Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les pubs politiques n’ont qu’un seul objectif : convaincre les quelques électeurs mous ou indécis de voter pour un candidat X. Elles s’adressent généralement à des gens qui ne suivent pas l’actualité politique de près et dont les préoccupations, souvent économiques et terre à terre, n’ont rien à voir avec la façon dont Donald Trump boit un verre d’eau, descend une rampe ou malmène la Constitution des États-Unis. Ce qui m’amène à poser la question suivante : à quoi servent les publicités diffusées par les stratèges républicains anti-Trump qui ont fondé le Lincoln Project et dont la Twittosphère anti-Trump se délecte?

Je vous invite à débattre de cette question après avoir jeté un coup d’oeil à la plus récente pub du Lincoln Project, qui illustre bien l’approche souvent très politicienne du groupe :

(Photo capture d’écran)

99 réflexions sur “À quoi servent les pubs du Lincoln Project?

  1. Ces pubs servent à ouvrir grand les yeux sur ce qui se passe depuis cette présidence parce que disons le, certains ont les yeux complètement fermés.

    Par contre, la dernière pub est à mon avis la plus méchante de toutes car elle va exacerber sa paranoïa.

    1. Haïku dit :

      Bien d’accord avec vous !

    2. chicpourtout dit :

      Certes… mais le message a le mérite d’être clair

    3. Marc dit :

      Eyes wide shut indeed!

    4. André dit :

      Je crois que beaucoup de républicains on perdu confiance en Trump mais ne peuvent le démontrer publiquement. Dans leurs esprits la perte de la présidence est certaine mais pas du sénat. Il commence déjà l’élection de 2024. Biden a son age sera un « one term president ». Si les républicains gardent le contrôle du sénat Biden n’aura pas beaucoup de marge de manoeuvre avec un Mitch Mcconnell sans conscience. Biden va devoir gérer par décret ce qui n’est pas très bien vu aux USA. Ré-instaurer Obamacare sera très difficile même si une majorité le souhaitent.

      Ils ne sont pas sortis du trou les pauvres.

  2. lechatderuelle dit :

    disons que les Républicains ne seraient pas choqués si trump perdait la prochaine élection….

    les instances du parti voient bien les fissures provoquées dans leur parti par trump….
    alors ils sont d’accord pour le saborder et le couler….

    les Républicains sont ouverts à laisser les Démocrates et Biden tenter de réparer les pots cassés, laver le tapis et sortir un peu de vidanges de la Maison-Blanche…..
    Le pauvre en aura plein son mandat…… et fort possiblement que les erreurs républicaines finiront par devenir des erreurs de Biden…. avec le temps et la mémoire défaillante des citoyens….

    Car 2021-22 s’annonce très mauvais…. le virus s’installe, l’économie aura de l’eau dans le gaz pour un bout….. les sociétés seront malmenées par des crises sociales…. et aux USA la peur atteindra des sommets inégalés….

    Biden est mieux de se bâtir une solide équipe et tenter d’avoir les 2 chambres de son bord…. sinon les prochains 4 ans seront très très difficiles….

    1. Toile dit :

      Je suis d’accord avec votre lecture que bien des membres du parti en ont ras le pompon de cet ordure qui les mènent au chaos et que c’est une façon efficace, espérons le, de décrotter ce clan mafieux, du moins est ce le moyen choisi.

      Cette fois c’est pas tant le message qui est attaqué à la faucille mais le messager. L’attaque est directe et sans ménagement pour son équilibre mental.

  3. gamacheg dit :

    Monsieur Hétu, où sont diffusés ces pubs? Sur Internet seulement ou sur les grands réseaux de télévision?

    1. Richard Hétu dit :

      Elles sont parfois diffusées sur Fox News dans un nombre restreint de marchés et pour quelques journées seulement.

      1. Elles sont toutes sur YouTube (canal The Lincoln Project)

      2. David dit :

        Laissez-moi deviner… fox and friends?

    2. Danielle Vallée dit :

      Ils sont diffusés sur Fox News et dans les états rouges.
      là où ça fait mal

      1. simonolivier dit :

        En effet. De plus, ces pubs forcent la campagne de Trump à investir dans des états qui normalement seraient sûres pour un Républicain sortant. Je lisais un article hier qui disait que la campagne a placé une commande pour plus de $100M dans des états qui ont donné des marges de plus de 5 à 10 points à Trump en 2016 (Géorgie, Texas et autres). La campagne va investir des dizaines de million de dollars dans les 6 swings states. Le but du Lincoln Project est de recentrer le parti et pour ca il faut battre Trump et sa gang. En forçant la campagne à investir là où normalement ils n’auraient pas à le faire, ça laisse moins d’argent pour les états où la lutte s’annonce serrée

  4. Danielle Vallée dit :

    ‘convaincre les quelques électeurs mous ou indécis de voter pour un candidat X.’
    J’ai l’impression que celle-là s’adresse à une personne seulement, et dans un but très précis.
    le rapprocher de sa camisole de force.
    Vilain.

    1. Achalante dit :

      Effectivement. Si les autres pointaient les lacunes graves de ce type aux électeurs, celle-ci vise à accentuer sa paranoïa. Entre le livre de Bolton et celui de sa nièce, ça fait deux « fuiteurs » de plus; combien d’autre y-en-a-t-il? Reste-t-il une seule personne à qui il peut se fier? Lui qui insiste tant sur la loyauté (à son égard; pas la sienne), ça ne peut que faire mal.

  5. ghislain1957 dit :

    .@realDonaldTrump has a loyalty problem.

    Très pertinent et parlant de loyauté, en voici un qui commence à être pas mal moins loyal au gros clown car les élections approchent et son siège est en jeu:

    Graham, facing tough reelection, breaks with Trump

    « Sen. Lindsey Graham has publicly opposed President Donald Trump five times in the past few weeks — including a new rebuke Monday — an unusual torrent of dissent from one of the president’s top allies in Washington just months before the South Carolina Republican faces a tough reelection challenge. »

    Traduction:

    « Le sénateur Lindsey Graham s’est opposé publiquement au président Donald Trump à cinq reprises au cours des dernières semaines – dont un nouveau blâme lundi – un torrent inhabituel de dissidence de la part de l’un des principaux alliés du président à Washington, quelques mois seulement avant que le républicain de Caroline du Sud ne soit confronté à un défi de réélection difficile. »

    J’espère qu’il n’oubliera pas de laver son « brown nose » avant de se présenter devant ses électeurs!

    1. xnicden dit :

      Il y a à peine un peu plus d’une semaine Graham est allé jouer au golf avec Trump. Je suis curieuse de voir s’il sera réinvité bientôt.

  6. spritzer dit :

    Ça fait quand même drôle de voir des républicains être aussi féroce. S’il fallait que Trump gagne en novembre, watch out!

    1. Benton Fraser dit :

      Si Trump gagne, c’est Orwell avec son roman « 1984 » se sera trompé de 40 ans!

      1. Haïku dit :

        Exact !

      2. spritzer dit :

        1984 c’était le contrôle de la société par Big Brother, avec Trump un deuxième mandat serait le chaos et la catastrophe par incompétence et stupidité.

      3. Benton Fraser dit :

        C’est que Trump parle déjà la novlangue…

  7. P-o Tremblay dit :

    C’Est un message aux républicains qui n’aime pas trump, de faire se qui est juste

  8. Toile dit :

    J’adore cette pub. Elle doit rejoindre un certain fantasme que j’éprouve à activer sa pathologie. Entendre tous ces chuchotements avec des barres sur les yeux, rend quasi impossible pour la bête d’identifier l’éventuel judas, celui qui lui plantera un couteau dans le dos. Et même s’il ne le plante pas ce dit couteau, le simple fait du doute semé le rendra encore plus parano et dysfonctionnel. Bon va pour ma propre jouissance. Quant à la pertinence collective et ses impacts, j’ai des réserves. Toutefois, il est bon de savoir qu’il y a une opposition soutenue laquelle vient des républicains, en prime.

    Avant, l’ennemi c’était les autres nations. Puis est venu le réfugié. Puis sont venus les dreamers. Puis l’immigration légale. Puis les démocrates. Depuis peu se sont les américains eux mêmes l’ennemi du peuple, les anarchistes, les non confédérés, les couleurs autres que blanc pâle. Ce sont eux les traîtres.
    Il y a là un très gros dérangement mental, c’est le moi s que l’on puisse dire, un dérangement mental qui met la nation en grave danger.

  9. Pierre s. dit :

    ————————

    cette dernière pub est vraiment vilaine et va jouer dans la tête de l’andouille Trump.
    L’Objectif premier du Lincoln project, reprendre le parti que Donald a high jacké.

    et si ca passe par 4 années de Biden … et bien ce sera ca.

    1. garoloup dit :

      Exactement! Les bonzes du parti tentent de saper les chances de Trump de gagner l’élection car après son éventuelle réélection, ce parti serait l’absolue propriété de Trump qui ne devrait plus rien à personne…
      Mieux vaut « endurer » Biden quelques années et en profiter pour rebâtir ce parti sur de nouvelles bases plus consensuelles.

  10. Loufaf dit :

    Ces pubs diffusées par des républicains pour des républicains, à mon humble avis, servent à leur montrer pour quel sombre crétin ils ont voté et de corriger leur erreur, en votant pour le sortir de la MB.

    1. Dekessey dit :

      C’est ça le plus significatif.
      Les meilleures pub anti-Trump sont faites par des républicains.
      Il n’y a pas seulement Lincoln Project.

  11. marylap dit :

    Je pense que le but est de convaincre les Républicains modérés de rester à la maison le jour du vote. Si les Démocrates se mobilisent et que les Républicains restent chez eux, la défaite va être trop grande pour que Trump puisse contester les résultats.
    Les publicités servent aussi à forcer les Républicains à ce regarder en face. Elles ont aussi le don d’enrager Trump, ce qui n’est jamais une mauvaise chose.

  12. Yvan Tremblay dit :

    Ces publicités ont, je crois sincèrement, le but d’inciter Trump à se retirer de la course à la maison blanche, mais aussi de paver la voie au grand nettoyage qui suivra la partie la plus sombre de l’histoire du parti républicain.

    1. jeani dit :

      @Yvan Tremblay

      « …le but d’inciter trump à se retirer de la course à la maison Blanche.. . »

      J’espère que vous avez tort. Ce champion du narcississime et de ses nombreux autres défauts DOIT se faire planter aux prochaines élections.

      Laissez moi au moins la chance de me réjouir un peu!

    2. NStrider dit :

      Comme dirait mon ami amateur de baseball, je pense que vous êtes dans la champ. Trop tard pour y penser, ils ont eu toutes les opportunités pour le répudier ou à tout le moins le remettre à sa place et ils ne l’ont pas fait. Dorénavant c’est : « Qui vit par l’épais périt par l’épais »

  13. Pierre s. dit :

    ———————-

    et si le but est de le faire craquer avant même l’élection du 3 novembre ????

    Parce que imaginez en cas de défaite combien la transition jusqu’au 20 janvier 2021
    sera toxique et potentiellement catastrophique pour le parti républicain.

  14. Apocalypse dit :

    J’avais aimé les autres pubs du ‘Lincoln Project’, mais pas celle-ci; les autres étaient plus percutantes, celle-là me semble plus être un ‘mess’. Peut-être vaut mieux faire moins de pubs et répéter quelques messages implacables.

    1. Pierre s. dit :

      ————————

      Apocalypse

      Celle ci n est clairement pas destiné à la population.
      Elle est savamment monté et destiné à une seule personne mais
      doit être vue par tout le monde.

      Cette pub est concu pour attaquer directement l’égo narcissique de ce
      président mentalement instable et malade.

    2. Duduche dit :

      Cette vidéo a clairement pour but de troller le bouffi-45. C’est un peu l’utilisation de son arme favorite (i.e., le showbizness) contre lui.

      Les Républicains sont souvent plus abrasifs dans leur pubs politiques que les Démocrates. En plus, ceux du Lincoln project connaissent mieux le public-cible républicains, ce qui les rend plus percutants dans leurs autres vidéos, celles qui ont pluse pour but de faire réfléchir ceux qui le peuvent sur l’incompétence et la nuisance du bouffi et les fautes de certains « enablers » (McConnell par ex.).

      Cela dit, il n’est pas certainque leurs vidéos auront vraiment un effet auprès des suiveux du bouffi. C’est plus les républicains « traditionnels » qui pourraient être influencés par celles-ci.

  15. Nocte dit :

    Vous avez raison, ces pubs ne visent pas à convaincre les indécis. Moi je crois qu’elles visent plutôt à pousser un président infantile à bout… mettre le nez d’une personne aussi réactionnaire que le 45 dans son caca, c’est presque garantir de nouvelles démonstrations d’incompétence crasse. Reste à voir si le peuple ricain se soucie de l’incompétence et de la moralité de ses leaders. Personnellement, je crois qu’on savait déjà à quel point le gars était malhonnête et croche bien avant l’élection de 2016… et ils l’ont choisi quand même. Ça n’a rien de rassurant.

  16. MarcB dit :

    Je ne serais pas étonné que cette dernière pub cible comme auditoire « Le Donald ». En suggérant que tous ses acolytes, famille incluses, sont déloyaux et chucottent dans son dos, je crois que le Lincoln Project espère que « Le Donald » deviendra encore plus parano, effectuera d’autres purges. Ces purges pourraient provoquer d’autres révélations similaires à Bolton.
    Ultimement, les associés du Lincoln Project se positionent pour l’après Donald.

    PS: Dans combien de temps un tweet sur cette pub?

    1. garoloup dit :

      Si Trump était intelligent, il laisserait filer…mais Trump est incapable d’un tel détachement…il est comme le taureau qui charge le chiffon rouge…il se fatigue en attendant l’estocade finale.

  17. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Héu

    @richardhetu
    À lire @LP_LaPresse, les Québécois/Montréalais sont aussi résistants que les Texans à l’idée de porter un masque et aussi insouciants que les gens de Floride vis-à-vis de la COVID-19. What could go wrong?

    Disons que la décision d’ouvrir les bars m’a fait sourciller. Demander à des gens qui vont dans un bar de respecter la distanciation et s’ils portent un masque, ils auront l’impression d’être complètement protégé, alors que ce n’est pas le cas. En plus, on ajoute quelques drinks et comme vous dites: ‘what could go wrong’.

    Dans les commerces, les restaurants, les gens sont disciplinés, c’est ce que je constate au centre-ville de Montréal tous les jours, mais dans les bars … pas certain, pas certain…

    1. Madalton dit :

      Ce ne sont pas tous les restaurants qui respectent les consignes. Il y avait justement un article hier dans La Presse +. Il y a aussi les gym où les ados qui s’entraînent en groupe (hockey) qui ne respectent pas la distanciation et ne désinfectent pas les appareils et poids libres après chaque utilisation.

      Que dire des plages?

  18. Jacques Rivard dit :

    Vous écrivez « qu’elles s’adressent généralement à des gens qui ne suivent pas l’actualité politique de près et dont les préoccupations, souvent économiques et terre à terre, n’ont rien à voir avec la façon dont Donald Trump boit un verre d’eau, descend une rampe ou malmène la Constitution des États-Unis. »
    Je ne pense pas qu’elles ciblent principalement cette catégorie de gens. Elles s’adressent principalement
    1. aux démocrates qui n’ont pas été voter en         2016
    2. aux élus républicains
    3. à tous les hauts fonctionnaires
    4. au Pentagone, à tous les soldats
    5. et elles déstabilisent le Donald Trump.

    Bravo!

    1. NStrider dit :

      À toutes les bonnes raisons mentionnées par vous et d’autres commentateurs, j’en ajouterais une qui s’inscrit directement dans votre ligne de pensée. Je crois qu’on veut s’assurer de l’atteindre directement et personnellement par le biais des différents thèmes (narcissisme, alliance avec les russes, absence de loyauté de sa part envers ses collaborateurs et vice versa, etc) et que ce faisant il continue sinon accentue ses comportements déjantés et erratiques ce qui a pour effet d’indisposer tout ceux qui ne sont pas des purs et durs comme les Karen et les Donald de ce pays.

  19. Réal Tremblay dit :

    J,ai des doutes sur l’efficacité des pubs pour aller chercher de nouveaux indécis pour qui la politique est peu intéressante.
    Par contre ces « spots » peuvent garder l’intérêt de ceux qui ont fait un choix suite aux pubs précédentes.

  20. Pierre s. dit :

    ———————-

    Chose sur ces pubs frappent durement et efficacement ….
    Tres rare que Donald trouve même les mots (Insultes, menaces etc ) pour
    répondre au Lincoln Project. Oui il bash un peu M Conway mais ce dernier lui répond
    coup pour coup.

    Y a pas une pub démocrate qui a été à date aussi efficace que tout ce que le Lincoln Project a sorti.

    1. Richard Hétu dit :

      Il faut reconnaître que nous n’avons pas les outils pour mesurer l’efficacité de ces pubs. Il est en fait possible que les pubs démocrates, moins percutantes ou virales, mais mieux ciblées, fassent mouche plus souvent que celles du Lincoln Project.

      1. Pierre s. dit :

        —————————

        effectivement !

        Parce que soyons franc, les pubs du Lincoln Project sont sans nuance
        et ont l effet d’une gâterie pour les anti Trump, peu importe leur allégeance.

        Mais celle ci ce matin est différente des autres …
        Elle est plus vicieuse et s’attaque directement à la santé mentale défaillante
        du président qui démontre depuis quelques mois des comportement erratiques
        et des signes physique plutôt inquiétants.

  21. je crois que ces pubs servent a renforcer un message – c’est la même tactique que Trump utilise avec son éternel Fake News et ses surnoms Sleepy Joe… Crooked Hillary – à force de répéter ce message ad nauseam… les gens finissent par y adhérer…. reste à voir si cela fonctionnera avec les républicains – toutefois il semble que la frange de plus de 60 ans commence à le déserter

  22. jcvirgil dit :

    Le pays ne peut se permettre quatre autres années de Trump , il risquerait de ne pas pouvoir s’en relever.

    Ce serait des années où n’ayant pas à se soucier de sa réélection, il n’y aurait plus aucune barrière pour qu’il puisse exprimer toute la grandeur de sa folie.

    Comme c’est plus facile de l’empêcher de s’accrocher au pouvoir que de l’interner.
    Ce ne serait en effet pas trop bon pour l’image de la *nation exceptionnelle *d’avoir un président institutionnalisé durant son mandat…

    Les Républicains malgré leur appétit du pouvoir et tout l’argent de la corruption qui vient avec ,ont décidés de l’éjecter.
    Il ne reste qu’à espérer que les electeurs américains penseront pareil…

    1. lechatderuelle dit :

      jcvirgil voilà… les républicains sont pas mal dan sle 1 % qui profitent largement mais ils sont capables de voir que le pays doit revenir à un mode de fonctionnement plus efficace pour limiter leurs pertes financières…..

      et les républicains laissent le soin à Biden de passer quelques lois impopulaires mais obligatoires….

      les 4 prochaines années seront probablement très partisanes encore…. selon le réaménagement des chambres….

      et 4 ans c’est long en politique…encore plus à 78 ans…. ça permettra aux Républicains de se forcer un peu plus et présenter autre chose que des vidanges comme candidat….. car depuis double-you…. ça n’a pas volé haut de ce côté….

  23. papitibi dit :

    Pourquoi ces pubs?

    Le but, c’est certainement PAS d’offrir la Potusserie à Joe Biden sur un plateau d’argent; le but, c’est plus probablement de permettre à une présidence Biden – vraisemblablement UN SEUL mandat (78 ans en 2020, ça fait combien en 2024?) de désinfecter la Maison Blanche, d’effacer 45 et de préparer le terrain pour 2024.

    Le Lincoln Project aurait-il favorisé l’élection de Biden en 2020 si ce dernier avait pu se présenter en 2024? Pas sûr. Mais en 2024, quand i’image de la présidence Trump aura été ternie par ce qui lui PEND AU BOUT DU NEZ, quand Biden se retirera, les ceusses du Projet Lincoln pourront dire ‘Wo! Nous on voulait faire élire le vieux Biden. Pas sa Vice-Présidente Unetelle de 2020 qui devient candidate à la présidence en 2024…

    Alors oui, c’est très politique. Et c’est un risque calculé. D’abord sortir 45 puis, pendant une présidence Biden sans éclat, fourbir les armes pour 2024: MAKE RED AMERICA PREVAIL AGAIN….

    1. Benton Fraser dit :

      Technique républicaine de laisser les démocrates nettoyer les chiottes après leurs passages et, en prime, de tout leur mettre sur le dos!

      1. ProMap dit :

        Très exactement cela.

        Ça permettra à leur prochain candidat pour 2024 de qualifier les démocrates de méchants socialistes incapables de repartir l’économie, en plus de ne pas avoir assaini la dette.

        Rebâtir les USA, une job de plus de quatre ans.

      2. gl000001 dit :

        Trois mois après l’arrivé d’Obama, c’était lui qui avait créé l’énorme déficit de Bush Jr. En mars 2021, la pandémie sera la faute à Biden !!

  24. FlorentNaldeau dit :

    Une utilité possible et même probable de ces pubs est de servir de paravent pour les élus Républicains qui ont trop peur de s’opposer à DT, par crainte de subir les conséquences d’une mobilisation de sa base. Il peuvent se contenter d’approuver en privé le contenu de ces pubs tout en se permettant de ne pas les dénoncer. Ils sont ainsi dédouanés de l’obligation de se prononcer publiquement sur DT puisque d’autres le font à leur place.

    Ces pubs peuvent aussi servir de paratonnerre, qui dirige toutes les critiques vers DT et lui impute entièrement la faute des 4 dernières années. Les autres élus Républicains ne sont même pas mis en accusation, malgré leur complicité active ou passive. Les animateurs du Lincoln Project (et certains stratèges Républicains) croient peut-être qu’ainsi le parti arrivera à sauver quelques sièges qui pourraient autrement être emportés par une vague anti-DT.

  25. PAC dit :

    Le but de ces pubs est de sauver les meubles : à défaut de sauver la présidence, ces républicains veulent s’assurer de conserver un maximum de siège dans les deux chambres pour être en mesure de blocker les projets de Biden. Il y a une distinction entre un républicain qui vote pour Biden parce que Trump est un imbécile et un républicain ou électeur « mou » qui devient démocrate. Bref, ces républicains ne veulent pas que des républicains ou des électeurs « mous » tournent le dos à leur plateforme politique parce que Trump est un imbécile.

  26. Danielle Vallée dit :

    L’interprétation qu’en fait frontpagelive.com:

    GOP group attacks ‘the madman’s fragile ego’ in new viral anti-Trump ad

  27. Alain dit :

    Ces publicités visent à saper le moral d’un seul individu: Trump. Les stratèges républicains espèrent que Trump quittera la présidence avant leur convention du mois d’août et qu’un nouveau désigné républicain à la Maison-Blanche gagne contre Biden en novembre. Nous assisterons bientôt à un carnage républicain et à une vague de fond de « mordus-Trump » se rebeller, contre les démocrates et l’establisment républicaine, dans un chaos indescriptible.

  28. Namoria dit :

    Ils me semble que cette pub est particulièrement dirigée vers Donald Trump. Un message pour sa propre écoute. Pour qu’il la voit et s’engage encore plus. Pour le déstabiliser encore plus. Si cela est une chose possible… on joue sur ses point faibles de paranoïa.

  29. Le Champ dit :

    Ces pubs sont efficace pour exposé les lacunes de Trump par contre auront-ils un effet lors du jour du vote?? D’ici novembre il va s’en passer des choses et la peur est en train de s’installer de façon permanente et la peur pourrait être une arme dangereuse aux mains des vieux républicains . Malgré ces pubs et sa stupidité ne compter pas Trump déjà battue surtout que l’alternative Biden n’enflamme pas les passions aux USA…

    Le choix de la colistière de Biden sera décisif plus que toutes les pubs négatives.

  30. Joel dit :

    Il est clair que cette pub s’adresse à une seule personne…

    Il y a quelques articles qui ont été publiés sur Politico/NBC news/Axios récemment et qui mette en exergue le peu de budget du groupe, sa stratégie d’essayer d’être vue par cette seule personne en diffusant dans les secteurs où il se trouve, durant pa brève période de son passage, et sur les chaînes qu’il serait porté à regarder.

    Bref, je présume qu’ils veulent être un élément de tracas pour lui, mais pas vraiment un influenceur auprès des électeurs.

  31. Gilles Morissette dit :

    Les pubs de « Lincoln Project » servent à rappeler aux Américains que leur président est un voyou sans scrupule, instable,(au plan mental) qui bafoue la Loi et la Constitution, qui s’est entouré d’un ramassis de fripouilles, sans honneur, sans morale, sans éthique et sans intégrité.

    Elles démontrent que « Bunker Boy » n’a pas hésité à s’allier avec des despotes et à trahir les intérêts de son pays au détriment des siens, qu’il est un menteur compulsif, un type qui n’a aucune parole, qui ne respecte AUCUN traité, qui a déshonnoré son pays en en faisant la risée de la planète.

    AU risque de répéter ce que certains ont déjà dit: « Elles jouent dans sa tête car elles s’attaquent à son ego ».

    Elles visent à le déstabiliser en semant le doute chez les électeurs républicains modérés.

    Sont-elles efficaces? Atteignent-elles la cible visée? On le saura probablement après les élections de Novembre prochain.

  32. titejasette dit :

    Oui, ces pubs sont bien faites et ce que j’adore le plus c’est la fréquence à laquelle elles sont diffusées. C’est au rythme de conneries qui sortent du Trou. L’autre raison c’est que ça fait réfléchir les mous et les indécis, pcq elles ne sont pas faites par les Démocrates, d’où la portée de ses frappes et sa pertinence.

    Mais en dehors de ces pubs, ce que j’aime le plus c’est le revirement du Sen. Lindsey Graham. Il ne faut pas le critiquer (de son opportunisme) mais il faut plutôt le remercier de son patriotisme pour avoir critiqué son Chief. Pouquoi les autres élus républicains ne sortent pas du rang et agir comme Lindsay Graham l’a fait ? Si 2 ou 3 autres de ses collègues se déliaient un peu leur langue, l’affaire est ketchup !

    A quand la prochaine pub dédiée au retournement de veste de Lindsey Graham ? Je suis tout ouïe

    1. onbo dit :

      C’est mal connaître Lindsay Graham. Sa patrie c’est l’adorable trio Je-Me-Moi qu’il ne cesse de consulter dans l’angle de son regard.

      C’est Lindsay Graham qui a fait chavirer l’étude de Kavanaugh comme Justice par le Sénat.

      S’il est contre Trump ce matin, c’est que les sondages lui sont défavorables pour le Sénat le 3 novembre. Si les sondages remontent pour lui, il sautera pour un temps dans la balance côté Trump encore une fois.

      Un homme charmant monsieur Graham. ‘Toujours le mot pour rire ce cher professeur’! Vous l’approuvez, vous êtes cuit; vous lui tourner le dos, vous êtes frit!

      1. titejasette dit :

        « Un homme charmant monsieur Graham. ‘Toujours le mot pour rire ce cher professeur’! Vous l’approuvez, vous êtes cuit; vous lui tourner le dos, vous êtes frit ! » – Onbo

        Je vous rapelle que je ne vous demande pas de vous « coucher » avec Graham. Ne vous inquiétez pas, vous ne serez ni « cuit » ni « frit » si vous vuivez ma recette

        Seulement rendre public ses déclarations au sujet de son Chief.

        -Ca va faire « mal » un mal carabiné au tdc

    2. ProMap dit :

      La clef n’est pas Graham l’egocentrique. McTurtle du Kentucky virant capot parce qu’il anticipe une défaite delierait la langue de plusieurs sénateurs ripoux.

  33. onbo dit :

    Sous le sceau de la confidence d’une voix hors champ, on se voit révéler une réalité qu’on ne doit surtout pas laisser voir: Pas de faux pas! faut pas faire fâcher « mononc menton » (@papitibi!). Cette pub, un Court en soi!

    Dans ce Court, tout le monde (everyone) sait que le vieux est fini. Tout le monde, everyone, rit sous cape et se dit que le Trumpman Show achève bientôt!

    Le Court insiste sur Mnuchin qui est montré le rire grand ouvert pendant que Trump traverse tout court métrage avec son air de looser en faisant mine de pas voir ce qui se trame autour de lui, pour au moins à ses yeux sauver la face.

    Tous ces gens qui se bidonnent à l’écran cherchent à nous faire oublier qu’ils sont complices de Trump, alors que le caviardage de leur visage, au lieu de dissimuler leurs identités, attire au contraire notre attention et nous questionne sur leur complicité avec Trump ou leur duplicité avec monsieur ‘behind close doors’.

    À priori insignifiante, c’est une redoutable pub politicienne, parce qu’elle ne fait pas dans la nuance, met tout le monde de Trump dans le même sac de frites, ketchup mc nanny sur le top, et Trump solitaire à diriger les estrades, euh non, pardon, à se diriger vers les vestiaires en digérant son dernier hamberder,

  34. Madalton dit :

    Ils auraient pu ajouter Trudeau et les autres dirigeants de pays se moquer de lui dans son dos.

    1. C’est peut-être une bonne chose, faudrait pas que sa paranoïa augmente envers les dirigeants d’autres pays, on sait de quoi il est capable…

      La pub de Republican voters against trump y fait référence. Un discours de Reagan avec les images d’aujourd’hui

      https://twitter.com/RVAT2020/status/1280486725165502464?s=20

      1. Madalton dit :

        Merci pour le lien.

  35. Victor Eniga dit :

    Visiblement, cela à pour but de rentrer dans la tête de Trump, pour l’amener à la faute.
    C’est le principal visé, Trump narcissique n’a aucune retenue.

  36. Cubbies dit :

    Cette pub est très ciblée et touche la cible en plein coeur: Bunker Boy et tous ceux qui le gardent en poste mais le méprisent en privé. Le Bully va capoter solide.

  37. Gilles Morissette dit :

    HS mais sujet d’import6ance.

    Excellente chronique de Yves Boisvert (La Presse) qui devrait tous nous faire réfléchir en cette période de déconfinement.

    La prudence est de mise car la seconde vague est plus près qu’on ne le croit.

    https://www.lapresse.ca/covid-19/2020-07-07/fermer-les-bars-pour-ouvrir-les-ecoles.php?utm_medium=email&utm_source=bulletin&utm_campaign=202007071000-lpca-general-aws

  38. courageux.anonyme dit :

    Le Lincoln Project a déjà réussi à faire sortir Trump de ses gonds à quelques reprises, ce qui lui a permis d’accroîte sa visibilité et sa force de frappe.

    Ceci étant dit, les deux seuls enjeux sur lesquels Trump m’apparaît vulnérable auprès des électeurs qui ne le détestent pas déjà sont sa gestion de la pandémie et ses démarches pour mettre fin à Obamacare pendant que les gens en ont besoin comme jamais. Ces enjeux touchent de façon concrète la vie quotidienne des gens.

    La (décourageante) démonstration a été faite et refaite, les autres enjeux qui couleraient n’importe quel autre candidat ne seront pas des « ballot questions ».

    Même les émeutes liées aux injustices sociales et raciales servent le jeu de Trump, parce qu’elles polarisent l’opinion publique et détournent l’attention de sa gestion indéfendable de la pandémie.

    Dans l’histoire récente du Québec, le PLQ a réussi un tour de force en créant de toutes pièces une crise sociale (les carrés rouges) afin que l’enjeu de l’élection soit cette crise polarisante, et non le bilan de corruption du parti. La défaite était inévitable, mais les meubles ont été sauvés, dans la mesure où le PQ est rentré minoritaire et, avec lui, la corruption est devenue une « vieille nouvelle ».

    Tant que le Lincoln Project va attaquer Trump sur autre chose que son bilan de la pandémie, malgré les apparences, il va l’aider au lieu de lui nuire.

    1. Richard Hétu dit :

      De nombreux sondages indiquent que la réaction de Trump aux manifestations qui ont suivi la mort de George Floyd lui a fait aussi mal, ou presque, que sa gestion de la pandémie de coronavirus.

      1. courageux.anonyme dit :

        Je ne doute pas de la justesse des sondages qui disent que les gens désapprouvent la gestion de la crise sociale résultant de la mort de George Floyd. Personne n’est contre la vertu. Beaucoup de gens, tous partis confondus, ont pris la parole publiquement pour dénoncer les propos ignobles de Trump. Mais bien qu’ils sympathisent avec leurs concitoyens issus des minorités qui souffrent à cause des inégalités raciales, il n’en demeure pas moins que plusieurs des gens que le Lincoln Project cherche à influencer avec ses publicités ne sont pas touchés personnellement par les inégalités raciales.

        Pire, Trump marque des points en faisant peur aux gens avec l’épouvantail qu’est devenu le mouvement « Defund the police ». Les électeurs qui ont voté pour lui en 2016 savaient qu’il était un menteur, un fraudeur, un agresseur sexuel, un raciste, un homophobe, et bien d’autres terribles choses. Plusieurs d’entre eux sont prêts à accepter bien des écarts de conduite en autant qu’ils perçoivent qu’il est en mesure de les protéger contre « l’autre ».

  39. HS

    Bolsonaro testé positif!

    1. Apocalypse dit :

      Youppi 🤣.

      Je sais, je sais, je suis méchant, mais je vais me reprendre en disant quelque chose de gentil à propos de quelqu’un plus tard aujourd’hui 😉.

      1. C’est même pas nécessaire 😉

  40. Apocalypse dit :

    @Madalton – 10:33

    ‘Ce ne sont pas tous les restaurants qui respectent les consignes.’

    Merci pour l’info! Si on ne les respecte pas ces consiques, alors on pourrait devoir les refermer, espérons que les récalcitrants comprendront avant que tout le monde soit pénalité…

  41. titejasette dit :

    Intéressant je vous recommande fortement de lire Yves Boisvert _ Voir post de Gilles Morissette 11h06

  42. Apocalypse dit :

    @lecumedesjours dit :
    07/07/2020 à 09:57

    ‘… ses surnoms Sleepy Joe… Crooked Hillary – à force de répéter ce message ad nauseam… les gens finissent par y adhérer…. reste à voir si cela fonctionner…’

    Exactement! Connaissant le système électoral aux Etats-Unis, tu n’as pas besoin de faire changer d’idée UN million de personnes pour prendre la Maison-Blanche. Donald Trump, en 2016, a gagné par la peau des dents (< 100k votes dans trois ou quatre états).

    Il semble toutefois que ce sera beaucoup plus difficile de refaire le coup en 2020 … espérons que la tendance se maintiendra.

  43. Apocalypse dit :

    HS – Il faut que je sois méchant au moins une fois dans la journée; sur ce, je vous laisse sur cette ‘bonne nouvelle’:

    https://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/2020-07-07/jair-bolsonaro-atteint-de-la-covid-19.php

    J’aime bien Boris Johnson, mais Jair Bolsonaro, je suis tout simplement incapable.

    1. Madalton dit :

      Vous m’avez devancé. Pas de pitié pour lui.

  44. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 11:06

    ‘La prudence est de mise car la seconde vague est plus près qu’on ne le croit.’

    Merci pour le lien! Toujours excellent M. Boisvert.

    Je ne sais pas pour une seconde vague, mais j’entendais, dans une autre vidéo qu’il faudrait que je retrouve, que le virus avait muté et qu’il était maintenant plus facilement transmissible. Si cela est vrai, ça explique peut-être le grand nombre de nouveaux cas aux Etats-Unis en ajoutant que les américains ont pris cela trop relax trop rapidement.

  45. ducalme dit :

    Susan Collins vs Sara Gideon

    Bien que la démocrate Sara Gideon ne soit pas encore désignée comme candidate démocrate pour le Sénat, elle mènerait par 4 points au Susan Collins.

    Les primaires démocrates du Maine sont le 14 juillet.

    https://www.centralmaine.com/2020/07/06/gideon-maintains-four-point-lead-over-collins-in-new-poll/

  46. Gilles Morissette dit :

    Borsolano est infecté par le COVID-19

    La bonne nouvelle du jour. On lui souhaite « beaucoup de plaisir « .

    LOL XXX

  47. MarcoUBCQ dit :

    Le risque de ces pubs anti-Donald c’est qu’elles pourraient se retourner contre les républicains, qui l’ont clairement soutenu. Je crois que ce parti va se scinder et laisser la place libre aux démocrates assez longtemps, pour ensuite que ce soit au tour au parti démocrate de se scinder.

  48. monsieur8 dit :

    Je suis peut-être un peu parano. Je crains que tous ces répus qui font campagne contre Trump se retournent vers Biden, quand il sera devenu 46, pour faire pression sur lui et influencer ses politiques.

    Y a pas mal de Bush derrière le Lincoln Project… c’est pas une super carte de visite.

    Mais bon, la priorité est de sortir Trump. Il sera toujours temps ensuite de résister aux sirènes conservatrices qui vont faire un lobbying intense sur Biden.

    Suis-je parano? Devrais-je encenser le Lincoln Project au lieu de m’en méfier?

  49. Lecteur_curieux dit :

    Sur l’objectif des pubs cela devrait être cela mais j’y vois plus un statement de gens déjà convaincus. Ils ne sont pas orientés vers les électeurs mais vers eux-mêmes.

    Et pas qu’aux États-Unis.

    Qu’est-ce qui fait pareil en bout de piste que les indécis tranchent d’un bord? C’est subliminal c’est inconscient mais ils veulent quoi ces américains ?

    Le neuro-marketing a fonctionné pour Trump en 2016 mais pourrait-il être contre lui cette fois ?

    Et Clotaire Rapaille ne s’exprime pas cette fois ?

  50. Pierre s. dit :

    ——————————

    Être médecin je pluguerait Bolsonaro sur un ventilateur tout de suite …
    et p-e pas le ventilateur habituellement prescrit pour la COVID -19.

    1. gl000001 dit :

      Comme dans la fable de Lafontaine : La grenouille qui voulait être aussi grosse que le boeuf

  51. Pierre s. dit :

    —————————

    Pour en revenir à cette derniere pub du Lincoln Project …
    La voix d’une femme comme narratrice est loin d’être un hasard.
    Très ciblé pour un gros salopard de misogyne, le petit cerveau de
    trump doit être en ébullition présentement.

  52. fylouz29 dit :

    Kanye West a la réponse.

  53. Maîs1988 dit :

    Les gens du Lincoln Project étaient derrière la campagne présidentielle de John McCain… Humm… Pas exactement une histoire couronnée de succès.

    Ces mêmes personnes étaient derrière la campagne présidentielle de Mitt Romney. Idem

    Leur plus grand succès? Ils étaient derrière la campagne de G. W. Bush… On sait ce que cela a donné! La destruction du Moyen-Orient, le pays en état de guerre permanent.

    Bref, la carte de visite du Lincoln Project n’est pas très relevée.

    Hillary Clinton a eu des ressources illimitées. Grâce aux fonds du parti et au soutien de l’ensemble des média, elle a pu tenir une campagne publicitaire tous azimuts contre le candidat le plus facile à battre : Trump. Pourtant elle a perdu.

    La campagne publicitaire du Lincoln Project est une goutte d’eau en comparaison.

    Honnêtement, je ne crois pas que Trump sera ré-élu… Toutefois, The Lincoln Project n’aura eu aucune incidence.

    Hillary Clinton représentait la continuité dans la mondialisation, l’enrichissement des riches, l’explosion de la dette du pays, les pertes massives d’emplois, le chômage, la délocalisation des emplois, l’externalisation, la sous-traitance, avec ses multiples conséquences : hausse de la violence, de la criminalité, des dépressions, des suicides, des zones urbaines transformées en zones de non-droit, etc. Trump, de par son statut « d’outsider » représentait l’inconnu : une possibilité de changement; bref, un mirage. Malheureusement pour les américains (et pour le Monde), l’empereur était nu; un personnage grotesque doublé d’un satyre. Un « bum ».

    Avec Biden, ce sera le retour à la « normale » « normales » comme le furent les présidences des B. Clinton – GW Bush – B. Obama : toujours plus de guerres, plus de mondialisation, plus de délocalisation, plus de sous-traitance, plus de chômage, plus d’endettement, plus de surveillance des populations, plus d’atteintes aux libertés, plus de troubles sociaux, toujours diviser pour régner, etc.

    De par leurs âges avancés, parce qu’ils sont diminués physiquement, intellectuellement… ET moralement on le sait… il est possible que le/la vice-président/e devienne président/e.

    Je comprends que Biden choisisse une femme comme co-listière, préférablement noire. A-t-il un joker dans ses mains? Michelle Obama?

  54. Y.M. dit :

    A priori en tant que journaliste vous devriez connaître ces personnes du Lincoln Project puisque votre activité est celle de nous informer. Ceci dit surtout pour ne pas courir derriere l’os du «  débattre » que vous nous avez lancé a nous la horde de commentateurs, on en parle beaucoup dans la presse avec moult entrevues des instigateurs de ce projet faisant somme toute un bon travail lequel pourrait aider les démocrates. On trouve ces videos tres facilement presque partout. C’est bien dilué dans le paysage médiatique a scandalite chronique. (mes excuses pour ma mauvaise humeur du matin parce que je vous considère comme un rare excellent journaliste dans le paysage québécois). Merci.

  55. lanaudoise dit :

    Peut-être servent-elles à démontrer que les Républicains ne sont pas tous d’obtus partisans du mal nommé Tea Party. Que le parti n’est pas irrémédiablement une succursale des idées libertariennes des Koch. Bref, qu’on peut espérer une ère de collaboration autour du Bien commun.

  56. A.Talon dit :

    «À quoi servent les pubs du Lincoln Project?»

    À démobiliser les partisans trumpeux, autrement convaincus de leur choix depuis des années. À les faire douter. Et même à leur enlever le goût d’aller voter pour la gangrène orangée. À empêcher le parti répuliban de faire sortir le vote en novembre prochain. Bref, à détraquer la machine à voter ultra-conservatrice.

  57. M. Pellrein dit :

    «À quoi servent les pubs du Lincoln Project?» Pour moi, ils ne cherchent plus à convaincre les indécis. Ils sont rendus à l’étape d’après. Ils veulent convaincre les républicains de privilégier le pays au partie. La pub avec Reagan est assez éloquente à cet effet. Ils ratissent sur tout le spectre républicain… même au sénat.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :