théorie du complot ou encore s’était retenu de les écrire sur Twitter, on ne l’aurait jamais entendu et il aurait conservé ses appuis. En politique comme en affaire, l’Homme est un loup pour l’Homme. Dans le cas du président, il s’est auto-détruit par sa rhétorique calomnieuse, contre-productive et néfaste sans pouvoir proposer un plan simple et efficace pour protéger ses citoyens. Aujourd’hui, il s’offusque que des joueurs de football mettent un genou par terre pendant l’hymne national dont il ne connait même pas les paroles. Phénomène politique aberrant et disgracieux, DT est devenu une carricature de lui-même qui diverti mieux qu’il n’instruit et qui voit s’effriter sa base électorale à vitesse grand V. Trump est cuit et comme la plupart des cons qui ne changeront jamais, il restera con dans les annales de la politique américaine comme ayant été un cloune divertissant à grande gueule, le plus con de tous les présidents.

  12. lanaudoise dit :

    Ben oui, Chose. J’espère bien que le Donald ne sera plus là lors de la course à la chefferie du parti républicain en 2024. Parce qu’il n’a pas de classe et ne comprend même pas c’est quoi en avoir. Il irait s’immiscer là où aucun ex-président n’est allé, soit entrer dans la bataille pour choisir lui-même son successeur. Le devoir de réserve, connait pas.

    1. gl000001 dit :

      Son devoir sera de rester en prison !! 😉

  13. Danielle Vallée dit :

    @NStrider: J’aimerais apporter une nuance à votre discours.
    Trump a même offert de devenir vice-président pour Bush LE PÈRE (Senior) au début des années 1990 et les Bush l’ont rejeté carrément.
    D’où sa haine éternelle envers les Bush, des hommes pourtant bien pâles de peau.

    Trump a toujours été narcissique, et le fait qu’un noir ait obtenu un poste auquel il aspirait depuis 30 ans ne l’a pas amélioré.
    Trump a souffert toute sa vie parce qu’il voulait faire partie de l’élite, mais que l’élite le rejetait.
    Obama n’était qu’un blip dans cette saga.

    1. gl000001 dit :

      Un gros blip quand même. Son coeur en a palpité durant 8 ans plus 3.5 ans ou il a sauté quelques coches.

  14. treblig dit :

    Une parodie de person, woman, man, camera tv.

    https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=j8oaaP68i4s

    1. gl000001 dit :

      Hahahaha. L’image en arrière avec Poutine et le sceau des USA !! Il manque juste le sot des USA !!
      Il est dur le test. Je ne me souviens jamais du premier mot !! C’est grave ?

      1. Richard Desrochers dit :

        Le premier mot était « loser ».

        Non, ça me revient : « nobody, male, female, Kodak, movie ».

    2. Toile dit :

      Absolument décapant. Surement ce que Wallace a du éprouvé et réprimé. En tout cas, c’est mon cas. Délicieux clin d’oeil à ses liens avec Poutine ou des liens de Poutine à sa marionnette.

    3. Achalante dit :

      J’en ai vu une autre de ce genre. C’est le nouveau meme de l’heure?

    4. Haïku dit :

      🤣👌
      Sarah Cooper est génial !!!

  15. Toile dit :

    C’est ti dieu possible d’entendre une conversation entre 2 personnes? On dirait que ça fait des millénaires. Sensée, en sus …. ouf que ca fait du bien. Et dire que ça remonte à 4 ans ( être sensé). Pis l’autre incapable de la moindre réserve. Action/ reaction. Zéro distance.
    Désolé si doublon, je tournais depuis 10 minutes.

    1. gl000001 dit :

      trump joue Jim Carrey et Jeff Daniels de Dumb and dumber en même temps.
      Donc, tous ces discours sont essentiellement des conversations entre deux personnes. ! Il semble se répéter tout le temps mais c’est l’Autre qui répète.

      1. Haïku dit :

        Très bonne analogie !

  16. jeanfrancoiscouture dit :

    @POLITICON,10:20: «Si DT s’était fermé la gueule à chaque fois qu’il voulait dire quelque chose,….»

    Impossible. Cet homme applique à la lettre le titre de ce film de Jacques Besnard (1975): «C’EST PAS PARCE QU’ON A RIEN À DIRE QU’IL FAUT FERMER SA GUEULE.»

    Il y a aussi le philosophe qui a dit que l’on n’écrit (ou parle) pas parce qu’on a quelque chose à dire mais juste parce qu’on a «envie» de dire quelque chose.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/C%27est_pas_parce_qu%27on_a_rien_%C3%A0_dire_qu%27il_faut_fermer_sa_gueule

  17. Racza dit :

    4 Ans plus tard :
    « «Peux-tu imaginer, étant président, de te lever et de dire : « C’est ma responsabilité, j’en prends pas la responsabilité?», a dit Mike Pence au cours de l’échange.

    Et Trump de répondre : «Ces mots ne sont pas sortis de notre bouche pendant que nous étions au pouvoir.»

    1. Racza dit :

      Je corrige…

      4 Ans plus tard:
      «Peux-tu imaginer, étant président, de te lever et de dire : « C’est ma responsabilité, j’en prends la responsabilité?», a dit Mike Pence au cours de l’échange.

      Et Trump de répondre : «Ces mots ne sont pas sortis de notre bouche pendant que nous étions au pouvoir.»

      1. gl000001 dit :

        « Dumb and plante verte »

  18. jeani dit :

    Tout de même spécial que « the best president ever » soit si « unfit for the job ».

    1. ProMap dit :

      jeani – Entéka, il s’auto-unfit tout seul, comme un grand, si on en croit les sondages Fox News pour deux états où Biden conserve ses pourcentages pendant le MOCA-genius descend sous la barre des 40% (twitter de M. Hétu).

      1. ProMap dit :

        oups… sur et sous la barre des 40%

      2. gl000001 dit :

        MOCAvfefe !!

  19. monsieur8 dit :

    Plus on verra M. Obama d’ici novembre, plus les chances de se débarrasser de Trump seront bonnes. Il a ce je ne sais quoi* qui manque à Biden.

    *: charisme, élocution, dignité… intelligence? Non, c’est méchant ça😉.

    1. C’est sûr qu’à côté de « Person/Woman/Man/Camera/TV »…… n’importe quel idiot a l’air d’un génie

  20. titejasette dit :

    Person + Man = Génie stable

    Woman + Camera + TV = Mélania (Voir photos aiguichantes de la First Lady)

  21. Gilles Morissette dit :

    Clip intéressant. L’appui plus formel du président Obama devrait donner un sérieux coup de pouce à JB.

    Il jouit certes d’une bonne avance dans les sondages mais il ne doit rien négliger car Bunker Boy ne reculera devant rien mais absolument RIEN (incluant les pires bassesses et les coups fourrés, sa grande spécialité) pour remporter cette élection.

    Lorsque l’Enfoiré-En-Chef dit: « They did a terrible job », il fait, comme à son habitude, référence à lui-même et a son admnistration de crapules. D’aileurs, leur bilan des quatre dernières années parle par lui-même.

    Et je ne parle même pas de la réputation de son pays qui est devenu l’équivalent d’un « État Voyou ».

    UN DÉSASTRE SUR TOUTE LA LIGNE.

    Seuls les adorateurs de sa secte n’ont pas encore compris cette réalité.

    Apparté

    Tweet intéressant de M. Hétu sur les réactions négatives de certains médias au discours de AOC .

    « Son crime » selon eux ? Avoir défendu son honneur, son intégrité d’élue et de femme et avoir rivé son clou à un misogyne, un sexiste, un parfait salopard, et ce, au sein d’une enceinte parlementaire.

    Franchement pitoyable. Ça joue les moralisateurs, les vertueux et les donneurs de leçons de savoir vivre et ça ne réalise même pas que c’était justement l’endroit approprié pour tenir ce genre de discours.

    Une parlementaire qui se fait attaquer de façon aussi sournoise et dégueulasse par un autre parlementaire a le droit de laver son honneur dans l’enceinte même où cette histoire s’est produite.

    M.Hétu avait raison de parler plus tôt cette semaine de « journalistes compétents/crédules » qui se laissent impressionner à chaque fois par le supposé « changement de ton » du président. Ils sont trop naïfs pour se rendre compte que c’est de la frime.

    Ces gens là veulent tellement se montrer » vertueux, neutres et impartials » qu’ils en sont risibles. Même le NYT tombe dans le panneau.

    Pathétique.

  22. Toile dit :

    Hs

    Le site web de la sacoche « find yourself something new ». Essai par un journaliste du Washington Post. Une farce. A vous de juger.
    https://www.washingtonpost.com/business/2020/07/24/ivanka-trump-find-something-new/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :